Les archives de la Vendée

Imprimer cette page

Pièces isolées Inventaire complet (pdf)

        • 1 J 2146 - 

          Louis-Armand de Bourbon [prince de Conti, gouverneur du Poitou].
          - L. A. S. au Régent ; Poitiers, 14 mai 1719. - 3 ff. (5 p. ), 22 x 17 cm.
          Rapport sur une mission en Poitou : "Je trouve ici le mouvement des religionnaires tout à fait calmé". Toute la noblesse assure le roi de sa fidélité. M. de Chamilly est "autant haï en ce pays que le maréchal [de Chamilly, oncle du précédent et gouverneur du Poitou en 1701] y était aimé, et sa femme attire encore plus de haine".

          3 vues  - Louis-Armand de Bourbon [prince de Conti, gouverneur du Poitou].  - L. A. S. au Régent ; Poitiers, 14 mai 1719. - 3 ff. (5 p. ), 22 x 17 cm.  Rapport sur une mission en Poitou : 'Je trouve ici le mouvement des religionnaires tout à fait calmé'. Toute la noblesse assure le roi de sa fidélité. M. de Chamilly est 'autant haï en ce pays que le maréchal [de Chamilly, oncle du précédent et gouverneur du Poitou en 1701] y était aimé, et sa femme attire encore plus de haine'. (ouvre la visionneuse)

          3 vues

          Modalités d'entrée :

          Achat à la librairie des Goirands, 1988 (notes d'expertise anciennes de Charavay).

          Contexte historique : 1er quart 18e siècle
          Lieu(x) : Poitou
          Matière : Protestantisme

        • 1 J 1893 - 

          [Jean Frédéric Phélippeaux], comte de Maurepas, ministre de la Marine.
          - L. S. à Lodre des Chasteigners, lieutenant de la capitainerie puis major, enfin capitaine de la capitainerie en remplacement du marquis d'Abzac de La Douze aux Sables-d'Olonne, 19 juin 1733-31 janv. 1749. - 50 pièces originales et 1 copie.
          Correspondance concernant l'organisation des milices garde-côtes dans le cadre du règlement du 28 janv. 1716 et copie d'une lettre de Maurepas sur la répression des refus de service, 1733. 1733-1749

          74 vues  - [Jean Frédéric Phélippeaux], comte de Maurepas, ministre de la Marine.  - L. S. à Lodre des Chasteigners, lieutenant de la capitainerie puis major, enfin capitaine de la capitainerie en remplacement du marquis d'Abzac de La Douze aux Sables-d'Olonne, 19 juin 1733-31 janv. 1749. - 50 pièces originales et 1 copie.  Correspondance concernant l'organisation des milices garde-côtes dans le cadre du règlement du 28 janv. 1716 et copie d'une lettre de Maurepas sur la répression des refus de service, 1733. (ouvre la visionneuse)

          74 vues

          Contexte historique : 2e quart 18e siècle
          Matière : Garde-côtes

        • 1 J 2140 - 

          Marquis de La Carte, lieutenant général et commandant pour le roi en Poitou.
          - L. S. à Lodre des Chasteigners ; Fontenay-le-Comte, 4 mai 1744-31 oct. 1746. - 22 pièces.
          Instructions relatives à la défense des côtes, aux ports d'armes illicites de particuliers et aux nombreuses marques de réjouissance publique pour les victoires du roi ou sa convalescence, adressées à l'administrateur des Sables-d'Olonne. 1744-1746

          24 vues  - Marquis de La Carte, lieutenant général et commandant pour le roi en Poitou.  - L. S. à Lodre des Chasteigners ; Fontenay-le-Comte, 4 mai 1744-31 oct. 1746. - 22 pièces.  Instructions relatives à la défense des côtes, aux ports d'armes illicites de particuliers et aux nombreuses marques de réjouissance publique pour les victoires du roi ou sa convalescence, adressées à l'administrateur des Sables-d'Olonne. (ouvre la visionneuse)

          24 vues

          Contexte historique : 2e quart 18e siècle
          Matière : Garde-côtes / Pouvoir de police

        • 1 J 2145 - 

          [Jean Louis Moreau] de Beaumont, intendant de la généralité de Poitiers.
          - L. A. S. à [Adrien-Maurice] de Noailles, maréchal ; Poitiers, 11 sept. 1748. - 2 ff. (5 p.), 31,5 x 20,3 cm.
          Voulant soulager un grand nombre d'habitants très pauvres de Fontenay-le-Comte "réduits cette année à une grande misère" en raison d'une excessive cherté du blé, il préconise une plus juste répartition des impositions et demande à ce que l'on statue sur les taxes frappant les gardes de la connétablie qui s'opposent à toute augmentation.

          3 vues  - [Jean Louis Moreau] de Beaumont, intendant de la généralité de Poitiers.  - L. A. S. à [Adrien-Maurice] de Noailles, maréchal ; Poitiers, 11 sept. 1748. - 2 ff. (5 p.), 31,5 x 20,3 cm.  Voulant soulager un grand nombre d'habitants très pauvres de Fontenay-le-Comte 'réduits cette année à une grande misère' en raison d'une excessive cherté du blé, il préconise une plus juste répartition des impositions et demande à ce que l'on statue sur les taxes frappant les gardes de la connétablie qui s'opposent à toute augmentation. (ouvre la visionneuse)

          3 vues

          Modalités d'entrée :

          Achat à la librairie Saint-Hélion, 1965.

          Contexte historique : 2e quart 18e siècle
          Lieu(x) : Fontenay-le-Comte
          Matière : Impôt

        • 1 J 2548 - 

          Thoumazeau.
          - L. A. S. à M. Berthelot, procureur au siège royal de Fontenay-le-Comte ; Bournezeau, le 1er février 1750. - 2 ff. (1 p.), 19,5 x 16 cm.
          Il lui envoie une assignation et lui demande de poursuivre " très vivement " la fermière de Mme de Chabot qui ne le paie pas. Il lui annonce aussi sa visite pour le dimanche suivant.

          Modalités d'entrée :

          Don des Archives de la Charente, 2009


        • 1 J 1988 - 

          Pierre-Mathieu Bironneau, curé de La Claye.
          - L. A. S. à Hersant, lieutenant général au siège de Fontenay-le-Comte ; La Claye, 30 juill. 1762. - 1 ff. (2 p. + adresse), 20,4 x 15,6 cm.
          Il s'excuse de sa négligence dénoncée par son successeur, dans la tenue d'un registre de la paroisse de Lairoux. Il s'en explique par sa maladie et son changement de cure.

          2 vues  - Pierre-Mathieu Bironneau, curé de La Claye.  - L. A. S. à Hersant, lieutenant général au siège de Fontenay-le-Comte ; La Claye, 30 juill. 1762. - 1 ff. (2 p. + adresse), 20,4 x 15,6 cm.  Il s'excuse de sa négligence dénoncée par son successeur, dans la tenue d'un registre de la paroisse de Lairoux. Il s'en explique par sa maladie et son changement de cure. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Contexte historique : 3e quart 18e siècle
          Lieu(x) : Lairoux
          Matière : État civil

        • 1 J 1955 - 

          [Louis-Jules Mancini-Mazarini], duc de Nivernais.
          - L. S. au duc de Choiseul, Ile de Bouin ; Paris, 20 juin 1763. - 1 f. (2p.), 21,2 x 17 cm.
          Il lui demande d'accorder des lettres de provisions pour les places vacantes de commandant et de major de la garde-côte de l'île de Bouin.

          2 vues  - [Louis-Jules Mancini-Mazarini], duc de Nivernais.  - L. S. au duc de Choiseul, Ile de Bouin ; Paris, 20 juin 1763. - 1 f. (2p.), 21,2 x 17 cm.  Il lui demande d'accorder des lettres de provisions pour les places vacantes de commandant et de major de la garde-côte de l'île de Bouin. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Modalités d'entrée :

          Achat, 1973.


        • 1 J 1910 - 

          Etienne Nau, chirurgien.
          - L. A. S. au sénéchal de la baronnie de Sainte-Hermine ; Sainte-Hermine, 13 déc. 1765. - 1 f. (2 p. ), 24,2 x 18,8 cm.
          Supplique en vue d'obtenir une copie de l'acte par lequel il a consenti une rente au procureur fiscal de la dite baronnie.

          2 vues  - Etienne Nau, chirurgien.  - L. A. S. au sénéchal de la baronnie de Sainte-Hermine ; Sainte-Hermine, 13 déc. 1765. - 1 f. (2 p. ), 24,2 x 18,8 cm.  Supplique en vue d'obtenir une copie de l'acte par lequel il a consenti une rente au procureur fiscal de la dite baronnie. (ouvre la visionneuse)

          2 vues


        • 1 J 1954 - 

          Claude-Antoine-[François Jacquemet de Gaultier d'Ancyse], évêque de Luçon.
          - L. A. S. à [un administrateur des affaires du clergé de France ? ] ; Luçon, 14 août 1768. - 1 ff. (2 p.) 23 x 18,5 cm ; timbre de collectionneur "collect. De P. Jul. Fontaine", à la main tenant une plume.
          Lettre qui accompagnait une copie de la constitution du legs de M. de Saint-Vallier, à transmettre à M. le procureur général qui "a bien voulu [en] gratifier mon pauvre diocèse".

          2 vues  - Claude-Antoine-[François Jacquemet de Gaultier d'Ancyse], évêque de Luçon.  - L. A. S. à [un administrateur des affaires du clergé de France ? ] ; Luçon, 14 août 1768. - 1 ff. (2 p.) 23 x 18,5 cm ; timbre de collectionneur 'collect. De P. Jul. Fontaine', à la main tenant une plume.  Lettre qui accompagnait une copie de la constitution du legs de M. de Saint-Vallier, à transmettre à M. le procureur général qui 'a bien voulu [en] gratifier mon pauvre diocèse'. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Modalités d'entrée :

          Achat, 1991.

          Typologie documentaire : Autographe
          Contexte historique : 3e quart 18e siècle
          Lieu(x) : Luçon (diocèse)
          Personne(s) : Jacquemet Gaultier d'Ancyse, Claude Antoine François (Mgr)

        • 1 J 1958 - 

          Louis [François] Guerry de La Barre, lieutenant de la maréchaussée à Fontenay-le-Comte.
          - L. S. aux maréchaux de France ; s. l. , [1769]. - 1 ff. Et 1 f. (3 p.), 31,9 x 20,5 cm.
          Supplique en vue d'obtenir en faveur de son fils, Louis-François, la survivance de sa charge, à laquelle il joint une lettre de soutien du duc de Choiseul, datée du 30 nov. 1768 et adressée à M. de Blossac, intendant à Poitiers.

          3 vues  - Louis [François] Guerry de La Barre, lieutenant de la maréchaussée à Fontenay-le-Comte.  - L. S. aux maréchaux de France ; s. l. , [1769]. - 1 ff. Et 1 f. (3 p.), 31,9 x 20,5 cm.  Supplique en vue d'obtenir en faveur de son fils, Louis-François, la survivance de sa charge, à laquelle il joint une lettre de soutien du duc de Choiseul, datée du 30 nov. 1768 et adressée à M. de Blossac, intendant à Poitiers. (ouvre la visionneuse)

          3 vues

          Modalités d'entrée :

          Don Guerry de Beauregard, 1962.


        • 1 J 2132 - 

          La Chesnelière, lieutenant de la maréchaussée à Fontenay-le-Comte.
          - L. A. S. ; Fontenay-le-Comte, 25 sept. 1776. - 2 ff. (1 p.), 22,5 x 18,8 cm.
          Demande d'instructions suite à la plainte de Mme Lemaignan, veuve Bernardeau de Lepinay, insultée par trois gentilshommes.

          1 vue  - La Chesnelière, lieutenant de la maréchaussée à Fontenay-le-Comte.  - L. A. S. ; Fontenay-le-Comte, 25 sept. 1776. - 2 ff. (1 p.), 22,5 x 18,8 cm.  Demande d'instructions suite à la plainte de Mme Lemaignan, veuve Bernardeau de Lepinay, insultée par trois gentilshommes. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Modalités d'entrée :

          Don Dauvergne, 1982.


        • 1 J 2006 - 

          Marie Charles Isidore [de Mercy], évêque de Luçon.
          - L. A. S. à son homme d'affaires, Claude Avron, 1776-1787. - 7 pièces.
          Il assure M. Avron de sa confiance pour la gestion des biens et des comptes de l'évêché. Il le charge, juste avant son entrée à Luçon, de vendre certains meubles, d'en racheter d'autres et de revoir les termes des baux de la mense épiscopale afin d'en améliorer les revenus dans les meilleurs délais (1776). Il le remercie de ses condoléances lors du décès de son frère et donne son consentement à la désignation de M. Testaud comme nouveau notaire apostolique (1782). Il l'informe qu'il ne connait pas l'issue de l'affaire (grave) qu'il a en cours avec les officiers de Fontenay-le-Comte et se désole que l'avis de son homme d'affaires n'ait pu être suivi dans le choix de l'entrepreneur désigné pour assurer les travaux à "la rue de la paroisse" (sic) (1784).
          Quittance de 5771 livres pour fourniture de meubles et effets par M. Padelinetty ; reçu au dos (1778).

          12 vues  - Marie Charles Isidore [de Mercy], évêque de Luçon.  - L. A. S. à son homme d'affaires, Claude Avron, 1776-1787. - 7 pièces.  Il assure M. Avron de sa confiance pour la gestion des biens et des comptes de l'évêché. Il le charge, juste avant son entrée à Luçon, de vendre certains meubles, d'en racheter d'autres et de revoir les termes des baux de la mense épiscopale afin d'en améliorer les revenus dans les meilleurs délais (1776). Il le remercie de ses condoléances lors du décès de son frère et donne son consentement à la désignation de M. Testaud comme nouveau notaire apostolique (1782). Il l'informe qu'il ne connait pas l'issue de l'affaire (grave) qu'il a en cours avec les officiers de Fontenay-le-Comte et se désole que l'avis de son homme d'affaires n'ait pu être suivi dans le choix de l'entrepreneur désigné pour assurer les travaux à 'la rue de la paroisse' (sic) (1784).  Quittance de 5771 livres pour fourniture de meubles et effets par M. Padelinetty ; reçu au dos (1778). (ouvre la visionneuse)

          12 vues

          Modalités d'entrée :

          Achat en vente publique, Lyon, 2002.

          Contexte historique : 4e quart 18e siècle
          Lieu(x) : Luçon (diocèse)
          Personne(s) : Mercy, Marie Charles Isidore de (Mgr)
          Matière : Temporel ecclésiastique

        • 1 J 1978 - 

          Marie Charles Isidore [de Mercy], évêque de Luçon.
          L. A. S. à son homme d'affaires, [Claude] Avron, à Luçon ; [Paris], 17 nov. 1789. - 2 ff. (2 p. 1/4 + adresse) 18,5 x 15 cm ; un cachet de cire rouge à ses armes, brisé.
          Il remercie Avron d'avoir réformé sa maison, l'approuve dans sa gestion des biens et des domestiques ; il lui recommande de ne pas oublier sa déclaration pour la contribution patriotique et de procéder sans attendre à l'inventaire de tous ses biens, que l'Assemblée nationale vient d'ordonner, par décret, à tous les ecclésiastiques.

          2 vues  - Marie Charles Isidore [de Mercy], évêque de Luçon.  L. A. S. à son homme d'affaires, [Claude] Avron, à Luçon ; [Paris], 17 nov. 1789. - 2 ff. (2 p. 1/4 + adresse) 18,5 x 15 cm ; un cachet de cire rouge à ses armes, brisé.  Il remercie Avron d'avoir réformé sa maison, l'approuve dans sa gestion des biens et des domestiques ; il lui recommande de ne pas oublier sa déclaration pour la contribution patriotique et de procéder sans attendre à l'inventaire de tous ses biens, que l'Assemblée nationale vient d'ordonner, par décret, à tous les ecclésiastiques. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Modalités d'entrée :

          Achat à la librairie les Autographes, 1989.

          Typologie documentaire : Autographe
          Contexte historique : 4e quart 18e siècle
          Lieu(x) : Luçon (diocèse)
          Personne(s) : Mercy, Marie Charles Isidore de (Mgr)
          Matière : Temporel ecclésiastique

          • 1 J 1838 - 

            [Marie-Charles-Isidore] de Mercy, évêque de Luçon.
            - L. A. S. à son homme d'affaires [Claude] Avron, 1779-1792. - 4 pièces.
            Lettres d'affaires, relatives à des questions financières et au paiement de ses impositions.

            6 vues  - [Marie-Charles-Isidore] de Mercy, évêque de Luçon.  - L. A. S. à son homme d'affaires [Claude] Avron, 1779-1792. - 4 pièces.  Lettres d'affaires, relatives à des questions financières et au paiement de ses impositions. (ouvre la visionneuse)

            6 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie les Autographes, 1994


          • 1 J 1864 - 

            Genet, vicaire constitutionnel de Magné (Deux-Sèvres).
            - L. A. S. à Joseph Marie Jacques François Gaudin, président de l'assemblée électorale du district des Sables-d'Olonne ; Niort, 28 mars [1791]. - 2ff (1 p. et adresse), 22,2 x 36 cm (ouvert).
            Il accepte la cure de Poiroux et en avertit Gaudin qui l'a élu à cette charge.

            1 vue  - Genet, vicaire constitutionnel de Magné (Deux-Sèvres).  - L. A. S. à Joseph Marie Jacques François Gaudin, président de l'assemblée électorale du district des Sables-d'Olonne ; Niort, 28 mars [1791]. - 2ff (1 p. et adresse), 22,2 x 36 cm (ouvert).  Il accepte la cure de Poiroux et en avertit Gaudin qui l'a élu à cette charge. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie La Poste d'Autrefois, 2007


          • 1 J 1857 - 

            [Jacques-Marie] Hilairet, curé de La Merlatière.
            - L. A. S. à l'assemblée du district des Sables-d'Olonne ; La Merlatière, 31 mai 1791. - 2 ff. (1 p. ), 15,2 x 18,6 cm.
            Il refuse la nomination à la cure de l'Aiguillon-sur-Vie qui vient de lui être proposée.

            1 vue  - [Jacques-Marie] Hilairet, curé de La Merlatière.  - L. A. S. à l'assemblée du district des Sables-d'Olonne ; La Merlatière, 31 mai 1791. - 2 ff. (1 p. ), 15,2 x 18,6 cm.  Il refuse la nomination à la cure de l'Aiguillon-sur-Vie qui vient de lui être proposée. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie la Poste d'autrefois, 2000

            Contexte historique : 1791
            Matière : Prêtre constitutionnel

          • 1 J 1959 - 

            Jean-François Goupilleau [de Fontenay], constituant.
            - L. A. S. à Pierre-François Palloy ; Paris, 18 juin 1791. - 1 ff. (2 p.) 31,5 x 20 cm.
            Remerciements pour les plans de la Bastille et "les dessins des monuments que vous avez élevés aux mânes des défenseurs de la liberté". D'un "ancien dragon au régiment Royal" à un "ancien dragon au même régiment".

            2 vues  - Jean-François Goupilleau [de Fontenay], constituant.  - L. A. S. à Pierre-François Palloy ; Paris, 18 juin 1791. - 1 ff. (2 p.) 31,5 x 20 cm.  Remerciements pour les plans de la Bastille et 'les dessins des monuments que vous avez élevés aux mânes des défenseurs de la liberté'. D'un 'ancien dragon au régiment Royal' à un 'ancien dragon au même régiment'. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie les Autographes, 1991.


          • 1 J 2129 - 

            De Gyves, maire du Champ-Saint-Père.
            - L. S. à l'administrateur du district des Sables ; Le Champ-Saint-Père, 4 juillet 1791. - 2 ff (3 p.), 20,8 x 32 cm (ouvert).
            Lettre d'envoi du serment à la Constitution civile du clergé du curé Pierre Thibaud. Le serment est joint à la lettre.

            3 vues  - De Gyves, maire du Champ-Saint-Père.  - L. S. à l'administrateur du district des Sables ; Le Champ-Saint-Père, 4 juillet 1791. - 2 ff (3 p.), 20,8 x 32 cm (ouvert).  Lettre d'envoi du serment à la Constitution civile du clergé du curé Pierre Thibaud. Le serment est joint à la lettre. (ouvre la visionneuse)

            3 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Roux autographes, 2011

            Contexte historique : 1791
            Matière : Constitution civile du clergé / Serment

          • 1 J 2130 - 

            Béraud, vicaire de Saint-Pompain (Deux-Sèvres).
            - L. A. S. à Balereau, syndic de la paroisse de Sainte-Christine, 30 juillet 1791. - 1 ff (1 p.), 19,3 x 31 cm (ouvert).
            Il lui annonce avoir refusé sa nomination dans la paroisse de Sainte-Christine : "j'y trouve l'air trop fort pour ma santé, c'est la seule raison qui m'a engagé à refuser".

            1 vue  - Béraud, vicaire de Saint-Pompain (Deux-Sèvres).  - L. A. S. à Balereau, syndic de la paroisse de Sainte-Christine, 30 juillet 1791. - 1 ff (1 p.), 19,3 x 31 cm (ouvert).  Il lui annonce avoir refusé sa nomination dans la paroisse de Sainte-Christine : 'j'y trouve l'air trop fort pour ma santé, c'est la seule raison qui m'a engagé à refuser'. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Roux autographes, 2011


          • 1 Num 119 4/4 - 

            [Joseph-Marie] Lequinio, député du Morbihan
            - L.A.S. à un ministre ou au président de l'Assemblée nationale ; Paris, 8 novembre 1791. - 2 f. (2 p.), 21,2 x 16,5 cm.
            Il propose une adresse au peuple destinée à dissiper les troubles religieux (pièce non jointe). "J'avais eu le projet de la faire passer à l'Assemblée, mais le style simple et presque trivial qu'il est indispensable d'employer pour tirer quelque fruit de cette adresse, parut trop peu digne de l'Assemblée nationale pour qu'elle m'en permît la lecture".

            2 vues  - [Joseph-Marie] Lequinio, député du Morbihan  - L.A.S. à un ministre ou au président de l'Assemblée nationale ; Paris, 8 novembre 1791. - 2 f. (2 p.), 21,2 x 16,5 cm.  Il propose une adresse au peuple destinée à dissiper les troubles religieux (pièce non jointe). 'J'avais eu le projet de la faire passer à l'Assemblée, mais le style simple et presque trivial qu'il est indispensable d'employer pour tirer quelque fruit de cette adresse, parut trop peu digne de l'Assemblée nationale pour qu'elle m'en permît la lecture'. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Prêt de Bonneval, 2008

            Typologie documentaire : Autographe
            Personne(s) : Lequinio, Joseph-Marie

          • 1 J 1942 - 

            Piron, commandant général, François Dupas et Jean Vinet, chefs, insurgés, au quartier général à Oudon.
            - L. S. à messieurs et confrères de Mauve[s-sur-Loire], 18 mars 1793. - 1 f. (1 p.), 19,5 x 22,5 cm.
            Ils ont bien reçu leur appel de la veille mais ne pourront leur porter secours que lorsque Ancenis sera "réduite" ; en attendant, ils leur recommandent d'entretenir une correspondance, de lever des troupes, de nommer des chefs, "d'établir un ordre sans lequel on ne pourrait pas réussir dans ses entreprises".

            1 vue  - Piron, commandant général, François Dupas et Jean Vinet, chefs, insurgés, au quartier général à Oudon.  - L. S. à messieurs et confrères de Mauve[s-sur-Loire], 18 mars 1793. - 1 f. (1 p.), 19,5 x 22,5 cm.  Ils ont bien reçu leur appel de la veille mais ne pourront leur porter secours que lorsque Ancenis sera 'réduite' ; en attendant, ils leur recommandent d'entretenir une correspondance, de lever des troupes, de nommer des chefs, 'd'établir un ordre sans lequel on ne pourrait pas réussir dans ses entreprises'. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Jean Raux, 1991 [anc. coll. Fillon, n° 2934].

            Contexte historique : 1793
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 1848 - 

            [René-Louis] Rorthays [de la Savarière] et Chiffoleau, chefs insurgés.
            - L. A. S. au commandant de La Roche-sur-Yon, Aubigny, 14 avril 1793. - 1 ff. (2 p. ), 20,7 x 16,3 cm.
            Entourés de troupes ennemies, ils refusent d'envoyer des renforts à La Roche-sur-Yon comme demandé et sollicite au contraire de l'aide.

            2 vues  - [René-Louis] Rorthays [de la Savarière] et Chiffoleau, chefs insurgés.  - L. A. S. au commandant de La Roche-sur-Yon, Aubigny, 14 avril 1793. - 1 ff. (2 p. ), 20,7 x 16,3 cm.  Entourés de troupes ennemies, ils refusent d'envoyer des renforts à La Roche-sur-Yon comme demandé et sollicite au contraire de l'aide. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Charavay, 1995

            Contexte historique : 1793
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 1859 - 

            Sapinaud de la Verrie, chef insurgé.
            - L. A. S. à Messieurs les commandants à La Roche-sur-Yon ; L'Oie, 20 avril 1793. - 2 ff. (3 p. + adresse), 21,5 x 29,5 cm (ouvert).
            Il leur annonce un ordre de Royrand qui part de Saint-Fulgent pour Montaigu et une victoire près de Nuaillé (Maine-et-Loire). Etant seul à Chantonnay, il ne peut leur fournir de renforts ni recevoir leurs prisonniers à L'Oie.

