Les archives de la Vendée

Imprimer cette page

Archives militaires de la reconquête du Midi après les Cent Jours Inventaire complet (pdf)

  • La lutte en France, du retour de Napoléon à la capitulation de Lapalud, 1er mars-8 avril 1815

    • 1 Num 124 5/1 - 

      Correspondance 1815

      6 vues  - Correspondance (ouvre la visionneuse)

      6 vues

      Présentation du contenu :

      - (Valence, 4 avril) Le général Monnier, commandant la lieutenance d'avant-garde de l'Armée royale du Midi, confie au capitaine Henry Monier des Taillades le soin d'organiser un 2e escadron de chasseurs à cheval du Vaucluse (vue 1).

      - (Montpellier, 6 avril) Ambert [général de Napoléon], commandant la 9e division militaire, écrit au général Gilly pour lui offrir le commandement de la 2e subdivision et il lui recommande de bien tenir Nîmes, dont la perte serait le signal "d'une révolte presque générale" ; il lui envoie des troupes capables de détruire le 10e de ligne, lequel a provoqué des cris de Vive l'Empereur dans les rangs du 49e de ligne au pont de la Drôme, pour mieux s'en approcher par traîtrise, le fusiller, tuant une cinquantaine d'hommes et faisant le reste prisonnier ; Nîmes dispose d'assez de munitions pour que Gilly puisse marcher sur le duc [d'Angoulême] avec confiance ; il recommande déjà la clémence envers les volontaires royaux qui se disperseront pour rentrer chez eux (lettre saisie chez le général Gilly en juillet) (vues 2-3).

      - (Toulouse, 23 juillet) rapport de Jean Barthouil, ancien secrétaire du marquis d'Aultanne, alors chef d'état-major de l'armée du Midi, sur la disparition de ce dernier le 8 avril et la déroute des forces royales (vues 4-5) ;

      - États de services de François-Hippolyte de Belleval, chef d'escadron attaché à l'état-major du Prince en mars 1815, gravement blessé à l'affaire du passage de la Drôme, le 3 avril (vue 6).


    • 1 Num 124 5/2 - 

      Pièces relatives à l'Armée du Midi établies le 9 avril 1815, lendemain de la capitulation du duc d'Angoulême à Lapalud.

      14 vues  - Pièces relatives à l'Armée du Midi établies le 9 avril 1815, lendemain de la capitulation du duc d'Angoulême à Lapalud. (ouvre la visionneuse)

      14 vues

      Présentation du contenu :

      États nominatifs des commissaires des guerres (vue 1), des officiers de santé (vues 2-3), des employés des hôpitaux (vue 4), des employés d'administration des subsistances (vue 5), du personnel de la trésorerie de l'Armée du Midi (signés du chevalier Louis de Chefdebien) (vue 6) ; s'ajoutent une liste "des principaux habitants de Valence" (vues 7-8), et une liste des officiers du 2e bataillon de l'Hérault (vue 9) ; copie de toutes ces pièces (vues 10-13), suivie de la liste des premiers ralliés en Catalogne en mai et juin (vue 14).