Les archives de la Vendée

Imprimer cette page

Notaires de Fontenay-le-Comte : analyses d'un choix de pièces (1578-1701) Inventaire complet (pdf)

    • Notaire Jehan Robert (années d'exercice, 12 juin 1604-22 avril 1626)

        • 3 E 37/270 - 

          12 juin-4 septembre 1604.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          205 vues  - 12 juin-4 septembre 1604. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          205 vues

          Présentation du contenu :

          - 12 juin : premier acte passé par Jehan Robert, fils du précédent Pierre Robert. François Billard, sergent royal, demeurant à la Sourderie paroisse de Payré, afferme à Pierre et Hilaire Esveillé, frères, et à François Aubineau, demeurant au village des Roullières à Payré, les terrages dépendant de la seigneurie de la Pibolière de Payré, appartenant à Hilaire Vernede, sieur de la Pierre Blanche, duquel ledit Billard les tient à ferme.
          - 26 juin : René Denfer, demeurant aux faubourgs de Fontenay-le-Comte, qui a acquis le 13 décembre dernier (Robert et Grignon, notaires royaux à Fontenay) de Jehan Debessé, sieur de la Morinière, une métairie au village de la Fenêtre Gaultron paroisse de Saint Sulpice, en fait foi et hommage à Pierre de Toupery, écuyer, sieur du Puyviault-Claveau.
          - 25 juillet : donation mutuelle entre Barthelemy Charronnet, pierraieur, et Marie Bouillaude sa femme, demeurant au bourg de Longèves.
          - 29 juillet : Pierre Malleray, sieur de la châtellenie d'Ardenne, receveur des tailles pour le roi à Fontenay, transige avec André Phelippeau, pour ses enfants, Lucas Phelippeau époux de Marie Bouhier et Pierre Phelipeau époux de Marie Bouhier, lesdites Bouhier filles et héritières de feu François Bouhier, demeurant lesdits Phelippeau à Biossais paroisse de Saint Médard des Prés, pour des droits dus à la châtellenie d'Ardenne et sur lesquels ils avaient eu procès avec Jehan du Saillant et Marie Dardenne sa femme, seigneurs de ladite châtellenie.
          - 4 août : arrêt de compte entre Jehan Batard, marchand gantier à Fontenay, et Pierre Segoin, marchand de Tours.
          - 8 août : actes de communauté d'habitants (Notre-Dame de Fontenay). (vues 35 à 36)
          - 9 août : Anne Arnaud, demeurant à Fontenay, femme séparée de biens de Mathurin Berard, s'accorde avec Mathurin Lamoys, maître orfèvre, son gendre, qui l'entretiendra et nourrira pendant trois ans en sa maison.
          - 24 août : partage de la succession de feus Loys Gaillard et Catherine Lymousin sa femme entre leurs enfants : Marie Gaillard, femme de Mathurin Gobin, marchand demeurant en l'hôtel noble de la Louherie au Simon, Robinette Gaillard, femme de Michel Gobin, Pierre Gaillard, marchand, demeurant à Thiré, Mathurine Gaillard, demeurant à Rousseau paroisse de L'Hermenault, veuve d'Antoine Girard et tutrice de leurs enfants mineurs.
          - 30 août : testament de Mathurin Gaulchier, laboureur au faubourg du Paradis de Fontenay, époux de Perrette Vrignaud. (vue 54)
          - 2 septembre : René Denfer, demeurant en la maison et pré-clôtures appelée Denfer sise au bout du faubourg du Reclus de Fontenay, a épousé par contrat du 1er mai 1589 (Bataillon, notaire de Vouvant, et Grignon, notaire royal à Fontenay), Anne Morienne, fille de feus Jacques Morienne et de Françoise Demegner, veuve en premières noces de Jehan Joly, dont entre autres enfants, Pierre Joly, orfèvre demeurant à Fontenay. Ils lui donnent 700 livres tournois pour qu'il puisse "sadvancer et travailler". L'acte cite feue Marguerite Denfer, soeur de René, et feu Jehan Denfer leur frère.
          - 4 septembre : Catherine Chabot, dame de la Guerinière, demeurant à Fontenay, afferme pour cinq ans à François Babin, laboureur à charrue demeurant à la Gueffardière paroisse de Saint Médard des Prés, la métairie de la Gueffardière.


        • 3 E 37/270 - 

          8 septembre-12 octobre 1604.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          205 vues  - 8 septembre-12 octobre 1604. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          205 vues

          Présentation du contenu :

          - 8 septembre : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Pierre Suyre, charpentier, demeurant au bourg de Fontaines, fils des feus Michel Suyre et Andrée Ballie, avec Michelle Ocheron, fille de feu Hillaire Ocheron et de Marie Tallochon, demeurant au village de Boisse paroisse de Saint Médard des Prés. (vues 69 et 70)
          - 8 septembre : René Denfer, demeurant au Reclus faubourg de Fontenay-le-Comte, afferme pour cinq ans à Jehan Robin le jeune, laboureur à mules, et Marie Boissonnot sa femme, demeurant au bourg de Petosse, sa maison et métairie appelée Thallensac audit bourg.
          - 11 septembre : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Pierre Bouhier, demeurant à Sauvairé le Mouillé paroisse de Fontaines, fils de Mathieu Bouhier, demeurant au Port de Lisle paroisse de Saint Pierre le Vieux de Maillezais, et de feue Simone Thibaudeau, avec Guillemette Sibard, veuve d'Estienne Raynard, demeurant à Souil paroisse de Saint Pierre le Vieux, fille de Jehan Sibard, laboureur à boeufs audit Souil, et Tenette Darlay. (vues 74 et 75)
          - 15 septembre : accord entre Paul Babin, sieur de la Chopinière, et René Thubert, tous deux receveurs du taillon à Fontenay, pour raison du paiement que ledit Thubert devait à Babin à cause de son état de receveur du taillon à Fontenay pour l'année dernière 1603.
          - 19 septembre : testament de Jehan Gojon, laboureur à charrue, demeurant au bourg de Saint Rémi de Pissotte. Sa fille Michelle Gojon, épouse de Vincent Casseron, demeurant en communauté avec ledit Jehan, devra donner 20 livres à Janne et Loyse Gojonne, aussi ses filles. (vues 79 et 80)
          - 21 septembre : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Pierre Gaborit, demeurant à Fontenay, fils d'André Gaborit, fournier au bourg de Sérigné, et de feue Cibille Daulane, avec Catherine Guischard, âgée de 26 ans et fille des feus Pierre Guischard et Anne Thibaud. (vues 82 et 83).
          - 28 septembre : Pierre Corbier, maître barbier et chirurgien à Fontenay, prend pour trois ans en apprentissage François Penard, fils de Pierre Penard, sergent royal demeurant à Biossais, paroisse de Saint Médard des Prés.
          - 30 septembre : Catherine Dubois, dame d'Hervy, y demeurant, veuve de Maixent Mauras, écuyer, sieur de Chassenon le Vieux, Philippe Berland, écuyer, sieur du Plessis, pour Jehanne Berland sa fille et ses autres enfants de feue Jehanne Dubois sa femme, Antoine Morlon, écuyer, sieur du Temple, avocat au siège présidial de Poitiers, fils unique et héritier de feue Françoise Dubois, partagent les meubles leur appartenant par le décès de Françoise Thibaud, dame de la Riboullerye. L'acte cite le don fait à ladite Jehanne Berland par ladite feue Thibaud son aïeule.
          - 10 octobre : Pierre Eveillard, sieur des Marais, demeurant au bourg de Xanton fait faire constat des bris de portes, armoires, coffres, bahuts, et du vol de ses meubles, deniers, titres et papiers, dont il a été victime dans sa maison dans la nuit de mercredi à jeudi, alors qu'il était constitué prisonnier à Fontenay, par vertu d'un prétendu décret obtenu au nom de Jehan Audebrand, demeurant à Villiers.
          - 12 octobre : François Durand, sieur de Chalandry, demeurant à Longèves, afferme pour trois ans à Gabriel Brunet, demeurant à Payré, et à Nicolas Guilloteau, marchand demeurant à Foussais, la sixte partie lui appartenant avec ses frère et soeur en la maison noble et seigneurie du Mazeau, partant par indivis avec Catherine Trochard, dame de Teze et du Mazeau paroisse de Saint Sigismond.


