Les archives de la Vendée

Imprimer cette page

Archives militaires de la guerre de Vendée conservées au Service historique de la Défense (Vincennes) Inventaire complet (pdf)

  • Etats de situation

    Présentation du contenu :

    Les états de situation se présentent sous la forme de tableaux. Pour des tableaux de très grand format, la numérisation a dû se faire, dans un premier temps, en plusieurs vues. Celles-ci ont ensuite été rassemblées pour présenter les tableaux, dans leur globalité, en une seule vue.


        • SHD B 5/125-1 - 

          1er juin : division des Sables-d'Olonne dépendant de l'" Armée de la Vendée " et divisée en deux colonnes (5.733 hommes).

          - 6 juin : bataillons " organisés et prêts à partir " (23 unités).

          - 13 juin : troupes cantonnées à Talmont et faisant partie de la 1ère colonne de la division des Sables-d'Olonne (370 hommes).

          - 14 juin : troupes cantonnées à Saint-Gilles-sur-Vie et faisant partie de la 2ème colonne de la division des Sables-d'Olonne (1.052 hommes).

          -15 juin : division commandée par le général Boulard (1ère colonne de la division des Sables-d'Olonne, 3.619 hommes).

          - 17 juin : division commandée par Esprit Baudry° (2ème colonne de la division des Sables-d'Olonne, 3.179 hommes dont 2.980 présents sous les armes).

          - Juin : composition de l'état-major de l'armée des Côtes de La Rochelle commandé par le général Duhoux°. 1793

          10 vues  - 1er juin : division des Sables-d'Olonne dépendant de l'' Armée de la Vendée ' et divisée en deux colonnes (5.733 hommes).   - 6 juin : bataillons ' organisés et prêts à partir ' (23 unités).   - 13 juin : troupes cantonnées à Talmont et faisant partie de la 1ère colonne de la division des Sables-d'Olonne (370 hommes).   - 14 juin : troupes cantonnées à Saint-Gilles-sur-Vie et faisant partie de la 2ème colonne de la division des Sables-d'Olonne (1.052 hommes).   -15 juin : division commandée par le général Boulard (1ère colonne de la division des Sables-d'Olonne, 3.619 hommes).   - 17 juin : division commandée par Esprit Baudry° (2ème colonne de la division des Sables-d'Olonne, 3.179 hommes dont 2.980 présents sous les armes).   - Juin : composition de l'état-major de l'armée des Côtes de La Rochelle commandé par le général Duhoux°. (ouvre la visionneuse)

          10 vues


        • SHD B 5/125-2 - 

          1er juillet : compagnies d'artillerie de l'armée des Côtes de La Rochelle à Niort (670 hommes, 15 pièces d'artillerie).

          - 6 juillet : troupes cantonnées à Niort et dans ses environs (17.002 hommes).

          - 7 juillet : troupes cantonnées à Luçon (2.678 hommes) et aux " Quatre Chemins " (3.936 hommes).

          - 17 juillet : troupes cantonnées à Marans et dans ses environs (1.950 hommes).

          - 20 juillet : avant-garde de l'armée des Côtes de La Rochelle, brigade du général Gauvilliers° (267 hommes).

          - 21 juillet : observation sur quatre bataillons en recomposition de la 2e brigade (839 hommes).

          - 22 juillet : 5e bataillon de Paris, dit de " l'Unité ", cantonné à Saumur (406 hommes). 1793

          12 vues  - 1er juillet : compagnies d'artillerie de l'armée des Côtes de La Rochelle à Niort (670 hommes, 15 pièces d'artillerie).   - 6 juillet : troupes cantonnées à Niort et dans ses environs (17.002 hommes).   - 7 juillet : troupes cantonnées à Luçon (2.678 hommes) et aux ' Quatre Chemins ' (3.936 hommes).  - 17 juillet : troupes cantonnées à Marans et dans ses environs (1.950 hommes).  - 20 juillet : avant-garde de l'armée des Côtes de La Rochelle, brigade du général Gauvilliers° (267 hommes).  - 21 juillet : observation sur quatre bataillons en recomposition de la 2e brigade (839 hommes).  - 22 juillet : 5e bataillon de Paris, dit de ' l'Unité ', cantonné à Saumur (406 hommes). (ouvre la visionneuse)

          12 vues


        • SHD B 5/125-3 - 

          23 juillet : brigades de l'avant-garde commandées par Fabrefond et Dutruy (1.186 hommes), par Barbazan (747 hommes) et par Gauvilliers (411 hommes).

          - 24 juillet (4 états de situation) : 2e brigade commandée par le général Joly° (1.072 hommes) ; 3e brigade commandée par le général Chabot (1.048 hommes, dont 844 présents sous les armes) ; armée des Côtes de La Rochelle (six brigades, 7.151 hommes) ; détachement du 19e régiment de dragons envoyé au dépôt de Loches et dépendant de la brigade d'avant-garde commandée par Barbazan (112 hommes).