            2 vues  - Sapinaud de la Verrie, chef insurgé.  - L. A. S. à Messieurs les commandants à La Roche-sur-Yon ; L'Oie, 20 avril 1793. - 2 ff. (3 p. + adresse), 21,5 x 29,5 cm (ouvert).  Il leur annonce un ordre de Royrand qui part de Saint-Fulgent pour Montaigu et une victoire près de Nuaillé (Maine-et-Loire). Etant seul à Chantonnay, il ne peut leur fournir de renforts ni recevoir leurs prisonniers à L'Oie. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat en vente publique, Deauville, 2007

            Typologie documentaire : Autographe
            Contexte historique : 1793
            Personne(s) : Sapinaud de Bois-Huguet, Louis Esprit (chevalier de, dit Sapinaud de La Verrie)
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 1960 - 

            Charpentreau et Ridier fils, commandants à Nesmy, chefs insurgés.
            - L. S. aux commandants de La Roche-sur-Yon ; au château de Nesmy, 22 avril 1793. - 1 ff. (2 p. + adresse) 21 x 16 cm ; cachet de cire rouge.
            Ordre d'incarcération de Minguère, de Chaillé-sous-les-Ormeaux, à la prison de La Roche-sur-Yon parce qu'il "n'a point paru au corps de garde de sa paroisse".

            2 vues  - Charpentreau et Ridier fils, commandants à Nesmy, chefs insurgés.  - L. S. aux commandants de La Roche-sur-Yon ; au château de Nesmy, 22 avril 1793. - 1 ff. (2 p. + adresse) 21 x 16 cm ; cachet de cire rouge.  Ordre d'incarcération de Minguère, de Chaillé-sous-les-Ormeaux, à la prison de La Roche-sur-Yon parce qu'il 'n'a point paru au corps de garde de sa paroisse'. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Charavay, 1992.

            Contexte historique : 1793
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 Num 119 4/10 - 

            [William] Bulkeley et de Chouppes.
            - L. A. S. du premier, aux commandants [royalistes] d'Aubigny ; 23 avril 1793. - 2 f. (2 p. ), 19,6 x 16 cm.
            Invitation à se joindre à eux pour résister aux "brigands" (révolutionnaires) dont l'arrivée imminente est annoncée par le repli de "nos armées" en déroute.

            1 vue  - [William] Bulkeley et de Chouppes.  - L. A. S. du premier, aux commandants [royalistes] d'Aubigny ; 23 avril 1793. - 2 f. (2 p. ), 19,6 x 16 cm.  Invitation à se joindre à eux pour résister aux 'brigands' (révolutionnaires) dont l'arrivée imminente est annoncée par le repli de 'nos armées' en déroute. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Modalités d'entrée :

            Prêt de Bonneval, 2008

            Contexte historique : 1793
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 1961 - 

            [Madame] Lestang de La Voyrie.
            - L. A. S. à maître Garnier à Chaillé ; La Domangère [Nesmy], 24 avril 1793. - 1 f. (1p. + adresse) 22,5 x 18 cm, signée également du "chr de La Voyrie, commandant", son mari, chef insurgé.
            Elle lui demande de signer le certificat en faveur de Minguère de la Lardière à Chaillé-sous-les-Ormeaux qui "réclame des signatures solides des braves gens de la paroisse qui peuvent attester de sa conduite".

            2 vues  - [Madame] Lestang de La Voyrie.  - L. A. S. à maître Garnier à Chaillé ; La Domangère [Nesmy], 24 avril 1793. - 1 f. (1p. + adresse) 22,5 x 18 cm, signée également du 'chr de La Voyrie, commandant', son mari, chef insurgé.  Elle lui demande de signer le certificat en faveur de Minguère de la Lardière à Chaillé-sous-les-Ormeaux qui 'réclame des signatures solides des braves gens de la paroisse qui peuvent attester de sa conduite'. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Charavay, 1992.

            Contexte historique : 1793
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 2138 - 

            [Jean-François] Goupilleau de Fontenay, conventionnel.
            - L. A. S. cosignée par sept autres représentants du Peuple, à la Convention Nationale ; Saumur, 17 mai 1793. - 1 f. (1p.), 34 x 24,9 cm.
            Il fait part de l'arrestation du général Quetineau, après sa reddition, lors de la bataille de Thouars (4 mai). Ayant réuni les informations sur cette affaire, il ajoute qu'il fait parvenir au Comité de salut public "les procès verbaux et les pièces qui concernent Quetineau".

            1 vue  - [Jean-François] Goupilleau de Fontenay, conventionnel.  - L. A. S. cosignée par sept autres représentants du Peuple, à la Convention Nationale ; Saumur, 17 mai 1793. - 1 f. (1p.), 34 x 24,9 cm.  Il fait part de l'arrestation du général Quetineau, après sa reddition, lors de la bataille de Thouars (4 mai). Ayant réuni les informations sur cette affaire, il ajoute qu'il fait parvenir au Comité de salut public 'les procès verbaux et les pièces qui concernent Quetineau'. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Les Autographes, 2000.

            Typologie documentaire : Autographe
            Contexte historique : 1793
            Personne(s) : Goupilleau de Fontenay, Jean François Marie (Jean François Marie Goupilleau, dit)
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 1925 - 

            [Jean-Baptiste-Joseph] Joly, commandant.
            - L. A. S aux commandants de La Roche-sur-Yon ; 23 mai 1793. - 1 ff. (1 p. + adresse), 21,3 x 16,8 cm.
            Il leur demande que soit fourni, à la paroisse de Boulogne, un tonneau de blé, et ce afin d'en assurer la subsistance.

            1 vue  - [Jean-Baptiste-Joseph] Joly, commandant.  - L. A. S aux commandants de La Roche-sur-Yon ; 23 mai 1793. - 1 ff. (1 p. + adresse), 21,3 x 16,8 cm.  Il leur demande que soit fourni, à la paroisse de Boulogne, un tonneau de blé, et ce afin d'en assurer la subsistance. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Modalités d'entrée :

            Don des Archives de l'Orne, 1955


          • 1 J 1941 - 

            Pierre Le Roux de La Generie.
            - L. A. S. aux commandants de Chaillé-sous-les-Ormeaux ; La Roche-sur-Yon, 14 juin 1793. - 1 ff. Papier bleu (1 p. + adresse), 23 x 18 cm.
            Il les assure de la liberté prochaine de Minguère, qu'ils pourront obtenir avec un certificat signé du plus grand nombre d'habitants de leur paroisse.

            1 vue  - Pierre Le Roux de La Generie.  - L. A. S. aux commandants de Chaillé-sous-les-Ormeaux ; La Roche-sur-Yon, 14 juin 1793. - 1 ff. Papier bleu (1 p. + adresse), 23 x 18 cm.  Il les assure de la liberté prochaine de Minguère, qu'ils pourront obtenir avec un certificat signé du plus grand nombre d'habitants de leur paroisse. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Charavay, 1992.

            Contexte historique : 1793
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 1964 - 

            Rossignol, agent national du canton de Luçon chargé de préparer l'évacuation des subsistances militaires.
            - L. A. S. ; Luçon, 16 juin 1793. - 1 f. (2 p. ), 24 x 18,3 cm.
            Le contenu de deux dépôts de blé, aux greniers de la nation à Luçon, ayant été malencontreusement mélangé, il invite son correspondant à s'adresser à l'autre dépositaire afin de déterminer ce qui lui revient et de le retirer.

            2 vues  - Rossignol, agent national du canton de Luçon chargé de préparer l'évacuation des subsistances militaires.  - L. A. S. ; Luçon, 16 juin 1793. - 1 f. (2 p. ), 24 x 18,3 cm.  Le contenu de deux dépôts de blé, aux greniers de la nation à Luçon, ayant été malencontreusement mélangé, il invite son correspondant à s'adresser à l'autre dépositaire afin de déterminer ce qui lui revient et de le retirer. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Vachon, 1985.

            Contexte historique : 1793
            Matière : Ravitaillement

          • 1 Num 119 4/11 - 

            [François-Joseph] Westermann.
            - L. S. à un général ; Saint-Maixent (Deux-Sèvres), 30 juin 1793. - 2 f. (2 p.), 19,7 x 15,5 cm
            Il part en expédition avec trois officiers municipaux de Saint-Maixent, retenus en otages contre du pain à lui livrer, et il en retiendra d'autres là où il passera.

            1 vue  - [François-Joseph] Westermann.  - L. S. à un général ; Saint-Maixent (Deux-Sèvres), 30 juin 1793. - 2 f. (2 p.), 19,7 x 15,5 cm  Il part en expédition avec trois officiers municipaux de Saint-Maixent, retenus en otages contre du pain à lui livrer, et il en retiendra d'autres là où il passera. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Modalités d'entrée :

            Prêt de Bonneval, 2008

            Typologie documentaire : Autographe
            Personne(s) : Westermann, François-Joseph

          • 1 J 2122 - 

            [Jean Baptiste Henri Antoine] Félix, président de la commission militaire itinérante.
            - L. A. S. aux Républicains sans culottes ; Tours, 6 juillet 1793. - 1 ff (3 p.), 21,1 x 33 cm (ouvert).
            Il annonce sa nomination à la tête du tribunal militaire chargé de suivre les troupes et de guillotiner les traitres sans délai. Ce qu'il s'engage à faire avec ardeur.

            2 vues  - [Jean Baptiste Henri Antoine] Félix, président de la commission militaire itinérante.  - L. A. S. aux Républicains sans culottes ; Tours, 6 juillet 1793. - 1 ff (3 p.), 21,1 x 33 cm (ouvert).  Il annonce sa nomination à la tête du tribunal militaire chargé de suivre les troupes et de guillotiner les traitres sans délai. Ce qu'il s'engage à faire avec ardeur. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat en vente publique, Fontainebleau, 2011

            Contexte historique : 1793
            Matière : Guerre de Vendée / Mesure répressive / Tribunal criminel

          • 1 Num 119 4/12 - 

            [Pierre] Philippeaux, conventionnel.
            - L. S. à Bourdon de l'Oise et Goupilleau, conventionnels ; Nantes, 24 septembre 1793. - 1 f. (1 p.), 24,5 x 17,8 cm.
            Il leur transmet une lettre (non jointe) sur les agissements de l'armée de Mayence, qu'il accuse de vouloir éterniser la guerre de la Vendée.

            1 vue  - [Pierre] Philippeaux, conventionnel.  - L. S. à Bourdon de l'Oise et Goupilleau, conventionnels ; Nantes, 24 septembre 1793. - 1 f. (1 p.), 24,5 x 17,8 cm.  Il leur transmet une lettre (non jointe) sur les agissements de l'armée de Mayence, qu'il accuse de vouloir éterniser la guerre de la Vendée. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Modalités d'entrée :

            Prêt de Bonneval, 2008

            Typologie documentaire : Autographe
            Contexte historique : 1793
            Personne(s) : Philippeaux, Pierre Nicolas
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 1861 - 

            [François Joseph Victor] Broussais, alors capitaine en Vendée.
            - L. A. S. à son père à Pleurtuit (Ille-et-Vilaine) ; Remouillé (Loire-Atlantique), 13 octobre 1793, an II de la République une et indivisible. - 2 ff. (4 p. ), 22,5 x 36,5 cm (ouvert).
            Il se réjouit de voir les paysans vendéens, qui n'ont pris les armes que sous la menace de leurs chefs, venir en nombre à son campement pour prêter serment à la République. Un bataillon a été envoyé pour prendre Clisson et l'incendier ; les brigands n'ont montré que peu de résistance ne tuant qu'un grenadier et un hussard américain. "Ces noirs sont d'excellentes troupes ; charmés de jouir du droit de citoyen français, ils savent en soutenir les droits. C'est bien la meilleure cavalerie des armées de la Vendée. " Il vient d'apprendre la victoire sur Châtillon-sur-Sèvre et annonce que les armées de Mayence, des Sables et de Saumur se regroupent pour attaquer Mortagne-sur-Sèvre, jusque là bien défendue par les Vendéens.

            2 vues  - [François Joseph Victor] Broussais, alors capitaine en Vendée.  - L. A. S. à son père à Pleurtuit (Ille-et-Vilaine) ; Remouillé (Loire-Atlantique), 13 octobre 1793, an II de la République une et indivisible. - 2 ff. (4 p. ), 22,5 x 36,5 cm (ouvert).  Il se réjouit de voir les paysans vendéens, qui n'ont pris les armes que sous la menace de leurs chefs, venir en nombre à son campement pour prêter serment à la République. Un bataillon a été envoyé pour prendre Clisson et l'incendier ; les brigands n'ont montré que peu de résistance ne tuant qu'un grenadier et un hussard américain. 'Ces noirs sont d'excellentes troupes ; charmés de jouir du droit de citoyen français, ils savent en soutenir les droits. C'est bien la meilleure cavalerie des armées de la Vendée. ' Il vient d'apprendre la victoire sur Châtillon-sur-Sèvre et annonce que les armées de Mayence, des Sables et de Saumur se regroupent pour attaquer Mortagne-sur-Sèvre, jusque là bien défendue par les Vendéens. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat en vente publique, Deauville, 2007

            Contexte historique : 1793
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 1847 - 

            Les administrateurs du département de l'Orne.
            - L. S. à ceux du district de Bernay (Orne) ; Alençon, brumaire-frimaire an II (octobre-novembre 1793).
            9 pièces transmettant les dernières nouvelles des mouvements des rebelles, leur avancée vers Granville et les pertes qu'ils subissent.
            Les administrateurs de la Manche les encouragent en leur adressant copie d'une lettre du représentant du peuple Le Carpentier, annonçant que Granville a repoussé l'assaut des rebelles après 28 heures de siège le 29 brumaire an II (19 novembre 1793).

            20 vues  - Les administrateurs du département de l'Orne.  - L. S. à ceux du district de Bernay (Orne) ; Alençon, brumaire-frimaire an II (octobre-novembre 1793).  9 pièces transmettant les dernières nouvelles des mouvements des rebelles, leur avancée vers Granville et les pertes qu'ils subissent.  Les administrateurs de la Manche les encouragent en leur adressant copie d'une lettre du représentant du peuple Le Carpentier, annonçant que Granville a repoussé l'assaut des rebelles après 28 heures de siège le 29 brumaire an II (19 novembre 1793). (ouvre la visionneuse)

            20 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie les Autographes, 1994

            Contexte historique : 1793
            Matière : Virée de Galerne

          • 1 J 1846 - 

            Les officiers municipaux de Bernay (Orne).
            - L. A. S. aux citoyens administrateurs de ce district ; Bernay, 19 brumaire an II (9 novembre 1793). - 2 ff. (1 p. ), 16,9 x 21,7 cm.
            Il fait part d'une lettre du ministre de la guerre concernant la mutinerie du 10ème bataillon du département de Paris.

            1 vue  - Les officiers municipaux de Bernay (Orne).  - L. A. S. aux citoyens administrateurs de ce district ; Bernay, 19 brumaire an II (9 novembre 1793). - 2 ff. (1 p. ), 16,9 x 21,7 cm.  Il fait part d'une lettre du ministre de la guerre concernant la mutinerie du 10ème bataillon du département de Paris. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie les Autographes, 1994


          • 1 Num 119 4/14 - 

            [Nicolas] Haxo, général de brigade.
            - L. S. au général [Louis-Antoine] Vimeux ; Machecoul, 6 frimaire an 2 (21 novembre 1793). - 2 f. (4 p. ), 22 x 17 cm.
            Il annonce la prise de Machecoul, "pas sans une petite fusillade", et il veut conserver ce "poste. . . central des brigands". Sa colonne est réunie à celle des Sables, ce qui ne lui a même pas permis d'éviter l'évacuation de Saint-Philbert (-de-Grand-Lieu), un poste si utile à la défense de Nantes. Aussi faut-il y envoyer 600 hommes, que l'on pourrait prendre sur les 800 du 3e bataillon des Vosges. Il sont commandés par l'adjudant général Legras, mais il aimerait les réunir à lui, les connaissant bien pour avoir participé à leur formation. Il réclame une forge de campagne, des fers de tout calibre, des clous, du charbon et un maréchal.

            2 vues  - [Nicolas] Haxo, général de brigade.  - L. S. au général [Louis-Antoine] Vimeux ; Machecoul, 6 frimaire an 2 (21 novembre 1793). - 2 f. (4 p. ), 22 x 17 cm.  Il annonce la prise de Machecoul, 'pas sans une petite fusillade', et il veut conserver ce 'poste. . . central des brigands'. Sa colonne est réunie à celle des Sables, ce qui ne lui a même pas permis d'éviter l'évacuation de Saint-Philbert (-de-Grand-Lieu), un poste si utile à la défense de Nantes. Aussi faut-il y envoyer 600 hommes, que l'on pourrait prendre sur les 800 du 3e bataillon des Vosges. Il sont commandés par l'adjudant général Legras, mais il aimerait les réunir à lui, les connaissant bien pour avoir participé à leur formation. Il réclame une forge de campagne, des fers de tout calibre, des clous, du charbon et un maréchal. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Prêt de Bonneval, 2008

            Contexte historique : 1793
            Lieu(x) : Machecoul (Loire-Atlantique)
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 1843 - 

            [Pierre] Bourbotte et [Pierre Louis] Prieur, conventionnels, représentants en mission.
            - L. A. S. à François-Séverin Marceau-Desgraviers, général ; Guécelard (Sarthe), 23 frimaire an II (13 décembre 1793). - 1 ff. (1 p. + adresse), 21,4 x 17 cm. (ouvert).
            Ils lui annoncent l'arrivée des renforts pour la bataille du Mans.

            2 vues  - [Pierre] Bourbotte et [Pierre Louis] Prieur, conventionnels, représentants en mission.  - L. A. S. à François-Séverin Marceau-Desgraviers, général ; Guécelard (Sarthe), 23 frimaire an II (13 décembre 1793). - 1 ff. (1 p. + adresse), 21,4 x 17 cm. (ouvert).  Ils lui annoncent l'arrivée des renforts pour la bataille du Mans. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Charavay, 1994

            Typologie documentaire : Autographe
            Personne(s) : Prieur de la Marne (Pierre Louis Prieur, dit) / Bourbotte, Pierre

          • 1 J 1977 - 

            [François-Séverin] Marceau, général commandant l'armée de l'Ouest par intérim.
            - L. A. S. à [Bouchotte], ministre de la Guerre, à Paris ; au quartier général du Mans, 23 frimaire an II (13 décembre 1793). - 1 ff. (4 p.) 32 x 20,5 cm.
            Il retrace son arrivée au Mans, le rôle de Westermann, la bataille du Mans avec moult détails sur les troupes républicaines et leurs adversaires : "Je t'assure que plus de trois mille de ces fanatiques mordent en ce moment la poussière, les places, les routes sont jonchées de cadavres et de fusils qu'ils jettent dans leur fuite (. . .) d'Autichamp a été blessé, plusieurs chefs ont été tués".

            2 vues  - [François-Séverin] Marceau, général commandant l'armée de l'Ouest par intérim.  - L. A. S. à [Bouchotte], ministre de la Guerre, à Paris ; au quartier général du Mans, 23 frimaire an II (13 décembre 1793). - 1 ff. (4 p.) 32 x 20,5 cm.  Il retrace son arrivée au Mans, le rôle de Westermann, la bataille du Mans avec moult détails sur les troupes républicaines et leurs adversaires : 'Je t'assure que plus de trois mille de ces fanatiques mordent en ce moment la poussière, les places, les routes sont jonchées de cadavres et de fusils qu'ils jettent dans leur fuite (. . .) d'Autichamp a été blessé, plusieurs chefs ont été tués'. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Charavay, 1992.

            Typologie documentaire : Autographe
            Contexte historique : 1793
            Personne(s) : Marceau, François Séverin
            Matière : Virée de Galerne

          • 1 J 1990 - 

            [François-Séverin] Marceau, général commandant l'armée de l'Ouest par intérim.
            - L. S. au général Westerman, route de Nantes ; Nozay, 1er nivôse an II de la République une et indivisible, 10 h. du matin (21 déc. 1793). - 1 ff. (1 p. + adresse), 17 x 11 cm ; cachet de cire rouge brisé.
            Il annonce la libération du général républicain Delaage, que Westerman avait arrêté et lui apprend que "l'ennemi reste à Blain. C'est ce qui m'a fait prendre le parti de prendre cette direction. . . ".

            1 vue  - [François-Séverin] Marceau, général commandant l'armée de l'Ouest par intérim.  - L. S. au général Westerman, route de Nantes ; Nozay, 1er nivôse an II de la République une et indivisible, 10 h. du matin (21 déc. 1793). - 1 ff. (1 p. + adresse), 17 x 11 cm ; cachet de cire rouge brisé.  Il annonce la libération du général républicain Delaage, que Westerman avait arrêté et lui apprend que 'l'ennemi reste à Blain. C'est ce qui m'a fait prendre le parti de prendre cette direction. . . '. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Modalités d'entrée :

            Achat en vente publique, Paris, 1992.

            Contexte historique : 1793
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 1944 - 

            Correspondance passive adressée à Annibal Marrot, aide de camp du général Freytag (1793), puis commandant au 74e régiment d'infanterie (1794), puis adjudant général à l'Armée de l'Ouest (an III) ; 1793-an III. - 4 pièces.
            Des amis militaires le renseignent sur les campagnes qu'ils mènent. 1793-1794

            7 vues  - Correspondance passive adressée à Annibal Marrot, aide de camp du général Freytag (1793), puis commandant au 74e régiment d'infanterie (1794), puis adjudant général à l'Armée de l'Ouest (an III) ; 1793-an III. - 4 pièces.  Des amis militaires le renseignent sur les campagnes qu'ils mènent. (ouvre la visionneuse)

            7 vues

            Modalités d'entrée :

            Don Dauvergne, 1982.


          • 1 J 1989 - 

            Trois lettres de dénonciation contre Caillet ; 13 niv. [an II] (2 janv. 1794) et s. d. - 3 pièces dont 2 signées, l'une "Bichon, curé de Foussais" et l'autre "Bouhier", de Payré-sur-Vendée ; 3 ff. Séparés papier bleu.
            Caillet a d'abord servi sa patrie, mais une absence prolongée laisse à penser qu'il s'est engagé chez les Blancs. La citoyenne Porée a déclaré "qu'il avait dit devant elle et plusieurs autres citoyens... Qu'il fallait se porter au Busseau (Deux-Sèvres) pour faire danser la Carmagnole aux patriotes".

            6 vues  - Trois lettres de dénonciation contre Caillet ; 13 niv. [an II] (2 janv. 1794) et s. d. - 3 pièces dont 2 signées, l'une 'Bichon, curé de Foussais' et l'autre 'Bouhier', de Payré-sur-Vendée ; 3 ff. Séparés papier bleu.  Caillet a d'abord servi sa patrie, mais une absence prolongée laisse à penser qu'il s'est engagé chez les Blancs. La citoyenne Porée a déclaré 'qu'il avait dit devant elle et plusieurs autres citoyens... Qu'il fallait se porter au Busseau (Deux-Sèvres) pour faire danser la Carmagnole aux patriotes'. (ouvre la visionneuse)

            6 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat en vente publique, Paris, 1992.

            Contexte historique : 1794
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 Num 119 4/15 - 

            [Jean-Alexandre] Caffin, général de brigade.
            - L. A. S. à [Louis-Marie] Turreau, général en chef ; quartier général de Maulévrier (Maine-et-Loire), 8 pluviôse an 2 (27 janvier 1794). - 2 f. (4 p. ), 23,2 x 19 cm.
            Parti pour Saint-Laurent-de-la-Plaine, (Maine-et-Loire), il n'a eu qu'à 9 h. du matin, avec six heures de retard, le courrier de Turreau lui donnant les positions de l'ennemi qui s'avéraient dangereuses pour Maulévrier, où les magasins (des grains et ressources systématiquement razziés sur le pays) deviennent conséquents. La garde en étant trop faible, soit cent hommes armés et autant de non armés que lui a envoyés Turreau, il a fait demi-tour et envoyé la cavalerie en reconnaissance, qui a bientôt rencontré les ennemis sur la route de Vezins (Maine-et-Loire), dans les Landes de Gentil. Un détachement du 77e régiment d'infanterie a brûlé leurs corps de garde dans le bois, et a eu la preuve de leur cruauté, ayant trouvé les corps d'un père massacré avec son fils, et attaché à lui. Ils ont ramené 18 chevaux abandonnés par l'ennemi, et sont rentrés à Maulévrier tout en continuant d'enlever les grains découverts en route.
            "[Les brigands] sont instruits de tous nos mouvements, aussi je fais tuer tout ce que je rencontre. . . Comme il n'y a ici que de l'eau à boire, j'ai fait donner double ration d'eau-de-vie à ma troupe".