        • 3 E 37/270 - 

          20 octobre-décembre 1604.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          205 vues  - 20 octobre-décembre 1604. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          205 vues

          Présentation du contenu :

          - 20 octobre : Jacques Gobin, sieur de la Vaudurand, demeurant à Poitiers et présent à Fontenay-le-Comte, afferme pour trois ans à Pierre Meriot, laboureur à charrue, demeurant à la métairie des Essarts paroisse de Mervent, ladite métairie.
          - 23 octobre : partage entre Françoise Denys, demeurant au bourg de Longèves, veuve d'Henry Vayron et les héritiers dudit feu : pour moitié Brethomme Vayron, demeurant aux faubourgs de Fontenay, et pour l'autre moitié Noel Ayrard, demeurant au bourg de Longèves, époux de Brethomme Vayron, et Guillaume Meriaudeau, demeurant aux faubourgs de Fontenay, époux de Jehanne Vayron.
          - 28 octobre : compte entre Jehan Colin, Robert Besnard, Loys Masson et Ambroise Bienvenu, collecteurs en 1603 des deniers des tailles et autres subsides royaux imposés à Fontenay.
          - 30 octobre : Estienne Bran, sieur de la Grand Maison, demeurant à Fontenay, vend à François Partenay et Mathurin Pepin, marchands, demeurant à Pouillé, et à Jehan Boursaud, marchand demeurant à Mouzeuil, tout le blé, froment, baillarge, métive et avoine lui appartenant et étant dans ses greniers de la seigneurie de L'Hermenault.
          - 2 novembre : Estienne Bran, sieur de la Grand Maison, élu pour le roi à Fontenay y demeurant, tant pour lui que pour son frère Célestin Bran, sieur de la Fremondière, afferme pour cinq ans à Mathurin Deschamps, laboureur à charrue, demeurant en la métairie de la Pouge paroisse de Fenioux, ladite métairie.
          - 4 novembre : Catherine Chabot, dame de la Guerinière, demeurant à Fontenay, afferme pour cinq ans à Jacques Gadet, laboureur à boeufs, faisant pour son père Brethomme Gadet, laboureur à boeufs, demeurant au village de la Guerinière paroisse du Busseau la métairie dudit lieu de la Guerinière.
          - 8 novembre : Pierre Joly, maître orfèvre à Fontenay, reconnaît que René Denfer demeurant faubourg de Fontenay, son beau-père, lui a prêté et délivré divers meubles (dont le détail est donné).
          - 15 novembre : Ysaac Leboulleux, sergent royal, et Robert Besnard, marchand, demeurant faubourg de Fontenay, fermiers de la terre et seigneurie de Sanguin dépendant de l'abbaye de Turpenay, afferme pour quatre ans à Loys Robert, et à Mathurin Aymé et Honoré Cherpentier ses gendres, laboureurs à boeufs demeurant à la Tabarotière paroisse de Xanton, la métairie dudit lieu de Sanguin paroisse de Denant.
          - 17 novembre : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Jacques Pager, fils de feus Hilaire Pager et Jacquette Billé, avec Marie Joly, fille de Loys Joly, sergent royal, et de Marie Mestayer, demeurant tous faubourg des Loges de Fontenay. (vues 150 et 151).
          - 20 novembre : contrat de mariage (solennités de l'Église) d'Hillaire Chaigneau, texier en toile, demeurant paroisse de [Marillet], se disant maître de ses droits et âgé de 26 ans, fils des feus Phelipes Chaigneau et Françoise Morant, avec Moricette Maulnay, demeurant au village de la Rue paroisse du Busseau, maîtresse de ses droits, fille des feus Loys Maulnay et Catherine Mousnereau. (vues 158 et 159)
          - 21 novembre : donation mutuelle entre Jehan Vincend, laboureur à charrue, et Hilaire Queteau ou Quetier sa femme, demeurant au bourg de Chaix.
          - 4 décembre : transaction au sujet du greffe des tailles de la paroisse de Sainte Florence de L'Herbergement.
          - 5 décembre : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Loys Vergereau, demeurant au service de la veuve Jacques Cardin faubourg de Fontenay-le-Comte, fils des feus Loys Vergereau, marchand, et Marie Barboteau, demeurant au bourg de Thiré, avec Mathurine Tillaud, demeurant à Fontenay, fille des feus Jehan Tillaud et Andrée Brondy, demeurant aux Roullières à Saint Cyr des Gâts. (vues 179 et 180)
          - 7 décembre : Mathieu de Vendée, écuyer, sieur dudit lieu et de Biossais, demeurant audit Biossais à Saint Médard des Prés, afferme pour cinq ans à Pol Pouponneau, laboureur à charrue au village de Grange paroisse de Charzais, la métairie de Bourneau à Charzais.
          - 10 décembre : procès-verbal d'effraction et de vol. (vues 188 à 191).
          - 12 décembre : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Pierre Mercier, texier en draps, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, se disant majeur et maître de ses droits, fils des feus Mathurin Mercier et Marie Evesque, avec Loyse Bobin, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, se disant majeure et maîtresse de ses droits, fille des feus Brethomme Bobin et Françoise Jouhonnot, demeurant à Cheffois (vue 192).


        • 3 E 37/271 - 

          Janvier-12 février 1605.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          479 vues  - Janvier-12 février 1605. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          479 vues

          Présentation du contenu :

          - 15 janvier : André Vernede, sieur de la Pointe, demeurant à Fontenay-le-Comte, afferme pour cinq ans à Jacques Aubrit, moulinier, demeurant au moulin à draps de Pierre Blanche à Mervent, ledit moulin.
          - 18 janvier : procès-verbal de visite de bâtiment. (vues 20 et 21)
          - 20 janvier : Estienne Bran, sieur de la Grand Maison, élu pour le roi à Fontenay y demeurant, afferme pour cinq ans à Mathurin Martineau, laboureur à boeufs, demeurant au bourg de Pissotte, la métairie de la Fenestre audit bourg.
          - 29 janvier : Jehan Bran, sieur de Darlay, demeurant à Boisse paroisse de Saint Médard des Prés, afferme pour un an à Vincent Denys, passagier audit Boisse, le droit appelé la Raslette qui se lève au Gué de Velluire, appartenant à la maison commune de Fontenay, dont ledit Bran est dernier enchérisseur et adjudicataire. (Voir l'acte du 12 mars 1605, indiquant en quoi consistait le droit de la Raslette).
          - 3 février : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Pierre Bouheron, laboureur demeurant au village de la Mesleraye à Saint Michel le Cloucq, fils des feus Jacques Bouheron et Nicole Boyau, avec Anne Ricard, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, fille des feus René Ricard et Françoise Hargnon. (vue 34)
          - 3 février : Joachim Billaud, demeurant à Fontenay, comme ayant charge d'André Malleray et son associé pour un tiers en la ferme des aides, huitièmes et anciennes impositions des villes, bourgs et paroisses des trois élections de Thouars, Niort et Mauléon, sous-ferme pour trois ans à François Malleray, demeurant à Fontenay, tous lesdits droits sur les villes, bourgs et paroisses de l'élection de Mauléon, pour 3.000 livres tournois par an. L'acte cite Pierre Malleray, receveur des tailles en l'élection de Fontenay, frère d'André Malleray.
          - 4 et 9 février : visite du portail des Loges de Fontenay, dont défunt Claude Augris était chargé par l'adjudication et bail au rabais qui avait été faite en 1583 à Nicolas Bourgnon, dont ledit Augris avait eu transport : le 4, visite des bâtiments par Pierre Micheau, demeurant à Vouvant, et par René Robin, Jehan Bienvenu et Ambroise Bienvenu, demeurant à Fontenay, tous maîtres maçons et tailleurs de pierres, et par René Denfer, sergent royal demeurant au faubourg du Reclus de Fontenay ; le 4 également, visite de la charpente et couverture par Jacques Dupuy et Hilaire Mignonneau, maîtres charpentiers à Fontenay, et par Jehan Guerin, maître recouvreur et piqueardoise, demeurant à Fontenay ; le 9, visite du portail par Gilles Ballon, forgeur, demeurant au faubourg de Fontenay. (vues 43 à 46)
          5 février : Janne de la Cressonnière, demeurant à Fontenay, dame du Chastenay et du Chasteau Gaillard, donne à ferme à Josias Tabarit, sieur de Fougnard, demeurant à Saint Sébastien à Saint Laurent de la Salle, et à Jacques Martineau, chirurgien, demeurant à Fontenay, pour cinq ans, la maison noble, terre et seigneurie du Chastenay à Saint Valérien, pour 1.100 livres par an. Ils paieront tous les cens, devoirs et rentes, si aucuns sont dus, excepté les 100 livres de rente due aux religieux de Maillezais, que ladite Janne sera tenue d'acquitter. Ils feront tenir les assises de la seigneurie du Chastenay quatre fois l'an et payeront les officiers à leurs dépens sans diminution du prix de la ferme, et lui délivreront à la fin de la ferme un papier censaire nouvellement fait. (vues 47-48)
          - 7 février : Isaïe Prevost, marchand cordonnier, demeurant à Fontenay, reconnaît avoir été payé et satisfait par Alain Petiteau de toutes les parties et marchandises de l'état dudit Prevost qu'il lui avait baillé et fourni, tant à lui qu'à son fils, sa fille et autres domestiques.
          - 12 février : Joseph Levesque, maître paumier à Fontenay, paie à Dal Lamour, sieur de la Bazinière, 225 livres, pour trois quartiers échus de la fête de Noël dernière, de la ferme de la maison et jeu de paume en cette ville, appartenant à Jacob Rayneteau, sieur de la Vau.


