Information

SALLE DE LECTURE 

Info du 18-12-2020

La salle de lecture est ouverte du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h sur rendez-vous et dans la limité des places disponibles. Réservation au 0251377133.  Lire la suite

        

Actualité à la Une (18 janv.)

Envie de donner votre avis sur le site internet des Archives de la Vendée ?  Participez à l'enquête en ligne 

    

Actualités précédentes

Retour sur l'actualité de 2020

Du nouveau sur "Noms de Vendée" : indexation des mariages jusqu’en 1919

-  Les "Notes généalogiques" de Jean Maillaud

  • Archives communales de Triaize (1666-1999)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Triaize aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 297. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement de Fontenay-le-Comte, la commune fait partie du canton de Saint-Michel-en-l'Herm jusqu'en l'an XI, date à laquelle elle est intégrée à celui de Luçon.

  • Archives communales de Vendrennes (1681-2001)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Vendrennes aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 301. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement de Montaigu jusqu'en 1810 puis à celui de La Roche-sur-Yon, la commune fait partie du canton de Mouchamps jusqu'en l'an XI, date à laquelle elle est intégrée à celui des Herbiers.

  • Archives communales de Saint-Vincent-sur-Jard (1620-2008)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Saint-Vincent-sur-Jard aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 278. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement des Sables-d'Olonne, la commune fait partie du canton de Talmont-Saint-Hilaire. Pendant la période révolutionnaire, la commune est renommée Le Goulet.

  • Archives communales de Saint-Malô-du-Bois (1796-2008)

    Cet inventaire décrit les dossiers et registres déposés par la commune de Saint-Malô-du-Bois aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 240. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Située dans le canton de Mortagne-sur-Sèvre, Saint-Malô-du-Bois fait d'abord partie de l'arrondissement de Montaigu en 1801, avant d'être rattaché à celui de La Roche-sur-Yon en 1810.



    Le fonds est très lacunaire : les archives concernant le XIXe siècle sont quasi inexistantes, les délibérations du conseil municipal ne commencent qu'en 1936 et les recensements de population en 1901 (avec des lacunes pour 1921 et 1926). Les collections départementales permettent en partie de combler certaines lacunes (registres paroissiaux, recensements de population, recrutement militaire, élections).

  • Archives communales de La Tardière (1617-2000)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de La Tardière aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 289. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement de Fontenay-le-Comte, la commune fait partie du canton de La Châtaigneraie. A noter que la paroisse fit partie du diocèse de Maillezais puis de La Rochelle sous l'Ancien Régime.

  • Archives communales de Saint-Michel-Mont-Mercure (1668-2001)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Saint-Michel-Mont-Mercure aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 257. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement de Fontenay-le-Comte, la commune fait partie du canton de La Flocellière jusqu'en l'an X, date à laquelle elle est intégrée à celui de Pouzauges. Elle est renommée Le Mont-Mercure pendant la période révolutionnaire.

  • Archives communales de Saint-Michel-le-Cloucq (1621-1993)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Saint-Michel-le-Cloucq aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 256. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement de Fontenay-le-Comte, la commune fait partie du canton de Saint-Hilaire-des-Loges. A noter que la paroisse fit partie du diocèse de Maillezais puis de La Rochelle sous l'Ancien Régime.

  • Archives communales de Châteauneuf (1634-1999)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Châteauneuf aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 62. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée au canton de La Garnache jusqu'en l'an X avant d'être intégrée à celui de Challans, la commune fait partie de l'arrondissement des Sables-d'Olonne.

  • Archives communales de La Chapelle-Achard (1646-2011)

    Cet inventaire décrit les dossiers et registres déposés par la commune de La Chapelle-Achard aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 52. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement des Sables-d'Olonne, la commune fait partie du canton de La Mothe-Achard. Pendant la période révolutionnaire, elle est renommée Belle-Chasse.


    Le fonds est lacunaire : les archives concernant le XIXe siècle sont peu nombreuses, notamment en ce qui concerne les arrêtés municipaux, le recensement militaire, les listes électorales, les finances communales. Les collections départementales permettent en partie de combler certaines lacunes. A noter la présence dans le fonds du carnet de guerre de Séraphin Haham (cote 2 S 1), volontaire engagé dans les chasseurs parachutistes qui fit la guerre d'Indochine entre 1945 et 1948. Ce carnet contient des récits d'opérations, des photographies et diverses illustrations.