            2 vues  - [Jean-Alexandre] Caffin, général de brigade.  - L. A. S. à [Louis-Marie] Turreau, général en chef ; quartier général de Maulévrier (Maine-et-Loire), 8 pluviôse an 2 (27 janvier 1794). - 2 f. (4 p. ), 23,2 x 19 cm.  Parti pour Saint-Laurent-de-la-Plaine, (Maine-et-Loire), il n'a eu qu'à 9 h. du matin, avec six heures de retard, le courrier de Turreau lui donnant les positions de l'ennemi qui s'avéraient dangereuses pour Maulévrier, où les magasins (des grains et ressources systématiquement razziés sur le pays) deviennent conséquents. La garde en étant trop faible, soit cent hommes armés et autant de non armés que lui a envoyés Turreau, il a fait demi-tour et envoyé la cavalerie en reconnaissance, qui a bientôt rencontré les ennemis sur la route de Vezins (Maine-et-Loire), dans les Landes de Gentil. Un détachement du 77e régiment d'infanterie a brûlé leurs corps de garde dans le bois, et a eu la preuve de leur cruauté, ayant trouvé les corps d'un père massacré avec son fils, et attaché à lui. Ils ont ramené 18 chevaux abandonnés par l'ennemi, et sont rentrés à Maulévrier tout en continuant d'enlever les grains découverts en route.  '[Les brigands] sont instruits de tous nos mouvements, aussi je fais tuer tout ce que je rencontre. . . Comme il n'y a ici que de l'eau à boire, j'ai fait donner double ration d'eau-de-vie à ma troupe'. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Prêt de Bonneval, 2008

            Contexte historique : 1794
            Lieu(x) : Vendée militaire
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 Num 119 4/16 - 

            [Florent-Joseph] Duquesnoy, général de division.
            - L. S. à [Louis-Marie] Turreau ; au bivouac à une lieue avant Legé (Loire-Atlantique), 21 pluviôse an 2 (9 février 1794). - 2 f. (4 p. ), 24 x 18,5 cm
            Parti de Palluau le matin, il a fait poursuivre en vain les brigands rencontrés à une demi-lieue de Legé, village où l'air est empoisonné par 300 à 400 cadavres dont la vue l'afflige, car ils sont en "habit national". On dit Charette à Saint-Philbert, mais ces "bêtes féroces" sont toujours en mouvement. Il faut tout emporter avec soi car le pays est sans ressources, n'ayant plus ni foin ni vivres, et il est d'autant plus dangereux que la liaison avec Nantes est incertaine. "J'ai brûlé toutes les maisons et tué tout ce que j'ai rencontré sur ma route".

            2 vues  - [Florent-Joseph] Duquesnoy, général de division.  - L. S. à [Louis-Marie] Turreau ; au bivouac à une lieue avant Legé (Loire-Atlantique), 21 pluviôse an 2 (9 février 1794). - 2 f. (4 p. ), 24 x 18,5 cm  Parti de Palluau le matin, il a fait poursuivre en vain les brigands rencontrés à une demi-lieue de Legé, village où l'air est empoisonné par 300 à 400 cadavres dont la vue l'afflige, car ils sont en 'habit national'. On dit Charette à Saint-Philbert, mais ces 'bêtes féroces' sont toujours en mouvement. Il faut tout emporter avec soi car le pays est sans ressources, n'ayant plus ni foin ni vivres, et il est d'autant plus dangereux que la liaison avec Nantes est incertaine. 'J'ai brûlé toutes les maisons et tué tout ce que j'ai rencontré sur ma route'. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Prêt de Bonneval, 2008

            Contexte historique : 1794
            Matière : Guerre de Vendée / Massacre

          • 1 J 2135 - 

            [Nicolas] Haxo, général de brigade.
            - L. A. S. à [Louis-Antoine] Vimeux, général divisionnaire ; Machecoul, 23 pluv. An II (11 févr. 1794). - 1 f. (2 p.), 24,9 x 19,2 cm ; en bas à droite, tampon brun ovale surmonté d'une couronne "BIBLIOTHECA LINDESIANA".
            Ayant lui-même un urgent besoin de renfort, sa cavalerie étant presque toute hors de service, il lui fait part de son incapacité à lui envoyer de nouveaux secours à Montaigu, poste hors de son commandement.

            2 vues  - [Nicolas] Haxo, général de brigade.  - L. A. S. à [Louis-Antoine] Vimeux, général divisionnaire ; Machecoul, 23 pluv. An II (11 févr. 1794). - 1 f. (2 p.), 24,9 x 19,2 cm ; en bas à droite, tampon brun ovale surmonté d'une couronne 'BIBLIOTHECA LINDESIANA'.  Ayant lui-même un urgent besoin de renfort, sa cavalerie étant presque toute hors de service, il lui fait part de son incapacité à lui envoyer de nouveaux secours à Montaigu, poste hors de son commandement. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Vachon, 1985.

            Typologie documentaire : Autographe
            Contexte historique : 1794
            Personne(s) : Haxo, Nicolas
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 Num 119 4/17 - 

            [Jean-Baptiste] Huché, général de brigade commandant à Cholet, Mortagne et Tiffauges.
            - L. S. à [Louis-Marie] Turreau général en chef commandant l'armée de l'Ouest, 27 pluviôse an 2
            (15 février 1794). - 1 f. (2 p. ), 24 x 18 cm.
            Il a conduit sans encombre les convois que lui a confiés Turreau jusqu'à Cholet, où il a été désigné commandant à son arrivée, avec le chef de brigade Lusignan comme second. Vainqueur dans un combat, dont Cordellier a rendu compte, il a pu ramener ses blessés à Cholet en faisant évacuer sur Saumur les malades présents auparavant. Il dénonce les dilapidations des fournisseurs, inspecteurs des charrois et autres militaires de l'intendance.
            "800 hommes de ces bougres de coquins ont mordu la poussière, et 25 des nôtres avec 100 blessés, mais on ne peut faire d'omelette sans casser d'oeufs (. . . ) J'ai fait fusiller des dilapidateurs (. . . ) Dût-ce ma tête en répondre, je la présenterai : j'aime les républicains et non les coquins".

            2 vues  - [Jean-Baptiste] Huché, général de brigade commandant à Cholet, Mortagne et Tiffauges.  - L. S. à [Louis-Marie] Turreau général en chef commandant l'armée de l'Ouest, 27 pluviôse an 2   (15 février 1794). - 1 f. (2 p. ), 24 x 18 cm.  Il a conduit sans encombre les convois que lui a confiés Turreau jusqu'à Cholet, où il a été désigné commandant à son arrivée, avec le chef de brigade Lusignan comme second. Vainqueur dans un combat, dont Cordellier a rendu compte, il a pu ramener ses blessés à Cholet en faisant évacuer sur Saumur les malades présents auparavant. Il dénonce les dilapidations des fournisseurs, inspecteurs des charrois et autres militaires de l'intendance.  '800 hommes de ces bougres de coquins ont mordu la poussière, et 25 des nôtres avec 100 blessés, mais on ne peut faire d'omelette sans casser d'oeufs (. . . ) J'ai fait fusiller des dilapidateurs (. . . ) Dût-ce ma tête en répondre, je la présenterai : j'aime les républicains et non les coquins'. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Prêt de Bonneval, 2008

            Contexte historique : 1794
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 2134 - 

            [Nicolas] Haxo, général de brigade.
            - L. A. S. à [Louis-Marie] Turreau, général en chef de l'armée de l'Ouest ; au quartier général des Blanches-Landes [de Belleville ? ], 18 vent. An II (8 mars 1794). - 2 ff. Papier bleu (3 p. ), 25 x 19,5 cm.
            Haxo, manquant de cavalerie, se défend de la lenteur qu'on lui reproche, car après avoir donné 2 000 hommes au général Cordellier, il est parti avec 2 000 autres, le 16 de Palluau, en brûlant 30 moulins (120 depuis sa dernière sortie de Machecoul), pour combattre le 17 vers la forêt des Gars (Dompierre-sur-Yon), l'armée de Charette qu'il pourchasse depuis trois jours et qu'il estime à 1 200 hommes, encombrés de quatre voitures de blessés. "La guerre continuelle que je fais aux moulins leur ôte toute ressource de ce pays".

            2 vues  - [Nicolas] Haxo, général de brigade.  - L. A. S. à [Louis-Marie] Turreau, général en chef de l'armée de l'Ouest ; au quartier général des Blanches-Landes [de Belleville ? ], 18 vent. An II (8 mars 1794). - 2 ff. Papier bleu (3 p. ), 25 x 19,5 cm.  Haxo, manquant de cavalerie, se défend de la lenteur qu'on lui reproche, car après avoir donné 2 000 hommes au général Cordellier, il est parti avec 2 000 autres, le 16 de Palluau, en brûlant 30 moulins (120 depuis sa dernière sortie de Machecoul), pour combattre le 17 vers la forêt des Gars (Dompierre-sur-Yon), l'armée de Charette qu'il pourchasse depuis trois jours et qu'il estime à 1 200 hommes, encombrés de quatre voitures de blessés. 'La guerre continuelle que je fais aux moulins leur ôte toute ressource de ce pays'. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat en vente publique, Paris, 1989.

            Contexte historique : 1794
            Lieu(x) : Gars, forêt des (Dompierre-sur-Yon)
            Matière : Guerre de Vendée / Colonnes infernales

          • 1 J 1996 - 

            Hentz et Francastel, conventionnels, représentants en mission près l'armée de l'Ouest.
            - L. S. au Comité de salut public ; Angers, 23 vent. An II (13 mars 1794). - 2 ff. Papier bleu (3 p.), 35 x 22 cm.
            Ils récusent les plaintes des habitants transmises au Comité de salut public invité à attendre la fin proche de cette guerre pour en juger : "une chasse de brigands... Nos colonnes nous débarrassent presque tous les jours tantôt de 300, tantôt de 4 ou 500 brigands". Une Vendéenne les a renseignés sur l'armée de Stofflet (1 500 hommes, mauvais état sanitaire), qui est renforcée par les troupes du Loroux et de Fontenay-le-Peuple (sic). Hentz et Francastel rapportent que "ces malheureux (...) tellement fanatisés par les prêtres, tellement stupides, (...) jamais on ne parviendrait à les détromper (...) Ils sont incorrigibles parce que les prêtres leurs promettent le ciel". "Il n'y aura plus de Vendée que quand il n'y aura plus d'habitants dans la Vendée, c'est-à-dire dans le département qui porte ce nom et dans moitié au moins des départements qui l'environnent ".

            2 vues  - Hentz et Francastel, conventionnels, représentants en mission près l'armée de l'Ouest.  - L. S. au Comité de salut public ; Angers, 23 vent. An II (13 mars 1794). - 2 ff. Papier bleu (3 p.), 35 x 22 cm.  Ils récusent les plaintes des habitants transmises au Comité de salut public invité à attendre la fin proche de cette guerre pour en juger : 'une chasse de brigands... Nos colonnes nous débarrassent presque tous les jours tantôt de 300, tantôt de 4 ou 500 brigands'. Une Vendéenne les a renseignés sur l'armée de Stofflet (1 500 hommes, mauvais état sanitaire), qui est renforcée par les troupes du Loroux et de Fontenay-le-Peuple (sic). Hentz et Francastel rapportent que 'ces malheureux (...) tellement fanatisés par les prêtres, tellement stupides, (...) jamais on ne parviendrait à les détromper (...) Ils sont incorrigibles parce que les prêtres leurs promettent le ciel'. 'Il n'y aura plus de Vendée que quand il n'y aura plus d'habitants dans la Vendée, c'est-à-dire dans le département qui porte ce nom et dans moitié au moins des départements qui l'environnent '. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat en vente publique, Paris, 1989.

            Typologie documentaire : Autographe
            Contexte historique : 1794
            Personne(s) : Hentz, Nicolas Joseph / Francastel, Marie-Pierre
            Matière : Guerre de Vendée / Colonnes infernales / Insurgé vendéen

          • 1 J 2013 - 

            [Nicolas] Haxo, général de brigade.
            - L. A. S. à [Louis-Marie] Turreau, général en chef de l'armée de l'Ouest ; Beaulieu-[sous-la-Roche], le 30 ventôse an II (20 mars 1794.) - 1 f. (2 p. ), 22,8 x 18,5 cm.
            Haxo, ayant perdu l'avant-veille le combat devant des "scélérats" à Saint-Etienne-de-Corcoué, conduisait ses troupes jusqu'à Beaulieu pour couper retraite aux brigands occupant Maché. Mais arrivé trop tard, il enjoint Turreau d'envoyer deux de ses colonnes encercler les brigands par La Chaize-le-Vicomte et Rocheservière.

            2 vues  - [Nicolas] Haxo, général de brigade.  - L. A. S. à [Louis-Marie] Turreau, général en chef de l'armée de l'Ouest ; Beaulieu-[sous-la-Roche], le 30 ventôse an II (20 mars 1794.) - 1 f. (2 p. ), 22,8 x 18,5 cm.  Haxo, ayant perdu l'avant-veille le combat devant des 'scélérats' à Saint-Etienne-de-Corcoué, conduisait ses troupes jusqu'à Beaulieu pour couper retraite aux brigands occupant Maché. Mais arrivé trop tard, il enjoint Turreau d'envoyer deux de ses colonnes encercler les brigands par La Chaize-le-Vicomte et Rocheservière. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie les Autographes, 2001.

            Contexte historique : 1794
            Matière : Guerre de Vendée / Colonnes infernales

          • 1 Num 119 4/18 - 

            [Jean-Julien-Michel] Savary.
            - L. A. S. À Reyneau et Verpot, près Noyant[-la-Gravoyère, Maine-et-Loire] ; Pouancé (Maine-et-Loire), 3 germinal an 2 (23 mars 1794). - 2 f. (3 p. ), 22,7 x 18,3 cm.
            Il s'adresse à Reyneau, un officier avec lequel il coordonne son action, et à Verpot, subordonné à ce dernier. Harassé par la traversée de la forêt de Juigné, il était à Saint-Michel[-et-Chanveaux], lorsqu'il a gagné Pouancé, espérant les y retrouver. Là, il découvrit qu'ils étaient, l'un à Vergonnes, l'autre à Challain[-la-Potherie]. Apprenant que Reyneau repoussait les brigands, sur Chazé[-Henry], il y courut sans oser toutefois entrer dans le bois, vu le peu de cavalerie à sa disposition, mais si l'ennemi en sort, il pourrait aller le poursuivre vers deux ou trois heures après minuit.

            2 vues  - [Jean-Julien-Michel] Savary.  - L. A. S. À Reyneau et Verpot, près Noyant[-la-Gravoyère, Maine-et-Loire] ; Pouancé (Maine-et-Loire), 3 germinal an 2 (23 mars 1794). - 2 f. (3 p. ), 22,7 x 18,3 cm.  Il s'adresse à Reyneau, un officier avec lequel il coordonne son action, et à Verpot, subordonné à ce dernier. Harassé par la traversée de la forêt de Juigné, il était à Saint-Michel[-et-Chanveaux], lorsqu'il a gagné Pouancé, espérant les y retrouver. Là, il découvrit qu'ils étaient, l'un à Vergonnes, l'autre à Challain[-la-Potherie]. Apprenant que Reyneau repoussait les brigands, sur Chazé[-Henry], il y courut sans oser toutefois entrer dans le bois, vu le peu de cavalerie à sa disposition, mais si l'ennemi en sort, il pourrait aller le poursuivre vers deux ou trois heures après minuit. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Prêt de Bonneval, 2008

            Contexte historique : 1794
            Lieu(x) : Vendée militaire
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 Num 119 4/19 - 

            [Nicolas-Louis] Jordy, adjudant général.
            - L. A. S. à [Louis-Marie] Turreau, général en chef de l'armée de l'Ouest ; l'Ile de la Montagne (Noirmoutier), 5 germinal an 2 (25 mars 1794). - 1 f. (2 p. ), 31,4 x 19,7 cm (ouvert).
            Il se plaint qu'on le laisse sans approvisionnement et sans assez de troupes pour tenir l'île, car il n'a que 1.900 hommes. Haxo lui a emprunté le 109e régiment sans le lui rendre, mais il lui faudrait même 600 autres hommes en remplacement du 8e bataillon de Paris, totalement inapte.

            2 vues  - [Nicolas-Louis] Jordy, adjudant général.  - L. A. S. à [Louis-Marie] Turreau, général en chef de l'armée de l'Ouest ; l'Ile de la Montagne (Noirmoutier), 5 germinal an 2 (25 mars 1794). - 1 f. (2 p. ), 31,4 x 19,7 cm (ouvert).  Il se plaint qu'on le laisse sans approvisionnement et sans assez de troupes pour tenir l'île, car il n'a que 1.900 hommes. Haxo lui a emprunté le 109e régiment sans le lui rendre, mais il lui faudrait même 600 autres hommes en remplacement du 8e bataillon de Paris, totalement inapte. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Prêt de Bonneval, 2008

            Contexte historique : 1794
            Lieu(x) : Noirmoutier, île de
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 2105 - 

            Pierre-Anselme Garrau, conventionnel (Gironde), représentant du peuple près l'armée de l'Ouest.
            - L. A. S. (brouillon) à Lazare Carnot, "son collègue et son ami", au Comité de salut public ; Nantes, 29 germinal an II (18 avril 1794). - 4 feuillets (16 p. manuscrites raturées).
            Alors qu'il est contesté " Ah, si tu savais mon ami combien j'ai souffert dans cette ville (…) mais qu'ai-je fait que mon devoir ! ", il tente de persuader Carnot que les mesures de destructions et d'incendies systématiques étaient indispensables pour réduire la Vendée qui, "quoi qu'on puisse en dire (. . .), n'a plus rien de redoutable pour la liberté". Seul Stofflet a connu quelques succès, profitant de la fatigue et des opérations de découragement subies par les troupes républicaines dont les généraux sont bien intentionnés mais mal formés. La situation le permettant, il propose de réorganiser l'armée de l'Ouest et attend son rapport où il sera question des limites des pouvoirs des représentants du Peuple envoyés près des armées.
            Enfin, il annonce son départ pour Luçon, où il va rejoindre Hentz et Francastel, et de là, Libourne, pour préparer l'éventuelle expédition de Dagobert. Il tient à préciser tout le bien qu'il pense de l'état-major de l'armée des Pyrénées dont la refonte est prévue.

            9 vues  - Pierre-Anselme Garrau, conventionnel (Gironde), représentant du peuple près l'armée de l'Ouest.  - L. A. S. (brouillon) à Lazare Carnot, 'son collègue et son ami', au Comité de salut public ; Nantes, 29 germinal an II (18 avril 1794). - 4 feuillets (16 p. manuscrites raturées).  Alors qu'il est contesté ' Ah, si tu savais mon ami combien j'ai souffert dans cette ville (…) mais qu'ai-je fait que mon devoir ! ', il tente de persuader Carnot que les mesures de destructions et d'incendies systématiques étaient indispensables pour réduire la Vendée qui, 'quoi qu'on puisse en dire (. . .), n'a plus rien de redoutable pour la liberté'. Seul Stofflet a connu quelques succès, profitant de la fatigue et des opérations de découragement subies par les troupes républicaines dont les généraux sont bien intentionnés mais mal formés. La situation le permettant, il propose de réorganiser l'armée de l'Ouest et attend son rapport où il sera question des limites des pouvoirs des représentants du Peuple envoyés près des armées.  Enfin, il annonce son départ pour Luçon, où il va rejoindre Hentz et Francastel, et de là, Libourne, pour préparer l'éventuelle expédition de Dagobert. Il tient à préciser tout le bien qu'il pense de l'état-major de l'armée des Pyrénées dont la refonte est prévue. (ouvre la visionneuse)

            9 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat en vente publique, Paris, 2012

            Contexte historique : 1794
            Personne(s) : Garrau, Pierre Anselme
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 1845 - 

            Pierre-Anselme Garrau, conventionnel (Gironde).
            - L. A. (brouillon) à un ami du Comité de salut public ; début avril 1794. - 2 ff. (3 p.), 20,4 x 31,5 cm.
            Il expose longuement les moyens de réunir les troupes et les armes nécessaires à l'expédition menée par le général Dagobert dans les Pyrénées.

            2 vues  - Pierre-Anselme Garrau, conventionnel (Gironde).  - L. A. (brouillon) à un ami du Comité de salut public ; début avril 1794. - 2 ff. (3 p.), 20,4 x 31,5 cm.  Il expose longuement les moyens de réunir les troupes et les armes nécessaires à l'expédition menée par le général Dagobert dans les Pyrénées. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie les Autographes, 1994


          • 1 J 2123 - 

            Hentz et Francastel, représentants du peuple près l'armée de l'Ouest.
            - L. A. S. au Comité de salut public ; Doué, 22 germinal an II (11 avril 1794). - 1 ff (2 p.), 31,5 x 48 cm (ouvert).
            Ils atténuent leur responsabilité dans la déroute des troupes républicaines, en dénonçant l'opposition de toute la population qui manoeuvre contre elles et les pratiques de guerilla des brigands. Ils réorganisent l'armée mais seule une destruction totale des récoltes et de l'approvisionnement viendrait à bout de la Vendée.

            2 vues  - Hentz et Francastel, représentants du peuple près l'armée de l'Ouest.  - L. A. S. au Comité de salut public ; Doué, 22 germinal an II (11 avril 1794). - 1 ff (2 p.), 31,5 x 48 cm (ouvert). Ils atténuent leur responsabilité dans la déroute des troupes républicaines, en dénonçant l'opposition de toute la population qui manoeuvre contre elles et les pratiques de guerilla des brigands. Ils réorganisent l'armée mais seule une destruction totale des récoltes et de l'approvisionnement viendrait à bout de la Vendée. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat en vente publique, Fontainebleau, 2011

            Contexte historique : 1794
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 1851 - 

            Joseph Guillaume, général de brigade.
            - L. A. S. au général Turreau ; Luçon, 7 floréal an II (26 avril 1794). - 1 ff. (2 p. ), 20,5 x 26 cm.
            Il l'informe de ses manoeuvres militaires aux abords de Luçon et l'engage à changer le commandant d'Avrillé qui semble trop craintif. Passible du conseil de guerre pour avoir suivi ses ordres, Guillaume affirme lui rester fidèle, quelles qu'en soient les conséquences.

            2 vues  - Joseph Guillaume, général de brigade.  - L. A. S. au général Turreau ; Luçon, 7 floréal an II (26 avril 1794). - 1 ff. (2 p. ), 20,5 x 26 cm.  Il l'informe de ses manoeuvres militaires aux abords de Luçon et l'engage à changer le commandant d'Avrillé qui semble trop craintif. Passible du conseil de guerre pour avoir suivi ses ordres, Guillaume affirme lui rester fidèle, quelles qu'en soient les conséquences. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Collections du passé, 1993

            Contexte historique : 1794
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 Num 119 4/20 - 

            Esprit Baudry [d'Asson], chef de brigade.
            - L. S. à [Louis-Marie] Turreau, général en chef, à Niort ; Rochefort, 7 floréal an 2 (26 avril 1794). - 2 f. (2 p.), 22,2 x 18 cm.
            Sachant Turreau à Niort, il s'adresse directement à lui pour obtenir des permissions de quelques jours en faveur d'officiers, car le général Bournay ne les a pas transmises.

            1 vue  - Esprit Baudry [d'Asson], chef de brigade.  - L. S. à [Louis-Marie] Turreau, général en chef, à Niort ; Rochefort, 7 floréal an 2 (26 avril 1794). - 2 f. (2 p.), 22,2 x 18 cm.  Sachant Turreau à Niort, il s'adresse directement à lui pour obtenir des permissions de quelques jours en faveur d'officiers, car le général Bournay ne les a pas transmises. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Modalités d'entrée :

            Prêt de Bonneval, 2008


          • 1 J 2176 - 

            [Jean-Hector] Legros, général de brigade.
            - L. A. S. au général en chef Turreau ; Niort, 15 floréal an II (4 mai 1794). - 1 f. (1p. ), 25,5 x 20,8 cm.
            Les brigands menaçant une seconde fois La Châtaigneraie, il lui demande le renfort du 9ème bataillon d'Orléans, comme promis.

            1 vue  - [Jean-Hector] Legros, général de brigade.  - L. A. S. au général en chef Turreau ; Niort, 15 floréal an II (4 mai 1794). - 1 f. (1p. ), 25,5 x 20,8 cm.  Les brigands menaçant une seconde fois La Châtaigneraie, il lui demande le renfort du 9ème bataillon d'Orléans, comme promis. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie les Autographes, 1994.

            Contexte historique : 1794
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 Num 119 4/21 - 

            [Dominique] Joba, adjudant général chef de brigade.
            - L. S. à [Louis-Marie] Turreau, général en chef ; au camp de Siché [Chiché, Deux-Sèvres], 21 floréal an 2 (10 mai 1794). - 2 f. (3 p. ), 24 x 19,5 cm.
            Il vante le moral de ses troupes, mais il ne peut hasarder une sortie de son camp., n'ayant qu'un millier d'hommes et 150 cavaliers sur les 2.000 fantassins et 250 cavaliers promis par Turreau.
            "Assis au milieu des brigands. . . Je les achèverai en détail (. . . ) Je fais filer sur Niort un nombre considérable de troupeaux et beaucoup de bêtes à cornes. Je fais transporter aussi tous les grains que je trouve dans ce pays, et mes patrouilles ne rentrent jamais les mains vides".

