Les archives de la Vendée

Critère(s) de recherche: Château-d'Olonne

4 réponses dans cet inventaire

Imprimer cette page

Photographies et cartes postales de la famille Bujeaud (1850-1929) Inventaire complet (pdf)

    • Portraits

      Présentation du contenu :

      Les photographies du fonds Bujeaud comptent environ 780 portraits. Plus de 500 sont des "photos-cartes de visite" - format très à la mode dans la seconde moitié du 19e siècle - réalisés par des professionnels (dont Jules Robuchon) et collés dans les albums 1 à 11. Cet ensemble est complété par près de 270 plaques de verre réalisées par André Bujeaud, dont les tirages sont collés et souvent légendés dans les albums 18, 12 puis 15.
      La numérisation des plaques de verre, plutôt que des tirages, révèle parfois des détails intéressants sur les pratiques du photographe, notamment lorsqu'il utilise une toile de fond tenue par des personnes qui n'apparaissent pas sur les tirages (ces derniers étant recadrés).
      Les portraits sont présentés dans l'ordre des généalogies au sein de chaque famille (voir les généalogies des familles Bujeaud et alliées en lien ci-dessous). Seule une sélection de portraits des individus les plus souvent photographiées (principalement les quatre enfants d'Élisabeth et André Bujeaud) a été retenue. Il est intéressant de noter la présence de personnalités politiques, scientifiques et artistiques parmi les connaissances des différentes familles - aussi bien Bujeaud, que Grimaux ou Moutard -, parfois même avec leur dédicace. Enfin, quelques personnes n'ont pas pu être identifiées, ou du moins pas avec certitude.
      Tous ces portraits offrent, outre un trombinoscope complet de l'entourage familial, un reflet de la mode vestimentaire des différents milieux sociaux représentés.

      29 Ko - généalogies familles Bujeaud et alliées (ouvre la visionneuse)

      29 Ko

      Légende du(des) document(s) numérisé(s) : généalogies familles Bujeaud et alliées

      • André, Élisabeth et leurs enfants

        Présentation du contenu :

        André Bujeaud (1861-1943) et sa seconde épouse, Élisabeth Moutard (1869-1954), se marient le 12 février 1901, dans l'intimité d'un logement parisien, en présence du pasteur et de quelques proches (lettre à Amélie Chatelain du 10 février 1901). Ils vivent au Clos, à Sainte-Hermine, où ils ont quatre enfants : Julienne (1901-1973), Louise (1903-2000), Jean (1904-2007) et Rachel (1906-1931).
        Les clichés sur plaques de verre suivants, réalisés par André, offrent un témoignage rare et touchant du quotidien d'une famille de la bourgeoisie provinciale, tout au long du premier quart du 20e siècle.


        • 83 Fi 88 - 

          André Bujeaud : enfant (vues 1-4, la première a été prise en janvier 1864), jeune homme (vues 5-6), en 1901 (vues 7-8), le 20 septembre 1906 (vue 9), le 7 septembre 1915 (vue 10), en [1920] (vue 11). 1864-[1920]

          11 vues  - André Bujeaud : enfant (vues 1-4, la première a été prise en janvier 1864), jeune homme (vues 5-6), en 1901 (vues 7-8), le 20 septembre 1906 (vue 9), le 7 septembre 1915 (vue 10), en [1920] (vue 11). (ouvre la visionneuse)

          11 vues

          Collation : 6 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc, 10,5 x 6 cm ; 5 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc, 18 x 13 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies page 12 de l'album 9 (vue 1), pages 15 et 35 de l'album 1 (vues 2 et 6), pages 9 et 12 de l'album 3 (vues 3-5), n° 35 et 37 de l'album 18 (vues 7-8), n° 211 et 274 de l'abum 12 (vues 9-10), et n° 279 (dont aucun tirage ne figure dans les albums, vue 11).

          Présentation du contenu :

          Victor André Bujeaud (appelé André) est né le 22 septembre 1861, à Sainte-Hermine, deux ans après le mariage de ses parents, Jérôme Bujeaud et Louise Boutet, et un an après la naissance de sa soeur, France. Il meurt le 6 octobre 1943 à Sainte-Hermine.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 2e moitié 19e siècle / 1er quart 20e siècle
          Lieu(x) : Sainte-Hermine
          Personne(s) : Bujeaud, Victor André
          Matière : maire

        • 83 Fi 89 - 

          Élisabeth Moutard, seconde épouse d'André Bujeaud : le jour de son premier anniversaire (vue 1), enfant (vues 2-3), le 29 août 1886 (vue 4), en 1901 (vues 5-9 ; la 5e vue en mars, la 6e en avril, et la 9e en juillet alors qu'elle est enceinte de Julienne), le 20 septembre 1906 (vue 10), en 1913 (vue 11), le 7 septembre 1915 (vue 12). 1870-1915

          12 vues  - Élisabeth Moutard, seconde épouse d'André Bujeaud : le jour de son premier anniversaire (vue 1), enfant (vues 2-3), le 29 août 1886 (vue 4), en 1901 (vues 5-9 ; la 5e vue en mars, la 6e en avril, et la 9e en juillet alors qu'elle est enceinte de Julienne), le 20 septembre 1906 (vue 10), en 1913 (vue 11), le 7 septembre 1915 (vue 12). (ouvre la visionneuse)

          12 vues

          Collation : 4 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc, 10,5 x 6 cm (vues 1-3), 16,5 x 11 cm (vue 4) ; 8 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc, 18 x 13 cm (vues 5-12)
          Informations sur l'édition :

          Photographies isolée, page 24 de l'album 7, page 40 de l'album 1, page 2 de l'album 5, n° 25-26, 34, 36 et 44 de l'album n° 18, n° 210, 280 et 273 de l'abum n° 12.

          Présentation du contenu :

          Élisabeth Andrée Julienne Moutard est née le 12 mai 1869 dans le 5e arrondissement parisien ; elle décède le 15 juillet 1954 à Sainte-Hermine.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 2e moitié 19e siècle / 1er quart 20e siècle
          Personne(s) : Bujeaud, Élisabeth Andrée Julienne (née Moutard)

        • 83 Fi 90 - 

          La première année de Julienne, au Clos : dans les bras de sa grand-mère Julienne Moutard, le 23 décembre 1901 ("à 57 heures", vue 1) et le 5 janvier 1902 (vue 2), dans les bras de sa mère, le 11 janvier (vues 3-4), sur les genoux d'une femme âgée en coiffe, le 12 janvier (vue 5), sur les genoux de Julienne Moutard ?, le 10 février (vue 6), aux bras de son père qui la protège avec une ombrelle, le 15 février (vue 7), avec toute la famille et les deux chiens, le 1er mars (vue 8), sur les genoux de sa mère, le 20 mars ("à 3 mois", vue 9), dans un landau à côté de sa mère, le 10 avril (vue 10), sur les genoux d'Élisabeth, en juin (vue 11), dormant dans son landau (vue 12), assise devant une toile tenue par Alexandre Beaumard ? (vue 13), dans une chaise pliante, avec un chat en peluche (vue 14), sur une table devant une toile tenue par Julienne Moutard et sa soeur Eugénie, en juillet (vue 15), sur un pot, en septembre (vue 16), assise à un petit bureau avec ses jouets (vue 17), sur les genoux d'André, avec un petit panier et une peluche (vue 18), sur les genoux de sa mère, enceinte de Louise, avec un chapeau, le 31 décembre 1902 (vue 19). 1901-1902

          19 vues  - La première année de Julienne, au Clos : dans les bras de sa grand-mère Julienne Moutard, le 23 décembre 1901 ('à 57 heures', vue 1) et le 5 janvier 1902 (vue 2), dans les bras de sa mère, le 11 janvier (vues 3-4), sur les genoux d'une femme âgée en coiffe, le 12 janvier (vue 5), sur les genoux de Julienne Moutard ?, le 10 février (vue 6), aux bras de son père qui la protège avec une ombrelle, le 15 février (vue 7), avec toute la famille et les deux chiens, le 1er mars (vue 8), sur les genoux de sa mère, le 20 mars ('à 3 mois', vue 9), dans un landau à côté de sa mère, le 10 avril (vue 10), sur les genoux d'Élisabeth, en juin (vue 11), dormant dans son landau (vue 12), assise devant une toile tenue par Alexandre Beaumard ? (vue 13), dans une chaise pliante, avec un chat en peluche (vue 14), sur une table devant une toile tenue par Julienne Moutard et sa soeur Eugénie, en juillet (vue 15), sur un pot, en septembre (vue 16), assise à un petit bureau avec ses jouets (vue 17), sur les genoux d'André, avec un petit panier et une peluche (vue 18), sur les genoux de sa mère, enceinte de Louise, avec un chapeau, le 31 décembre 1902 (vue 19). (ouvre la visionneuse)

          19 vues

          Collation : 19 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 54, 56-57, 59-60, 62-64, 66-67, 73-75, 79, 81, 87, 93, 109 et 111 de l'album 18.

          Présentation du contenu :

          Dès ses premiers jours, la fille aînée d'Élisabeth et André Bujeaud (née le 21 décembre 1901) est abondamment photographiée, en particulier dans les bras de sa grand-mère et de ses parents. Les 19 clichés retenus (sur 36) nous plongent dans l'intimité de la famille fraîchement agrandie, et témoignent aussi de l'environnement (habits, jouets, landau...) d'un bébé au tout début du 20e siècle, dans un milieu social aisé.
          Plusieurs lettres envoyées par le jeune papa à Amélie Chatelain raconte les premiers jours et mois de Julienne, ainsi que ses poses devant l'objectif paternel, dont la toute première : "la mauvaise petite photographie ci-jointe faite à 57 heures dans la chambre et dans les bras de la grand-mère, te montre quelle est la tête de Mlle Julienne : elle ferme les yeux par modestie mais les ouvre fort grand habituellement".

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Personne(s) : Bujeaud, Julienne Élisabeth / Moutard, Julienne Caroline Jeanne (née Lemoine) / Bujeaud, Élisabeth Andrée Julienne (née Moutard) / Bujeaud, Victor André
          Matière : nourrisson / vêtement

        • 83 Fi 91 - 

          Julienne enfant, au Clos, puis jeune fille : avec un chien, en mars 1903 (vue 1), devant la toile tendue sur son cadre métallique, en [mai] 1903 (vue 2), dans deux robes différentes, en septembre 1903 (vues 3-4), le jour de ses 2 ans, avec un chapeau (vue 5) et avec une cape à capuche (vue 6), en juillet 1904 (vue 7), en juin 1906 (vue 8), en août 1910 (vue 9), en juillet 1915 (vue 10), en 1920 (vue 11), déguisée en Alsacienne, en août 1924 (vue 12), en [septembre] 1924 (vue 13). 1903-1924

          13 vues  - Julienne enfant, au Clos, puis jeune fille : avec un chien, en mars 1903 (vue 1), devant la toile tendue sur son cadre métallique, en [mai] 1903 (vue 2), dans deux robes différentes, en septembre 1903 (vues 3-4), le jour de ses 2 ans, avec un chapeau (vue 5) et avec une cape à capuche (vue 6), en juillet 1904 (vue 7), en juin 1906 (vue 8), en août 1910 (vue 9), en juillet 1915 (vue 10), en 1920 (vue 11), déguisée en Alsacienne, en août 1924 (vue 12), en [septembre] 1924 (vue 13). (ouvre la visionneuse)

          13 vues

          Collation : 12 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc, 18 x 13 cm ; 1 photographie positive (plaque de verre), noir et blanc, 12 x 9 cm (vue 10)
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 113, 120, 131-132, 139, 142, 149 de l'album 18, n° 197, 249, [269 bis] et 281 de l'album 12, et n° 324 et 329 de l'album 15.

          Présentation du contenu :

          Julienne Bujeaud naît le 21 décembre 1901 à Sainte-Hermine, elle épouse Ludovic Amédée-Bonnet le 24 octobre 1928 et décède le 5 décembre 1973 à Montfort-l'Amaury (dans les Yvelines).

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Personne(s) : Bujeaud, Julienne Élisabeth
          Matière : enfant / vêtement

        • 83 Fi 92 - 

          Louise : dans les bras de sa grand-mère Julienne Moutard, le 24 janvier 1903 ("à 14 heures", vue 1), sur les genoux de sa mère (vue 2), allongée sur une peau de mouton, en septembre 1903 (vue 3), sur sa chaise haute, le 21 décembre 1903 (vue 4), en juin 1906 (vue 5), en septembre 1908 (vue 6), en août 1910 (vue 7), en juillet 1915 (vue 8), en 1920 (vue 9), habillée en infirmière, en août 1924 (vue 10), en [septembre] 1924 (vue 11). 1903-1924

          11 vues  - Louise : dans les bras de sa grand-mère Julienne Moutard, le 24 janvier 1903 ('à 14 heures', vue 1), sur les genoux de sa mère (vue 2), allongée sur une peau de mouton, en septembre 1903 (vue 3), sur sa chaise haute, le 21 décembre 1903 (vue 4), en juin 1906 (vue 5), en septembre 1908 (vue 6), en août 1910 (vue 7), en juillet 1915 (vue 8), en 1920 (vue 9), habillée en infirmière, en août 1924 (vue 10), en [septembre] 1924 (vue 11). (ouvre la visionneuse)

          11 vues

          Collation : 10 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc, 18 x 13 cm ; 1 photographie positive (plaques de verre), noir et blanc, 12 x 9 cm (vue 8)
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° [111 bis] de l'album 18, n° 363 (dont aucun tirage ne figure dans les albums), n° 133 et 140 de l'album 18, n° 198, 228, 248, [270 ter] et 282 de l'album 12, et n° 325 et 328 de l'album 15.

          Présentation du contenu :

          La fille cadette d'Élisabeth et André naît le 23 janvier 1903 et devient elle aussi le sujet de nombreux clichés, seule ou avec ses frère et soeurs (voir 83 Fi 95). Louise devient docteur en médecine et s'éteint le 12 mars 2000 à Saint-Florent-des-Bois.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Personne(s) : Bujeaud, Louise Jeanne France / Moutard, Julienne Caroline Jeanne (née Lemoine) / Bujeaud, Élisabeth Andrée Julienne (née Moutard)
          Matière : enfant / vêtement

        • 83 Fi 93 - 

          Jean : dans les bras de sa grand-mère Julienne Moutard, le 10 avril 1904 ("à 32 heures", vue 1), sur les genoux de sa mère (vue 2), sur sa chaise haute, en novembre 1904 (vue 3), en septembre 1905 (à gauche du cliché, André Bujeaud est accroupi un objet à la main, vue 4), avec un chapeau, en juin 1906 (vue 5), sur une petite charrette tirée par un cheval de bois, en août 1906 (vue 6), en septembre 1908 (vue 7), en juillet 1915 (vue 8), en 1920 (vue 9), en [août] 1926 (vue 10), habillé en mécanicien, en [1926] (vue 11). 1904-1926

          11 vues  - Jean : dans les bras de sa grand-mère Julienne Moutard, le 10 avril 1904 ('à 32 heures', vue 1), sur les genoux de sa mère (vue 2), sur sa chaise haute, en novembre 1904 (vue 3), en septembre 1905 (à gauche du cliché, André Bujeaud est accroupi un objet à la main, vue 4), avec un chapeau, en juin 1906 (vue 5), sur une petite charrette tirée par un cheval de bois, en août 1906 (vue 6), en septembre 1908 (vue 7), en juillet 1915 (vue 8), en 1920 (vue 9), en [août] 1926 (vue 10), habillé en mécanicien, en [1926] (vue 11). (ouvre la visionneuse)

          11 vues

          Collation : 10 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc, 18 x 13 cm ; 1 photographie positive (plaques de verre), noir et blanc, 12 x 9 cm (vue 8)
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 144 et 154 (n° 153 sur la plaque) de l'album 18, n° 170, 186, 195, 206, 229, [271 bis] et 283 de l'album 12, et n° 344 et 353 de l'album 15.

          Présentation du contenu :

          Le fils d'Élisabeth et André Bujeaud voit le jour le 9 avril 1904 à Sainte-Hermine, où il décède le 31 juillet 2007. Il épouse Hélène Delegorgue à Paris le 14 mars 1934, avec laquelle il a quatre fils.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 1e moitié 20e siècle
          Personne(s) : Bujeaud, Jean Marcel Théodore / Moutard, Julienne Caroline Jeanne (née Lemoine) / Bujeaud, Élisabeth Andrée Julienne (née Moutard)
          Matière : enfant / vêtement

        • 83 Fi 94 - 

          Rachel : dans les bras de sa grand-mère Julienne Moutard, le 5 mai 1906 (vue 1), sur les genoux de sa mère (vue 2), en juillet 1915 (vue 3), en 1920 (vue 4), en août 1926 (vue 5). 1906-1926

          11 vues  - Rachel : dans les bras de sa grand-mère Julienne Moutard, le 5 mai 1906 (vue 1), sur les genoux de sa mère (vue 2), en juillet 1915 (vue 3), en 1920 (vue 4), en août 1926 (vue 5). (ouvre la visionneuse)

          11 vues

          Collation : 4 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc, 18 x 13 cm ; 1 photographie positive (plaques de verre), noir et blanc, 12 x 9 cm (vue 3)
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 194, 204, [272 bis] et 284 de l'album 12, et n° 331 de l'album 15.

          Présentation du contenu :

          La benjamine de la famille Bujeaud naît le 1er mai 1906 à Sainte-Hermine. Comme pour ses soeurs et son frère, c'est sur les genoux de sa grand-mère maternelle qu'elle est photographiée pour la première fois, puis sur ceux de sa mère quelques jours plus tard. Rachel Bujeaud décède de la tuberculose, le 15 janvier 1931, à Paris.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 1e moitié 20e siècle
          Personne(s) : Bujeaud, Rachel Élisabeth Andrée / Moutard, Julienne Caroline Jeanne (née Lemoine) / Bujeaud, Élisabeth Andrée Julienne (née Moutard)
          Matière : enfant / vêtement

        • 83 Fi 95 - 

          Julienne et Louise : assises avec leurs jouets, le 23 septembre 1903 (vue 1), en juin 1904 (vue 2). Julienne, Louise et Jean : avec Élisabeth, en août 1904 (vue 3), le 9 avril 1905 (vue 4), assis sur de petits tabourets, en septembre 1905 (vue 5). Les mêmes avec Rachel, en août 1906 : les deux plus jeunes dans une carriole (vue 6), avec Élisabeth (vue 7). Rachel et Julienne, en septembre 1908 (vue 8). Les 4 enfants, en septembre 1909 (vue 9). Jean et Rachel, en août 1910 (vue 10). Toute la fratrie : en juillet 1913 (vue 11), autour d'une carriole contenant des poupées et tirée par un chien, en septembre 1915 (vue 12). Les 3 filles : s.d. (vue 13), en août 1926 (vue 14). 1903-1926

          14 vues  - Julienne et Louise : assises avec leurs jouets, le 23 septembre 1903 (vue 1), en juin 1904 (vue 2). Julienne, Louise et Jean : avec Élisabeth, en août 1904 (vue 3), le 9 avril 1905 (vue 4), assis sur de petits tabourets, en septembre 1905 (vue 5). Les mêmes avec Rachel, en août 1906 : les deux plus jeunes dans une carriole (vue 6), avec Élisabeth (vue 7). Rachel et Julienne, en septembre 1908 (vue 8). Les 4 enfants, en septembre 1909 (vue 9). Jean et Rachel, en août 1910 (vue 10). Toute la fratrie : en juillet 1913 (vue 11), autour d'une carriole contenant des poupées et tirée par un chien, en septembre 1915 (vue 12). Les 3 filles : s.d. (vue 13), en août 1926 (vue 14). (ouvre la visionneuse)

          14 vues

          Collation : 14 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 136, 145 et 153 (n° 154 sur la plaque) de l'album 18, n° 171, 184, 200, 207, 227, 231, 246, 259 et 275 de l'album 12, n° 257 (dont aucun tirage ne figure dans les albums) et n° 341 de l'album 15.

          Présentation du contenu :

          Lorsqu'André Bujeaud installe son appareil photographique et la toile de fond dans la cour du Clos, toute sa famille passe devant l'objectif, individuellement et en groupe, notamment après une nouvelle naissance ou pour un anniversaire. Une sélection de clichés regroupant 2, 3 ou 4 enfants d'André et Élisabeth sont présentés ici. Tout comme les portraits individuels, leur nombre, leur qualité et leur régularité sur un quart de siècle permettent de suivre la mode vestimentaire pour les enfants de cette époque et de ce milieu (on remarque, par exemple, que Jean porte des robes comme ses soeurs jusqu'à ses 4-5 ans).

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 1e moitié 20e siècle
          Personne(s) : Bujeaud (famille)
          Matière : enfant / vêtement

        • 83 Fi 96 - 

          Les membres de la famille Bujeaud entourés de leurs proches (toujours cités de gauche à droite) : Julienne Moutard faisant de la couture et Eugénie Lemoine, en juin 1901 (vues 1-2), M. et Mme Nadaud, Eugénie Lemoine, le 5 juillet 1902 (vue 3), Mme Blangy, en août 1903 (vue 4), en pique-nique avec les Chatelain, le 16 septembre 1909 (vue 5), Fr. Lachmann, Marguerite et Paul Moutard, en août 1913 (vue 6), Marguerite Moutard, en juillet 1915 (vue 7), [Mmes Sinwester ?], le 23 septembre 1915 (vue 8), André et Rose ? Chatelain, en août 1920 (vue 9), [M. Duvic ?], André Chatelain et 3 personnes non identifiées, le 3 octobre 1921 (vue 10), en pique-nique avec Rose Chatelain ?, en août 1924 (vue 11), Mme et M. Debrugière, une jeune femme non identifiée, en septembre 1925 (vue 12), avec des cousins ? dont Rose Chatelain, le 24 septembre 1926 (vue 13). 1901-1926

          13 vues  - Les membres de la famille Bujeaud entourés de leurs proches (toujours cités de gauche à droite) : Julienne Moutard faisant de la couture et Eugénie Lemoine, en juin 1901 (vues 1-2), M. et Mme Nadaud, Eugénie Lemoine, le 5 juillet 1902 (vue 3), Mme Blangy, en août 1903 (vue 4), en pique-nique avec les Chatelain, le 16 septembre 1909 (vue 5), Fr. Lachmann, Marguerite et Paul Moutard, en août 1913 (vue 6), Marguerite Moutard, en juillet 1915 (vue 7), [Mmes Sinwester ?], le 23 septembre 1915 (vue 8), André et Rose ? Chatelain, en août 1920 (vue 9), [M. Duvic ?], André Chatelain et 3 personnes non identifiées, le 3 octobre 1921 (vue 10), en pique-nique avec Rose Chatelain ?, en août 1924 (vue 11), Mme et M. Debrugière, une jeune femme non identifiée, en septembre 1925 (vue 12), avec des cousins ? dont Rose Chatelain, le 24 septembre 1926 (vue 13). (ouvre la visionneuse)

          13 vues

          Collation : 13 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 x 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 32-33, 85 et 130 de l'album 18, n° 234, 266-267, 277 et 296 de l'album 12, et n° 320, 323, 337 et 356 de l'album 15.

          Présentation du contenu :

          La plupart de ces clichés, souvent très réussis, ont été pris dans la cour du Clos, au pied de l'escalier de la maison familiale (2 autres photos de groupe prises au même endroit sont cotées 83 Fi 126 et 146/1).
          Facilement identifiables grâce aux portraits individuels présentés plus haut, André, Élisabeth et leurs enfants ne sont pas nommés. La mère d'Élisabeth, Julienne Moutard, étant souvent présente sur les clichés, son nom n'est indiqué que sur les 2 premières vues et n'est plus répété par la suite.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 1e moitié 20e siècle
          Personne(s) : Bujeaud (famille)

        • Les Bujeaud et alliés (Mourier-Lalande, Brun, Couprie, Nadaud, Gallais)

          Présentation du contenu :

          La famille Bujeaud est originaire de Charente : Jérôme, le père d'André, est né à Angoulême et Victor, son grand-père, est de Nersac. C'est par la femme de ce dernier, Jeanne Mourier-Lalande, que les Bujeaud sont alliés aux familles Brun, Couprie et Nadaud.


          • 83 Fi 174 - 

            Guillaume Bujeaud (vue 1) et ses trois fils : Clément (vues 2-4), Alphonse (vue 5) et Ernest (vue 6).

            6 vues  - Guillaume Bujeaud (vue 1) et ses trois fils : Clément (vues 2-4), Alphonse (vue 5) et Ernest (vue 6). (ouvre la visionneuse)

            6 vues

            Collation : 6 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies page 3 de l'album 2 (vues 1, 3, 5-6), et pages 20 et 34 de l'album 1 (vues 2 et 4).

            Présentation du contenu :

            L'oncle de Jérôme Bujeaud, Jean Guillaume (1795-1876) est fabricant et marchand de papier en Charente. Ses trois fils, Clément (1820-1884), Jean Antoine Alphonse (1825-1872) et Jean Victor Ernest (1829-1857), comme lui nés à Nersac et décédés à Angoulême, travaillent au Comptoir d'escompte d'Angoulême, dont les deux aînés furent directeurs.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle
            Personne(s) : Bujeaud (famille)

          • 83 Fi 175 - 

            Marguerite Bujeaud (vue 1) et son mari Jean Lacroix (vue 2), leur fils Achille (vue 3), leur belle-fille Aricie (vue 4) et leurs petites-filles, Jeanne (vue 5) et Louise (vue 6).

            6 vues  - Marguerite Bujeaud (vue 1) et son mari Jean Lacroix (vue 2), leur fils Achille (vue 3), leur belle-fille Aricie (vue 4) et leurs petites-filles, Jeanne (vue 5) et Louise (vue 6). (ouvre la visionneuse)

            6 vues

            Collation : 6 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies page 2 de l'album 5 (vues 1-2), et page 7 de l'album 2 (vues 3-6).

            Présentation du contenu :

            La tante de Jérôme Bujeaud, Marguerite (1797-1870), épouse le fabricant et négociant de papier Jean Lacroix (1800-1865) à Nersac en 1819, ils décèdent tous les deux à La Couronne. Leur fils cadet, fabricant de papier à Saint-Yriex, Jean Achille Lacroix (1824-1909) se marie avec Anne Aricie Laroche (1833-1924), avec laquelle il a deux filles : Marie Thérèse Jeanne (1858-1949) et Alexandrine Marie Louise (1859-1949).

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle
            Personne(s) : Lacroix (famille)

          • 83 Fi 176 - 

            Victor Bujeaud (vues 1-2), sa femme Jeanne, née Mourier-Lalande (vue 3), et leur fils aîné Victor (vues 4-5) .

            5 vues  - Victor Bujeaud (vues 1-2), sa femme Jeanne, née Mourier-Lalande (vue 3), et leur fils aîné Victor (vues 4-5) . (ouvre la visionneuse)

            5 vues

            Collation : 5 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies pages 19, 4 et 28 de l'album 1 (vues 1, 4-5), page 7 de l'album 3 (vue 2) et page 9 de l'album 4 (vue 3).

            Présentation du contenu :

            Les grands-parents paternels d'André Bujeaud, Jean Victor Bujeaud (1804-1886) et Jeanne Agathe Mourier-Lalande (1812-1878) se marient à Angoulême le 12 mars 1829. Jean Victor (fils), né le 2 décembre de la même année, devient homme de lettres et meurt en 1906 à La Couronne. Républicain engagé lui aussi (comme ses parents et ses frères), Victor Bujeaud fils rallie la cause de la Commune de Paris pendant laquelle il est fait prisonnier en avril 1871 ; il est acquitté après 8 mois de détention.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle
            Personne(s) : Bujeaud (famille)
            Bibliographie :

            - "L'année terrible en Vendée, témoignage d'une famille républicaine : 1870-1871", article publié dans "Recherches vendéennes n° 17", 2010, p. 351-406 (BIB PC 16).


          • 83 Fi 179 - 

            Des membres de la famille de Jeanne Mourier-Lalande (épouse de Victor Bujeaud père) : sa mère, Jeanne Brun épouse Mourier-Lalande (vue 1), le capitaine Brun (vue 2) et la nièce de ce dernier, Marie Lagravelle (vue 3), François Louis Mourier-Lalande ? (vue 4), Anna Jeanne Mourier-Lalande, épouse Couprie (vue 5), son mari, Émile Couprie (vue 6), Rambert (vues 7-8) et Édouard (vues 9-10) Couprie.