  • Archives communales de Saint-Sulpice-le-Verdon (1740-1995)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Saint-Sulpice-le-Verdon aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 272. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement de Montaigu jusqu'en 1810 puis à celui de La Roche-sur-Yon, la commune fait partie du canton des Brouzils jusqu'en l'an X, date à laquelle elle intègre celui de Rocheservière.

  • Archives communales de Saint-Sigismond (1665-2001)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Saint-Sigismond aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 269. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement de Fontenay-le-Comte, la commune fait partie du canton de Benet jusqu'en l'an X, date à laquelle elle intègre celui de Maillezais. En 1889, une partie du territoire communal est érigée en commune distincte : Mazeau. Pendant la période révolutionnaire, Saint-Sigismond est renommé Sigismond-les-Marais.

  • Archives communales de Montournais (1668-1998)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Montournais aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 147. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.



    Le fonds déposé est assez complet et représentatif de l'activité d'une commune pour la période : administration communale, état civil, listes nominatives ou recensements de population, affaires militaires et guerres mondiales, imposition et finances communales, police, élections et personnel communal, voirie, assistance et prévoyance.

  • Archives communales d'Avrillé (1635-2007)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune d'Avrillé aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 10. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    La commune fait partie de l'arrondissement des Sables-d'Olonne et du canton de Talmont-Saint-Hilaire.

  • Archives communales de Saint-Paul-en-Pareds (1602-2007)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Saint-Paul-en-Pareds aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 259. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement de Fontenay-le-Comte jusqu'en 1824 puis à celui de La Roche-sur-Yon, la commune fait successivement partie du canton de La Flocellière jusqu'en l'an X, Pouzauges jusqu'en 1824 puis Les Herbiers. Saint-Paul-en-Pareds est renommé La Régénérée pendant la période révolutionnaire.

  • Archives communales de Tiffauges (1790-2008)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Tiffauges aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 293. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement de Montaigu jusqu'en 1810 puis à celui de La Roche-sur-Yon, la commune est chef-lieu de canton jusqu'en l'an X avant d'être intégrée à celui de Mortagne-sur-Sèvre. Tiffauges était composée de deux paroisses sous l'Ancien Régime : Notre-Dame et Saint-Nicolas. A noter que les paroisses firent partie du diocèse de Maillezais puis de La Rochelle.

  • Archives communales de Vouvant (1686-1986)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Vouvant aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 305. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement de Fontenay-le-Comte, la commune fait partie du canton de Foussais jusqu'en l'an XI, date à laquelle elle est intégrée à celui de La Châtaigneraie.

  • Archives communales de Treize-Vents (1604-2000)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Treize-Vents aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 296. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement de Fontenay-le-Comte jusqu'en 1824 puis à celui de La Roche-sur-Yon, la commune fait successivement partie du canton de La Flocellière jusqu'en l'an XI, Pouzauges jusqu'en 1824 puis Mortagne-sur-Sèvre depuis cette date. A noter que la paroisse fit partie du diocèse de Maillezais puis de La Rochelle.

  • Archives communales de Saint-Hilaire-de-Riez (1640-1994)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Saint-Hilaire-de-Riez aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 226. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement des Sables d'Olonne, la commune fait partie du canton de Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Pendant la période révolutionnaire, elle est renommée La Révolution.

  • Archives communales de Xanton-Chassenon (1672-2008)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Xanton-Chassenon aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 306. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement de Fontenay-le-Comte, la commune fait partie du canton de Saint-Hilaire-des-Loges. En 1827, les communes de Xanton et Chassenon sont réunies en une seule et même commune qui prend le nom de Xanton-Chassenon ; le chef-lieu est fixé à Xanton. A noter que la paroisse fit partie du diocèse de Maillezais puis de La Rochelle.

  • Archives communales de Velluire (1624-1999)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Velluire aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 299. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement de Fontenay-le-Comte, la commune fait partie du canton du Gué-de-Velluire jusqu'en l'an X, date à laquelle elle est intégrée à celui de Fontenay-le-Comte. Velluire correspond à l'ancienne paroisse de Saint-Jean-de-Velluire. A noter que la paroisse fit partie du diocèse de Maillezais puis de La Rochelle.

