Les archives de la Vendée

Imprimer cette page

Congrégation des Filles de la Sagesse - Membres de la Congrégation et historique des établissements tenus par les soeurs Inventaire complet (pdf)

    • Religieuses converses

      Présentation du contenu :

      Religieuses employées principalement aux travaux domestiques, les soeurs converses assurent les tâches matérielles. Leur recrutement cesse en 1845 pour reprendre en 1859, à l'exception du rattachement de trois soeurs venant de l'Ordre de Sainte-Ursule en 1848. Il s'arrête définitivement en 1954, les soeurs converses devenant soeurs de choeur.


      • Registres par entrée au noviciat

        Présentation du contenu :

        Le premier noviciat, inscrit dans le droit canonique, est officiellement instauré dans la Congrégation des Filles de la Sagesse lors de la ratification des Constitutions en 1760 par la mère supérieure Soeur Anastasie et est toujours en place de nos jours (2016). Il se déroule dans une maison du noviciat, il en existe une par province. Sa durée est d'un an minimum, elle peut être prolongée à deux ans si la maitresse des novices l'estime nécessaire.

        A partir de 1845, la vêture est instaurée au début du noviciat. C'est lors de cette cérémonie qui marque l'entrée en religion que les novices reçoivent leur habit religieux, différent de celui des professes. Le premier noviciat se termine lors de la première profession ou petite profession. En 1908, un nouveau cérémonial de vêture et de profession est mis en place.

        Le second noviciat commence immédiatement après la petite profession, il peut durer d'un an à six, sept ou dix ans selon les époques. Chaque soeur fait son second noviciat dans une ou des communautés de la congrégation.

        C'est par décision capitulaire à Saint-Laurent-sur-Sèvre en 1825 que le laps de temps préparant à la prononciation des voeux perpétuels est officiellement appelée " second noviciat ".

        En 1845, les Constitutions des Filles de la Sagesse précisent que le second noviciat dure entre un et cinq ans et se déroule dans les différentes communautés de la Congrégation. A l'issue de cette période, les "novices-professes" sont appelées à la Maison mère pour prononcer leurs voeux perpétuels.

        Document(s) numérisé(s) :63 Ko - Parcours de formation initiale des filles de la Sagesse (ouvre la visionneuse)

        63 Ko

        Légende du(des) document(s) numérisé(s) : Parcours de formation initiale des filles de la Sagesse

        • FDLS M 969-1 - 

          Entrées au noviciat du [1766] au 21 janvier 1848. Ce registre précise les nom civil et de religion, les noms et professions des parents, les date et lieu de naissance, la pension, les date de profession, de sortie définitive ou de décès.
          Liste des sommes données à la Communauté de 1817 à 1868 par ces soeurs. [1850]-1900

          82 vues  - Entrées au noviciat du [1766] au 21 janvier 1848. Ce registre précise les nom civil et de religion, les noms et professions des parents, les date et lieu de naissance, la pension, les date de profession, de sortie définitive ou de décès.  Liste des sommes données à la Communauté de 1817 à 1868 par ces soeurs. (ouvre la visionneuse)

          82 vues

          Typologie documentaire : Liste de noms
          Matière : Filles de la Sagesse

        • FDLS KR 1-4 - 

          Entrées au noviciat du 13 décembre 1857 au 11 août 1892. Ce registre précise les nom civil et de religion, la date et le lieu de naissance, les noms et profession des parents, l'âge lors de l'entrée au noviciat, la date de profession, le jour de la fête, éventuellement la date de décès ou de sortie définitive. En fin de registre, la somme de la pension apportée par les postulantes converses est détaillée. 1857-1892

          Typologie documentaire : Liste de noms
          Matière : Filles de la Sagesse

        • FDLS KR 4 - 

          Registre chronologique d'entrée des novices-professes converses puis, à partir de 1911 et jusqu'en juillet 1940, précise également leurs dates de postulat (pas de passage au noviciat de sept. 1932 à sept. 1935, toutes étant sorties, ni de postulantes de juil. 1933 à févr. 1935).
          Ce registre précise l'état civil complet, la profession des parents, les dates du postulat (après 1911), du noviciat, de profession (plus portée à partir de 1925), le nom de religion et les date et causes de sortie définitive.
          Vers la fin du registre, note de "l'argent apporté par les novices converses, des n° d'ordre 1340-1955" ; les numéros d'ordre, 1340-1975, diffèrent des matricules puisqu'ils comprennent toutes les entrées. 1892-1941

          60 vues  - Registre chronologique d'entrée des novices-professes converses puis, à partir de 1911 et jusqu'en juillet 1940, précise également leurs dates de postulat (pas de passage au noviciat de sept. 1932 à sept. 1935, toutes étant sorties, ni de postulantes de juil. 1933 à févr. 1935).  Ce registre précise l'état civil complet, la profession des parents, les dates du postulat (après 1911), du noviciat, de profession (plus portée à partir de 1925), le nom de religion et les date et causes de sortie définitive.  Vers la fin du registre, note de 'l'argent apporté par les novices converses, des n° d'ordre 1340-1955' ; les numéros d'ordre, 1340-1975, diffèrent des matricules puisqu'ils comprennent toutes les entrées. (ouvre la visionneuse)

          60 vues

          Typologie documentaire : Liste de noms
          Matière : Filles de la Sagesse

      • Registres par date de voeux temporaires et perpétuels

        Présentation du contenu :

        Les voeux temporaires sont prononcés durant la première profession, une cérémonie publique et solennelle lors de laquelle la novice reçoit ses insignes religieux, son nom de religion. Les voeux de chasteté, obéissance et pauvreté sont temporaires (ou annuels), simples et publics et demandent à être renouvelés régulièrement.