            10 vues  - Des membres de la famille de Jeanne Mourier-Lalande (épouse de Victor Bujeaud père) : sa mère, Jeanne Brun épouse Mourier-Lalande (vue 1), le capitaine Brun (vue 2) et la nièce de ce dernier, Marie Lagravelle (vue 3), François Louis Mourier-Lalande ? (vue 4), Anna Jeanne Mourier-Lalande, épouse Couprie (vue 5), son mari, Émile Couprie (vue 6), Rambert (vues 7-8) et Édouard (vues 9-10) Couprie. (ouvre la visionneuse)

            10 vues

            Collation : 10 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies isolée, pages 4-5 de l'album 1, page 16 de l'album 2.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle / 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Mourier-Lalande (famille) / Couprie (famille)

          • 83 Fi 128 - 

            Des membres de la famille Nadaud (belle-famille de Victor Bujeaud père) : Marie Amélie Mourier-Lalande épouse Nadaud (vues 1-8, avec une dédicace vue 6), Alix Nadaud (vues 9-14 ; le cliché de la vue 14 a été pris en juillet 1900 au Clos) et sa femme Pélagie née Coudert, domiciliés à Angoulême (vues 15-16), Hilaire Nadaud (vues 17-20).

            20 vues  - Des membres de la famille Nadaud (belle-famille de Victor Bujeaud père) : Marie Amélie Mourier-Lalande épouse Nadaud (vues 1-8, avec une dédicace vue 6), Alix Nadaud (vues 9-14 ; le cliché de la vue 14 a été pris en juillet 1900 au Clos) et sa femme Pélagie née Coudert, domiciliés à Angoulême (vues 15-16), Hilaire Nadaud (vues 17-20). (ouvre la visionneuse)

            20 vues

            Collation : 18 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc, 10,5 x 6 cm ; 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc, 18 x 13 cm (vue 11)
            Informations sur l'édition :

            Photographies pages 16, 20, 27, 21, 5-6, 13 et 10 de l'album 2 (vues 1-3, 7-8, 10-11, 15, 17-18, 20), pages 49-50 de l'album 8 (vues 4-6), pages 5, 33, 39 de l'album 1 (vues 9, 12-13, 16, 19), et n° 22 de l'album 18 (vue 14).

            Présentation du contenu :

            Marie Amélie Mourier-Lalande signe ses portraits (vues 3-6) avec un pseudonyme, [F. Mariani ?], peut-être en tant que comédienne comme le suggèrent ses habits de la vue 4 et la présence de deux de ses portraits dans l'album 8 (contenant des portraits d'artistes).
            Dans sa correspondance avec Amélie Chatelain, André Bujeaud parle de son oncle Alix Nadaud et de sa "tante Lucile" (et non pas Pélagie, comme l'indiquent les légendes des portraits vues 15-16), chez lesquels il loge quand il se rend à Angoulême (au 64 rue de Montmoreau).

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle / 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Nadaud (famille)

          • 83 Fi 99 - 

            Henri Bujeaud. [ca 1900]

            1 vue  - Henri Bujeaud. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographie n° 339 (dont aucun tirage ne figure dans les albums).

            Présentation du contenu :

            Pierre Marie, dit Henri, Bujeaud naît le 24 mai 1831 et meurt le 23 avril 1905, à Angoulême. Marié à Marie Bretaud, il est l'oncle d'André Bujeaud et le père de Louis.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Bujeaud (famille)

          • 83 Fi 116 - 

            Marie Bretaud, épouse Bujeaud. [ca 1900]

            1 vue  - Marie Bretaud, épouse Bujeaud. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Collation : 1 photographie négative (plaque de verre) cassée, noir et blanc ; 18 x 13 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographie n° 370 (dont aucun tirage ne figure dans les albums).

            Présentation du contenu :

            L'épouse d'Henri Bujeaud, Marie Léontine Bretaud, est née le 7 juin 1830 et décédée le 20 août 1901 à Angoulême.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Bujeaud (famille)

          • 83 Fi 97 - 

            Louis Bujeaud : s.d. (vue 1), en uniforme militaire, en août 1900 (vue 2), au Clos, en septembre 1906 (vue 3). 1900-1906

            3 vues  - Louis Bujeaud : s.d. (vue 1), en uniforme militaire, en août 1900 (vue 2), au Clos, en septembre 1906 (vue 3). (ouvre la visionneuse)

            3 vues

            Collation : 1 photographie positive (photo-carte), noir et blanc, 10,5 x 6 cm ; 2 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc, 18 x 13 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies page 34 de l'album 1, n° 23 de l'album 18 et n° 212 de l'album 12.

            Présentation du contenu :

            Le fils d'Henri et Marie Bujeaud, François Louis Bujeaud (appelé Louis) naît le 20 avril 1864 à Bordeaux. Il est chef de bureau à l'Assistance publique d'Angoulême et décède dans cette même ville le 26 septembre 1914.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Bujeaud, François Louis

          • 83 Fi 98 - 

            Anna Galais, épouse Bujeaud, au Clos : s.d. (vue 1), avec son mari, en [1899-1900] (vue 2) et en septembre 1906 (vue 3), avec Louise Bujeaud, en septembre 1906 (vue 4). [1899]-1906

            3 vues  - Anna Galais, épouse Bujeaud, au Clos : s.d. (vue 1), avec son mari, en [1899-1900] (vue 2) et en septembre 1906 (vue 3), avec Louise Bujeaud, en septembre 1906 (vue 4). (ouvre la visionneuse)

            3 vues

            Collation : 1 photographie positive (photo-carte), noir et blanc, 10,5 x 6 cm ; 3 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc, 18 x 13 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies page 34 de l'album 1, n° 17 de l'album 18 et n° 213-214 de l'album 12.

            Présentation du contenu :

            L'épouse de Louis Bujeaud, Marguerite Anna Galais (appelée Anna) naît le 7 février 1868 à L'Houmeau-Pontouvre (aujourd'hui Gond-Pontouvre, en Charente), et décède à Angoulême le 19 juin 1924.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Bujeaud, Marguerite Anna (née Galais) / Bujeaud, François Louis

          • 83 Fi 178 - 

            Des membres de la belle-famille de Louis Bujeaud : Jean Galais et sa femme Marguerite, née Lafont (les beaux-parents de Louis, vues 1-2), leur fille Berthe, épouse Varenne (vue 3), et sa fille Suzanne (vue 4), Constance Galais (vue 5), son mari Armand Lalanne (vues 6-7) et leurs filles Marguerite et Renée (vues 8-9), Ambroise Galais (vues 10-11).

            11 vues  - Des membres de la belle-famille de Louis Bujeaud : Jean Galais et sa femme Marguerite, née Lafont (les beaux-parents de Louis, vues 1-2), leur fille Berthe, épouse Varenne (vue 3), et sa fille Suzanne (vue 4), Constance Galais (vue 5), son mari Armand Lalanne (vues 6-7) et leurs filles Marguerite et Renée (vues 8-9), Ambroise Galais (vues 10-11). (ouvre la visionneuse)

            11 vues

            Collation : 11 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies pages 22-24 de l'album 2.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle / 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Galais (famille)

          • 83 Fi 173 - 

            Jérôme Bujeaud / photographié chez Maury et Debas à Angoulême (vues 1-2), chez Jules Robuchon à Fontenay-le-Comte en 1864 (vue 3) et chez Dejonge à Angoulême (vue 4).

            4 vues  - Jérôme Bujeaud / photographié chez Maury et Debas à Angoulême (vues 1-2), chez Jules Robuchon à Fontenay-le-Comte en 1864 (vue 3) et chez Dejonge à Angoulême (vue 4). (ouvre la visionneuse)

            4 vues

            Collation : 4 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies pages 14-15 et 24 de l'album 1 (vues 1-2, 4), et page 10 de l'album 9 (vue 3).

            Présentation du contenu :

            François Jérôme Marcel Bujeaud (appelé Jérôme) voit le jour à Angoulême le 17 juillet 1834. Cet homme de lettre épouse Louise Boutet en 1859 (voir le portrait de sa femme avec les Boutet, 83 Fi 172) et meurt le 24 mai 1880 dans le 5e arrondissement parisien. Républicain convaincu, il s'engage dès 1870, participe à la création du Comité républicain de Défense de la Vendée, dont il est secrétaire, et devient l'un des principaux collaborateurs du journal "Le Patriote vendéen".

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 3e quart 19e siècle
            Personne(s) : Bujeaud, François Jérôme Marcel

          • 83 Fi 177 - 

            France Bujeaud (vues 1-7), son mari, Saint-Ange Davillé (vue 8), et sa belle-soeur, Mlle Davillé (vues 9-10) / photographiés par Jules Robuchon à Fontenay-le-Comte en janvier 1864 (vue 1), chez Maury et Debas à Angoulême (vue 2), chez Dejonge à Angoulême (vue 3), chez Adolphus Pepper à Neuilly-sur-Seine (vue 4), chez Etienne Carjat & Cie à Paris (vue 5), chez Braun à Angoulême (vue 6), chez Garnier et Rat à Poitiers (vues 7-8), chez D. Tallon Larente à Luçon (vues 9-10, avec la publicité du photographe vue 10). 1864-[1884]

            10 vues  - France Bujeaud (vues 1-7), son mari, Saint-Ange Davillé (vue 8), et sa belle-soeur, Mlle Davillé (vues 9-10) / photographiés par Jules Robuchon à Fontenay-le-Comte en janvier 1864 (vue 1), chez Maury et Debas à Angoulême (vue 2), chez Dejonge à Angoulême (vue 3), chez Adolphus Pepper à Neuilly-sur-Seine (vue 4), chez Etienne Carjat & Cie à Paris (vue 5), chez Braun à Angoulême (vue 6), chez Garnier et Rat à Poitiers (vues 7-8), chez D. Tallon Larente à Luçon (vues 9-10, avec la publicité du photographe vue 10). (ouvre la visionneuse)

            10 vues

            Collation : 9 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies page 13 de l'album 9 (vue 1), pages 15, 24, 27, 31 et 30 de l'album 1 (vues 2-3, 5, 8-10), page 11 de l'album 4 (vue 4) et pages 19 et 18 de l'album 5 (vues 6-7).

            Présentation du contenu :

            Jeanne France Bujeaud naît le 30 juillet 1860 à Sainte-Hermine. Sur la vue 6, elle porte le deuil de sa mère, Louise née Boutet, décédée en 1883 (tout comme le fait son frère André, à la vue 83 Fi 88/5). Elle épouse le docteur Saint-Ange Auguste Samuel Davillé le 5 mai 1884, et meurt en couches le 10 août 1885 à Saint-Michel-en-l'Herm.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle
            Personne(s) : Davillé, Jeanne France (née Bujeaud) / Davillé (famille)

        • Les Bouquet et leurs descendants (Boutet, Chatelain et Grimaux) et alliés (Tillier)

          Présentation du contenu :

          La mère d'André Bujeaud, Louise Boutet (1836-1883), est la fille d'Eugène Boutet (1804-1883) et de Sophie Tillier (1810-1897). Ces derniers ont également une autre fille, Léontine (1833-1925) qui épouse Édouard Grimaux (1835-1900). Jérôme Bujeaud, le père d'André, est un ami d'Édouard Grimaux ; c'est d'ailleurs en accompagnant ce dernier qui vient voir Léontine, que Jérôme rencontre sa future femme, Louise.


          • 83 Fi 180 - 

            Benjamin Bouquet, lieutenant colonel.

            1 vue  - Benjamin Bouquet, lieutenant colonel. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Collation : 1 reproduction d'un tableau dans un médaillon, noir et blanc ; 12,5 x 8 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographie page 36 de l'album 1.

            Présentation du contenu :

            Benjamin Bouquet (1761-1815) n'apparaît pas dans la généalogie de la famille, mais son acte de décès indique qu'il est le fils de "feu M. Bouquet et de dame Florence Clemenceau". Son décès, survenu au Chataigner à Sainte-Hermine, a été déclaré par Benjamin Clemenceau, médecin à La Rhéorthe, accompagné de Paul Charles et d'Alexandre Marchegay. Après avoir été enterré au cimetière communal de Sainte-Hermine, son corps est transféré dans le cimetière protestant de la commune, où il repose près de membres des familles Boutet, Tillier, Grimaux et Bujeaud.

            Typologie documentaire : portrait
            Contexte historique : 3e quart 18e siècle
            Matière : officier

          • 83 Fi 169 - 

            Eugène Boutet / photographié par Jules Robuchon. 1864

            1 vue  - Eugène Boutet / photographié par Jules Robuchon. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Collation : 1 photographie positive (photo-carte), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographie page 1 de l'album 1.

            Présentation du contenu :

            Alexandre Eugène Boutet (appelé Eugène) est né le 17 novembre 1804 et décédé le 2 août 1883. Il épouse Sophie Tillier dans leur commune natale, Sainte-Hermine, le 31 octobre 1831.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 3e quart 19e siècle
            Personne(s) : Boutet, Alexandre Eugène

          • 83 Fi 100 - 

            Sophie Tillier, épouse Boutet : photographiée par Jules Robuchon en janvier 1864 (vues 1-2, avec la signature du photographe vue 2), âgée portant une coiffe (vue 3). 1864-[ca 1896]

            3 vues  - Sophie Tillier, épouse Boutet : photographiée par Jules Robuchon en janvier 1864 (vues 1-2, avec la signature du photographe vue 2), âgée portant une coiffe (vue 3). (ouvre la visionneuse)

            3 vues

            Collation : 1 photographie positive (photo-carte), noir et blanc, 10,5 x 6 cm ; 1 photographie positive (plaque de verre), noir et blanc, 18 x 13 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies page 1 de l'album 1, et n° 1 de l'album 18.

            Présentation du contenu :

            Geneviève Sophie Tillier (appelée Sophie) naît le 14 mars 1810 et meurt le 21 novembre 1897, à Sainte-Hermine. Mariée à Eugène Boutet, c'est la mère de Léontine (épouse Grimaux) et de Louise (épouse Bujeaud).
            André Bujeaud l'appelait "grand-maman" et donnait régulièrement de ses nouvelles à Amélie Chatelain, notamment tout le mois qui a précédé sa mort pendant lequel son état de santé se détériora malgré les soins du docteur Pillaud.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle
            Personne(s) : Boutet, Geneviève Sophie (née Tillier)

          • 83 Fi 170 - 

            Pierre Tillier (vue 1) et sa femme Johanna, née Duncker (vue 2) / photographiés par Jules Robuchon. [1864]

            2 vues  - Pierre Tillier (vue 1) et sa femme Johanna, née Duncker (vue 2) / photographiés par Jules Robuchon. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Collation : 2 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies pages 2-3 de l'album 9.

            Présentation du contenu :

            Philippe Pierre François Honoré Tillier (appelé Pierre), né le 13 juillet 1780 à Chaillé-les-Marais, est lieutenant de dragons, aide de camp du maréchal Brune et agriculteur ; il s'éteint à Sainte-Hermine le 16 novembre 1869.
            Il a trois enfants avec sa femme, Johanna Christina Duncker (14 février 1789, Hambourg - 16 février 1882, Sainte-Hermine) : Henri (le père d'Edmond et Léon Tillier, et l'arrière-grand-père de Germaine Parenteau), Sophie (la grand-mère d'André Bujeaud) et Émile (décédé à 18 ans).
            Pierre et Johanna Tillier ont probablement été photographiés par J. Robuchon le même jour (en janvier 1864) que leur fille et leur gendre, Sophie et Eugène Boutet, ainsi que leur petite-fille Louise et son mari Jérôme Bujeaud.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 3e quart 19e siècle
            Personne(s) : Tillier (famille)

          • 83 Fi 171 - 

            Edmond Tillier (vue 1), sa femme Louise, née Chessé (vues 2-4), et son frère Léon Tillier (vue 5) / photographiée par Nadar (vues 3-4, avec la signature du photographe vue 4).

            5 vues  - Edmond Tillier (vue 1), sa femme Louise, née Chessé (vues 2-4), et son frère Léon Tillier (vue 5) / photographiée par Nadar (vues 3-4, avec la signature du photographe vue 4). (ouvre la visionneuse)

            5 vues

            Collation : 4 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies pages 8, 9 et 37 de l'album 9, et page 6 de l'album 1 (vue 2).

            Présentation du contenu :

            Edmond Henri Philippe Tillier (appelé Edmond) est né le 18 janvier 1837, il épouse Louise Marie Chessé (19 juillet 1841-1er février 1911) avec laquelle il vit au Pavillon à Bournezeau, et décède le 12 février 1878 à Sainte-Hermine.
            Son frère, Frédéric Léon Tillier (appelé Léon), est inscrit sur le registre des naissances de Sainte-Hermine le 17 août 1846, présenté par son père Henri Tillier, accompagné de Pierre Tillier et d'Eugène Boutet, ses grand-père et oncle. Avoué à Poitiers, il décède dans cette ville le 28 avril 1928.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle
            Personne(s) : Tillier (famille)

          • 83 Fi 167 - 

            Germaine Parenteau, épouse Jamin, et ses trois enfants, Guyone, Claude et Gérard. 24 août 1915

            2 vues  - Germaine Parenteau, épouse Jamin, et ses trois enfants, Guyone, Claude et Gérard. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Collation : 2 photographies positives (tirages), noir et blanc ; 12 x 9 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies sans numéro de l'album 12 (la légende indique que les clichés ont été donnés à M. Parenteau).

            Présentation du contenu :

            Germaine Parenteau (également présente sur le cliché 83 Fi 126) est née le 26 décembre 1887 à Sainte-Hermine, de René Parenteau (fils d'Émilie Tillier) et Renée Power. Germaine épouse Guy Valère Gabriel Jamin le 19 juillet 1910 ; leur fils Claude René Louis, né à Sainte-Hermine, a 4 jours sur ces photographies. Elle se remarie ensuite, à Paris en 1935, avec Nicolas Padalka.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Jamin, Marie Germaine Émilie Renée (née Parenteau)

          • 83 Fi 101 - 

            Léontine Boutet, épouse Grimaux : s.d. (vues 1-3), en 1912 (vue 4).

            4 vues  - Léontine Boutet, épouse Grimaux : s.d. (vues 1-3), en 1912 (vue 4). (ouvre la visionneuse)

            4 vues

            Collation : 4 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm (vues 1-3), 16,5 x 11 cm (vue 4)
            Informations sur l'édition :

            Photographies pages 11 et 8 de l'album 3 (vues 1 et 3), page 15 de l'album 9 et page 2 de l'album 4.

            Présentation du contenu :

            Léontine Christine Boutet, née le 5 novembre 1833 à Sainte-Hermine, épouse en 1857 Édouard Grimaux, avec lequel elle a trois enfants : Jeanne (1859-1926), Marcel (1860-1862) et Georges (1864-1943). Venue s'installer à l'Auneau, à Chantonnay, en 1900, elle y vit avec sa fille Jeanne jusqu'à sa mort le 24 novembre 1925.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle / 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Grimaux, Léontine Christine (née Boutet)

          • 83 Fi 102 - 

            Édouard Grimaux, chimiste : s.d. (vues 1-4), au Clos, [ca 1898] (vue 5).

            5 vues  - Édouard Grimaux, chimiste : s.d. (vues 1-4), au Clos, [ca 1898] (vue 5). (ouvre la visionneuse)

            5 vues

            Collation : 4 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc, 10,5 x 6 cm (vues 1-3), 16,5 x 11 cm (vue 4) ; 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc, 18 x 13 cm (vue 5)
            Informations sur l'édition :

            Photographies pages 14 et 33 de l'album 3 (vues 1 et 3), page 18 de l'album 1, isolée et n° 345 (dont aucun tirage ne figure dans les albums).

            Présentation du contenu :

            Après son mariage, Louis Édouard Grimaux (né le 3 juillet 1835 à Rochefort) est pharmacien à Sainte-Hermine et habite dans la maison du Clos avec sa femme Léontine Boutet, sa belle-soeur Louise et son beau-frère et ami Jérôme Bujeaud. À partir de 1866, les Grimaux s'installent à Paris, où Édouard devient un chimiste reconnu, donne des cours à l'Institut agronomique et à l'École polytechnique, et préside la société chimique de France ainsi que l'association française pour l'avancement des sciences (voir les portraits de ses collègues scientifiques cotés 83 Fi 199).
            Républicain, libre penseur et franc-maçon, il est caporal de la Garde nationale à Paris, en 1870, et adjoint de son ami Georges Clemenceau à la mairie de Montmartre. Il témoigne en faveur de Dreyfus et s'engage dans la Ligue pour la défense des droits de l'Homme et du citoyen créée en 1898. Malade et très affecté par les attaques que lui vaut son engagement auprès de Dreyfus, il meurt le 2 mai 1900 à Suresnes.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle
            Personne(s) : Grimaux, Louis Edouard
            Matière : chimiste

          • 83 Fi 181 - 

            Jeanne Grimaux : en 1864 (vue 1), en 1874 (vue 2), s.d. (vues 3-4).

            4 vues  - Jeanne Grimaux : en 1864 (vue 1), en 1874 (vue 2), s.d. (vues 3-4). (ouvre la visionneuse)

            4 vues

            Collation : 4 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies pages 4 et 2 de l'album 11, page 18 de l'album 1 et page 19 de l'album 3.

            Présentation du contenu :

            La fille aînée de Léontine et Édouard Grimaux est née le 29 janvier 1859 à Sainte-Hermine et décède le 24 mai 1926 à l'Auneau, à Chantonnay, où elle vécut avec sa mère à partir de 1900. Des extraits de sa correspondance témoigne de ses relations avec les Bujeaud et démontre son goût pour les livres (1 Num 59 3/400/10).

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle
            Personne(s) : Grimaux, Émilie Jeanne

          • 83 Fi 182 - 

            Georges Grimaux : en 1867 (vue 1), s.d. (vues 2 et 5), en juillet 1877 (vue 3), en uniforme militaire en 1886 (vue 4).

            5 vues  - Georges Grimaux : en 1867 (vue 1), s.d. (vues 2 et 5), en juillet 1877 (vue 3), en uniforme militaire en 1886 (vue 4). (ouvre la visionneuse)

            5 vues

            Collation : 5 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies pages 5 et 7 de l'album 11, pages 18 et 35 de l'album 1 et page 8 de l'album 3.

            Présentation du contenu :

            Louis Georges Grimaux (appelé Georges) naît à Sainte-Hermine le 27 avril 1864. Homme de lettres, il reste célibataire, voyage beaucoup (notamment en Californie et au Colorado) et meurt à Paris le 1er mars 1943.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle
            Personne(s) : Grimaux, Louis Georges

          • 83 Fi 172 - 

            Louise Boutet, épouse Bujeaud / photographiée chez Maury et Debas à Angoulême (vues 1-2), chez Jules Robuchon à Fontenay-le-Comte en 1864 (vue 3) et chez Dejonge à Angoulême (vue 4).

            4 vues  - Louise Boutet, épouse Bujeaud / photographiée chez Maury et Debas à Angoulême (vues 1-2), chez Jules Robuchon à Fontenay-le-Comte en 1864 (vue 3) et chez Dejonge à Angoulême (vue 4). (ouvre la visionneuse)

            4 vues

            Collation : 4 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies pages 14-15 et 24 de l'album 1 (vues 1-2, 4), et page 11 de l'album 9 (vue 3).

            Présentation du contenu :

            Louise Mathilde Boutet naît à Sainte-Hermine le 27 mai 1836 et décède dans le 5e arrondissement de Paris le 29 mars 1883. Elle est l'épouse de Jérôme Bujeaud (voir le portrait de son mari avec les Bujeaud, 83 Fi 173) et la mère de France et André Bujeaud.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 3e quart 19e siècle
            Personne(s) : Bujeaud, Louise Mathilde (née Boutet)

          • 83 Fi 185 - 

            Aglaé Chatelain.

            2 vues  - Aglaé Chatelain. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Collation : 2 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies page 7 de l'album 3 et page 36 de l'album 1.

            Présentation du contenu :

            Aglaé Chatelain (1804-1891) est la soeur de Félix Chatelain, l'époux d'Amélie Boutet. Restée célibataire, elle a cependant failli se marier, comme le suggère la légende de la vue 1.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle
            Personne(s) : Chatelain, Aimée Aglaé

          • 83 Fi 103 - 

            Ernest Chatelain : s.d. (vues 1-2, 4-5), à cheval, à la Jordronnière, [ca 1896] (vue 3).

            5 vues  - Ernest Chatelain : s.d. (vues 1-2, 4-5), à cheval, à la Jordronnière, [ca 1896] (vue 3). (ouvre la visionneuse)

            5 vues

            Collation : 4 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc, 10,5 x 6 cm ; 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc, 13 x 18 cm (vue 3)
            Informations sur l'édition :

            Photographies pages 5 et 18 de l'album 3, pages 29 et 38 de l'album 1, et n° 26 de l'album 14 (vue 3).

            Présentation du contenu :

            Ernest Louis Félix Chatelain est né le 30 septembre 1838 à Sainte-Hermine, il épouse Amélie Cothereau le 21 avril 1868 à La Rochelle et décède le 30 décembre 1906 à Sigournais. Ingénieur civil, il est aussi maire de Sainte-Hermine (1870-1871) et de Sigournais (1889-1904).
            Dans ses lettres à Amélie Chatelain, André Bujeaud évoque les talents de photographe d'Ernest (qu'il appelle "papa") et de son fils Louis, et demande parfois conseil à "ces messieurs photographes émérites de la Jordronnière" (lettre du 20 novembre 1896).

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
            Lieu(x) : Sainte-Hermine / Sigournais
            Personne(s) : Chatelain, Ernest Louis Félix
            Matière : maire

          • 83 Fi 104 - 

            Amélie Cothereau, épouse Chatelain : s.d. (vues 1-4), [le 21 décembre 1896 au Clos] (vue 5).

            5 vues  - Amélie Cothereau, épouse Chatelain : s.d. (vues 1-4), [le 21 décembre 1896 au Clos] (vue 5). (ouvre la visionneuse)

            5 vues

            Collation : 4 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc, 10,5 x 6 cm ; 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc, 18 x 13 cm (vue 5)
            Informations sur l'édition :

            Photographies pages 5 et 12 de l'album 3, pages 32 et 38 de l'album 1, n° 278 (dont aucun tirage ne figure dans les albums).

            Présentation du contenu :

            Marie Élisabeth Amélie Victorine Cothereau (21 novembre 1849-21 septembre 1915) a deux enfants avec son mari, Ernest Chatelain : Marguerite (1ère épouse d'André Bujeaud) et Louis.
            André Bujeaud (orphelin depuis l'année de ses 22 ans) est très proche d'elle et l'appelle sa "petit'mère chérie" dans les lettres qu'il lui écrit régulièrement de 1896 à 1907 (consultable aux Archives de la Vendée sous la cote 156 J). C'est dans une de ces lettres, datée du 22 décembre 1896, qu'André lui adresse une photographie d'elle, réalisée la veille au Clos, qui semble correspondre à celle de la vue 5.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle / 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Chatelain, Marie Élisabeth Amélie Victorine (née Cothereau)

          • 83 Fi 186 - 

            Marguerite Chatelain, épouse Bujeaud : bébé (vue 1), enfant (vues 2-3), jeune fille (vues 4-5), déguisée en Alsacienne (vue 6), avec son frère Louis Chatelain (vue 7), avec son mari André Bujeaud (vues 8-9).

            9 vues  - Marguerite Chatelain, épouse Bujeaud : bébé (vue 1), enfant (vues 2-3), jeune fille (vues 4-5), déguisée en Alsacienne (vue 6), avec son frère Louis Chatelain (vue 7), avec son mari André Bujeaud (vues 8-9). (ouvre la visionneuse)

            9 vues

            Collation : 9 photographies positives (photos-cartes et tirages), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm (vues 1-4), 24 x 19 cm (vue 5), 16,5 x 11 cm (vues 6-9)
            Informations sur l'édition :

            Photographies pages 7, 29 et 32 de l'album 1, isolées et page 1 de l'album 4.

            Présentation du contenu :

            Née le 6 juillet 1869 à La Rochelle, Marguerite Marie Joséphine Élisabeth Amélie Chatelain épouse André Bujeaud le 27 septembre 1892 à La Roche-sur-Yon. Trois ans plus tard, elle décède subitement chez elle, à Sainte-Hermine, le 8 août 1895 (comme l'indique son faire-part de décès, conservé dans le fonds Chatelain, 156 J).

