Les archives de la Vendée

60 J - Fonds GrelierInventaire complet au format pdf (Nouvelle fenêtre - 274 Ko)

  • 60 J 45-547. Travaux de l'abbé Charles Grelier

          • "Chronique paroissiale de Notre-Dame de Challans par Monsieur l'abbé Ch. Grelier"

            Présentation du contenu :

            Au lendemain de la séparation des Eglises et de l'Etat, la vie de la paroisse est très marquée par ces luttes qui transparaissent dans la vie des associations, des écoles et la vie politique... Ces volumes, de la main de l'abbé Grelier, sont agrémentés de programmes de fêtes (Fanfare Sainte-Cécile, l'Etoile du marais...), photographies, cartes postales, opuscules relatifs à la vie de la paroisse et de plus en plus de coupures de presse. Il y rend compte des événements de la paroisse de Challans mais aussi des grands événements des paroisses voisines (Soullans, Saint-Christophe-du-Ligneron...). Il signale les décès de quelques challandais, ajoutant quelques notes biographiques aux nécrologies conservées par ailleurs.

            Typologie documentaire : Chronique paroissiale
            Lieu(x) : Challans
            Auteur(s) : Grelier, Charles

            • 60 J 221 - 

              19 novembre 1914-14 avril 1915, 1917, 13 juillet 1919-9 avril 1922. 1914-1922

              168 vues  - 19 novembre 1914-14 avril 1915, 1917, 13 juillet 1919-9 avril 1922. (ouvre la visionneuse)

              168 vues

              Présentation du contenu :

              Ce volume commence par des listes de blessés et des copies de lettres de soldats et de leurs proches (vues 1-14). Suivent les récits des obsèques des premiers soldats : Emile Sageot, Eugène Legeard, Victor Denis et Jean-Marie Guilbaud (vues 15-37).
              De 1915 à 1919, l'abbé Grelier est absent de la paroisse de Challans, il remplace le curé de Saint-Urbain, mobilisé. En 1917, il mentionne seulement la consécration de la commune de Challans au Sacré-Coeur, par son maire, Gildas Grelier.
              La chronique reprend en 1919 avec la fête de la Victoire (vues 44-45). Le 3 février 1921 a lieu la bénédiction de la grosse cloche de Notre-Dame de Riez (vues 57-58, 60-61). Dans cette chronique, l'abbé Grelier montre des idées très arrêtées : il déplore la disparition des oeuvres catholiques (vues 80-81), vilipende les "mauvais journaux", de plus en plus lus par les challandais (vue 110) et regrette l'absence à Challans d'une maison de soeurs garde-malades, dénonçant les manoeuvres du curé-doyen (vues 113-116). En janvier 1922 meurt le chanoine Freland, curé-doyen de Challans (vues 112-145) ; il est remplacé en mars par l'abbé Henri Goupil (vues 158 et suivantes).