        La notion de voeux publics indique qu'ils ont été acceptés au nom de l'Eglise catholique par une Supérieure légitime et celle de voeux simples que la soeur abdique l'usage de l'objet du vœu, ici la chasteté, l'obéissance et la pauvreté. Par exemple, un voeu simple de pauvreté implique la renonciation à l'usage de richesses mais pas à la renonciation de la possession de richesses.

        A l'issue de la durée imposée pour les voeux temporaires, les soeurs (appelées novices-professes) peuvent ensuite prononcer leurs voeux perpétuels lors de leur seconde profession. Ce laps de temps est appelée " second noviciat " ou " Troisième An " lorsque le second noviciat s'est transformé en retraite spirituelle. Dans le cas où les novices-professes choisissent de ne pas prononcer leurs voeux perpétuels ou ne sont plus jugées aptes à la vie religieuse par leurs supérieures, elles quittent la congrégation.

        La seconde profession est publique et solennelle. Au cours de cette cérémonie, la novice-professe reçoit la corde bénite et prononce les voeux perpétuels (aussi appelés voeux définitifs ou derniers voeux) simples et publics de chasteté, obéissance et pauvreté. Par ces voeux, la sœur professe s'engage dans la vie religieuse jusqu'à la fin de sa vie.

        Document(s) numérisé(s) :63 Ko - Parcours de formation initiale des filles de la Sagesse (ouvre la visionneuse)

        63 Ko

        Légende du(des) document(s) numérisé(s) : Parcours de formation initiale des filles de la Sagesse

        • FDLS Q 1577 - 

          Registre des professions de 1766 à juin 1870.
          Il précise les nom civil et de religion, les paroisse et diocèse de naissance, l'âge lors de la profession, les date d'entrée au noviciat et de la profession et des observations [1766]-1870

          Présentation du contenu :

          Ce registre est noté comme incomplet et quelques fois inexact.

          Typologie documentaire : Liste de noms
          Matière : Filles de la Sagesse

        • FDLS Q 1570-2 - 

          Relevé chronologique des dates de première profession des novices-professes converses de 1783 à mai 1836, tenu à partir de 1804. Ce registre donne également le nom de famille, le nom de religion, éventuellement les dates des derniers voeux et du voeu de stabilité. 1804-1836

          8 vues  - Relevé chronologique des dates de première profession des novices-professes converses de 1783 à mai 1836, tenu à partir de 1804. Ce registre donne également le nom de famille, le nom de religion, éventuellement les dates des derniers voeux et du voeu de stabilité. (ouvre la visionneuse)

          8 vues

          Présentation du contenu :

          N'apparaissent donc sur cette liste que les novices-professes converses encore vivantes en 1804.

          Typologie documentaire : Liste de noms
          Matière : Filles de la Sagesse

        • FDLS Q 1571-2 - 

          Relevé chronologique des dates de première profession des novices-professes converses d'août 1801 à juillet 1848, tenu à partir de 1836. Ce registre donne aussi le nom de famille, le nom de religion, les dates de décès, des derniers voeux et du voeu de stabilité. 1836-[1870]

          9 vues  - Relevé chronologique des dates de première profession des novices-professes converses d'août 1801 à juillet 1848, tenu à partir de 1836. Ce registre donne aussi le nom de famille, le nom de religion, les dates de décès, des derniers voeux et du voeu de stabilité. (ouvre la visionneuse)

          9 vues

          Présentation du contenu :

          N'apparaissent donc sur cette liste que les novices-professes converses encore vivantes dans les premiers mois de 1836. A noter, certaines novices oubliées dans le précédent volume ont été rajoutées.

          Typologie documentaire : Liste de noms
          Matière : Filles de la Sagesse

        • FDLS Q 1571-3 - 

          Enregistrement chronologique des dates de première profession des novices-professes converses de février 1859 à août 1870.
          Double du registre coté FDLS Q 1542, ce registre n'est tenu à jour que jusqu'en 1870. Le consulter pour les quelques dates de voeux de stabilité inscrites jusqu'en 1843. 1859-1870

          5 vues  - Enregistrement chronologique des dates de première profession des novices-professes converses de février 1859 à août 1870.  Double du registre coté FDLS Q 1542, ce registre n'est tenu à jour que jusqu'en 1870. Le consulter pour les quelques dates de voeux de stabilité inscrites jusqu'en 1843. (ouvre la visionneuse)

          5 vues

          Typologie documentaire : Liste de noms
          Matière : Filles de la Sagesse

        • FDLS Q 1542 - 

          Relevé chronologique des dates de première profession des novices-professes converses de février 1859 à septembre 1920. Ce registre donne également les noms de famille et de religion, les dates des derniers voeux, du décès ou de sortie définitive. 1859-[1948]

          20 vues  - Relevé chronologique des dates de première profession des novices-professes converses de février 1859 à septembre 1920. Ce registre donne également les noms de famille et de religion, les dates des derniers voeux, du décès ou de sortie définitive. (ouvre la visionneuse)

          20 vues

          Typologie documentaire : Liste de noms
          Matière : Filles de la Sagesse

        • FDLS Q 1544 - 

          Procès-verbaux des professions des voeux perpétuels des soeurs converses, du 29 septembre 1905 au 2 août 1947. 1905-1947

          Typologie documentaire : Liste de noms
          Matière : Filles de la Sagesse

      • Dossiers personnels (par matricule)

        Présentation du contenu :

        Ces dossiers peuvent contenir un testament, de la correspondance, des diplômes, des documents de succession et une notice nécrologique.