          - 26 juillet : brigade commandée par Barbazan° et cantonnée à Richelieu (871 hommes).

          - 29 juillet : 2e brigade commandée par le général Joly° (1.215 hommes).

          - 30 juillet : avant-garde de l'armée des Côtes de La Rochelle (3.230 hommes, dont 2415 présents sous les armes).

          - 31 juillet (3 états de situation) : 2e brigade commandée par le général Joly° (1.219 hommes) ; troupes cantonnées à Saint-Gilles-sur-Vie (1.325 hommes, dont 1.109 présents sous les armes) ; 3e brigade commandée par le général Chabot° (828 hommes). 1793

          13 vues  - 23 juillet : brigades de l'avant-garde commandées par Fabrefond et Dutruy (1.186 hommes), par Barbazan (747 hommes) et par Gauvilliers (411 hommes).   - 24 juillet (4 états de situation) : 2e brigade commandée par le général Joly° (1.072 hommes) ; 3e brigade commandée par le général Chabot (1.048 hommes, dont 844 présents sous les armes) ; armée des Côtes de La Rochelle (six brigades, 7.151 hommes) ; détachement du 19e régiment de dragons envoyé au dépôt de Loches et dépendant de la brigade d'avant-garde commandée par Barbazan (112 hommes).   - 26 juillet : brigade commandée par Barbazan° et cantonnée à Richelieu (871 hommes).   - 29 juillet : 2e brigade commandée par le général Joly° (1.215 hommes).   - 30 juillet : avant-garde de l'armée des Côtes de La Rochelle (3.230 hommes, dont 2415 présents sous les armes).   - 31 juillet (3 états de situation) : 2e brigade commandée par le général Joly° (1.219 hommes) ; troupes cantonnées à Saint-Gilles-sur-Vie (1.325 hommes, dont 1.109 présents sous les armes) ; 3e brigade commandée par le général Chabot° (828 hommes). (ouvre la visionneuse)

          13 vues


        • SHD B 5/125-4 - 

          1er août (3 états de situation) : armée des Côtes de La Rochelle (division des Sables-d'Olonne), deux tableaux détaillés dont un incomplet, et un tableau de synthèse (9.124 hommes, dont 7.250 présents sous les armes).

          - 1er août (9 états de situation) : cantonnements aux Sables-d'Olonne (1.736 hommes, dont 1.577 présents sous les armes, artillerie : 181 hommes pour 34 pièces) ; 2e colonne de la division des Sables-d'Olonne (3.324 hommes, dont 2.226 présents sous les armes) ; troupes cantonnées à Tours (3.951 hommes) ; troupes de la gendarmerie nationale (237 hommes, dont 153 présents sous les armes) ; 1er bataillon de Paris dépendant de la 1ère colonne (939 hommes, dont 703 présents sous les armes) ; 2e bataillon de Paris, dit du " Panthéon français ", dépendant de la 1ère colonne (913 hommes, dont 731 présents sous les armes) ; 60e régiment d'infanterie dépendant de la 1ère colonne (49 hommes, dont 44 présents sous les armes) ; 110e régiment d'infanterie dépendant de la 1ère colonne (106 hommes, dont 93 présents sous les armes) ; compagnie de Beaulieu cantonné à Olonne-sur-Mer (37 hommes, dont 31 présents sous les armes). 1793

          14 vues  - 1er août (3 états de situation) : armée des Côtes de La Rochelle (division des Sables-d'Olonne), deux tableaux détaillés dont un incomplet, et un tableau de synthèse (9.124 hommes, dont 7.250 présents sous les armes).   - 1er août (9 états de situation) : cantonnements aux Sables-d'Olonne (1.736 hommes, dont 1.577 présents sous les armes, artillerie : 181 hommes pour 34 pièces) ; 2e colonne de la division des Sables-d'Olonne (3.324 hommes, dont 2.226 présents sous les armes) ; troupes cantonnées à Tours (3.951 hommes) ; troupes de la gendarmerie nationale (237 hommes, dont 153 présents sous les armes) ; 1er bataillon de Paris dépendant de la 1ère colonne (939 hommes, dont 703 présents sous les armes) ; 2e bataillon de Paris, dit du ' Panthéon français ', dépendant de la 1ère colonne (913 hommes, dont 731 présents sous les armes) ; 60e régiment d'infanterie dépendant de la 1ère colonne (49 hommes, dont 44 présents sous les armes) ; 110e régiment d'infanterie dépendant de la 1ère colonne (106 hommes, dont 93 présents sous les armes) ; compagnie de Beaulieu cantonné à Olonne-sur-Mer (37 hommes, dont 31 présents sous les armes). (ouvre la visionneuse)

          14 vues


        • SHD B 5/125-5 - 

          2 août (2 états de situation) : armée des Côtes de La Rochelle cantonnées à Angers, Saumur et Chinon ; 1er bataillon d'élite dépendant de la 1ère colonne de la division des Sables-d'Olonne (698 hommes, dont 593 présents sous les armes).

