Les archives de la Vendée

Imprimer cette page

Fonds Piobetta (1910-1969) Inventaire complet (pdf)

  • Jean-Benoît Piobetta (1885-1969) et Louise Julienne Etienne (1886-1973), sa femme

      • 44 Fi 1 - 

        Portraits de Jean-Benoît Piobetta : en buste (vues 1-3), assis à son bureau au ministère de l'Education nationale, en 1952 (vue 4), en costume académique en 1957 (vues 5-6). 1952-1957

        6 vues  - Portraits de Jean-Benoît Piobetta : en buste (vues 1-3), assis à son bureau au ministère de l'Education nationale, en 1952 (vue 4), en costume académique en 1957 (vues 5-6). (ouvre la visionneuse)

        6 vues

        Collation : 6 photographies, noir et blanc ; 4 x 5 cm (vue 2), 5 x 6 cm (vue 1), 24 x 17,5 cm (vue 3), 24 x 18 cm (vue 4), 8,5 x 13 cm (vues 5-6).
        Présentation du contenu :

        Les vues 5 et 6 sont des reproductions de clichés.

        Typologie documentaire : photographie / portrait
        Contexte historique : 3e quart 20e siècle
        Personne(s) : Piobetta, Jean Benoît

      • 44 Fi 2 - 

        Portraits de Louise Julienne Etienne. [s.d]

        2 vues  - Portraits de Louise Julienne Etienne. (ouvre la visionneuse)

        2 vues

        Collation : 2 photographies, noir et blanc ; 3,5 cm x 5 cm (vue 1), 4 x 5 cm (vue 2)
        Typologie documentaire : photographie / portrait
        Personne(s) : Famille Piobetta

      • 44 Fi 3 - 

        Leur maison de Nanterre donnant sur l'avenue du général Gallieni et la rue Becquet : vue générale (vue 1), la grille d'entrée (vue 2), les époux sur les marches du perron (vue 3) et le garage (vue 4). [s.d]

        4 vues  - Leur maison de Nanterre donnant sur l'avenue du général Gallieni et la rue Becquet : vue générale (vue 1), la grille d'entrée (vue 2), les époux sur les marches du perron (vue 3) et le garage (vue 4). (ouvre la visionneuse)

        4 vues

        Collation : 4 photographies, noir et blanc ; 10 x 7 cm (vues 1-2), 9,5 x 6,5 cm (vue 3), 10 x 7 cm (vue 4)
        Présentation du contenu :

        Les époux Piobetta ne résident à Paris et dans sa région qu'après 1934.

        Typologie documentaire : photographie
        Personne(s) : Famille Piobetta

      • 44 Fi 4 - 

        En famille. [s.d]

        1 vue  - En famille. (ouvre la visionneuse)

        1 vue

        Collation : 1 photographie, noir et blanc ; 23,5 x 17,5 cm.
        Présentation du contenu :

        Mme Piobetta assise à une table de jardin, accompagnée de son fils et de [son mari].

        Typologie documentaire : photographie / portrait
        Personne(s) : Famille Piobetta

      • 44 Fi 5 - 

        Diplôme de licence de Lettres délivré par l'Université de Lille, 1910. Carte d'adhésion à la Fédération mutualiste de la Seine, lorsqu'il est censeur du lycée Henri IV, à Paris, 1933. Copie du rapport tendant à faire obtenir à Jean-Benoît la Croix de la Libération, 30 avril 1945. Lettres indiquant l'envoi de photographies à M. Piobetta lors de la campagne de "the american Red Cross for use in the American Junior Red Cross", 1945, de la tombe de son fils en Italie et de son inhumation dans la crypte de la Sorbonne, 1946. Invitation pour l'inauguration d'une plaque commémorative à la mémoire de son fils, dont le nom a été donné au lycée à La Roche-sur-Yon, 1967. 1910-1967

      • 44 Fi 6 - 

        Matrices [en cuivre] de carte de visite pour "Mme J.B. Piobetta" et "J.B. Piobetta, Inspecteur Général de l'Instruction Publique (h), Directeur Général des Services d'Enseignement de la Seine (h) ". Enveloppes adressées à M. l'Inspecteur Général Piobetta, ministère de l'Education nationale, 101, rue de Grenelle. [s.d]

