Les archives de la Vendée

Imprimer cette page

Archives militaires de la guerre de Vendée conservées au Service historique de la Défense (Vincennes) Inventaire complet (pdf)

  • Etats de situation

    Présentation du contenu :

    Les états de situation se présentent sous la forme de tableaux. Pour des tableaux de très grand format, la numérisation a dû se faire, dans un premier temps, en plusieurs vues. Celles-ci ont ensuite été rassemblées pour présenter les tableaux, dans leur globalité, en une seule vue.


        • SHD B 5/125-1 - 

          1er juin : division des Sables-d'Olonne dépendant de l'" Armée de la Vendée " et divisée en deux colonnes (5.733 hommes).

          - 6 juin : bataillons " organisés et prêts à partir " (23 unités).

          - 13 juin : troupes cantonnées à Talmont et faisant partie de la 1ère colonne de la division des Sables-d'Olonne (370 hommes).

          - 14 juin : troupes cantonnées à Saint-Gilles-sur-Vie et faisant partie de la 2ème colonne de la division des Sables-d'Olonne (1.052 hommes).

          -15 juin : division commandée par le général Boulard (1ère colonne de la division des Sables-d'Olonne, 3.619 hommes).

          - 17 juin : division commandée par Esprit Baudry° (2ème colonne de la division des Sables-d'Olonne, 3.179 hommes dont 2.980 présents sous les armes).

          - Juin : composition de l'état-major de l'armée des Côtes de La Rochelle commandé par le général Duhoux°. 1793

          10 vues  - 1er juin : division des Sables-d'Olonne dépendant de l'' Armée de la Vendée ' et divisée en deux colonnes (5.733 hommes).   - 6 juin : bataillons ' organisés et prêts à partir ' (23 unités).   - 13 juin : troupes cantonnées à Talmont et faisant partie de la 1ère colonne de la division des Sables-d'Olonne (370 hommes).   - 14 juin : troupes cantonnées à Saint-Gilles-sur-Vie et faisant partie de la 2ème colonne de la division des Sables-d'Olonne (1.052 hommes).   -15 juin : division commandée par le général Boulard (1ère colonne de la division des Sables-d'Olonne, 3.619 hommes).   - 17 juin : division commandée par Esprit Baudry° (2ème colonne de la division des Sables-d'Olonne, 3.179 hommes dont 2.980 présents sous les armes).   - Juin : composition de l'état-major de l'armée des Côtes de La Rochelle commandé par le général Duhoux°. (ouvre la visionneuse)

          10 vues


        • SHD B 5/125-2 - 

          1er juillet : compagnies d'artillerie de l'armée des Côtes de La Rochelle à Niort (670 hommes, 15 pièces d'artillerie).

          - 6 juillet : troupes cantonnées à Niort et dans ses environs (17.002 hommes).

          - 7 juillet : troupes cantonnées à Luçon (2.678 hommes) et aux " Quatre Chemins " (3.936 hommes).

          - 17 juillet : troupes cantonnées à Marans et dans ses environs (1.950 hommes).

          - 20 juillet : avant-garde de l'armée des Côtes de La Rochelle, brigade du général Gauvilliers° (267 hommes).

          - 21 juillet : observation sur quatre bataillons en recomposition de la 2e brigade (839 hommes).

          - 22 juillet : 5e bataillon de Paris, dit de " l'Unité ", cantonné à Saumur (406 hommes). 1793

          12 vues  - 1er juillet : compagnies d'artillerie de l'armée des Côtes de La Rochelle à Niort (670 hommes, 15 pièces d'artillerie).   - 6 juillet : troupes cantonnées à Niort et dans ses environs (17.002 hommes).   - 7 juillet : troupes cantonnées à Luçon (2.678 hommes) et aux ' Quatre Chemins ' (3.936 hommes).  - 17 juillet : troupes cantonnées à Marans et dans ses environs (1.950 hommes).  - 20 juillet : avant-garde de l'armée des Côtes de La Rochelle, brigade du général Gauvilliers° (267 hommes).  - 21 juillet : observation sur quatre bataillons en recomposition de la 2e brigade (839 hommes).  - 22 juillet : 5e bataillon de Paris, dit de ' l'Unité ', cantonné à Saumur (406 hommes). (ouvre la visionneuse)

          12 vues


        • SHD B 5/125-3 - 

          23 juillet : brigades de l'avant-garde commandées par Fabrefond et Dutruy (1.186 hommes), par Barbazan (747 hommes) et par Gauvilliers (411 hommes).