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle
            Personne(s) : Bujeaud, Marguerite Marie Joséphine Élisabeth Amélie (née Chatelain)

          • 83 Fi 183 - 

            Louis Chatelain / photographié par Th. Cognacq à La Rochelle (vue 1), par E. Amiaud à La Roche-sur-Yon (vues 2-4, avec la publicité du photographe vue 4).

            5 vues  - Louis Chatelain / photographié par Th. Cognacq à La Rochelle (vue 1), par E. Amiaud à La Roche-sur-Yon (vues 2-4, avec la publicité du photographe vue 4). (ouvre la visionneuse)

            5 vues

            Collation : 4 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies pages 7 et 38 de l'album 1, page 10 de l'album 3 et page 20 de l'album 4.

            Présentation du contenu :

            Louis Gaston Chatelain naît le 9 novembre 1870 à Sainte-Hermine et meurt le 27 janvier 1938 à Sigournais. Cousin et ami d'André Bujeaud, il est également son beau-frère puisqu'André épouse sa soeur Marguerite en première noce. Louis et sa famille habitent au château de la Jordronnière à Sigournais, où les Bujeaud leur rendent régulièrement visite.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Chatelain, Louis Gaston

          • 83 Fi 184 - 

            Hélène Arnauldet, épouse Chatelain.

            1 vue  - Hélène Arnauldet, épouse Chatelain. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Collation : 1 photographie positive (photo-carte), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographie page 38 de l'album 1.

            Présentation du contenu :

            Hélène Jeanne Célie Arnauldet est née le 26 juillet 1874 au Fossé Rouge, à Sainte-Florence-de-l'Oie. Le 22 octobre 1900, elle épouse Louis Chatelain, avec lequel elle a deux enfants, André et Rose. Elle décède le lendemain de ses 90 ans à L'Oie.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Chatelain, Hélène Jeanne Célie (née Arnauldet)

          • 83 Fi 164 - 

            Rose Chatelain, épouse Babouard ?. août 1926

            1 vue  - Rose Chatelain, épouse Babouard ?. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographie n° 339 de l'album 15.

            Présentation du contenu :

            Rose Marguerite Amélie Chatelain (appelée Rose ou Rosette) est la fille de Louis et Hélène. Née le 8 janvier 1903, elle est très proche de ses cousins Bujeaud (voir aussi les nombreuses photos d'elle sous la cote 83 Fi 166).

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e quart 20e siècle
            Personne(s) : Babouard, Rose Marguerite Amélie (née Chatelain)

        • Les Moutard et alliés (Bernou, Ostermeyer, Lemoine, Ysamburger et Rihet)

          Présentation du contenu :

          Élisabeth Bujeaud est la fille de Théodore Moutard (1827-1901) et de Julienne Lemoine (1840-1926), et la soeur aînée de Théodore, dit Torly (1877-1948). Son père a eu, d'une précédente union, Paul (1863-1914) qui épouse Marguerite Patrigeon (1874-1930).


          • 83 Fi 187 - 

            Élisabeth Bernou, épouse Moutard / photographiée chez Schwindenhammer à Colmar.

            1 vue  - Élisabeth Bernou, épouse Moutard / photographiée chez Schwindenhammer à Colmar. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Collation : 1 photographie positive (photo-carte), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographie page 22 de l'album 10.

            Présentation du contenu :

            Élisabeth Bernou voit le jour le 17 prairial an 6 (5 juin 1798) à Soultz, dans le Haut-Rhin, où elle épouse Joseph Florentin Moutard le 29 mai 1822. Elle décède le 3 septembre 1872 dans le 16e arrondissement parisien. C'est la mère de Théodore Moutard et donc la grand-mère d'Élisabeth, à qui fut donné le prénom de son aïeule.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 3e quart 19e siècle
            Personne(s) : Moutard, Élisabeth (née Bernou)

          • 83 Fi 188 - 

            Catherine Bernou, épouse Ostermeyer, avec sa petite-fille Lucie / photographiées chez Schwindenhammer à Colmar.

            1 vue  - Catherine Bernou, épouse Ostermeyer, avec sa petite-fille Lucie / photographiées chez Schwindenhammer à Colmar. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Collation : 1 photographie positive (photo-carte), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographie page 13 de l'album 6.

            Présentation du contenu :

            Marie Catherine Bernou, soeur cadette d'Élisabeth, naît le 30 prairial an 9 (19 juin 1801) dans la commune alsacienne de Soultz. Elle épouse Jean Charles Alexandre Ostermeyer, greffier de justice de paix et notaire à Sélestat. Lucie Ostermeyer, qui pose à ses côtés, est la fille de son fils aîné Charles (voir 83 Fi 189).

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle
            Personne(s) : Ostermeyer (famille)

          • 83 Fi 189 - 

            Charles Ostermeyer (vues 1-2), sa femme Élise, née Momy (vues 3-4), leur fils Charles (enfant, avec un chien, vue 5 ; en uniforme militaire, le 21 septembre 1879, vue 6), leur fille Lucie (vue 7) et les 3 enfants de cette dernière, Odile et Lucien Heysser (vues 7-8) et Lucette Winterheld (avec ses frère et soeur, vue 8 ; bébé, en 1883 ?, vue 9 ; habillée en Alsacienne, vue 10).

            10 vues  - Charles Ostermeyer (vues 1-2), sa femme Élise, née Momy (vues 3-4), leur fils Charles (enfant, avec un chien, vue 5 ; en uniforme militaire, le 21 septembre 1879, vue 6), leur fille Lucie (vue 7) et les 3 enfants de cette dernière, Odile et Lucien Heysser (vues 7-8) et Lucette Winterheld (avec ses frère et soeur, vue 8 ; bébé, en 1883 ?, vue 9 ; habillée en Alsacienne, vue 10). (ouvre la visionneuse)

            10 vues

            Collation : 10 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 16,5 x 11 cm (vues 1-3, 5, 7, 10), 10,5 x 6 cm (vues 4, 6, 8-9)
            Informations sur l'édition :

            Photographies pages 6-8, 13-14 et 34 de l'album 5, pages 42-43 de l'album 1, page 12 de l'album 6 et page 4 de l'album 10.

            Présentation du contenu :

            Pierre Charles Antoine Ostermeyer, le fils aîné de Jean Charles Alexandre et de Catherine Ostermeyer, est né le 7 mars 1818 à Sélestat (Bas-Rhin). Il occupe le poste de directeur des Tabacs à Chambéry et meurt le 17 mars 1887 à Paris. Son épouse, Élise Désirée Momy (19 novembre 1824-22 janvier 1899) lui donne trois enfants, dont l'aîné s'appelle Charles André (24 janvier 1851-2 janvier 1898). La petite soeur de Charles se prénomme Lucie, elle a deux enfants, Odile et Lucien, d'un premier mariage avec Armand Heysser et une fille, Lucette, d'un second mariage avec Édouard Winterheld.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle
            Personne(s) : Ostermeyer (famille)

          • 83 Fi 190 - 

            Jules Ostermeyer (vues 1-2), sa femme Caroline, née Geng (vue 3) et leurs enfants (vue 4) / photographiés chez Ch. Herbert à Amiens (vue 1), chez Schwindenhammer à Colmar (vues 2-3), chez Meurisse à Metz (vue 4).

            4 vues  - Jules Ostermeyer (vues 1-2), sa femme Caroline, née Geng (vue 3) et leurs enfants (vue 4) / photographiés chez Ch. Herbert à Amiens (vue 1), chez Schwindenhammer à Colmar (vues 2-3), chez Meurisse à Metz (vue 4). (ouvre la visionneuse)

            4 vues

            Collation : 4 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies page 42 de l'album 1 et pages 14-15 et 11 de l'album 6.

            Présentation du contenu :

            Le fils cadet de Jean Charles Alexandre et de Catherine Ostermeyer, prénommé André Jules, naît le 11 janvier 1820 à Sélestat, dans le Bas-Rhin. Sa femme, Caroline [Dilmann ?] Geng lui donne cinq enfants : Georges, Caroline, Marie, Léon et Jules (les trois dont le portrait figure à la vue 4 ne sont pas identifiés).

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle
            Personne(s) : Ostermeyer (famille)

          • 83 Fi 105 - 

            Théodore Moutard : s.d. (vues 1-2), son buste en plâtre (vue 3) et en bronze (vue 4) en mai 1901.

            4 vues  - Théodore Moutard : s.d. (vues 1-2), son buste en plâtre (vue 3) et en bronze (vue 4) en mai 1901. (ouvre la visionneuse)

            4 vues

            Collation : 2 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc, 10,5 x 6 cm (vue 1), 16,5 x 11 cm (vue 2) ; 2 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc, 18 x 13 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies isolée, page 1 de l'album 5 et n° 27 et 30 de l'album 18.

            Présentation du contenu :

            Théodore Florentin Moutard, professeur de mathématiques et ingénieur général des mines, a eu sept enfants de trois femmes différentes, dont la dernière, Julienne Lemoine, est la mère d'Élisabeth et de Torly. Né le 27 juillet 1827 à Soultz (aujourd'hui appelé Soultz-Haut-Rhin), Théodore meurt le 10 mars 1901 à Paris.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle / 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Moutard, Théodore Florentin
            Matière : sculpture

          • 83 Fi 191 - 

            Berthe Moutard épouse Laurent (vues 1-3, avec son frère Maurice sur la vue 1), son mari Hermann (vue 4) et leur fille Thérèse (vues 5-7). Maurice Moutard : photographié avec sa soeur aînée Berthe (vue 1), dessiné sur son lit de mort par Maurice Leloir, en 1873 (vue 8).

            8 vues  - Berthe Moutard épouse Laurent (vues 1-3, avec son frère Maurice sur la vue 1), son mari Hermann (vue 4) et leur fille Thérèse (vues 5-7). Maurice Moutard : photographié avec sa soeur aînée Berthe (vue 1), dessiné sur son lit de mort par Maurice Leloir, en 1873 (vue 8). (ouvre la visionneuse)

            8 vues

            Collation : 7 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc, 10,5 x 6 cm ; 1 dessin au crayon, 21 x 26,5 cm (vue 8)
            Informations sur l'édition :

            Photographies page 10 de l'album 6, pages 9-10 de l'album 5, pages 41 et 50 (dessin) de l'album 1 et pages 10-11 de l'album 10.

            Présentation du contenu :

            Théodore Moutard a deux enfants avec Thérèse Vannier (1830-1862) : Thérèse Marie Berthe, appelée Berthe (25 juillet 1853-25 septembre 1943), et Maurice Albert Édouard Théodore, appelé Maurice (4 avril 1855-2 octobre 1873). Berthe, qui est enseignante, se marie avec Hermann Mathieu Paul Laurent, professeur de mathématiques ; leur fille Thérèse naît le 19 avril 1876 dans le 5e arrondissement de Paris.

            Typologie documentaire : photographie / portrait / dessin
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle
            Personne(s) : Moutard (famille)

          • 83 Fi 106 - 

            Paul Moutard : en uniforme du 62e [RI], photographié à Marseille (vue 1) et à Vannes le 6 mai 1888 (vue 2), en civil, le 11 avril 1902 (vue 3), en tenues militaires, en septembre 1904 (vues 4-5). 1902-1904

            5 vues  - Paul Moutard : en uniforme du 62e [RI], photographié à Marseille (vue 1) et à Vannes le 6 mai 1888 (vue 2), en civil, le 11 avril 1902 (vue 3), en tenues militaires, en septembre 1904 (vues 4-5). (ouvre la visionneuse)

            5 vues

            Collation : 2 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc, 10,5 x 6 cm ; 3 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies page 41 de l'album 1, n° 68 de l'album 18, et n° 162 et 164 de l'album 12.

            Présentation du contenu :

            Paul Louis Clément Moutard est un fils naturel de Théodore Moutard qui l'a reconnu. Né le 22 janvier 1863 à Paris 6e, ce capitaine au 21e régiment d'infanterie coloniale tombe dès le début de la Grande Guerre, le 6 septembre 1914, à Vauclerc dans la Marne.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Moutard, Paul Louis Clément
            Matière : vêtement / officier

          • 83 Fi 107 - 

            Marguerite Patrigeon, épouse Moutard, avec son mari Paul. août 1913

            1 vue  - Marguerite Patrigeon, épouse Moutard, avec son mari Paul. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 13 x 18 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographie n° 265 de l'album 12.

            Présentation du contenu :

            Un autre cliché pris en août 1913 au Clos montre Marguerite et Paul avec toute la famille Bujeaud (voir 83 Fi 96/6) ; voir également la correspondance de Marguerite avec Élisabeth et ses enfants (1 Num 59 3/400/7).
            Née le 16 novembre 1874 à Évreux, Marguerite Albertine Patrigeon épouse Paul Moutard le 23 mai 1910 à Cherbourg.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Moutard, Marguerite Albertine (née Patrigeon) / Moutard, Paul Louis Clément

          • 83 Fi 192 - 

            Noël Moutard.

            1 vue  - Noël Moutard. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Collation : 1 photographie positive (photo-carte), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographie page 11 de l'album 5.

            Présentation du contenu :

            Né le 25 décembre 1863 à Paris, Noël Moutard est militaire de carrière (comme son frère Paul) en tant que sergent d'infanterie de Marine. Il meurt le 26 octobre 1887 à Alger.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle
            Personne(s) : Moutard, Louis Noël

          • 83 Fi 148 - 

            Théodore Moutard, sa femme Julienne, née Lemoine, et leurs enfants Élisabeth et Torly, autour d'une table de salon de jardin (vues 1-2). Théodore (vues 3, 6-8), Julienne (vue 4) et Élisabeth (vues 4-7), posant dans un jardin d'hiver, probablement dans leur appartement parisien.

            8 vues  - Théodore Moutard, sa femme Julienne, née Lemoine, et leurs enfants Élisabeth et Torly, autour d'une table de salon de jardin (vues 1-2). Théodore (vues 3, 6-8), Julienne (vue 4) et Élisabeth (vues 4-7), posant dans un jardin d'hiver, probablement dans leur appartement parisien. (ouvre la visionneuse)

            8 vues

            Collation : 2 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc, 16,5 x 11 cm (vue 1), 12 x 9 cm (vue 2) ; 6 photographies positives transparentes doubles (plaques de verre), noir et blanc, 4,5 x 11 cm (vues 3-8)
            Informations sur l'édition :

            Photographies pages 4-5 de l'album 5 et non numérotées (dont aucun tirage ne figure dans les albums, vues 3-8).

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle
            Personne(s) : Moutard (famille)

          • 83 Fi 193 - 

            Julienne Lemoine, épouse Moutard.

            3 vues  - Julienne Lemoine, épouse Moutard. (ouvre la visionneuse)

            3 vues

            Collation : 3 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies page 5 de l'album 6 et pages 9 et 23 de l'album 7.

            Présentation du contenu :

            Julienne Caroline Jeanne Lemoine naît le 10 décembre 1840 dans le 12e arrondissement de Paris. Elle épouse Théodore Moutard le 12 août 1868 et lui donne trois enfants : Élisabeth en 1869, Marguerite en 1874 (qui ne vit que 15 jours) et Torly en 1877. Veuve à partir de 1901, elle séjourne régulièrement chez sa fille à Sainte-Hermine, comme le montrent les clichés de son gendre André Bujeaud (voir 83 Fi 90, 92-93 et 96). Elle s'éteint le 31 mai 1926, dans le 8e arrondissement de Paris.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle / 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Moutard, Julienne Caroline Jeanne (née Lemoine)

          • 83 Fi 195 - 

            Edmé Lemoine (vue 1), Louise Mériot, épouse Lemoine (vue 2), et Élisa Lemoine (vue 3) / photographiées chez Henri Badié à Paris (vues 2-3).

            3 vues  - Edmé Lemoine (vue 1), Louise Mériot, épouse Lemoine (vue 2), et Élisa Lemoine (vue 3) / photographiées chez Henri Badié à Paris (vues 2-3). (ouvre la visionneuse)

            3 vues

            Collation : 3 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies pages 2-3 de l'album 6 et page 30 de l'album 7.

            Présentation du contenu :

            Il est probable qu'Edmé Lemoine et Louise Mériot soient les parents de Caroline (épouse Ysamburger), Adèle (épouse Rihet), Eugénie, Julienne (épouse Moutard) et Élisa.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle
            Personne(s) : Lemoine (famille)

          • 83 Fi 196 - 

            Caroline Lemoine (vue 1), son mari Charles Ysamburger (vue 2) et Hortense Ysamburger, épouse Lemaire (vues 3-4) / photographiée chez Henri Badié à Paris (vue 3).

            4 vues  - Caroline Lemoine (vue 1), son mari Charles Ysamburger (vue 2) et Hortense Ysamburger, épouse Lemaire (vues 3-4) / photographiée chez Henri Badié à Paris (vue 3). (ouvre la visionneuse)

            4 vues

            Collation : 4 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies pages 20-22 de l'album 6 et page 14 de l'album 7.

            Présentation du contenu :

            Caroline Lemoine est la soeur aînée de Julienne (épouse Moutard). Hortense est vraisemblablement la fille de Caroline et Charles Ysamburger.
            Leur nom de famille est parfois orthographié Ysamberger.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle
            Personne(s) : Ysamburger (famille)

          • 83 Fi 197 - 

            Adèle Lemoine, épouse Rihet (vue 1), Victor Rihet (vue 2), Émile Rihet (décédé à 4 ans, vue 3) et Jeanne Rihet (décédée en 1895 ; enfant, vues 4-5, en janvier 1890, vue 6) / photographiés chez Henri Badié à Paris (vues 1-5), chez Alcide Allevy à Paris (vue 6).

            6 vues  - Adèle Lemoine, épouse Rihet (vue 1), Victor Rihet (vue 2), Émile Rihet (décédé à 4 ans, vue 3) et Jeanne Rihet (décédée en 1895 ; enfant, vues 4-5, en janvier 1890, vue 6) / photographiés chez Henri Badié à Paris (vues 1-5), chez Alcide Allevy à Paris (vue 6). (ouvre la visionneuse)

            6 vues

            Collation : 6 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies pages 15-16, 18-19 et 7 de l'album 7, page 8 de l'album 6.

            Présentation du contenu :

            Jeanne Rihet étant une cousine d'Élisabeth Moutard (épouse Bujeaud), il en découle qu'Adèle doit être une soeur de Julienne Lemoine, que Victor Rihet est son mari et le père d'Émile et Jeanne.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle
            Personne(s) : Rihet (famille)

          • 83 Fi 109 - 

            Eugénie Lemoine : s.d. (vues 1-4), en septembre 1904 (vue 5).

            5 vues  - Eugénie Lemoine : s.d. (vues 1-4), en septembre 1904 (vue 5). (ouvre la visionneuse)

            5 vues

            Collation : 4 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc, 10,5 x 6 cm (vues 1-3) et 16,5 x 11 cm (vue 4) ; 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc, 18 x 13 cm (vue 5)
            Informations sur l'édition :

            Photographies pages 4, 6 et 3 de l'album 7, isolée (vue 4) et n° 166 de l'album 12.

            Présentation du contenu :

            Eugénie Lemoine est la compagne du docteur Alexandre Chevalier. Comme sa soeur Julienne (épouse Moutard), Eugénie effectue des séjours au Clos et apparaît donc elle aussi sur les clichés d'André Bujeaud (voir 83 Fi 96). Ses neveux et nièces la surnomment "tante Niche".

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle / 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Lemoine, Eugénie

          • 83 Fi 194 - 

            Le docteur Alexandre Chevalier, compagnon d'Eugénie Lemoine.

            2 vues  - Le docteur Alexandre Chevalier, compagnon d'Eugénie Lemoine. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Collation : 2 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies page 2 de l'album 7 et page 33 de l'album 6.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 2e moitié 19e siècle
            Personne(s) : Chevalier, Alexandre
            Matière : médecin

          • 83 Fi 108 - 

            Torly Moutard : enfant (vues 1-2 ; la vue 2 a été prise le 29 août 1886), entre Maxime Vidal et un autre garçon, le 14 août 1891 (vue 3), avec une bicyclette, en mars 1901 (vue 4), en tenue militaire, fin 1902 (vue 5), en costume civil et en uniforme militaire, en septembre 1904 (vues 6-8), en uniforme avec ses décorations, en septembre 1905 (vue 9). [ca 1880]-1905

            9 vues  - Torly Moutard : enfant (vues 1-2 ; la vue 2 a été prise le 29 août 1886), entre Maxime Vidal et un autre garçon, le 14 août 1891 (vue 3), avec une bicyclette, en mars 1901 (vue 4), en tenue militaire, fin 1902 (vue 5), en costume civil et en uniforme militaire, en septembre 1904 (vues 6-8), en uniforme avec ses décorations, en septembre 1905 (vue 9). (ouvre la visionneuse)

            9 vues

            Collation : 3 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc, 10,5 x 6 cm (vue 1), 16,5 x 11 cm (vues 2-3) ; 6 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc, 18 x 13 cm (vues 4-9)
            Informations sur l'édition :

            Photographies pages 10, 3 et 32 de l'album 5, n° 24 et 106 de l'album 18, et n° 161, 163, 165 et 189 de l'album 12.

            Présentation du contenu :

            Théodore Édouard Julien, dit Torly, Moutard est le frère cadet d'Élisabeth. Né le 17 février 1877 à Sceaux, il est ingénieur général du génie maritime et directeur de l'établissement national d'Indret. Il décède le 15 octobre 1948 à Villefranche.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Moutard, Théodore Édouard Julien (dit Torly)
            Matière : vêtement / officier

      • Leurs amis, connaissances et employés

        Présentation du contenu :

        Le lien entre ces personnes et la famille d'André Bujeaud n'est pas toujours connu ; certains sont peut-être des parents éloignés, de simples voisins ou encore des employés n'ayant pu être identifiés comme tels. Quoiqu'il en soit, le nombre important de clichés sur plaque de verre réalisés par André Bujeaud, en général dans la cour de sa maison, démontre que le patron ou le maire qu'il était pour son personnel et ses administrés remplissait aussi, occasionnellement, le rôle de photographe.


        • 83 Fi 110 - 

          La noce de Célestin Ernest Alexis Baudry et d'Eulalie Georgine Amandine Hervé, le 14 avril 1902 : en groupe devant le perron du Clos (vue 1), les mariés (vue 2), trois enfants (vue 3). Deux enfants Baudry, photographiés en octobre 1904 (vues 3-4). 1902-1904

          5 vues  - La noce de Célestin Ernest Alexis Baudry et d'Eulalie Georgine Amandine Hervé, le 14 avril 1902 : en groupe devant le perron du Clos (vue 1), les mariés (vue 2), trois enfants (vue 3). Deux enfants Baudry, photographiés en octobre 1904 (vues 3-4). (ouvre la visionneuse)

          5 vues

          Collation : 5 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 x 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 70-72 de l'album 18, et n° 167-168 de l'album 12.

          Présentation du contenu :

          Le mariage Baudry-Hervé est célébré le 13 avril 1902 à Saint-Juire-Champgillon, l'époux est élève gendarme et l'épouse cuisinière.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Personne(s) : Baudry (famille)
          Matière : mariage

        • 83 Fi 140 - 

          Octave [Bély ?] : en costume, [le 21 décembre 1896 ?] (vue 1), en tenue de zouave, s.d. (vue 2).

          2 vues  - Octave [Bély ?] : en costume, [le 21 décembre 1896 ?] (vue 1), en tenue de zouave, s.d. (vue 2). (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Collation : 2 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 335-336 (dont aucun tirage ne figure dans les albums).

          Présentation du contenu :

          Il s'agit probablement d'Octave Bély recensé à Sigournais en 1896, comme cocher des Chatelain. Sur la vue 1, il aurait été photographié le même jour qu'Amélie Chatelain lors d'une venue au Clos en décembre 1896. Des identifications postérieures le nomment "Durand" mais elles semblent erronées.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle

        • 83 Fi 111 - 

          M. et Mme Berger avec leur petit-fils, en 1901 (vue 1), leur petit-fils seul, le 28 juin 1903 (vue 2). 1901-1903

          2 vues  - M. et Mme Berger avec leur petit-fils, en 1901 (vue 1), leur petit-fils seul, le 28 juin 1903 (vue 2). (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Collation : 2 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 40 et 121 de l'album 18.

          Présentation du contenu :

          Il s'agit peut-être (par recoupement avec le recensement de Sainte-Hermine en 1901) d'Henri Berger, cultivateur de 62 ans, sa femme Augustine Flandrois et leur petit-fils domicilié chez eux, Gabriel Auger (3 ans en 1901).

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Personne(s) : Berger (famille)

        • 83 Fi 112 - 

          Monsieur Blanchet. juin 1903

          1 vue  - Monsieur Blanchet. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographie n° 117 de l'album 18.

          Présentation du contenu :

          S'agit-il d'un membre de la famille d'Alice Blanchet, épouse Blandineau ?

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle

        • 83 Fi 113 - 

          Auguste Blandineau, domicilié au Paliron à Bazoges-en-Pareds : portant une blouse, [le 2 janvier 1897] (vue 1), en août 1901 (vue 2), en juin 1903 (vue 3). [1897]-1903

          3 vues  - Auguste Blandineau, domicilié au Paliron à Bazoges-en-Pareds : portant une blouse, [le 2 janvier 1897] (vue 1), en août 1901 (vue 2), en juin 1903 (vue 3). (ouvre la visionneuse)

          3 vues

          Collation : 3 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 326 (dont aucun tirage ne figure dans les albums), n° 47 et 116 de l'album 18.

          Présentation du contenu :

          Auguste Blandineau, qui devait être un métayer d'André Bujeaud, est le père de Victorine (épouse Bibard), Pierre (debout à droite sur la vue 2), Marceline et Élisa.
          Le premier cliché a probablement été pris le 2 janvier 1897, date à laquelle André Bujeaud écrit à Amélie Chatelain : "J'ai peu photographié ces derniers jours ; le père Blandineau du Pasliron et sa plus jeune fille, venus à la foire le jour du premier de l'an, sont les seuls qui soient venus poser devant mon objectif". Il est vraisemblable que le portrait de sa fille Élisa, réalisé le même jour, corresponde à la vue 10 du 83 Fi 163.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Personne(s) : Blandineau, Auguste

        • 83 Fi 160 - 

          Victorine Blandineau ? (vue 1), son mari Louis Bibard ? (vue 2) et leur fils Louis ? (vue 3). [1896]-[1897]

          3 vues  - Victorine Blandineau ? (vue 1), son mari Louis Bibard ? (vue 2) et leur fils Louis ? (vue 3). (ouvre la visionneuse)

          3 vues

          Collation : 3 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 318, 317 et 316 (dont aucun tirage ne figure dans les albums).

          Présentation du contenu :

          L'identification de ces portraits n'est pas certaine ; elle découle d'une interprétation des légendes manuscrites présentes sur une boîte de plaques de verre et d'un recoupement avec les informations tirées des listes de recensement de Bazoges-en-Pareds. S'il s'agit bien de Victorine Bibard (la soeur de Pierre Blandineau), elle serait enceinte de sa fille née le 9 février 1897 et son fils aîné Louis (vue 3) aurait entre 2 et 3 ans (il est né à Bazoges le 12 juin 1894).

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 4e quart 19e siècle

        • 83 Fi 161 - 

          Les enfants de Victorine Blandineau et Louis Bibard ? : garçon sur un tricycle en forme de cheval (vue 1), fillette tenant une poupée (vue 2), enfants posant sur un fauteuil (vues 3-5). [1898]-[1900]

          5 vues  - Les enfants de Victorine Blandineau et Louis Bibard ? : garçon sur un tricycle en forme de cheval (vue 1), fillette tenant une poupée (vue 2), enfants posant sur un fauteuil (vues 3-5). (ouvre la visionneuse)

          5 vues

          Collation : 5 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies sans numéro (vues 1-2) et n° 327-329 (dont aucun tirage ne figure dans les albums).

          Présentation du contenu :

          Le garçon de la vue 1 et à gauche de la vue 3 ressemble à celui identifié comme pouvant être Louis Auguste Marcel Pierre Bibard, né le 12 juin 1894 à Bazoges-en-Pareds (voir 83 Fi 160/3). Les autres pourraient être ses frères et soeur, Marie (née en 1897) et les jumeaux Élie et Joseph (nés en 1898).