        • 3 E 37/271 - 

          19 février-19 mars 1605.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          479 vues  - 19 février-19 mars 1605. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          479 vues

          Présentation du contenu :

          - 19 février : transaction entre Jehan Desbordes, marchand orfèvre de La Rochelle, et Pierre Joly, marchand orfèvre de Fontenay-le-Comte.
          - 19 février : Jacob Pelletier, marchand demeurant au Gros Noyer paroisse Notre-Dame de Fontenay, et Toussaint Gaborit, marchand à Velluire, afferment pour cinq ans à Benjamin Denys et Abraham Letard, bateliers demeurant à Boisse paroisse de Saint Médard des Prés, pour 20 livres par an, le droit de coutume pris habituellement au château de Velluire, appartenant à Antoine Barlot, sieur du Châtelier, sur toutes les marchandises conduites par les bateaux dudit village de Boisse à Marans, tant par Denis et Letard que par d'autres demeurant audit Boisse qui auraient des bateaux, tant en allant que venant.
          - 19 février : Jacob Pelletier et Toussaint Gaborit, afferment pour cinq ans à Philippe Augis, marchand demeurant au Gué de Velluire, le droit semblable pour les bateaux de tous les habitants du bourg du Gué de Velluire, tant en allant à Marans qu'en venant.
          - 22 février : Jehan Albert, apothicaire, demeurant à Fontenay, prend pour trois ans en apprentissage Pierre Giraud, fils de Jehan Giraud, sieur de la Levraudière, demeurant à Luçon.
          - 9 mars : procès-verbal de visite de bâtiment. (vues 53 et 54)
          - 10 mars : Pierre Grignon, prieur commendataire du prieuré de Saint Michel de Moutiers les Mauxfaits, ordre de Saint Benoist, dépendant de l'abbaye de La Cluse en Piémont, demeurant à Fontenay, donne procuration pour résigner sondit prieuré.
          - 10 mars : partage des meubles de feue Marie Godelin, qui avait épousé feu Jacques Bonnaud, dont sont issus François et Jacques Bonnaud, enfants mineurs sous la curatelle d'Antoine Gordien, maréchal demeurant au faubourg Sainte Catherine de Fontenay ; puis Vincent Gaulteron, laboureur au village de Bon Repas à Sérigné, dont est issue Catherine Gaulteron.
          - 12 mars : Vincent Denys, passagier demeurant au village de Boisse à Saint Médard des Prés, fermier l'année présente du droit appelé la Raslette, qui se lève au Gué de Velluire et appartient à la maison commune de Fontenay, afferme à Riban Seguyneau, passager demeurant au bourg de Saint Jean de Velluire, ledit droit pris habituellement au Gué de Velluire sur toutes les marchandises conduites par bateaux de tous les habitans du bourg de Saint Jean de Velluire à Marans, tant en allant que venant.
          - 12 mars : Jacques Pager, marchand à Fontenay, afferme pour cinq ans à Jacques Jobet, marchand teinturier demeurant au bourg de La Châtaigneraie, une maison audit bourg appelée la Maison Jolyvet.
          - 14 mars : marché entre Pierre Suyrat, sieur de Lauberay, élu pour le roi à Fontenay, y demeurant, et Jehan Pestre et Mathieu Norein, maîtres maçons et tailleurs de pierres demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, qui feront des réparations (précisées en l'acte) en la maison et métairie de la Louherie appartenant audit Suyrat, sise près le bourg de Saint Michel le Cloucq. (vues 97 et 98).
          - 19 mars : sur procès antérieur entre Jehan du Saillant et Marie d'Ardennes, sieur et dame de la châtellenie d'Ardennes, d'une part, et Catherine Chabot, veuve de René de Sainct Micheau, sieur de la Gueriniere, d'autre part, pour deux boisseaux de froment dus chaque année à la Saint Lucas audit du Saillant, à cause de la châtellenie d'Ardennes, au titre du fromentage ; transaction entre Pierre Malleray, receveur des tailles en l'élection de Fontenay, "comme ayant été fait seigneur par lesdits du Saillant de ladite châtellenie d'Ardennes et des droicts dicelle", et ladite Chabot, qui paiera un boisseau et demi de froment pour les terres qu'elle possède en ladite fromentagerie.
          - 19 mars : Catherine de Pallade, demeurant à Fontenay, veuve de Christofle Goguet, sieur de la Richardière et de la Rochette, afferme pour cinq ans à Jehan et Loys Racault, père et fils, laboureurs à charrue demeurant en la métairie de la Rochette, à La Chapelle Thémer, ladite métairie.


        • 3 E 37/271 - 

          20 mars-23 mai 1605.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          479 vues  - 20 mars-23 mai 1605. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          479 vues

          Présentation du contenu :

          - 20 mars : François Godereau, émouleur, demeurant au bourg de Pissotte, fait donation entre vifs de tous ses biens à Renée Mesnard, femme de Pierre Galland, à la charge de le "loger herberger nourrir et entretenir dhabitz et autres necessitez. "
          - 11 avril : accord entre Jehanne Cornuau, demeurant à Fontenay-le-Comte, veuve de Simon Grislard, et Estienne Grislard, fils mineur dudit feu Simon et de feue Nicole Robin sa première femme, assisté de divers oncles paternels et maternels, sur la succession desdits feus et sur la succession de feue Marie Lyet, soeur utérine dudit Estienne Grislard, fille de Mathurin Lyet et de ladite Nicole Robin.
          - 23 avril : Isaac Mauclerc, écuyer, sieur de Massigné et de la Bonnelière, y demeurant paroisse de Saint Michel Mont Mercure, afferme pour trois ans à Bastien Symonnet et Jehan Brunet, laboureurs à charrue à Saint Estienne, paroisse de Chaix, la métairie dudit lieu de Massigné, comme en jouissait feu Pierre Symonnet et ses héritiers.
          - 23 avril : testament de Lucase Thomas, demeurant à Fontenay, femme de Putifart Asnereau, en faveur de son mari. Elle veut être inhumée comme une bonne chrétienne au cimetière de l'église Notre-Dame de Fontenay. (vues 152 et 153).
          - 30 avril : Nicolas Viete, sieur de la Mothe, demeurant à Fontenay, afferme pour trois ans à Jacques Lambert, laboureur à charrue, demeurant au village de Cabirand paroisse de Vairé, la métairie de Cabirand.
          - Dimanche 1er mai : communauté d'habitants de la ville et faubourg de Fontenay au sujet de diverses demandes d'exemption des tailles. Seront exempts : Nicolas Rambaud, chirurgien, demeurant au faubourg de Fontenay, en sa qualité de chirurgien en la compagnie d'ordonnance du Seigneur de Mallicorne, aussi longtemps que ledit seigneur de Mallicorne aura ladite compagnie et que ledit Rambaud y sera enrôlé ; Joseph Levesque, archer de la compagnie du vice-sénéchal, ayant égard à l'acquittement qu'il fait de la ferme du jeu de paume de la ville ; et Jehan Texier, demeurant à Mervent. (vues 163 et 164).
          - Lundi 2 mai : Nicolas Viete, sieur de la Mothe, demeurant à Fontenay, afferme à Jacques Bouget et Michel Beaugars son gendre, laboureurs à boeufs demeurant au bourg de Pissotte, la métairie de la seigneurie de la Grange de Pissotte, qui fut aux Bouynières et au sieur de la Grossetière.
          - 6 mai : contrat de mariage (solennités de l'Église) d'Estienne Ornain, régent demeurant au bourg de Saint Remy de Pissotte, se disant avoir 25 ans, fils de Guillaume Ornain, du bourg de la Croix [Avranchin] en Normandie, avec Françoise Tapisseau, demeurant au bourg de Pissotte, veuve de Mathurin Mestaye. (vues 171 et 172)
          - 8 mai : testament de Romain Parcevault, demeurant à Fontenay, fils de feu Estienne Parcevault et de Marie Mangou, en faveur de ses frère et soeurs utérins Jacques, Marie et Rachel Papin, enfants de feu Jehan Papin et de ladite Mangou ; Jehanne Bethuis, enfants de Jehan Bethuis et de ladite Mangou. (vues 176 et 177)
          - 11 mai : accord entre Mathurin Martin, demeurant à Fontenay, et Nicolas Merionneau, demeurant à Fontenay, qui promet de nourrir, loger, et héberger en sa maison ledit Martin, pour un an commençant le 8 de ce mois, pour neuf vingt livres. Au cas où ledit Martin voulût se marier ou autre, il pourra se retirer.
          - 21 mai : Gabriel Brunet, marchand, demeurant à la Riaillière paroisse de Payré, est fermier pour une moitié des droits appartenant à Claude Bellucheau, dame de la Fosse, en la seigneurie de la Fosse et ses appartenances, paroisse de Mouilleron.
          - 23 mai : convenances entre Loys Heurtebize, prêtre, demeurant au bourg de Fontaines, et Ruben Borit, fermier du prieuré du Grand Bandouille, y demeurant en la paroisse de Chiché près Bressuire. Loys Heurtebize assurera pendant un an le service divin dudit prieuré.


        • 3 E 37/271 - 

          30 mai-7 juillet 1605.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          479 vues  - 30 mai-7 juillet 1605. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          479 vues

          Présentation du contenu :