      • 44 Fi 7 - 

        Pendant ses déplacements professionnels, en tant qu'Inspecteur général du ministère de l'Education nationale : pour une campagne de la Croix-Rouge des Etats-Unis, 17 août 1945 (vue 1), au parc des expositions à Paris, porte de Versailles, lors du salon de l'équipement scolaire, se déroulant du 31 mars au 8 avril 1955 (vues 2-4), à une manifestation à la Maison d'Enfants Franco-Suédoise "Les Tilles", Coye-la-Forêt, le 28 juin 1955 (vues 5-7), pendant la présentation par des écoliers du timbre de "La Jeunesse au Plein Air", confédération d'oeuvres laïques, le 6 février 1953 (vues 8-11), pour l'inauguration de l'école de jeunes filles de Neuilly, le 23 janvier 1957 (vue 12), lors d'une interview sur le plateau télévisé de Télé-Paris, le 29 octobre 1960 (vue 13). 1945-1960

        13 vues  - Pendant ses déplacements professionnels, en tant qu'Inspecteur général du ministère de l'Education nationale : pour une campagne de la Croix-Rouge des Etats-Unis, 17 août 1945 (vue 1), au parc des expositions à Paris, porte de Versailles, lors du salon de l'équipement scolaire, se déroulant du 31 mars au 8 avril 1955 (vues 2-4), à une manifestation à la Maison d'Enfants Franco-Suédoise 'Les Tilles', Coye-la-Forêt, le 28 juin 1955 (vues 5-7), pendant la présentation par des écoliers du timbre de 'La Jeunesse au Plein Air', confédération d'oeuvres laïques, le 6 février 1953 (vues 8-11), pour l'inauguration de l'école de jeunes filles de Neuilly, le 23 janvier 1957 (vue 12), lors d'une interview sur le plateau télévisé de Télé-Paris, le 29 octobre 1960 (vue 13). (ouvre la visionneuse)

        13 vues

        Collation : 13 photographies noir et blanc ; 23,5 x 18 cm (vues 2-4), 23 x 17,5 (vue 1), 10 x 7 cm (vues 5-6), 13,5 x 9 cm (vue 7), 23,5 x 17 cm (vues 8-11), 18 x 13,5 cm (vue 12) ; 18 x 13 cm (vue 13)
        Présentation du contenu :

        Jean-Benoît Piobetta a été censeur au lycée de Rochefort en 1918, puis au lycée de Nantes en 1920. Il prend la direction de l'Office du baccalauréat à la Sorbonne, en 1934, où il a passé son doctorat ès-Lettres et est nommé inspecteur de l'Académie de Paris. Enfin, il est promu Inspecteur général de l'Instruction publique, puis lui est confiée la direction des services d'enseignement de la Seine. A la fin de sa carrière, il est conseiller pédagogique des orphelins des Compagnons de l'Ordre de la Libération.

        Les photographies conservées illustrent surtout la fin de sa carrière alors qu'il est Inspecteur général de l'Instruction publique et en charge de la direction des services d'enseignement de la Seine.

        Typologie documentaire : photographie
        Personne(s) : Piobetta, Jean Benoît

      • 44 Fi 8 - 

        Lors de manifestations officielles : cérémonie militaire au pied de la statue du maréchal Foch dans la clairière de l'Armistice à Compiègne (vues 1-2), célébration du 17 décembre 1950, où J.-B. Piobetta est entouré par un président du Conseil général et d'un sénateur (vue 3), repas pour la remise de la Légion d'honneur à Henri Spaily, le 3 juin 1951 (vue 4) et cérémonie en tenue académique en [1967] (vues 5-7). [1950]-[1967]

        7 vues  - Lors de manifestations officielles : cérémonie militaire au pied de la statue du maréchal Foch dans la clairière de l'Armistice à Compiègne (vues 1-2), célébration du 17 décembre 1950, où J.-B. Piobetta est entouré par un président du Conseil général et d'un sénateur (vue 3), repas pour la remise de la Légion d'honneur à Henri Spaily, le 3 juin 1951 (vue 4) et cérémonie en tenue académique en [1967] (vues 5-7). (ouvre la visionneuse)

        7 vues

        Collation : 7 photographies, noir et blanc ; 18 x 13 cm (vues 1-4), 17 x 12,5 cm (vues 6-7) et 1 en couleur ; 13 x 9 cm (vue 5)
        Présentation du contenu :

        Les vues 5 et 6 sont des reproductions de clichés.

        Typologie documentaire : photographie
        Contexte historique : 1e moitié 20e siècle
        Personne(s) : Piobetta, Jean Benoît
        Matière : cérémonie officielle

    • Familles Olagnier et Soutoir

      Présentation du contenu :

      Madeleine Angèle Malvina Soutoir est née le 12 janvier 1890 à Rubrouck (Nord). Elle se marie avec Alfred Albert Bovin, brigadier (1888-1918), le 7 octobre 1911. Il meurt lors de la Première Guerre mondiale. Madeleine se marie ensuite à un Olagnier et s'installe aux Sables-d'Olonne où elle décède en 1973. Les Olagnier travaillent dans les chemins de fer de l'Etat.