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 4e quart 19e siècle

        • 83 Fi 114 - 

          Pierre Blandineau et sa femme Alice Blanchet, domiciliés au Paliron à Bazoges-en-Pareds : le couple, vers 1897 (Alice est enceinte, vues 1-3), avec leur fille Alice, en août 1901 (vue 4), avec leurs filles, en juillet 1910 (vue 5). [ca 1897]-1904

          3 vues  - Pierre Blandineau et sa femme Alice Blanchet, domiciliés au Paliron à Bazoges-en-Pareds : le couple, vers 1897 (Alice est enceinte, vues 1-3), avec leur fille Alice, en août 1901 (vue 4), avec leurs filles, en juillet 1910 (vue 5). (ouvre la visionneuse)

          3 vues

          Collation : 5 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 6 de l'album 18, n° 311 et 321 (dont aucun tirage ne figure dans les albums), n° 46 de l'album 18, et n° 241 de l'album 12.

          Présentation du contenu :

          Pierre Auguste Marie Blandineau est né le 10 avril 1872 à Bazoges-en-Pareds, et sa femme, Alice Marie Louise Blanchet, le 11 juin 1871 à La Jaudonnière.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
          Personne(s) : Blandineau (famille) / Blandineau, Pierre Auguste Marie / Blandineau, Alice Marie Louise (née Blanchet)

        • 83 Fi 156 - 

          Le mariage d'Alice Blandineau et Victor Boisdé : toute la noce (vue 1), les époux entourés de 3 personnes (vue 2). 22 novembre 1920

          2 vues  - Le mariage d'Alice Blandineau et Victor Boisdé : toute la noce (vue 1), les époux entourés de 3 personnes (vue 2). (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Collation : 2 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 x 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 308 (n° 283 sur la plaque) et 307 de l'album 12.

          Présentation du contenu :

          Alice Marthe Jeanne Victorine Blandineau épouse Victor Gustave Louis Auguste Boisdé le 22 novembre 1920, à Bazoges-en-Pareds. Sur la vue 2, la jeune femme à gauche est probablement la soeur de la mariée, et celle à droite, derrière la porte de la grange, est sa mère, Alice Blanchet veuve Blandineau.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Personne(s) : Blandineau (famille) / Boisdé, Alice Marthe Jeanne Victorine (née Blandineau) / Boisdé, Victor Gustave Louis Auguste / Blandineau, Alice Marie Louise (née Blanchet)
          Matière : mariage

        • 83 Fi 157 - 

          Le mariage de Marie-Louise Blandineau et Simon Boudeau : toute la noce (vue 1), une danse (vue 2), les époux (ce cliché est raté mais il permet de voir la grange décorée pour l'occasion, vue 3). 3 octobre 1921

          3 vues  - Le mariage de Marie-Louise Blandineau et Simon Boudeau : toute la noce (vue 1), une danse (vue 2), les époux (ce cliché est raté mais il permet de voir la grange décorée pour l'occasion, vue 3). (ouvre la visionneuse)

          3 vues

          Collation : 3 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 x 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 318-319 de l'album 15, et sans numéro (dont aucun tirage ne figure dans les albums).

          Présentation du contenu :

          Marie Louise Georgette Euphrosine Blandineau épouse Simon Marc Eugène Boudeau le 4 octobre 1921, à Bazoges-en-Pareds. Sur la vue 1, la mère de la mariée, Alice Blanchet veuve Blandineau, se tient derrière elle avec un bébé, probablement le fils d'Alice (la soeur aînée de Marie-Louise) et de Victor Boisdé né le 22 août 1921 à Bazoges.
          Les photographies datent du 3 octobre, veille du mariage en mairie, date à laquelle André Bujeaud a pris un autre cliché (83 Fi 96/10), dans la cour du Clos, avec une jeune femme qui est également présente à cette noce (en robe blanche tout à gauche, vue 1).

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Personne(s) : Blandineau (famille)
          Matière : mariage

        • 83 Fi 115 - 

          Z. May épouse Blangy : avant son mariage (vue 1), son mari, avec une dédicace au verso (vues 2-3), seule (vues 4-5), avec sa soeur et ses neveux, [ca 1898] (vue 6), son neveu et sa nièce, [ca 1898] (vue 7).

          7 vues  - Z. May épouse Blangy : avant son mariage (vue 1), son mari, avec une dédicace au verso (vues 2-3), seule (vues 4-5), avec sa soeur et ses neveux, [ca 1898] (vue 6), son neveu et sa nièce, [ca 1898] (vue 7). (ouvre la visionneuse)

          7 vues

          Collation : 4 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc, 10,5 x 6 cm ; 2 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc, 18 x 13 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies pages 8, 25 et 33 de l'album 1, page 17 de l'album 2, et n° 3 et 5 de l'album 18.

          Présentation du contenu :

          Mme Blangy, une amie des parents d'André Bujeaud, figure également sur le cliché coté 83 Fi 96/4 et dans la correspondance (1 Num 59 3/400/5).

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 2e moitié 19e siècle

        • 83 Fi 117 - 

          Mme Chateauneuf : assise, vers 1898 (vue 1), debout un livre à la main, s. d. (vue 2). [ca 1897]

          2 vues  - Mme Chateauneuf : assise, vers 1898 (vue 1), debout un livre à la main, s. d. (vue 2). (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Collation : 2 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 2 de l'album 18 et n° 285 (dont aucun tirage ne figure dans les albums).

          Présentation du contenu :

          Il s'agit probablement de la "tante Chasteauneuf" qui rendait régulièrement visite à Sophie Tillier-Boutet, évoquée par André Bujeaud dans ses lettres à Amélie Chatelain.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 4e quart 19e siècle

        • 83 Fi 118 - 

          La famille Daniot. 1901

          1 vue  - La famille Daniot. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 13 x 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographie n° 42 de l'album 18.

          Présentation du contenu :

          Il s'agit probablement (par recoupement avec le recensement de Sainte-Hermine en 1901) de Charles Daniot, journalier âgé de 42 ans, son épouse Céline Leau et leurs enfants, Camille (12 ans), Arthur et Marie (5 ans)

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Personne(s) : Daniot (famille)

        • 83 Fi 119 - 

          M. et Mme Debrugière. septembre 1925

          1 vue  - M. et Mme Debrugière. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographie n° 338 de l'album 15.

          Présentation du contenu :

          Ils apparaissent également sur le cliché coté 83 Fi 96/12.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle

        • 83 Fi 120 - 

          Le fils de Jean [Gandemer]. [ca 1898]

          1 vue  - Le fils de Jean [Gandemer]. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographie n° 8 de l'album 18.

          Présentation du contenu :

          Un Jean Gandemer de 35 ans est domestique chez Sophie Tillier-Boutet, la grand-mère et voisine d'André Bujeaud, sur le recensement de 1896.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 4e quart 19e siècle

        • 83 Fi 121 - 

          Les époux Gautier, en novembre 1901 (vue 1), Irène Gautier [sur les genoux de sa mère ?], en septembre 1904 (vue 2). 1901-1904

          2 vues  - Les époux Gautier, en novembre 1901 (vue 1), Irène Gautier [sur les genoux de sa mère ?], en septembre 1904 (vue 2). (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Collation : 2 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 51 et 158 de l'album 18.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle

        • 83 Fi 122 - 

          Mme ?, née Grolleau. [ca 1899]

          1 vue  - Mme ?, née Grolleau. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographie n° 18 de l'album 18.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 4e quart 19e siècle

        • 83 Fi 124 - 

          Les enfants Herpin : le fils (vue 1) et la fille (vue 2). 1901

          2 vues  - Les enfants Herpin : le fils (vue 1) et la fille (vue 2). (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Collation : 2 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 52-53 de l'album 18.

          Présentation du contenu :

          Il pourrait éventuellement s'agir d'Auguste et Ernestine Herpin, domiciliés chez leurs parents, à Bazoges-en-Pareds, dans le village de Bellevue, lors du recensement de 1901.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle

        • 83 Fi 125 - 

          Robert et Jeanne Levraud. 1901

          1 vue  - Robert et Jeanne Levraud. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographie n° 39 de l'album 18.

          Présentation du contenu :

          Enfants de Pierre Levraud et de Théoline Borderon, Robert est né en 1895 et sa soeur Jeanne en 1897 à Sainte-Hermine. Leur père est un ami de la famille Bujeaud. Charpentier, peintre, franc-maçon et résistant, il finit sa vie chez sa fille Jeanne et son gendre, Elie Oger, à Sainte-Hermine.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Personne(s) : Levraud, Robert Joseph Léon / Levraud, Jeanne Céline Berthe

        • 83 Fi 126 - 

          Les 4 enfants Bujeaud, entourés de Germaine Parenteau, Jacqueline et Simone Marchegay, ainsi que de Greta. 20 septembre 1909

          1 vue  - Les 4 enfants Bujeaud, entourés de Germaine Parenteau, Jacqueline et Simone Marchegay, ainsi que de Greta. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 13 x 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographie n° 240 de l'album 12.

          Présentation du contenu :

          Germaine Parenteau a également été photographiée en 1915 avec ses enfants (83 Fi 167). Les soeurs Marchegay sont des cousines éloignées des Bujeaud (du côté Boutet). Greta apparaît aussi sur les clichés cotés 83 Fi 42/6 et 144.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Personne(s) : Jamin, Marie Germaine Émilie Renée (née Parenteau) / Marchegay (famille)

        • 83 Fi 127 - 

          Madame Milet avec sa fille Marie Rose, dans la basse-cour du Clos (vue 1), Marie Rose seule (vue 2), Monsieur Milet ? (vues 3-4). [ca 1897]

          4 vues  - Madame Milet avec sa fille Marie Rose, dans la basse-cour du Clos (vue 1), Marie Rose seule (vue 2), Monsieur Milet ? (vues 3-4). (ouvre la visionneuse)

          4 vues

          Collation : 4 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 28 de l'album 14, n° 9 de l'album 18, et n° 290 et 332 (dont aucun tirage ne figure dans les albums).

          Présentation du contenu :

          Les deux premiers clichés sont légendés, contrairement aux deux derniers (mais la vue 3 semble avoir été prise le même jour que la vue 2). Il pourrait s'agir de Lucien Milet et de sa femme Louise Bodin, cultivateurs au village du Plessis-Bouchard à Bazoges-en-Pareds en 1906, ainsi que de leur fille Marie Rose Louise Augustine, née à Bazoges-en-Pareds le 28 février 1890.
          Dans ses lettres à Amélie Chatelain, André Bujeaud évoque ses métayers, dont "Blandineau et Milet", ainsi que ses "métairies du bocage", parmi lesquelles se trouvent les Landes et le Plessis-Bouchard.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 4e quart 19e siècle
          Personne(s) : Milet (famille)

        • 83 Fi 129 - 

          "Enfant Naud", au Clos : avec un mouton en peluche, en août 1901 (vue 1), un grand chapeau dans les mains, en juillet 1904 (vue 2). 1901-1904

          2 vues  - 'Enfant Naud', au Clos : avec un mouton en peluche, en août 1901 (vue 1), un grand chapeau dans les mains, en juillet 1904 (vue 2). (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Collation : 2 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 43 et 151 de l'album 18.

          Présentation du contenu :

          Il pourrait s'agir de Pierre Naud, né en 1896 à Luçon et fils d'une commerçante de Sainte-Hermine, Céline Mouillera.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle

        • 83 Fi 130 - 

          Le père Poitevineau (vue 1), Jeanne (vue 2) et Louise Poitevineau (vues 3-4). [ca 1897]

          4 vues  - Le père Poitevineau (vue 1), Jeanne (vue 2) et Louise Poitevineau (vues 3-4). (ouvre la visionneuse)

          4 vues

          Collation : 4 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 7 et 12 de l'album 18 (vues 1 et 3), et n° 331 et 315 (dont aucun tirage ne figure dans les albums, vues 2 et 4).

          Présentation du contenu :

          Il s'agit probablement (par recoupement avec le recensement de Sainte-Hermine en 1896) de Louis Poitevineau, maçon âgé de 79 ans (en 1896), de son épouse Jeanne, née Germain, et de leur fille Louise, couturière de 19 ans (en 1896). André Bujeaud annonce à Amélie Chatelain la mort du père Poitevineau dans une lettre du 15 décembre 1897.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 4e quart 19e siècle
          Personne(s) : Poitevineau (famille)

        • 83 Fi 10 - 

          Jules Robuchon : portraits de lui (vues 1-2) et de sa femme (vue 3), le photographe se mettant en scène avec son matériel photographique (vues 4-5), son magasin à Fontenay-le-Comte (enseigne sur la façade et panneau publicitaire exposant des photographies à côté de la porte, vues 6-7), sa signature au dos d'une photo-carte de son atelier (vue 8).

          8 vues  - Jules Robuchon : portraits de lui (vues 1-2) et de sa femme (vue 3), le photographe se mettant en scène avec son matériel photographique (vues 4-5), son magasin à Fontenay-le-Comte (enseigne sur la façade et panneau publicitaire exposant des photographies à côté de la porte, vues 6-7), sa signature au dos d'une photo-carte de son atelier (vue 8). (ouvre la visionneuse)

          8 vues

          Collation : 7 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies pages 12 et 20 de l'album 1, et pages 20-21 et 4-5 de l'album 8.

          Présentation du contenu :

          Les clichés du magasin (vues 6-7) peuvent être datés de la fin du 19e siècle, avant le départ de Jules Robuchon pour Poitiers en mars 1898.
          Le photographe a réalisé plusieurs portraits de membres de la famille Bujeaud, sous forme de photos-cartes (voir notamment 83 Fi 100, 169-170, 172-173 et 177). Il est également l'auteur de portraits non identifiés et de vues de Fontenay-le-Comte et des Sables-d'Olonne, consultables dans l'inventaire consacré à Jules Robuchon sous les cotes 83 Fi 202, 211 et 212.

          Modalités d'entrée :

          Dépôt A. et C. Bujeaud, 2010

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
          Personne(s) : Robuchon, Jules-César
          Matière : photographe

        • 83 Fi 209 - 

          Gaston Rollin / Philippon phot., Versailles. juin 1903

          1 vue  - Gaston Rollin / Philippon phot., Versailles. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Collation : 1 photographie positive (photo-carte), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographie isolée.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle

        • 83 Fi 131 - 

          Marie, servante à la Jordronnière. [ca 1898]

          1 vue  - Marie, servante à la Jordronnière. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographie n° 13 de l'album 18.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 4e quart 19e siècle

        • 83 Fi 198 - 

          Personnes liées à la famille Bujeaud (notamment à Jérôme) : le lieutenant Fichet (vues 1-2), l'abbé Michou (Angoulême, vues 3-4), un marin (Bordeaux, vue 5), L. Arnaud (vues 6-7), M. Colin ou Blin ? (vue 9), M. [Alexis] Graire, violoncelliste (dont une caricature figure également sous la cote 83 Fi 203/7, vues 10-11), le docteur Kercadet ou Mercadier ?, avec une dédicace au verso (vues 12-13), le docteur Pillaud (vue 14), M. et Mme Clouzot, imprimeur à Niort et amis de Jérôme Bujeaud (vues 15-18), Mlle Clouzot (Niort, vue 19), le fils Balthazar (vue 20), le lieutenant Varin, avec une dédicace au verso (novembre 1864, vues 21-22), le docteur Dally et sa femme (vues 23-24), C. Cormind ? (Angoulême, vue 26), M. et Mme Dupuytren (vues 27-30), Mlle Dupuytren (Londres, vue 31), Mme Dorgain (vues 32-33), Germaine Dorgain (vue 34), M. et Mlle La Bedollière (vues 35-36), M. Franck (vue 37), Alfred Debord (vue 38), M. Dumagnou (vue 40), M. Barbier (Angoulême, vue 41), Adrien Dézamy (La Roche-sur-Yon, vue 43 ; avec une dédicace du 2 février 1871 au verso, vues 44-45), L. Taintacud ?, avec une dédicace au verso (Angoulême, vues 46-47), Victor Devige (Angoulême, vue 49 ; Bordeaux, 15 juin 1871, vue 50), le docteur E. Feuillet (Angoulême, vue 51), Mme Tabuteau (vues 52-54), Louise Brochet, épouse Dessuer, et son mari (Rochefort-sur-Mer, vue 55), Henriette Gendron, épouse Casaubon (vue 56), Paule Meurice (vue 57), Bernhard Friberg, avec une dédicace au verso (Nantes, vues 59-60), B. Pitteau ? (vue 61), M. Masson (vue 62), Marguerite et Juliette Delgobe (vues 66-67), M. Fournié (juin 1895, vue 68), Willio Fournié (vue 69), Mme Blech, née Fournié, et Jules Blech (1895, vues 70-71), Alfred Blech (à 14 mois, vue 72), Rachel Fournié, épouse Kronheimer (vue 73), Odette Kronheimer (à 5 mois en octobre 1903, vue 74), Maurice et Renée Cabart (5 novembre 1891, vues 75-76), Suzanne Cabart, épouse Noirot (vue 77), Jacques Noirot (Cherbourg, vue 78), Mme Bazille et Abel (vue 79), Maurice Windling (vue 80), le général Thévenin (vue 81), M. Garet (vue 82), Jules Terquem (vue 83), Jeanne Mayer épouse Terquem (vue 84), Louisette Terquem (Orléans, vue 85), le commandant Georges Mayer (vue 86), M. Glakston (vue 87), Estelle Glakston (vue 88), M. Delage (1859, vue 89), M. Vanin (Fontenay-le-Comte, vue 91), M. Lièvre (Angoulême, vue 92), P.C. Derivau, avocat (Angoulême, vue 95), M. Mamoz à Metz le 31 octobre 1870 (vue 96), Marie Petoreau (vues 107-108), un franc-maçon de la loge "La Liberté" de Cognac (vue 113), M. et Mme Giraud (Angoulême, vues 114-115), Mme Jouare (Angoulême, vue 116), Mme Milliet ? (vue 117), des hommes en uniforme militaire (vues 125-128).

          128 vues  - Personnes liées à la famille Bujeaud (notamment à Jérôme) : le lieutenant Fichet (vues 1-2), l'abbé Michou (Angoulême, vues 3-4), un marin (Bordeaux, vue 5), L. Arnaud (vues 6-7), M. Colin ou Blin ? (vue 9), M. [Alexis] Graire, violoncelliste (dont une caricature figure également sous la cote 83 Fi 203/7, vues 10-11), le docteur Kercadet ou Mercadier ?, avec une dédicace au verso (vues 12-13), le docteur Pillaud (vue 14), M. et Mme Clouzot, imprimeur à Niort et amis de Jérôme Bujeaud (vues 15-18), Mlle Clouzot (Niort, vue 19), le fils Balthazar (vue 20), le lieutenant Varin, avec une dédicace au verso (novembre 1864, vues 21-22), le docteur Dally et sa femme (vues 23-24), C. Cormind ? (Angoulême, vue 26), M. et Mme Dupuytren (vues 27-30), Mlle Dupuytren (Londres, vue 31), Mme Dorgain (vues 32-33), Germaine Dorgain (vue 34), M. et Mlle La Bedollière (vues 35-36), M. Franck (vue 37), Alfred Debord (vue 38), M. Dumagnou (vue 40), M. Barbier (Angoulême, vue 41), Adrien Dézamy (La Roche-sur-Yon, vue 43 ; avec une dédicace du 2 février 1871 au verso, vues 44-45), L. Taintacud ?, avec une dédicace au verso (Angoulême, vues 46-47), Victor Devige (Angoulême, vue 49 ; Bordeaux, 15 juin 1871, vue 50), le docteur E. Feuillet (Angoulême, vue 51), Mme Tabuteau (vues 52-54), Louise Brochet, épouse Dessuer, et son mari (Rochefort-sur-Mer, vue 55), Henriette Gendron, épouse Casaubon (vue 56), Paule Meurice (vue 57), Bernhard Friberg, avec une dédicace au verso (Nantes, vues 59-60), B. Pitteau ? (vue 61), M. Masson (vue 62), Marguerite et Juliette Delgobe (vues 66-67), M. Fournié (juin 1895, vue 68), Willio Fournié (vue 69), Mme Blech, née Fournié, et Jules Blech (1895, vues 70-71), Alfred Blech (à 14 mois, vue 72), Rachel Fournié, épouse Kronheimer (vue 73), Odette Kronheimer (à 5 mois en octobre 1903, vue 74), Maurice et Renée Cabart (5 novembre 1891, vues 75-76), Suzanne Cabart, épouse Noirot (vue 77), Jacques Noirot (Cherbourg, vue 78), Mme Bazille et Abel (vue 79), Maurice Windling (vue 80), le général Thévenin (vue 81), M. Garet (vue 82), Jules Terquem (vue 83), Jeanne Mayer épouse Terquem (vue 84), Louisette Terquem (Orléans, vue 85), le commandant Georges Mayer (vue 86), M. Glakston (vue 87), Estelle Glakston (vue 88), M. Delage (1859, vue 89), M. Vanin (Fontenay-le-Comte, vue 91), M. Lièvre (Angoulême, vue 92), P.C. Derivau, avocat (Angoulême, vue 95), M. Mamoz à Metz le 31 octobre 1870 (vue 96), Marie Petoreau (vues 107-108), un franc-maçon de la loge 'La Liberté' de Cognac (vue 113), M. et Mme Giraud (Angoulême, vues 114-115), Mme Jouare (Angoulême, vue 116), Mme Milliet ? (vue 117), des hommes en uniforme militaire (vues 125-128). (ouvre la visionneuse)

          128 vues

          Collation : 123 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
          Présentation du contenu :

          Ces photographies sont tirées des albums 1 et 2, qui appartenaient à la famille Bujeaud. Sont regroupées ici les personnes dont le lien avec la famille n'est pas précisément connu, ainsi que celles non identifiées (vues 8, 25, 39, 42, 48, 58, 63-65, 90, 93-94, 97-106, 109-112, 118-124). Il s'agit pour la plupart d'amis de Jérôme Bujeaud, parmi lesquels des républicains comme Adrien Dézamy (vues 43-45), vice-secrétaire du Comité de Défence de la Vendée dont Jérôme est secrétaire.
          Les indications de villes entre parenthèses correspondent à l'adresse du photographe chez lequel le cliché a été pris (la plupart du temps il s'agit de photographes parisiens, dans ce cas le nom de Paris n'est pas mentionné).

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 2e moitié 19e siècle

        • 83 Fi 199 - 

          Personnes liées à Édouard Grimaux et sa famille (dont de nombreux chimistes avec lesquels Édouard travaille) : le docteur Constantin (vue 1), Daniel et Dulce Henninger et leurs enfants ?, Dulce et Arthur, avec dédicaces au verso (Brésil, février 1885, vues 5-8), Charles Lauth (1867, vue 18), Raymonde et Suzanne Wassermann (1888, vues 19-20 ; vue 21), [Charles Adolphe] Wurtz (1864, vue 22 ; mai 1866, vue 23), Charles Friedel (1863, vue 24 ; 1865, vue 25), W. Louguinine (1867, vues 26-27), Alfred Naquet (1867, vues 27-28 ; vue 29), Auguste Cahours, avec une dédicace au verso (vues 30-32), Alphonse Oppenheim (1865, vue 34), Georges Salet (mai 1865, vue 35), [Georges] Leclanché (1865, vue 36), [Karl] Michaelson (vue 37), Philippe de Clermont (1865, vue 38), Edmond Willm (mai 1865, vue 39), Demonchy (mai 1865, vue 40), Albert Roussilher (1865, vue 41), [Th.] Harnitz-Harnitzki (1865, vue 42), Imbourg, capitaine d'état-major (1863, vue 43), Frédéric Roche (1864, vue 44), le docteur Dutouquet (1865, vue 45), Colley (Moscou, 1872, vue 47), António Augusto de Aguiar, avec une dédicace au verso (1875, vues 50-51), Ossikovsky, avec une dédicace au verso (vues 52-53), [Roberto Duarte Silva], avec une dédicace au verso (1878, vues 54-55), [Antoine Paul Nicolas] Franchimont, avec une dédicace au verso (1891, vues 57-58), [Charles] Gerhardt (vue 60), Marguerite Zebrowski (décembre 1876, vue 62 ; vue 63), Madeleine Zebrowski (vue 64), M. Métayer, Octavie, Céline et Gustave Métayer (vues 67-70), Céline Ragaine (vue 71), Marie Gautier (vue 72), M. Collineau (vue 74), Marie Blandineau (Reims, vue 75), Amanda, avec une dédicace au verso (vues 76-77), Jeanne et Alfred Berger-Levrault (octobre 1881, vues 78-79), Maurice Dieterlen ? (août 1887, vue 80), Mlle Carrie ou Carvia ? (Exeter, vue 81), Florence C. Palmer, avant son mariage ? (Exeter, vue 82) et avec Harold F. Palmer (Plymouth, novembre 1892, vue 83), M. Pierret (1886, vue 84).

          84 vues  - Personnes liées à Édouard Grimaux et sa famille (dont de nombreux chimistes avec lesquels Édouard travaille) : le docteur Constantin (vue 1), Daniel et Dulce Henninger et leurs enfants ?, Dulce et Arthur, avec dédicaces au verso (Brésil, février 1885, vues 5-8), Charles Lauth (1867, vue 18), Raymonde et Suzanne Wassermann (1888, vues 19-20 ; vue 21), [Charles Adolphe] Wurtz (1864, vue 22 ; mai 1866, vue 23), Charles Friedel (1863, vue 24 ; 1865, vue 25), W. Louguinine (1867, vues 26-27), Alfred Naquet (1867, vues 27-28 ; vue 29), Auguste Cahours, avec une dédicace au verso (vues 30-32), Alphonse Oppenheim (1865, vue 34), Georges Salet (mai 1865, vue 35), [Georges] Leclanché (1865, vue 36), [Karl] Michaelson (vue 37), Philippe de Clermont (1865, vue 38), Edmond Willm (mai 1865, vue 39), Demonchy (mai 1865, vue 40), Albert Roussilher (1865, vue 41), [Th.] Harnitz-Harnitzki (1865, vue 42), Imbourg, capitaine d'état-major (1863, vue 43), Frédéric Roche (1864, vue 44), le docteur Dutouquet (1865, vue 45), Colley (Moscou, 1872, vue 47), António Augusto de Aguiar, avec une dédicace au verso (1875, vues 50-51), Ossikovsky, avec une dédicace au verso (vues 52-53), [Roberto Duarte Silva], avec une dédicace au verso (1878, vues 54-55), [Antoine Paul Nicolas] Franchimont, avec une dédicace au verso (1891, vues 57-58), [Charles] Gerhardt (vue 60), Marguerite Zebrowski (décembre 1876, vue 62 ; vue 63), Madeleine Zebrowski (vue 64), M. Métayer, Octavie, Céline et Gustave Métayer (vues 67-70), Céline Ragaine (vue 71), Marie Gautier (vue 72), M. Collineau (vue 74), Marie Blandineau (Reims, vue 75), Amanda, avec une dédicace au verso (vues 76-77), Jeanne et Alfred Berger-Levrault (octobre 1881, vues 78-79), Maurice Dieterlen ? (août 1887, vue 80), Mlle Carrie ou Carvia ? (Exeter, vue 81), Florence C. Palmer, avant son mariage ? (Exeter, vue 82) et avec Harold F. Palmer (Plymouth, novembre 1892, vue 83), M. Pierret (1886, vue 84). (ouvre la visionneuse)

          84 vues

          Collation : 76 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
          Informations sur l'édition :

          L'album 11 contient également 8 photos-cartes représentant des monuments de la ville de Nancy qui n'ont pas été numérisés, tout comme 4 clichés de villes hors Vendée (dont Azay-le-Rideau) classées dans l'album 3.

          Présentation du contenu :

          Ces photographies sont tirées des albums 3, 4 et 11, qui appartenaient à la famille Grimaux. Sont regroupées ici les personnes dont le lien avec la famille n'est pas précisément connu, ainsi que celles non identifiées (vues 2-4, 9-17, 33, 46, 48-49, 56, 59, 61, 65-66 et 73).
          Les indications de villes entre parenthèses correspondent à l'adresse du photographe chez lequel le cliché a été pris (la plupart du temps il s'agit de photographes parisiens, dans ce cas le nom de Paris n'est pas mentionné).