            2 vues  - [Dominique] Joba, adjudant général chef de brigade.  - L. S. à [Louis-Marie] Turreau, général en chef ; au camp de Siché [Chiché, Deux-Sèvres], 21 floréal an 2 (10 mai 1794). - 2 f. (3 p. ), 24 x 19,5 cm.  Il vante le moral de ses troupes, mais il ne peut hasarder une sortie de son camp., n'ayant qu'un millier d'hommes et 150 cavaliers sur les 2.000 fantassins et 250 cavaliers promis par Turreau.  'Assis au milieu des brigands. . . Je les achèverai en détail (. . . ) Je fais filer sur Niort un nombre considérable de troupeaux et beaucoup de bêtes à cornes. Je fais transporter aussi tous les grains que je trouve dans ce pays, et mes patrouilles ne rentrent jamais les mains vides'. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Prêt de Bonneval, 2008

            Contexte historique : 1794
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 1986 - 

            Denfer [du Clousy], chef de bataillon de la garde nationale de Fontenay-le-Comte.
            - L. A. S. à Guéry l'ainé, adjudant major de la garde nationale ; Fontenay [-le-Comte], 21 prairial an II (9 juin 1794). - 1 ff. (4 p. ), 23,5 x 36,5 cm (ouvert).
            Il lui fait part des souhaits du maire de Fontenay-le-Comte pour la préparation de la procession qui aura lieu dans la ville le dimanche suivant : faire un choix averti des gardes qui devront défiler et s'assurer qu'ils disposent de l'uniforme adéquat ; prévenir la musique afin qu'elle puisse organiser des répétitions et toutes les compagnies, qui seront représentées par un nombre d'hommes défini. Il l'engage à être présent lors de la cérémonie, pour assurer la sécurité et le bon ordre.

            2 vues  - Denfer [du Clousy], chef de bataillon de la garde nationale de Fontenay-le-Comte.  - L. A. S. à Guéry l'ainé, adjudant major de la garde nationale ; Fontenay [-le-Comte], 21 prairial an II (9 juin 1794). - 1 ff. (4 p. ), 23,5 x 36,5 cm (ouvert).  Il lui fait part des souhaits du maire de Fontenay-le-Comte pour la préparation de la procession qui aura lieu dans la ville le dimanche suivant : faire un choix averti des gardes qui devront défiler et s'assurer qu'ils disposent de l'uniforme adéquat ; prévenir la musique afin qu'elle puisse organiser des répétitions et toutes les compagnies, qui seront représentées par un nombre d'hommes défini. Il l'engage à être présent lors de la cérémonie, pour assurer la sécurité et le bon ordre. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Guimard, 2006

            Contexte historique : 1794
            Lieu(x) : Fontenay-le-Comte

          • 1 Num 119 4/23 - 

            [Michel de] Beaupuy, chef de l'état major général de l'armée de l'Ouest.
            - L. A. S. à [Jean-Julien-Michel] Savary, adjudant général ; Niort, 11 messidor an 2 (29 juin 1794). - 2 f. (1 p. ), 22,2 x 18,4 cm
            Il lui envoie une relation du véritable état de la Vendée, d'après un conseil tenu à Fontenay entre des commissaires envoyés, les uns par le gouvernement et les autres par les généraux, ce qui le fait ironiser sur le sort de Savary auquel il ordonne de venir le rejoindre à Niort.
            "Nous invitons et cherchons partout les meilleurs médecins. Le tempérament du Vendéen a été tant travaillé, tant émétisé, qu'il lui faut enfin des calmants, et puis insensiblement nous le mettrons au pas, oui, au pas".

            1 vue  - [Michel de] Beaupuy, chef de l'état major général de l'armée de l'Ouest.  - L. A. S. à [Jean-Julien-Michel] Savary, adjudant général ; Niort, 11 messidor an 2 (29 juin 1794). - 2 f. (1 p. ), 22,2 x 18,4 cm  Il lui envoie une relation du véritable état de la Vendée, d'après un conseil tenu à Fontenay entre des commissaires envoyés, les uns par le gouvernement et les autres par les généraux, ce qui le fait ironiser sur le sort de Savary auquel il ordonne de venir le rejoindre à Niort.  'Nous invitons et cherchons partout les meilleurs médecins. Le tempérament du Vendéen a été tant travaillé, tant émétisé, qu'il lui faut enfin des calmants, et puis insensiblement nous le mettrons au pas, oui, au pas'. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Modalités d'entrée :

            Prêt de Bonneval, 2008

            Contexte historique : 1794
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 Num 119 4/24 - 

            [François-Pierre] Ingrand, conventionnel, représentant du peuple dans les départements de l'Ouest et près l'armée.
            - L. S. au Comité de salut public ; Niort, 21 messidor an 2 (9 juillet 1794). - 1 f. (1 p.), 24,8 x 18,8 cm.
            Lettre en faveur du citoyen Gibault, ancien prêtre mais républicain vertueux, candidat à une lieutenance de gendarmerie à la résidence de Montaigu.

            1 vue  - [François-Pierre] Ingrand, conventionnel, représentant du peuple dans les départements de l'Ouest et près l'armée.  - L. S. au Comité de salut public ; Niort, 21 messidor an 2 (9 juillet 1794). - 1 f. (1 p.), 24,8 x 18,8 cm.  Lettre en faveur du citoyen Gibault, ancien prêtre mais républicain vertueux, candidat à une lieutenance de gendarmerie à la résidence de Montaigu. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Modalités d'entrée :

            Prêt de Bonneval, 2008

            Typologie documentaire : Autographe
            Personne(s) : Ingrand, François Pierre

          • 1 Num 119 4/25 - 

            Laumond, pour la commission des revenus nationaux.
            - L. S. à la municipalité de Saint-Maixent (Deux-Sèvres) ; Paris, 11 thermidor an 2
            (29 juillet 1794). - 2 f. (3 p. ), 23 x 18 cm.
            Récépissé de l'envoi d'argenterie des églises.

            2 vues  - Laumond, pour la commission des revenus nationaux.  - L. S. à la municipalité de Saint-Maixent (Deux-Sèvres) ; Paris, 11 thermidor an 2   (29 juillet 1794). - 2 f. (3 p. ), 23 x 18 cm.  Récépissé de l'envoi d'argenterie des églises. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Prêt de Bonneval, 2008


          • 1 J 2177 - 

            Hotte, commandant en chef du camp de la Bassotière (Barbâtre).
            - L. A. S. au représentant du peuple Merlin de Thionville ; île de la Montagne (Noirmoutier), 1er fructidor an II (18 août 1794). - 1f. (1p.), 32 x 20,5 cm ; en note : "Destitué". Apostille de Merlin de Thionville : "renvoyé au Comité de salut public. L'affaire de Varade est une horreur, 600 hommes devaient empêcher les Brigands de passer la Loire".
            Se considérant comme "patriote calomnié" et destitué à tort par Merlin lui-même, il lui demande de le réintégrer au service de la patrie.

            2 vues  - Hotte, commandant en chef du camp de la Bassotière (Barbâtre).  - L. A. S. au représentant du peuple Merlin de Thionville ; île de la Montagne (Noirmoutier), 1er fructidor an II (18 août 1794). - 1f. (1p.), 32 x 20,5 cm ; en note : 'Destitué'. Apostille de Merlin de Thionville : 'renvoyé au Comité de salut public. L'affaire de Varade est une horreur, 600 hommes devaient empêcher les Brigands de passer la Loire'.  Se considérant comme 'patriote calomnié' et destitué à tort par Merlin lui-même, il lui demande de le réintégrer au service de la patrie. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie les Autographes, 1994.

            Contexte historique : 1794
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 1901 - 

            [Alexis-François] Chalbos, général de division.
            - L. A. S. au conseil général de la commune de Fontenay-le-Peuple ; Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte), 23 août 1794. - 1 f. (1 p.), 24,5 x 20 cm.
            Il se dit prêt à se mettre à la tête des habitants des communes rebelles de Pissotte et Saint-Maurice-des-Noues qui, ayant reconnu leur erreur, veulent combattre "sous les drapeaux de la liberté".

            1 vue  - [Alexis-François] Chalbos, général de division.  - L. A. S. au conseil général de la commune de Fontenay-le-Peuple ; Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte), 23 août 1794. - 1 f. (1 p.), 24,5 x 20 cm.  Il se dit prêt à se mettre à la tête des habitants des communes rebelles de Pissotte et Saint-Maurice-des-Noues qui, ayant reconnu leur erreur, veulent combattre 'sous les drapeaux de la liberté'. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Contexte historique : 1794
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 2009 - 

            Collinet, membre de la commission militaire extraordinaire et révolutionnaire près l'armée de l'Ouest, les représentants du peuple et le comité de Salut Public.
            - L. A. S. aux comités de surveillance révolutionnaires des districts des Sables, Challans et La Roche-sur-Yon ; Nantes, 6 fructidor an II "de la Rép. Fr. Démocratique impérissable" (23 août 1794). - 1 f. (1 p. ), 20 x 31 cm.
            Il leur adresse 4 exemplaires de la condamnation à mort, prononcée par la commission, de 21 contre-révolutionnaires, en leur demandant de veiller à l'exécution du séquestre de leurs biens. Des exemplaires de condamnation à la déportation devraient suivre.

            1 vue  - Collinet, membre de la commission militaire extraordinaire et révolutionnaire près l'armée de l'Ouest, les représentants du peuple et le comité de Salut Public.  - L. A. S. aux comités de surveillance révolutionnaires des districts des Sables, Challans et La Roche-sur-Yon ; Nantes, 6 fructidor an II 'de la Rép. Fr. Démocratique impérissable' (23 août 1794). - 1 f. (1 p. ), 20 x 31 cm.  Il leur adresse 4 exemplaires de la condamnation à mort, prononcée par la commission, de 21 contre-révolutionnaires, en leur demandant de veiller à l'exécution du séquestre de leurs biens. Des exemplaires de condamnation à la déportation devraient suivre. (ouvre la visionneuse)

            1 vue


          • 1 J 1926 - 

            L'agent national provisoire près l'administration du district de Fontenay-le-Peuple.
            - L. A. S. à Lacroix, de Grues ; Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte), 17 fruct. An II (3 sept. 1794). - 1 f. (2 p. ), 26 x 19,2 cm.
            Il lui transmet quelques dispositions prises par l'arrêté du 29 prair. An II (17 juin 1794) relatives aux salaires des moissonneurs.

            2 vues  - L'agent national provisoire près l'administration du district de Fontenay-le-Peuple.  - L. A. S. à Lacroix, de Grues ; Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte), 17 fruct. An II (3 sept. 1794). - 1 f. (2 p. ), 26 x 19,2 cm.  Il lui transmet quelques dispositions prises par l'arrêté du 29 prair. An II (17 juin 1794) relatives aux salaires des moissonneurs. (ouvre la visionneuse)

            2 vues


          • 1 J 2008 - 

            Ginet, adjoint de l'adjudant général Chapuis [commandant la force armée].
            - L. S. aux maire et officiers municipaux de Noirmoutier ; "l'isle La Montagne" (Noirmoutier), 15 vendémiaire an III (6 octobre 1794). - 1ff. (3 p. ), 18,5 x 24 cm (ouvert).
            Il décide la réquisition de la garde nationale de l'île de Noirmoutier. Y sont assujettis tous les citoyens, excepté les officiers municipaux et les personnes de plus de 50 ans. Chaque réquisitionné, dont une liste sera dressée par un citoyen "entier et intelligent", bénéficiera d'une solde les jours de service.

            2 vues  - Ginet, adjoint de l'adjudant général Chapuis [commandant la force armée].  - L. S. aux maire et officiers municipaux de Noirmoutier ; 'l'isle La Montagne' (Noirmoutier), 15 vendémiaire an III (6 octobre 1794). - 1ff. (3 p. ), 18,5 x 24 cm (ouvert).  Il décide la réquisition de la garde nationale de l'île de Noirmoutier. Y sont assujettis tous les citoyens, excepté les officiers municipaux et les personnes de plus de 50 ans. Chaque réquisitionné, dont une liste sera dressée par un citoyen 'entier et intelligent', bénéficiera d'une solde les jours de service. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat en vente publique, Lyon, 2001.

            Contexte historique : 1794
            Lieu(x) : Noirmoutier, île de
            Matière : Guerre de Vendée / Garde nationale

          • 1 J 1930 - 

            Comité de surveillance révolutionnaire de Fontenay-le-Peuple.
            - L. A. S. aux officiers municipaux de la commune de Fontenay ; Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte), 24 nivôse an III (13 janvier 1795). - 1 f. (2 p.), 22,3 x 17,5 cm.
            Demande de délivrance de passeports aux personnes remises en liberté, parmi lesquelles plusieurs laboureurs de Saint-Pierre-du-Chemin.

            2 vues  - Comité de surveillance révolutionnaire de Fontenay-le-Peuple.  - L. A. S. aux officiers municipaux de la commune de Fontenay ; Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte), 24 nivôse an III (13 janvier 1795). - 1 f. (2 p.), 22,3 x 17,5 cm.  Demande de délivrance de passeports aux personnes remises en liberté, parmi lesquelles plusieurs laboureurs de Saint-Pierre-du-Chemin. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat, 2006.


          • 1 J 2136 - 

            L'agent maritime de Rochefort.
            - L. A. S. aux administrateurs du district de Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte) ; Rochefort, 23 niv. An III (17 janv. 1795). - 1 f. (2 p. ), 23,2 x 19,2 cm.
            Il leur demande de lui faire parvenir l'état des dépenses et la quittance relatifs à la fourniture de grains à la marine par leur district, afin d'en assurer le remboursement.

            2 vues  - L'agent maritime de Rochefort.  - L. A. S. aux administrateurs du district de Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte) ; Rochefort, 23 niv. An III (17 janv. 1795). - 1 f. (2 p. ), 23,2 x 19,2 cm.  Il leur demande de lui faire parvenir l'état des dépenses et la quittance relatifs à la fourniture de grains à la marine par leur district, afin d'en assurer le remboursement. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Don des Archives de Charente-Maritime, 1996.


          • 1 J 1965 - 

            [Charles] Sapinaud [de La Rairie] et [Jacques-Nicolas] chevalier de Fleuriot, chefs insurgés.
            - L. A. S. à Sicard de La Brunière, inspecteur général de la division de Pouzauges, au château de la Brunière, à La Pommeray ; Beaurepaire, le 2 fév. 1795. - 1 ff. Papier bleu (1 p. + adresse) 25 x 18,5 cm.
            Ils lui recommandent de s'opposer à la sortie des bestiaux [de la Vendée] et rendent compte de leur activité au service de l'administration.

            1 vue  - [Charles] Sapinaud [de La Rairie] et [Jacques-Nicolas] chevalier de Fleuriot, chefs insurgés.  - L. A. S. à Sicard de La Brunière, inspecteur général de la division de Pouzauges, au château de la Brunière, à La Pommeray ; Beaurepaire, le 2 fév. 1795. - 1 ff. Papier bleu (1 p. + adresse) 25 x 18,5 cm.  Ils lui recommandent de s'opposer à la sortie des bestiaux [de la Vendée] et rendent compte de leur activité au service de l'administration. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Charavay, 1991.

            Typologie documentaire : Autographe
            Personne(s) : Sapinaud de La Rairie, Charles Henri Félicité de / Fleuriot, Jacques-Nicolas

          • 1 J 1993 - 

            Etienne-Alexandre Bernier, curé de Saint-Laud d'Angers.
            - L. A. S. au citoyen représentant du peuple [en Vendée] ; Neuvy [-en-Mauges] (Maine-et-Loire), 18 mai ère républicaine, 29 floréal 1795. - 2 ff. Papier bleu (2 p.), 22 x 17 cm ; cachet de cire rouge brisé. Apostille "Rep par Menuau et Delaunay [conventionnels de Maine-et-Loire], Ruelle [conventionnel d'Indre-et-Loire].
            Après la pacification, Bernier demande comment les émigrés peuvent obtenir leur radiation et assure que le pays est plus que jamais en paix. "Les généraux vendéens se sont embrassés à Beaurepaire et ont joué l'oubli du passé".

            2 vues  - Etienne-Alexandre Bernier, curé de Saint-Laud d'Angers.  - L. A. S. au citoyen représentant du peuple [en Vendée] ; Neuvy [-en-Mauges] (Maine-et-Loire), 18 mai ère républicaine, 29 floréal 1795. - 2 ff. Papier bleu (2 p.), 22 x 17 cm ; cachet de cire rouge brisé. Apostille 'Rep par Menuau et Delaunay [conventionnels de Maine-et-Loire], Ruelle [conventionnel d'Indre-et-Loire].  Après la pacification, Bernier demande comment les émigrés peuvent obtenir leur radiation et assure que le pays est plus que jamais en paix. 'Les généraux vendéens se sont embrassés à Beaurepaire et ont joué l'oubli du passé'. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Charavay, 1989.

            Typologie documentaire : Autographe
            Contexte historique : 1795
            Personne(s) : Bernier, Etienne Alexandre Jean Baptiste Marie (abbé)
            Matière : Pacification / Guerre de Vendée

          • 1 J 1858 - 

            [François-Athanase de] Charette, chef insurgé.
            - L. A. S. à un représentant du peuple (Morisson ?, Gaudin ?) ; Belleville, 21 mai [1795]. - 2 ff. (3 p. ), 23 x 36 cm (ouvert).
            Se portant garant de la paix en Vendée, il lui confie sa crainte des menées de Stofflet et lui demande d'intervenir pour qu'il obtienne des moyens en armes et en munitions, demande que Canclaux a jusque là ignorée.

            2 vues  - [François-Athanase de] Charette, chef insurgé.  - L. A. S. à un représentant du peuple (Morisson ?, Gaudin ?) ; Belleville, 21 mai [1795]. - 2 ff. (3 p. ), 23 x 36 cm (ouvert).  Se portant garant de la paix en Vendée, il lui confie sa crainte des menées de Stofflet et lui demande d'intervenir pour qu'il obtienne des moyens en armes et en munitions, demande que Canclaux a jusque là ignorée. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat en vente publique, Deauville, 2007

            Typologie documentaire : Autographe
            Contexte historique : 1795
            Personne(s) : Charette de La Contrie, François-Athanase de
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 2067 - 

            [François-Athanase de] Charette, chef insurgé.
            - L. A. S. à Bureau de La Batardière à Nantes, [initiateur des négociations entre Ruelle et Charette] ; Belleville, 18 juin 1795. - 1 ff. (2 p. 3/4 + adresse), 22,5 x 18,5 cm.
            Charette l'assure de son respect des engagements contractés envers les Républicains, et de ses vues pacifiques : "Ce serait le comble de la méchanceté de mettre sur mon compte ou vouloir me rendre responsable des crimes de quelques particuliers qui troublent la tranquillité publique".

            2 vues  - [François-Athanase de] Charette, chef insurgé.  - L. A. S. à Bureau de La Batardière à Nantes, [initiateur des négociations entre Ruelle et Charette] ; Belleville, 18 juin 1795. - 1 ff. (2 p. 3/4 + adresse), 22,5 x 18,5 cm.  Charette l'assure de son respect des engagements contractés envers les Républicains, et de ses vues pacifiques : 'Ce serait le comble de la méchanceté de mettre sur mon compte ou vouloir me rendre responsable des crimes de quelques particuliers qui troublent la tranquillité publique'. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat en vente publique, Paris, 1992.

            Contexte historique : 1795
            Personne(s) : Charette de La Contrie, François-Athanase de
            Matière : Insurgé vendéen / Guerre de Vendée

          • 1 J 1995 - 

            [François-Athanase de] Charette, chef insurgé.
            - L. S. à Naigle, commandant la frégate de Sa Majesté L'Artois, à bord ; au camp des royalistes sous Challans, 11 août 1795, quatre heures du matin. - 4 ff. (2 p. + adresse), 21 x 16 cm ; cachet de cire rouge brisé, mention près l'adresse qui indique qu'elle fut communiquée à l'amiral Warren, 14 aug. (août) 1795.
            Charette indique les positions de ses troupes qui tiennent Challans, les postes de Saint-Gilles et des Sables : "il est extrêmement important que je conserve ma position actuelle, la seule qui puisse faciliter votre arrivage au marais", annonce-t-il aux renforts qui doivent débarquer.

            2 vues  - [François-Athanase de] Charette, chef insurgé.  - L. S. à Naigle, commandant la frégate de Sa Majesté L'Artois, à bord ; au camp des royalistes sous Challans, 11 août 1795, quatre heures du matin. - 4 ff. (2 p. + adresse), 21 x 16 cm ; cachet de cire rouge brisé, mention près l'adresse qui indique qu'elle fut communiquée à l'amiral Warren, 14 aug. (août) 1795.  Charette indique les positions de ses troupes qui tiennent Challans, les postes de Saint-Gilles et des Sables : 'il est extrêmement important que je conserve ma position actuelle, la seule qui puisse faciliter votre arrivage au marais', annonce-t-il aux renforts qui doivent débarquer. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Charavay, 1989.

            Contexte historique : 1795
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 1992 - 

            [Etienne-Alexandre] Bernier, curé de Saint-Laud d'Angers.
            - L. A. à Stofflet ; Neuvy [-en-Mauges] (Maine-et-Loire), 24 fructidor an III (10 sept. 1795). - 2 ff. (3 p. ), 21 x 17 cm.
            Bernier essaie de rallier à ses vues les généraux de l'armée vendéenne et ceux de l'armée "dite des Chouans". Il demande à Stofflet d'intervenir auprès des autres chefs afin de suspendre les hostilités et de chercher des "moyens de conciliation" pour une pacification.

            2 vues  - [Etienne-Alexandre] Bernier, curé de Saint-Laud d'Angers.  - L. A. à Stofflet ; Neuvy [-en-Mauges] (Maine-et-Loire), 24 fructidor an III (10 sept. 1795). - 2 ff. (3 p. ), 21 x 17 cm.  Bernier essaie de rallier à ses vues les généraux de l'armée vendéenne et ceux de l'armée 'dite des Chouans'. Il demande à Stofflet d'intervenir auprès des autres chefs afin de suspendre les hostilités et de chercher des 'moyens de conciliation' pour une pacification. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Charavay, 1989.

            Contexte historique : 1795
            Matière : Pacification / Guerre de Vendée

          • 1 J 2175 - 

            [Jean-Baptiste] Canclaux, général en chef de l'armée de l'Ouest.
            - L. A. S. aux citoyens maire et officiers municipaux de l'île de Bouin ; Nantes, 6 therm. an III (24 juillet 1795). - 1 f. (1p.), 34,2 x 21,8 cm.
            Il assure de son soutien "ces intéressantes contrées (... De) patriotisme et (de) républicanisme". Il a donné l'ordre à l'armée en place de les protéger contre les attaques des brigands qu'il veut vaincre comme viennent de l'être les Anglais.

            2 vues  - [Jean-Baptiste] Canclaux, général en chef de l'armée de l'Ouest.  - L. A. S. aux citoyens maire et officiers municipaux de l'île de Bouin ; Nantes, 6 therm. an III (24 juillet 1795). - 1 f. (1p.), 34,2 x 21,8 cm.  Il assure de son soutien 'ces intéressantes contrées (... De) patriotisme et (de) républicanisme'. Il a donné l'ordre à l'armée en place de les protéger contre les attaques des brigands qu'il veut vaincre comme viennent de l'être les Anglais. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat en vente publique, Rennes, 1999.

            Typologie documentaire : Autographe
            Contexte historique : 1795
            Lieu(x) : Bouin
            Personne(s) : Canclaux, Jean-Baptiste Camille de
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 1854 - 

            Louis XVIII, [Antoine-François de Bésiade] comte d'Avaray, [Louis-Emmanuel-Henri-Alexandre de Launai] comte d'Antraigues.
            3 L. A. S. sur un même feuillet adressées à François-Athanase de Charette de La Contrie. - 2 ff. (4 p. ), 18,5 x 23,5 cm ; écrit à l'encre sympathique, sous couvert d'un reçu signé par Thomas Zelguer, citoyen suisse.
            De Vérone, 3 septembre 1795 : Louis XVIII confirme à Charette au lendemain du désastre de Quiberon qu'il continue d'être son soutien et qu'il souhaite rejoindre son armée.
            De Vérone, 4 septembre 1795 : le comte d'Avaray poursuit la lettre en faisant part des réserves de Londres, de l'hostilité de l'Empereur à leur égard, et de l'arrivée de Monsieur et du duc de Bourbon auxquels le roi a ordonné de se rendre en Vendée.
            De Venise, 12 septembre 1795 : la lettre signée du comte d'Antraigues est illisible.

            2 vues  - Louis XVIII, [Antoine-François de Bésiade] comte d'Avaray, [Louis-Emmanuel-Henri-Alexandre de Launai] comte d'Antraigues.  3 L. A. S. sur un même feuillet adressées à François-Athanase de Charette de La Contrie. - 2 ff. (4 p. ), 18,5 x 23,5 cm ; écrit à l'encre sympathique, sous couvert d'un reçu signé par Thomas Zelguer, citoyen suisse.  De Vérone, 3 septembre 1795 : Louis XVIII confirme à Charette au lendemain du désastre de Quiberon qu'il continue d'être son soutien et qu'il souhaite rejoindre son armée.  De Vérone, 4 septembre 1795 : le comte d'Avaray poursuit la lettre en faisant part des réserves de Londres, de l'hostilité de l'Empereur à leur égard, et de l'arrivée de Monsieur et du duc de Bourbon auxquels le roi a ordonné de se rendre en Vendée.  De Venise, 12 septembre 1795 : la lettre signée du comte d'Antraigues est illisible. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat en vente publique, 1995

            Contexte historique : 1795
            Matière : Débarquement de Quiberon / Guerre de Vendée

          • 1 J 2068 - 

            Copie conforme, par Jean Lavalette du Verdier, adjudant général commandant à Lorient, de 3 lettres interceptées et qui concernent le débarquement des troupes du comte d'Artois. - 1 lettre de Olevry, officier dans l'armée du comte d'Artois, sur les difficultés d'installation de l'armée sur l'île d'Yeu, 7 oct. 1795 ; 2 lettres du chevalier Sainte Luce, aide major général, à M. Chazelles, à Londres, au sujet de l'attente de nouvelles de Charette, oct. 1795. Apostille autographe comme adjudant général chef de brigade commandant l'arrondissement de Lorient.