          - 24 juillet (4 états de situation) : 2e brigade commandée par le général Joly° (1.072 hommes) ; 3e brigade commandée par le général Chabot (1.048 hommes, dont 844 présents sous les armes) ; armée des Côtes de La Rochelle (six brigades, 7.151 hommes) ; détachement du 19e régiment de dragons envoyé au dépôt de Loches et dépendant de la brigade d'avant-garde commandée par Barbazan (112 hommes).

          - 26 juillet : brigade commandée par Barbazan° et cantonnée à Richelieu (871 hommes).

          - 29 juillet : 2e brigade commandée par le général Joly° (1.215 hommes).

          - 30 juillet : avant-garde de l'armée des Côtes de La Rochelle (3.230 hommes, dont 2415 présents sous les armes).

          - 31 juillet (3 états de situation) : 2e brigade commandée par le général Joly° (1.219 hommes) ; troupes cantonnées à Saint-Gilles-sur-Vie (1.325 hommes, dont 1.109 présents sous les armes) ; 3e brigade commandée par le général Chabot° (828 hommes). 1793

          13 vues  - 23 juillet : brigades de l'avant-garde commandées par Fabrefond et Dutruy (1.186 hommes), par Barbazan (747 hommes) et par Gauvilliers (411 hommes).   - 24 juillet (4 états de situation) : 2e brigade commandée par le général Joly° (1.072 hommes) ; 3e brigade commandée par le général Chabot (1.048 hommes, dont 844 présents sous les armes) ; armée des Côtes de La Rochelle (six brigades, 7.151 hommes) ; détachement du 19e régiment de dragons envoyé au dépôt de Loches et dépendant de la brigade d'avant-garde commandée par Barbazan (112 hommes).   - 26 juillet : brigade commandée par Barbazan° et cantonnée à Richelieu (871 hommes).   - 29 juillet : 2e brigade commandée par le général Joly° (1.215 hommes).   - 30 juillet : avant-garde de l'armée des Côtes de La Rochelle (3.230 hommes, dont 2415 présents sous les armes).   - 31 juillet (3 états de situation) : 2e brigade commandée par le général Joly° (1.219 hommes) ; troupes cantonnées à Saint-Gilles-sur-Vie (1.325 hommes, dont 1.109 présents sous les armes) ; 3e brigade commandée par le général Chabot° (828 hommes). (ouvre la visionneuse)

          13 vues


        • SHD B 5/125-4 - 

          1er août (3 états de situation) : armée des Côtes de La Rochelle (division des Sables-d'Olonne), deux tableaux détaillés dont un incomplet, et un tableau de synthèse (9.124 hommes, dont 7.250 présents sous les armes).

          - 1er août (9 états de situation) : cantonnements aux Sables-d'Olonne (1.736 hommes, dont 1.577 présents sous les armes, artillerie : 181 hommes pour 34 pièces) ; 2e colonne de la division des Sables-d'Olonne (3.324 hommes, dont 2.226 présents sous les armes) ; troupes cantonnées à Tours (3.951 hommes) ; troupes de la gendarmerie nationale (237 hommes, dont 153 présents sous les armes) ; 1er bataillon de Paris dépendant de la 1ère colonne (939 hommes, dont 703 présents sous les armes) ; 2e bataillon de Paris, dit du " Panthéon français ", dépendant de la 1ère colonne (913 hommes, dont 731 présents sous les armes) ; 60e régiment d'infanterie dépendant de la 1ère colonne (49 hommes, dont 44 présents sous les armes) ; 110e régiment d'infanterie dépendant de la 1ère colonne (106 hommes, dont 93 présents sous les armes) ; compagnie de Beaulieu cantonné à Olonne-sur-Mer (37 hommes, dont 31 présents sous les armes). 1793