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 2e moitié 19e siècle
          Matière : chimiste

        • 83 Fi 200 - 

          Personnes liées aux familles Moutard et Lemoine (dont de nombreux amis de Théodore Moutard) : Charles Dufresnoy (vue 1), Paul, Édouard et Emma Sehvester ? (Nancy, vue 2), Mme Sehvester (Nancy, vue 3), Eugène Rolland, directeur des manufactures de l'État, membre de l'Institut, ami et témoin de mariage de Théodore (vue 4), le colonel Marcel Déléviélense, né à Soultz, en retraite à Fontainbleau (vues 5-6) et sa femme Gabrielle Déléviélense, avec une dédicace au verso (1886, vues 7-8), Jean Macé, avec une dédicace au verso (vues 9-10), Édouard Huet (vues 11-12), François Huet (vue 13), Georges Honnorat (vues 14-15), Jules Homery (vue 16 ; 1er janvier 1893, vue 17), Maurice Beltz, fils de Victor Beltz de Soultz, directeur des chemins de fer (16 octobre 1880, vue 18), Jules Ferry, avec une dédicace (24 février 1869, vue 19), Jean Kimemann, conseiller et ami d'Alsace (vue 20), [Albert] Blondin, préfet des Ardennes (vues 21-22), Henri Gaillard (vues 23-24), Jules Lax, avec une dédicace au verso (1888, vues 26-27), Carreau ?, garde des forêts à Nantua (vue 28 ou 29, l'homme sur l'autre photo n'est pas identifié), Philippe Gauckler, ingénieur des Ponts et Chaussées (vues 36-37), Mme Delabrosse ? (vues 38-39), le général [Jean-Victor] Poncelet (vue 40), Ch. Amédée Mannheim (vue 41), M. Bour (vue 42), M. Caquet (vue 43), Mme Liot (vue 47), Mme et M. Millet (Alençon, vue 48), Marie Klein, épouse Chapavoin (vue 50), Hélena Level, avec une dédicace de 1885 au verso de la 2e photo (vues 51-53), Alix Fourmestraux (vue 54), Raymond, Gaston et Germaine de Longchamps (vues 55-57), Auguste Poitevin (vue 58), Anna et Camille de Montmahon (vues 59-60), Anne Kolb (vue 61), Mme Trambouze, accompagnée d'une femme et de deux enfants, devant une boutique (vue 62), Simone Trambouze, épouse Granjon (vues 63-64), Georges Guillemand (Lille, vues 65-66), Georges Barreteau (vue 68).

          68 vues  - Personnes liées aux familles Moutard et Lemoine (dont de nombreux amis de Théodore Moutard) : Charles Dufresnoy (vue 1), Paul, Édouard et Emma Sehvester ? (Nancy, vue 2), Mme Sehvester (Nancy, vue 3), Eugène Rolland, directeur des manufactures de l'État, membre de l'Institut, ami et témoin de mariage de Théodore (vue 4), le colonel Marcel Déléviélense, né à Soultz, en retraite à Fontainbleau (vues 5-6) et sa femme Gabrielle Déléviélense, avec une dédicace au verso (1886, vues 7-8), Jean Macé, avec une dédicace au verso (vues 9-10), Édouard Huet (vues 11-12), François Huet (vue 13), Georges Honnorat (vues 14-15), Jules Homery (vue 16 ; 1er janvier 1893, vue 17), Maurice Beltz, fils de Victor Beltz de Soultz, directeur des chemins de fer (16 octobre 1880, vue 18), Jules Ferry, avec une dédicace (24 février 1869, vue 19), Jean Kimemann, conseiller et ami d'Alsace (vue 20), [Albert] Blondin, préfet des Ardennes (vues 21-22), Henri Gaillard (vues 23-24), Jules Lax, avec une dédicace au verso (1888, vues 26-27), Carreau ?, garde des forêts à Nantua (vue 28 ou 29, l'homme sur l'autre photo n'est pas identifié), Philippe Gauckler, ingénieur des Ponts et Chaussées (vues 36-37), Mme Delabrosse ? (vues 38-39), le général [Jean-Victor] Poncelet (vue 40), Ch. Amédée Mannheim (vue 41), M. Bour (vue 42), M. Caquet (vue 43), Mme Liot (vue 47), Mme et M. Millet (Alençon, vue 48), Marie Klein, épouse Chapavoin (vue 50), Hélena Level, avec une dédicace de 1885 au verso de la 2e photo (vues 51-53), Alix Fourmestraux (vue 54), Raymond, Gaston et Germaine de Longchamps (vues 55-57), Auguste Poitevin (vue 58), Anna et Camille de Montmahon (vues 59-60), Anne Kolb (vue 61), Mme Trambouze, accompagnée d'une femme et de deux enfants, devant une boutique (vue 62), Simone Trambouze, épouse Granjon (vues 63-64), Georges Guillemand (Lille, vues 65-66), Georges Barreteau (vue 68). (ouvre la visionneuse)

          68 vues

          Collation : 64 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm, 12,5 x 8 cm et 16,5 x 11 cm
          Présentation du contenu :

          Ces photographies sont tirées des albums 5, 6, 7 et 10, qui appartenaient aux familles Moutard et Lemoine. Sont regroupées ici les personnes dont le lien avec la famille n'est pas précisément connu, ainsi que celles non identifiées (vues 25, 30-35, 44-46, 49, 67).
          Les indications de villes entre parenthèses correspondent à l'adresse du photographe chez lequel le cliché a été pris (la plupart du temps il s'agit de photographes parisiens, dans ce cas le nom de Paris n'est pas mentionné).
          L'orthographe du nom Sehvester (vues 2-3) est incertain, de même que l'est celui de Sinwester, correspondant aux deux femmes présentes sur le cliché 83 Fi 96/8 : s'agit-il en fait de la même famille ? Les femmes Trambouze des vues 62 à 64 ont peut-être un rapport avec le magasin Trambouze dans lequel André Bujeaud s'approvisionne en matériel photographique (cité dans ses lettres à A. Chatelain et présent sur l'étiquette "P. Trambouze, 92 rue de Rennes, Paris", collée sur plusieurs boîtes de "plaques sèches au gélatino-bromure d'argent A. Lumière et ses fils" dans lesquelles André Bujeaud rangeaient les plaques qu'il avait réalisées). Autre supposition : Simone Trambouze, épouse Granjon, est-elle la filleule d'Élisabeth auteur des cartes postales numérisées (voir 1 Num 59 3/400/5, vues 3-14) ?

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 2e moitié 19e siècle

        • 83 Fi 201 - 

          Personnes liées à la famille Tillier : Georges Duncker (Hambourg, vue 9), Jamy Duncker ? (Hambourg, vue 10), Anna Duncker (Anvers, vue 11) et son mari W. Bertrand (Hambourg, vue 12), Emmy Duncker, épouse Valmer (Hambourg, vue 13), Bonafine Kerner (Cuxhaven, vue 15), Henriette Nölting (Lubeck, vue 17), François Loiselet en uniforme militaire (Paris, vue 19).

          19 vues  - Personnes liées à la famille Tillier : Georges Duncker (Hambourg, vue 9), Jamy Duncker ? (Hambourg, vue 10), Anna Duncker (Anvers, vue 11) et son mari W. Bertrand (Hambourg, vue 12), Emmy Duncker, épouse Valmer (Hambourg, vue 13), Bonafine Kerner (Cuxhaven, vue 15), Henriette Nölting (Lubeck, vue 17), François Loiselet en uniforme militaire (Paris, vue 19). (ouvre la visionneuse)

          19 vues

          Collation : 19 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
          Présentation du contenu :

          Ces photographies sont tirées de l'album 9, qui appartenait à la famille Tillier. Sont regroupées ici les personnes dont le lien avec la famille n'est pas précisément connu, ainsi que celles non identifiées (Saint-Jean-d'Angély, vues 1-2 ; Paris, vues 3-4 ; Hambourg, vues 5-8, 14, 16, 18). Les indications de villes entre parenthèses correspondent à l'adresse du photographe chez lequel le cliché a été pris.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 2e moitié 19e siècle

        • 83 Fi 162 - 

          Cinq enfants : un bébé, avec pour légende au verso "Élisabeth 5 mois, août 1883" (vue 1), la "nièce de Marguerite" [Guillon] ? ([2 janvier 1897 ?], vues 2-3), un bébé maintenu debout par un objet en bois (1905, vue 4), deux fillettes non identifiées dont l'une pourrait être "la petite Grolleau" (s.d., vues 5-6). 1883-1905

          6 vues  - Cinq enfants : un bébé, avec pour légende au verso 'Élisabeth 5 mois, août 1883' (vue 1), la 'nièce de Marguerite' [Guillon] ? ([2 janvier 1897 ?], vues 2-3), un bébé maintenu debout par un objet en bois (1905, vue 4), deux fillettes non identifiées dont l'une pourrait être 'la petite Grolleau' (s.d., vues 5-6). (ouvre la visionneuse)

          6 vues

          Collation : 1 photographie positive (photo-carte), noir et blanc, 9,5 x 6 cm ; 2 photographies positives et 3 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc, 18 x 13 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies isolée, n° [19-19 bis] de l'album 18, n° 183 de l'album 12, n° 344 et sans numéro (dont aucun tirage ne figure dans les albums).

          Présentation du contenu :

          Les légendes "nièce de Marguerite" et "la petite Grolleau" sont écrites sur une boîte de plaques de verre. "La petite Grolleau" désigne-t-elle Marthe Grolleau, recensée en 1896, alors qu'elle a 17 ans, avec sa mère Marie-Louise Rafflugeau, commerçante à Sainte-Hermine ? A-t-elle un rapport avec la femme "née Grolleau" photographiée sur le cliché 83 Fi 122 ?

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle

        • 83 Fi 163 - 

          Quatorze femmes non identifiées, dont deux portant un enfant, l'une à la Jordronnière ([ca 1897], vue 1) et l'autre au Clos (vue 14).

          14 vues  - Quatorze femmes non identifiées, dont deux portant un enfant, l'une à la Jordronnière ([ca 1897], vue 1) et l'autre au Clos (vue 14). (ouvre la visionneuse)

          14 vues

          Collation : 14 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 21 de l'album 14, et n° 312-314, 319, 322-325, 330, 334, 337-338 et 343 (dont aucun tirage ne figure dans les albums).

          Présentation du contenu :

          Il est probable que certains de ces portraits correspondent aux légendes manuscrites suivantes : "la Dugas", "la Berger", "la Mareau", Victorine Bobinet Bibard, la belle-soeur de Pierre Blandineau, Élisa Blandineau, Suzanne Lala[nne], "Olive" et "Imelda". Ces légendes sont présentes sur deux boîtes de plaques de verre et ne correspondent à aucun cliché identifié, malheureusement elles n'indiquent pas le numéro de clichés correspondant.
          "La Berger" pourrait être Alphonsine, fille d'Henri et Augustine Berger (voir 83 Fi 111), qui avait 21 ans en 1896. Une Victorine Bobinet, épouse Bibard, de 36 ans vit dans le village de Pareds, à la Jaudonnière, en 1901 : il s'agit probablement d'elle dont parle André dans sa lettre du 17 octobre 1897 : "Aujourd'hui il m'arrive une avalanche de métayers qui désirent se faire pourtraicturer. Dans le nombre se trouve Victorine de Pareds". Élisa Blandineau (probablement sur la vue 10), fille d'Auguste (voir 83 Fi 113) et d'Euphrosine Mallais, est née le 20 août 1878 à Bazoges-en-Pareds. Une Olive Boisseau de 28 ans était femme de chambre chez les Chatelain en 1896 (ce pourrait être la femme de la vue 11, photographiée le même jour qu'Amélie Chatelain lors d'une venue au Clos en décembre 1896). André Bujeaud évoque une Imelda dans sa lettre à Amélie Chatelain du 12 mai 1896.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle

        • 83 Fi 204 - 

          Portraits non identifiés : un homme et son fils ? (vue 1), un jeune homme en uniforme de marin (vue 2), deux hommes en costume et chapeau melon (vue 3), une femme portant un chapeau (vue 4), une femme avec deux enfants (vue 5).

          5 vues  - Portraits non identifiés : un homme et son fils ? (vue 1), un jeune homme en uniforme de marin (vue 2), deux hommes en costume et chapeau melon (vue 3), une femme portant un chapeau (vue 4), une femme avec deux enfants (vue 5). (ouvre la visionneuse)

          5 vues

          Collation : 5 photographies positives, noir et blanc : daguerréotypes, 10,5 x 8 cm (vues 1-2), ferrotypes, 6 x 4 cm (vue 3) et 3,5 x 2,5 cm (vue 4), plaque de verre, 8 x 8 cm, dans un cadre "vitrail" (vue 5)
          Informations sur l'édition :

          Photographies isolées.

          Présentation du contenu :

          Les quatre photographies réalisées sur support métallique résultent de procédés utilisés avant l'apparition des plaques de verre au gélatino-bromure d'argent (technique très répandue de 1880 à 1950). Elles peuvent être approximativement datées entre 1839 et 1855 pour les daguerréotypes (vues 1-2) et entre 1856 et 1890 pour les ferrotypes (vues 3-4).

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 2e quart 19e siècle / 2e moitié 19e siècle

        • 83 Fi 203 - 

          Portraits de personnalités des milieux artistique et politique : Nadar (vue 1), Gustave Courbet (vue 2), caricature des frères Lamoury par Henry Fusino (vue 3), Pauline Viardot (vue 4), George Sand (vue 6), caricature d'Alexis Graire (vue 7), M. Pilotelle ? (vue 8), Gaillard père (vue 10), montage de centaines de portraits surmontés par celui de Napoléon III (vue 11), Louis Blanc ? (vues 12-13), Giacchino Rossini (vue 14), Pierre-Joseph Proudhon (vue 15), Léon Gambetta (vue 16), Victor Hugo (vue 17), Ernest Picard (vue 18), Jules Simon (vue 19), Giacomo Meyerbeer (vue 20), Jules Favre (vue 21), Alexandre Dumas (vue 24).

          24 vues  - Portraits de personnalités des milieux artistique et politique : Nadar (vue 1), Gustave Courbet (vue 2), caricature des frères Lamoury par Henry Fusino (vue 3), Pauline Viardot (vue 4), George Sand (vue 6), caricature d'Alexis Graire (vue 7), M. Pilotelle ? (vue 8), Gaillard père (vue 10), montage de centaines de portraits surmontés par celui de Napoléon III (vue 11), Louis Blanc ? (vues 12-13), Giacchino Rossini (vue 14), Pierre-Joseph Proudhon (vue 15), Léon Gambetta (vue 16), Victor Hugo (vue 17), Ernest Picard (vue 18), Jules Simon (vue 19), Giacomo Meyerbeer (vue 20), Jules Favre (vue 21), Alexandre Dumas (vue 24). (ouvre la visionneuse)

          24 vues

          Collation : 24 photographies positives (photos-cartes), noir et blanc ; 10,5 x 6 cm
          Présentation du contenu :

          Ces portraits, tirés de l'album 8, sont présentés ici dans l'ordre de l'album. Ils ne sont pas tous identifiés, mais permettent d'appréhender les goûts musicaux et artistiques, ainsi que les idées politiques républicaines, chères à la famille Bujeaud.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 19e siècle / 1er quart 20e siècle
          Matière : homme politique / métier d'art / métier du spectacle

        • Au Clos (la maison des Bujeaud à Sainte-Hermine)

          Présentation du contenu :

          André Bujeaud a réalisé de nombreux portraits des domestiques qui travaillent au Clos (en particulier de ceux qui y vivent et apparaissent donc sur les recensements de population de Sainte-Hermine de 1896 à 1931, rue du Mouton devenue rue de l'Anglée).


          • 83 Fi 132 - 

            Alida. juillet 1903

            1 vue  - Alida. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographie n° 125 de l'album 18.

            Présentation du contenu :

            Alida (dont le nom de famille n'est pas précisé) apparaît également sur le cliché coté 83 Fi 77 en train de nettoyer les cuivres avec Ernestine Bardet.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 1er quart 20e siècle
            Matière : domestique

          • 83 Fi 134 - 

            Eugène Baclet, jardinier : en 1905 (vue 1), dans le jardin à côté de la serre, s.d. (vue 2). 1905

            2 vues  - Eugène Baclet, jardinier : en 1905 (vue 1), dans le jardin à côté de la serre, s.d. (vue 2). (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Collation : 2 photographies négatives (plaques de verre) dont une cassée, noir et blanc ; 18 x 13 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 173 de l'album 12, et n° 320 (dont aucun tirage ne figure dans les albums).

            Présentation du contenu :

            Louis Eugène Alexandre Baclet naît le 24 septembre 1876 à Saint-Jean-de-Beugné. Mobilisé en 1914 (classe 1896, bureau de Fontenay-le-Comte, n° matricule 652), il décède dans le camp de prisonniers de Wittemberg le 17 avril 1917.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Baclet, Louis Eugène Alexandre
            Matière : domestique

          • 83 Fi 135 - 

            Julia Prouteau, épouse Baclet. août 1910

            1 vue  - Julia Prouteau, épouse Baclet. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographie n° 244 de l'album 12.

            Présentation du contenu :

            Mélina Hortense Julia Prouteau, née le 13 avril 1880 à Saint-Crépin (Charente-Maritime), épouse Eugène Baclet le 12 mai 1903 à La Chapelle-Thémer. Son mari et elle reçoivent des cartes postales des Bujeaud en l'absence de ces derniers (voir 1 Num 59 3/400/2).

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Baclet, Mélina Hortense Julia (née Prouteau)
            Matière : domestique

          • 83 Fi 133 - 

            Ernestine Bardet : vers 1898 (vue 1), en août 1901, avec Augustine Patarin tenant la toile de fond (vue 2). [1898]-1901

            2 vues  - Ernestine Bardet : vers 1898 (vue 1), en août 1901, avec Augustine Patarin tenant la toile de fond (vue 2). (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Collation : 2 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 14 et 48 de l'album 18.

            Présentation du contenu :

            Marie Clémentine Ernestine Bardet (appelée Ernestine) est née le 19 juillet 1853 à Sainte-Hermine. Elle est l'unique domestique d'André Bujeaud sur le recensement de 1896. André l'évoque souvent dans ses lettres à Amélie Chatelain.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Bardet, Marie Clémentine Ernestine
            Matière : domestique

          • 83 Fi 136 - 

            Alexandre Beaumard. 1901

            1 vue  - Alexandre Beaumard. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Collation : 1 photographie positive (tirage), noir et blanc ; 12 x 7,5 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographie n° 50 de l'album 18 (sans plaque de verre correspondante).

            Présentation du contenu :

            Alexandre Célestin Joseph Beaumard naît le 23 mai 1873 aux Pineaux-Saint-Ouen. Enregistré comme domestique chez André Bujeaud lors du recensement de 1901, il est domicilié, avec sa femme Augustine, rue du Bon Pasteur à Sainte-Hermine dans celui de 1906, en tant que jardinier. Deux clichés de son mariage sont présentés sous la cote 83 Fi 137/3 et 4.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Beaumard, Alexandre Célestin Joseph
            Matière : domestique

          • 83 Fi 137 - 

            Augustine Patarin : vers 1898 (vue 1), en août 1901 (vue 2), lors de son mariage avec Alexandre Beaumard le 30 juin 1902 (vues 3-4). [1898]-1902

            4 vues  - Augustine Patarin : vers 1898 (vue 1), en août 1901 (vue 2), lors de son mariage avec Alexandre Beaumard le 30 juin 1902 (vues 3-4). (ouvre la visionneuse)

            4 vues

            Collation : 4 photographies positives (tirages), noir et blanc
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 15, 49, 83-84 de l'album 18 (sans plaque de verre correspondante).

            Présentation du contenu :

            Née le 10 octobre 1879 à La Réorthe, Augustine Marie Louise Patarin épouse Alexandre Beaumard le 30 juin 1902 à Sainte-Hermine devant André Bujeaud, leur patron, alors adjoint au maire.
            Sur un autre cliché (83 Fi 76), Augustine est photographiée en train de repasser dans la cuisine des Bujeaud.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Beaumard, Augustine Marie Louise (née Patarin) / Beaumard, Alexandre Célestin Joseph
            Matière : domestique / mariage

          • 83 Fi 138 - 

            Eugénie Daviet : avec Louise sur les genoux et Julienne, en juin 1903 (vue 1), en juillet 1903 (vue 2), portant Jean bébé, en juin 1904 (vue 3). 1903-1904

            3 vues  - Eugénie Daviet : avec Louise sur les genoux et Julienne, en juin 1903 (vue 1), en juillet 1903 (vue 2), portant Jean bébé, en juin 1904 (vue 3). (ouvre la visionneuse)

            3 vues

            Collation : 3 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 124, 126 et 146 de l'album 18.

            Présentation du contenu :

            Marie Louise Eugénie Daviet est née le 13 avril 1876 à Bournezeau, où ses parents sont métayers. Il semble que c'est à la naissance de Louise que les Bujeaud l'engagent comme nourrice ; elle apparait domiciliée chez eux sur les recensements de population de 1906 et 1911.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Daviet, Marie Louise Eugénie
            Matière : domestique

          • 83 Fi 139 - 

            Le père Delmas. septembre 1904

            1 vue  - Le père Delmas. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographie n° 159 de l'album 18.

            Présentation du contenu :

            Ses habits font penser à un journalier qui aurait pu travailler occasionnellement pour André Bujeaud. Dans la liste nominative du recensement de population de Sainte-Hermine en 1901, on trouve un Louis Delmas, journalier de 71 ans (en 1896 il était scieur de long). Dans deux lettres du 17 avril et du 26 mai 1897, André parle d'un "Hugues Delmas".

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 1er quart 20e siècle

          • 83 Fi 141 - 

            Madame (vue 1) et Monsieur (vue 2) Durand. juillet 1903

            2 vues  - Madame (vue 1) et Monsieur (vue 2) Durand. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Collation : 1 photographie positive (tirage), noir et blanc, 12 x 7,5 cm ; 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc, 18 x 13 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 127-128 de l'album 18 (sans plaque de verre correspondante pour la n° 127).

            Présentation du contenu :

            Il s'agit peut-être du même "Durand" que celui effectuant des travaux d'entretien sur les clichés cotés 83 Fi 72/2 et 4.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Durand (famille)

          • 83 Fi 142 - 

            Le père Fortin. septembre 1904

            1 vue  - Le père Fortin. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Informations sur l'édition :

            Photographie n° 293 de l'album 18.

            Présentation du contenu :

            Il est cité pour ses travaux de jardinage au Clos dans deux lettres d'André Bujeaud, datées du 13 novembre 1896 et du 3 janvier 1898.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 1er quart 20e siècle
            Matière : domestique

          • 83 Fi 143 - 

            Marie Girard, femme de chambre. septembre 1911

            1 vue  - Marie Girard, femme de chambre. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographie n° 255 de l'album 12.

            Présentation du contenu :

            Marie Girard (née à Sainte-Pexine le 7 mai 1884) est enregistrée comme femme de chambre chez les Bujeaud lors du recensement de 1931. Il semble qu'elle ait également travaillé dans leur appartement parisien, au 56 rue de Lisbonne, comme l'indique une carte postale (non numérisée) que lui a écrit Julienne en 1930.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Girard, Marie
            Matière : domestique

          • 83 Fi 144 - 

            Greta. septembre 1909

            1 vue  - Greta. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographie n° 233 de l'album 12.

            Présentation du contenu :

            Greta (dont le nom de famille n'est jamais précisé) semble s'être occupé des enfants d'André et Élisabeth Bujeaud. Elle apparaît également sur les clichés cotés 83 Fi 42/6 et 83 Fi 126.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 1er quart 20e siècle

          • 83 Fi 123 - 

            Marguerite Guillon : vers 1898 (vue 1), s.d. (vue 2).

            2 vues  - Marguerite Guillon : vers 1898 (vue 1), s.d. (vue 2). (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Collation : 2 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 10 de l'album 18, et n° 351 (dont aucun tirage ne figure dans les albums).

            Présentation du contenu :

            Marguerite Guillon est recensée en 1891 à Sainte-Hermine en tant que "gardienne de la maison Grimaux et Bujeaud". Elle est citée dans quelques lettres d'André à Amélie Chatelain, jusqu'à sa mort le 28 août 1900, à l'âge de 77 ans.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle
            Personne(s) : Guillon, Marguerite

          • 83 Fi 145 - 

            Ernest Klein. août 1910

            1 vue  - Ernest Klein. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographie n° 243 de l'album 12.

            Présentation du contenu :

            L'emplacement de sa photographie, à côté de celles des autres domestiques, dans l'album suggère qu'Ernest Klein était aussi un employé des Bujeaud en 1910.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 1er quart 20e siècle
            Matière : domestique

          • 83 Fi 146 - 

            Fr. Lachmann, gouvernante : avec toute la famille Bujeaud et Julienne Moutard, en juillet 1913 (vue 1), en août 1913 (vue 2). 1913

            2 vues  - Fr. Lachmann, gouvernante : avec toute la famille Bujeaud et Julienne Moutard, en juillet 1913 (vue 1), en août 1913 (vue 2). (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Collation : 2 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 x 18 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 258 et [264 bis] de l'album 12.

            Présentation du contenu :

            Il est probable que cette gouvernante soit d'origine allemande et que le "Fr" qui précède toujours son nom signifie Fraulein. Elle pose également sur une autre photographie de famille cotée 83 Fi 96/6.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 1er quart 20e siècle

          • 83 Fi 147 - 

            Florestine Planchet. juillet 1902

            1 vue  - Florestine Planchet. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographie n° 82 de l'album 18.

            Présentation du contenu :

            Sur le recensement de Sainte-Hermine de 1906, une Florestine Planchet, épouse Duranceau, habite à Ougnette.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 1er quart 20e siècle

          • 83 Fi 159 - 

            Trois employées des Bujeaud au Clos ? : en 1905 (vues 1-2), en août 1910 (vue 3). 1905-1910

            3 vues  - Trois employées des Bujeaud au Clos ? : en 1905 (vues 1-2), en août 1910 (vue 3). (ouvre la visionneuse)

            3 vues

            Collation : 3 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc, 18 x 13 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 174-175 et 245 de l'album 12.

            Présentation du contenu :

            Ces trois portraits ne sont pas légendés, cependant leur emplacement dans l'album à côté d'Eugène Baclet (vues 1-2) et d'Ernest Klein et Julia Baclet (vue 3) laisse penser qu'il s'agit d'autres domestiques du Clos. Peut-être s'agit-il de Berthe Alleau et de Victoria Lhommeau (recensées au Clos en 1906, vues 1-2), et d'Yvonne Joret (présente en 1911, vue 3) ?

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 1er quart 20e siècle

        • Les habitants des Landes, à Bazoges-en-Pareds

          Présentation du contenu :

          Parmi les "métairies du bocage" dont s'occupe André Bujeaud, celle des Landes est la plus souvent évoquée dans sa correspondance avec Amélie Chatelain.
          Les listes nominatives de recensement de Bazoges-en-Pareds entre 1901 et 1911 attestent de la présence de deux familles dans le village des Landes : les Belaud et les Tétaud. Les premiers sont mentionnés comme leur propre patron, alors que les seconds travaillent pour "M. Bujeaud à Sainte-Hermine". Le nombre important de photographies prises par André Bujeaud, notamment lors des mariages, témoigne de ses relations étroites avec les habitants du village (voir aussi les photos du village et du dolmen des Landes, 83 Fi 12 et 13).


          • 83 Fi 149 - 

            Les femmes de la famille Belaud, de gauche à droite : Henriette (née en 1880), Alice (1884), Lydie (1897), Marie (née Raud en 1855) et Marie (1888). [ca 1900]

            1 vue  - Les femmes de la famille Belaud, de gauche à droite : Henriette (née en 1880), Alice (1884), Lydie (1897), Marie (née Raud en 1855) et Marie (1888). (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 13 x 18 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographie n° 21 de l'album 18.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle
            Personne(s) : Belaud (famille)

          • 83 Fi 150 - 

            Au Clos : Henriette Belaud et son futur époux Constant Perrotin (vue 1), Louis Belaud père (vue 2) et Alice Belaud (vue 3). La noce d'Henriette et Constant Perrotin, le 19 novembre 1902, aux Landes : deux enfants (vue 4), toute la noce (vue 5), les époux (vue 6), Marie Raud, épouse Belaud (vue 7), et Louis Belaud, le grand-père de la mariée (vue 8). novembre 1902

            8 vues  - Au Clos : Henriette Belaud et son futur époux Constant Perrotin (vue 1), Louis Belaud père (vue 2) et Alice Belaud (vue 3). La noce d'Henriette et Constant Perrotin, le 19 novembre 1902, aux Landes : deux enfants (vue 4), toute la noce (vue 5), les époux (vue 6), Marie Raud, épouse Belaud (vue 7), et Louis Belaud, le grand-père de la mariée (vue 8). (ouvre la visionneuse)

            8 vues

            Collation : 8 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 94-96, 99-103 de l'album 18.