          - 11 août : armée des Côtes de La Rochelle cantonnées à Saumur (8.167 hommes).

          - 12 août : deux colonnes de l'armée française venant de Mayence (18.675 hommes). 1793

          6 vues  - 2 août (2 états de situation) : armée des Côtes de La Rochelle cantonnées à Angers, Saumur et Chinon ; 1er bataillon d'élite dépendant de la 1ère colonne de la division des Sables-d'Olonne (698 hommes, dont 593 présents sous les armes).   - 11 août : armée des Côtes de La Rochelle cantonnées à Saumur (8.167 hommes).   - 12 août : deux colonnes de l'armée française venant de Mayence (18.675 hommes). (ouvre la visionneuse)

          6 vues


        • SHD B 5/125-6 - 

          21-31 août : 9 rapports journaliers de la 1ère brigade (les effectifs varient autour de 2.500 hommes pour 1.300 présents sous les armes). 1793

          15 vues  - 21-31 août : 9 rapports journaliers de la 1ère brigade (les effectifs varient autour de 2.500 hommes pour 1.300 présents sous les armes). (ouvre la visionneuse)

          15 vues


        • SHD B 5/125-7 - 

          1er-5 septembre : 3 rapports journaliers de la 1ère brigade (les effectifs varient autour de 2.500 hommes pour 1.300 présents sous les armes). 1793

          6 vues  - 1er-5 septembre : 3 rapports journaliers de la 1ère brigade (les effectifs varient autour de 2.500 hommes pour 1.300 présents sous les armes). (ouvre la visionneuse)

          6 vues


        • SHD B 5/125-8 - 

          5 septembre : procès-verbal d'organisation du 2e bataillon des travailleurs formé à Villebernier (Maine-et-Loire) et attaché à l'armée des Côtes de La Rochelle (liste nominative de 737 hommes). 1793

          14 vues  - 5 septembre : procès-verbal d'organisation du 2e bataillon des travailleurs formé à Villebernier (Maine-et-Loire) et attaché à l'armée des Côtes de La Rochelle (liste nominative de 737 hommes). (ouvre la visionneuse)

          14 vues


        • SHD B 5/125-9 - 

          Sept états de situation non datés : 1ère division des Rives de la Loire (effectifs non complétés) ; armée des Côtes de La Rochelle (2e et 3e brigades : 2.703 hommes, avant-garde : 2.946 hommes) ; 3e brigade (3 états de situation, environ 1.600 hommes pour 1.300 présents sous les armes) ; 4 bataillons de la [1ère brigade] (2 états de situation, environ 2.900 hommes). 1793

          8 vues  - Sept états de situation non datés : 1ère division des Rives de la Loire (effectifs non complétés) ; armée des Côtes de La Rochelle (2e et 3e brigades : 2.703 hommes, avant-garde : 2.946 hommes) ; 3e brigade (3 états de situation, environ 1.600 hommes pour 1.300 présents sous les armes) ; 4 bataillons de la [1ère brigade] (2 états de situation, environ 2.900 hommes). (ouvre la visionneuse)

          8 vues


        • SHD B 5/119-1 - 

          13 octobre, 21 octobre et 3 novembre : trois états de situation de la division d'artillerie positionnée à Niort et ses besoins en équipement (les effectifs des artilleurs passent de 585 à 572, puis à 616 hommes). 1793

          16 vues  - 13 octobre, 21 octobre et 3 novembre : trois états de situation de la division d'artillerie positionnée à Niort et ses besoins en équipement (les effectifs des artilleurs passent de 585 à 572, puis à 616 hommes). (ouvre la visionneuse)

          16 vues


        • SHD B 5/119-2 - 

          1er novembre (2 états de situation) : places des Sables-d'Olonne (11 unités, 3.363 hommes, dont 2.275 présents sous les armes) et de Nantes (37 unités, 14.151 hommes, dont 11.595 présents sous les armes).

          - 3 novembre et sans date : trois états de situation de la garnison de Tours (10 unités, l'effectif est de 2.000 hommes environ).