            2 vues  - Copie conforme, par Jean Lavalette du Verdier, adjudant général commandant à Lorient, de 3 lettres interceptées et qui concernent le débarquement des troupes du comte d'Artois. - 1 lettre de Olevry, officier dans l'armée du comte d'Artois, sur les difficultés d'installation de l'armée sur l'île d'Yeu, 7 oct. 1795 ; 2 lettres du chevalier Sainte Luce, aide major général, à M. Chazelles, à Londres, au sujet de l'attente de nouvelles de Charette, oct. 1795. Apostille autographe comme adjudant général chef de brigade commandant l'arrondissement de Lorient. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat, 1999.

            Contexte historique : 1795
            Matière : Guerre de Vendée / Débarquement de Quiberon

          • 1 J 1902 - 

            [Louis-François-Jean] Chabot, général de division.
            - L. A. S. à Vaillant, commissaire ordonnateur ; Brest, 22 brum. An IV (13 nov. 1795). - 1 f. (1 p. ), 30 x 19 cm.
            Il demande que lui soient fournis un caisson avec son attelage et quatre chevaux, afin de se rendre à Nantes pour y prendre le commandement de la 4e division.

            2 vues  - [Louis-François-Jean] Chabot, général de division.  - L. A. S. à Vaillant, commissaire ordonnateur ; Brest, 22 brum. An IV (13 nov. 1795). - 1 f. (1 p. ), 30 x 19 cm.  Il demande que lui soient fournis un caisson avec son attelage et quatre chevaux, afin de se rendre à Nantes pour y prendre le commandement de la 4e division. (ouvre la visionneuse)

            2 vues


          • 1 Num 119 4/28 - 

            Charles-Philippe, comte d'Artois.
            - L. S. aux généraux Stofflet et Scepeaux et à leur conseil ; L'Ile-d'Yeu, 17 novembre 1795. - 2 f. (3 p.), 31,4 x 19,4 cm (ouvert).
            Instructions du prince confiées à d'Autichamp et La Béraudière, expliquant les raisons de son départ de l'Ile-d'Yeu, et prévoyant son débarquement en Bretagne tandis que la Vendée, l'Anjou et la Normandie se soulèveraient.
            "Mes voeux, mes désirs et mes intentions bien positives sont de me réunir le plus promptement possible aux royalistes français, et de combattre à leur tête, avec la certitude ou au moins avec l'espérance que ma présence, sans aucun secours de troupes étrangères, pourra être décisive pour le succès de la cause de Dieu et du Roi. "
            Pièce signée deux fois, la deuxième "pour copie conforme à l'original", et rédigée sur un papier filigrané : un lion couronné dressé tenant des foudres, inscrit dans un cercle ayant au sommet la couronne royale anglaise et portant "PRO PATRIA. . . LIBERTATE".

            2 vues  - Charles-Philippe, comte d'Artois.  - L. S. aux généraux Stofflet et Scepeaux et à leur conseil ; L'Ile-d'Yeu, 17 novembre 1795. - 2 f. (3 p.), 31,4 x 19,4 cm (ouvert).  Instructions du prince confiées à d'Autichamp et La Béraudière, expliquant les raisons de son départ de l'Ile-d'Yeu, et prévoyant son débarquement en Bretagne tandis que la Vendée, l'Anjou et la Normandie se soulèveraient.  'Mes voeux, mes désirs et mes intentions bien positives sont de me réunir le plus promptement possible aux royalistes français, et de combattre à leur tête, avec la certitude ou au moins avec l'espérance que ma présence, sans aucun secours de troupes étrangères, pourra être décisive pour le succès de la cause de Dieu et du Roi. '  Pièce signée deux fois, la deuxième 'pour copie conforme à l'original', et rédigée sur un papier filigrané : un lion couronné dressé tenant des foudres, inscrit dans un cercle ayant au sommet la couronne royale anglaise et portant 'PRO PATRIA. . . LIBERTATE'. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Prêt de Bonneval, 2008

            Typologie documentaire : Autographe
            Contexte historique : 1795
            Personne(s) : Charles X
            Matière : Débarquement de Quiberon / Guerre de Vendée

          • 1 J 1966 - 

            [Joseph-Marie-Jacques-François] Gaudin, conventionnel (Vendée).
            - L. A. S. à Regain, aux Sables-d'Olonne ; Paris, 13 frim. An IV (4 déc. 1795). - 1 ff. (3 p. + adresse), 19,7 x 15,5 cm.
            Considération sur la situation en Vendée et la nécessité d'y maintenir la République : " Si on en croit le général Hoche, tout va bien dans la Vendée et cette guerre touche à sa fin. Si on en croit les lettres des Sables, les choses y vont au plus mal". Réponse de Regain lui annonçant la prise de cinq chefs rebelles.

            2 vues  - [Joseph-Marie-Jacques-François] Gaudin, conventionnel (Vendée).  - L. A. S. à Regain, aux Sables-d'Olonne ; Paris, 13 frim. An IV (4 déc. 1795). - 1 ff. (3 p. + adresse), 19,7 x 15,5 cm.  Considération sur la situation en Vendée et la nécessité d'y maintenir la République : ' Si on en croit le général Hoche, tout va bien dans la Vendée et cette guerre touche à sa fin. Si on en croit les lettres des Sables, les choses y vont au plus mal'. Réponse de Regain lui annonçant la prise de cinq chefs rebelles. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Vachon, 1987.

            Typologie documentaire : Autographe
            Contexte historique : 1795
            Personne(s) : Gaudin, Joseph Marie Jacques François
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 2014 - 

            [Jacques] Fillaux, [bourreau d'Angers].
            - L. A. S. aux citoyens administrateurs du district d'Angers ; Angers, 9 pluv. an III (28 janv. 1795). - 2 ff. papier bleu (3 p.), 36 x 23 cm
            Il demande que lui soient payées, conformément à la loi, les 1600 livres nécessaires au paiement de ses aides et ne veut plus prendre en charge les frais de montage de l'échaffaud et les frais de sépulture des condamnés.
            La lettre est contresignée par l'accusateur public d'Angers, Gaubret, qui appuie la demande de Fillaux et suivie de la copie de la réponse de la commission des administrations civiles, police et tribunaux de Paris. Cette dernière répond favorablement à la demande du bourreau.

            2 vues  - [Jacques] Fillaux, [bourreau d'Angers].  - L. A. S. aux citoyens administrateurs du district d'Angers ; Angers, 9 pluv. an III (28 janv. 1795). - 2 ff. papier bleu (3 p.), 36 x 23 cm Il demande que lui soient payées, conformément à la loi, les 1600 livres nécessaires au paiement de ses aides et ne veut plus prendre en charge les frais de montage de l'échaffaud et les frais de sépulture des condamnés.  La lettre est contresignée par l'accusateur public d'Angers, Gaubret, qui appuie la demande de Fillaux et suivie de la copie de la réponse de la commission des administrations civiles, police et tribunaux de Paris. Cette dernière répond favorablement à la demande du bourreau. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Charavay, 1989.

            Contexte historique : 1795
            Lieu(x) : Angers (Maine-et-Loire)
            Matière : Droit pénal

          • 1 J 2124 - 

            [Louis Alexandre] Jard-Panvillier, représentant près les armées de l'Ouest, des côtes de Brest et de Cherbourg.
            - L. A. S. à [Michel Mathieu] Lecointe-Puyraveau, son collègue ; Niort, 2 brumaire an IV (24 octobre 1795). - 1 ff (2 p.), 23,4 x 36,8 cm (ouvert).
            Il annonce avoir battu Charette le 5 vendémiaire an IV, ce qui a permis d'éviter le débarquement des anglais et du comte d'Artois. Il envisage que "la Vendée sera soumise dans le courant de l'hiver".

            2 vues  - [Louis Alexandre] Jard-Panvillier, représentant près les armées de l'Ouest, des côtes de Brest et de Cherbourg.  - L. A. S. à [Michel Mathieu] Lecointe-Puyraveau, son collègue ; Niort, 2 brumaire an IV (24 octobre 1795). - 1 ff (2 p.), 23,4 x 36,8 cm (ouvert).  Il annonce avoir battu Charette le 5 vendémiaire an IV, ce qui a permis d'éviter le débarquement des anglais et du comte d'Artois. Il envisage que 'la Vendée sera soumise dans le courant de l'hiver'. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat en vente publique, Fontainebleau, 2011

            Contexte historique : 1795
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 2116 - 

            Copie de différentes lettres adressées à François-Athanase de Charette, 5 octobre-17 novembre 1795.
            Le 5 octobre, le comte d'Artois et Pelletier, lieutenant de vaisseau, lui font part de leur empressement à débarquer depuis L'Ile-d'Yeu. Les trois feuillets suivants sont manquants.
            Les 16 et 17 novembre, ses trois correspondants, dont F. Dubois ainé et le comte d'Artois, soulignent les difficultés rencontrées : problèmes de communication, courriers interceptés, découragement, difficultés de commander dans ces circonstances. Le comte d'Artois, abandonnant l'idée de débarquer depuis L'Ile-d'Yeu, annonce son repli vers Jersey et Guernesey.

            4 vues  - Copie de différentes lettres adressées à François-Athanase de Charette, 5 octobre-17 novembre 1795. Le 5 octobre, le comte d'Artois et Pelletier, lieutenant de vaisseau, lui font part de leur empressement à débarquer depuis L'Ile-d'Yeu. Les trois feuillets suivants sont manquants.  Les 16 et 17 novembre, ses trois correspondants, dont F. Dubois ainé et le comte d'Artois, soulignent les difficultés rencontrées : problèmes de communication, courriers interceptés, découragement, difficultés de commander dans ces circonstances. Le comte d'Artois, abandonnant l'idée de débarquer depuis L'Ile-d'Yeu, annonce son repli vers Jersey et Guernesey. (ouvre la visionneuse)

            4 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat en vente publique, Paris, 1999

            Contexte historique : 1795
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 2053 - 

            Lazare Hoche, général en chef de l'Armée de l'Ouest.
            - L. S. à Muscar ; quartier général de Nantes, 26 vendémiaire an IV (18 octobre 1795). - 1 f. (1 p.), 29,6 x 20 cm.
            Il annonce des renforts au soldat Muscar, chef de bataillon, et lui demande de prouver aux "brigands qui l'entourent que leur insolence ne sera plus tolérée". Il déplore comme lui les maux causés par les troupes de Tuncq.

            Modalités d'entrée :

            Achat en vente publique, Fontainebleau, 2014


          • 1 J 2188 - 

            Lettres de Ph[ilippe] Ch[arles] Ai[mé] Goupilleau de Montaigu adressées au Directoire exécutif, exposant la situation en Vendée : l'intervention du général Hoche -sous leur commandement- "les pillages, les dévastations, les massacres, les viols, toutes les horreurs imaginables commises dans ce moment" par ses troupes, "ont réduit les habitants de ce pays au désespoir", "même les patriotes sont dépouillés de tout". Alors qu'un mois plus tôt l'espoir perçait de voir se terminer cette "exécrable" guerre, désormais les Vendéens "préfèrent mourir les armes à la main que de se laisser égorger dans leurs chaumières". Goupilleau leur assure que c'est "par la douceur, la protection ouverte du gouvernement que les Vendéens rentreront dans le devoir", 26 et 27 pluviôse an IV (15 et 16 février 1796). - 2 copies conformes d'époque.

            Modalités d'entrée :

            Don Arch. dép. Charente-Maritime, 1954

            Contexte historique : 1796
            Matière : Guerre de Vendée
            Auteur(s) : Goupilleau de Montaigu, Philippe Charles Aimé (Philippe Charles Aimé Goupilleau, dit)
            Document(s) numérisé(s) :

          • 1 J 2615 - 

            L'administration départementale de la Vendée.
            - Lettre aux administrations municipales de son arrondissement ; Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte), an IV (1796). - 1 f. (1 p.), 22,2 x 13,5 cm.
            Le ministre de l'Intérieur souhaite empêcher la diffusion d'un libelle intitulé "Intention du roi Louis XVIII... ". [1796]

            Modalités d'entrée :

            Achat librairie le Bouquineux, 2006


          • 1 J 1967 - 

            [Amédée] Willot, général.
            - L. A. S. à Stofflet ; Montaigu, 14 nivôse an IV (4 janv. 1796). - 1 ff. (3 p. ), 21 x 16,5 cm.
            Il le prévient qu'il observe son comportement à l'approche de Charette : il doute de sa loyauté sachant qu'il reconstitue une "garde territoriale" qui n'est pas prévue au traité. Il attend le retour de Hoche, d'ici le 20 nivôse, et ne peut prendre sur lui de libérer d'ici là Duplanti, "négociateur de la paix avec les chouans", dont le général Caffin lui a annoncé la capture.

            2 vues  - [Amédée] Willot, général.  - L. A. S. à Stofflet ; Montaigu, 14 nivôse an IV (4 janv. 1796). - 1 ff. (3 p. ), 21 x 16,5 cm.  Il le prévient qu'il observe son comportement à l'approche de Charette : il doute de sa loyauté sachant qu'il reconstitue une 'garde territoriale' qui n'est pas prévue au traité. Il attend le retour de Hoche, d'ici le 20 nivôse, et ne peut prendre sur lui de libérer d'ici là Duplanti, 'négociateur de la paix avec les chouans', dont le général Caffin lui a annoncé la capture. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Jean Raux, 1990.

            Consulter le  :

            Publiée en extrait par Chassin, Les pacifications de l'Ouest, t. II, p. 261-262, d'après Savary, Guerres des Vendéens et des chouans contre la République française, 1827, t. VI, p. 104-105.

            Contexte historique : 1796
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 2131 - 

            Joanin, sous-chef des bureaux civils de la Marine.
            - L. A. S. à l'administration municipale de l'île d'Yeu ; Les Sables, 26 pluv. an IV (15 févr. 1796). - 2 ff. (1 p. ), 21,5 x 17 cm.
            Levée, dans son arrondissement maritime, de tous les marins en état de servir.

            2 vues  - Joanin, sous-chef des bureaux civils de la Marine.  - L. A. S. à l'administration municipale de l'île d'Yeu ; Les Sables, 26 pluv. an IV (15 févr. 1796). - 2 ff. (1 p. ), 21,5 x 17 cm.  Levée, dans son arrondissement maritime, de tous les marins en état de servir. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Don Dauvergne, 1982.

            Contexte historique : 1796
            Matière : Marine militaire

          • 1 J 1839 - 

            MM. Baudet et Grégoire, frère et beau-frère de René et Louis Grégoire, détenus à Saumur.
            - L. A. S. à Hoche, général en chef de l'armée des côtes de Brest et de Cherbourg ; La Châtaigneraie, 22 germinal an IV (11 avril 1796) ; sont jointes lettres et pétitions de La Tardière et La Pommeraie en faveur des détenus, ainsi qu'une lettre de ces derniers.
            Ils requièrent la grâce du général Hoche pour leurs frères et beaux-frères, accusés d'avoir collaboré avec les Vendéens.

            7 vues  - MM. Baudet et Grégoire, frère et beau-frère de René et Louis Grégoire, détenus à Saumur.  - L. A. S. à Hoche, général en chef de l'armée des côtes de Brest et de Cherbourg ; La Châtaigneraie, 22 germinal an IV (11 avril 1796) ; sont jointes lettres et pétitions de La Tardière et La Pommeraie en faveur des détenus, ainsi qu'une lettre de ces derniers.  Ils requièrent la grâce du général Hoche pour leurs frères et beaux-frères, accusés d'avoir collaboré avec les Vendéens. (ouvre la visionneuse)

            7 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie les Autographes, 1991

            Contexte historique : 1789-1799
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 1969 - 

            Albert-Casimir Joslain, chirurgien à l'hôpital des Sables.
            - L. A. S au ministre de la guerre ; Les Sables-d'Olonne, 8 flor. An IV (27 avril 1796). - 1 ff. (3 p.), 23,5 x 19,7 cm.
            Il demande à être relevé de ses fonctions en raison d'une infirmité.

            2 vues  - Albert-Casimir Joslain, chirurgien à l'hôpital des Sables.  - L. A. S au ministre de la guerre ; Les Sables-d'Olonne, 8 flor. An IV (27 avril 1796). - 1 ff. (3 p.), 23,5 x 19,7 cm.  Il demande à être relevé de ses fonctions en raison d'une infirmité. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Don Dauvergne, 1982.


          • 1 J 1840 - 

            L'officier de santé de Montaigu.
            - L. A. S. à Hoche, général en chef de l'armée des côtes de Brest et de Cherbourg ; Montaigu, 23 floréal an IV (12 mai 1796) ; une pétition des habitants de Chauché est jointe.
            Il requiert la grâce du général pour le citoyen Rézeau, accusé de trahison et détenu à Saumur.

            4 vues  - L'officier de santé de Montaigu.  - L. A. S. à Hoche, général en chef de l'armée des côtes de Brest et de Cherbourg ; Montaigu, 23 floréal an IV (12 mai 1796) ; une pétition des habitants de Chauché est jointe.  Il requiert la grâce du général pour le citoyen Rézeau, accusé de trahison et détenu à Saumur. (ouvre la visionneuse)

            4 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie les Autographes, 1994

            Contexte historique : 1789-1799
            Matière : Guerre de Vendée

          • 1 J 2113 - 

            Piet Rocquépine, commissaire du directoire exécutif près l'administration cantonale du Gué.
            - L. A. S. à l'agent municipal de Velluire ; Vix, 8 prairial an IV (27 mai 1796). - 1 ff. (4 p.), 18,5 x 31,3 cm (ouvert).
            Il lui demande de réunir tous les citoyens de sa commune le dimanche suivant pour former la garde nationale, en vertu de la loi du 28 germinal an III et du décret du 16 vendémiaire an IV.

            2 vues  - Piet Rocquépine, commissaire du directoire exécutif près l'administration cantonale du Gué.  - L. A. S. à l'agent municipal de Velluire ; Vix, 8 prairial an IV (27 mai 1796). - 1 ff. (4 p.), 18,5 x 31,3 cm (ouvert).  Il lui demande de réunir tous les citoyens de sa commune le dimanche suivant pour former la garde nationale, en vertu de la loi du 28 germinal an III et du décret du 16 vendémiaire an IV. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Traces écrites, 2012

            Contexte historique : 1796
            Lieu(x) : Velluire
            Matière : Garde nationale

          • 1 J 1956 - 

            Philippe Charles Aimé Goupilleau [de Montaigu].
            - L. A. S. à Bruny, administrateur du département [du Vaucluse], à Avignon ; Montaigu, 20 mess. an IV (8 juill. 1796). - 2 ff. (2 p. + adresse) 23 x 19,5 cm ; cachet de cire rouge, timbre de la poste "Conseil des Cinq-Cens".
            Montaigu et la Vendée qu'il redécouvre, sont en cendres, la population diminuée de moitié : leçon pour ceux qui voudraient "se soulever contre les lois", exemple à citer ailleurs en France pour susciter "une profonde impression sur tous les esprits". Le pays est sûr et calme.

            2 vues  - Philippe Charles Aimé Goupilleau [de Montaigu].  - L. A. S. à Bruny, administrateur du département [du Vaucluse], à Avignon ; Montaigu, 20 mess. an IV (8 juill. 1796). - 2 ff. (2 p. + adresse) 23 x 19,5 cm ; cachet de cire rouge, timbre de la poste 'Conseil des Cinq-Cens'.  Montaigu et la Vendée qu'il redécouvre, sont en cendres, la population diminuée de moitié : leçon pour ceux qui voudraient 'se soulever contre les lois', exemple à citer ailleurs en France pour susciter 'une profonde impression sur tous les esprits'. Le pays est sûr et calme. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat en vente publique, Paris, 1991

            Typologie documentaire : Autographe
            Contexte historique : 1796
            Personne(s) : Goupilleau de Montaigu, Philippe Charles Aimé (Philippe Charles Aimé Goupilleau, dit)
            Matière : Guerre de Vendée / Pacification

          • 1 J 1911 - 

            [Joseph-Mathurin] Musset, membre du Conseil des Anciens.
            - L. A. S. à Petiet, ministre de la guerre ; Paris, 9 brum. An V (30 oct. 1796). - 1 f. (1 p.), 22,2 x 17,7 cm.
            Il lui transmet la démission de Joseph Musset, maréchal des logis dans la 3e compagnie des chasseurs de la Vendée, usé par cinq années d'un service continuel.

            1 vue  - [Joseph-Mathurin] Musset, membre du Conseil des Anciens.  - L. A. S. à Petiet, ministre de la guerre ; Paris, 9 brum. An V (30 oct. 1796). - 1 f. (1 p.), 22,2 x 17,7 cm.  Il lui transmet la démission de Joseph Musset, maréchal des logis dans la 3e compagnie des chasseurs de la Vendée, usé par cinq années d'un service continuel. (ouvre la visionneuse)

            1 vue


          • 1 J 1970 - 

            Bréchard.
            - L. A. S. à Barbier, à La Couture ; Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte), 15 brum. An V (5 nov. 1796). - 1 f. et une pièce jointe (2 p. + adresse), 25,5 x 18 cm.
            Il lui transmet l'extrait de la liste des émigrés du département de la Vendée et celui du 1er supplément à la liste générale des émigrés de la République, dressés en exécution des lois du 8 avril 1792 et du 25 juill. 1793. Cet extrait ne contient que le nom de Victor Philippier, officier canonnier, originaire de Fontenay et émigré le 4 oct. 1792, dont il demande la radiation afin qu'il entre en possession d'une succession.

            3 vues  - Bréchard.  - L. A. S. à Barbier, à La Couture ; Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte), 15 brum. An V (5 nov. 1796). - 1 f. et une pièce jointe (2 p. + adresse), 25,5 x 18 cm.  Il lui transmet l'extrait de la liste des émigrés du département de la Vendée et celui du 1er supplément à la liste générale des émigrés de la République, dressés en exécution des lois du 8 avril 1792 et du 25 juill. 1793. Cet extrait ne contient que le nom de Victor Philippier, officier canonnier, originaire de Fontenay et émigré le 4 oct. 1792, dont il demande la radiation afin qu'il entre en possession d'une succession. (ouvre la visionneuse)

            3 vues

            Contexte historique : 1796
            Personne(s) : Philippier, Victor
            Matière : Émigré

          • 1 J 2182 - 

            Guyton, instituteur à l'école polytechnique.
            - L. A. S à Cavoleau, membre du jury d'instruction du département de la Vendée, à Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte) ; Paris, 16 niv. an V (5 janv. 1797). - 2 ff. (3 p. + adresse), 20,7 x 15,6 cm ; un cachet de cire rouge brisé.
            Il témoigne de la compétence de Samuel Bernard, un de ses élèves, pour "remplir la place de professeur de physique expérimentale et de chimie" dans le département de la Vendée.

            2 vues  - Guyton, instituteur à l'école polytechnique.  - L. A. S à Cavoleau, membre du jury d'instruction du département de la Vendée, à Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte) ; Paris, 16 niv. an V (5 janv. 1797). - 2 ff. (3 p. + adresse), 20,7 x 15,6 cm ; un cachet de cire rouge brisé.  Il témoigne de la compétence de Samuel Bernard, un de ses élèves, pour 'remplir la place de professeur de physique expérimentale et de chimie' dans le département de la Vendée. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Don des Archives des Yvelines, 1987.

            Contexte historique : 1789-1799
            Matière : Enseignement public

          • 1 J 1914 - 

            [Auguste-Daniel] Belliard, général de brigade.
            - L. A. S. au gouvernement central à Vicenza (Italie) ; Vicenza, 2 vend. An VI (23 sept. 1797). - 1 f. (1 p. + adresse), 27,5 x 19,3 cm.
            Ordre de se rendre chez Belliard.

            2 vues  - [Auguste-Daniel] Belliard, général de brigade.  - L. A. S. au gouvernement central à Vicenza (Italie) ; Vicenza, 2 vend. An VI (23 sept. 1797). - 1 f. (1 p. + adresse), 27,5 x 19,3 cm.  Ordre de se rendre chez Belliard. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Typologie documentaire : Autographe
            Personne(s) : Belliard, Augustin Daniel

          • 1 J 2147 - 

            Dominique Dillon, président de l'administration départementale de la Vendée.
            - L. A. S à Merland, commissaire du pouvoir exécutif près l'administration municipale du canton d'Apremont ; Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte), 8 pluv. An V (27 janv. 1797). - 1 f. (1 p.), 29,2 x 19,5 cm.
            Il l'invite à justifier son absence, observée dans l'état des appointements des membres du tribunal criminel, dans lequel il est compris pour un mois, avant que ne lui soit délivré le mandat de son traitement.

            1 vue  - Dominique Dillon, président de l'administration départementale de la Vendée.  - L. A. S à Merland, commissaire du pouvoir exécutif près l'administration municipale du canton d'Apremont ; Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte), 8 pluv. An V (27 janv. 1797). - 1 f. (1 p.), 29,2 x 19,5 cm.  Il l'invite à justifier son absence, observée dans l'état des appointements des membres du tribunal criminel, dans lequel il est compris pour un mois, avant que ne lui soit délivré le mandat de son traitement. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Vachon, 1985.

            Typologie documentaire : Autographe
            Personne(s) : Dillon, Dominique

          • 1 Num 119 4/8 - 

            [Jean-Alexandre] Cavoleau.
            - L. A. S. à Violleau, à La Chapelle-Thémer ; Fontenay[-le-Comte], 4 fructidor an 5
            (21 août 1797). - 2 f. (2 p. ), 21 x 16,2 cm.
            Avocat ou homme d'affaires de Violleau, Cavoleau l'invite à ne pas poursuivre un débiteur, Blondet, qui est en passe de se justifier.

