Les archives de la Vendée

Imprimer cette page

Les Jeunes de Vendée (1926-1937) Inventaire complet (pdf)

  • Contenu ou introduction :

  • "Les Jeunes de Vendée : organe de la jeunesse catholique du diocèse de Luçon" (juin 1921 - décembre 1937) sont un mensuel de quatre pages, fondé en juin 1921 à La Roche-sur-Yon, par l'abbé Léon Godillon, aumônier diocésain de l'Action catholique de la jeunesse française (ACJF).
    L'ACJF fut créée en 1886 par Albert de Mun, figure de proue du catholicisme social, en vue de " fonder un ordre social chrétien ". D'abord limité aux étudiants, le mouvement s'ouvrit, en 1896, à tous les jeunes catholiques désireux de s'intéresser aux problèmes sociaux. Les groupes, très différents des points de vue géographique, social et économique, se multiplièrent alors dans toute la France et Outre-Mer. L'ACJF prit pied de manière fortuite en Vendée dès août 1898, lors d'un rassemblement amical de jeunes à L'Orbrie. Henri Bazire, avocat à Paris natif de Fontenay-le-Comte, qui dirigea de 1899 à 1904 le mouvement national, en assurait la présidence. Mgr Catteau, évêque de Luçon, encouragea le mouvement, qui se développa en Vendée sous le couvert des patronages paroissiaux.
    La diversité des milieux intéressés et la prise de conscience de la force que représentaient des ensembles mieux structurés, amenèrent l'ACJF Vendée à se répartir en formations spécialisées : Jeunesse agricole catholique (JAC, 1931), Jeunesse maritime catholique (JMC, 1934), Jeunesse ouvrière catholique (JOC, vers 1935), etc. Chacune de ses formations affirmant de plus en plus sa personnalité, l'ACJF fut dissoute en 1956.
    Léon François Louis Godillon (Le Mazeau, 04-11-1889 - Martinet, 19-01-1960) anima la jeunesse catholique de Vendée pendant 21 ans. Ordonné prêtre le 14 juillet 1912, il commença sa carrière, entre 1912 et 1915, comme vicaire à Saint-Mesmin, puis à Saint-Florent-des-Bois. Incorporé comme brancardier et aumônier le 22 février 1915 au 137e régiment d'infanterie, il s'illustra pendant le conflit par sa bravoure. Démobilisé le 1er août 1919, il devint aumônier diocésain de l'ACJF, mission qu'il assura jusqu'en 1940 (voir sa notice dans le Dictionnaire biographique des Vendéens). C'est pendant ce ministère qu'il dirigea la publication du journal. Ce périodique, spécialisé sur l'apostolat de la jeunesse, est l'organe local de communication du mouvement ACJF.
    Après cent quatre-vingt-dix-neuf numéros, "Les Jeunes de Vendée" sont absorbés par "La Voix de la Vendée" (4 Num 386) en janvier 1938.

  • Communicabilité :

  • La collection, entièrement numérisée, est accessible en ligne. Les originaux ne sont donc plus communiqués en salle de lecture.

  • Modalités de reproduction :

  • Reproduction numérique sur demande

  • Sources complémentaires :

  • Aux Archives de la Vendée

    Voir la notice biographique de Godillon, Léon François Louis dans le Dictionnaire biographique des Vendéens

  • Bibliographie :

  • Fiers d'être paysans, la JAC en Vendée / Roger Albert, Gilles Bély ; préf. Alain Gérard. - La Roche-sur-Yon : CVRH, 2010. - 366 p.-[24] p. de pl. [BIB B 4144]