Les archives de la Vendée

Imprimer cette page

1 Num 24 - Fonds Godard des Breuzes (XVIIIe s.-1844) Inventaire complet (pdf)

  • Papiers Pierre Godard

    Présentation du contenu :

    Ingénieur-géographe du roi en Dauphiné de 1769 à 1792, entreprend alors une carrière militaire dans le Génie, en retraite en 1812, installé à Paris (an II-an VI) puis à Fontenay (an VI-an X), à La Rochelle (an X-1812), enfin à L'Hermenault ; marié en l'an III à une fille de Garos, Joséphine, mort entre 1842 et 1844.

    Personne(s) : Godard, Pierre

    • Pièces principales de la carrière militaire de Pierre Godard

      Présentation du contenu :

      Affectations successives, campagnes militaires, nominations et promotions, 1793-1823 (59 pièces)


      • 1 Num 24/3 - 

        Pièces 1 à 5. - Alpes de Haute-Provence [Basses-Alpes], Ardennes et Nord. 1793-an II

        7 vues  - Pièces 1 à 5. - Alpes de Haute-Provence [Basses-Alpes], Ardennes et Nord. (ouvre la visionneuse)

        7 vues

        Présentation du contenu :

        N°1. 20 mai 1793, Paris : commission d'adjoint au service des fortifications [ou d'adjoint au corps du Génie] délivrée à Godard par le Conseil exécutif provisoire.
        N°2. 22 frimaire an II, Paris : lettre de Dupin, adjoint au ministre de la guerre, annonçant à Godard sa nomination au grade de capitaine de 5e classe dans l'arme du Génie, et son affectation à la résidence d'Embrun.
        N°3. 16 pluviôse an II, Paris : lettre d'affectation immédiate à la résidence de Mézières (Ardennes), signée Dupin ; adressée à Paris, cachet " ministre de la guerre ".
        N°4. 23 germinal an II, Paris : brevet de capitaine dans le corps du Génie, à compter du 15 frimaire, donnant les états de service de Godard ; parchemin signé B. Buchot, président du Conseil exécutif provisoire.
        N°5. 22 fructidor an II, Maubeuge (Nord) : ordre du général Scherer affectant Godard au service de la place de Maubeuge ; transmis par le chef de brigade du Génie Marescot, adressé à Amain [sic], cachet " Ingénieur, République ".


      • 1 Num 24/4 - 

        Pièces 6 à 10. - Siège de Maestricht, Espagne. an II-an III

        6 vues  - Pièces 6 à 10. - Siège de Maestricht, Espagne. (ouvre la visionneuse)

        6 vues

        Présentation du contenu :

        N°6. 26 fructidor an II, Maubeuge : ordre du représentant [du peuple] Gilet et du général Ernouf, chef de l'état-major de l'Armée de Sambre-et-Meuse, affectant Godard au quartier général à Tongres (Limbourg belge) pour le siège prochain de Maëstricht (Limbourg néerlandais) ; transmis par Marescot.
        N°7. [an II] : Témoignage de satisfaction concernant le service des officiers du Génie au siège de Maëstricht, manifesté par le général Kléber et transmis par le général de brigade Marescot ; copie délivrée au capitaine Godard par Duclos-Guyot, chef de bataillon du Génie.
        N°8. 10 vendémiaire an III, Paris : lettre de la Commission des travaux publics annonçant à Godard que, dans la nouvelle organisation du corps du Génie, il est nommé capitaine de seconde classe.
        N°9. 29 floréal an III, Paris : nomination de Godard comme capitaine de 1re classe du corps du Génie, à la résidence d'Embrun (Hautes-Alpes), prononcée par la commission de l'organisation et du mouvement des armées de terre, à l'occasion de la réorganisation du Génie ; lettre adressée à l'armée des Pyrénées Occidentales.
        N°10. 13 thermidor an III, Paris : annulation de l'affectation précédente par la même commission, au profit de La Rochelle, " dès que votre présence ne sera plus jugée nécessaire à l'armée [des Pyrénées] " ; lettre adressée à Saint-Sébastien et Irun (Espagne).