            1 vue  - [Jean-Alexandre] Cavoleau.  - L. A. S. à Violleau, à La Chapelle-Thémer ; Fontenay[-le-Comte], 4 fructidor an 5   (21 août 1797). - 2 f. (2 p. ), 21 x 16,2 cm.  Avocat ou homme d'affaires de Violleau, Cavoleau l'invite à ne pas poursuivre un débiteur, Blondet, qui est en passe de se justifier. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Modalités d'entrée :

            Prêt de Bonneval, 2008

            Typologie documentaire : Autographe
            Personne(s) : Cavoleau, Jean-Alexandre

          • 1 J 2144 - 

            Lettres et circulaires des différents commissaires du Directoire exécutif près l'administration départementale de la Vendée à l'administration municipale du canton d'Apremont ; Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte), 28 pluv. An V (16 févr. 1797) -13 fruct. An VII (30 août 1799). - 28 pièces.
            Correspondance relative aux différentes missions de l'administration municipale, notamment la police et la sûreté, le recouvrement des contributions et la gestion des biens nationaux, la prévision des récoltes, la tenue de l'état civil et la surveillance de l'esprit public. 1797-1799

            53 vues  - Lettres et circulaires des différents commissaires du Directoire exécutif près l'administration départementale de la Vendée à l'administration municipale du canton d'Apremont ; Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte), 28 pluv. An V (16 févr. 1797) -13 fruct. An VII (30 août 1799). - 28 pièces.  Correspondance relative aux différentes missions de l'administration municipale, notamment la police et la sûreté, le recouvrement des contributions et la gestion des biens nationaux, la prévision des récoltes, la tenue de l'état civil et la surveillance de l'esprit public. (ouvre la visionneuse)

            53 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Vachon, 1986.

            Contexte historique : 1789-1799
            Lieu(x) : Apremont (canton révolutionnaire)
            Matière : Pouvoir de police

          • 1 J 2148 - 

            L'administration centrale du département de la Vendée.
            - L. A. S. à l'administration municipale du canton de Noirmoutier ; Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte), 27 niv. An VI (16 janv. 1798). - 1 f. (1 p. ), 23,3 x 19,5 cm.
            Rentrée de l'emprunt forcé de l'an IV.

            1 vue  - L'administration centrale du département de la Vendée.  - L. A. S. à l'administration municipale du canton de Noirmoutier ; Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte), 27 niv. An VI (16 janv. 1798). - 1 f. (1 p. ), 23,3 x 19,5 cm.  Rentrée de l'emprunt forcé de l'an IV. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Modalités d'entrée :

            Don Dauvergne, 1982.

            Typologie documentaire : Correspondance

          • 1 J 2149 - 

            L'administration centrale du département de la Charente-Inférieure (Charente-Maritime).
            - L. S. à l'administration centrale de la Vendée ; Saintes, 6 mess. An VI (24 juin 1798). - 1 ff. (3 p.), 35,8 x 22 cm.
            Suite à la réclamation de la citoyenne La Roche-Saint-André, veuve Pistivier, pour la mise en possession définitive des biens de son oncle Marie-Charles du Chilleau, l'administration demande que soit vérifiée la présence des héritiers dudit oncle sur la liste générale des émigrés ou sur les listes particulières.

            2 vues  - L'administration centrale du département de la Charente-Inférieure (Charente-Maritime).  - L. S. à l'administration centrale de la Vendée ; Saintes, 6 mess. An VI (24 juin 1798). - 1 ff. (3 p.), 35,8 x 22 cm.  Suite à la réclamation de la citoyenne La Roche-Saint-André, veuve Pistivier, pour la mise en possession définitive des biens de son oncle Marie-Charles du Chilleau, l'administration demande que soit vérifiée la présence des héritiers dudit oncle sur la liste générale des émigrés ou sur les listes particulières. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Don des Archives de Charente-Maritime, 1996.

            Contexte historique : 1798
            Matière : Émigré

          • 1 J 2033 - 

            [Jean-Pierre] Travot, général de brigade.
            - L. A. S. à l'administration municipale du canton de Saint-Fulgent ; Les Sables-d'Olonne, 29 messidor an VI (17 juill. 1798). - 1 ff. (1 p. + adresse), 24,6 x 18,9 cm.
            Comme demandé, il annonce l'envoi d'une compagnie pour aider au recouvrement des impôts dans le canton.

            Modalités d'entrée :

            Don Nerrière, 2013

            Contexte historique : 1798
            Personne(s) : Travot, Jean-Pierre
            Document(s) numérisé(s) :

          • 1 J 1931 - 

            Lieutenant Lafitte.
            - L. A. S. aux citoyens administrateurs du département des Côtes-du-Nord ; La Chaize [le-Vicomte], 7 fructidor an VI (24 août 1798). - 1 ff. (4 p. ), 23,7 x 37,7 cm (ouvert).
            Il leur dénonce les fraudes et les malversations dont se rend coupable Charpentier, le secrétaire de la municipalité de La Chaize-le-Vicomte (rédaction de faux papiers, détournements de fonds) qu'il soupçonne d'être "chouan".

            3 vues  - Lieutenant Lafitte.  - L. A. S. aux citoyens administrateurs du département des Côtes-du-Nord ; La Chaize [le-Vicomte], 7 fructidor an VI (24 août 1798). - 1 ff. (4 p. ), 23,7 x 37,7 cm (ouvert).  Il leur dénonce les fraudes et les malversations dont se rend coupable Charpentier, le secrétaire de la municipalité de La Chaize-le-Vicomte (rédaction de faux papiers, détournements de fonds) qu'il soupçonne d'être 'chouan'. (ouvre la visionneuse)

            3 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie la Poste d'autrefois, 2000

            Contexte historique : 1798
            Lieu(x) : Chaize-le-Vicomte, La
            Matière : Dénonciation

          • 1 J 2142 - 

            Duchaine, commissaire du directoire exécutif près l'administration municipale du canton des Sables.
            - L. A. S. au commissaire du directoire exécutif près l'administration municipale du canton d'Apremont ; Les Sables-d'Olonne, 29 fruct. An VI (15 sept. 1798). - 1 ff. (2 p. ), 22,3 x 18,7 cm.
            Il lui transmet la demande de renseignements du président du tribunal correctionnel de l'arrondissement d'Angers, sur l'état et la conduite du détenu Pierre Robert, natif d'Apremont, suspect d'émigration.

            2 vues  - Duchaine, commissaire du directoire exécutif près l'administration municipale du canton des Sables.  - L. A. S. au commissaire du directoire exécutif près l'administration municipale du canton d'Apremont ; Les Sables-d'Olonne, 29 fruct. An VI (15 sept. 1798). - 1 ff. (2 p. ), 22,3 x 18,7 cm.  Il lui transmet la demande de renseignements du président du tribunal correctionnel de l'arrondissement d'Angers, sur l'état et la conduite du détenu Pierre Robert, natif d'Apremont, suspect d'émigration. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Vachon, 1985.

            Contexte historique : 1798
            Personne(s) : Robert, Pierre

          • 1 J 2133 - 

            Duchaine, commissaire du directoire exécutif près l'administration municipale du canton des Sables.
            - L. A. S. au juge de paix du canton des Sables ; Les Sables-d'Olonne, 29 fruct. An VII (15 sept. 1799) et 7 brum. An VIII (29 oct. 1799). - 2 pièces.
            Dénonciation du livre ayant pour titre "A. B. C. ou Instruction des petits enfants selon une méthode nouvelle", jugé anti-constitutionnel.
            Dénonciation de Placide Guinement, pour refus de service dans la garde nationale.

            4 vues  - Duchaine, commissaire du directoire exécutif près l'administration municipale du canton des Sables.  - L. A. S. au juge de paix du canton des Sables ; Les Sables-d'Olonne, 29 fruct. An VII (15 sept. 1799) et 7 brum. An VIII (29 oct. 1799). - 2 pièces.  Dénonciation du livre ayant pour titre 'A. B. C. ou Instruction des petits enfants selon une méthode nouvelle', jugé anti-constitutionnel.  Dénonciation de Placide Guinement, pour refus de service dans la garde nationale. (ouvre la visionneuse)

            4 vues

            Modalités d'entrée :

            Don Dauvergne, 1982.

            Contexte historique : 1799
            Matière : Dénonciation

          • 1 J 2150 - 

            Magué, archiviste de l'administration centrale du département de la Vendée.
            - L. A. S. à Merland, commissaire du pouvoir exécutif près l'administration municipale du canton d'Apremont ; Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte), 7 frim. An VII (27 nov. 1798). - 1 f. (1 p. + adresse), 24 x 19,2 cm.
            Il lui fait part du dépôt, aux Archives, des registres des actes civils des communes du canton d'Apremont pour l'an VI.

            2 vues  - Magué, archiviste de l'administration centrale du département de la Vendée.  - L. A. S. à Merland, commissaire du pouvoir exécutif près l'administration municipale du canton d'Apremont ; Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte), 7 frim. An VII (27 nov. 1798). - 1 f. (1 p. + adresse), 24 x 19,2 cm.  Il lui fait part du dépôt, aux Archives, des registres des actes civils des communes du canton d'Apremont pour l'an VI. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Vachon, 1985.


          • 1 J 2143 - 

            Coyaud, commissaire du directoire exécutif près l'administration centrale du département de la Vendée.
            - L. A. S. à celui près l'administration municipale du canton d'Apremont ; an VI-an VII. (1798-1799). - 11 pièces.
            Correspondance relative à des mesures de maintien de l'ordre : interdiction de tout rassemblement pour le culte, lutte contre le brigandage, l'assassinat et la désertion des réquisitionnaires militaires et conscrits étrangers réfugiés en Vendée, "célébration de l'anniversaire de la juste punition du dernier Roi des Français" et prestation de serment des fonctionnaires publics, dénombrement des citoyens du dit canton propres à remplir les fonctions de jurés d'accusation et de jugement (liste nominative jointe pour l'époque du 30 prair. An VI) et des personnes sujettes à la patente. 1798-1799

            24 vues  - Coyaud, commissaire du directoire exécutif près l'administration centrale du département de la Vendée.  - L. A. S. à celui près l'administration municipale du canton d'Apremont ; an VI-an VII. (1798-1799). - 11 pièces.  Correspondance relative à des mesures de maintien de l'ordre : interdiction de tout rassemblement pour le culte, lutte contre le brigandage, l'assassinat et la désertion des réquisitionnaires militaires et conscrits étrangers réfugiés en Vendée, 'célébration de l'anniversaire de la juste punition du dernier Roi des Français' et prestation de serment des fonctionnaires publics, dénombrement des citoyens du dit canton propres à remplir les fonctions de jurés d'accusation et de jugement (liste nominative jointe pour l'époque du 30 prair. An VI) et des personnes sujettes à la patente. (ouvre la visionneuse)

            24 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Vachon, 1987

            Typologie documentaire : Liste de noms
            Contexte historique : 1789-1799
            Lieu(x) : Apremont (canton révolutionnaire)
            Matière : Pouvoir de police / Juré

          • 1 J 1903 - 

            Chaigneau, représentant du peuple au Conseil des Cinq-Cents.
            - L. A. S. au ministre de la guerre ; Paris, 19 pluv. An VII (7 févr. 1799). - 1 ff. (2 p.), 20,5 x 17 cm.
            Il intervient en faveur d'un cultivateur de Curzon, Arnaud, menacé d'une faillite prochaine en raison de versements exorbitants de foin et de paille aux magasins de Luçon, auxquels il est contraint depuis l'an III.

            2 vues  - Chaigneau, représentant du peuple au Conseil des Cinq-Cents.  - L. A. S. au ministre de la guerre ; Paris, 19 pluv. An VII (7 févr. 1799). - 1 ff. (2 p.), 20,5 x 17 cm.  Il intervient en faveur d'un cultivateur de Curzon, Arnaud, menacé d'une faillite prochaine en raison de versements exorbitants de foin et de paille aux magasins de Luçon, auxquels il est contraint depuis l'an III. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Contexte historique : 1799
            Matière : Réquisition

          • 1 J 2151 - 

            L'ordonnateur de marine à Rochefort.
            - L. A. S. au commissaire du directoire exécutif près le tribunal correctionnel des Sables-d'Olonne ; Rochefort, 1er prair. An VII (20 mai 1799). - 1 f. (2 p. ), 24,1 x 18,4 cm.
            Recherches faites, il l'assure de la non-détention de Joseph Roux au bagne de Rochefort.

            2 vues  - L'ordonnateur de marine à Rochefort.  - L. A. S. au commissaire du directoire exécutif près le tribunal correctionnel des Sables-d'Olonne ; Rochefort, 1er prair. An VII (20 mai 1799). - 1 f. (2 p. ), 24,1 x 18,4 cm.  Recherches faites, il l'assure de la non-détention de Joseph Roux au bagne de Rochefort. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Don des Archives de Charente-Maritime, 1996.


          • 1 J 2152 - 

            L'administration centrale du département de la Vendée.
            - L. A. S. à l'administration municipale du canton de l'Ile-d'Yeu ; Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte), 27 prair. An VII (15 juin 1799). - 1 ff. (3 p.), 22,5 x 18,6 cm.
            Etablissement d'une subvention extraordinaire de guerre sur les contributions directes de l'an VII et l'impôt sur les portes et fenêtres.

            2 vues  - L'administration centrale du département de la Vendée.  - L. A. S. à l'administration municipale du canton de l'Ile-d'Yeu ; Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte), 27 prair. An VII (15 juin 1799). - 1 ff. (3 p.), 22,5 x 18,6 cm.  Etablissement d'une subvention extraordinaire de guerre sur les contributions directes de l'an VII et l'impôt sur les portes et fenêtres. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Don Dauvergne, 1982.

            Contexte historique : 1799
            Matière : Impôt

          • 1 J 2153 - 

            Poupeau, commissaire du directoire exécutif près l'administration départementale de la Vendée.
            - L. A. S. à celui près l'administration municipale du canton de. . . ; Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte), 12 et 24 fruct. An VII (29 août et 10 sept. 1799). - 2 pièces.
            Prorogation de la réception des soumissions pour les bêtes à laine d'Espagne. Exécution de l'arrêté du 22 prairial précédent, fixant aux jours décadaires la tenue des assemblées connues sous le nom de "prévails" et "balades".

            2 vues  - Poupeau, commissaire du directoire exécutif près l'administration départementale de la Vendée.  - L. A. S. à celui près l'administration municipale du canton de. . . ; Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte), 12 et 24 fruct. An VII (29 août et 10 sept. 1799). - 2 pièces.  Prorogation de la réception des soumissions pour les bêtes à laine d'Espagne. Exécution de l'arrêté du 22 prairial précédent, fixant aux jours décadaires la tenue des assemblées connues sous le nom de 'prévails' et 'balades'. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Modalités d'entrée :

            Achat à la librairie Vachon, 1987.


        • 1 J 2052 - 

          Anne Ouvrard, une vendéenne.
          - L. S. au comte de Pradel, de la Maison du Roi ; Paris, 30 juillet 1817. - 1 f. (1 p.), 31 x 20,6 cm.
          Avec le soutien du marquis d'Autichamps, elle demande une pension alimentaire pour avoir secouru des vendéens lors du siège d'Angers.

          Modalités d'entrée :

          Achat en vente publique, Fontainebleau, 2014


        • 1 J 2792 - 

          Philippe Charles Aimé Goupilleau [de Montaigu].
          - L. A. S. à Goupilleau, lieutenant du Génie, à Toulon ; Montaigu, 5 novembre 1818. - 2 ff. (3 p. + adresse), 24 x 36,3 cm (ouvert).
          Il se réjouit de la façon dont s'est déroulée l'assemblée électorale, désormais "tranquille (. . .) avec des choix unanimes", pour désigner les députés : nomination de Louis Perreau du Magné et Philippe Esgonnière du Thiboeuf ainsi que de Jacques-Antoine Manuel, "connu pour ses principes de liberté et d'indépendance" ; ce dernier a également été désigné dans le Finistère, qui comme la Vendée, "était gangréné, l'un de chouannerie, l'autre de brigandage". "La majorité (...) se hâte de faire justice des misérables qui ont fait le malheur de ce siècle". Il fait également des recommandations à son interlocuteur.

          Modalités d'entrée :

          N°2016Pr056. Achat à la librairie Les Autographes, Paris, 2016

          Contexte historique : 1er quart 19e siècle
          Lieu(x) : Vendée
          Matière : Élection législative

        • 1 J 2791 - 

          Joseph Fouché, ministre de la Police.
          - L. S. au maréchal Berthier, ministre de la Guerre ; Paris, 9 janvier 1806. - 1 f. , 32 x 23 cm.
          Il demande au ministre de la Guerre de fournir au préfet de la Vendée les 1 000 prisonniers de guerre qu'il sollicite.

          Modalités d'entrée :

          N°2016Pr056. Achat à la librairie Les Autographes, Paris, 2016


        • 1 J 2154 - 

          Sourouille [de la Cailletière], commissaire du gouvernement près le tribunal correctionnel et jury d'accusation de l'arrondissement des Sables.
          - L. A. S. au commissaire du gouvernement près le canton d'Apremont ; Les Sables-d'Olonne, 8 pluv. An VIII (28 janv. 1800). - 1 ff. (3 p. + adresse), 22,7 x 18,2 cm.
          Demande d'informations relatives aux évènements susceptibles de nuire à la tranquillité publique ou pouvant faire espérer le retour de l'ordre.

          2 vues  - Sourouille [de la Cailletière], commissaire du gouvernement près le tribunal correctionnel et jury d'accusation de l'arrondissement des Sables.  - L. A. S. au commissaire du gouvernement près le canton d'Apremont ; Les Sables-d'Olonne, 8 pluv. An VIII (28 janv. 1800). - 1 ff. (3 p. + adresse), 22,7 x 18,2 cm.  Demande d'informations relatives aux évènements susceptibles de nuire à la tranquillité publique ou pouvant faire espérer le retour de l'ordre. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Modalités d'entrée :

          Achat à la librairie Vachon, 1987.


        • 1 J 2011 - 

          [Charles François Gabriel] Morisson, conventionnel et directeur de jury de l'arrondissement de Montaigu.
          - L. A. S. ; Montaigu, 5 germinal an VIII (26 mars 1800). - 1 f. (2 p. ), 20,5 x 16,3 cm ; mention apportée à l'arrivée : "Notifié le présent mandat (. . . ) par moi brigadier commandant la brigade de gendarmerie (. . . ) de Mortagne", signé Balland.
          Ordre d'incarcération à la maison d'arrêt de Montaigu de la femme Graveleau, métayer à La Verrie, prévenue de complicité de meurtres commis dans cette commune.

          2 vues  - [Charles François Gabriel] Morisson, conventionnel et directeur de jury de l'arrondissement de Montaigu.  - L. A. S. ; Montaigu, 5 germinal an VIII (26 mars 1800). - 1 f. (2 p. ), 20,5 x 16,3 cm ; mention apportée à l'arrivée : 'Notifié le présent mandat (. . . ) par moi brigadier commandant la brigade de gendarmerie (. . . ) de Mortagne', signé Balland.  Ordre d'incarcération à la maison d'arrêt de Montaigu de la femme Graveleau, métayer à La Verrie, prévenue de complicité de meurtres commis dans cette commune. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Modalités d'entrée :

          Achat en vente publique, Nantes, 2001.

          Typologie documentaire : Autographe
          Contexte historique : 4e quart 18e siècle
          Personne(s) : Morisson, Charles François Gabriel
          Matière : Incarcération

        • 1 Num 119 4/9 - 

          Lucien Bonaparte, ministre de l'intérieur.
          - L. S. au préfet de la Vendée ; Paris, 25 germinal an 8 (15 avril 1800). - 2 f. (2 p.), 24 x 18,2 cm.
          Il lui demande de prévoir à Noirmoutier et Beauvoir l'approvisionnement de la Marine en blé, farine et biscuit, à destination de différents ports.

          2 vues  - Lucien Bonaparte, ministre de l'intérieur.  - L. S. au préfet de la Vendée ; Paris, 25 germinal an 8 (15 avril 1800). - 2 f. (2 p.), 24 x 18,2 cm.  Il lui demande de prévoir à Noirmoutier et Beauvoir l'approvisionnement de la Marine en blé, farine et biscuit, à destination de différents ports. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Typologie documentaire : Autographe
          Personne(s) : Bonaparte, Lucien

        • 1 J 2155 - 

          [Pierre Gaudin], sous-préfet de l'arrondissement des Sables-d'Olonne.
          - L. A. S. à l'administration municipale du canton de l'île-d'Yeu ; Les Sables-d'Olonne, 11 flor. An VIII (1er mai 1800). - 1 ff. (3 p. ), 24,9 x 18,7 cm.
          Levée extraordinaire de chevaux dans tous les départements de la République.

          2 vues  - [Pierre Gaudin], sous-préfet de l'arrondissement des Sables-d'Olonne.  - L. A. S. à l'administration municipale du canton de l'île-d'Yeu ; Les Sables-d'Olonne, 11 flor. An VIII (1er mai 1800). - 1 ff. (3 p. ), 24,9 x 18,7 cm.  Levée extraordinaire de chevaux dans tous les départements de la République. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Modalités d'entrée :

          Don Dauvergne, 1982.


        • 1 J 2180 - 

          Michel-Robert Penchaud, architecte.
          - Copie d'une lettre au préfet de la Vendée, à Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte) ; Paris, 30 prair. an VIII (19 juin 1800). - 1 ff. (4 p.), 19,9 x 15,5 cm.
          Il lui demande des renseignements relatifs à la place sur laquelle sera élevé "un monument aux braves vendéens morts en combattant pour la patrie" afin de lui transmettre un projet conforme à ses vues.

          2 vues  - Michel-Robert Penchaud, architecte.  - Copie d'une lettre au préfet de la Vendée, à Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte) ; Paris, 30 prair. an VIII (19 juin 1800). - 1 ff. (4 p.), 19,9 x 15,5 cm.  Il lui demande des renseignements relatifs à la place sur laquelle sera élevé 'un monument aux braves vendéens morts en combattant pour la patrie' afin de lui transmettre un projet conforme à ses vues. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Modalités d'entrée :

          Don Chaux, 1906.


        • 1 J 2156 - 

          [Jean-Pierre] Travot, général de brigade.
          - L. A. S. au citoyen Reignier, à Saint-Gervais ; Challans, 5 therm. An VIII (24 juill. 1800). - 1 ff. (1 p. + adresse), 23,8 x 19,8 cm.
          Il dit lui transmettre le permis de port d'armes demandé.

          1 vue  - [Jean-Pierre] Travot, général de brigade.  - L. A. S. au citoyen Reignier, à Saint-Gervais ; Challans, 5 therm. An VIII (24 juill. 1800). - 1 ff. (1 p. + adresse), 23,8 x 19,8 cm.  Il dit lui transmettre le permis de port d'armes demandé. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Modalités d'entrée :

          Don des Archives de Loire-Atlantique, 1983.

          Typologie documentaire : Autographe
          Personne(s) : Travot, Jean-Pierre

        • 1 J 1860 - 

          [Pierre Jean Baptiste] Constant, comte de Suzannet, général des armées vendéennes.
          - L. A. S. au général Louis Jean François Chabot ; Nantes, 15 thermidor an VIII (3 août 1800). - 2 ff. (3 p. + adresse, pièce découpée), 19,5 x 31,5 cm (ouvert).
          Il l'assure que, contrairement à ce qu'annoncent les dénonciations calomnieuses parvenues aux autorités, les Vendéens souhaitent préserver la paix.

          2 vues  - [Pierre Jean Baptiste] Constant, comte de Suzannet, général des armées vendéennes.  - L. A. S. au général Louis Jean François Chabot ; Nantes, 15 thermidor an VIII (3 août 1800). - 2 ff. (3 p. + adresse, pièce découpée), 19,5 x 31,5 cm (ouvert).  Il l'assure que, contrairement à ce qu'annoncent les dénonciations calomnieuses parvenues aux autorités, les Vendéens souhaitent préserver la paix. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Typologie documentaire : Autographe
          Personne(s) : Suzannet, Constant (comte de)
          Matière : Pacification

        • 1 J 2157 - 

          [Jean-Pierre] Travot, général de brigade.
          - L. A. S. au préfet de la Vendée ; Les Sables-d'Olonne, 4 mess. An IX (23 juin 1801). - 1 f. (1p. ), 22,6 x 18,7 cm.
          Il dit lui adresser l'état de situation des troupes stationnées dans le département au 30 prairial dernier (19 juin 1801).

          1 vue  - [Jean-Pierre] Travot, général de brigade.  - L. A. S. au préfet de la Vendée ; Les Sables-d'Olonne, 4 mess. An IX (23 juin 1801). - 1 f. (1p. ), 22,6 x 18,7 cm.  Il dit lui adresser l'état de situation des troupes stationnées dans le département au 30 prairial dernier (19 juin 1801). (ouvre la visionneuse)

          1 vue


        • 1 J 2158 - 

          Le maire de La Rochelle.
          - L. A. S. à Vinet, substitut du commissaire du gouvernement près le tribunal criminel du département de la Vendée à Fontenay-le-Comte ; La Rochelle, 4 fruct. An IX (22 août 1801). - 1 f. (1 p. ), 23,5 x 18,0 cm.
          Il l'invite à remettre en liberté Louis Robert, postillon et charretier, emprisonné pour avoir changé la date d'expiration de son passeport et à lui en donner un nouveau.