          - 30 mai : contrat de mariage (solennités de l'Église) de François Bourosseau, demeurant à Souil paroisse Saint Pierre le Vieux de Maillezais, fils de Pierre Bourosseau laboureur à charrue, demeurant à Brebaudet paroisse de Saint Cyr des Gâts, et de feue Marie Trotet, avec Anne Jamyn, demeurant avec son père en la métairie de Saint Thomas paroisse Notre-Dame de Fontenay-le-Comte, veuve de Pierre Demyan et fille de Jehan Jamyn, laboureur à charrue, et de feue Marie Rivallain. (vues 198 et 199).
          - 30 mai : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Venant Dryau, chapelier, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, majeur, fils des feus Guillaume Dryau et Catherine Perreau, avec Nicole Cant, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, fille d'Hilaire Cant, texier en draps, et d'Hilaire Meriet, demeurant au bourg de Saint Hilaire de Voust. (vues 200 et 201).
          - 11 juin : Clement Asme, laboureur à charrue au village de Granges de Charzais, afferme pour cinq ans à Pierre Phillonneau, fournier demeurant au village de Bourgneuf paroisse de Fontaines, le four à ban de la seigneurie de Granges.
          - 24 juin : Pierre Pougnet, sieur de Beauregard, associé en la recette des décimes ordinaires et extraordinaires du diocèse de Maillezais, demeurant à Fontenay, cède à Jehan Bonnet, demeurant à Fontenay, l'association faite audit Pougnet en ladite recette par feu Jehan Goguet, sieur de la Nouette, selon le transport fait audit Goguet par la veuve et héritiers de feu Pierre Micheau, lequel avait eu ladite association de feu Jehan Souchet, receveur en chef de ladite recette. À la suite, du 24 juillet [16..], ledit Bonnet se désiste de son association en faveur dudit Pougnet.
          - 27 juin : contrat de mariage (solennités de l'Église) d'Abraham Lorens, demeurant en la maison noble de la Rolandière paroisse du Vieux Pouzauges, fils des feus Jacques Lorens, sieur de la Frazoterie, et Anne Vezon, avec Marie Chasteau, demeurant en la maison noble des Loges paroisse de Saint Étienne des Loges, fille des feus Estienne Chasteau, sieur de la Plaire, et Catherine Bonnaud. (vues 245 et 246).
          - 28 juin : donation mutuelle entre Jacques Robineau, écuyer, sieur de la Fumoyre, et Marie Laurens sa femme, demeurant en la maison noble de Bothereau paroisse de Thiré.
          - 7 juillet : Jacques Viete, sieur de la Mothe d'Ardin, et Marie Reveillon sa femme, demeurant au bourg de Foussais, se désistent au profit de leurs gendres : Jehan Thubin, sieur de Sérigné, Jehan Cant, sieur de Maigre Sourit, Salomon Pougnet, tous trois demeurant à Foussais, Hélie Desayvre, demeurant à Breuil Barret, Benjamin Gilbert, demeurant au bourg de Mouilleron, et André Poulliou, demeurant au bourg de Coulonges, de l'usufruit qu'ils s'étaient réservés de leurs biens, lors du partage fait avec leurs gendres et filles le 27 mai 1605 (nous notaires souscrits).
          - 7 juillet : Jehan Thubin, sieur de Sérigné, y demeurant paroisse de Foussais et Benjamin Gilbert, sieur du Bugnon, époux de Suzanne Viete, échangent des biens qui leur sont revenus par le partage des biens de Jacques Viete, sieur de la Mothe d'Ardin, et de Marie Reveillon sa femme. Thubin cède entre autres biens à Gilbert la métairie de la Revillonnière au bourg de Benet.


        • 3 E 37/271 - 

          14 juillet-août 1605.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          479 vues  - 14 juillet-août 1605. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          479 vues

          Présentation du contenu :

          - 14 juillet : Pierre Brisson, sieur de la Groye, y demeurant, n'est pas héritier pour un cinquième de feue Marie Brisson sa soeur, dont Catherine Brisson sa soeur est donataire.
          - 14 juillet : Mathurin Bertaud, procureur au siège royal de Fontenay-le-Comte, comme ayant charge d'Estienne Bran, sieur de la Grand Maison, élu pour le roi à Fontenay, se transporte au logis d'Andrée Demeigner où sont les prisons royales de Fontenay, et lui demande où est Paul Chopin, fermier et concierge desdites prisons. Elle lui répond que ledit Chopin était aux champs depuis plus de trois jours. Mathurin Bertaud demande alors si Jacques Chaigneau était auxdites prisons. Ladite Demeigner, ainsi que Pierre Marchant et Pierre Mestayer, demeurant avec elle pour garder les prisonniers et les conduire à la justice, déclarent que ledit Chaigneau n'est pas dans les prisons et n'y est point entré depuis lundi 11 de ce mois, date à laquelle il fut emprisonné par le Lieutenant Criminel de Fontenay, sur les charges et informations faites à la requête du procureur du roi et dudit Bran, et "quil avoit tousiours mangé beu et couché hors desd prisons depuis le jr de lundy".
          - 14 juillet : Janne Raineteau, femme de David Lamour, receveur des tailles à Fontenay, afferme pour quatre ans à Nicolas Besly, laboureur à boeufs, demeurant au village de Brelouze paroisse de Bazoges en Pareds, la métairie du Bouildroux.
          - 18 juillet : René Tapin, demeurant au faubourg Sainte Catherine de Fontenay, dernier enchérisseur et adjudicataire des revenus du prieuré des Moutiers sur le Lay, cède sadite adjudication à Jehan Pinauld, sieur de la Pinaudière, y demeurant paroisse de Moutiers sur le Lay.
          - 2 août : marché entre Estienne Thubin, sieur de la Davière, demeurant à Fontenay et Julien Brunet, maçon, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, qui sera tenu "de faire des privez au logis dud Thubin sis au carrefour de la Vau de cetted ville". (vues 306 et 307)
          - 3 août : compte entre Antoine Le Fevre, marchand demeurant à La Rochelle, et Pierre Genay, marchand demeurant au Lude en Anjou, venus à Fontenay à la foire de Saint Pierre d'août (15 octobre : transaction entre les mêmes).
          - 6 août : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Jacques Sicateau, sieur des Gaillardières, demeurant à la Chauviere paroisse de Sérigné, fils de feu Jacques Sicateau, sieur de la Tricherie, et d'Anne Forestier, avec Marie Brand, demeurant au bourg de Petosse, fille de feu Célestin Bran, sieur de la Fremondière, et de Janne de Gounor, demeurant au bourg de Petosse. (vues 314 et 315)
          - 15 août : Jehan Renaud, sergent royal, demeure au bourg de Sérigné, où il s'est retiré "a cause du mal contagieux advenu depuis six mois au bourg de Mouzeuil sa demeure".
          - 17 août : contrat de mariage (solennités de l'Église) de David Grignon, demeurant à Fontenay, fils de David Grignon, notaire royal à Fontenay, et de Marie Penisson, avec Marie Vernede, fille de feu André Vernede, sieur de la Pierre Blanche, élu audit Fontenay, et de Marguerite Goguet. Présents : Joachim Vernede, sieur de Bretignolles, et André Vernede, sieur de la Pointe, frères de Marie Vernede, qui font suivre leurs signatures de la mention "sans aprouver les solennitez de leglise romaine". (vues 317 et 318)
          - 27 août : Marie Jadault, demeurant à Fontenay, fille des feus Pierre Jadault et Marie Traperon, afferme pour cinq ans à Jehan Coustand, sergent royal en Poitou et notaire des baronnies de Vouvant et Mervent, demeurant à la Basse Fosse paroisse de Mouilleron, toutes les terres lui appartenant près du village de la Fosse.


        • 3 E 37/271 - 

          Septembre-novembre 1605.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          479 vues  - Septembre-novembre 1605. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          479 vues

          Présentation du contenu :

          - 7 septembre : Joseph Levesque, archer du vice-sénéchal de Fontenay-le-Comte, se désiste au profit de Jehan Doulcet, marchand à Fontenay, de la ferme du jeu de paume et autres lieux pour une moitié, qu'il tenait à ferme de François Dupin et Claude Cherpentier sa femme selon contrat du 3 juin 1601 (Vincent Fradet et Pierre Charrieu, notaires royaux à Fontenay).
          - 1er octobre : Denis Celier, sieur du Boisbellefemme, héritier principal par représentation de feue Marguerite Goullard, son aïeule, de défunts Denis et Jehan Goullards écuyers, et encore de défunt René Paon, et Aulbin Celier, sergent royal, ordonné aux causes dudit Celier, demeurant tous deux au bourg de Saint Michel en l'Herm, donnent procuration dans un procès à l'encontre de Jehan Beau, sieur de Longèves, demandeur poursuivant les criées et adjudications par décret de ladite seigneurie du Boysbellefemme, maison et métairie de la Grange.
          - 26 octobre 1605 : donation mutuelle entre Hilaire Chaigneau, apothicaire, demeurant Fontenay, et Renée Mosneron sa femme.
          - 29 octobre : Jehanne Regnauld, demeurant à Fontenay, veuve d'Estienne Robert, marchand, donne procuration pour demander le partage des biens de défunte Marie Briand sa mère (épouse de Guillaume Renaud).
          - 8 novembre : Hilaire Chaigneau, apothicaire, demeurant à Fontenay, et Renée Mosneron sa femme, pour demeurer quitte envers Jehan Albert, apothicaire, demeurant à Fontenay, de la somme de 429 livres 3 sols que ledit Chaigneau lui doit pour vente et livraison de marchandise de droguerie, lui cèdent pareille somme à prendre sur la somme de 630 livres qui était due à feu Yves Ferret, oncle de ladite Mosneron et duquel elle est héritière, par Jacques Caillaud, sieur du Fougeray, par obligation du 24 octobre 1603 (notaires du comté de Benon).
          - 14 novembre : René Chaboceau, sergent royal, demeurant au bourg de Marans, comme époux de Phelipes Ogis, fille de feue Marie Arnaud, et comme curateur de Pierre Bobineau, fils de feu Martin Bobineau et de Marie Ogis, fille de ladite feue Marie Arnaud ; Jehan Micheau, marchand, demeurant à La Châtaigneraie, à cause de Marie Arnaud sa femme et encore pour Daniel, Jacques et Suzanne Arnaud, frères et soeur de ladite Marie ; Mathurin Lamoys, maître orfèvre à Fontenay, pour Anne Arnaud sa belle-mère, tous héritiers de feu Pierre Arnaud, sieur du Puy, afferment pour cinq ans à Jacques Cousseau, laboureur à boeufs, demeurant au village du Petit Puy paroisse de Saint Pierre du Chemin, la métairie qui appartenait audit feu Pierre Arnaud sise audit village du Petit Puy.
          - 19 novembre : donation mutuelle entre Ysaye Vyault, fileur à rouet, demeurant faubourg Saint Nicolas de Fontenay, et Jaquette Texier sa femme.
          - 27 novembre : David Denfer, sieur de la Merlatière, demeurant au Payré de Velluire paroisse de Notre Dame de Coussay, cède à Jehan Texier, sergent royal demeurant au bourg de Longèves, l'état et office de jaugeur, mesureur et visiteur de vaisseaux, tonneaux et autres futailles à mettre vin, cidre, bière, verjus, vinaigre du bourg et paroisse de Longèves, dont adjudication lui a été faite le 30 août 1603 par Macé Morienne, sieur du Pourtault, conseiller et élu à Fontenay et commissaire en cette partie.


