Les archives de la Vendée

Imprimer cette page

Collection de partitions publiées par les Editions Biton, Librairie Saint-Joseph (Saint-Laurent-sur-Sèvre). Inventaire complet (pdf)

  • Origine :

  • Erudit, scientifique, homme politique.

  • Notice/biographie :

  • La famille Biton est bien connue à Saint-Laurent-sur-Sèvre pour avoir fondé la Librairie Saint-Joseph, située à l'angle de la rue de la Basilique et de l'ancienne rue des Couvents (en face de la basilique). Celle-ci acquit rapidement une réputation internationale en éditant des ouvrages de musique religieuse expédiés dans le monde entier.
    C'est à Louis-Théonas Biton (1816-1868) que l'on doit en 1846 la création d'un magasin de livres religieux et d'objets de piété. Louis-Théonas Biton meurt en 1868, après avoir également exercé les fonctions de maire de Saint-Laurent-sur-Sèvre, de 1852 à son décès. Sa veuve, Adélaïde, née Dillé, continue l'oeuvre de son mari, secondée par son fils Louis-Joseph qui lui succède à la direction de la librairie.
    Ancien élève au Pensionnat Saint-Gabriel, Louis-Joseph (1860-1920) fut très impliqué dans la vie paroissiale de Saint-Laurent-sur-Sèvre. Organiste aux offices, surveillant du patronage, secrétaire puis président de l'Amicale des anciens élèves de Saint-Gabriel, il fonde en 1889 la maîtrise Montfort, qui sera l'une des deux meilleures de Vendée avec celle des Sables-d'Olonne et perdurera jusqu'en 1970. Catholique militant, il assure par exemple en 1906 des tours de garde de l'église barricadée, pour empêcher l'inventaire de ses biens. Mais Louis-Joseph s'implique également au niveau communal : il est élu conseiller municipal en 1900, et adjoint au maire en 1908. Durant la Grande Guerre, trop âgé et malade pour s'engager, il vient en aide aux familles des combattants, en particulier au niveau administratif. Louis-Joseph Biton adjoint à ses fonctions de libraire celles d'éditeur dans les années 1880. La béatification de Louis-Marie Grignion de Montfort en 1888 contribue au développement de sa maison. Il édite des images religieuses sur Montfort, des cartes postales de Saint-Laurent (voir par exemple "La Sèvre vue du pont de fer", 6 Fi 953, vue 3) et des livres religieux d'intérêt régional (les Archives conservent l'ouvrage de l'abbé Fillaudeau sur "Pierre Bibard de La Tessoualle", coté BIB 4437). Quand le pape Pie X promulgue un "Motu Proprio", qui encourage et réglemente l'usage du chant liturgique, Louis-Joseph décide de répondre à l'appel et se lance dans l'édition de musique sacrée et de chants grégoriens. Il est soutenu en cela par le R.P. Lhoumeau, supérieur général des Montfortains de 1903 à 1919, lui-même musicologue réputé (dix-sept pièces de ce dernier sont conservées dans le fonds, BIB 13 G 4). Pour démocratiser la pratique du plain-chant, il édite des ouvrages tels que les "Chants des offices" ou les "Principes d'exécution du chant grégorien" (BIB 13 G 1), qui, grâce au latin, langue universelle de l'Église, seront expédiés dans le monde entier.
    A la mort de Louis-Joseph, sa femme Alix, née Coinet, reprend la librairie et continue l'activité d'édition. À partir de 1927, elle publie un "Manuel pratique de chants liturgiques, en chant grégorien et musique moderne, à l'usage des paroisses et des collèges", sous la direction de l'abbé Joseph Besnier (un exemplaire de la 10e édition datée de 1939 est conservé aux Archives sous la cote BIB 8 G 111). Le " Besnier " sera réédité sous différents intitulés correspondant à différentes variantes jusque dans les années 1960. Est également publié un "Livre des accompagnements pour orgue ou harmonium" (on trouve dans le fonds des exemplaires des 4e, 7e et 8e éditions, BIB 13 G 2).
    À la mort d'Alix Biton, la librairie est reprise par son gendre, Joseph Lemoine, puis par la fille de ce dernier, Madeleine et son mari André Plouvier. Elle cesse ses activités en 1984.

  • Contenu ou introduction :

  • Ce ne sont pas moins de 215 oeuvres (motets latins, messes polyphoniques, pièces pour orgues et harmoniums...) créées par 65 compositeurs, qui forment le catalogue de la maison d'édition Biton. Louis-Joseph Biton fut l'ami des grands compositeurs de musique religieuse de son temps, en premier lieu Fernand de La Tombelle, qui lui confia une cinquantaine de ses créations et lui dédia sa "Cantate à Saint-Joseph", mais aussi le père Anthonin Lhoumeau, les abbés Louis et Constant Boyer, Oscar Van Durme, Léon Saint-Requier... Beaucoup d'oeuvres parurent dans la collection de prestige Selecta Opera. L'artiste et architecte Maurice Laurentin a quant à lui illustré la première de couverture de certains livrets.
    Le présent fonds comprend 600 pièces de musique notée, plus deux manuels : "Les principes d'exécution du chant grégorien rythmé d'après la méthode des Bénédictins de Solesmes", s.d. (1er quart 20e S.) et "De l'éducation de l'oreille en vue de l'exécution de la musique sacrée", abbé Léon Raimbaud, 1952 ?, nouvelle éd. rev. et augm. Le nombre de pièces s'explique ainsi : Un certain nombre (environ une cinquantaine) sont des recueils d'oeuvres ayant parfois été réédités plusieurs fois. Chaque oeuvre faisant l'objet d'une publication séparée comprend souvent plusieurs" formats" : par exemple, un feuillet de chant, un livret moyen format et un grand format. Elle peut avoir plusieurs éditions correspondant aux différents registres de voix (soprani et alti, ténors...) ou aux différents accompagnements (pour orgue ou harmonium, pour harpe et piano...). Au total, on peut estimer que plus de la moitié des oeuvres éditées par la maison Biton sont présentes dans le fonds.

  • Mode de classement :

  • Classement alphabétique par compositeurs ou harmonisateurs, puis par titres des oeuvres.

  • Communicabilité :

  • Archives privées

  • Modalités de reproduction :

  • Reproductions interdites des oeuvres couvertes par les droit d'auteur et droits voisins

  • Sources complémentaires :

  • Aux Archives de la Vendée

    Arch. dép. Vendée, 1Num9-2 - Fonds Plouvier (1868-1946).
    BIB 8 G 111 - Manuel pratique de chants liturgiques en chant grégorien et musique moderne à l'usage des paroisses et des collèges / Mgr Joseph Besnier. - 10e éd. - Saint-Laurent-sur-Sèvre : J. Lemoine-Biton, [1939].

  • Bibliographie :

  • Bernard Raymond, Noël Roul. Histoire de Saint-Laurent-sur-Sèvre. Saint-Laurent-sur-Sèvre : librairie Raimbault, 1987. P. 205-208 (note biographique sur Louis-Joseph Biton et la "Maison Biton").