        • FDLS Q 570 - 

          Matricules : 49-475, 3-199 1817-1867

          Présentation du contenu :

          Profession antérieure à 1845 : soeur Flavienne (n° 49) ; soeur Marie Honoré (n° 61) ; soeur Berthe (n° 107) ; soeur Donatille (n° 111) ; soeur Florine (n° 119) ; soeur Providence (n° 123) ; soeur Saint Didace (n° 254) ; soeur Léonide (n° 260) ; soeur Saint Jean l'Evangéliste (n° 265) ; soeur Jeanne Marie (n° 291) ; soeur Angélique (n° 336) ; soeur Méléce (n° 368) ; soeur Ananie (n° 422) ; soeur Agatheange (n° 442) ; soeur Aurèle (n° 446) ; soeur Gracilien (n° 475).

          Profession à partir de 1859 : soeur Pauline (n° 3) ; soeur Anselme (n° 14) ; soeur Amédée (n° 16) ; soeur Athanase (n° 24) ; soeur Aaron (n°29) ; soeur Maurille (n° 36) ; soeur Marie Bonne (n° 40) ; soeur Magloire (n° 43) ; soeur Marie Laurent (n° 51) ; soeur du Calvaire (n° 57) ; soeur Camille (n° 59) ; soeur Charité (n° 68) ; soeur Césarie (n° 70) ; soeur Césaire (n° 79) ; soeur Clotilde (n° 82) ; soeur Cécilien (n° 83) ; soeur Chrysogone (n° 86) ; soeur Dulcidie (n° 93) ; soeur Edmond (n° 100) ; soeur Edouard (n° 101) ; soeur Eloi (n° 107) ; soeur Euphrasie (n° 110) ; soeur Enogat (n° 112) ; soeur Emmanuel (n° 117) ; soeur Euthalie (n° 120) ; soeur Emerentienne (n° 124) ; soeur Ernelle (n° 126) ; soeur Euphrase (n° 127) ; soeur La Foi (n° 129) ; soeur Florence (n° 130) ; soeur Françoise (n° 131) ; soeur Faustin (n° 136) ; soeur Florentine (n° 138) ; soeur Ferrier (n° 139) ; soeur Saint François d'Assise (n° 142) ; soeur Saint Florbert (n° 144) ; soeur Sainte Florienne (n° 159) ; soeur Saint Fulgence (n° 160) ; soeur Saint Fortuné (n° 161) ; soeur Sainte Anatolie (n° 163) ; soeur Sainte Angèle (n° 164) ; soeur Sainte Alodie (n°166) ; soeur Saint Germain (n° 170) ; soeur Saint Ignace (n° 184) ; soeur Saint Hilarion (n° 196) ; soeur Sainte Humilienne (n° 197) ; soeur Sainte Herlinde (n° 199).


        • FDLS Q 571 - 

          Matricules : 200-359, 593 1861-1874

          Présentation du contenu :

          Soeur Hyacinthe (n° 200) ; soeur Ismaël (n° 201) ; soeur Isméon (n° 202) ; soeur Jean Gualbert (n° 207) ; soeur Saint Jules (n° 211) ; soeur Saint Juvénal (n° 214) ; soeur Saint Jean Chrysostôme (n° 215) ; soeur Saint Josaphat (n° 216) ; soeur Saint Ladislas (n° 219) ; soeur Sainte Laurentine (n° 220) ; soeur Saint Lazare (n° 221) ; soeur Léopold (n° 228) ; soeur Léodice (n° 235) ; soeur Léonien (n° 237) ; soeur Lucien (n° 239) ; soeur Marie Pascal (n° 241) ; soeur Marie Placide (n° 246) ; soeur Placide (n° 354) ; soeur Macédonie (n° 249) ; soeur Macédone (n° 250) ; soeur Modeste (n° 252) ; soeur Mathilde (n° 253) ; soeur Mélitine (n° 256) ; soeur Astère (n° 593) ; soeur Maxime (n° 259) ; soeur Macédonis (n° 265) ; soeur Marcienne (n° 266) ; soeur Maxellende (n° 268) ; soeur Mellite (n° 271) ; soeur Marcilien (n° 272) ; soeur Mériadec (n° 273) ; soeur Médéric (n° 274) ; soeur Nizier (n° 278) ; soeur Nectarie (n° 280) ; soeur Nicéas (n° 282) ; soeur Narcisse (n° 284) ; soeur Nativité (n° 285) ; soeur Nivard (n° 296) ; soeur Nizilon (n° 286) ; soeur Norbert (n° 287) ; soeur Némésius (n° 291) ; soeur Noémi (n° 292) ; soeur Nil (n° 295) ; soeur Octavien (n° 303) ; soeur Obdule (n° 304) ; soeur Olympiade (n° 306) ; soeur Olivier (n° 311) ; soeur Olympe (n° 315) ; soeur Onésiphore (n° 317) ; soeur Olive (n° 319) ; soeur Pascal (n° 324) ; soeur Paschase (n° 328) ; soeur Philbert (n° 329) ; soeur Protalice (n° 330) ; soeur Paternien (n° 337) ; soeur Paulinien (n° 346) ; soeur Praxéde (n° 347) ; soeur Philomène (n° 353) ; soeur Primitie (n° 359).