        • 3 E 37/271 - 

          Décembre 1605.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          479 vues  - Décembre 1605. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          479 vues

          Présentation du contenu :

          - 19 décembre : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Loys Mestivyer, fils de Jacques Mestivyer, tous deux cordonniers, demeurant au bourg du Gué de Velluire, avec Jacquette Petitfils, demeurant au bourg de Longèves, fille de feu Pierre Petitfils et de Catherine Vergereau. (vues 454 et 455)
          - 22 décembre : Léon Duboys, sieur de la Villonnière, pour ses enfants et de feue Guillemette Gerbaud sa femme. Sont présents : André et François Duboys, Marie Duboys femme de Jehan Pellisson), héritiers maternels de feu Estienne Bran qui était fils et seul héritier de défunte Marie Duboys, fille dudit sieur de la Villonnière et de ladite feue Gerbaud, transige avec Estienne Bran, sieur de la Grand Maison, conseiller et élu pour le roi en l'élection de Fontenay-le-Comte, sur la donation de ladite feue Marie Duboys audit Bran. L'acte cite feue Jehanne Duboys, tante maternelle dudit défunt Estienne Bran.
          - 22 décembre : Guillaume Chatevaire, procureur au siège royal de Fontenay, cède à Jehan Godet, sergent royal, demeurant à Grues, pour 60 livres, l'office de jaugeur à Grues, adjugé en 1604 audit Chatevaire par Honorat Imbert, conseiller et élu pour le roi à Fontenay.
          - 24 décembre : Marie Quinefault, veuve de Jacques Chaigneau, sieur des Trois Roys et Jacques et Marie Chaigneau ses enfants, fermiers de la seigneurie de Doix, demeurant à Fontenay, afferment à Pierre Bonnaud, tailleur d'habits, et à Noel Bonnaud, sergent royal, son fils, demeurant au bourg de Montreuil sur Mer, la borderie dudit lieu et seigneurie de Doix, grange, appentis, jardin, ouche, et est accordé que s'il "advenoit malde contagion en cetted ville, que lesd bailleurs joyront du susd apentif".
          - 28 décembre : contrat de mariage. (vues 475 et 476).


        • 3 E 37/272 - 

          Janvier-février 1606.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          363 vues  - Janvier-février 1606. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          363 vues

          Présentation du contenu :

          - 3 janvier : testament de Marie Paillou, veuve de Demyen de Rouelle, demeurant au faubourg du Puy Saint Martin de Fontenay-le-Comte. Donation à Suzanne Guybourdeau sa nièce épouse de Pierre Gaulterin. (vues 3 et 4)
          - 14 janvier : Nicolas Viete, sieur de la Groye de Pissotte et avocat en parlement, chapelain de la chapelle de Monsireigne, donne procuration dans le procès contre Jacques Texier, soi-disant chapelain de ladite chapelle, et contre Jacques Texier son père.
          - 15 janvier : contrat de mariage (solennités de l'Église) de François Girard, laboureur à charrue demeurant au village de Brillac paroisse de Chaix, fils de feu Clement Girard et de Marie Chaigneau (sans doute aussi morte), avec Bastienne Pouponnot, fille de Jehan Pouponnot, texier en toile, et de feue Perrette Bonnenfant, demeurant au bourg de Charzais. (vues 16 et 17)
          - 17 janvier : contrat de mariage (solennités de l'Église) de François Ragois, maître menuisier du bourg de Chauleny en Yvernois, demeurant à Fontenay, veuf de Jehanne Viete, avec Marie Maistre, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, veuve de Blaise Deschamps et fille d'André Maistre. (vues 20 et 21)
          - 18 janvier : André Gallier, écuyer, sieur de Guinefolle, conseiller du roi et président en l'élection de Fontenay, afferme pour cinq ans à Estienne Bonnaud, laboureur, demeurant en la métairie de la Lombardière paroisse de Nieul, ladite métairie.
          - 24 janvier : Hubert Cartault, laboureur à charrue, et Perrette Massé sa femme, Loys Cartault et Marie Massé sa femme, Elisabeth Massé, lesdites Massé filles de feu Hilaire Massé, demeurant tous au bourg de Xanton, Marie Joyau, au nom de son mari Jehan Massé, laboureur à bras, demeurant au village d'Ardennes paroisse de Charzais, Guillaume Massé, laboureur à boeufs demeurant village d'Ardennes, Yzaac Massé, laboureur à boeufs demeurant au bourg d'Auzay, Pierre Baudry, demeurant au bourg de Charzais, et Marie Massé sa femme, partagent les maisons, appentis et jardins leur appartenant, audit Ardenne par le décès de feu Vincent Massé, père desdits feu Hilaire, Jehan, Guillaume, Yzaac et Marie Massé.
          - 3 février : inventaire des meubles demeurés par le décès de Janne Viete, femme de François Ragois, menuisier, fiancé avec Marie Maistre, mère de Paul Ragois, mineur. (vues 46 et 47)
          - 10 février : François Raynard, sieur de Sainte Catherine, demeurant au faubourg de Fontenay, afferme pour cinq ans à Jehan Garin, laboureur à charrue demeurant au bourg de Fontaines, la métairie de la Maroterie au bourg d'Auzay.
          - 12 février : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Jehan Delacroix le jeune, chirurgien à Fontenay, fils de Jehan Delacroix, naguère commis au greffe de l'élection de Châtellerault, y demeurant, et de feue Marthe Riguet, avec Marie Lamoys, fille de feu Aulbin Lamoys, sergent royal en l'élection de Fontenay, et de Loyse Tiraqueau, remariée avec Abel Marchant et demeurant au faubourg de la Fuie-Goujon paroisse Saint Nicolas de Fontenay. (vues 60 à 63)
          - 18 février : Pierre Escuyer, marchand à Marans, déclare à Jehan Le Febvre, sieur de la Plante, son beau-frère, époux de Marie Richard, qu'il ne prétend à aucun droit de propriété en la maison et seigneurie du Petit Villeneufve paroisse de Saint Hilaire sur l'Autise.


        • 3 E 37/272 - 

          Mars-mai 1606.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          363 vues  - Mars-mai 1606. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          363 vues

          Présentation du contenu :

          - 4 mars : Jehanne Regnaud, demeurant à Fontenay-le-Comte, veuve d'Estienne Robert et tutrice de leurs enfants, afferme pour cinq ans à Jehan Gabarit, laboureur à charrue au bourg de Longèves, les trois quarts leur appartenant en la métairie du Vignault de Longèves.
          - Dimanche 5 mars : Jacques Guillemineau, prêtre, prend possession de la cure de l'église paroissiale de Saint Rémi de Pissotte, dont il a été pourvu par lettres du 4 de ce mois de l'évêque de Maillezais, en rentrant dans l'église, avec aspersion d'eau bénite, son de la cloche, baisement de l'autel, ouverture du livre missel et autres cérémonies, sans aucun empêchement, puis s'est transporté jusqu'au logis de la cure, a ouvert la porte avec la clef qui lui a été baillée par Noel Guillemineau, métayer en la métairie de la cure.
          - 13 mars : marché de construction. (vues 107 et 108)
          - 14 mars : transaction entre Pierre Grignon, chapelain de la chapelle Saint Loys du château de Fontenay, et Mathieu Daguin, Jacques et Pierre Daguin, enfants de feu Jacques Daguin qui avait commencé le procès et d'Ozanne Criblé, pour le droit de fief et juridiction du fief de vignes appelé les Denises autrement les Quatre Villains au terroir des Denises. Ledit feu Daguin, comme sieur du complant dudit fief prétendait ledit fief et juridiction lui appartenir et voulait en tenir les assises en sa maison au faubourg des Loges de Fontenay où pend pour enseigne la Gruhe. Ledit Grignon prétendait que ledit droit de complant est tenu roturièrement dudit Grignon à cause de sa châtellenie et qu'il est donc seul seigneur audit lieu des Denises. Les Daguin reconnaissent n'avoir aucun droit de fief, qui appartient audit Grignon.
          - 22 mars : François Egonneau, sieur de Langle, demeurant au village de Chuppeau paroisse Saint Jean de Liversay, et Jehan Arrivé, sieur du Sableau, paroisse de Chaillé les Marais, associent Mathurin Picoron, sieur du Port de la Ronde, y demeurant paroisse de La Ronde, au bail à rabais à eux fait le 23 octobre 1604 des chenaux des marais de Luçon, Langle, Le Payré de Velluire, Nalliers, Puyravault, Champagné.
          - 15 avril : Nicolas Viete le jeune, fils de Nicolas Viete, est chapelain de la chapelle ou stipendie d'Aziré paroisse de Benet.
          - 15 mai : acte entre Estienne Bran, sieur de la Grand Maison, élu pour le roi à Fontenay, y demeurant, et Nicolas Viete, sieur de la Mothe, demeurant à Fontenay, sur ce qu'en 1605, ledit sieur de la Grand Maison avait envoyé à Paris, à Celestin Bran son neveu, 48 livres pour les dépenses du voyage et retour de son neveu parce que son père était très malade. Le sieur de la Grand Maison avait délivré ladite somme à Pierre Chailloleau, messager dudit Paris, et l'avait adressé audit sieur Viete, qui était à Paris, pour la délivrer audit Celestin Bran. La somme a été saisie par un huissier de la cour de parlement de Paris comme appartenant audit sieur Viete.
          - 18 mai : Jehan Turpault, apothicaire à Fontenay, vend à Martial de la Renaudie, tailleur d'habits demeurant faubourg des Loges de Fontenay, le huitième lui appartenant par indivis avec ses cohéritiers de feue Marie Hillaireau mère dudit Turpault, d'une métairie au bourg de Benet appelée la Mallecroix.