          - 5 novembre : situation des garnisons de l'armée de l'Ouest à Tours (10 unités, 2.185 hommes), Saumur (35 unités, 3.730 hommes), Cholet (23 unités, 3.962 hommes), Thouars (4 unités, 1.602 hommes) et Doué (8 unités, 610 hommes), soit un total de 12.089 hommes. 1793

          9 vues  - 1er novembre (2 états de situation) : places des Sables-d'Olonne (11 unités, 3.363 hommes, dont 2.275 présents sous les armes) et de Nantes (37 unités, 14.151 hommes, dont 11.595 présents sous les armes).  - 3 novembre et sans date : trois états de situation de la garnison de Tours (10 unités, l'effectif est de 2.000 hommes environ).   - 5 novembre : situation des garnisons de l'armée de l'Ouest à Tours (10 unités, 2.185 hommes), Saumur (35 unités, 3.730 hommes), Cholet (23 unités, 3.962 hommes), Thouars (4 unités, 1.602 hommes) et Doué (8 unités, 610 hommes), soit un total de 12.089 hommes. (ouvre la visionneuse)

          9 vues


        • SHD B 5/119-3 - 

          10 novembre : troupes cantonnées à Cholet (4.182 hommes).

          - 11 novembre : forces présentes sur le littoral de la Loire-Inférieure (1.223 hommes).

          - 12 novembre : garnisons de Doué, Thouars et Bressuire (3.212 hommes, la garnison de Bressuire n'étant pas renseignée).

          - 15 novembre : place de Nantes (14.987 hommes, dont 11.445 présents sous les armes).

          - 18 novembre : cantonnement de Saumur (3.562 hommes).

          - 20 novembre : état des corps de troupes de l'armée de l'Ouest (12.089 hommes).

          - 21 novembre : " Armée de la Mayenne " stationnée à Alençon et dans ses environs (7.824 hommes). 1793

          10 vues  - 10 novembre : troupes cantonnées à Cholet (4.182 hommes).  - 11 novembre : forces présentes sur le littoral de la Loire-Inférieure (1.223 hommes).  - 12 novembre : garnisons de Doué, Thouars et Bressuire (3.212 hommes, la garnison de Bressuire n'étant pas renseignée).  - 15 novembre : place de Nantes (14.987 hommes, dont 11.445 présents sous les armes).  - 18 novembre : cantonnement de Saumur (3.562 hommes).  - 20 novembre : état des corps de troupes de l'armée de l'Ouest (12.089 hommes).  - 21 novembre : ' Armée de la Mayenne ' stationnée à Alençon et dans ses environs (7.824 hommes). (ouvre la visionneuse)

          10 vues


        • SHD B 5/119-4 - 

          21 décembre (4 états de situation) : cantonnement de l'arrondissement de La Rochelle (2.017 hommes) ; cantonnement d'Avrillé (202 hommes) ; 1er bataillon du 34e régiment d'infanterie dans l'armée de l'Ouest (577 hommes) et au dépôt de Nantes (273 hommes).

          - 24 décembre (2 états de situation) : 1er bataillon de Paris cantonné à Saint-Gilles-sur-Vie (220 hommes) ; 1er et 2e bataillons du 29e régiment d'infanterie cantonnés à Cholet (841 hommes en tout). 1793

          7 vues  - 21 décembre (4 états de situation) : cantonnement de l'arrondissement de La Rochelle (2.017 hommes) ; cantonnement d'Avrillé (202 hommes) ; 1er bataillon du 34e régiment d'infanterie dans l'armée de l'Ouest (577 hommes) et au dépôt de Nantes (273 hommes).  - 24 décembre (2 états de situation) : 1er bataillon de Paris cantonné à Saint-Gilles-sur-Vie (220 hommes) ; 1er et 2e bataillons du 29e régiment d'infanterie cantonnés à Cholet (841 hommes en tout). (ouvre la visionneuse)

          7 vues


        • SHD B 5/125-10 - 

          21 décembre : troupes de la division des Sables-d'Olonne cantonnées à Avrillé (203 hommes).

          - 24 décembre : 7e bataillon de la Charente-Inférieure cantonné à Saint-Gilles-sur-Vie (24 hommes).

          - 28 décembre : bataillon d'infanterie "Le Vengeur" cantonné à Cholet (789 hommes, dont 250 présents sous les armes).

          - Sans date : troupes commandées par le général Huché (14 unités, 1.260 hommes). 1793

          4 vues  - 21 décembre : troupes de la division des Sables-d'Olonne cantonnées à Avrillé (203 hommes).   - 24 décembre : 7e bataillon de la Charente-Inférieure cantonné à Saint-Gilles-sur-Vie (24 hommes).   - 28 décembre : bataillon d'infanterie 'Le Vengeur' cantonné à Cholet (789 hommes, dont 250 présents sous les armes).   - Sans date : troupes commandées par le général Huché (14 unités, 1.260 hommes). (ouvre la visionneuse)

          4 vues


        • SHD B 5/119-5 - 

          1er janvier : 32e régiment d'infanterie cantonné à Port-Malo (531 hommes).

          - 2 janvier : division du général Commaire (16 unités, 3.926 hommes).

          - 3 janvier : 31e régiment d'infanterie rattaché à la 2e brigade, division du général Tilly (955 hommes).

          - 6 janvier (2 états de situation) : détachement du 8e régiment de hussards cantonné à Argentan-le-Peuple (47 hommes) ; troupes en garnison à Chinon et ses environs (1.297 hommes).