      • 1 Num 24/5 - 

        Pièces 11 à 15. - Vendée, Espagne. an III-an IV

        8 vues  - Pièces 11 à 15. - Vendée, Espagne. (ouvre la visionneuse)

        8 vues

        Présentation du contenu :

        N°11. 19 fructidor an III, Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques) : ordre du général en chef de l'armée des Pyrénées Occidentales, Moncey, signalant à Godard qu'il fait partie de la brigade d'officiers du Génie qui, tout en restant attachée à son armée, va se rendre dans la Vendée sous les ordres de Flayelle, chef de brigade.
        N°12. 21 fructidor an III, Paris : témoignage personnel de satisfaction du comité de salut public transmis par la commission de l'organisation et du mouvement des armées de terre, à défaut de l'avancement extraordinaire, désormais interdit par la loi, réclamé en faveur de Godard par le général Marescot ; lettre adressée à l'armée des Pyrénées Occidentales.
        N°13. 30 fructidor an III, Saint-Sébastien (Espagne) : lettre du général Marescot libérant Godard de ses obligations à l'armée des Pyrénées et l'autorisant à rejoindre sa résidence de La Rochelle.
        N°14-15. 22 nivôse an IV, Paris : lettre du ministre de la guerre affectant Godard à l'armée de l'Intérieur, aux ordres de Gerbet [en double] ; adressé chez lui à Paris.


      • 1 Num 24/6 - 

        Pièces 16 à 25. Etats de services. an III-an IV

        13 vues  - Pièces 16 à 25. Etats de services. (ouvre la visionneuse)

        13 vues

        Présentation du contenu :

        N°16-20. 29 pluviôse an IV : extrait d'un arrêté du Directoire exécutif nommant Godard chef de bataillon. - Pièce compl. : copie d'une lettre écrite le 18 pluviôse par le général Marescot au ministre, lui rappelant que le comité de salut public avait promis cette promotion à Godard dès que possible, par arrêté du 18 brumaire an III ; 3 lettres annonçant cette promotion (29 pluviôse et 8 ventôse).
        N°21-22. 3 ventôse an IV, Chambéry (Savoie) : attestation de bons services de Godard durant la campagne de 1793 dans les Hautes Alpes, signée de Kellermann, général de l'armée des Alpes. - Lettre d'envoi chez lui à Paris, de Vallier La Peyrouze, général de brigade, directeur des fortifications des Hautes et Basses Alpes (14 ventôse).
        N°23. 16 prairial an IV, Paris : circulaire imprimée de l'état-major général de l'armée de l'Intérieur annonçant que, " d'après la nouvelle organisation de la Direction à Paris, le citoyen Godard, capitaine du Génie, est désormais chargé de tous les travaux à faire à l'Armée ".
        N°24-25. 4 ventôse an V : états de services rédigés de la main de Godard, l'un abrégé (1769-an IV), l'autre détaillé (1769-an II) et prévoyant 8 pièces à l'appui.


      • 1 Num 24/7 - 

        Pièces 26 à 30. - Paris, Fontenay-le-Comte. an V-an X

        9 vues  - Pièces 26 à 30. - Paris, Fontenay-le-Comte. (ouvre la visionneuse)

        9 vues

        Présentation du contenu :

        N°26. 23 germinal an V, Paris : ordre d'affectation de Godard au " casernement de Paris ", signé du ministre de la guerre, Petiet, et adressé chez lui à Paris.
        N°27-28. 7 thermidor an VI, Paris : Lettre du ministère affectant Godard dans la direction de La Rochelle et lui demandant de remettre ses archives. - Pièce compl. : reçu des archives, s. d.
        N°29. 25 floréal an VIII, La Rochelle : ordre du directeur des fortifications donné à Godard, sous-directeur à Fontenay, de prendre provisoirement le poste des Sables.
        N°30. 16 frimaire an X, Paris : désignation de Godard aux fonctions provisoires de sous-directeur des fortifications dans la République Cisalpine, signifiée par lettre signée du ministre de la guerre, Berthier ; adressé à Fontenay.


      • 1 Num 24/8 - 

        Pièces 31 à 35. - Fontenay-le-Comte, Italie. an X-an X

        6 vues  - Pièces 31 à 35. - Fontenay-le-Comte, Italie. (ouvre la visionneuse)

        6 vues

        Présentation du contenu :

        N°31. 2 pluviôse an X, La Rochelle : ordre du directeur des fortifications de La Rochelle enjoignant Godard de s'installer à La Rochelle pour continuer d'y donner ses ordres relatifs à la Vendée.
        N°32. 21 pluviôse an X, Paris : lettre annonçant à Godard qu'il demeure en résidence à Fontenay pour l'an X ; signatures autographiées du ministre et autographe de Marescot, 1re inspecteur général.
        N°33. 12 germinal an X, La Rochelle : ordre du directeur des fortifications de La Rochelle donné à Godard de retourner à Fontenay pour y continuer son service.
        N°34. 16 germinal an X, Paris : ordre de se rendre en Cisalpine, signé du ministre Berthier.
        N°35. 6 messidor an X, Milan : ordre de prendre le commandement du Génie à Legnago, signé du général de division Chasseloup-Laubat, commandant en chef le Génie en Italie.