        • 3 E 37/272 - 

          Juin 1606.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          363 vues  - Juin 1606. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          363 vues

          Présentation du contenu :

          - 4 juin : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Vincent Jouyneau, texier en draps demeurant à Fontenay-le-Comte, fils des feus Loys Jouyneau et Vincende Mignonneau, avec Marie Gaborit, fille de feu Jacques Gaborit et de Marie Mothe, demeurant à Fontenay. (vues 152 et 153)
          - 10 juin : Philippe Berland, écuyer, sieur du Plessis, demeurant à Niort, comme père et loyal administrateur de ses enfants et de feue Jehanne Dubois sa première femme, afferme pour trois ans à Mathurin Guyton, laboureur à charrue demeurant au bourg de Sérigné, une métairie au bourg de Sérigné appelée la Riboullerie.
          - 17 juin : Nicolas Viete, sieur de la Mothe et de la seigneurie de la Grange de Pissotte, qui fut des Bouynières et au sieur de la Grossetière située au bourg de Pissotte, demeurant à Fontenay, afferme à Jehan Besliveau, laboureur à charrue au bourg de Sérigné, et à Jacques Chaigneau, laboureur à charrue à Pissotte, une partie du rachat obtenu audit sieur de la Mothe à cause de sa seigneurie de la Grange, par le décès de Louys Barailleau, marchand demeurant au bourg de Bourneau, en novembre dernier, laquelle partie consiste seulement en la moitié des terrages au sixte des fruits, blés de ladite seigneurie de la Grange et aussi en la moitié de terres et prés de ladite seigneurie partant par indivis avec ledit sieur de la Mothe.
          - 26 juin : Jacques Berthon, sieur de Fontbriand, assesseur et conseiller du roi en la vice-sénéchaussée de Fontenay, au nom de Pierre Bourdet son beau-père, et Jacques Berthouyn, demeurant au Busseau, lesdits Bourdet et Berthouyn fermiers pour une moitié (Gabriel Brunet, sieur de la Riaillière, étant fermier de l'autre moitié) des granges et terrageries du Busseau dépendant de l'abbaye de Bourgueil en Vallée, sous-afferment à André Vernede, sieur de la Pointe, demeurant à Fontenay, la moitié du droit de rachat de la seigneurie et métairie de Bretignolles sise paroisse du Busseau ledit rachat obtenu par le mariage de Marie Vernede et David Grignon, sieur du Courtyou.
          - 26 juin : Guillaume Pietre, orfèvre, demeurant à Chalons en Champagne, et présent à Fontenay.
          - 26 juin : Jacques Quineffault, marchand à Fontenay, donne reçu à Janne Depoix, veuve de Guy Girard, chevalier de l'Ordre du Roi, sieur de la Roussière, Saint Roman et Cutepray, de 300 livres en déduction de 1500 livres promises par ladite dame à Jacques Quinefault (fils du susdit Jacques) et Janne Bonnaudin sa femme, pour les droits que ladite Bonnaudin eut pu avoir en la terre et seigneurie de Saint Roman et qui eussent été donnés et légués par les seigneurs prédécesseurs de ladite dame de Saint Roman aux prédécesseurs de ladite Bonnaudin.
          - 30 juin : Barnabé Viete, conseiller du roi et assesseur au siège de la Prévôté de La Rochelle, y demeurant et présent à Fontenay, donne procuration pour comparaître devant Nos Seigneurs tenant les Requêtes de l'Hôtel au Palais Royal à Paris en l'assignation à lui donnée par Daniel de la Goutte, conseiller du roi et son avocat au siège Présidial de La Rochelle, et pour déclarer que les conseillers présidiaux de La Rochelle ont donné un consentement au constituant pour requérir le rétablissement de l'office de lieutenant au siège de la prévôté de la ville, qui aurait été supprimé à leur requête pour s'en faire par ledit constituant pourvoir par le Roi sous les conditions accordées entre eux.


        • 3 E 37/272 - 

          Juillet-août 1606.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          363 vues  - Juillet-août 1606. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          363 vues

          Présentation du contenu :

          - 3 juillet : René Nicolleau, sieur du Fief et de la Tousche au Blanc, demeurant en son hôtel noble du Fief, paroisse du Poiré sur Vie, paie à Marc Hillaret, écuyer, sieur de Rufigny, demeurant en son hôtel noble de Rufigny paroisse de Chavaigne, 4.050 livres restant dues pour la vente du fief et hôtel noble et seigneurie des Grandes et Petites Boucheres sis au Poiré.
          - 9 juillet : compte entre Pierre Brand, sieur de Broue, demeurant à Fontenay-le-Comte, et Marie Alleaume, demeurant à Fontenay au logis des Trois Piliers, en raison de la dépense que Brand avec ses gens peut avoir fait audit logis, exploité par ladite Alleaume, d'un montant de 300 livres.
          - 15 juillet : Jacques Arnaud le jeune, marchand tanneur et corroyeur demeurant à Mervent, vend à Jacques Arnaud son oncle, sieur de Laudairie, demeurant à Vouvant, la sixième partie lui appartenant en l'héritage de feu Pierre Arnaud, sieur du Puy, aussi son oncle, soit qu'il en jouissait lors de son décès, et autres dont il ne jouissait et qu'il a obtenus par le décès de Mathieu Arnaud, son frère.
          - 22 juillet : Michel Robert, notaire en court lay, demeurant au bourg de Montreuil sur Mer, fermier de la seigneurie de Brillac, afferme au prix de 530 livres, pour 3/4 à David Denfer, demeurant au Poiré sur Velluire, paroisse de Coussay, et pour 1/4 à Jehan Brillet, marchand demeurant au bourg de Saint Jean de Velluire, le rachat, obtenu à ladite seigneurie de Brillac, de la seigneurie de la Boissière, au Poiré, par le décès de Magdeleine Brisson, femme de Jacques Le Conte, sieur du Teuille, conseiller du roi et trésorier de France.
          - 27 juillet : Pierre Acquet, sieur du Mont, prévôt et provincial établi pour le roi au pays de Loudunois, et Jehanne Cornu sa femme, demeurant à Loudun, à cause d'elle et encore pour Janne Augier, veuve de Nicolas Cornu, sieur du Page, père et mère de ladite Cornu, vendent à Mathieu Daguyn, procureur au siège royal de Fontenay, la maison noble et métairie du Page sise au bourg de Fontaines, pour 5.100 livres. Présent : Jacob Acquet, sieur de Fondedoyre, procureur fiscal du duché de Thouars, y demeurant.
          - 29 juillet : Perrette Goguet, femme de Mathieu de Vendée, écuyer, seigneur dudit lieu et de Biossais, absent, demeurant audit Biossais paroisse de Saint Médard des Prés, donne procuration pour s'opposer, en la ville et gouvernement de La Rochelle, au mariage clandestin d'André de Vendée, écuyer, sieur des Tousches, leur fils puiné, avec dame Poibelleau, veuve du sieur de la Planche.
          - 20 août : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jacques Nepveu, maître serrurier, demeurant au bourg de La Châtaigneraie, fils de feu Pierre Nepveu, maître serrurier audit Fontenay, et de Jacquette Brahé, avec Gabrielle Moreau, demeurant à Fontenay, fille de feu Jehan Moreau et de Marie Fradin sa veuve en premières noces, demeurant à Fontenay. (vues 234 et 235)
          - 21 août : Jacques Joly, élu pour le roi à Fontenay, comme héritier mobilière de feu Jacques Joly son fils et comme loyal administrateur de Geneviève Joly sa fille, donne reçu à Julien Brunet, sieur d'Alemagne, de 75 livres, pour la vingt-cinquième partie appartenant à sadite fille des fruits et revenus de la maison, métairie et appartenances de la Maisonneuve à Auzay, pour les années 1602 à 1606.
          - 28 août : transaction et partage entre les enfants de feu Nicolas Brunet, sieur de la Maisonneuve, qui avait épousé feue Nicoles Jamyn, dont est issue Marie Brunet, femme de Jehan Godereau, sieur de Lespessière, demeurant à la Maisonneuve paroisse d'Auzay ; puis par contrat du 19 décembre 1590, feue Marie Morienne, dont il a eu Françoise Brunet, déclarée par justice maîtresse de ses droits, assistée de son curateur aux causes Julien Brunet, sieur d'Alemagne, son cousin germain, demeurant à Fontenay ; Nicolas, Jacques et Marie Brunet, dont est curateur Jacques Arnaud, sieur de Laudayrie demeurant à Vouvant.
          - 30 août : contrat de mariage (solennités de l'Église) de René Benesteau, maître serrurier, fils de Jehan Benesteau, maître serrurier, et de Marie Canteau, demeurant à Fontenay, avec Jacquette Jarreau, demeurant à Fontenay, fille de Mery Jarreau, meunier, et de Mathurine Fradin, demeurant au moulin de Pilorge paroisse Notre Dame de Fontenay. (vues 246 et 247).