          1 vue  - Le maire de La Rochelle.  - L. A. S. à Vinet, substitut du commissaire du gouvernement près le tribunal criminel du département de la Vendée à Fontenay-le-Comte ; La Rochelle, 4 fruct. An IX (22 août 1801). - 1 f. (1 p. ), 23,5 x 18,0 cm.  Il l'invite à remettre en liberté Louis Robert, postillon et charretier, emprisonné pour avoir changé la date d'expiration de son passeport et à lui en donner un nouveau. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Modalités d'entrée :

          Don des Archives de Charente-Maritime, 1996.


        • 1 J 2159 - 

          Le substitut du commissaire du gouvernement près le tribunal criminel, pour l'arrondissement de La Rochelle.
          - L. A. S. au substitut pour l'arrondissement de Montaigu ; La Rochelle, 5 brum. An X (27 oct. 1801). - 1 f. (1 p. ), 25,2 x 20,3 cm.
          Suite à la déclaration du prêtre détenu Fleury, il lui demande d'enquêter sur un vol et d'en poursuivre les auteurs.

          1 vue  - Le substitut du commissaire du gouvernement près le tribunal criminel, pour l'arrondissement de La Rochelle.  - L. A. S. au substitut pour l'arrondissement de Montaigu ; La Rochelle, 5 brum. An X (27 oct. 1801). - 1 f. (1 p. ), 25,2 x 20,3 cm.  Suite à la déclaration du prêtre détenu Fleury, il lui demande d'enquêter sur un vol et d'en poursuivre les auteurs. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Modalités d'entrée :

          Don des Archives de Charente-Maritime, 1996.


        • 1 J 1991 - 

          [Etienne-Alexandre] Bernier, curé de Saint-Laud.
          P. A. S. ; Paris, 16 fév. 1802. - 1 f. (1 p.), 18,5 x 12 cm.
          Billet par lequel l'abbé Bernier fixe rendez-vous à monsieur Le Danois.

          1 vue  - [Etienne-Alexandre] Bernier, curé de Saint-Laud.  P. A. S. ; Paris, 16 fév. 1802. - 1 f. (1 p.), 18,5 x 12 cm.  Billet par lequel l'abbé Bernier fixe rendez-vous à monsieur Le Danois. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Modalités d'entrée :

          Achat à la librairie Charavay, 1989.


        • 1 J 2160 - 

          Le maire de la commune de Saintes.
          - L. A. S. au maire de Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte) ; Saintes, 12 flor. an X (2 mai 1802). - 1 f. (1 p.), 24,6 x 18,5 cm.
          Il lui demande de libérer Marie-Rose Philipe, arrêtée faute de passeport, et de lui en délivrer un pour se rendre à Saintes.

          1 vue  - Le maire de la commune de Saintes.  - L. A. S. au maire de Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte) ; Saintes, 12 flor. an X (2 mai 1802). - 1 f. (1 p.), 24,6 x 18,5 cm.  Il lui demande de libérer Marie-Rose Philipe, arrêtée faute de passeport, et de lui en délivrer un pour se rendre à Saintes. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Modalités d'entrée :

          Don des Archives de Charente-Maritime, 1996.


        • 1 J 2179 - 

          Cavoleau, secrétaire général de la préfecture du département de la Vendée.
          - L. A. S. au citoyen Brisson, conseiller de préfecture à Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte), 8 therm. an X (27 juill. 1802). - 1 ff. (2 p. + adresse), 23,5 x 18 cm.
          Il recommande à son correspondant, membre d'une commission devant se réunir pour nommer les professeurs de l'école secondaire, ses anciens collègues, professeurs de l'Ecole Centrale, qu'il croit dignes d'estime, ne doutant pas, qu'à mérite égal, la préférence leur soit accordée.

          2 vues  - Cavoleau, secrétaire général de la préfecture du département de la Vendée.  - L. A. S. au citoyen Brisson, conseiller de préfecture à Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte), 8 therm. an X (27 juill. 1802). - 1 ff. (2 p. + adresse), 23,5 x 18 cm.  Il recommande à son correspondant, membre d'une commission devant se réunir pour nommer les professeurs de l'école secondaire, ses anciens collègues, professeurs de l'Ecole Centrale, qu'il croit dignes d'estime, ne doutant pas, qu'à mérite égal, la préférence leur soit accordée. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Modalités d'entrée :

          Don Chaux, 1906.

          Contexte historique : 1er quart 19e siècle
          Lieu(x) : Fontenay-le-Comte
          Matière : Enseignement secondaire

        • 1 J 1971 - 

          Gabriel Garnereau.
          - L. A. S. aux citoyens formant la commission d'instruction publique, à Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte) ; 10 therm. An X (31 juill. 1802). - 1 ff. (2 p. + adresse), 22,7 x 18 cm.
          Né à Fontenay et y ayant déjà travaillé à l'éducation publique, il se propose comme instituteur public dans quelques unes des sciences suivantes : littérature, philosophie morale et politique, langues latines, françaises, anglaises et italiennes, histoire, chronologie et géographie, afin de contribuer à la formation de "citoyens instruits et vertueux".

          2 vues  - Gabriel Garnereau.  - L. A. S. aux citoyens formant la commission d'instruction publique, à Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte) ; 10 therm. An X (31 juill. 1802). - 1 ff. (2 p. + adresse), 22,7 x 18 cm.  Né à Fontenay et y ayant déjà travaillé à l'éducation publique, il se propose comme instituteur public dans quelques unes des sciences suivantes : littérature, philosophie morale et politique, langues latines, françaises, anglaises et italiennes, histoire, chronologie et géographie, afin de contribuer à la formation de 'citoyens instruits et vertueux'. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Modalités d'entrée :

          Don Chaux, 1906.

          Contexte historique : 1er quart 19e siècle
          Lieu(x) : Fontenay-le-Comte
          Matière : Enseignement secondaire

        • 1 J 2161 - 

          Le commissaire de marine préposé au détail des armements à Rochefort.
          - L. A. S. à Vinet, substitut du commissaire du gouvernement près le tribunal criminel de la Vendée à Fontenay-le-Comte ; Rochefort, 18 therm. an X (6 août 1802). - 1 ff. (1 p.), 24 x 18,1 cm.
          Il lui fait part de son impossibilité à réclamer le dénommé Jean Grimard, arrêté comme marin déserteur, mais non attaché à Rochefort comme il le déclare.

          1 vue  - Le commissaire de marine préposé au détail des armements à Rochefort.  - L. A. S. à Vinet, substitut du commissaire du gouvernement près le tribunal criminel de la Vendée à Fontenay-le-Comte ; Rochefort, 18 therm. an X (6 août 1802). - 1 ff. (1 p.), 24 x 18,1 cm.  Il lui fait part de son impossibilité à réclamer le dénommé Jean Grimard, arrêté comme marin déserteur, mais non attaché à Rochefort comme il le déclare. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Modalités d'entrée :

          Don des Archives de Charente-Maritime, 1996.


        • 1 J 1972 - 

          Drouard, professeur de dessin.
          - L. A. S. à Bernard, maire de Fontenay-le-Comte ; Luçon, 14 fruct. An X (1er sept. 1802). - 1 ff. (1 p. + adresse), 21,5 x 17,3 cm.
          Il s'empresse d'accepter sa nomination, par le conseil municipal de Fontenay, pour l'emploi de professeur de dessin à l'école secondaire.

          1 vue  - Drouard, professeur de dessin.  - L. A. S. à Bernard, maire de Fontenay-le-Comte ; Luçon, 14 fruct. An X (1er sept. 1802). - 1 ff. (1 p. + adresse), 21,5 x 17,3 cm.  Il s'empresse d'accepter sa nomination, par le conseil municipal de Fontenay, pour l'emploi de professeur de dessin à l'école secondaire. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Modalités d'entrée :

          Don Chaux, 1906.

          Contexte historique : 1er quart 19e siècle
          Lieu(x) : Fontenay-le-Comte
          Matière : Enseignement secondaire

        • 1 J 2162 - 

          [Jean-Baptiste] Guillemardet, préfet de Charente-Inférieure (Charente-Maritime).
          - L. A. S. au préfet de Vendée, à Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte) ; Saintes, 3 vend. an XI (25 sept. 1802). - 1 f. (1 p.), 23,8 x 18,5 cm.
          Il l'informe de la délivrance d'un passeport à Charles-Julien-Gilbert du Chaffault, amnistié, pour se rendre à Montaigu où il est autorisé à résider pour affaires, sous la surveillance de l'autorité locale.

          1 vue  - [Jean-Baptiste] Guillemardet, préfet de Charente-Inférieure (Charente-Maritime).  - L. A. S. au préfet de Vendée, à Fontenay-le-Peuple (Fontenay-le-Comte) ; Saintes, 3 vend. an XI (25 sept. 1802). - 1 f. (1 p.), 23,8 x 18,5 cm.  Il l'informe de la délivrance d'un passeport à Charles-Julien-Gilbert du Chaffault, amnistié, pour se rendre à Montaigu où il est autorisé à résider pour affaires, sous la surveillance de l'autorité locale. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Modalités d'entrée :

          Don des Archives de Charente-Maritime, 1996.


        • 1 Num 119 4/39 - 

          Étienne-Alexandre Bernier, évêque d'Orléans.
          - L. A. S. au général [Louis Alexandre Berthier], ministre [de la guerre] ; Paris, 3 prairial an 11 (23 mai 1803). - 1 f. (2 p. ), 21,8 x 16,9 cm.
          Il se recommande de leur amitié commune envers le général Marescot pour solliciter une place au ministère en faveur du citoyen Soulier.

          2 vues  - Étienne-Alexandre Bernier, évêque d'Orléans.  - L. A. S. au général [Louis Alexandre Berthier], ministre [de la guerre] ; Paris, 3 prairial an 11 (23 mai 1803). - 1 f. (2 p. ), 21,8 x 16,9 cm.  Il se recommande de leur amitié commune envers le général Marescot pour solliciter une place au ministère en faveur du citoyen Soulier. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Modalités d'entrée :

          Prêt de Bonneval, 2008


        • 1 J 1829 - 

          [Nicolas Frochot], préfet du département de la Seine.
          - L. S. au préfet de la Vendée ; Paris, 30 thermidor an XI (18 août 1803). - 1 f. (2 p.), 24,3 x 38,5 cm.
          Il l'informe qu'il a inscrit sur la liste des pensionnaires ecclésiastiques de son département Jacques André Emery, ancien abbé commendataire de l'abbaye Notre-Dame de Boisgrolland (Poiroux), demeurant à Paris.

          2 vues  - [Nicolas Frochot], préfet du département de la Seine.  - L. S. au préfet de la Vendée ; Paris, 30 thermidor an XI (18 août 1803). - 1 f. (2 p.), 24,3 x 38,5 cm.  Il l'informe qu'il a inscrit sur la liste des pensionnaires ecclésiastiques de son département Jacques André Emery, ancien abbé commendataire de l'abbaye Notre-Dame de Boisgrolland (Poiroux), demeurant à Paris. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Modalités d'entrée :

          Achat, 2014


        • 1 J 2164 - 

          [Paul Brisson], maire de la ville de Fontenay-le-Comte.
          - L. A. S. au substitut du commissaire du gouvernement près le tribunal criminel ; Fontenay-le-Comte, 5ème jour complémentaire an XI (22 sept. 1803). - 1 f. (1 p. ), 28,5 x 19,1 cm.
          Il lui transmet des pièces concernant Catherine Breda, détenue à Fontenay, afin qu'il lui fasse savoir s'il doit lui faire délivrer un passeport dans le cas où elle serait libérée.

          1 vue  - [Paul Brisson], maire de la ville de Fontenay-le-Comte.  - L. A. S. au substitut du commissaire du gouvernement près le tribunal criminel ; Fontenay-le-Comte, 5ème jour complémentaire an XI (22 sept. 1803). - 1 f. (1 p. ), 28,5 x 19,1 cm.  Il lui transmet des pièces concernant Catherine Breda, détenue à Fontenay, afin qu'il lui fasse savoir s'il doit lui faire délivrer un passeport dans le cas où elle serait libérée. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Modalités d'entrée :

          Achat à la librairie de l'Abbaye, 1983


        • 1 J 2141 - 

          [Pierre] Gaudin puis [Pierre Louis] Menanteau, sous-préfets des Sables-d'Olonne.
          - L. S. à Regain, juge au tribunal de première instance des Sables-d'Olonne ; les Sables, 2 ventôse an 11 (21 février 1803) -22 avril 1810. - 3 pièces.
          Deux lettres relatives à la succession du citoyen Prunay. La troisième lettre concerne l'organisation d'une cérémonie publique aux Sables-d'Olonne. 1803-1810

          5 vues  - [Pierre] Gaudin puis [Pierre Louis] Menanteau, sous-préfets des Sables-d'Olonne.  - L. S. à Regain, juge au tribunal de première instance des Sables-d'Olonne ; les Sables, 2 ventôse an 11 (21 février 1803) -22 avril 1810. - 3 pièces.  Deux lettres relatives à la succession du citoyen Prunay. La troisième lettre concerne l'organisation d'une cérémonie publique aux Sables-d'Olonne. (ouvre la visionneuse)

          5 vues

          Modalités d'entrée :

          Achat à la librairie Vachon, 1986.


        • 1 J 1929 - 

          Pied.
          - L. A. S. ; Les Sables-d'Olonne, le 21 fructidor an XII (8 sept. 1804). - 1 ff. (1 p. ), 23,1 x 18,8 cm et une pièce jointe.
          Il adresse à son correspondant le dessin du drapeau de la garde nationale du département de la Vendée, et se propose de ramener de Nantes tout le matériel nécessaire à sa confection.

          2 vues  - Pied.  - L. A. S. ; Les Sables-d'Olonne, le 21 fructidor an XII (8 sept. 1804). - 1 ff. (1 p. ), 23,1 x 18,8 cm et une pièce jointe.  Il adresse à son correspondant le dessin du drapeau de la garde nationale du département de la Vendée, et se propose de ramener de Nantes tout le matériel nécessaire à sa confection. (ouvre la visionneuse)

          2 vues


        • 1 J 2165 - 

          [François Alexis Bernard], maire de Fontenay-le-Comte.
          - L. S. à Vinet, substitut du commissaire du gouvernement près le tribunal criminel ; Fontenay-le-Comte, 29 prair. an XIII (18 juin 1805). - 1 f. (1 p.), 24,5 x 18,3 cm.
          Il l'invite à libérer un homme arrêté faute de passeport et qui, après enquête, semble appartenir à une famille honnête.

          1 vue  - [François Alexis Bernard], maire de Fontenay-le-Comte.  - L. S. à Vinet, substitut du commissaire du gouvernement près le tribunal criminel ; Fontenay-le-Comte, 29 prair. an XIII (18 juin 1805). - 1 f. (1 p.), 24,5 x 18,3 cm.  Il l'invite à libérer un homme arrêté faute de passeport et qui, après enquête, semble appartenir à une famille honnête. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Modalités d'entrée :

          Achat à la librairie de l'Abbaye, 1983.


        • 1 J 1987 - 

          Dejean, ministre directeur de l'administration de la Guerre.
          - L. S. au préfet de la Vendée ; Paris, 22 septembre 1807. - 1f. (2 p. ), 32 x 20,3 cm.
          Cette lettre concerne la mise en activité de l'hôpital de Saint-André-d'Ornay.

          2 vues  - Dejean, ministre directeur de l'administration de la Guerre.  - L. S. au préfet de la Vendée ; Paris, 22 septembre 1807. - 1f. (2 p. ), 32 x 20,3 cm.  Cette lettre concerne la mise en activité de l'hôpital de Saint-André-d'Ornay. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Contexte historique : 1er quart 19e siècle
          Lieu(x) : Roche-sur-Yon, La : hôpital provisoire
          Matière : Hôpital

        • 1 J 1924 - 

          Un employé de l'administration à Fontenay.
          - Circulaire imprimée et signée adressée au maire de Grues ; Fontenay, 19 juin 1809. - 1 ff. (3 p. ), 25,1 x 19,7 cm.
          Il lui offre les services d'Isaac Butaud, élève du graveur du gouvernement, pour la réalisation d'un "cachet au type de l'Empire" et d'une plaque pour le garde-champêtre.

          2 vues  - Un employé de l'administration à Fontenay.  - Circulaire imprimée et signée adressée au maire de Grues ; Fontenay, 19 juin 1809. - 1 ff. (3 p. ), 25,1 x 19,7 cm.  Il lui offre les services d'Isaac Butaud, élève du graveur du gouvernement, pour la réalisation d'un 'cachet au type de l'Empire' et d'une plaque pour le garde-champêtre. (ouvre la visionneuse)

          2 vues


        • 1 J 2069 - 

          [Jean-Louis-Gaspard] Josnet de Laviolais, général révolutionnaire puis de l'Empire, commandant de l'Ile-d'Yeu.
          - 9 lettres adressées au maire de l'Ile-d'Yeu, sept. 1809- mai 1811, dont 7 signées de sa main.
          Il y évoque l'organisation sur l'île en temps de paix et de siège, notamment en ce qui concerne les logements des militaires, l'entretien et l'élargissement des chemins, les règlements dus aux mésententes entre les insulaires et l'armée (vente de poisson, droit sur l'importation de vin. . .). 1809-1811

          14 vues  - [Jean-Louis-Gaspard] Josnet de Laviolais, général révolutionnaire puis de l'Empire, commandant de l'Ile-d'Yeu.  - 9 lettres adressées au maire de l'Ile-d'Yeu, sept. 1809- mai 1811, dont 7 signées de sa main.  Il y évoque l'organisation sur l'île en temps de paix et de siège, notamment en ce qui concerne les logements des militaires, l'entretien et l'élargissement des chemins, les règlements dus aux mésententes entre les insulaires et l'armée (vente de poisson, droit sur l'importation de vin. . .). (ouvre la visionneuse)

          14 vues

          Modalités d'entrée :

          Achat, 1993.

          Typologie documentaire : Autographe
          Contexte historique : 1er quart 19e siècle
          Lieu(x) : Ile-d'Yeu, L'
          Personne(s) : Josnet de Laviolais, Jean Louis Gaspard
          Matière : Cantonnement / Vie quotidienne

        • 1 J 1915 - 

          [Amable-Guillaume-Prosper Brugière de] Barante, préfet de la Vendée.
          - L. S. au maire de Grues ; Napoléon (La Roche-sur-Yon), 16 juill. 1810. - 1 f. (1 p.), 20,2 x 12,8 cm.
          Demande d'informations sur le frère d'André Barbier qui désire bénéficier de la faveur, octroyée au frère de conscrit en activité, de choisir son dépôt d'affectation.

          1 vue  - [Amable-Guillaume-Prosper Brugière de] Barante, préfet de la Vendée.  - L. S. au maire de Grues ; Napoléon (La Roche-sur-Yon), 16 juill. 1810. - 1 f. (1 p.), 20,2 x 12,8 cm.  Demande d'informations sur le frère d'André Barbier qui désire bénéficier de la faveur, octroyée au frère de conscrit en activité, de choisir son dépôt d'affectation. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Typologie documentaire : Autographe
          Personne(s) : Barante, Amable Guillaume Prosper Brugière (baron de)

        • 1 J 2050 - 

          Napoléon 1er.
          - L. S. au duc de Feltre, ministre de le Guerre ; Paris, 8 avril 1811. - 1 ff. (4 p.), 23 x 37 cm (ouvert).
          Après avoir approuvé la construction d'une tour à la Vauban sur l'île d'Oléron, Napoléon précise les moyens de mettre l'île d'Yeu en état de défense, par un acheminement discret de troupes et de matériel et la réalisation d'une enceinte (détails techniques à l'appui) capable de contrecarrer toute attaque. Des projets similaires sont à prévoir, entre autres, à Noirmoutier.

          2 vues  - Napoléon 1er.  - L. S. au duc de Feltre, ministre de le Guerre ; Paris, 8 avril 1811. - 1 ff. (4 p.), 23 x 37 cm (ouvert).  Après avoir approuvé la construction d'une tour à la Vauban sur l'île d'Oléron, Napoléon précise les moyens de mettre l'île d'Yeu en état de défense, par un acheminement discret de troupes et de matériel et la réalisation d'une enceinte (détails techniques à l'appui) capable de contrecarrer toute attaque. Des projets similaires sont à prévoir, entre autres, à Noirmoutier. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Modalités d'entrée :

          Achat en vente publique, Paris, 2002

          Typologie documentaire : Autographe
          Contexte historique : 1er quart 19e siècle
          Lieu(x) : Ile-d'Yeu, L'
          Personne(s) : Napoléon Ier
          Matière : Construction fortifiée

        • 1 J 1922 - 

          Goichot, imprimeur et libraire.
          - Circulaire imprimée et signée adressée aux maires de Vendée ; Fontenay-le-Comte, juin 1812. - 1 f. (2 p. ), 23,6 x 17,8 cm.
          Il leur fait part de l'ouverture, à Fontenay, d'une librairie-papeterie.

          2 vues  - Goichot, imprimeur et libraire.  - Circulaire imprimée et signée adressée aux maires de Vendée ; Fontenay-le-Comte, juin 1812. - 1 f. (2 p. ), 23,6 x 17,8 cm.  Il leur fait part de l'ouverture, à Fontenay, d'une librairie-papeterie. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Contexte historique : 1er quart 19e siècle
          Matière : Imprimeur

        • 1 J 2170 - 

          G. Desgraves, membre du corps législatif.
          - L. A. S. au ministre de la guerre ; Paris, 18 nov. 1813. - 1 f. (1 p.), 30,4 x 18,7 cm.
          Intervention pour l'admission du dénommé Peltier, de l'île d'Oléron, dans la garde impériale à pied.

          2 vues  - G. Desgraves, membre du corps législatif.  - L. A. S. au ministre de la guerre ; Paris, 18 nov. 1813. - 1 f. (1 p.), 30,4 x 18,7 cm.  Intervention pour l'admission du dénommé Peltier, de l'île d'Oléron, dans la garde impériale à pied. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Modalités d'entrée :

          Don Dauvergne, 1982.


        • 1 J 2163 - 

          [Nicolas] Frémin de Beaumont, préfet de la Vendée.
          - L. A. S. au ministre de la guerre ; Bourbon-Vendée (La Roche-sur-Yon), 5 août 1814. - 1 f. (1 p.), 30,4 x 19,8 cm.
          Il lui transmet les frais d'impression relatifs à la conscription et à la désertion pendant le troisième trimestre 1813 et le premier trimestre 1814.

          Modalités d'entrée :

          Don Dauvergne, 1982.

          Typologie documentaire : Autographe
          Personne(s) : Frémin de Beaumont, Nicolas (baron)
          Document(s) numérisé(s) :

        • 1 J 1844 - 

          [Pierre Jean Baptiste Constant], comte de Suzannet, général des armées vendéennes.
          - L. A. S. ; Montbert, 27 mai 1815. - 1ff. (1p. ), 16,2 x 20,3 cm.
          Il est contraint de changer ses projets, avec l'arrivée de Travot à La Roche-sur-Yon et l'avancée des troupes vers cette ville.

          1 vue  - [Pierre Jean Baptiste Constant], comte de Suzannet, général des armées vendéennes.  - L. A. S. ; Montbert, 27 mai 1815. - 1ff. (1p. ), 16,2 x 20,3 cm.  Il est contraint de changer ses projets, avec l'arrivée de Travot à La Roche-sur-Yon et l'avancée des troupes vers cette ville. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Modalités d'entrée :

          Achat à la librairie Chavaray, 1994

          Contexte historique : 1815
          Matière : Insurrection royaliste

        • 1 J 1855 - 

          [Jacques-Michel-François, baron] Achard, commandant les troupes républicaines en Mayenne.
          - L. A. S. au chevalier d'Andigné, commandant l'Armée royale en Mayenne ; Laval, 1er, 3, 4 juillet 1815 ; Candé, 6 juillet 1815. - 4 ff. (6 p. ), 18,5 x 24,1 cm.
          Ensemble de 4 copies de lettres échangées entre le maréchal de camp Achard et le chevalier d'Andigné, qui concernent le traité conclu entre le général Lamarque, commandant l'armée de la Loire, et M. de Sapinaud de La Rairie, commandant en chef de l'Armée vendéenne, pour faire cesser les hostilités.

          6 vues  - [Jacques-Michel-François, baron] Achard, commandant les troupes républicaines en Mayenne.  - L. A. S. au chevalier d'Andigné, commandant l'Armée royale en Mayenne ; Laval, 1er, 3, 4 juillet 1815 ; Candé, 6 juillet 1815. - 4 ff. (6 p. ), 18,5 x 24,1 cm.  Ensemble de 4 copies de lettres échangées entre le maréchal de camp Achard et le chevalier d'Andigné, qui concernent le traité conclu entre le général Lamarque, commandant l'armée de la Loire, et M. de Sapinaud de La Rairie, commandant en chef de l'Armée vendéenne, pour faire cesser les hostilités. (ouvre la visionneuse)

          6 vues

          Modalités d'entrée :

          Achat à la librairie Signature, 1999

          Contexte historique : 1815
          Matière : Restauration

        • 1 J 2010 - 

          [Charles-Henri-Félicité] de Sapinaud [de la Rairie], général en chef vendéen (il vient de signer la pacification de Cholet).
          - L. S. au général [Jean-Pierre] Travot, commandant l'armée basée en Vendée ; 10 juillet 1815. - 1 ff. (2 p. ), 19,5 x 29,5 cm (ouvert).
          Persuadé que le roi, qui vient de rentrer dans Paris, accordera son pardon à tous, excepté aux grands criminels devant être jugés par les 2 chambres, il demande au général Travot de reconnaître ce nouveau pouvoir et de faire évacuer les troupes de Vendée, lui garantissant de maintenir la paix dans le bocage.