          - 7 janvier : 19e régiment de dragons à Tours (678 hommes). 1794

          6 vues  - 1er janvier : 32e régiment d'infanterie cantonné à Port-Malo (531 hommes).  - 2 janvier : division du général Commaire (16 unités, 3.926 hommes).  - 3 janvier : 31e régiment d'infanterie rattaché à la 2e brigade, division du général Tilly (955 hommes).  - 6 janvier (2 états de situation) : détachement du 8e régiment de hussards cantonné à Argentan-le-Peuple (47 hommes) ; troupes en garnison à Chinon et ses environs (1.297 hommes).  - 7 janvier : 19e régiment de dragons à Tours (678 hommes). (ouvre la visionneuse)

          6 vues


        • SHD B 5/119-6 - 

          16 janvier : forces armées regroupées dans la Sarthe aux ordres du chef de brigade Lacroix (1.767 hommes).

          - 19 janvier (2 états de situation) : garnisons de Saint-Gilles-sur-Vie (1.061 hommes) et des Sables-d'Olonne (1.033 hommes).

          - 20 janvier : dépôt de l'armée de Mayence à Tours (69 unités, 440 hommes).

          - 23 janvier : 1ère colonne de la division du Nord (18 unités, 8.154 hommes).

          - 25 janvier : deux compagnies de mineurs du Génie à Saumur (75 hommes.).

          - 29 janvier : Armée de réserve à Orléans (1.051 hommes). 1794

          9 vues  - 16 janvier : forces armées regroupées dans la Sarthe aux ordres du chef de brigade Lacroix (1.767 hommes).  - 19 janvier (2 états de situation) : garnisons de Saint-Gilles-sur-Vie (1.061 hommes) et des Sables-d'Olonne (1.033 hommes).  - 20 janvier : dépôt de l'armée de Mayence à Tours (69 unités, 440 hommes).  - 23 janvier : 1ère colonne de la division du Nord (18 unités, 8.154 hommes).  - 25 janvier : deux compagnies de mineurs du Génie à Saumur (75 hommes.).  - 29 janvier : Armée de réserve à Orléans (1.051 hommes). (ouvre la visionneuse)

          9 vues


        • SHD B 5/119-7 - 

          3 février : garnison de La Rochelle (7 unités, 1.763 hommes).

          - 4 février : 1er bataillon des Deux-Sèvres (428 hommes).

          - 18 février : garnison des Sables-d'Olonne (11 unités, 1.831 hommes). 1794

          3 vues  - 3 février : garnison de La Rochelle (7 unités, 1.763 hommes).  - 4 février : 1er bataillon des Deux-Sèvres (428 hommes).  - 18 février : garnison des Sables-d'Olonne (11 unités, 1.831 hommes). (ouvre la visionneuse)

          3 vues


        • SHD B 5/119-8 - 

          19 février (3 états de situation) : division d'artillerie positionnée à Niort et ses besoins en équipement (729 hommes) ; garnison de La Rochelle (1.788 hommes) ; 32e régiment d'infanterie cantonné à Port-Malo (613 hommes).

          - 19 février (1 cahier) : situation des garnisons de l'armée de l'Ouest à Angély-Boutonne (5 unités, 1.648 hommes), Saint-Gilles-sur-Vie (7 unités, 1.061 hommes), Tours (28 unités, 8.260 hommes), l'île de Ré (3 unités, 1.942 hommes), l'île d'Oléron (3 unités, 2.667 hommes), Rochefort (9 unités, 4.613 hommes), La Rochelle (7 unités, 4.139 hommes), Orléans (7 unités, 1.051 hommes), Les Sables-d'Olonne (12 unités, 1.033 hommes), Saumur (44 unités, 3.698 hommes), soit un total de 31.412 hommes. 1794

          15 vues  - 19 février (3 états de situation) : division d'artillerie positionnée à Niort et ses besoins en équipement (729 hommes) ; garnison de La Rochelle (1.788 hommes) ; 32e régiment d'infanterie cantonné à Port-Malo (613 hommes).  - 19 février (1 cahier) : situation des garnisons de l'armée de l'Ouest à Angély-Boutonne (5 unités, 1.648 hommes), Saint-Gilles-sur-Vie (7 unités, 1.061 hommes), Tours (28 unités, 8.260 hommes), l'île de Ré (3 unités, 1.942 hommes), l'île d'Oléron (3 unités, 2.667 hommes), Rochefort (9 unités, 4.613 hommes), La Rochelle (7 unités, 4.139 hommes), Orléans (7 unités, 1.051 hommes), Les Sables-d'Olonne (12 unités, 1.033 hommes), Saumur (44 unités, 3.698 hommes), soit un total de 31.412 hommes. (ouvre la visionneuse)

          15 vues


        • SHD B 5/119-9 - 

          24 février (3 états de situation) : garnison de Tours (28 unités, 8.260 hommes, dont 5.159 présents sous les armes) ; troupes stationnées à Saumur (44 unités, 3.678 hommes) ; forces relevant de la division des Sables-d'Olonne (8.632 hommes).