        • 3 E 37/272 - 

          Septembre-novembre 1606.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          363 vues  - Septembre-novembre 1606. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          363 vues

          Présentation du contenu :

          - 2 septembre : Pierre Beceleu, maître cordonnier à Fontenay-le-Comte, prend en apprentissage pour deux ans Pierre Latané, fils des feus Jehan Latané et Guyonne Godet, demeurant à Curzon, et dont Brethomme Godet, marchand au bourg de Grues, est curateur aux personne et biens.
          - 13 septembre : Estienne Bran et David Grignon, demeurant à Fontenay, comme ayant charge d'Anthoine Cothin, fermier judiciaire des biens immeubles de Nicolas Alleaume, donnent reçu à Jacques Dangicourt, libraire demeurant à Fontenay, de 90 livres pour la ferme d'une boutique, deux chambres, une cour, un grenier et la demeure d'un cheval.
          - 21 septembre 1606 : acte d'hommage rendu à Pierre Touppet, seigneur chemier de la seigneurie de Chaix, étant au logis " la Fontayne "à Fontenay, par Mathieu Daguyn, procureur au siège royal de Fontenay, pour la maison noble du Page, hôtel, métairie et pré-clôtures.
          - 12 octobre : Jacques Prevost, écuyer, sieur de la Chassière, demeurant au lieu noble de la Chassière à La Chapelle Largeau, pour lui et pour Perrine et Marguerite Prevost ses soeurs, promet à Jehan Roy, laboureur à charrue demeurant à Chauveux, paroisse de Sainte Pazanne, de lui continuer la ferme de la maison et métairie de Chauveux, qu'il tenait de feu Pierre Prevost, écuyer, sieur dudit lieu de la Chassière.
          - 14 octobre : Marie, Gabrielle et Jehanne Alleaume, demeurant à Fontenay, filles émancipées de Nicolas Alleaume, subrogées au bail à ferme des fruits des biens immeubles appartenant audit Alleaume, afferment à Jehan Noguet, laboureur à charrue demeurant à la Bobine paroisse de Saint Jean de Velluire, les fruits et revenus de cette présente année de la métairie et seigneurie de la Bobine.
          - 17 octobre : Jehan Mallet, tondeur à draps au faubourg des Loges de Fontenay, vend à Pierre Hardy, tondeur à draps audit faubourg, la moitié appartenant audit Mallet par indivis avec ledit Hardy, des croix de chardons, deux tables l'une à tondre et l'autre à friser, six tableaux, des feuillets de papier, rebourses et crochets et autres choses dépendant de la boutique où ils ouvraient ensemble, en la maison où reside Yzaac Leboulleux.
          - 21 octobre : Pierre Daguyn, marchand tondeur et texier en draps demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, prend en apprentissage pour un an et demi Ozée Cherpantier, fils de feu Mathurin Cherpantier, de Benet, cautionné par Micheau Roy, meunier demeurant à Fraigneau de Montreuil, son cousin.
          - 2 novembre : Jacob Genay, sieur de la Guerinière, demeurant à Fontenay, s'accorde avec Jacques Mesnier, laboureur demeurant au village de Chevrette à Nalliers, curateur d'Antoine, Charles et Marie Vinconneaux, enfants de feu Mery Vinconneau, pour la ferme de la métairie de la Guerinière en l'île d'Elle, qu'exploitait ledit feu Vinconneau.
          - 3 novembre : marché de construction. (vue 300)
          - 9 novembre : Pierre de la Vallade, ministre de l'Église Réformée de Fontenay, afferme pour trois ans à Jeanne Audayer, veuve de Simon Frère, une chambre basse avec une cave au logis que ceux de ladite église ont fait construire accolée au temple de Fontenay.
          - 21 novembre : contrat de mariage. (vues 306 à 308).


        • 3 E 37/272 - 

          Décembre 1606.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          363 vues  - Décembre 1606. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          363 vues

          Présentation du contenu :

          - 2 décembre : Henry Quinefault, demeurant à La Chapelle Thireuil, se démet de l'office de greffier des affirmations aux sièges des baillages, présidial, prévôté, scel, élection et amirauté de La Rochelle, en faveur de Paul Taillourdeau (voir autre acte du 17 février 1607).
          - 5 décembre : Gédéon Belliard, marchand mercier à Fontenay-le-Comte, prend pour deux ans en apprentissage René Guesdon, fils de feu François Guesdon et de Marguerite Potereau (remariée avec Pierre Moreau, boucher à Fontenay).
          - 13 décembre : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Jehan Baillet, marchand libraire, demeurant à Fontenay, fils de feu Baudichon Baillet, marchand de vin, et de Claude de Martel, demeurant à Paris, rue de Trousse Vache paroisse de Saint-Jacques de la Boucherie, avec Jacqueline Dangicourt, fille de Jacques Dangicourt, marchand libraire, demeurant à Fontenay, et de feue Catherine Salmon.
          - 14 décembre : Pierre Grignon, compagnon orfèvre, demeurant à Fontenay, déclare à Léon Chabot, Pierre Marchant, Adam Denué, Yzaac Duboc, Pierre Joly, Mathurin Lamoys, Bernard Morin et Pierre Daniau, maîtres orfèvres demeurant à Fontenay, que, désirant se faire recevoir comme maître orfèvre en cette ville, il leur présente trois portraits différents de son invention, et leur demande de choisir celui qu'il devra réaliser pour son chef-d'oeuvre et chez lequel d'entre eux il l'exécutera. Ils choisissent celui représentant un anneau à doucine ronde "escroissanté et taillé de moresque rehaussé de couleurs à ce convenables", et à cette fin, Grignon représente aux maîtres orfèvres, le plomb dudit anneau qu'il doit faire avec l'or et la pierre, en la maison de Lamoys le lendemain de Noël. (vues 336 et 337)
          - 15 décembre : Jehan de Sainct Micheau, demeurant à Fontenay, donne procuration dans un procès contre René Viete et Benjamin Chesnay, en raison de la succession de feue Catherine Chabot, mère dudit de Sainct Micheau et des fermes desdits Viete et Chesnay. Il veut récuser Jehan Favre, sieur du Chiron, lieutenant général civil à Fontenay, comme ennemi dudit Sainct Micheau et de Nicolas Viete sieur de la Mothe son beau-père, pour les procès qui sont entre eux et avec Jacob Rayneteau, beau-père dudit Favre, auquel il assiste de conseil, et à Estienne Thubin son oncle qui a aussi procès avec ledit Viete, sieur de la Mothe, contre lequel ledit Favre a fait procès-verbal, s'est jacté de lui nuire comme il fait ordinairement, est conseil dudit Chesnay, a tenu sur les fonds de baptême l'un de ses enfants, sont tous deux d'une même religion, le favorise ordinairement en toutes causes. . .
          - 21 décembre : contrat de mariage (solennités de la religion réformée) de Romain Daguin, fils de feu Jacques Daguin, marchand, et d'Ozanne Criblé, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, avec Anne Vayron, fille de feu Jacques Vayron, sieur la Prée, et de Marie Jamonneau, demeurant à Fontenay. (vues 344 et 345)
          - 23 décembre : René de Gerson, procureur au siège royal de Fontenay, pour Jehan de Gerson, son fils et de feue Jacquette François, et Jehan François, marchand boucher à Fontenay, tant pour lui que pour Jehanne Albert sa mère, veuve de Jacques François et pour Jacques et Simon François, frères dudit Jehan, afferme pour cinq ans à Jehan Audineau, laboureur à charrue au bourg d'Auzay, la métairie noble du Retail, sise au Retail paroisse de Notre-Dame de Coussay.


        • 3 E 37/273 - 

          Janvier-février 1607.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          487 vues  - Janvier-février 1607. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          487 vues

          Présentation du contenu :

          - 4 janvier : compte de ventes et de livraisons, entre Jacques Pager, marchand à Fontenay-le-Comte, et Pierre Mercier, marchand au bourg de La Châtaigneraie.
          - 4 janvier : don mutuel (révoqué le 29 septembre 1618) entre Pierre Bernard, marchand à Fontenay, et Claude Berard son épouse.
          - 10 janvier : Charles Benesteau, marchand demeurant au bourg d'Oulmes, et Catherine Gasteau son épouse, vendent à Pierre Daguyn, marchand au faubourg des Loges de Fontenay, pour 3.400 livres, une maison " Le Cheval Blanc " audit faubourg, dont ledit Daguin jouit à titre de ferme.
          - 20 janvier : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Pierre Coullaud, tailleur d'habits à Civray, demeurant à Fontenay, majeur, fils des feus Pierre Coullaud et Françoise Robert, avec Elisabeth Glandin, demeurant à Fontenay, fille de feu François Glandin, maître tailleur d'habits à Troyes en Champagne, et d'Anne Aubrit, demeurant à Fontenay. (vues 26 et 27)
          - 23 janvier : Arthus Petiteau, sieur de la Maconnière, avocat au siège royal de Fontenay, vend à Nicolas Chaigneau, chirurgien à Fontenay, une étable en la rue ou venelle de Poussepenil.
          - 23 janvier : Arthus Petiteau, vend à Martial de la Renaudie, marchand tailleur d'habits au faubourg des Loges de Fontenay, le huitième, par indivis avec Jacques Pichard et autres ses cohéritiers de feue Marie Hillaireau, en une métairie au bourg de Benet appelée la Mallecroix.
          - 25 janvier : marché entre Nicolas Viete, sieur de la Mothe, demeurant à Fontenay, et Hilaire Renaud, recouvreur à Fontenay, qui promet "bouziller et barreler de terre et chaux" la charpente et colombage de la galerie que ledit Viete a nouvellement fait édifier et construire en sa maison de la Groie au bourg de Pissotte. (vues 35 et 36)
          - 7 février : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Pierre Clerc, fouassier, demeurant au village de Coutigné paroisse de Sérigné, avec Catherine Sicaud, demeurant à Fontenay, veuve de feu Loys Goyau. (vues 45 et 46)
          - 11 février : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Guillaume Guybert, demeurant à Fontenay, fils des feus Jehan Guybert et Jehanne Tardy, demeurant au village de la Maumerinière paroisse du Poiré sur Vie, avec Françoise Guilloteau, demeurant au bourg de Pissotte, veuve de Jehan Remy. (vues 47 et 48)
          - 24 février : partage entre Marie Rafoujaud, veuve de Jehan Esteneau, et Clemens Roy, laboureur, époux de Françoise Esteneau, fille et héritière dudit Jehan, demeurent tous au bourg de Pissotte.
          - 24 février : Jacques Arnaud, sieur de Laudairie, demeurant à Vouvant, tant pour lui que pour ses cohéritiers de feu Pierre Arnaud, sieur du Puy, afferme pour 3 ans à Pierre Brotier, laboureur à charrue demeurant au Langon, la moitié ou autre droit appartenant audit feu en la métairie du Pinier au bourg de Pissotte.


