Les archives de la Vendée

Imprimer cette page

1 Num 397 - Correspondance d'Alexandre Roux (1914-1919) Inventaire complet (pdf)

  • 1Num397/8-9. Secteur de Pressy (Pas-de-Calais), oct. 1915-févr. 1916

    • 1 Num 397/8 - 

      3 oct. -26 nov. 1915 (12 lettres).

      24 vues  - 3 oct. -26 nov. 1915 (12 lettres). (ouvre la visionneuse)

      24 vues

      Présentation du contenu :

      Fin d'une attaque d'une dizaine de jours : " nous étions en réserve, et par conséquent très tranquilles (…). Seulement, peu s'en est fallu que nous écopions ", demande d'envoi de vêtements pour l'hiver (3 oct.). Il sollicite son frère Joseph, " Joso ", pour lui confectionner une calotte (7 oct. avec dessin, vue 3). Réception de cartes à jouer dans un colis : " nous n'avons pas fini d'en faire de ces parties de luettes " ou aluette, jeu de cartes vendéen (19 oct., vue 11). Cantonnement tout l'hiver à Pressy chez l'habitant (28 oct., vue 13). Aux tranchées : " j'ai encore tiré 8 jours de tranchées par un temps effroyable et continuellement sous la pluie, mais toujours en bonne santé quand même " (5 nov., vue 15). 18 jours sans recevoir de lettres de ses parents : " vous battez le record " (9 nov., vue 17). Bientôt aux tranchées pour six jours : " Je vous assure que lorsque nous sortons des tranchées, nous sommes méconnaissables " (14 nov., vue 19). Bully-les-Mines (Pas-de-Calais), tranchées de première ligne : " tristes tranchées que celles-ci (…). 7 heures consécutives de ronde, ce qui est assez fatiguant (…). Quelques pilules d'opium m'ont fait grand bien " (19 nov., vue 21). Retour aux tranchées dans un mois et demi : " J'ai, lors de mon dernier tour aux tranchées, ramassé des têtes d'obus boches que j'emporterai à Georges ", son frère (26 nov., vue 23).


    • 1 Num 397/9 - 

      6 déc. 1915-23 févr. 1916 (5 lettres) 1915-1916

      9 vues  - 6 déc. 1915-23 févr. 1916 (5 lettres) (ouvre la visionneuse)

      9 vues

      Présentation du contenu :

      Retour au cantonnement de Pressy après une permission, proposé au grade de maréchal des logis sur le tableau d'avancement, tour dans les tranchées prévu le 3 janvier (24 déc.). " Me voilà complètement refait à ma nouvelle vie de sauvage. Le cafard commence à se dissiper " (29 déc.). Régiment à nouveau dans les tranchées, " le repos aura été de courte durée ", son tour dans un mois (13 févr. 1916). Promotion au grade de maréchal des logis (23 févr.).