  • Archives communales de Saligny (1735-2007)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Saligny aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 279. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement de Montaigu jusqu'en 1810, puis à celui de La Roche-sur-Yon, la commune fait partie du canton de Belleville-sur-Vie jusqu'en l'an XI, date à laquelle elle est intégrée à celui du Poiré-sur-Vie.

  • Archives communales de Saint-Germain-de-Prinçay (1608-2008)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Saint-Germain-de-Prinçay aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 220. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement de Fontenay-le-Comte jusqu'en 1824 puis à celui de La Roche-sur-Yon, la commune fait partie du canton de Chantonnay. Elle est renommée Prinçay-le-Vieux pendant la période révolutionnaire.

  • Archives communales de Saint-Révérend (1650-2000)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Saint-Révérend aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 268. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement des Sables-d'Olonne, la commune fait partie du canton de Saint-Gilles-Croix-de-Vie.

  • Archives communales de Martinet (1653-1995)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Martinet aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 138. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement des Sables-d'Olonne, la commune fait partie du canton de Beaulieu-sous-la-Roche (jusqu'en l'an X) puis de La Mothe-Achard. Entre 1834 et 1849, Martinet est supprimée et réunie à Beaulieu-sous-la-Roche.

  • Archives communales de Saint-Hilaire-la-Forêt (1629-2004)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Saint-Hilaire-la-Forêt aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 231. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement des Sables-d'Olonne, la commune fait partie du canton de Talmont-Saint-Hilaire. Pendant la période révolutionnaire, elle est renommée La Vineuse-en-Plaine.

  • Archives communales de Luçon (1563-2000)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Luçon aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 128. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Chef-lieu de canton depuis 1793, la commune est rattachée à l'arrondissement de Fontenay-le-Comte dès 1801. Ancienne capitale du Bas-Poitou, la ville accueille le siège du diocèse du même nom depuis 1317 - exception faite de la période 1801-1817.

    Le fonds est extrêmement riche, notamment pour le XIXe et le XXe siècle. On y trouvera l'ensemble des documents résultant des activités de la municipalité : administration de la commune proprement dite (délibérations, arrêtés municipaux), état civil, recensements de population et affaires économiques, contributions et fiscalité, affaires militaires et guerres, police, justice et hygiène publique, élections, personnel communal, protocole, finances communales, édifices et monuments, biens communaux, voirie, cultes, assistance et prévoyance, instruction publique et loisirs.

    Les archives concernant la police et les affaires militaires (Seconde Guerre mondiale notamment) sont particulièrement riches. A noter également une collection très importante d'affiches et plans.

  • Archives communales de Saint-Avaugourd-des-Landes (1669-1996)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Saint-Avaugourd-des-Landes aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 200. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement des Sables-d'Olonne, la commune fait partie du canton de Moutiers-les-Mauxfaits. Elle est renommée Les Palières pendant la période révolutionnaire.

  • Archives communales de La Garnache (1756-2007)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de La Garnache aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 96. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Chef lieu de canton jusqu'en l'an X puis rattachée au canton de Challans, la commune fait partie de l'arrondissement des Sables-d'Olonne.

  • Archives communales de Château-Guibert (1690-2000)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Château-Guibert aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 61. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement des Sables-d'Olonne jusqu'en 1810 puis à celui de La Roche-sur-Yon, la commune fait successivement partie des cantons du Tablier, de Moutiers-les-Mauxfaits à partir de l'an X puis de Mareuil-sur-Lay-Dissais depuis 1824. Pendant la période révolutionnaire, la commune est renommée Fond-Guibert.

  • Archives communales de Beaufou (1796-2007)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Beaufou aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 15. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    La commune fait partie du canton du Poiré-sur-Vie. Une partie du territoire communal est transférée à la commune de Belleville-sur-Vie en 1849.

  • Archives communales du Langon (1683-1989)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune du Langon aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 121. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Chef-lieu de canton jusqu'en l'an X puis rattachée à celui de Fontenay-le-Comte, la commune fait partie de l'arrondissement de Fontenay-le-Comte.