        • FDLS Q 572 - 

          Matricules n° 360-476, 497, 507 1874-1879

          Présentation du contenu :

          Soeur Priscillien (n° 360) ; soeur Primice (n° 363) ; soeur Priscille (n° 364) ; soeur Sainte Paule (n° 367) ; soeur Privat (n° 370) ; soeur Roseline (n° 382) ; soeur Prolixène (n° 373) ; soeur Raphaïlde (n° 375) ; soeur Régis (n° 376) ; soeur Reine (n° 378) ; soeur Rogatien (n° 387) ; soeur Rupert (n° 389) ; soeur Rosine (n° 391) ; soeur Romain (n° 393) ; soeur Savin (n° 397) ; soeur Salvien (n° 399) ; soeur Servilie (n° 400) ; soeur Sidonie (n° 402) ; soeur Séraphin (n° 403) ; soeur Sanson (n° 404) ; soeur Spérat (n° 407) ; soeur Salomé (n° 408) ; soeur Sébastienne (n° 409) ; soeur Sapience (n° 413) ; soeur Stéphane (n° 415) ; soeur Sernin (n° 416) ; soeur Salvin (n° 417) ; soeur Séraphine (n° 418) ; soeur Salve (n° 421) ; soeur Salvy (n° 422) ; soeur Servilien (n° 423) ; soeur Salvateur (n° 426) ; soeur Sophrone (n° 429) ; soeur Thaïs (n° 432) ; soeur Thomaïs (n° 433) ; soeur Théogénie (n° 436) ; soeur Thércide (n° 442) ; soeur Théophane (n° 443) ; soeur Timothée (n° 445) ; soeur Anatolie (n° 507) ; soeur Uranie (n° 446) ; soeur Véronique (n° 449) ; soeur Valentine (n° 450) ; soeur Vénérand (n° 456) ; soeur Victorien (n° 457) ; soeur Vitalien (n° 459) ; soeur Victorin (n° 461) ; soeur Vincent (n° 462) ; soeur Victoire (n° 467) ; soeur Valérie (n° 468) ; soeur Vital (n° 472) ; soeur Vitalique (n° 473) ; soeur Ymelin (n° 477) ; soeur Augustine (n° 497) ; soeur Wenceslas (n° 474) ; soeur Vérissime (n° 475) ; soeur Xiste (n° 476).


        • FDLS Q 573 - 

          Matricules n° 480-569, 702, 770, 5657 1879-1883

          Présentation du contenu :

          Soeur Xavier (n° 480) ; soeur Zacharie (n° 482) ; soeur Zite (n° 483) ; soeur Zénas (n° 485) ; soeur Abel (n° 488) ; soeur Angèle (n° 492) ; soeur Appoline (n° 493) ; soeur Alexandrine (n° 495) ; soeur Adrie (n° 496) ; soeur Augustin (n° 497) ; soeur André (n° 498) ; soeur Adalbert (n° 501) ; soeur Athanasie (n° 509) ; soeur Adelme (n° 512) ; soeur Félix (n° 770) ; soeur Aurélie (n° 513) ; soeur Adelphe (n° 514) ; soeur Adile (n° 515) ; soeur Adilie (n° 516) ; soeur Anaïs (n° 520) ; soeur Anna (n° 521) ; soeur Angélina (n° 522) ; soeur Agnel (n° 524) ; soeur Amélie (n° 533) ; soeur Alphonsine (n° 535) ; soeur Alype (n° 538) ; soeur Amance (n° 540) ; soeur Anastasie (n° 541) ; soeur Alman (n° 543) ; soeur Alexandrie (n° 546) ; soeur Alpinien (n° 549) voir aussi soeur Céligne Marie (n° 5657) ; soeur Anatolien (n° 550) ; soeur Anisien (n° 552) ; soeur Anthime (n° 553) ; soeur Appolinie (n° 558) ; soeur Antoine (n° 561) ; soeur Donatus (n° 702) ; soeur Appolin (n° 562) ; soeur André (n° 564) ; soeur Appolonius (n° 565) ; soeur Assomption (n° 567) ; soeur Appolône (n° 569).