          - 27 février : garnison de Tours (6.717 hommes, dont 5.767 présents sous les armes). 1794

          5 vues  - 24 février (3 états de situation) : garnison de Tours (28 unités, 8.260 hommes, dont 5.159 présents sous les armes) ; troupes stationnées à Saumur (44 unités, 3.678 hommes) ; forces relevant de la division des Sables-d'Olonne (8.632 hommes).  - 27 février : garnison de Tours (6.717 hommes, dont 5.767 présents sous les armes). (ouvre la visionneuse)

          5 vues


        • SHD B 5/119-10 - 

          20 mars (2 états de situation) : état des corps de troupes de l'armée de l'Ouest (102.709 hommes) ; dépôt de l'armée de Mayence à Tours (469 hommes). 1794

          13 vues  - 20 mars (2 états de situation) : état des corps de troupes de l'armée de l'Ouest (102.709 hommes) ; dépôt de l'armée de Mayence à Tours (469 hommes). (ouvre la visionneuse)

          13 vues


        • SHD B 5/119-11 - 

          21 mars (5 états de situation) : garnison de Rochefort (9 unités, 7.347 hommes) ; service de garde de Rochefort (24 postes, 389 hommes) ; garnison de Tours (29 unités, 7.214 hommes) ; 32e régiment d'infanterie cantonné à Port-Malo (613 hommes) ; quantités de froment et d'orge nécessaires aux places fortes de Charente-Inférieure pour quatre mois.

          - 24 mars (2 états de situation) : garnisons de La Rochelle (26 unités, 12.389 hommes) et de Tours (29 unités, 7.214 hommes).

          - 30 mars : garnison de La Châtaigneraie (36 hommes). 1794

          11 vues  - 21 mars (5 états de situation) : garnison de Rochefort (9 unités, 7.347 hommes) ; service de garde de Rochefort (24 postes, 389 hommes) ; garnison de Tours (29 unités, 7.214 hommes) ; 32e régiment d'infanterie cantonné à Port-Malo (613 hommes) ; quantités de froment et d'orge nécessaires aux places fortes de Charente-Inférieure pour quatre mois.  - 24 mars (2 états de situation) : garnisons de La Rochelle (26 unités, 12.389 hommes) et de Tours (29 unités, 7.214 hommes).  - 30 mars : garnison de La Châtaigneraie (36 hommes). (ouvre la visionneuse)

          11 vues


        • SHD B 5/119-12 - 

          2 avril : 1er bataillon des Deux-Sèvres cantonné à Angers (1.011 hommes).

          - 3 avril (2 états de situation) : places de Laval (8 unités, 1.541 hommes) et d'Angély-Boutonne (5 unités, 870 hommes).

          - 4 avril (5 états de situation) : places de Saint-Gilles-sur-Vie (11 unités, 2.202 hommes), Rochefort (7 unités, 8.829 hommes dont 4.099 présents sous les armes), Saumur (31 unités, 5.196 hommes dont 4.488 présents sous les armes), Angers (27 unités, 3.300 hommes) et La Rochelle et ses alentours (16 unités, 8.303 hommes). 1794

          9 vues  - 2 avril : 1er bataillon des Deux-Sèvres cantonné à Angers (1.011 hommes).  - 3 avril (2 états de situation) : places de Laval (8 unités, 1.541 hommes) et d'Angély-Boutonne (5 unités, 870 hommes).  - 4 avril (5 états de situation) : places de Saint-Gilles-sur-Vie (11 unités, 2.202 hommes), Rochefort (7 unités, 8.829 hommes dont 4.099 présents sous les armes), Saumur (31 unités, 5.196 hommes dont 4.488 présents sous les armes), Angers (27 unités, 3.300 hommes) et La Rochelle et ses alentours (16 unités, 8.303 hommes). (ouvre la visionneuse)

          9 vues


        • SHD B 5/119-13 - 

          10 avril : division du nord aux ordres du général Cordellier (14 unités, 3.040 hommes).

          - 11 avril : place de l'île d'Aix (6 unités, 550 hommes dont 436 présents sous les armes).

          - 12 avril (2 états de situation) : places de Chinon (14 unités, 2.249 hommes) et d'Angély-Boutonne (3 unités, 169 hommes dont 131 présents sous les armes).

          - 14 avril : place de Nantes (29 unités, 3.894 hommes dont 2.378 présents sous les armes).