            Présentation du contenu :

            Louis Belaud (né en 1855 à Mouilleron-en-Pareds) et Marie Raud (née la même année à Monsireigne) ont 8 enfants sur le recensement effectué en 1901 à Bazoges-en-Pareds : Ernest, Henriette, Louis, Alice, Eugène, Marie, Arthur et Lydie. Leur fille aînée, Marie Henriette Constance, se marie en 1902 à Bazoges avec Constant Perrotin.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Belaud (famille) / Perrotin, Marie Henriette Constance (née Belaud) / Perrotin, Constant
            Matière : mariage

          • 83 Fi 151 - 

            Louis Belaud fils. novembre 1903

            1 vue  - Louis Belaud fils. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographie n° 138 de l'album 18.

            Présentation du contenu :

            Louis Constant Henri Belaud, né le 10 juin 1882 à Monsireigne, est le 3e enfant de Louis et Marie Belaud. Il épouse Alice Raud en 1911 (voir les clichés du mariage sous la cote 83 Fi 155) et décède au front le 1er octobre 1914 (classe 1902, bureau de Fontenay-le-Comte, n° matricule 954).

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Belaud, Louis Constant Henri

          • 83 Fi 152 - 

            Alice Belaud et son époux Émile Prézeau : au Clos (vue 1), aux Landes le jour de leur mariage (vues 2-4). juin 1905

            4 vues  - Alice Belaud et son époux Émile Prézeau : au Clos (vue 1), aux Landes le jour de leur mariage (vues 2-4). (ouvre la visionneuse)

            4 vues

            Collation : 4 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 177, 179, 181-182 de l'album 18.

            Présentation du contenu :

            Marie Lydie Alice (appelée Alice) Belaud se marie le 13 juin 1905, à Bazoges-en-Pareds, avec Pierre Émile Clément Prézeau. Comme il l'avait fait pour sa soeur aînée Henriette, André Bujeaud photographie Alice et son époux devant la toile de fond dans la cour du Clos, puis le jour de la noce aux Landes. Preuve de la présence des Bujeaud au mariage, Élisabeth pose sur la photographie de groupe entre le père et le grand-père de la mariée, au premier rang (sur des planches de bois).

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Belaud (famille) / Prézeau, Marie Lydie Alice (née Belaud) / Prézeau, Pierre Émile Clément
            Matière : mariage

          • 83 Fi 153 - 

            Au Clos, en avril 1907 : Ernest Belaud et sa future femme Lydie Vincent (vue 1), Louis fils (vue 2) et Marie (vue 3) Belaud, les mêmes autour de Louis Belaud père (vue 4). Aux Landes, le jour du mariage d'Ernest et Lydie Belaud : toute la noce (vue 5), les époux (vue 6), trois jeunes filles (vue 7), Alice Belaud, épouse Prézeau, avec son mari, son grand-père et son enfant ? (vue 8). 1907

            8 vues  - Au Clos, en avril 1907 : Ernest Belaud et sa future femme Lydie Vincent (vue 1), Louis fils (vue 2) et Marie (vue 3) Belaud, les mêmes autour de Louis Belaud père (vue 4). Aux Landes, le jour du mariage d'Ernest et Lydie Belaud : toute la noce (vue 5), les époux (vue 6), trois jeunes filles (vue 7), Alice Belaud, épouse Prézeau, avec son mari, son grand-père et son enfant ? (vue 8). (ouvre la visionneuse)

            8 vues

            Collation : 8 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 18 x 13 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 217-218, 220, 219, 222, 224-226 de l'album 12.

            Présentation du contenu :

            Louis Henri Ernest (appelé Ernest), le fils aîné de Louis et Marie Belaud, épouse Victorine Clémentine Lydie Vincent le 27 mai 1907, à Bazoges-en-Pareds.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Belaud (famille) / Belaud, Louis Henri Ernest / Belaud, Victorine Clémentine Lydie (née Vincent)
            Matière : mariage

          • 83 Fi 154 - 

            La famille Tétaud : Ernest et Eugénie Tétaud avec leurs enfants, le 27 mai 1907, jour du mariage d'Ernest Belaud (vue 1), Eugénie avec sa petite-fille Marthe Tétaud ?, le jour de la noce de Louis Belaud en juillet 1911 (vue 2). 1907-1911

            2 vues  - La famille Tétaud : Ernest et Eugénie Tétaud avec leurs enfants, le 27 mai 1907, jour du mariage d'Ernest Belaud (vue 1), Eugénie avec sa petite-fille Marthe Tétaud ?, le jour de la noce de Louis Belaud en juillet 1911 (vue 2). (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Collation : 2 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 x 18 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 223 et 252 de l'album 12.

            Présentation du contenu :

            Ernest Tétaud épouse Eugénie Phelippeau le 6 juin 1887 à Sigournais. Ils sont recensés avec leurs enfants à la Fembretière puis aux Landes, à Bazoges-en-Pareds, de 1896 à 1911. Leur fille aînée, Berthélina, épouse Constant Eugène Belaud le 15 février 1912, deux ans après la naissance de leur fille Marthe Marie Ernestine.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Tétaud (famille)

          • 83 Fi 155 - 

            Aux Landes, le mariage de Louis Belaud et Alice Raud : toute la noce (vue 1), les époux (vue 2). 10 juillet 1911

            2 vues  - Aux Landes, le mariage de Louis Belaud et Alice Raud : toute la noce (vue 1), les époux (vue 2). (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Collation : 2 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 x 18 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 250-251 de l'album 12.

            Présentation du contenu :

            Louis Constant Henri (appelé Louis), fils cadet de Louis et Marie Belaud, épouse Henriette Alice Athalie Raud le 10 juillet 1911, à Bazoges-en-Pareds. Dans l'album photo, une légende (au crayon, avec un point d'interrogation) indique qu'il s'agit d'Arthur Belaud en juin 1911 mais ce dernier s'est marié en 1919 à La Jaudonnière ; il s'agit donc plus vraisemblablement du mariage de son frère Louis.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Belaud (famille) / Belaud, Louis Constant Henri / Belaud, Henriette Alice Athalie (née Raud)
            Matière : mariage

          • 83 Fi 158 - 

            Un double mariage [dans la famille Tétaud ?] : toute la noce (vue 1), le premier couple de mariés (vue 2), le second couple (vue 3), Eugénie Tétaud entourée de deux hommes âgés (vue 4). 1921

            4 vues  - Un double mariage [dans la famille Tétaud ?] : toute la noce (vue 1), le premier couple de mariés (vue 2), le second couple (vue 3), Eugénie Tétaud entourée de deux hommes âgés (vue 4). (ouvre la visionneuse)

            4 vues

            Collation : 4 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 x 18 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 309-311 de l'album 12, et 312 de l'album 15.

            Présentation du contenu :

            Ces 4 clichés sont légendés "mai 1921" et, sous la vue 2, "et ... Tétaud". Il pourrait s'agir du mariage d'un fils d'Ernest et Eugénie Tétaud, probablement Ernest né le 9 avril 1895 à Bazoges-en-Pareds, mais les recherches dans les tables décennales de Bazoges-en-Pareds et des communes voisines n'ont pas permis de confirmer cette hypothèse. Ou alors les épouses pourraient être deux soeurs Tétaud, éventuellement Georgette (née le 4 mai 1893 à Bazoges) et Marie (née le 28 janvier 1899) qui se sont toutes les deux mariées fin avril 1921.

            Typologie documentaire : photographie / portrait
            Contexte historique : 1er quart 20e siècle
            Personne(s) : Tétaud (famille)
            Matière : mariage

    • Georges Clemenceau et le monument de Sainte-Hermine

      Présentation du contenu :

      Georges Clemenceau, qui fut médecin à Sainte-Hermine et séjourna au château de l'Aubraie voisin, était un parent lointain et un ami de la famille Bujeaud, en particulier de Jérôme et de son fils, André. Ce dernier, maire de Sainte-Hermine au moment de l'érection du monument en hommage au "Père la Victoire", photographia les étapes de la réalisation de la statue, notamment dans l'atelier du sculpteur François Sicard. L'artiste et son sujet sont également immortalisés en compagnie de la famille Bujeaud dans un cadre plus intime.


      • 83 Fi 2 - 

        La place Clemenceau, au carrefour de Saint-Hermand : l'ancienne place en mai 1920, avec la bascule qui sera remplacée par le monument commémoratif (vue 1), l'installation de la maquette grandeur nature sur la place, le 15 août 1920 (vue 2), le monument terminé installé à sa place, en novembre 1920 (vues 3-7). 1920

        7 vues  - La place Clemenceau, au carrefour de Saint-Hermand : l'ancienne place en mai 1920, avec la bascule qui sera remplacée par le monument commémoratif (vue 1), l'installation de la maquette grandeur nature sur la place, le 15 août 1920 (vue 2), le monument terminé installé à sa place, en novembre 1920 (vues 3-7). (ouvre la visionneuse)

        7 vues

        Collation : 7 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
        Informations sur l'édition :

        Photographies n° 285-286, 302-306 de l'album 12.

        Présentation du contenu :

        Sur la vue 2, le sculpteur François Sicard se trouve au pied du monument, accompagné des quatre enfants d'André Bujeaud.

        Données techniques : verre
        Typologie documentaire : photographie
        Contexte historique : 1er quart 20e siècle
        Lieu(x) : Sainte-Hermine
        Personne(s) : Clemenceau, Georges
        Matière : monument commémoratif / sculpture / voirie

      • 83 Fi 3 - 

        L'atelier du monument Clemenceau, à Ougnette (Sainte-Hermine) : le sculpteur François Sicard devant la maquette de Clemenceau et le bloc de calcaire (vues 1-2), le praticien Virgile Magliari et son équipe (vues 3-4), sculpteur, praticien et ouvriers (vues 5-7), les statues de Poilus (vue 8), le buste en plâtre de Clemenceau (vues 9-14). [1920]

        14 vues  - L'atelier du monument Clemenceau, à Ougnette (Sainte-Hermine) : le sculpteur François Sicard devant la maquette de Clemenceau et le bloc de calcaire (vues 1-2), le praticien Virgile Magliari et son équipe (vues 3-4), sculpteur, praticien et ouvriers (vues 5-7), les statues de Poilus (vue 8), le buste en plâtre de Clemenceau (vues 9-14). (ouvre la visionneuse)

        14 vues

        Collation : 14 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
        Informations sur l'édition :

        Photographies n° 287-297 de l'album 12.

        Présentation du contenu :

        André Bujeaud pose en haut à droite de la vue 6.

        Données techniques : verre
        Typologie documentaire : photographie / portrait
        Contexte historique : 1er quart 20e siècle
        Personne(s) : Clemenceau, Georges / Sicard, François
        Matière : monument commémoratif / sculpture

      • 83 Fi 4 - 

        Georges Clemenceau chez les Bujeaud, devant leur maison du Clos, à Sainte-Hermine : entouré, de gauche à droite, d'André, Julienne, Rachel (assise), Jean et Élisabeth Bujeaud, Julienne Moutard, quatre membres de la famille Jacquemaire, François Sicard et Louise Bujeaud (vue 1), avec Julienne Moutard, la mère d'Élisabeth Bujeaud (vue 2). 26 août 1920

        2 vues  - Georges Clemenceau chez les Bujeaud, devant leur maison du Clos, à Sainte-Hermine : entouré, de gauche à droite, d'André, Julienne, Rachel (assise), Jean et Élisabeth Bujeaud, Julienne Moutard, quatre membres de la famille Jacquemaire, François Sicard et Louise Bujeaud (vue 1), avec Julienne Moutard, la mère d'Élisabeth Bujeaud (vue 2). (ouvre la visionneuse)

        2 vues

        Collation : 2 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
        Informations sur l'édition :

        Photographies n° 298-299 de l'album 12.

        Typologie documentaire : photographie / portrait
        Contexte historique : 1er quart 20e siècle
        Personne(s) : Clemenceau, Georges / Bujeaud (famille)

      • 83 Fi 5 - 

        La famille Bujeaud chez Georges Clemenceau, à Belesbat : Clemenceau accompagné de M. et Mme Jacquemaire (sa fille), M. et Mme Bujeaud, et François Sicard, le 30 août 1920 (vue 1), Élisabeth Bujeaud et Clemenceau au pied de la manche à air en forme de carpe, en septembre 1921 (vue 2) et les 4 enfants d'Élisabeth et André Bujeaud sur la plage, le même jour (vue 3), Élisabeth Bujeaud et ses 4 enfants auprès de Clemenceau, le 13 septembre 1924 (vues 4-6), les filles Bujeaud au pied de la manche à air et Clemenceau de dos dans le jardin en [1924] (vues 7-8). 1920-1924

        8 vues  - La famille Bujeaud chez Georges Clemenceau, à Belesbat : Clemenceau accompagné de M. et Mme Jacquemaire (sa fille), M. et Mme Bujeaud, et François Sicard, le 30 août 1920 (vue 1), Élisabeth Bujeaud et Clemenceau au pied de la manche à air en forme de carpe, en septembre 1921 (vue 2) et les 4 enfants d'Élisabeth et André Bujeaud sur la plage, le même jour (vue 3), Élisabeth Bujeaud et ses 4 enfants auprès de Clemenceau, le 13 septembre 1924 (vues 4-6), les filles Bujeaud au pied de la manche à air et Clemenceau de dos dans le jardin en [1924] (vues 7-8). (ouvre la visionneuse)

        8 vues

        Collation : 6 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc, 13 x 18 cm (vues 1-6) ; 2 photographies positives (tirages), noir et blanc, 6,5 x 9 cm (vues 7-8)
        Informations sur l'édition :

        Photographies n° 300 de l'album 12, n° 314-315, 326-327 et 332 de l'album 15, et sans numéro de l'album 17.

        Typologie documentaire : photographie / portrait
        Contexte historique : 1er quart 20e siècle
        Lieu(x) : Bel-Esbat (Saint-Vincent-sur-Jard)
        Personne(s) : Clemenceau, Georges / Bujeaud (famille)

      • 83 Fi 6 - 

        François Sicard (le sculpteur du monument Clemenceau à Sainte-Hermine) et sa femme, avec les membres des familles Bujeaud et Grimaux, sur le perron de l'Auneau (propriété des Grimaux à Chantonnay). 30 août 1920

        1 vue  - François Sicard (le sculpteur du monument Clemenceau à Sainte-Hermine) et sa femme, avec les membres des familles Bujeaud et Grimaux, sur le perron de l'Auneau (propriété des Grimaux à Chantonnay). (ouvre la visionneuse)

        1 vue

        Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
        Informations sur l'édition :

        Photographie n° 301 de l'album 12.

        Présentation du contenu :

        Dans l'encadrement de la porte, se tient Léontine Grimaux, née Boutet. Ce sont probablement sa fille, Jeanne, et son fils, Georges, qui entourent le sculpteur, sur les plus hautes marches. Élisabeth Bujeaud est assise en bas de l'escalier (avec un chapeau), ses 3 filles sont debout derrière elle.

        Typologie documentaire : photographie / portrait
        Contexte historique : 1er quart 20e siècle
        Lieu(x) : Auneau, l' (Chantonnay) : château
        Personne(s) : Bujeaud (famille) / Sicard, François / Grimaux (famille)

    • Scènes de la vie quotidienne, loisirs et événements

      Présentation du contenu :

      Les lettres d'André Bujeaud à Amélie Chatelain relatent très souvent les travaux effectués par ses métayers et domestiques, notamment la période des foins.


        • 83 Fi 72 - 

          Travaux d'entretien autour du Clos : élagage à l'Anglée, entre septembre 1897 et l'été 1898 (vue 1), arrosage du parc, en juin-juillet 1901 (Durand à gauche, vue 2), débitage d'arbre, en juillet 1901 (Chenu à gauche, vue 3), ramassage des feuilles, en novembre 1901 (Durand à droite sur la vue 4, vues 4-5), Gautier (à gauche) déracinant un arbre, le 21 décembre 1901 (vue 6). [1897]-1901

          6 vues  - Travaux d'entretien autour du Clos : élagage à l'Anglée, entre septembre 1897 et l'été 1898 (vue 1), arrosage du parc, en juin-juillet 1901 (Durand à gauche, vue 2), débitage d'arbre, en juillet 1901 (Chenu à gauche, vue 3), ramassage des feuilles, en novembre 1901 (Durand à droite sur la vue 4, vues 4-5), Gautier (à gauche) déracinant un arbre, le 21 décembre 1901 (vue 6). (ouvre la visionneuse)

          6 vues

          Collation : 6 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 111 de l'album 14, n° 188-189 et 200 de l'album 13, n° 328 (dont aucun tirage ne figure dans les albums) et n° 202 de l'album 13.

          Typologie documentaire : photographie
          Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
          Lieu(x) : Sainte-Hermine
          Matière : vie quotidienne

        • 83 Fi 73 - 

          Au Clos : [Augustine Patarin ?] (entre mars et avril 1901, vue 1) et Ernestine Bardet (s.d., vue 2) nourrissant les poules, un domestique déversant le contenu d'une charrette tirée par un cheval, entre mai et juin 1901 (vue 3), Élisabeth et Julienne dans la basse-cour, un jardinier en arrière-plan, en avril 1903 (vue 4), trois enfants Bujeaud et Eugénie Daviet ?, dans une charrette avec un homme tenant le cheval et Élisabeth à l'arrière, en 1904 ou 1905 (vue 5). 1901-[1905]

          5 vues  - Au Clos : [Augustine Patarin ?] (entre mars et avril 1901, vue 1) et Ernestine Bardet (s.d., vue 2) nourrissant les poules, un domestique déversant le contenu d'une charrette tirée par un cheval, entre mai et juin 1901 (vue 3), Élisabeth et Julienne dans la basse-cour, un jardinier en arrière-plan, en avril 1903 (vue 4), trois enfants Bujeaud et Eugénie Daviet ?, dans une charrette avec un homme tenant le cheval et Élisabeth à l'arrière, en 1904 ou 1905 (vue 5). (ouvre la visionneuse)

          5 vues

          Collation : 5 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 176 de l'album 13, n° 287 (dont aucun tirage ne figure dans les albums), n° 180 de l'album 13, n° 115 de l'album 18 et n° 360 (dont aucun tirage ne figure dans les albums).

          Typologie documentaire : photographie
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Lieu(x) : Sainte-Hermine
          Matière : vie quotidienne

        • 83 Fi 74 - 

          Des lavandières : au lavoir du bourg, près du pont sur la Smagne (s.d., vues 1-2), au chemin des Planches (mars 1901, vue 3), au pied du pont de Richambeau (mars 1901, vue 4). [mars 1901]

          4 vues  - Des lavandières : au lavoir du bourg, près du pont sur la Smagne (s.d., vues 1-2), au chemin des Planches (mars 1901, vue 3), au pied du pont de Richambeau (mars 1901, vue 4). (ouvre la visionneuse)

          4 vues

          Collation : 4 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 284 et 340 (dont aucun tirage ne figure dans les albums), et n° 167 et 169 de l'album 14.

          Typologie documentaire : photographie
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Lieu(x) : Sainte-Hermine
          Matière : vie quotidienne

        • 83 Fi 75 - 

          Le séchage du linge, dans la Petite Prée (près du Clos), avec deux femmes pliant du linge et Élisabeth Bujeaud, assise sur une brouette, tenant une ombrelle. [mai-juin 1901]

          2 vues  - Le séchage du linge, dans la Petite Prée (près du Clos), avec deux femmes pliant du linge et Élisabeth Bujeaud, assise sur une brouette, tenant une ombrelle. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Collation : 2 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 182-183 de l'album 13.

          Typologie documentaire : photographie
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Lieu(x) : Sainte-Hermine
          Matière : vie quotidienne

        • 83 Fi 76 - 

          Le repassage du linge par Augustine Patarin. En arrière-plan, des ustensiles de cuisine accrochés au mur et un chat sur une chaise. [mai-juin 1901]

          1 vue  - Le repassage du linge par Augustine Patarin. En arrière-plan, des ustensiles de cuisine accrochés au mur et un chat sur une chaise. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographie n° 41 de l'album 18 (la plaque de verre porte le n° 369).

          Typologie documentaire : photographie
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Lieu(x) : Sainte-Hermine
          Matière : vie quotidienne

        • 83 Fi 77 - 

          Le nettoyage des cuivres par Alida (à gauche) et Ernestine Bardet. [avril-juin 1903]

          1 vue  - Le nettoyage des cuivres par Alida (à gauche) et Ernestine Bardet. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographie n° 114 de l'album 18.

          Typologie documentaire : photographie
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Lieu(x) : Sainte-Hermine
          Matière : vie quotidienne

        • 83 Fi 78 - 

          Les foins à Sainte-Hermine : un faucheur dans la grande Prée (avant 1897, vues 1-3), faucheurs au repos (1898, vue 4) et au travail (1898, vue 5 ; juin 1901, vue 6). [ca 1896]-1901

          6 vues  - Les foins à Sainte-Hermine : un faucheur dans la grande Prée (avant 1897, vues 1-3), faucheurs au repos (1898, vue 4) et au travail (1898, vue 5 ; juin 1901, vue 6). (ouvre la visionneuse)

          6 vues

          Collation : 6 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 29-31, 117-118 de l'album 14, et n° 181 de l'album 13.

          Typologie documentaire : photographie
          Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
          Lieu(x) : Sainte-Hermine
          Matière : agriculteur / technique agricole

        • 83 Fi 79 - 

          Les foins aux Landes : le champ (vue 1), deux faucheurs (vue 2). juillet 1900

          2 vues  - Les foins aux Landes : le champ (vue 1), deux faucheurs (vue 2). (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Collation : 2 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 128 et 130 de l'album 14.

          Typologie documentaire : photographie
          Contexte historique : 4e quart 19e siècle
          Lieu(x) : Landes, les (Bazoges-en-Pareds)
          Matière : technique agricole

        • 83 Fi 80 - 

          Le ramassage des pommes de terre, à Sainte-Hermine. octobre 1901

          2 vues  - Le ramassage des pommes de terre, à Sainte-Hermine. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Collation : 2 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 196 et 198 de l'album 13.

          Typologie documentaire : photographie
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Lieu(x) : Sainte-Hermine
          Matière : technique agricole

        • 83 Fi 81 - 

          Attelages de chevaux (vues 1, 4-6, 8), de boeufs (vues 2-3, 5-7) et d'âne (vue 3), à Sainte-Hermine : dans le champ du Cerisier, à l'Anglée (vue 1), deux hommes munis de longs bâtons pour piquer les boeufs (vue 2), les foins (vues 3-4 et 8), dans la grande prairie (vue 4), labour à l'Anglée (vues 5-6), une faucheuse (vue 7). [ca 1896]-1901

          8 vues  - Attelages de chevaux (vues 1, 4-6, 8), de boeufs (vues 2-3, 5-7) et d'âne (vue 3), à Sainte-Hermine : dans le champ du Cerisier, à l'Anglée (vue 1), deux hommes munis de longs bâtons pour piquer les boeufs (vue 2), les foins (vues 3-4 et 8), dans la grande prairie (vue 4), labour à l'Anglée (vues 5-6), une faucheuse (vue 7). (ouvre la visionneuse)

          8 vues

          Collation : 8 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm (vues 1-6, 8), 9 x 12 cm (vue 7)
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 6, 32-33 de l'album 14, n° 187 et 199 de l'album 13, et n° 281-282 et 294 (dont aucun tirage ne figure dans les albums).

          Présentation du contenu :

          Les 3 premiers clichés sont antérieurs à 1897, les 3 suivants ont été pris en juin 1901 (vue 4) et novembre 1901 (vues 5-6), les 2 derniers ne sont pas datés.

          Typologie documentaire : photographie
          Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
          Lieu(x) : Sainte-Hermine
          Matière : technique agricole

        • 83 Fi 82 - 

          La batterie. Paul Moutard, tout à gauche, observe les moissonneurs. 1913

          1 vue  - La batterie. Paul Moutard, tout à gauche, observe les moissonneurs. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographie n° 278 de l'album 12.

          Typologie documentaire : photographie
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Lieu(x) : Sainte-Hermine
          Matière : outil agricole

        • 83 Fi 83 - 

          Binoche (vue 1) et Miton (vue 2), à Sainte-Hermine. 1901

          2 vues  - Binoche (vue 1) et Miton (vue 2), à Sainte-Hermine. (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Collation : 2 photographies négatives (plaques de verre), dont une cassée (vue 1), noir et blanc ; 13 × 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 178 et 197 de l'album 13.

          Typologie documentaire : photographie
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Matière : Chat

        • 83 Fi 84 - 

          Pif (vue 1), Dol (vues 2-3, 5) et Bob (vues 2-4, 6). [1897]-1901

          6 vues  - Pif (vue 1), Dol (vues 2-3, 5) et Bob (vues 2-4, 6). (ouvre la visionneuse)

          6 vues

          Collation : 6 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 36, 119, 170-172 de l'album 14, et n° 177 de l'album 13.

          Présentation du contenu :

          La première photographie date probablement de 1897, la deuxième a été prise en 1900, les 4 dernières en 1901.

          Typologie documentaire : photographie
          Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
          Matière : chien

        • 83 Fi 85 - 

          Une truie et ses petits, avec deux domestiques, à la Jordronnière à Sigournais, avant 1897 (vue 1). Un cochon, à Sainte-Hermine, en mai 1901 (vue 2). [ca 1895]-1901

          2 vues  - Une truie et ses petits, avec deux domestiques, à la Jordronnière à Sigournais, avant 1897 (vue 1). Un cochon, à Sainte-Hermine, en mai 1901 (vue 2). (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Collation : 2 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 20 de l'album 14 et n° 179 de l'album 13.

          Typologie documentaire : photographie
          Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
          Matière : porc

        • 83 Fi 86 - 

          Des vaches : dans la Petite Prée, à Sainte-Hermine (vue 1), à la Jordronnière, à Sigournais (vues 2-3), dans la prairie, à Sainte-Hermine (vues 4-5 ; "Jolie" au premier plan sur la vue 5). [ca 1895]-1901

          6 vues  - Des vaches : dans la Petite Prée, à Sainte-Hermine (vue 1), à la Jordronnière, à Sigournais (vues 2-3), dans la prairie, à Sainte-Hermine (vues 4-5 ; 'Jolie' au premier plan sur la vue 5). (ouvre la visionneuse)

          6 vues

          Collation : 6 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 4 (n° 2 sur la plaque), 18-19 et 27 de l'album 14, n° 195 de l'album 13 et n° 367 (dont aucun tirage ne figure dans les albums).

          Présentation du contenu :

          Les 4 premières photographies sont antérieures à 1897, la 5e a été prise en 1901 et la dernière n'est pas datée.

          Typologie documentaire : photographie
          Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
          Matière : bovidé

        • 83 Fi 70 - 

          Sur la plage : pêche à pied (vue 1), jeux de plage (vues 3-6, 8), bains de mer (vues 7 et 9), tente de toile (vue 10). En arrière-plan, de nombreux voiliers (vue 1) et le remblai (vues 2, 4-5). 1910-1911

          10 vues  - Sur la plage : pêche à pied (vue 1), jeux de plage (vues 3-6, 8), bains de mer (vues 7 et 9), tente de toile (vue 10). En arrière-plan, de nombreux voiliers (vue 1) et le remblai (vues 2, 4-5). (ouvre la visionneuse)

          10 vues

          Collation : 10 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 231, 233-238 et 240 de l'album 13, et n° 253-254 de l'album 12.