      • 44 Fi 22 - 

        Portraits de mariés / Cayez (vue 1) ; A. Raillon (vue 2). [s.d]

        2 vues  - Portraits de mariés / Cayez (vue 1) ; A. Raillon (vue 2). (ouvre la visionneuse)

        2 vues

        Collation : 2 photographies, noir et blanc ; 24 x 18 cm (vue 1), 10,5 x 16 cm (vue 2).
        Présentation du contenu :

        Les 2 clichés ont été pris par des photographes professionnels du nord de la France, à Dunkerque et à Calais. Il est possible que la photographie de Dunkerque représente Madeleine Soutoir et son premier mari Alfred Bovin. Il se peut également, que ce soit des amis de Jean-Benoît Piobetta lorsqu'il est maître d'internat à Dunkerque, puis à Arras, avant 1911.

        Typologie documentaire : photographie
        Contexte historique : 1er quart 20e siècle
        Matière : mariage

      • 44 Fi 23 - 

        Membres de la famille Olagnier lors d'un banquet de la S.F.I.O., le 2 mai 1948. 1948

        1 vue  - Membres de la famille Olagnier lors d'un banquet de la S.F.I.O., le 2 mai 1948. (ouvre la visionneuse)

        1 vue

        Collation : 1 photographie, noir et blanc ; 18 x 13 cm.
        Présentation du contenu :

        Il est inscrit au dos de la photographie : M. L. Olagnier. Il s'agit peut-être de Louis Olagnier (né le 9 juillet 1877). Le deuxième époux de Madeleine Soutoir est un membre de la famille Olagnier.

        Typologie documentaire : photographie
        Contexte historique : 2e quart 20e siècle

      • 44 Fi 24 - 

        Cérémonie publique [de la S.F.I.O., en 1948], aux Sables-d'Olonne / Arnault Astra, quai Wilson. [1948]

        1 vue  - Cérémonie publique [de la S.F.I.O., en 1948], aux Sables-d'Olonne / Arnault Astra, quai Wilson. (ouvre la visionneuse)

        1 vue

        Collation : 1 carte postale, noir et blanc.
        Présentation du contenu :

        Quelques personnes du cliché 44 Fi 23 sont reconnaisables sur cette vue.

        Typologie documentaire : carte postale
        Contexte historique : 3e quart 20e siècle
        Lieu(x) : Sables-d'Olonne, Les
        Matière : cérémonie publique / parti de gauche

      • 44 Fi 25 - 

        Dossier relatif à une pension de retraite des anciens combattants et à une rente viagère au profit de Madeleine Soutoir. 1942-1965

        Présentation du contenu :

        Ce document comporte 2 photographies (noir et blanc ; 13 x 9 cm) de la sépulture de la famille Bovin-Beurey. Alfred Albert Adolphe Bovin (1888-1918) est le premier mari de Madeleine Soutoir. Il meurt durant la Première Guerre mondiale.


      • 44 Fi 26 - 

        Album photographique d'Henri Blanchet. 1931-1937

        Présentation du contenu :

        Cet album comprend 169 clichés dont 2 doubles. La plupart d'entre eux ont été pris lors d'un [voyage scolaire pendant son certificat d'études physiques, chimiques et biologiques], en Espagne, en août-septembre 1934. Il est complété par 72 photos-cartes collectées lors de son séjour hispanique et de 5 cartes postales. Les photographies et les photos-cartes concernant l'Espagne sont des vues générales des villes de Ségovie, Saint-Sébastien, Zarautz, Avila, Burgos, Tolède, Valence, Madrid et du col de Léon. D'autres représentent l'asile du Vésinet dans les Yvelines, en 1931, 1934-1935 et 1937, les bords de l'Indre à Pont-de-Ruan en 1934, des vacances en famille à L'Île-d'Yeu en 1935. Seuls quelques clichés de cet album ont été numérisés dans les articles cotés en 44 Fi 2-4.


      • 44 Fi 27 - 

        Doubles, photographies non identifiées, de mauvaise qualité ou de moindre intérêt. [s.d]

        Présentation du contenu :

        9 portraits de Jean-Benoît Piobetta (dont 2 doubles), 31 photographies de lui lors de manifestations ou de déplacements professionnels et 1 photographie du garage des époux Piobetta à Nanterre ; 11 portraits individuels de Stéphane Piobetta (dont 5 doubles) et 3 en groupe (2 doublons), 8 clichés de sa sépulture et du cimetière militaire français, à Naples ; 3 photographies de la tombe de la famille Bovin-Beurey ; 2 portraits d'Henri Blanchet ; 4 photographies de mariages avec banquet ; 4 portraits individuels anciens et 3 en groupe ; 1 cliché d'une sculpture sur pierre.