      • 1 Num 24/9 - 

        Pièces 36 à 41. - Italie. an X-an XI

        6 vues  - Pièces 36 à 41. - Italie. (ouvre la visionneuse)

        6 vues

        Présentation du contenu :

        N°36. 21 fructidor an X, Milan : ordre de prendre le commandement du Génie à Pizzighetone, signé du général Chasseloup.
        N°37. 27 fructidor an X, Milan : arrêté pris au nom du général en chef de l'Armée d'Italie, nommant Godard commandant d'armes de la place de Pizzighistonne (sic).
        N°38. 27 frimaire an XI, Paris : lettre annonçant à Godard qu'il est porté à l'emploi de sous-directeur titulaire, signée du ministre Berthier.
        N°39. 13 nivôse an XI, Milan : invitation à Godard, au nom du général [Chasseloup], de se rendre à Legnago pour y prendre le commandement du Génie.
        N°40-41. 18 nivôse an XI, Milan : arrêté de l'armée d'Italie nommant Godard commandant d'armes de la place de Legnago, signé du général de brigade Charpentier. - Lettre d'envoi (20 nivôse).


      • 1 Num 24/10 - 

        Pièces 42 à 48. - Italie, La Rochelle. an XI-1809

        9 vues  - Pièces 42 à 48. - Italie, La Rochelle. (ouvre la visionneuse)

        9 vues

        Présentation du contenu :

        N°42. 6 messidor an XI, Alexandrie : ordre du général Chasseloup à Godard, de se rendre à Turin pour y remplir les fonctions de sous-directeur des fortifications. - Lettre d'accompagnement du même.
        N°43-44. 30 fructidor an XI, Paris : brevet de chef de bataillon sous-directeur de fortifications, contenant un état de services et des campagnes, signé Bonaparte, Berthier, ministre de la guerre et Hugues Maret, secrétaire d'État ; parchemin, sceau sous papier de Bonaparte, 1re consul. - Lettre d'envoi signée Marescot, 8 germinal an XII.
        N°45. 4e jour compl. an XI, Paris : lettre de service nommant Godard dans la direction de La Rochelle, signée Berthier, ministre de la guerre.
        N°46. 6 vendémiaire an XIII, Napoléon [La Roche-sur-Yon] : brouillon autographe d'un mémoire de Godard " pour accompagner le plan de la nouvelle ville de Napoléon, rédigé pour ce qui concerne les bâtiments militaires ", 1 f.
        N°47. 24 ventôse an XIII, Paris : lettre annonçant à Godard une augmentation de traitement due à son ancienneté, signée du ministre Berthier.
        N°48. 31 juillet 1809, Paris : lettre du ministre de la guerre signalant à Godard sa nomination à La Rochelle, signée [Clarke] comte d'Hunebourg.

        Contexte historique : 1er quart 19e siècle
        Lieu(x) : Roche-sur-Yon, La

      • 1 Num 24/11 - 

        Pièces 49 à 54. - Mise en retraite. 1811-1814

        8 vues  - Pièces 49 à 54. - Mise en retraite. (ouvre la visionneuse)

        8 vues

        Présentation du contenu :

        N°49. 12 août 1811, Paris : lettre du ministre de la guerre annonçant à Godard sa promotion au grade de major, toujours comme sous-directeur du Génie ; signée [Clarke] duc de Feltre.
        N°50-51. 21 août 1812, Paris : lettre de service affectant Godard à Saint-Sébastien (Espagne), signée [Clarke] duc de Feltre. - Lettre d'envoi du ministre.
        N°52. 16 sept. 1812, Paris : lettre du ministre annonçant à Godard qu'il est admis à la solde de retraite pour raison de santé, signée [Clarke] duc de Feltre.
        N°53. 14 janvier 1813, Paris : lettre du bureau des pensions annonçant à Godard le montant de sa solde de retraite ; annotée en pied " Bon pour continuation de payement, Bourbon-Vendée, le 15 février 1815, le commissaire des guerres ".
        N°54. 25 février 1814, Paris : lettre du ministre de la guerre approuvant la remise provisoire en activité de Godard, autorisée par le commissaire extraordinaire de S. M. dans la 12e division militaire, mais l'affectant à la résidence de l'île de Ré et non à celle d'Aix, et sous les ordres du colonel Guyot-Duclos (sic pour Duclos-Guyot), directeur des fortifications à La Rochelle.