Les archives de la Vendée

Imprimer cette page

1 Num 24 - Fonds Godard des Breuzes (XVIIIe s.-1844) Inventaire complet (pdf)

  • Papiers Louis-Julien Garos

    Présentation du contenu :

    Conseiller du roi, élu en l'élection de Fontenay-le-Comte, puis conventionnel représentant la Vendée, marié à Françoise-Charlotte Draud, mort en 1808, beau-père de Pierre Godard.

    Personne(s) : Garos, Louis Julien

    • 1 Num 24/1 - 

      Trois lettres de Garos postées à Paris, probablement toutes au même destinataire que seul la troisième identifie, " Serré, négociant à Luçon ". an II-an III

      6 vues  - Trois lettres de Garos postées à Paris, probablement toutes au même destinataire que seul la troisième identifie, ' Serré, négociant à Luçon '. (ouvre la visionneuse)

      6 vues

      Présentation du contenu :

      N°1. 30 germinal an II : correspondant vouvoyé ; concerne la gestion de ses biens, la succession de sa sœur, l'achat de biens nationaux avec Martineau, des fermages, la métairie de Beugné, enfin l'action essentielle de son correspondant auprès du comité de salut public pour dévoiler ce qui se passe en Vendée, alors que les représentants du peuple qui en sont originaires comme lui ne jouissaient plus de sa confiance.
      N°2. 30 brumaire an III : correspondant tutoyé et vendéen, puisqu'on fait allusion à " Rempillon et Boiset " ; ne concerne pas la gestion des biens de Godard, sauf une allusion finale, mais décrit le prélude à la fermeture du club des Jacobins lorsque la veille, des patriotes parisiens y allèrent trousser les femmes présentes pour leur tambouriner les fesses ; signale aussi que le procès de Carrier va commencer et décrit le type de gravure qui peut être exécuté sur un verre à la demande de son correspondant, avec la Liberté assise ou debout.
      N°3. 20 germinal an III, à Serré, négociant à Luçon : correspondant tutoyé, concerne essentiellement ses biens, du bois à couper à Magné, la vente de la grange du Magazin, ses domaines de Moricq et le problème des revendications présentées par les insurgés dont les biens ont été vendus.


    • 1 AP 24/2 - 

      Liasse concernant des biens sis à Luçon, fin xVIIIe siècle s. (non numérisé).