        • FDLS Q 574 - 

          Matricules n° 577-759, 815, 886, 925 1883-1890

          Présentation du contenu :

          Soeur Ariane (n° 577) ; soeur Armandine (n° 579) ; soeur Auxilie (n° 582) ; soeur Auxilien (n° 583) ; soeur Artémie (n° 586) ; soeur Asceline (n° 588) ; soeur Astérie (n° 592) ; soeur Auréle (n° 595) ; soeur Azarie (n° 601) ; soeur Basilie (n° 610) ; soeur Belline (n° 612) ; soeur Basilien (n° 614) ; soeur Bassien (n° 616) ; soeur Clarence (n° 677) ; soeur Juliana (n° 886) ; soeur Bénédicte (n° 619) ; soeur Bénézet (n° 621) ; soeur Benoit (n° 623) ; soeur Bibiane (n° 625) ; soeur Sainte Blandine (n° 626) ; soeur Brigitte (n° 627) ; soeur Cantienne (n° 634) ; soeur Caroline (n° 636) ; soeur Gabriel (n° 815) ; soeur Bernard (n° 637) ; soeur Célestine (n° 639) ; soeur Céleste (n° 650) ; soeur Marie (n° 925) ; soeur Carite (n° 641) ; soeur Caritine (n° 642) ; soeur Casilde (n° 645) ; soeur Cécilius (n° 648) ; soeur Céligne (n° 652) ; soeur Césaire (n° 655) ; soeur Chantal (n° 661) ; soeur Constantin (n° 664) ; soeur Chrétien (n° 665) ; soeur Cléridone (n° 669) ; soeur Christienne (n° 670) ; soeur Candide (n° 671) ; soeur Cléophas (n° 672) ; soeur Claire (n° 673) ; soeur Claudine (n° 674) ; soeur Cléomène (n° 675) ; soeur Cléonice (n° 676) ; soeur Damase (n° 678) ; soeur Cyprien (n° 680) ; soeur Cyrille (n° 682) ; soeur Saint Damien (n° 684) ; soeur David (n° 685) ; soeur Délphine (n° 687) ; soeur Démétrie (n° 688) ; soeur Denise (n°689) ; soeur Déodat (n° 690) ; soeur Digne (n° 691) ; soeur Didyme (n° 692) ; soeur Domice (n° 694) ; soeur Domicie (n° 695) ; soeur Domitien (n° 696) ; soeur Domitille (n° 697) ; soeur Dulcissime (n° 699) ; soeur Saint Dizier (n° 703) ; soeur Elodie (n° 706) ; soeur Démétrius (n° 707) ; soeur Eliana (n° 709) ; soeur Elisée (n° 710) ; soeur Edèze (n° 712) ; soeur Edmond (n° 715) ; soeur Elix (n° 716) ; soeur Elphége (n° 717) ; soeur Emila (n° 720) ; soeur Edme (n° 721) ; soeur Esdras (n° 723) ; soeur Emilien (n° 725) ; soeur Epiphane (n° 726) ; soeur Ermin (n° 728) ; soeur Erménilde (n° 735) ; soeur Sainte Eustérie (n° 736) ; soeur Saint Ermence (n° 737) ; soeur Eulalius (n° 739) ; soeur Espérance (n° 740) ; soeur Estelle (n° 744) ; soeur Eudoxe (n° 746) ; soeur Eudoxie (n°747) ; soeur Euméne (n° 749) ; soeur Eulade (n° 750) ; soeur Euphraise (n° 752) ; soeur Euphrône (n° 754) ; soeur Eustache (n° 755) ; soeur Euphémie (n° 756) ; soeur Euphronie (n° 757) ; soeur Euphrosien (n° 758) ; soeur Eurose (n° 759).


        • FDLS Q 575 - 

          Matricules n° 760-868, 1208, 8270, 1890-1893

          Présentation du contenu :

          Soeur Eustelle (n° 760) ; soeur Eugénien (n° 761) ; soeur Eugénie (n° 763) ; soeur Fabien (n° 764) ; soeur Sainte Faustine (n° 765) ; soeur Félicité (n° 768) ; soeur Félix (n° 770) ; soeur Firmien (n° 772) ; soeur Floris (n° 774) ; soeur Florimond (n° 775) ; soeur Flavien (n° 776) ; soeur Frédéric (n° 778) ; soeur Félicius (n° 779) ; soeur Flavius (n° 780) ; soeur Florianus (n° 781) ; soeur Fortunien (n° 783) ; soeur Ferdinand (n° 784) ; soeur Firmat (n° 785) ; soeur Florentius (n° 786) ; soeur Floriani (n° 787) ; soeur Frumence (n° 788) ; soeur Florimonde (n° 790) ; soeur Flavienne (n° 791) voir aussi soeur Flavienne de Jésus (n° 8270) ; soeur Florienne (n° 792) ; soeur Flaminie (n° 794) ; soeur Gaëtan (n° 796) ; soeur Gauthier (n° 797) ; soeur Gaudence (n° 798) ; soeur Gélase (n° 799) ; soeur Germaine (n° 800) ; soeur Gervais (n° 801) ; soeur Gildas (n° 802) ; soeur Gonzalés (n° 803) ; soeur Guillaume (n° 806) ; soeur Gualbert (n° 807) ; soeur Géronce (n° 808) ; soeur Génésius (n° 809) ; soeur Gézarine (n° 810) ; soeur Gonzalves (n° 811) ; soeur Geneviève (n° 812) ; soeur Gérasime (n° 813) ; soeur Gabriel (n° 815) ; soeur Georges (n° 816) ; soeur Georgie (n° 817) ; soeur Gédéonie (n° 818) ; soeur Gustave (n° 819) ; soeur Gertrude (n° 820) ; soeur Helbert (n° 821) ; soeur Héliodore (n° 823) ; soeur Héraclius (n° 827) ; soeur Herblond (n° 828) ; soeur Hélène (n° 829) ; soeur Geltrude (n° 830) ; soeur Hérène (n° 831) ; soeur Héribert (n° 832) ; soeur Hermelinde (n° 833) ; soeur Hermeland (n° 835) ; soeur Henriette (n° 837) ; soeur Hilarion (n° 838) ; soeur Henri Suzo (n° 839) ; soeur Héléna (n° 840) ; soeur Hortense (n° 841) ; soeur Fridolin (n° 842) ; soeur Hunégonde (n° 843) ; soeur Humbert (n° 844) ; soeur Honfroy (n° 845) ; soeur Hermine (n° 846) ; soeur Hyppolyte (n° 847) ; soeur Jules (n° 848) ; soeur Julie (n° 849) ; soeur Ildefonse (n° 851) ; soeur Israël (n° 852) ; soeur Isidore (n° 853) ; soeur de l'Incarnation (n° 854) ; soeur l'Humilité (n° 855) ; soeur Hespérie (n° 857) ; soeur Honorat (n° 858) ; soeur Hildegarde (n° 859) ; soeur Sainte Julienne (n° 1208) ; soeur Jean Baptiste (n° 860) ; soeur Isabelle (n° 861) ; soeur Irénée (n° 862) ; soeur Judith (n° 864) ; soeur Jeanne (n° 865) ; soeur Jean (n° 866) ; soeur Joathas (n° 867) ; soeur Joachim (n° 868).