          - 17 avril : place de Fontenay-le-Comte (11 unités, 2.675 hommes). 1794

          6 vues  - 10 avril : division du nord aux ordres du général Cordellier (14 unités, 3.040 hommes).  - 11 avril : place de l'île d'Aix (6 unités, 550 hommes dont 436 présents sous les armes).  - 12 avril (2 états de situation) : places de Chinon (14 unités, 2.249 hommes) et d'Angély-Boutonne (3 unités, 169 hommes dont 131 présents sous les armes).  - 14 avril : place de Nantes (29 unités, 3.894 hommes dont 2.378 présents sous les armes).  - 17 avril : place de Fontenay-le-Comte (11 unités, 2.675 hommes). (ouvre la visionneuse)

          6 vues


        • SHD B 5/119-14 - 

          20 avril (6 états de situation) : places de Blois (4 unités, 2.304 hommes), Saumur (30 unités, 3.243 hommes), Niort (2 tableaux, 29 unités, 6.708 hommes dont 3.912 présents sous les armes), Saint-Gilles-sur-Vie (11 unités, 2.202 hommes) et Angers (2.784 hommes).

          - 27 avril : place de l'île d'Aix (686 hommes, dont 549 présents sous les armes).

          - 28 avril (2 états de situation) : places d'Angély-Boutonne (3 unités, 131 hommes) et de Chinon (1.662 hommes).

          - 29 avril : place de Nantes (23 unités, 4.963 hommes dont 2.413 présents sous les armes). 1794

          11 vues  - 20 avril (6 états de situation) : places de Blois (4 unités, 2.304 hommes), Saumur (30 unités, 3.243 hommes), Niort (2 tableaux, 29 unités, 6.708 hommes dont 3.912 présents sous les armes), Saint-Gilles-sur-Vie (11 unités, 2.202 hommes) et Angers (2.784 hommes).  - 27 avril : place de l'île d'Aix (686 hommes, dont 549 présents sous les armes).  - 28 avril (2 états de situation) : places d'Angély-Boutonne (3 unités, 131 hommes) et de Chinon (1.662 hommes).  - 29 avril : place de Nantes (23 unités, 4.963 hommes dont 2.413 présents sous les armes). (ouvre la visionneuse)

          11 vues


        • SHD B 5/119-15 - 

          1er mai : île de Ré (4 unités, 832 hommes dont 781 présents sous les armes).

          - 3 mai : Rochefort (7 unités, 9.538 hommes dont 5.276 présents sous les armes).

          - 4 mai (5 états de situation) : troupes positionnées en Charente-Inférieure (23 unités, 5.301 hommes) ; places d'Angers (12 unités, 2.953 hommes dont 2.762 présents sous les armes) ; Saint-Gilles-sur-Vie (6 unités, 1.386 hommes) ; Orléans (2 unités, 396 hommes) ; Saumur (28 unités, 3.395 hommes).

          - 5 mai : 1er bataillon des Deux-Sèvres (1.075 hommes). 1794

          11 vues  - 1er mai : île de Ré (4 unités, 832 hommes dont 781 présents sous les armes).  - 3 mai : Rochefort (7 unités, 9.538 hommes dont 5.276 présents sous les armes).  - 4 mai (5 états de situation) : troupes positionnées en Charente-Inférieure (23 unités, 5.301 hommes) ; places d'Angers (12 unités, 2.953 hommes dont 2.762 présents sous les armes) ; Saint-Gilles-sur-Vie (6 unités, 1.386 hommes) ; Orléans (2 unités, 396 hommes) ; Saumur (28 unités, 3.395 hommes).  - 5 mai : 1er bataillon des Deux-Sèvres (1.075 hommes). (ouvre la visionneuse)

          11 vues


        • SHD B 5/119-16 - 

          9 mai : place de Tours (21 unités, 8.833 hommes).

          - 12 mai (2 états de situation) : places de l'île d'Aix (11 unités, 897 hommes dont 713 présents sous les armes) et de l'île de Ré (862 hommes, dont 809 présents sous les armes).

          - 14 mai (2 états de situation) : place de Nantes (20 unités, 3662 hommes dont 2.367 présents sous les armes) ; division des Sables-d'Olonne (3.611 hommes).

          - 15 mai : place d'Angély-Boutonne (3 unités, 149 hommes).

          - 17 mai (3 états de situation) : garnisons de Niort (2 unités, 520 hommes) et de La Châtaigneraie (21 unités, 3.028 hommes dont 2.610 présents sous les armes) ; place de Parthenay (8 unités, 2480 hommes dont 2.435 présents sous les armes). 1794

          9 vues  - 9 mai : place de Tours (21 unités, 8.833 hommes).  - 12 mai (2 états de situation) : places de l'île d'Aix (11 unités, 897 hommes dont 713 présents sous les armes) et de l'île de Ré (862 hommes, dont 809 présents sous les armes).  - 14 mai (2 états de situation) : place de Nantes (20 unités, 3662 hommes dont 2.367 présents sous les armes) ; division des Sables-d'Olonne (3.611 hommes).  - 15 mai : place d'Angély-Boutonne (3 unités, 149 hommes).  - 17 mai (3 états de situation) : garnisons de Niort (2 unités, 520 hommes) et de La Châtaigneraie (21 unités, 3.028 hommes dont 2.610 présents sous les armes) ; place de Parthenay (8 unités, 2480 hommes dont 2.435 présents sous les armes). (ouvre la visionneuse)

          9 vues


        • SHD B 5/119-17 - 

          18 mai : place de Saint-Maixent (2 unités, 309 hommes dont 269 présents sous les armes).