          2 vues  - [Charles-Henri-Félicité] de Sapinaud [de la Rairie], général en chef vendéen (il vient de signer la pacification de Cholet).  - L. S. au général [Jean-Pierre] Travot, commandant l'armée basée en Vendée ; 10 juillet 1815. - 1 ff. (2 p. ), 19,5 x 29,5 cm (ouvert).  Persuadé que le roi, qui vient de rentrer dans Paris, accordera son pardon à tous, excepté aux grands criminels devant être jugés par les 2 chambres, il demande au général Travot de reconnaître ce nouveau pouvoir et de faire évacuer les troupes de Vendée, lui garantissant de maintenir la paix dans le bocage. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Modalités d'entrée :

          Achat en vente publique, Rennes, 2001.

          Contexte historique : 1815
          Matière : Guerre de Vendée / Pacification

        • 1 Num 119 4/34 - 

          [Jean-Jacques Anselme Dumas] de Champvallier.
          - L. A. S. à Sapinaud [du Sourdy, dit aussi de la Rairie], général en chef de l'armée de la Vendée ; Fontenay-le-Comte, 19 juillet 1815. - 2 f. (3 p. ), 22,3 x 18,5 cm.
          Il réclame avec insistance qu'on lui restitue son sabre, actuellement aux mains de M. David.

          2 vues  - [Jean-Jacques Anselme Dumas] de Champvallier.  - L. A. S. à Sapinaud [du Sourdy, dit aussi de la Rairie], général en chef de l'armée de la Vendée ; Fontenay-le-Comte, 19 juillet 1815. - 2 f. (3 p. ), 22,3 x 18,5 cm.  Il réclame avec insistance qu'on lui restitue son sabre, actuellement aux mains de M. David. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Modalités d'entrée :

          Prêt de Bonneval, 2008


        • 1 Num 119 4/35 - 

          Maximilien Lamarque, lieutenant général.
          - L. A. S. au ministre de la police [Fouché] ; Tours, 4 août 1815. - 2 f. (1 p.), 31,6 x 20,2 cm (ouvert).
          Il envoie à Fouché copie du mémoire adressé au roi, où il prouve que sa conduite a été modérée en Vendée.
          "On a voulu me peindre comme sanguinaire, moi qui ai sauvé des milliers de Vendéens ! On a osé dire que j'avais fait fusiller des prisonniers, moi qui parcourais les champs de bataille pour arrêter la fureur des soldats et ramasser les blessés des deux partis ! ".

          1 vue  - Maximilien Lamarque, lieutenant général.  - L. A. S. au ministre de la police [Fouché] ; Tours, 4 août 1815. - 2 f. (1 p.), 31,6 x 20,2 cm (ouvert).  Il envoie à Fouché copie du mémoire adressé au roi, où il prouve que sa conduite a été modérée en Vendée.  'On a voulu me peindre comme sanguinaire, moi qui ai sauvé des milliers de Vendéens ! On a osé dire que j'avais fait fusiller des prisonniers, moi qui parcourais les champs de bataille pour arrêter la fureur des soldats et ramasser les blessés des deux partis ! '. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Modalités d'entrée :

          Prêt de Bonneval, 2008

          Typologie documentaire : Autographe
          Contexte historique : 1815
          Personne(s) : Lamarque, Jean Maximilien
          Matière : Insurrection royaliste

        • 1 J 2166 - 

          Baudry, major des chasseurs de la Vendée.
          - L. A. S. au lieutenant général comte Charpentier, commandant la 12e division militaire ; Ancenis, 4 août 1815. - 2 ff. (4 p. ), 25,6 x 20,3 cm.
          Il dénonce le comportement inadmissible des armées de M. de Lendemont qui ne vivent que de réquisitions.

          2 vues  - Baudry, major des chasseurs de la Vendée.  - L. A. S. au lieutenant général comte Charpentier, commandant la 12e division militaire ; Ancenis, 4 août 1815. - 2 ff. (4 p. ), 25,6 x 20,3 cm.  Il dénonce le comportement inadmissible des armées de M. de Lendemont qui ne vivent que de réquisitions. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Modalités d'entrée :

          Don Dauvergne, 1982.


        • 1 Num 119 4/38 - 

          [Henri Jacques Guillaume Clarke], duc de Feltre, ministre de la guerre.
          - L. S. au chevalier de Saint-Hubert ; Paris, 1er avril 1816. - 2 f. (3 p.), 30,8 x 20 cm (ouvert).
          Il lui répond qu'il est impossible de solder les armées royales de la Vendée et de l'Ouest, en dehors des officiers d'état major, mais que des gratifications seront accordées au vu des états de service dont la rédaction est confiée, par armée belligérante, à un comité composé autour de chaque général en chef.

          2 vues  - [Henri Jacques Guillaume Clarke], duc de Feltre, ministre de la guerre.  - L. S. au chevalier de Saint-Hubert ; Paris, 1er avril 1816. - 2 f. (3 p.), 30,8 x 20 cm (ouvert).  Il lui répond qu'il est impossible de solder les armées royales de la Vendée et de l'Ouest, en dehors des officiers d'état major, mais que des gratifications seront accordées au vu des états de service dont la rédaction est confiée, par armée belligérante, à un comité composé autour de chaque général en chef. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Modalités d'entrée :

          Prêt de Bonneval, 2008

          Typologie documentaire : Autographe
          Contexte historique : 1er quart 19e siècle
          Personne(s) : Feltre, Henri-Jacques-Guillaume Clarke (duc de)
          Matière : Guerre de Vendée / Soldat / Insurrection royaliste

        • 1 J 2171 - 

          Auguste du Vergier, comte de La Rochejacquelein [La Rochejaquelein, dit Le Balafré, 1784-1868], colonel du 1er régiment de grenadiers à cheval de la Garde Royale.
          - L. S. au général marquis [Aimé-Marie-Gaspard] de Clermont-Tonnerre ; Versailles, 18 déc. 1817. - 2 ff. (1p. ), 31 x 21,5 cm ; mention de transmission : Au Général Bordessoule, le 21 déc. , n° 373.
          Il lui demande de favoriser l'engagement volontaire d'une recrue qui s'est présentée à son régiment.

          1 vue  - Auguste du Vergier, comte de La Rochejacquelein [La Rochejaquelein, dit Le Balafré, 1784-1868], colonel du 1er régiment de grenadiers à cheval de la Garde Royale.  - L. S. au général marquis [Aimé-Marie-Gaspard] de Clermont-Tonnerre ; Versailles, 18 déc. 1817. - 2 ff. (1p. ), 31 x 21,5 cm ; mention de transmission : Au Général Bordessoule, le 21 déc. , n° 373.  Il lui demande de favoriser l'engagement volontaire d'une recrue qui s'est présentée à son régiment. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Modalités d'entrée :

          Achat à la librairie des Goirands, 1985.

          Typologie documentaire : Autographe
          Personne(s) : La Rochejaquelein, Auguste du Vergier (comte de)

        • 1 J 1923 - 

          Chevet, maire d'Angoulême (Charente).
          - L. A. S. au maire de Fontenay-le-Comte ; Angoulême, 2 nov. 1819. - 1 ff. (1 p. + adresse).
          En réponse à une question du maire de Fontenay-le-Comte, il affirme que la Garde nationale doit prendre le pas sur toutes les autres armes au cours des cérémonies publiques.

          1 vue  - Chevet, maire d'Angoulême (Charente).  - L. A. S. au maire de Fontenay-le-Comte ; Angoulême, 2 nov. 1819. - 1 ff. (1 p. + adresse).  En réponse à une question du maire de Fontenay-le-Comte, il affirme que la Garde nationale doit prendre le pas sur toutes les autres armes au cours des cérémonies publiques. (ouvre la visionneuse)

          1 vue


        • 1 J 2172 - 

          "Les propriétaires de marais salants".
          - L. A. S. aux députés des départements ; Les Sables-d'Olonne, 19 févr. 1820. - 2 ff. (4 p.), 36,5 x 24,5 cm.
          Ils réclament l'abolition de l'impôt du sel.

          2 vues  - 'Les propriétaires de marais salants'.  - L. A. S. aux députés des départements ; Les Sables-d'Olonne, 19 févr. 1820. - 2 ff. (4 p.), 36,5 x 24,5 cm.  Ils réclament l'abolition de l'impôt du sel. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Modalités d'entrée :

          Achat à la librairie Vachon, 1985.

          Contexte historique : 1er quart 19e siècle
          Lieu(x) : Sables-d'Olonne, Les
          Matière : Gabelle

        • 1 Num 119 4/31 - 

          Jean-Baptiste de Bouillé, évêque de Poitiers.
          - L. S. au préfet des Deux-Sèvres ; Poitiers, 10 avril 1821. - 1 f. (1 p. ), 31,3 x 20,2 cm (ouvert).
          Il nommera aux cures de Combran, Montigny, Courlay et Pierrefitte (Deux-Sèvres) lorsque les prêtres de la Petite Église en auront été chassés. Il faut "faire cesser un scandale que le silence du gouvernement semblait autoriser".

          1 vue  - Jean-Baptiste de Bouillé, évêque de Poitiers.  - L. S. au préfet des Deux-Sèvres ; Poitiers, 10 avril 1821. - 1 f. (1 p. ), 31,3 x 20,2 cm (ouvert).  Il nommera aux cures de Combran, Montigny, Courlay et Pierrefitte (Deux-Sèvres) lorsque les prêtres de la Petite Église en auront été chassés. Il faut 'faire cesser un scandale que le silence du gouvernement semblait autoriser'. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Modalités d'entrée :

          Prêt de Bonneval, 2008

          Contexte historique : 1er quart 19e siècle
          Matière : Petite Eglise

        • 1 J 1998 - 

          René François [Soyer], évêque de Luçon.
          - 3 L. A. S. à monsieur le Vicomte ; Luçon, 1825-1827.

          5 vues  - René François [Soyer], évêque de Luçon.  - 3 L. A. S. à monsieur le Vicomte ; Luçon, 1825-1827. (ouvre la visionneuse)

          5 vues

          Typologie documentaire : Autographe
          Personne(s) : Soyer, René François (Mgr)

        • 1 J 2173 - 

          [Charles-Henri] de La Roche-Saint-André, député de la Vendée.
          - L. A. S. à un ministre ; Paris, 5 avril 1826. - 2 ff. (1 p.) 23,5 x 18,5 cm.
          Il accuse réception d'une somme de 100 francs destinée à un vendéen dans l'indigence, M. Marteau, tout juste décédé, et propose de l'attribuer aux héritiers ou à tout autre cause charitable.

          1 vue  - [Charles-Henri] de La Roche-Saint-André, député de la Vendée.  - L. A. S. à un ministre ; Paris, 5 avril 1826. - 2 ff. (1 p.) 23,5 x 18,5 cm.  Il accuse réception d'une somme de 100 francs destinée à un vendéen dans l'indigence, M. Marteau, tout juste décédé, et propose de l'attribuer aux héritiers ou à tout autre cause charitable. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Modalités d'entrée :

          Achat à la librairie Charavay, 1992.


        • 1 J 2167 - 

          L'administrateur du quartier maritime des Sables-d'Olonne
          - L. A. S. au maire de cette ville ; Les Sables-d'Olonne, 10 avril 1826. - 2 ff. (2 p. + adresse), 24,5 x 18,7 cm.
          Il s'inquiète de la diminution "effarante" du nombre des gens de mer.

          2 vues  - L'administrateur du quartier maritime des Sables-d'Olonne  - L. A. S. au maire de cette ville ; Les Sables-d'Olonne, 10 avril 1826. - 2 ff. (2 p. + adresse), 24,5 x 18,7 cm.  Il s'inquiète de la diminution 'effarante' du nombre des gens de mer. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Modalités d'entrée :

          Don Dauvergne, 1982.

          Contexte historique : 2e quart 19e siècle
          Lieu(x) : Sables-d'Olonne, Les
          Matière : Marine marchande

        • 1 J 1908 - 

          Parenteau de la Bironière, juge de paix à Niort (Deux-Sèvres).
          - L. A. S. au ministre de la justice ; Saint-Hilaire-sur-l'Autise (Saint-Hilaire-des-Loges), 12 août 1827. - 1 ff. (2 p. ), 31,5 x 20,5 cm.
          Il s'excuse de n'avoir pas encore envoyé ses états de service, pour cause de maladie, et signale qu'il était maire de Saint-Hilaire-sur-l'Autise lors de sa nomination comme juge de paix.

          2 vues  - Parenteau de la Bironière, juge de paix à Niort (Deux-Sèvres).  - L. A. S. au ministre de la justice ; Saint-Hilaire-sur-l'Autise (Saint-Hilaire-des-Loges), 12 août 1827. - 1 ff. (2 p. ), 31,5 x 20,5 cm.  Il s'excuse de n'avoir pas encore envoyé ses états de service, pour cause de maladie, et signale qu'il était maire de Saint-Hilaire-sur-l'Autise lors de sa nomination comme juge de paix. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Modalités d'entrée :

          Don des Archives des Deux-Sèvres, 1950.

          Contexte historique : 2e quart 19e siècle
          Lieu(x) : Saint-Hilaire-sur-l'Autise

        • 1 J 1905 - 

          [Joseph-Hyacinthe-François-de-Paul Rigaud] de Vaudreuil.
          - L. A. S. à [François Roullet], baron de La Bouillerie, intendant général de la maison du roi ; Paris, 4 mai 1830. - 1 f. (2 p.), 32 x 20,6 cm.
          Demande de pension en faveur de quelques anciens soldats vendéens, rendus incapables de gagner leur vie de par leur âge et leurs infirmités.

          2 vues  - [Joseph-Hyacinthe-François-de-Paul Rigaud] de Vaudreuil.  - L. A. S. à [François Roullet], baron de La Bouillerie, intendant général de la maison du roi ; Paris, 4 mai 1830. - 1 f. (2 p.), 32 x 20,6 cm.  Demande de pension en faveur de quelques anciens soldats vendéens, rendus incapables de gagner leur vie de par leur âge et leurs infirmités. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Contexte historique : 1e moitié 19e siècle
          Matière : Pension militaire / Vendéen

        • 1 J 1916 - 

          [Jacques-François] Beaussire, maire de Luçon.
          - L. A. S. à un maire ; Luçon, 13 juin 1832. - 1 f. (1 p.), 25 x 18,8 cm.
          Il dit transmettre à son correspondant les signalements de quatre principaux chefs de l'insurrection de Laval en Mayenne, afin qu'ils soient arrêtés et conduits à Fontenay-le-Comte.

          1 vue  - [Jacques-François] Beaussire, maire de Luçon.  - L. A. S. à un maire ; Luçon, 13 juin 1832. - 1 f. (1 p.), 25 x 18,8 cm.  Il dit transmettre à son correspondant les signalements de quatre principaux chefs de l'insurrection de Laval en Mayenne, afin qu'ils soient arrêtés et conduits à Fontenay-le-Comte. (ouvre la visionneuse)

          1 vue


        • 1 J 2168 - 

          [Jean-Charles] Persil, ministre de la justice et des cultes.
          - L. S. au procureur du Roi, à Luçon ; Paris, 14 août 1835. - 1 f. (2 p.), 31,4 x 20,8 cm.
          Il lui demande des renseignements concernant l'abbé Poirou, ancien supérieur du petit séminaire de Luçon, retiré aux Sables-d'Olonne et présenté par l'évêque de Luçon pour un canonicat vacant dans son église cathédrale, contrairement à l'avis du préfet.

          2 vues  - [Jean-Charles] Persil, ministre de la justice et des cultes.  - L. S. au procureur du Roi, à Luçon ; Paris, 14 août 1835. - 1 f. (2 p.), 31,4 x 20,8 cm.  Il lui demande des renseignements concernant l'abbé Poirou, ancien supérieur du petit séminaire de Luçon, retiré aux Sables-d'Olonne et présenté par l'évêque de Luçon pour un canonicat vacant dans son église cathédrale, contrairement à l'avis du préfet. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Modalités d'entrée :

          Achat à la librairie Bellanger, 1984.

          Contexte historique : 2e quart 19e siècle
          Personne(s) : Poirou, Jean-Joseph (abbé)

        • 1 J 2137 - 

          René-François [Soyer], évêque de Luçon.
          - L. A. S à Monseigneur Claude-Hippolyte Clausel de Montals, évêque de Chartres ; Luçon, 21 avril 1843. - 1ff. (2 p. ), 30,6 x 20,7 cm (ouvert).
          Il lui fait part de son point de vue sur l'enseignement dans son diocèse de Vendée. Il juge les cadres de l'enseignement (comités supérieurs et cantonaux) hostiles à la religion catholique.

          2 vues  - René-François [Soyer], évêque de Luçon.  - L. A. S à Monseigneur Claude-Hippolyte Clausel de Montals, évêque de Chartres ; Luçon, 21 avril 1843. - 1ff. (2 p. ), 30,6 x 20,7 cm (ouvert).  Il lui fait part de son point de vue sur l'enseignement dans son diocèse de Vendée. Il juge les cadres de l'enseignement (comités supérieurs et cantonaux) hostiles à la religion catholique. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Modalités d'entrée :

          Achat à la librairie Signature, 1998.

          Contexte historique : 2e quart 19e siècle
          Lieu(x) : Luçon (diocèse)
          Matière : Enseignement public / Enseignement libre

        • 1 J 1943 - 

          J. Neulier, président des élections à Luçon.
          - L. A. S. au rédacteur en chef du National de 1844 ; Luçon, 14 mars 1848. - 2 ff. (3 p. + adresse), 22,1 x 17,5 cm.
          Constitution du bureau électoral de Luçon en vue des élections et demande de renseignements sur l'ex-député Isambert.

          2 vues  - J. Neulier, président des élections à Luçon.  - L. A. S. au rédacteur en chef du National de 1844 ; Luçon, 14 mars 1848. - 2 ff. (3 p. + adresse), 22,1 x 17,5 cm.  Constitution du bureau électoral de Luçon en vue des élections et demande de renseignements sur l'ex-député Isambert. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Modalités d'entrée :

          Don Dauvergne, 1982.

          Contexte historique : 1848
          Lieu(x) : Luçon
          Matière : Élection

        • 1 J 2169 - 

          [Casimir Bonnin], préfet de la Vendée.
          - L. A. S. au ministre de l'intérieur, à Paris ; Napoléon (La Roche-sur-Yon), 29 janv. 1851. - 1 f. (1 p.), 35,4 x 22, 8 cm.
          Demande d'une récompense honorifique, pour le dévouement d'Antoine Crusseau et Pierre-Auguste Caiveau dans le sauvetage des équipages du "Quotidien" et de "La jeune Palmyre", naufragés sur la côte de Saint-Jean-de-Monts dans la nuit du 15 au 16 décembre 1850.

          1 vue  - [Casimir Bonnin], préfet de la Vendée.  - L. A. S. au ministre de l'intérieur, à Paris ; Napoléon (La Roche-sur-Yon), 29 janv. 1851. - 1 f. (1 p.), 35,4 x 22, 8 cm.  Demande d'une récompense honorifique, pour le dévouement d'Antoine Crusseau et Pierre-Auguste Caiveau dans le sauvetage des équipages du 'Quotidien' et de 'La jeune Palmyre', naufragés sur la côte de Saint-Jean-de-Monts dans la nuit du 15 au 16 décembre 1850. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Modalités d'entrée :

          Don Dauvergne, 1982.

          Typologie documentaire : Autographe
          Contexte historique : 3e quart 19e siècle
          Personne(s) : Bonnin, Casimir
          Matière : Sauvetage en mer

        • 1 J 1898 - 

          Benjamin Fillon.
          - L. A. S. au procureur général ; Fontenay [-le-Comte], 4 déc. 1851. - 1 ff. (1 p.), 26,3 x 21 cm.
          Lettre de démission de ses fonctions de juge-suppléant près le tribunal de Napoléon (La Roche-sur-Yon), après le coup d'Etat du 2 décembre 1851.

          1 vue  - Benjamin Fillon.  - L. A. S. au procureur général ; Fontenay [-le-Comte], 4 déc. 1851. - 1 ff. (1 p.), 26,3 x 21 cm.  Lettre de démission de ses fonctions de juge-suppléant près le tribunal de Napoléon (La Roche-sur-Yon), après le coup d'Etat du 2 décembre 1851. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Modalités d'entrée :

          Achat, 1973.

          Typologie documentaire : Autographe
          Contexte historique : 3e quart 19e siècle
          Personne(s) : Fillon, Benjamin

        • 1 J 2174 - 

          Bony, inspecteur primaire d'académie.
          - L. A. S. à monsieur le directeur ; Napoléon-Vendée (La Roche-sur-Yon), 2 juin 1860. - 2 ff. (4 p. ), 21,1 x 13,3 cm.
          Il informe son correspondant de sa requête faite au ministre, pour l'obtention de la première classe de son emploi.

          3 vues  - Bony, inspecteur primaire d'académie.  - L. A. S. à monsieur le directeur ; Napoléon-Vendée (La Roche-sur-Yon), 2 juin 1860. - 2 ff. (4 p. ), 21,1 x 13,3 cm.  Il informe son correspondant de sa requête faite au ministre, pour l'obtention de la première classe de son emploi. (ouvre la visionneuse)

          3 vues

          Modalités d'entrée :

          Don Dauvergne, 1982.

          Contexte historique : 3e quart 19e siècle
          Matière : Enseignement public

        • 1 J 1979 - 

          [Louis-Edouard-François-Désiré] Pie, évêque de Poitiers.
          - Lettre au ministre [de l'intérieur] ; Poitiers, 2 janv. 1865. - Copie, 2 ff. (4p. ), 21 x 13,5 cm.
          Protestation contre l'interdiction faite aux imprimeurs et journalistes de publier l'encyclique [Quanta cura] du 8 déc. 1864.

          2 vues  - [Louis-Edouard-François-Désiré] Pie, évêque de Poitiers.  - Lettre au ministre [de l'intérieur] ; Poitiers, 2 janv. 1865. - Copie, 2 ff. (4p. ), 21 x 13,5 cm.  Protestation contre l'interdiction faite aux imprimeurs et journalistes de publier l'encyclique [Quanta cura] du 8 déc. 1864. (ouvre la visionneuse)

          2 vues


        • 1 J 1948 - 

          Emile Beaussire, député de la Vendée.
          - L. A. S. , 1879-1880. - 2 pièces, 20,7 x 13,3 cm.
          Intervention auprès du colonel du régiment, pour l'obtention des galons de caporal et d'une permission de quinze jours, en faveur du soldat Alexandre-François Rabault.

          3 vues  - Emile Beaussire, député de la Vendée.  - L. A. S. , 1879-1880. - 2 pièces, 20,7 x 13,3 cm.  Intervention auprès du colonel du régiment, pour l'obtention des galons de caporal et d'une permission de quinze jours, en faveur du soldat Alexandre-François Rabault. (ouvre la visionneuse)

          3 vues

          Modalités d'entrée :

          Don Dauvergne, 1982.

          Typologie documentaire : Autographe
          Personne(s) : Beaussire, Emile

        • 1 J 1900 - 

          Georges Clemenceau, [député du Var]
          - Carte de visite adressée au préfet de Vendée, Edmond Robert ; Paris, 4 avril 1889.
          Il lui adresse ses félicitations "pour le beau succès de Sainte-Hermine".

          1 vue  - Georges Clemenceau, [député du Var]  - Carte de visite adressée au préfet de Vendée, Edmond Robert ; Paris, 4 avril 1889.  Il lui adresse ses félicitations 'pour le beau succès de Sainte-Hermine'. (ouvre la visionneuse)

          1 vue


        • 1 J 1875 - 

          Georges Clemenceau, [ministre de l'intérieur]
          - L. A. S. adressée au préfet de Vendée, Jean Branet ; Karlsbad (République Tchèque), 19 août 1906. - 2 ff. (2 p.), 17 x 10,7 cm (et son enveloppe).
          Il l'informe de son prochain voyage en Vendée, qui aura lieu dans la dernière quinzaine de septembre.

          1 vue  - Georges Clemenceau, [ministre de l'intérieur]  - L. A. S. adressée au préfet de Vendée, Jean Branet ; Karlsbad (République Tchèque), 19 août 1906. - 2 ff. (2 p.), 17 x 10,7 cm (et son enveloppe).  Il l'informe de son prochain voyage en Vendée, qui aura lieu dans la dernière quinzaine de septembre. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Typologie documentaire : Autographe
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Personne(s) : Clemenceau, Georges

        • 1 J 1899 - 

          Robert Kemp., critique dramatique du Temps.
          - L. A. S. au préfet et à l'intendant général de la Vendée ; Barbâtre, 21 nov. 1941. - 2 pièces.
          Demandes d'autorisation de transport de pommes de terre, de Barbâtre à Paris. Cette autorisation est accordée par le service de ravitaillement.

          4 vues  - Robert Kemp., critique dramatique du Temps.  - L. A. S. au préfet et à l'intendant général de la Vendée ; Barbâtre, 21 nov. 1941. - 2 pièces.  Demandes d'autorisation de transport de pommes de terre, de Barbâtre à Paris. Cette autorisation est accordée par le service de ravitaillement. (ouvre la visionneuse)

          4 vues

          Matière : Ravitaillement