        • FDLS Q 576 - 

          Matricules n° 870-999, 1010, 8626, 8634, 8346, 9162 1893-1898

          Présentation du contenu :

          Soeur Jacques (n° 870) ; soeur Joël (n° 871) ; soeur Joseph (n° 872) ; soeur Jovite (n° 875) ; soeur Judicaël (n° 877) ; soeur Juvénal (n° 879) ; soeur Justine (n° 880) ; soeur Julithe (n° 881) ; soeur Juste (n° 882) ; soeur Justin (n° 883) ; soeur Julien (n° 884) ; soeur Juliana (n° 886) ; soeur Juvence (n° 887) ; soeur Juventin (n° 888) ; soeur Justinien (n° 891) ; soeur Ladislas (n° 892) voir aussi soeur Avé (n° 8626) ; soeur Laurence (n° 894) ; soeur Laurentie (n° 896) voir aussi soeur Nicéas (n° 8634) ; soeur Léandre (n° 897) ; soeur Léonide (n° 899) ; soeur Léocadie (n° 900) ; soeur Léonard (n° 901) ; soeur Saint Laurentin (n° 902) ; soeur Léonce (n° 903) ; soeur Léoncie (n° 904) ; soeur Léonie (n° 906) ; soeur Léontine (n° 907) ; soeur Leudomie (n° 909) ; soeur Liduvine (n° 911) ; soeur Lucius (n° 912) ; soeur Lucille (n° 913) ; soeur Lucie (n° 914) ; soeur Léonin (n° 915) ; soeur Saint Lucien (n° 917) ; soeur Saint Louis (n° 918) ; soeur Laurent (n° 919) ; soeur Licinius (n° 920) ; soeur Luce (n° 921) ; soeur Lucide (n° 922) ; soeur Lucienne (n° 923) ; soeur Marie (n° 925) ; soeur Marthe (n° 926) ; soeur Médard (n° 927) voir aussi soeur Aquilée de la Croix (n° 8346) ; soeur Marc (n° 928) ; soeur Marie (n° 1010) ; soeur Méry (n° 930) ; soeur Macarie (n° 931) ; soeur Marcel (n° 932) ; soeur Maurice (n° 933) ; soeur Saint Marcien (n° 934) ; soeur Marcille (n° 935) ; soeur Martine (n° 936) ; soeur Mechtilde (n° 937) ; soeur Médule (n°938) ; soeur Mélanie (n° 939) ; soeur Monégonde (n° 940) ; soeur Marcellus (n° 941) ; soeur Maximin (n° 943) ; soeur Maximus (n° 942) ; soeur Maximilien (n° 945) ; soeur Nathalie (n° 946) ; soeur Noémi (n° 947) ; soeur Nathanaël (n° 948) ; soeur Nectarie (n° 949) ; soeur Néomise (n° 950) ; soeur Néophyte (n° 951) ; soeur Nataline (n° 952) ; soeur Natalis (n° 953) ; soeur Odule (n° 954) ; soeur Onésime (n° 955) ; soeur Odile (n° 956) ; soeur Octavienne (n° 958) ; soeur Osias (n° 959) ; soeur Paul (n° 960) ; soeur Osmond (n° 961) ; soeur Othilde (n° 962) ; soeur Octavius (n° 963) ; soeur Pierre (n° 964) ; soeur Palladie (n° 965) ; soeur Palmyre (n° 966) ; soeur Paternien (n° 969) ; soeur Patrice (n° 970) ; soeur Oderic (n° 971) ; soeur Providence (n° 972) ; soeur Praxéde (n° 973) voir aussi soeur Sébastien du Sacré Coeur (n° 9162) ; soeur Paulin (n° 974) ; soeur Pulchérie (n° 975) ; soeur Philippe (n° 976) ; soeur Paschasie (n° 978) ; soeur Prudentienne (n° 979) ; soeur Persévérance (n° 980) ; soeur Philéas (n° 982) ; soeur Patricie Marie (n° 983) ; soeur Placidie (n° 984) ; soeur Patience (n° 985) ; soeur Saint Prosper (n° 988) ; soeur Perpétue (n° 989) ; soeur Saint Simplice (n° 990) ; soeur Suzanne (n° 991) ; soeur Simplicien (n° 992) ; soeur Stéphanie (n° 993 voir aussi soeur de choeur n ° 15000, cote Q 913) ; soeur Rose (n° 994) ; soeur Sylvie (n° 995) ; soeur Stéphanide (n° 996) ; soeur Rosalie (n° 997) ; soeur Sylvanie (n° 998) ; soeur Saint Raphaël (n° 999).