          14 vues  - 1er août (3 états de situation) : armée des Côtes de La Rochelle (division des Sables-d'Olonne), deux tableaux détaillés dont un incomplet, et un tableau de synthèse (9.124 hommes, dont 7.250 présents sous les armes).   - 1er août (9 états de situation) : cantonnements aux Sables-d'Olonne (1.736 hommes, dont 1.577 présents sous les armes, artillerie : 181 hommes pour 34 pièces) ; 2e colonne de la division des Sables-d'Olonne (3.324 hommes, dont 2.226 présents sous les armes) ; troupes cantonnées à Tours (3.951 hommes) ; troupes de la gendarmerie nationale (237 hommes, dont 153 présents sous les armes) ; 1er bataillon de Paris dépendant de la 1ère colonne (939 hommes, dont 703 présents sous les armes) ; 2e bataillon de Paris, dit du ' Panthéon français ', dépendant de la 1ère colonne (913 hommes, dont 731 présents sous les armes) ; 60e régiment d'infanterie dépendant de la 1ère colonne (49 hommes, dont 44 présents sous les armes) ; 110e régiment d'infanterie dépendant de la 1ère colonne (106 hommes, dont 93 présents sous les armes) ; compagnie de Beaulieu cantonné à Olonne-sur-Mer (37 hommes, dont 31 présents sous les armes). (ouvre la visionneuse)

          14 vues


        • SHD B 5/125-5 - 

          2 août (2 états de situation) : armée des Côtes de La Rochelle cantonnées à Angers, Saumur et Chinon ; 1er bataillon d'élite dépendant de la 1ère colonne de la division des Sables-d'Olonne (698 hommes, dont 593 présents sous les armes).

          - 11 août : armée des Côtes de La Rochelle cantonnées à Saumur (8.167 hommes).

          - 12 août : deux colonnes de l'armée française venant de Mayence (18.675 hommes). 1793

          6 vues  - 2 août (2 états de situation) : armée des Côtes de La Rochelle cantonnées à Angers, Saumur et Chinon ; 1er bataillon d'élite dépendant de la 1ère colonne de la division des Sables-d'Olonne (698 hommes, dont 593 présents sous les armes).   - 11 août : armée des Côtes de La Rochelle cantonnées à Saumur (8.167 hommes).   - 12 août : deux colonnes de l'armée française venant de Mayence (18.675 hommes). (ouvre la visionneuse)

          6 vues


        • SHD B 5/125-6 - 

          21-31 août : 9 rapports journaliers de la 1ère brigade (les effectifs varient autour de 2.500 hommes pour 1.300 présents sous les armes). 1793

          15 vues  - 21-31 août : 9 rapports journaliers de la 1ère brigade (les effectifs varient autour de 2.500 hommes pour 1.300 présents sous les armes). (ouvre la visionneuse)

          15 vues


        • SHD B 5/125-7 - 

          1er-5 septembre : 3 rapports journaliers de la 1ère brigade (les effectifs varient autour de 2.500 hommes pour 1.300 présents sous les armes). 1793

          6 vues  - 1er-5 septembre : 3 rapports journaliers de la 1ère brigade (les effectifs varient autour de 2.500 hommes pour 1.300 présents sous les armes). (ouvre la visionneuse)

          6 vues


        • SHD B 5/125-8 - 

          5 septembre : procès-verbal d'organisation du 2e bataillon des travailleurs formé à Villebernier (Maine-et-Loire) et attaché à l'armée des Côtes de La Rochelle (liste nominative de 737 hommes). 1793

          14 vues  - 5 septembre : procès-verbal d'organisation du 2e bataillon des travailleurs formé à Villebernier (Maine-et-Loire) et attaché à l'armée des Côtes de La Rochelle (liste nominative de 737 hommes). (ouvre la visionneuse)

          14 vues


        • SHD B 5/125-9 - 

          Sept états de situation non datés : 1ère division des Rives de la Loire (effectifs non complétés) ; armée des Côtes de La Rochelle (2e et 3e brigades : 2.703 hommes, avant-garde : 2.946 hommes) ; 3e brigade (3 états de situation, environ 1.600 hommes pour 1.300 présents sous les armes) ; 4 bataillons de la [1ère brigade] (2 états de situation, environ 2.900 hommes). 1793

          8 vues  - Sept états de situation non datés : 1ère division des Rives de la Loire (effectifs non complétés) ; armée des Côtes de La Rochelle (2e et 3e brigades : 2.703 hommes, avant-garde : 2.946 hommes) ; 3e brigade (3 états de situation, environ 1.600 hommes pour 1.300 présents sous les armes) ; 4 bataillons de la [1ère brigade] (2 états de situation, environ 2.900 hommes). (ouvre la visionneuse)

          8 vues