  • Archives communales d'Aizenay (1732-1993)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune d'Aizenay aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 3. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement de Montaigu jusqu'en 1810 puis à celui de La Roche-sur-Yon, la commune est chef-lieu de canton jusqu'en l'an X, date à laquelle elle est intégrée à celui du Poiré-sur-Vie. Entre 1972 et 1979, Aizenay est réunie à la commune de La Chapelle-Palluau.

  • Archives communales de Nieul-sur-l'Autise (1644-2001)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Nieul-sur-l'Autise aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 162. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement de Fontenay-le-Comte, la commune fait partie du canton de Foussais jusqu'en l'an X, date à laquelle elle est intégrée à celui de Saint-Hilaire-des-Loges. En 1827, Nieul-sur-l'Autise et Delant sont réunies pour former la commune de Nieul-Denant, dont le chef-lieu est fixé à Nieul-sur-l'Autise. La nouvelle commune reprend le nom de Nieul-sur-l'Autise en 1840. Une partie du territoire communal de Saint-Pierre-le-Vieux est rattachée à Nieul-sur-l'Autise en 1861.

    A noter que la paroisse fit partie du diocèse de Maillezais puis de La Rochelle sous l'Ancien Régime.

  • Archives communales de Champagné-les-Marais (1652-2008)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Champagné-les-Marais aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 49. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée au canton de Chaillé-les-Marais, Champagné fait partie de l'arrondissement de Fontenay-le-Comte. En 1956, le nom de la commune est transformé en Champagné-les-Marais. En 1893, une partie du territoire de Champagné et de la commune de Sainte-Radégonde-des-Noyers est érigée en une commune distincte : Moreilles. A noter que la paroisse fit partie du diocèse de Maillezais puis de La Rochelle sous l'Ancien Régime.

  • Archives communales de Saint-Cyr-des-Gâts (1624-2000)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Saint-Cyr-des-Gâts aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 205. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement de Fontenay-le-Comte, la commune fait partie du canton de La Caillère jusqu'en l'an X, date à laquelle elle est rattachée à celui de L'Hermenault. Elle est renommée Les Gâts pendant la période révolutionnaire. A noter que la paroisse fit partie du diocèse de Maillezais puis de La Rochelle sous l'Ancien Régime.

  • Archives communales de Coëx (1603-2001)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Coëx aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 70. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée au canton de Landevieille jusqu'en l'an X puis de Saint-Gilles-sur-Vie, la commune fait partie de l'arrondissement des Sables-d'Olonne.

  • Archives communales de La Bernardière (1660-1994)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de La Bernardière aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 21. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement de Montaigu jusqu'en 1810 puis à celui de La Roche-sur-Yon, la commune fait partie du canton de La Bruffière jusqu'en l'an X, date à laquelle elle est intégrée à celui de Montaigu. A noter que la paroisse fit partie du diocèse de Nantes.

  • Archives communales de Saint-Denis-la-Chevasse (1793-2001)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Saint-Denis-la-Chevasse aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 208. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement de Montaigu puis à celui de La Roche-sur-Yon à partir de 1810, la commune fait partie du canton des Brouzils jusqu'en l'an X, date à laquelle elle est intégrée à celui du Poiré-sur-Vie.

  • Archives communales de Saint-Etienne-du-Bois (1586-2007)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Saint-Etienne-du-Bois aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 210. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement des Sables-d'Olonne, la commune fait partie du canton de Palluau.

  • Archives communales des Pineaux-Saint-Ouen (1696-2004)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune des Pineaux-Saint-Ouen aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 175. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement de Fontenay-le-Comte, la commune fait partie du canton de Bournezeau avant d'être intégrée en l'an X à celui de Mareuil-sur-Lay. La commune des Pineaux-Saint-Ouen est le résultat de la réunion en 1820 des Pineaux et de Saint-Ouen-des-Gâts, dont le chef-lieu est fixé aux Pineaux.

  • Archives communales d'Apremont (1793-1996)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune d'Apremont aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 6. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Chef lieu de canton en 1793, la commune est intégrée à celui de Palluau en 1801. En l'an VIII, les communes des Habites et de Maché sont rattachées à la commune d'Apremont. Mais en 1806 Maché retrouve son statut de commune.