        • FDLS Q 577 - 

          Matricules n° 1000-1099, 8793 1898-1901

          Présentation du contenu :

          Soeur Saint René (n° 1000) ; soeur Sylvius (n° 1001) ; soeur Sabinien (n° 1002) ; soeur Sainte Secondine (n° 1004) ; soeur Rodolphe (n° 1005) ; soeur Saint Romuald (n° 1006) ; soeur Ténestine (n° 1007) ; soeur Théodose (n° 1008) ; soeur Marie (n° 1010) ; soeur Thérasie (n° 1012) ; soeur Théonas (n° 1014) ; soeur Theudosie (n° 1016) ; soeur Talide (n° 1017) ; soeur Tharaise (n° 1018) ; soeur Tharcise (n° 1019) ; soeur Théoctiste (n° 1020) ; soeur Théodarine (n° 1022) ; soeur Théodicien (n° 1023) ; soeur Théodora (n° 1024) ; soeur Théophanie (n° 1026) ; soeur Théodoret (n° 1027) ; soeur Théodule (n° 1028) ; soeur Théonille (n° 1029) ; soeur Théozone (n° 1030) ; soeur Thérésine (n° 1031) ; soeur Thibault (n° 1033) ; soeur Thomasi (n° 1034) ; soeur Urbain (n° 1036) ; soeur Ubald (n° 1037) ; soeur Sainte Ursule (n° 1038) ; soeur Ulbert (n° 1039) ; soeur Victorine (n° 1040) ; soeur Victor (n° 1041) ; soeur Valérie (n° 1042) ; soeur Victorie (n° 1043) ; soeur Vindiciane (n° 1044) voir aussi soeur Saint François (n° 8793) ; soeur Saint Viateur (n° 1045) ; soeur Victurnien (n° 1046) ; soeur Vincente (n° 1048) ; soeur Xavier (n° 1049) ; soeur Yves (n° 1050) ; soeur Yvonne (n° 1051) ; soeur Ymelin (n° 1052) ; soeur Vitaline (n° 1054) ; soeur Zéline (n° 1055) ; soeur Zénobie (n° 1058) ; soeur Emile (n° 1059) ; soeur Alodie (n° 1062) ; soeur Alvérie (n° 1063) ; soeur Aurèle (n° 1064) ; soeur Astérie (n° 1065) ; soeur Agathange (n° 1066) ; soeur Angéline (n° 1067) ; soeur Anastasie (n° 1068) ; soeur Martinien (n° 1069) ; soeur Auxille (n° 1070) ; soeur Augustin (n° 1072) ; soeur Aimée (n° 1074) ; soeur Antonine (n° 1075) ; soeur Anthelme (n° 1076) ; soeur Ananie (n° 1079) ; soeur Albin (n° 1081) ; soeur Augustine (n° 1083) ; soeur Agathonice (n° 1086) ; soeur Adalzande (n° 1087) ; soeur Arsène (n° 1091) ; soeur Ange (n° 1092) ; soeur Alcime (n° 1093) ; soeur Athanase (n° 1094) ; soeur Ammien (n° 1095) ; soeur Aline (n° 1097) ; soeur Adolphe (n° 1098) ; soeur Albine (n° 1099).


        • FDLS Q 578 - 

          Matricules n° 1100-1258, 1309 1901-1917

          Présentation du contenu :

