Les archives de la Vendée

Imprimer cette page

1 Num 24 - Fonds Godard des Breuzes (XVIIIe s.-1844) Inventaire complet (pdf)

  • Papiers Pierre Godard

    Présentation du contenu :

    Ingénieur-géographe du roi en Dauphiné de 1769 à 1792, entreprend alors une carrière militaire dans le Génie, en retraite en 1812, installé à Paris (an II-an VI) puis à Fontenay (an VI-an X), à La Rochelle (an X-1812), enfin à L'Hermenault ; marié en l'an III à une fille de Garos, Joséphine, mort entre 1842 et 1844.

    Personne(s) : Godard, Pierre

    • Pièces relatives aux sociétés et ordre auxquels fut affilié Godard

      • 1 Num 24/22 - 

        Sociéte des Jacobins de Gap, Athénée de la langue française et Légion d'Honneur, an II-1819.

        11 vues  - Sociéte des Jacobins de Gap, Athénée de la langue française et Légion d'Honneur, an II-1819. (ouvre la visionneuse)

        11 vues

        Présentation du contenu :

        N°1. 24 brumaire an II : certificat de civisme de la commune de Gap (Hautes-Alpes), visé par le district, le département et le comité de surveillance de Gap.
        N°2. 3 nivôse an II : certificat de réception à la Société républicaine établie à Gap.
        N°3. 19 mai 1808, Paris : diplôme de l'athénée de la langue française, délivré à Godard au titre de membre honoraire, signé Valant, directeur général.
        N°4. 10 septembre 1816, Fontenay-le-Comte : minute des états de services de Godard, signée comme " membre de la Légion d'Honneur sous le numéro de la liste générale 6371 ".
        N°5.19 avril 1817, Paris : accusé de réception de diverses pièces dont l'original de la précédente, par la grande chancellerie de l'ordre royal de la Légion d'Honneur, tenant lieu de titre officiel de chevalier en attendant un nouveau brevet.
        N°6. 7 août 1817, Paris : nouvel accusé de réception de la chancellerie de la Légion d'Honneur adressé à Godard, major en retraite.
        N°7. 18 mars 1819, Paris : brevet de chevalier dans l'ordre royal de la Légion d'Honneur, à compter du 14 juin 1804, adressé à Godard, lieutenant colonel en retraite.
        N°8. 31 mai 1819 : lettre d'envoi d'une circulaire annexe signalant que les membres de l'ordre peuvent obtenir du roi le titre personnel et héréditaire de chevalier ainsi que des armoiries.