          Présentation du contenu :

          Les 8 premiers clichés ont été pris en août 1910, les deux derniers en août 1911 (voir la carte postale écrite par Élisabeth fin août 1911 : 1 Num 59 3/400/10, vue 4). Élisabeth Bujeaud et ses 4 enfants, Julienne, Louise, Jean et Rachel, figurent sur les vues 3 à 10.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Lieu(x) : Grande plage (Les Sables-d'Olonne)
          Personne(s) : Bujeaud (famille)
          Matière : bains de mer

        • 83 Fi 71 - 

          En voiture : le ménage Tinardon, le 30 juillet 1903 (vues 1-2), avec les 4 enfants Bujeaud en passagers et Ernest Klein ? en arrière-plan, [ca 1915] (vue 3), une de Dion Bouton, [ca 1922] (vue 4). 1903-[ca 1922]

          4 vues  - En voiture : le ménage Tinardon, le 30 juillet 1903 (vues 1-2), avec les 4 enfants Bujeaud en passagers et Ernest Klein ? en arrière-plan, [ca 1915] (vue 3), une de Dion Bouton, [ca 1922] (vue 4). (ouvre la visionneuse)

          4 vues

          Collation : 4 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 129 et 129 bis de l'album 18, et n° 276 et 279 (dont aucun tirage ne figure dans les albums).

          Présentation du contenu :

          Des membres de la famille Bujeaud figurent parmi les personnes photographiées aux vues 3-4.

          Typologie documentaire : photographie
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Matière : automobile

        • 83 Fi 166 - 

          Sorties et moments de détente mettant généralement en scène Julienne, Louise, Jean et Rachel Bujeaud, ainsi que leurs parents André et Élisabeth, et leurs cousins Rose et André Chatelain, en différents lieux dont Sainte-Hermine et la Jordronnière : retours de chasse (vues 9-13, 36), le Fossé Rouge à L'Oie (château des parents d'Hélène Arnauldet épouse Chatelain, vues 23-24, 27, 53), Touchegray (vue 25), le château de la Vachonnière à La Verrie (vues 29, 31-32), Paris (vues 33-35, 43, 48), personnes déguisées (vues 61, 68-69, 74). [1922]-[1924]

          84 vues  - Sorties et moments de détente mettant généralement en scène Julienne, Louise, Jean et Rachel Bujeaud, ainsi que leurs parents André et Élisabeth, et leurs cousins Rose et André Chatelain, en différents lieux dont Sainte-Hermine et la Jordronnière : retours de chasse (vues 9-13, 36), le Fossé Rouge à L'Oie (château des parents d'Hélène Arnauldet épouse Chatelain, vues 23-24, 27, 53), Touchegray (vue 25), le château de la Vachonnière à La Verrie (vues 29, 31-32), Paris (vues 33-35, 43, 48), personnes déguisées (vues 61, 68-69, 74). (ouvre la visionneuse)

          84 vues

          Collation : 84 photographies positives (tirages), noir et blanc
          Présentation du contenu :

          Sont présentés ici tous les tirages photographiqus de l'album 17 exceptés 7 d'entres eux, regroupés avec d'autres clichés du même sujet (Vouvant, la Bobinière, le dolmen des Landes et Belesbat). Les légendes, lorsqu'elles existent, ont été numérisées.

          Typologie documentaire : photographie / portrait
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Personne(s) : Bujeaud (famille) / Chatelain, André Louis Ernest / Babouard, Rose Marguerite Amélie (née Chatelain)

        • 83 Fi 1 - 

          En dehors de l'Exposition : la place de Rennes (actuelle place du 18 juin 1940), avec la gare Montparnasse à gauche (transport en commun hippomobile sur rail, vue 1).
          La perspective des Invalides prise de l'avenue Nicolas II (vue 2), le Grand Palais (vues 3-5), le Petit Palais (vues 6-9), l'avenue Nicolas II prise du pont Alexandre III (vue 10), le pont Alexandre III (vues 11), les façades des palais sur l'esplanade des Invalides (vues 12-14).
          Les quais de Seine : le palais de la Ville de Paris et le théâtroscope (vue 15), les pavillons des puissances étrangères (vues 16-30, 56), le Vieux Paris (vues 31-34).
          Le Champ de Mars : le palais lumineux Ponsin (vue 35), le palais des Mines et de la Métallurgie (vue 36), le palais des Fils, Tissus et Vêtements (vue 37), le palais de l'Electricité (vue 38), le palais du Génie civil et des Moyens de transport (vue 39), la Tour Eiffel (vues 40, 42, 57), le pavillon du Maroc (vue 41).
          La Seine prise du pont d'Iéna (vue 43).
          Le parc du Trocadéro : les pavillons algériens (vues 44-48), le palais du Trocadéro et ses jardins (vues 49-51), le pavillon de la Sibérie (vue 52), vue d'ensemble en direction du Champ de Mars (vue 53), le pavillon officiel du Transvaal (vue 54).
          L'annexe de Vincennes : caserne de secours allemande (vue 55). 1900

          57 vues  - En dehors de l'Exposition : la place de Rennes (actuelle place du 18 juin 1940), avec la gare Montparnasse à gauche (transport en commun hippomobile sur rail, vue 1). La perspective des Invalides prise de l'avenue Nicolas II (vue 2), le Grand Palais (vues 3-5), le Petit Palais (vues 6-9), l'avenue Nicolas II prise du pont Alexandre III (vue 10), le pont Alexandre III (vues 11), les façades des palais sur l'esplanade des Invalides (vues 12-14). Les quais de Seine : le palais de la Ville de Paris et le théâtroscope (vue 15), les pavillons des puissances étrangères (vues 16-30, 56), le Vieux Paris (vues 31-34).  Le Champ de Mars : le palais lumineux Ponsin (vue 35), le palais des Mines et de la Métallurgie (vue 36), le palais des Fils, Tissus et Vêtements (vue 37), le palais de l'Electricité (vue 38), le palais du Génie civil et des Moyens de transport (vue 39), la Tour Eiffel (vues 40, 42, 57), le pavillon du Maroc (vue 41). La Seine prise du pont d'Iéna (vue 43). Le parc du Trocadéro : les pavillons algériens (vues 44-48), le palais du Trocadéro et ses jardins (vues 49-51), le pavillon de la Sibérie (vue 52), vue d'ensemble en direction du Champ de Mars (vue 53), le pavillon officiel du Transvaal (vue 54). L'annexe de Vincennes : caserne de secours allemande (vue 55). (ouvre la visionneuse)

          57 vues

          Collation : 41 photographies négatives (plaques de verre, 13 x 18 cm), 16 photographies positives (tirages, 12 x 17 cm), noir et blanc
          Présentation du contenu :

          L'Exposition universelle de 1900 est inaugurée le 14 avril et ferme ses portes le 12 novembre ; André Bujeaud s'y rend en juin, en même temps que Louis Chatelain. Il commente ses nombreuses visites de l'Exposition, ainsi que les photographies qu'il prend, dans 3 lettres envoyées à Amélie Chatelain, dont est tiré le passage suivant : "L'Exposition est fort belle mais au point de vue architectural il n'y a qu'une chose bien réussie, c'est le Petit Palais des Beaux Arts. La suite des palais des Nations est d'un très bon effet, ils ont pourtant chacun leur défaut et ne sont bien que des monuments de courte durée tandis que ces deux palais des Beaux Arts, le petit surtout, sont beaux et ont des coins charmants et d'un goût parfait (...) Les cartonnades du Champ de Mars et des Invalides sont choses laides. Mais que c'est grand, quel monde !! Et quelle foire ! Bien plus qu'en 89".

          Les 55 premières vues de ce lot sont présentées dans l'ordre des tirages tels qu'ils ont été collés dans l'album 16. Les deux dernières vues correspondent à des plaques de verre de l'Exposition universelle dont les tirages ne sont pas présents dans l'album (probablement en raison de leur qualité médiocre).
          Si l'album 16 contient 55 tirages, seules 32 des plaques de verre correspondantes sont présentes dans le fonds Bujeaud et ont pu faire l'objet d'une numérisation. Les autres vues de ce lot d'images ont été réalisées à partir des tirages présents dans l'album. Une exception toutefois : 7 plaques de verre, correspondant à 7 clichés de l'album 16, ont été retrouvés dans le fonds de la famille Chatelain (également déposé aux Archives de la Vendée) ; il s'agit des clichés réalisés par Louis Chatelain, réunis ensuite avec ceux d'André Bujeaud en un même album.
          L'identification des photographies a été réalisée à partir d'un plan détaillé de l'Exposition et de plusieurs sites internet, dont "http://exposition-universelle-paris-1900.com", riche de plusieurs milliers d'illustrations.

          Typologie documentaire : photographie
          Contexte historique : 4e quart 19e siècle
          Lieu(x) : Paris
          Matière : exposition universelle
          Sources complémentaires aux Archives de la Vendée :

          - L'exposition virtuelle sous la rubrique "Découvrir" du site des Archives de la Vendée : "L'Exposition universelle de 1900 photographiée par un Vendéen".

          - Des photographies sur l'Exposition de 1900 prêtées pour numérisation et présentées dans l'inventaire des dessins, estampes et photographies isolées sous la cote 1 Num 367/1.


        • 83 Fi 69 - 

          La cavalcade sur la place de Saint-Hermand, à Sainte-Hermine : une foule d'hommes et de femmes endimanchés regarde défiler des cavaliers (vue 1) et des chars décorés tirés par des chevaux (vues 2-4) et des boeufs (vue 5). avril 1895

          5 vues  - La cavalcade sur la place de Saint-Hermand, à Sainte-Hermine : une foule d'hommes et de femmes endimanchés regarde défiler des cavaliers (vue 1) et des chars décorés tirés par des chevaux (vues 2-4) et des boeufs (vue 5). (ouvre la visionneuse)

          5 vues

          Collation : 5 photographies positives (tirages) collées sur carton, noir et blanc ; 17 x 23,5 cm (image), 34 x 40 cm (support)
          Informations sur l'édition :

          Photographies isolées.

          Présentation du contenu :

          L'ancienne bascule (détruite pour permettre l'installation de la statue en l'honneur de Clemenceau) apparait à l'arrière-plan à gauche, derrière une boutique ambulante.

          Typologie documentaire : photographie
          Contexte historique : 4e quart 19e siècle
          Lieu(x) : Sainte-Hermine
          Matière : fête

        • 83 Fi 40 - 

          Le passage du 1er Tour de France automobile dans les rues de Sainte-Hermine. [22 juillet 1899]

          3 vues  - Le passage du 1er Tour de France automobile dans les rues de Sainte-Hermine. (ouvre la visionneuse)

          3 vues

          Collation : 3 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 346-348 (dont aucun tirage ne figure dans les albums).

          Présentation du contenu :

          Ces trois clichés, non légendés, ont été identifiés grâce au commentaire d'un internaute, qui donne aussi des détails sur les automobiles et leurs pilotes (pour le lire, cliquez sur la bulle violette à droite de la notice).

          Typologie documentaire : photographie
          Lieu(x) : Sainte-Hermine
          Matière : automobile

        • 83 Fi 206 - 

          L'inauguration du monument aux morts de la guerre 1914-1918, près des halles à Sainte-Hermine. La foule, installée autour du monument sculpté par François Sicard, écoute le discours du maire de la commune, André Bujeaud. 28 septembre 1924

          1 vue  - L'inauguration du monument aux morts de la guerre 1914-1918, près des halles à Sainte-Hermine. La foule, installée autour du monument sculpté par François Sicard, écoute le discours du maire de la commune, André Bujeaud. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Collation : 1 photographie positive (tirage) collée sur carton, noir et blanc ; 17 x 23 cm (image), 27 x 35 cm (support).
          Informations sur l'édition :

          Photographie isolée.

          Typologie documentaire : photographie
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Lieu(x) : Sainte-Hermine
          Matière : cérémonie officielle / monument aux morts / guerre 1914-1918

        • 83 Fi 207 - 

          Albert et Georges Clemenceau, André Bujeaud et André Tardieu (de gauche à droite) marchant dans une rue de Sainte-Hermine, le jour de l'inauguration du monument aux morts de la guerre 1914-1918. 28 septembre 1924

          1 vue  - Albert et Georges Clemenceau, André Bujeaud et André Tardieu (de gauche à droite) marchant dans une rue de Sainte-Hermine, le jour de l'inauguration du monument aux morts de la guerre 1914-1918. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Collation : 1 photographie positive (tirage) collée sur carton, noir et blanc ; 18 x 13 cm (image), 21,5 x 25 cm (support)
          Informations sur l'édition :

          Photographie isolée.

          Typologie documentaire : photographie
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Lieu(x) : Sainte-Hermine
          Personne(s) : Clemenceau, Georges

        • 83 Fi 208 - 

          La foule réunie sur la place de Saint-Hermand, autour du monument en l'honneur de Clemenceau, à l'occasion de la libération de la ville. septembre 1944

          1 vue  - La foule réunie sur la place de Saint-Hermand, autour du monument en l'honneur de Clemenceau, à l'occasion de la libération de la ville. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Collation : 1 photographie positive (tirage) collée sur carton, noir et blanc ; 12,5 x 18,5 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographie isolée.

          Présentation du contenu :

          Le visage de Clemenceau ayant été mutilé par des soldats allemands en 1941, la statue a été restaurée puis entourée d'un coffrage de planches, jusqu'à ce jour de la Libération.

          Typologie documentaire : photographie
          Contexte historique : 1944
          Lieu(x) : Sainte-Hermine
          Matière : Libération

        • 83 Fi 39 - 

          La Smagne en crue et les champs inondés à Sainte-Hermine (le bourg, vue 2). [1895]-[1902]

          2 vues  - La Smagne en crue et les champs inondés à Sainte-Hermine (le bourg, vue 2). (ouvre la visionneuse)

          2 vues

          Collation : 4 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 x 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 2 de l'album 14, n° 203-204 de l'album 13, et n° 301 (dont aucun tirage ne figure dans les albums).

          Présentation du contenu :

          Si les photographies sont bien collées chronologiquement dans les albums, l'inondation de la vue 1 est antérieure à 1897, et celle des vues 2 et 3 a eu lieu entre le 21 décembre 1901 et le 1er mars 1902. La quatrième vue n'est pas datée.

          Typologie documentaire : photographie
          Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
          Lieu(x) : Sainte-Hermine
          Matière : inondation

        • 83 Fi 68 - 

          Des éclairs lors d'un orage. 14 juillet 1902

          1 vue  - Des éclairs lors d'un orage. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographie n° 207 de l'album 13.

          Typologie documentaire : photographie
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Matière : climatologie

        • 83 Fi 67 - 

          Une éclipse solaire. 30 août 1905

          4 vues  - Une éclipse solaire. (ouvre la visionneuse)

          4 vues

          Collation : 4 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographies n° 221 (A à D) de l'album 13.

          Typologie documentaire : photographie
          Contexte historique : 1er quart 20e siècle
          Matière : astronomie

    • Lieux et monuments

      Présentation du contenu :

      André Bujeaud a photographié une vingtaine de communes vendéennes, principalement autour de Sainte-Hermine, ainsi que des lieux plus éloignés lors de ses voyages (Noirmoutier, Angoulême, Nantes et Les Sables-d'Olonne).


        • Charente

          Présentation du contenu :

          La Charente est le département d'origine de la famille Bujeaud (le père d'André est né à Angoulême, les trois générations précédentes étaient établies à Nersac). Destination régulière et lieu de villégiature pour André Bujeaud et sa famille, Angoulême et sa région sont souvent représentés dans les albums photographiques familiaux, notamment l'album 22 qui lui est entièrement consacré. Ce dernier ne mentionne aucune date dans ses légendes, cependant la lecture de sa correspondance avec Amélie Chatelain indique qu'André Bujeaud a réalisé des photographies à Angoulême et dans les alentours en février et en août 1897.


          • 83 Fi 51 - 

            Angoulême. - Vues d'ensemble de la ville : vues panoramiques (issues du montage des deux clichés précédents, vues 3, 7 et 10), vue prise de la maison des Nadaud, l'oncle d'André Bujeaud (vue 11). [ca 1896]-[1901]

            11 vues  - Angoulême. - Vues d'ensemble de la ville : vues panoramiques (issues du montage des deux clichés précédents, vues 3, 7 et 10), vue prise de la maison des Nadaud, l'oncle d'André Bujeaud (vue 11). (ouvre la visionneuse)

            11 vues

            Collation : 8 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 8-9 et 14 de l'album 14, et n° 149, 148, 151, 150 et 368 de l'album 22.

            Présentation du contenu :

            Les clichés n°8-9, 149-148 et 151-150 ont été pris de façon à offrir une vue panoramique de la ville haute, ils sont ainsi présentés assemblés dans les albums photographiques et aux vues 3, 7 et 10.

            Typologie documentaire : photographie
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
            Lieu(x) : Angoulême (Charente)

          • 83 Fi 52 - 

            Angoulême. - La Charente : la vallée vue de la ville haute (vues 1-4), des lavandières (vues 5-6), l'Houmeau (vues 7-9) et les écluses (vue 8), le pont de Saint-Cybard (vue 10), les papeteries (vue 11). [ca 1896]-[1901]

            11 vues  - Angoulême. - La Charente : la vallée vue de la ville haute (vues 1-4), des lavandières (vues 5-6), l'Houmeau (vues 7-9) et les écluses (vue 8), le pont de Saint-Cybard (vue 10), les papeteries (vue 11). (ouvre la visionneuse)

            11 vues

            Collation : 11 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 10-11 de l'album 14, et n° 102-103, 101, 100, 152-153, 194, 191 et 190 de l'album 22.

            Présentation du contenu :

            La maison des Bujeaud apparaît en haut à gauche de la vue 7 (au sommet du plateau, à l'aplomb de l'endroit où le quai forme un angle).

            Typologie documentaire : photographie
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
            Lieu(x) : Charente (fleuve) / Angoulême (Charente)
            Matière : rivière

          • 83 Fi 53 - 

            Angoulême. - La promenade en haut des remparts : arbres et vues sur la vallée. [ca 1896]-[1901]

            4 vues  - Angoulême. - La promenade en haut des remparts : arbres et vues sur la vallée. (ouvre la visionneuse)

            4 vues

            Collation : 4 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 12 de l'album 14, n° 146-147 de l'album 22 et n° 342 (dont aucun tirage ne figure dans les albums).

            Présentation du contenu :

            Il existe également une plaque de verre positive pour le cliché n° 12 (vue 1).

            Typologie documentaire : photographie
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
            Lieu(x) : Angoulême (Charente)

          • 83 Fi 54 - 

            Angoulême. - La cathédrale Saint-Pierre : la façade (vues 1-2), le clocher (vue 3). L'hôtel de ville (vues 4-6), avec une brocante au premier plan (vue 5) et la statue de Marguerite d'Angoulême (vue 6). L'hôtel Saint-Simon (vue 7). La chapelle Saint-Roch (vue 8). [ca 1896]-[1901]

            8 vues  - Angoulême. - La cathédrale Saint-Pierre : la façade (vues 1-2), le clocher (vue 3). L'hôtel de ville (vues 4-6), avec une brocante au premier plan (vue 5) et la statue de Marguerite d'Angoulême (vue 6). L'hôtel Saint-Simon (vue 7). La chapelle Saint-Roch (vue 8). (ouvre la visionneuse)

            8 vues

            Collation : 8 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 13 de l'album 14, n° 106, 192, 104-105, 193 et 107 de l'album 22 et n° 304 (dont aucun tirage ne figure dans les albums).

            Typologie documentaire : photographie
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
            Lieu(x) : Angoulême (Charente)

          • 83 Fi 57 - 

            La Couronne. - L'abbaye Notre-Dame : le portail d'entrée (vue 1), les ruines de l'église abbatiale (vues 2-4). [12 août 1897]

            4 vues  - La Couronne. - L'abbaye Notre-Dame : le portail d'entrée (vue 1), les ruines de l'église abbatiale (vues 2-4). (ouvre la visionneuse)

            4 vues

            Collation : 1 photographie positive (tirage), noir et blanc, 12 x 17 cm (vue 1) ; 3 photographies négatives (plaques de verre), dont une cassée (vue 2), noir et blanc ; 13 × 18 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 96-99 de l'album 22.

            Présentation du contenu :

            André Bujeaud évoque cette visite dans une lettre à Amélie Chatelain du 14 août 1897 : "Je suis allé avant-hier avec l'oncle Alix à La Couronne (…) j'ai pu voir les restes de l'abbaye de La Couronne, fort connue, mais bien entamée. J'ai pris des photographies des ruines de l'église ainsi que de l'entrée de l'abbaye".

            Typologie documentaire : photographie
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle
            Lieu(x) : Charente (département)
            Matière : monastère

          • 83 Fi 60 - 

            L'Isle-d'Espagnac. - Le logis de Pindray et le bourg en contrebas. [1900]-[1901]

            1 vue  - L'Isle-d'Espagnac. - Le logis de Pindray et le bourg en contrebas. (ouvre la visionneuse)

            1 vue

            Collation : 1 photographie négative (plaque de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm.
            Informations sur l'édition :

            Photographie n° 159 de l'album 22.

            Présentation du contenu :

            La légende de l'album indiquant "La Valette" est erronée ; merci à l'internaute qui a permis d'identifier le château par le biais du billet publié sur le L@boratoire des internautes.

            Typologie documentaire : photographie
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
            Lieu(x) : Charente (département)

          • 83 Fi 59 - 

            La Rochefoucault. - Le château : les façades extérieures (vues 1-3) avec, au premier plan, le pont sur la Tardoire (vue 1), la Tardoire (vue 2) et le parc (vue 3), la cour intérieure (vue 4) et la porte de la chapelle (vue 5). [août 1897]

            5 vues  - La Rochefoucault. - Le château : les façades extérieures (vues 1-3) avec, au premier plan, le pont sur la Tardoire (vue 1), la Tardoire (vue 2) et le parc (vue 3), la cour intérieure (vue 4) et la porte de la chapelle (vue 5). (ouvre la visionneuse)

            5 vues

            Collation : 1 photographie positive (tirage), noir et blanc, 12 x 17 cm (vue 4) ; 1 photographie positive (vue 2) et 3 photographies négatives (plaques de verre), dont une cassée (vue 1), noir et blanc ; 13 × 18 cm.
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 90-91, 93, 92 et 89 de l'album 22.

            Présentation du contenu :

            André Bujeaud visite le château de La Rochefoucault avec son oncle Alix Nadaud et trois femmes en août 1897 (voir sa lettre à Amélie Chatelain du 14 août 1897).

            Typologie documentaire : photographie
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle
            Lieu(x) : Charente (département)
            Matière : château

          • 83 Fi 58 - 

            La Rochefoucault. - La ville vue du château (vue 1), le cloître du collège protestant (ancien couvent des Carmes, vue 2). [août 1897]

            2 vues  - La Rochefoucault. - La ville vue du château (vue 1), le cloître du collège protestant (ancien couvent des Carmes, vue 2). (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Collation : 2 photographies négatives (plaques de verre) cassées, noir et blanc ; 13 × 18 cm.
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 94-95 de l'album 22.

            Présentation du contenu :

            André Bujeaud visite La Rochefoucault avec son oncle Alix Nadaud et trois femmes en août 1897 (voir sa lettre à Amélie Chatelain du 14 août 1897).

            Typologie documentaire : photographie
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle
            Lieu(x) : Charente (département)

          • 83 Fi 56 - 

            Soyaux. - "Saint-Marc" : la carrière de pierre (vue 1), [un habitat troglodytique (vue 2)], la campagne environnante (vues 3-6). [ca 1896]-[1901]

            6 vues  - Soyaux. - 'Saint-Marc' : la carrière de pierre (vue 1), [un habitat troglodytique (vue 2)], la campagne environnante (vues 3-6). (ouvre la visionneuse)

            6 vues

            Collation : 6 photographies négatives (plaques de verre), dont une cassée (vue 3), noir et blanc ; 13 × 18 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 155-156, 154, 157-158 de l'album 22 et n° 15 de l'album 14.

            Présentation du contenu :

            Il s'agit probablement du lieu-dit "le Lion de Saint-Marc", sur la commune de Soyaux, limitrophe d'Angoulême.

            Typologie documentaire : photographie
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle / 1er quart 20e siècle
            Lieu(x) : Charente (département)
            Matière : carrière

        • Loire-Atlantique

          Présentation du contenu :

          Les photographies de Nantes semblent avoir été prises fin juillet 1900, lors d'un voyage d'André Bujeaud qu'il raconte à Amélie Chatelain dans une lettre du 2 août : "J'ai vu les membres de la famille actuellement réunis, mais ce n'est qu'une minorité… J'ai fait quelques photographies mais il y a peu de monuments faciles à prendre ou dignes d'être pris et la cathédrale est toujours corsetée d'échafaudages du plus fâcheux effet. J'ai été voir le nouveau musée qui est absolument somptueux… J'ai flâné de divers côtés, regardé charger et décharger les navires, pris les mouches pour me promener sur l'eau".


          • 83 Fi 61 - 

            Nantes. - Le port et les quais, avec de nombreux bateaux (dont des trois-mâts) : les voies ferrées et des wagons (vue 1), la petite Hollande (au fond à gauche, vue 4), le quai de la Fosse vu de la Petite Hollande (vues 5-6), le château des ducs de Bretagne (vue 7), la poissonnerie à la pointe de l'île Feydeau (vues 7-8), des barques à Trentemoult (vue 9). [juillet 1900]

            9 vues  - Nantes. - Le port et les quais, avec de nombreux bateaux (dont des trois-mâts) : les voies ferrées et des wagons (vue 1), la petite Hollande (au fond à gauche, vue 4), le quai de la Fosse vu de la Petite Hollande (vues 5-6), le château des ducs de Bretagne (vue 7), la poissonnerie à la pointe de l'île Feydeau (vues 7-8), des barques à Trentemoult (vue 9). (ouvre la visionneuse)

            9 vues

            Collation : 9 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 135-138 de l'album 14, n° 138 bis (dont aucun tirage ne figure dans les albums) et n° 139, 144-145 et 134 de l'album 14.

            Typologie documentaire : photographie
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle
            Lieu(x) : Nantes (Loire-Atlantique)
            Matière : port / bateau

          • 83 Fi 62 - 

            Nantes. - La cathédrale : la porte latérale (vue 1), le chevet (vue 2). [juillet 1900]

            2 vues  - Nantes. - La cathédrale : la porte latérale (vue 1), le chevet (vue 2). (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Collation : 2 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 140-141 de l'album 14.

            Typologie documentaire : photographie
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle
            Lieu(x) : Nantes (Loire-Atlantique) : cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul
            Matière : église

          • 83 Fi 63 - 

            Nantes. - Le château des ducs de Bretagne : l'entrée principale (vue 1), la chapelle sur la tour du Fer à cheval (vue 2). [juillet 1900]

            2 vues  - Nantes. - Le château des ducs de Bretagne : l'entrée principale (vue 1), la chapelle sur la tour du Fer à cheval (vue 2). (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Collation : 2 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 142-143 de l'album 14.

            Typologie documentaire : photographie
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle
            Lieu(x) : Nantes (Loire-Atlantique) : château des ducs de Bretagne
            Matière : château

          • 83 Fi 64 - 

            Les bords de Loire, aux environs de Nantes. - Des pêcheurs à la ligne sur une barque (juillet 1900, vues 1-2), des bateaux accostés (juillet 1900, vue 3), un pont métallique en arrière-plan, peut-être le pont ferroviaire de Pirmil ? (s.d., vue 4). [juillet 1900]

            4 vues  - Les bords de Loire, aux environs de Nantes. - Des pêcheurs à la ligne sur une barque (juillet 1900, vues 1-2), des bateaux accostés (juillet 1900, vue 3), un pont métallique en arrière-plan, peut-être le pont ferroviaire de Pirmil ? (s.d., vue 4). (ouvre la visionneuse)

            4 vues

            Collation : 4 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 131-133 de l'album 14 et n° 361 (dont aucun tirage ne figure dans les albums).

            Typologie documentaire : photographie
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle
            Lieu(x) : Loire (fleuve)

          • 83 Fi 65 - 

            Pornic. - La côte rocheuse (vues 1 et 6), le château (vues 2-5), un bateau à voile (vue 4). juin-septembre 1897

            6 vues  - Pornic. - La côte rocheuse (vues 1 et 6), le château (vues 2-5), un bateau à voile (vue 4). (ouvre la visionneuse)

            6 vues

            Collation : 6 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc, dont 2 abîmées (vues 1-2) ; 13 × 18 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 42-47 de l'album 14.