          Soeur Agathe (n° 1100) ; soeur Angélique (n° 1101) ; soeur Fernand (n° 1102) ; soeur Aldégonde (n° 1103) ; soeur Antide (n° 1104) ; soeur Azélie (n° 1106) ; soeur Bathilde (n° 1108) ; soeur Béatrix (n° 1112) ; soeur Basilisse (n° 1116) ; soeur Berthe (n° 1118) ; soeur Bernard (n° 1119) ; soeur Bénilde (n° 1120) ; soeur Cantianille (n° 1121) ; soeur des Anges (n° 1309) ; soeur Célina (n° 1122) ; soeur Constant (n° 1123) ; soeur Célerin (n° 1124) ; soeur Candide (n° 1125) ; soeur Carite (n° 1128) ; soeur Abel Marie (n° 1129) ; soeur Celsin (n° 1131) ; soeur Sainte Constance (n° 1133) ; soeur Saint Chrysologue (n° 1137) ; soeur Saint Célestin (n° 1138) ; soeur Sainte Césarie (n° 1139) ; soeur Sainte Croix (n° 1140) ; soeur Clémentine (n° 1141) ; soeur Sainte Louise (n° 1142) ; soeur Saint Charles (n° 1143) ; soeur Cécilie (n° 1147) ; soeur Saint Célestin (n° 1148) ; soeur Augustin Marie (n° 1149) ; soeur Célina Marie (n° 1152) ; soeur Sainte Elisabeth (n° 1154) ; soeur Saint Donatien (n° 1155) ; soeur François Xavier (n° 1158) ; soeur Sainte Claudine (n° 1162) ; soeur Saint Edmond (n° 1164) ; soeur Stanislas Kostka (n° 1165) ; soeur Emérentienne (n° 1166) ; soeur Saint Damase (n° 1167) ; soeur l'Ange Gardien (n° 1168) ; soeur Saint Harmand (n° 1169) ; soeur Sainte Armelle (n° 1170) ; soeur Jean de la Croix (n° 1172) ; soeur Sainte Candide (n° 1175) ; soeur Berthe (n° 1176) ; soeur Sainte Eugénie (n° 1177) ; soeur Jeanne d'Arc (n° 1178) ; soeur Sainte Julie (n° 1180) ; soeur Sainte Térèsa (n° 1185) ; soeur Magloire (n° 1186) ; soeur Edistie (n° 1189) ; soeur Sainte Erménilde (n° 1190) ; soeur Etiennette (n° 1192) ; soeur Saint Paul (n° 1193) ; soeur Fébronie (n° 1196) ; soeur Sainte Victoria (n° 1200) ; soeur Saint Georges (n° 1201) ; soeur Sainte Thérèse (n° 1202) ; soeur Sainte Gertrude (n° 1204) ; soeur Santa Angela (n° 1206) ; soeur Sainte Julienne (n° 1208) ; soeur Sainte Floriane (n° 1210) ; soeur Florimonde (n° 1212) ; soeur Joseph d'Arimathie (n° 1214) ; soeur Sainte Anne (n° 1216) ; soeur Sainte Alexine (n° 1218) ; soeur Amélie Marie (n° 1219) ; soeur Sainte Adélaïs (n° 1220) ; soeur Saint Anthelme (n° 1221) ; soeur Hubertine (n° 1222) ; soeur Saint Chrysogone (n° 1224) ; soeur Sainte Clair (n° 1228) ; soeur Saint Hilarion (n° 1230) ; soeur Humilité (n° 1231) ; soeur Saint Henri (n° 1233) ; soeur Sainte Héléna (n° 1238) ; soeur Saint Ismaël (n° 1239) ; soeur Saint Jude (n° 1241) ; soeur Saint Jules (n° 1242) ; soeur Saint Ludovic (n° 1244) ; soeur Saint Adelphe (n° 1250) ; soeur Saint Amédée (n° 1251) ; soeur Sainte Adelinde (n° 1252 voir aussi soeur de choeur n° 14842, cote Q 910) ; soeur Sainte Ambroisine (n° 1254) ; soeur Sainte Mechtilde (n° 1257) ; soeur Saint Etienne (n° 1258).


        • FDLS Q 579 - 

          Matricules n° 1260-1398 1917-1940

          Présentation du contenu :

          Soeur Saint Michel (n° 1260) ; soeur Sainte Marcienne (n° 1262) ; soeur Sainte Marcelle (n° 1266 voir aussi soeur de choeur n° 14850, cote Q 910) ; soeur Saint Moïse (n° 1268 voir aussi soeur de choeur 15001, cote Q 913) ; soeur Saint Mery (n° 1269) ; soeur Saint Domitius (n° 1280) ; soeur Saint Charles (n° 1281 voir aussi soeur de choeur n° 14861, cote Q 911) ; soeur Sainte Philomène (n° 1284) ; soeur Saint Eugène (n° 1287) ; soeur Sainte Florimonde (n° 1289 voir aussi soeur de choeur n° 14867, cote Q 911) ; soeur Sainte Patricie (n° 1291) ; soeur Saint Alphonse (n° 1294) ; soeur Sainte Pauline (n° 1295) ; soeur Saint Raymond (n° 1296) ; soeur Saint Remi (n° 1298) ; soeur Sainte Romaine (n° 1299) ; soeur Saint François Régis (n° 1303) ; soeur des Anges (n° 1309) ; soeur Sainte Cécilienne (n° 1310) ; soeur Sainte Julienne (n° 1314) ; soeur Sainte Lucille (n° 1315) ; soeur Saint Jean (n° 1318) ; soeur Cécilianus (n° 1321) ; soeur Sainte Adélaïde (n° 1322) ; soeur Sainte Rose (n° 1323 voir aussi soeur de choeur n° 14887, cote Q 911) ; soeur Sainte Emélie (n° 1325 voir aussi soeur de choeur n° 14889, cote Q 911) ; soeur Saint Albéric (n° 1327) ; soeur Santa Annetta (n° 1330) ; soeur Saint Alban (n° 1334) ; soeur Saint Nilamon (n° 1337) ; soeur Saint Aquilée (n° 1340) ; soeur Sainte Gemma (n° 1342) ; soeur Sainte Julienne (n° 1344 voir aussi soeur de choeur n° 14901, cote Q 912) ; soeur Saint Benoît (n° 1345) ; soeur Sainte Clotilde (n° 1357) ; soeur Sainte Isabelle (n° 1365) ; soeur Saint Jean (n° 1371) ; soeur Sainte Clarisse (n° 1374) ; soeur Sainte Valentina (n° 1376) ; soeur Saint Marc (n° 1378) ; soeur Thérèse (n° 1384) ; soeur Sainte Adélaïde (n° 1391) ; soeur Saint Patrick (n° 1395) ; soeur Saint Carmela (n° 1396) ; soeur Rosaria (n° 1398).