  • Archives communales de Noirmoutier (1577-2000)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Noirmoutier aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 163. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement des Sables-d'Olonne, la commune est chef lieu de canton. La commune de Barbâtre est rattachée à celle de Noirmoutier entre l'an VII et 1858. Deux communes sont créées à partir du territoire communal de Noirmoutier en 1919 : L'Epine et La Guérinière. Noirmoutier prend le nom de Île-de-la-Montagne pendant la période révolutionnaire. Depuis 1956, la commune est nommé Noirmoutier-en-l'Île.



    L'inventaire présente également les séries d'état civil, de délibérations, d'arrêtés municipaux et du cadastre demeurées à la mairie décrites sous leur cote propre AC.

  • Archives communales de Mortagne-sur-Sèvre (1800-1983)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Mortagne-sur-Sèvre aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 151. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement de Montaigu jusqu'en 1810, puis à celui de La Roche-sur-Yon, la commune est chef-lieu de canton. Elle prend le nom de Mortagne-sur-Sèvre en 1956. En 1964, les communes d'Évrunes et de Saint-Hilaire-de-Mortagne sont rattachées au territoire communal. A noter que la paroisse fit partie du diocèse de Maillezais puis de La Rochelle.

  • Archives communales de Bessay (1612-1995)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Bessay aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 23. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Dépendant du canton de Mareuil-sur-Lay, Bessay est rattachée jusqu'en 1824 à l'arrondissement de Fontenay-le-Comte, puis à celui de La Roche-sur-Yon.

  • Archives communales d'Olonne-sur-Mer (1606-2008)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune d'Olonne-sur-Mer aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 166. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement des Sables-d'Olonne, la commune est chef-lieu de canton jusqu'en l'an X avant d'être intégrée à celui des Sables-d'Olonne. En 1844, une partie du territoire communal est rattachée à la commune des Sables-d'Olonne. En 1928, la commune d'Olonne prend le nom d'Olonne-sur-Mer.

  • Archives communales de La Meilleraie-Tillay (1598-2001)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de La Meilleraie puis (La Meilleraie-Tillay) aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 140. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement de Fontenay-le-Comte, la commune fait partie du canton de Pouzauges. En 1827, les communes de La Meilleraie et de Tillay sont réunies pour n'en former qu'une seule, La Meilleraie-Tillay, dont le chef-lieu est fixé à La Meilleraie.

  • Archives communales de Saint-Christophe-du-Ligneron (1793-2003)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Saint-Christophe-du-Ligneron aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 204. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement des Sables-d'Olonne, la commune fait partie du canton de Palluau. Elle est renommée Le Ligneron pendant la période révolutionnaire.

  • Archives communales de Rocheservière (1737-2001)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Rocheservière aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 190A. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement de Montaigu jusqu'en 1810, puis à celui de La Roche-sur-Yon, Rocheservière est chef-lieu de canton. Sous l'Ancien Régime, Rocheservière était composée de deux paroisses : Notre-Dame et Saint-Sauveur. En 1827, les communes de La Grolle et de Saint-Christophe-la-Chartreuse sont réunies au territoire communal de Rocheservière.

  • Archives communales de Landevieille (1796-2007)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Landevieille aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 120. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Chef-lieu de canton jusqu'en l'an X puis rattachée à celui de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, la commune fait partie de l'arrondissement des Sables-d'Olonne.

  • Archives communales de Sainte-Cécile (1603-2007)

    Cet inventaire décrit les pièces isolées déposées par la commune de Sainte-Cécile aux Archives départementales de la Vendée sous la cote E DEPOT 202. Il présente également, sans rendre compte de l'intégralité du fonds, les séries les plus facilement identifiables toujours conservées en mairie, comme les registres d'état civil, de délibérations, d'arrêtés, ainsi que les documents cadastraux dits primitifs et napoléoniens.


    Rattachée à l'arrondissement de Montaigu jusqu'en 1810 puis de La Roche-sur-Yon, la commune fait partie du canton des Essarts. Elle est renommée Petit-Lay pendant la période révolutionnaire.

Voir par page : 10 20 50 100