            Typologie documentaire : photographie
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle
            Lieu(x) : Loire-Atlantique

          • 83 Fi 66 - 

            Préfailles. - La côte rocheuse. juin-septembre 1897

            2 vues  - Préfailles. - La côte rocheuse. (ouvre la visionneuse)

            2 vues

            Collation : 2 photographies négatives (plaques de verre), noir et blanc ; 13 × 18 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 48-49 de l'album 14.

            Typologie documentaire : photographie
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle
            Lieu(x) : Loire-Atlantique
            Matière : littoral

          • 83 Fi 87 - 

            Des routes de montagne (vues 1-2), un barrage (vue 3), un lac (vue 4).
            La ville de La Bourboule (vues 5-15) : un artiste installé avec ses toiles surplombant la ville (vue 5), les grands thermes (vues 8, 10 et 13), les hôtels de l'Europe et de l'Univers, avec des personnes rassemblées devant un bureau de renseignements du chemin de fer (vue 12).
            Des paysages de montagne (vues 16-33), avec des rivières, la cascade de la Vernière (vue 20), des forêts de conifères, des reliefs (notamment sur les vues 26-27, qui forment un panorama), des pâturages, une scierie ? (vue 30), un bourg (vue 31) et un lac (vue 32).
            Une vue d'ensemble de la ville de Clermont-Ferrand (vue 34). L'église fortifiée Saint-Léger, à Royat (vue 35). À Montferrand (aujourd'hui quartier de Clermont-Ferrand) : l'actuelle rue Jules Guesde, au niveau des hôtels de Fontenilhes et d'Albiat (vue 36), une entrée latérale de l'église Notre-Dame-de-Prospérité (vue 37), l'hôtel de Fontfreyde ou maison de Lucrèce (vue 38), la maison de l'Apothicaire (vue 39). 1896

            39 vues  - Des routes de montagne (vues 1-2), un barrage (vue 3), un lac (vue 4).  La ville de La Bourboule (vues 5-15) : un artiste installé avec ses toiles surplombant la ville (vue 5), les grands thermes (vues 8, 10 et 13), les hôtels de l'Europe et de l'Univers, avec des personnes rassemblées devant un bureau de renseignements du chemin de fer (vue 12). Des paysages de montagne (vues 16-33), avec des rivières, la cascade de la Vernière (vue 20), des forêts de conifères, des reliefs (notamment sur les vues 26-27, qui forment un panorama), des pâturages, une scierie ? (vue 30), un bourg (vue 31) et un lac (vue 32). Une vue d'ensemble de la ville de Clermont-Ferrand (vue 34). L'église fortifiée Saint-Léger, à Royat (vue 35). À Montferrand (aujourd'hui quartier de Clermont-Ferrand) : l'actuelle rue Jules Guesde, au niveau des hôtels de Fontenilhes et d'Albiat (vue 36), une entrée latérale de l'église Notre-Dame-de-Prospérité (vue 37), l'hôtel de Fontfreyde ou maison de Lucrèce (vue 38), la maison de l'Apothicaire (vue 39). (ouvre la visionneuse)

            39 vues

            Collation : 37 photographies négatives et 2 photographies positives (vues 21 et 24), noir et blanc (plaques de verre) ; 13 x 18 cm
            Informations sur l'édition :

            Photographies n° 50-88 de l'album 21 (les clichés n° 70 et 73 dans l'album et sur les plaques de verre négatives portent, respectivement, les n° 305 et 350 sur les plaques de verre positives, numérisées ici vues 21 et 24).

            Présentation du contenu :

            Les 39 photographies, numérotées de 50 à 88, sont présentées ici dans l'ordre dans lequel elles ont été collées dans l'album 21, consacré à un voyage dans le Puy-de-Dôme. Une partie des identifications de lieux a été réalisée par des internautes qui ont répondu au billet dédié à cet album sur le L@boratoire des internautes : un grand merci à eux !
            La découverte de la correspondance qu'André Bujeaud adressait à Amélie Chatelain a permis, depuis, d'affiner les informations au sujet de ce voyage : André s'est rendu en cure à La Bourboule en juillet-août 1896 et 1897, pour suivre un traitement pour un problème à l'oeil. C'est lors de son second séjour qu'il prend des photographies avec l'appareil acheté l'hiver précédent.
            Les lettres qu'il envoie lors de ses deux cures sont riches d'informations sur la ville thermale de La Bourboule, le quotidien des curistes et les promenades faites par André dans les alentours. En voici seulement deux extraits relatifs à ses photographies, datés de juillet-août 1897 : "Je suis monté pour la deuxième fois au sommet de la montagne derrière [le Splendide] hôtel. J'avais emporté mon appareil photographique en sorte que j'ai pu prendre des vues de là haut. On y a un fort beau panorama", "Je passerai fort probablement 2 jours à Clermont où je pense clôturer ma série photographique des paysages auvergnats". Dans les lettres qui suivent son retour à Sainte-Hermine (d'août à novembre 1897), André relate les étapes du développement des épreuves prises pendant l'été et celles de l'élaboration des albums correspondants.

            Typologie documentaire : photographie
            Contexte historique : 4e quart 19e siècle
            Lieu(x) : Puy-de-Dôme

          • 83 Fi 168 - 

            Album photographique (non numérisé) intitulé "Allemagne 1901" et contenant notamment des vues des villes de : Heidelberg, Darmstadt, Francfort-sur-le-Main, Wiesbaden, Coblence et Aix-la-Chapelle. 1901

            Collation : 54 photographies positives (tirages), noir et blanc ; 6 x 9 cm
            Présentation du contenu :

            Il s'agit peut-être de l'album correspondant au voyage de noce d'André et Élisabeth Bujeaud, suite à leur mariage le 12 février 1901 à Paris.

            Typologie documentaire : photographie
            Contexte historique : 1er quart 20e siècle
            Lieu(x) : Allemagne

          • 83 Fi 213 - 

            Deux albums non légendés et non datés contenant des tirages et des reproductions photographiques représentant des villes et paysages de Suisse et d'Italie, dont certains réalisées par le photographe Giorgio Sommer.

            Informations sur l'édition :

            Albums 19 et 20.

            Présentation du contenu :

            Ces albums ont été achetés lors d'un voyage en Suisse et en Italie.


        • 83 Fi 165 - 

          Une maison à étages à [Nassau ?], avec des personnes posant à l'entrée et aux fenêtres. septembre 1897

          1 vue  - Une maison à étages à [Nassau ?], avec des personnes posant à l'entrée et aux fenêtres. (ouvre la visionneuse)

          1 vue

          Collation : 1 photographie négative (plaque de verre) en mauvais état, noir et blanc ; 13 x 18 cm
          Informations sur l'édition :

          Photographie n° 108 de l'album 14.

          Présentation du contenu :

          La légende écrite à l'encre sur l'album indique "Na[ss]au".

          Typologie documentaire : photographie
          Contexte historique : 4e quart 19e siècle

  • Correspondance

    Présentation du contenu :

    Les 112 cartes postales suivantes ont été choisies, parmi les plus de 1200 que compte le don, en raison de leur correspondance et de son intérêt pour une meilleure connaissance de la famille Bujeaud. Ces échanges épistolaires redonnent en effet vie, le temps de quelques lignes, aux membres de la famille photographiés plus haut.
    La plupart de ces cartes postales sont adressées à Élisabeth Bujeaud (appelée aussi Lili ou Lily), son mari André et leurs 4 enfants, Julienne, Louise, Jean et Rachel (Rati). Ces derniers sont aussi parfois les auteurs de cartes qu'ils s'envoient entre eux, à leurs domestiques restés au Clos ou à leur grand-mère Julienne Moutard.


    • 1 Num 59 3/400-1 - 

      Correspondance entre les membres de la famille Bujeaud :
      - 7 cartes d'Élisabeth à André, de 1900 à 1912 (vues 1-14), dont 5 envoyées lors de ses séjours aux Sables-d'Olonne et une écrite en allemand (vue 12),
      - 4 cartes d'André, à Sainte-Hermine, adressées à ses enfants, au 56 rue de Lisbonne à Paris (vues 15-22),
      - 1 carte adressée à Jean en 1922, par André, Élisabeth, Julienne et Louise ("Pamajulou") qui passent une journée à La Roche-sur-Yon (vues 23-24),
      - 1 carte de Julienne à sa mère, en [1923] (vues 25-26),
      - 1 carte des 3 filles à leurs parents séjournant chez les Nadaud à Angoulême, en 1924 (vues 27-28),
      - 1 carte adressée par ses parents à Jean, à la Jordronnière, en 1925 (vues 29-30),
      - 1 carte de Louise, à L'Ile-d'Yeu, pour ses parents, en 1929 (vues 31-32). 1900-1929

      32 vues  - Correspondance entre les membres de la famille Bujeaud :  - 7 cartes d'Élisabeth à André, de 1900 à 1912 (vues 1-14), dont 5 envoyées lors de ses séjours aux Sables-d'Olonne et une écrite en allemand (vue 12),  - 4 cartes d'André, à Sainte-Hermine, adressées à ses enfants, au 56 rue de Lisbonne à Paris (vues 15-22),  - 1 carte adressée à Jean en 1922, par André, Élisabeth, Julienne et Louise ('Pamajulou') qui passent une journée à La Roche-sur-Yon (vues 23-24), - 1 carte de Julienne à sa mère, en [1923] (vues 25-26), - 1 carte des 3 filles à leurs parents séjournant chez les Nadaud à Angoulême, en 1924 (vues 27-28), - 1 carte adressée par ses parents à Jean, à la Jordronnière, en 1925 (vues 29-30), - 1 carte de Louise, à L'Ile-d'Yeu, pour ses parents, en 1929 (vues 31-32). (ouvre la visionneuse)

      32 vues

      Collation : 16 cartes postales anciennes et semi-modernes, noir et blanc
      Présentation du contenu :

      Ces échanges informent en particulier sur les différentes adresses des membres de la famille, entre leur maison à Sainte-Hermine, leur appartement parisien, les séjours aux Sables-d'Olonne et ceux à la Jordronnière.

      Typologie documentaire : correspondance
      Contexte historique : 1e moitié 20e siècle
      Personne(s) : Bujeaud (famille)

    • 1 Num 59 3/400-2 - 

      Correspondance entre les membres de la famille Bujeaud et leurs domestiques au Clos :
      - 2 cartes des Bujeaud, aux Sables-d'Olonne, à Eugène Baclet, en 1913 (vues 1-4),
      - 3 cartes de Julienne à Julia Baclet, en 1919, dans lesquelles elle raconte les étapes à Tours et Chartres le 11 juillet (vues 7-10) puis le défilé des troupes et les festivités du 14 juillet à Paris (vues 5-10),
      - 1 carte de Marie [Girard ?] à Jean, séjournant à la Jordronnière, en 1925 (vues 11-12). 1913-1925

      12 vues  - Correspondance entre les membres de la famille Bujeaud et leurs domestiques au Clos :  - 2 cartes des Bujeaud, aux Sables-d'Olonne, à Eugène Baclet, en 1913 (vues 1-4), - 3 cartes de Julienne à Julia Baclet, en 1919, dans lesquelles elle raconte les étapes à Tours et Chartres le 11 juillet (vues 7-10) puis le défilé des troupes et les festivités du 14 juillet à Paris (vues 5-10), - 1 carte de Marie [Girard ?] à Jean, séjournant à la Jordronnière, en 1925 (vues 11-12). (ouvre la visionneuse)

      12 vues

      Collation : 6 cartes postales anciennes et semi-modernes, noir et blanc
      Typologie documentaire : correspondance
      Contexte historique : 1er quart 20e siècle
      Personne(s) : Bujeaud (famille)

    • 1 Num 59 3/400-3 - 

      Correspondance adressée à André Bujeaud en raison de ses responsabilités politiques en tant que maire et conseiller d'arrondissement de Sainte-Hermine :
      - 1 carte de Virgile Magliari, le praticien qui travailla sur le monument Clemenceau de Sainte-Hermine (photographié sur les clichés cotés 83 Fi 3/3-6), en 1920 (vues 1-2),
      - 1 carte de François Sicard, le sculpteur du monument Clemenceau et du monument aux morts de Sainte-Hermine (voir ses portraits sous les cotes 83 Fi 3, 4 et 6), en 1921 (vues 3-4),
      - 1 carte de 1921 évoquant l'inauguration du monument Clemenceau le 2 octobre (vues 5-6),
      - 1 carte non datée félicitant M. Bujeaud pour sa réélection et évoquant le basculement de la majorité au conseil général (vues 7-8). 1920-1921

      8 vues  - Correspondance adressée à André Bujeaud en raison de ses responsabilités politiques en tant que maire et conseiller d'arrondissement de Sainte-Hermine :  - 1 carte de Virgile Magliari, le praticien qui travailla sur le monument Clemenceau de Sainte-Hermine (photographié sur les clichés cotés 83 Fi 3/3-6), en 1920 (vues 1-2), - 1 carte de François Sicard, le sculpteur du monument Clemenceau et du monument aux morts de Sainte-Hermine (voir ses portraits sous les cotes 83 Fi 3, 4 et 6), en 1921 (vues 3-4), - 1 carte de 1921 évoquant l'inauguration du monument Clemenceau le 2 octobre (vues 5-6), - 1 carte non datée félicitant M. Bujeaud pour sa réélection et évoquant le basculement de la majorité au conseil général (vues 7-8). (ouvre la visionneuse)

      8 vues

      Collation : 4 cartes postales semi-modernes, noir et blanc
      Typologie documentaire : correspondance
      Contexte historique : 1er quart 20e siècle

    • 1 Num 59 3/400-4 - 

      Correspondance adressée aux Bujeaud pendant la Première Guerre mondiale, par des soldats ou des correspondants qui évoquent le conflit :
      - 2 cartes de Joseph Pelletier (classe 1915, Fontenay-le-Comte, n° 391), au camp de Sathonay (Ain) en 1915 et 1916 (vues 1-4),
      - 1 carte d'A. Deniaud, à Saint-Pol-sur-Ternoise (Pas-de-Calais) en 1916 (vues 5-6),
      - 1 carte de Pierre Fleury, "conducteur dans une section de ravitailleurs en viande fraîche avec les vieux autobus de Paris" en 1917 (vues 7-8),
      - 1 carte d'Ernest Guerrier à Julia Baclet (tous les deux domestiques chez les Bujeaud), à Angers en 1919 (vues 9-10),
      - 1 carte non datée de [Mme Buet], dont le fils vient de passer un congé aux Sables-d'Olonne ; elle "espère qu'il ne retourne pas à Verdun" et a "appris les grandes épreuves de nos régiments vendéens" (vues 11-12),
      - 1 carte de [Mme Hochapbel], qui s'inquiète pour les Bujeaud "si ces Boches approchent de chez [eux]", en 1918 (vues 23-24). 1915-1919

      14 vues  - Correspondance adressée aux Bujeaud pendant la Première Guerre mondiale, par des soldats ou des correspondants qui évoquent le conflit : - 2 cartes de Joseph Pelletier (classe 1915, Fontenay-le-Comte, n° 391), au camp de Sathonay (Ain) en 1915 et 1916 (vues 1-4), - 1 carte d'A. Deniaud, à Saint-Pol-sur-Ternoise (Pas-de-Calais) en 1916 (vues 5-6), - 1 carte de Pierre Fleury, 'conducteur dans une section de ravitailleurs en viande fraîche avec les vieux autobus de Paris' en 1917 (vues 7-8), - 1 carte d'Ernest Guerrier à Julia Baclet (tous les deux domestiques chez les Bujeaud), à Angers en 1919 (vues 9-10), - 1 carte non datée de [Mme Buet], dont le fils vient de passer un congé aux Sables-d'Olonne ; elle 'espère qu'il ne retourne pas à Verdun' et a 'appris les grandes épreuves de nos régiments vendéens' (vues 11-12),  - 1 carte de [Mme Hochapbel], qui s'inquiète pour les Bujeaud 'si ces Boches approchent de chez [eux]', en 1918 (vues 23-24). (ouvre la visionneuse)

      14 vues

      Collation : 7 cartes postales anciennes, noir et blanc
      Typologie documentaire : correspondance
      Contexte historique : 1914-1918
      Personne(s) : Bujeaud (famille)
      Matière : guerre 1914-1918

    • 1 Num 59 3/400-5 - 

      Correspondance adressée à la famille Bujeaud :
      - 1 carte d'E[ugénie] Lemoine, en 1904 (vues 1-2),
      - 6 cartes de Simonne [Granjon ?], filleule d'Élisabeth, de 1906 à 1917 (vues 3-14),
      - 2 cartes de Mme Blangy, en 1906 (vues 15-18),
      - 1 carte de Robert, Jeanne et Simonne Levraud, en 1908 (vues 19-20),
      - 4 cartes de Renée Fretaud (préceptrice de Jeanne et Louise ?), de 1908 à 1911 (vues 21-28),
      - 5 cartes de "tante Fanny" et de sa soeur Anna Modeste May, de 1910 à 1915 (vues 29-38), dont 2 écrites en allemand ? (vues 30 et 32),
      - 1 carte de "tante Loulou", en 1911 (vues 39-40),
      - 1 carte d'E. Gouraud, en 1911 (vues 41-42),
      - 2 cartes de [M. Fai...], de Saint-Michel-en-l'Herm, en 1913 (vues 43-46),
      - 5 cartes (la fin de la dernière correspondance est manquante) de Marie Rouge[j], amie d'Élisabeth, qui séjourne sur la côte d'Azur et dans les Pyrénées en 1916 (vues 47-56) ; elle parle principalement de ses occupations et invitées mais évoque aussi les blessés de l'hôpital militaire d'Hyères,
      - 1 carte d'Eugénie Valloteau, à Bournezeau en 1921 (vues 57-58),
      - 3 cartes de Lucile Henry, amie de Julienne, en 1921 et 1924 (vues 59-64),
      - 1 carte de M. Moutard, en vacances à Évian-les-Bains en 1923 (vues 65-66),
      - 2 cartes de "Gueruette", une cousine des enfants Bujeaud qui écrit de la Jordronnière et de Nantes mais semble aussi résider au Fossé Rouge, en 1924 et 1927 (vues 67-70),
      - 1 carte de "Germaine", en 1925 (vues 71-72),
      - 1 carte non datée de Mme Lefèvre, cousine d'Élisabeth, en vacances en Isère (vues 73-74). 1904-1927

      74 vues  - Correspondance adressée à la famille Bujeaud :  - 1 carte d'E[ugénie] Lemoine, en 1904 (vues 1-2), - 6 cartes de Simonne [Granjon ?], filleule d'Élisabeth, de 1906 à 1917 (vues 3-14), - 2 cartes de Mme Blangy, en 1906 (vues 15-18), - 1 carte de Robert, Jeanne et Simonne Levraud, en 1908 (vues 19-20), - 4 cartes de Renée Fretaud (préceptrice de Jeanne et Louise ?), de 1908 à 1911 (vues 21-28), - 5 cartes de 'tante Fanny' et de sa soeur Anna Modeste May, de 1910 à 1915 (vues 29-38), dont 2 écrites en allemand ? (vues 30 et 32), - 1 carte de 'tante Loulou', en 1911 (vues 39-40), - 1 carte d'E. Gouraud, en 1911 (vues 41-42), - 2 cartes de [M. Fai...], de Saint-Michel-en-l'Herm, en 1913 (vues 43-46), - 5 cartes (la fin de la dernière correspondance est manquante) de Marie Rouge[j], amie d'Élisabeth, qui séjourne sur la côte d'Azur et dans les Pyrénées en 1916 (vues 47-56) ; elle parle principalement de ses occupations et invitées mais évoque aussi les blessés de l'hôpital militaire d'Hyères, - 1 carte d'Eugénie Valloteau, à Bournezeau en 1921 (vues 57-58), - 3 cartes de Lucile Henry, amie de Julienne, en 1921 et 1924 (vues 59-64), - 1 carte de M. Moutard, en vacances à Évian-les-Bains en 1923 (vues 65-66), - 2 cartes de 'Gueruette', une cousine des enfants Bujeaud qui écrit de la Jordronnière et de Nantes mais semble aussi résider au Fossé Rouge, en 1924 et 1927 (vues 67-70), - 1 carte de 'Germaine', en 1925 (vues 71-72), - 1 carte non datée de Mme Lefèvre, cousine d'Élisabeth, en vacances en Isère (vues 73-74). (ouvre la visionneuse)

      74 vues

      Collation : 37 cartes postales anciennes et semi-modernes, noir et blanc et colorisées
      Présentation du contenu :

      Cet échantillon de cartes de divers correspondants fournit des indications sur les occupations d'Élisabeth et de ses enfants ainsi que sur celles de leurs proches, pour la plupart issus, comme eux, d'un milieu social aisé.

      Typologie documentaire : correspondance
      Contexte historique : 1e moitié 20e siècle
      Personne(s) : Bujeaud (famille)
      Matière : vie quotidienne

    • 1 Num 59 3/400-6 - 

      Correspondance adressée aux Bujeaud par les Chatelain :
      - 3 cartes d'Hélène à Élisabeth, de 1910 à 1913 (vues 1-6),
      - 1 carte de Rosette à Julienne, en 1923 (vues 7-8). 1910-1923

      8 vues  - Correspondance adressée aux Bujeaud par les Chatelain :  - 3 cartes d'Hélène à Élisabeth, de 1910 à 1913 (vues 1-6),  - 1 carte de Rosette à Julienne, en 1923 (vues 7-8). (ouvre la visionneuse)

      8 vues

      Collation : 4 cartes postales anciennes et semi-moderne, noir et blanc
      Présentation du contenu :

      Une des cartes envoyées par Hélène Chatelain représente le château de la Jordronnière à Sigournais (vue 1), dans lequel elle habite avec son mari Louis, leurs deux enfants André et Rose, et sa belle-mère Amélie Chatelain.

      Typologie documentaire : correspondance
      Contexte historique : 1er quart 20e siècle
      Personne(s) : Chatelain (famille) / Bujeaud (famille)

    • 1 Num 59 3/400-7 - 

      Correspondance adressée à Élisabeth Bujeaud et à ses enfants par Marguerite Moutard ("tante Guite", voir son portrait sous la cote 83 Fi 107), de 1915 à 1917. 1915-1917

      32 vues  - Correspondance adressée à Élisabeth Bujeaud et à ses enfants par Marguerite Moutard ('tante Guite', voir son portrait sous la cote 83 Fi 107), de 1915 à 1917. (ouvre la visionneuse)

      32 vues

      Collation : 4 cartes postales anciennes, noir et blanc et 12 cartes postales anciennes (portraits de Poilus dessinés par Emile Dupuis), couleurs
      Présentation du contenu :

      Pendant la Première Guerre mondiale, Marguerite Moutard (veuve de Paul, mort dès les premiers jours du conflit) entretient une correspondance régulière avec sa belle-soeur et ses neveux à Sainte-Hermine (auxquels elle rend visite en été, comme sur le cliché coté 83 Fi 96/6 pris en juillet 1915). Il y est principalement question de la vie quotidienne au Clos et à Paris, notamment des plantes et de la nourriture reçues de Sainte-Hermine, des nouvelles de Julienne Moutard (à laquelle Marguerite rend visite à Paris), des billets collectionnés par André et des activités des enfants selon les saisons. Marguerite évoque également une attaque de zeppelins sur la capitale (vue 28). Cette correspondance est malheureusement lacunaire et pas toujours datée (vues 25-32).

      Typologie documentaire : carte postale / correspondance
      Contexte historique : 1914-1918
      Personne(s) : Bujeaud (famille) / Moutard, Marguerite Albertine (née Patrigeon)

    • 1 Num 59 3/400-8 - 

      Correspondance adressée à Torly et à Julienne Moutard (le frère et la mère d'Élisabeth Bujeaud) :
      - 1 carte adressée à Torly, domicilié à Brest, janvier 1904 (vues 1-2),
      - 8 cartes adressées à Julienne Moutard (née Lemoine), entre 1907 et 1912 : par Torly (vues 3-14), par André et Odette Moutard (vues 15-16), par ses petits-enfants Bujeaud (vues 17-20). 1904-1912

      20 vues  - Correspondance adressée à Torly et à Julienne Moutard (le frère et la mère d'Élisabeth Bujeaud) :  - 1 carte adressée à Torly, domicilié à Brest, janvier 1904 (vues 1-2),  - 8 cartes adressées à Julienne Moutard (née Lemoine), entre 1907 et 1912 : par Torly (vues 3-14), par André et Odette Moutard (vues 15-16), par ses petits-enfants Bujeaud (vues 17-20). (ouvre la visionneuse)

      20 vues

      Collation : 10 cartes postales anciennes, noir et blanc
      Présentation du contenu :

      La carte postale de Julienne, Louise, Jean et Rachel Bujeaud est écrite en allemand (vue 16).

      Typologie documentaire : correspondance
      Contexte historique : 1er quart 20e siècle
      Personne(s) : Moutard (famille)

    • 1 Num 59 3/400-9 - 

      Correspondance adressée à Anna Bujeaud, au 76 rue Fontaine du Lizier à Angoulême :
      - 1 carte représentant le monument érigé en l'honneur d'Édouard Grimaux dans le square Parat à Rochefort-sur-Mer (Charente-Maritime), probablement écrite par son mari Louis, à l'occasion de l'inauguration de la statue en 1907 (vues 1-2),
      - 1 carte de Julienne en 1911 (vues 3-4). 1907-1911

      4 vues  - Correspondance adressée à Anna Bujeaud, au 76 rue Fontaine du Lizier à Angoulême :  - 1 carte représentant le monument érigé en l'honneur d'Édouard Grimaux dans le square Parat à Rochefort-sur-Mer (Charente-Maritime), probablement écrite par son mari Louis, à l'occasion de l'inauguration de la statue en 1907 (vues 1-2), - 1 carte de Julienne en 1911 (vues 3-4). (ouvre la visionneuse)

      4 vues

      Collation : 2 cartes postales anciennes, noir et blanc
      Typologie documentaire : carte postale / correspondance
      Contexte historique : 1er quart 20e siècle
      Personne(s) : Bujeaud (famille) / Grimaux, Louis Edouard
      Matière : sculpture

    • 1 Num 59 3/400-10 - 

      Correspondance adressée à Jeanne Grimaux (voir ses portraits cotés 83 Fi 181/1-4) :
      - 6 cartes d'Élisabeth Bujeaud et de ses filles, entre 1910 et 1922 (vues 1-12),
      - 4 cartes de correspondants à qui Jeanne commande ou envoie des livres : M. Loizeau des Épesses, en 1906 (vues 13-14), J. Bruguière de Château-d'Olonne, en 1910 (vues 15-16), G. Clouzot de Niort, en 1910 (vues 17-18), V. Graton de Saint-Jean-de-Monts, en 1911 (vues 19-20). 1910-1922

      20 vues  - Correspondance adressée à Jeanne Grimaux (voir ses portraits cotés 83 Fi 181/1-4) :  - 6 cartes d'Élisabeth Bujeaud et de ses filles, entre 1910 et 1922 (vues 1-12),  - 4 cartes de correspondants à qui Jeanne commande ou envoie des livres : M. Loizeau des Épesses, en 1906 (vues 13-14), J. Bruguière de Château-d'Olonne, en 1910 (vues 15-16), G. Clouzot de Niort, en 1910 (vues 17-18), V. Graton de Saint-Jean-de-Monts, en 1911 (vues 19-20). (ouvre la visionneuse)

      20 vues

      Collation : 10 cartes postales anciennes et semi-modernes, noir et blanc et colorisée
      Typologie documentaire : correspondance
      Contexte historique : 1er quart 20e siècle
      Personne(s) : Grimaux, Émilie Jeanne / Bujeaud (famille)

  • Cartes postales

    Présentation du contenu :

    Les cartes postales présentes dans le fonds Bujeaud sont issues des collections recueillies par Jeanne Grimaux (1 album) et par André Bujeaud, Élisabeth et leurs enfants (3 albums, dans lesquels se trouvent aussi quelques cartes reçues par Julienne Moutard et par Louis et Anna Bujeaud). Une partie de la correspondance (recto-verso) a été numérisée et est accessible plus haut dans cet inventaire.
    Un peu moins de 500 cartes postales relatives à la Vendée ont été numérisées et décrites de façon détaillée ci-dessous. Les quelques 750 qui ne concernent pas le département sont présentées succintement sous les cotes 1 Num 59 3/309/1 à 3.