          - 19 mai (4 états de situation) : place de Fontenay-le-Peuple (7 unités, 499 hommes dont 496 présents sous les armes) ; Armée de réserve commandée par le général de brigade Bournet (36 unités, 8.974 hommes dont 5.699 présents sous les armes) ; places de Rochefort (6 unités, 9.607 hommes dont 1.811 présents sous les armes) et d'Angers (20 unités, 2.323 hommes dont 2.149 présents sous les armes).

          - 21 mai : garnison de Rennes (32 unités, 1.628 hommes).

          - 22 mai : généraux de brigade et de division sous les ordres du général en chef Vimeux°. 1794

          10 vues  - 18 mai : place de Saint-Maixent (2 unités, 309 hommes dont 269 présents sous les armes).  - 19 mai (4 états de situation) : place de Fontenay-le-Peuple (7 unités, 499 hommes dont 496 présents sous les armes) ; Armée de réserve commandée par le général de brigade Bournet (36 unités, 8.974 hommes dont 5.699 présents sous les armes) ; places de Rochefort (6 unités, 9.607 hommes dont 1.811 présents sous les armes) et d'Angers (20 unités, 2.323 hommes dont 2.149 présents sous les armes).  - 21 mai : garnison de Rennes (32 unités, 1.628 hommes).   - 22 mai : généraux de brigade et de division sous les ordres du général en chef Vimeux°. (ouvre la visionneuse)

          10 vues


        • SHD B 5/119-18 - 

          3 juin : garnison de Rennes (30 unités, 2.287 hommes).

          - 11 juin : troupes cantonnées en Charente-Inférieure (31 unités, 9.834 hommes).

          - 13 juin : armée de réserve en Touraine (9.616 hommes, dont 6.847 présents sous les armes).

          - 14 juin : effectifs de l'armée de l'Ouest excepté les combattants sans armes (50.954 hommes).

          - 18 juin (2 états de situation) : 3e bataillon de l'Orne cantonné à Challans (1.078 hommes, dont 851 présents sous les armes) ; 4e division de l'armée de l'Ouest cantonnée en Touraine (24 unités, 9.712 hommes dont 7.128 présents sous les armes). 1794

          8 vues  - 3 juin : garnison de Rennes (30 unités, 2.287 hommes).  - 11 juin : troupes cantonnées en Charente-Inférieure (31 unités, 9.834 hommes).  - 13 juin : armée de réserve en Touraine (9.616 hommes, dont 6.847 présents sous les armes).  - 14 juin : effectifs de l'armée de l'Ouest excepté les combattants sans armes (50.954 hommes).  - 18 juin (2 états de situation) : 3e bataillon de l'Orne cantonné à Challans (1.078 hommes, dont 851 présents sous les armes) ; 4e division de l'armée de l'Ouest cantonnée en Touraine (24 unités, 9.712 hommes dont 7.128 présents sous les armes). (ouvre la visionneuse)

          8 vues


        • SHD B 5/119-19 - 

          19 juin : situation générale des troupes de l'armée de l'Ouest (56.223 hommes), 25.012 dans la 1ère division du général Huché, 6.921 dans la 2e du général Bonnaire, 11.110 dans la 3e du général Caffin, 7286 dans la 4e du général Bournet et 5.894 dans la 5e du général Descloseaux.

          - 19 juin : état des corps de troupes de l'armée de l'Ouest (56.768 hommes).

          - 28 juin : 4e division de l'armée de l'Ouest cantonnée en Touraine (8.938 hommes, dont 5.616 présents sous les armes). 1794

          15 vues  - 19 juin : situation générale des troupes de l'armée de l'Ouest (56.223 hommes), 25.012 dans la 1ère division du général Huché, 6.921 dans la 2e du général Bonnaire, 11.110 dans la 3e du général Caffin, 7286 dans la 4e du général Bournet et 5.894 dans la 5e du général Descloseaux.   - 19 juin : état des corps de troupes de l'armée de l'Ouest (56.768 hommes).   - 28 juin : 4e division de l'armée de l'Ouest cantonnée en Touraine (8.938 hommes, dont 5.616 présents sous les armes). (ouvre la visionneuse)

          15 vues


Voir par page :50 100 150 200 250 300 350 400