        • 3 E 37/273 - 

          Mars-avril 1607.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          487 vues  - Mars-avril 1607. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          487 vues

          Présentation du contenu :

          - 15 mars : inventaire des meubles communs entre Hugues Jamonneau et Aubine Marchandeau sa femme (veuve de Nicolas Pitois, elle ne veut signer l'inventaire), demeurant au faubourg du Paradis de Fontenay-le-Comte, ordonné par la justice. (vues 46 et 47)
          - 17 mars : Michel Robert, demeurant au bourg de Montreuil sur Mer, fermier du prieuré dudit Montreuil, afferme pour 6 ans à Jehan Cibard, laboureur à charrue au village de Souil paroisse de Saint Pierre le Vieux de Maillezais, la métairie dépendant dudit prieuré.
          - 22 mars : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Charles Le Roy ; menuisier, âgé de 25 ans, demeurant à Fontenay, fils des feus Anthoine Le Roy, laboureur, et Marguerite Chauvyn, demeurant au faubourg de Dieppe en Normandie, avec Denyse Denys, demeurant à Fontenay, fille de feu Simon Denys, serrurier, et d'Anne Recoquillon. (vues 102 et 103)
          - 31 mars : acte concernant les tailles de Nieul sur l'Autise.
          - 3 avril : dissolution de communauté, entre Françoise Sanson, veuve de Pierre Giraudeau, Jehanne, Pierre et Suzanne Giraudeau, enfants dudit feu et d'elle, d'une part, Jacob Pelletier et Ester Giraudeau son épouse d'autre part, demeurant tous au Gros Noyer, paroisse Notre-Dame de Fontenay.
          - 4 avril : Janne Bran, demeurant à Fontenay, veuve de Pierre Babin, sieur de la Chopinière, tutrice de leurs enfants, vend à Estienne Bran, sieur de la Grand Maison, élu pour le roi à Fontenay, y demeurant, la métairie appelée La Machonnerie au bourg de Mouzeuil.
          - 6 avril : Romain Daguin se désiste au profit de Pierre Belliard de l'association pour moitié que ledit Belliard lui avait cédée, en l'achat fait par ledit Belliard de trois métiers de maîtres bouchers jurés à Fontenay, créés par le roi, deux en faveur de la naissance de Mgr le Dauphin, l'autre en faveur de la naissance de Madame première fille de France.
          - 6 avril : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan Mainier, demeurant à Fontenay, fils de Mathurin Mesnier et de Marie Seguin, demeurant au bourg de Saint Laurent de la Salle, avec Marie Daguin, fille de feu Jacques Daguin et d'Ozanne Criblé, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay. (vues 124 et 125)
          - 25 avril : Ysaac Duboc, Pierre Joly, Leon Chabot, Adam Denué, Mathurin Lamoys, Bernard Morin et Pierre Daniau, maîtres orfèvres à Fontenay, reçoivent Pierre Grignon, orfèvre à Fontenay, comme maître orfèvre, sur présentation de son chef-d'oeuvre : un anneau, fait sans aide en la maison dudit Lamoys.
          - 26 avril : Baltazar Claveau, demeurant à Fontenay, loue à Jehan Collin, marchand à Fontenay, pour 4 ans, la boutique appartenant à Loys Mauras, écuyer, seigneur de Chassenon, devant la halle de Fontenay, qu'il a à titre de ferme.
          - 26 avril : Antoine Chargé, marchand, pair et bourgeois de Niort, y demeurant, tant en son nom que comme procureur de René Chargé, sieur de la Sablière, marchand, pair et bourgeois de Niort, Jacques Chargé, sieur des Prés, Madeleine Chargé, veuve de Philippe de Villiers, sieur de Prinçay, échevin de Niort, Ysaac Chargé, sieur de la Rigotière, avocat en parlement et l'un des chapelains de la Sainte Chapelle de Paris, vend à François Fouschier, écuyer, sieur de l'Isleau, demeurant au faubourg de Talmont, paroisse Saint Hilaire dudit lieu, une maison située près l'aumônerie séculière de Talmont appelée la maison de la Salle.
          - 29 avril : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jacques Gaborit, cordonnier à Fontenay, fils de feu Jacques Gaborit et de Marie Mothe, avec Ozanne Chailloleau, demeurant à Fontenay, fille des feus Pierre Chailloleau et Marie Billaud. (vues 146 et 147).


        • 3 E 37/273 - 

          Mai 1607.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          487 vues  - Mai 1607. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          487 vues

          Présentation du contenu :

          - 6 ou 16 mai : Leon Chabot, Bernard Morin, Mathurin Lamoys, Pierre Daniau, Adam Denué, Ysaac Duboc, Pierre Joly et Pierre Grignon, maîtres orfèvres à Fontenay-le-Comte, y demeurant, promettent par ces présentes "frayer egallement chacun pour leur part et portion" aux procès qui pourraient survenir à eux et à chacun d'eux, de la part d'Antoine Gendre, se prétendant visiteur et garde de la monnaie de Poitiers, sur la visite qu'il avait faite des ouvrages desdits orfèvres.
          - 7 mai : Paul Babin, sieur de la Combe, demeurant à Fontenay, afferme pour 5 ans à Jacob Pelletier, marchand demeurant au Gros Noyer paroisse Notre-Dame de Fontenay, et à Esther Giraudeau son épouse, la maison dudit lieu.
          - 10 mai : Jehan Delacroix, maître chirurgien à Fontenay, arrente à Charles Bouchier, marchand à Châtellerault, et à Jehanne Delacroix sa femme, la part lui appartenant en une maison à Châtellerault, qui fut à feue Marthe Riquet, mère desdits Delacroix, et à Françoise Fougereux leur aïeule maternelle.
          - 16 mai : François Dutemps (signe Detan), compagnon orfèvre demeurant à Fontenay, présente aux orfèvres de Fontenay susdits (acte du 6 ou 16 mai 1607), pour se faire recevoir en l'état de maîtrise d'orfèvre, trois portraits de son invention, pour qu'ils choisissent celui qu'ils désirent qu'il fasse pour son chef d'oeuvre ; ils choisissent "celuy qui represente ung anneau escroissant tout d'or". (vues 189 et 190)
          - 21 mai : François Dutemps est reçu maître orfèvre, sur présentation dudit anneau fait en la maison dudit Chabot.
          - 19 mai : Mathurin Bertaud, procureur au siège royal de Fontenay, déclare à Estienne Thubin, sieur de la Davière et de la seigneurie de Chandoré à cause de Suzanne Rayneteau sa femme, qu'il a acquis de François Durand, sieur de Chalandry, pour 1800 livres, le 25 janvier dernier (Charrieu et Pineau, notaires royaux à Fontenay), le tiers de la seigneurie de Chandoré. La plupart de ladite seigneurie est tenue noblement de la seigneurie de Saint Michel le Cloucq. Robert Rayneteau, père de ladite Suzanne, en a fait l'hommage et a été reçu comme chemier à cause de feue Jehanne Goguet sa femme.
          - 19 mai : donation mutuelle entre Jacques Renaudin, marchand mercier demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, et Catherine Pasquier son épouse.
          - 23 mai : Marie Aubrit, demeurant au bourg d'Oulmes, veuve de Pierre Girard, puis de Jehan Flandrois, cède par retrait lignager à Loys Girard, demeurant au bourg d'Oulmes, fils émancipé de Sébastien Girard, les parts et portions qu'elle a acquis dudit Sébastien et autres héritiers dePierre Girard, en une maison appelée Saint Sébastien, à d'Oulmes, le 3 décembre 1599.
          - 24 mai : Estienne Bran, sieur de la Grand Maison, élu pour le roi à Fontenay, afferme pour trois ans à Jacques Baudry, laboureur à bras demeurant au faubourg du Puy Saint Martin de Fontenay, la maison, colombier et jardin appelée Microuze, le tout enclos de murailles, sis derrière ledit faubourg.
          - 28 mai : Bernard Morin, maître orfèvre à Fontenay, prend en apprentissage pour 4 ans Olivyer Benet, fils de Jehan Benet, marchand à Fontenay.
          - 28 et 29 mai : Denys Nogret, prêtre, vicaire de Sérigné, demeurant au lieu noble de la Girardie, paroisse de Sérigné.
          - 30 mai : Daniel Fortin, veuf et donataire de Marguerite Barailleau, demeurant en l'hôtel noble de Livernière paroisse de Bugné, transige avec les héritiers de ladite Marguerite.
          - 30 mai : inventaire de meubles. (vues 223 à 233).


        • 3 E 37/273 - 

          Juin-8 août 1607.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          487 vues  - Juin-8 août 1607. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          487 vues

          Présentation du contenu :

          - 11 juin : Michel Boutet, sieur du Fief Simon en la paroisse de Dissais, fils aîné et principal héritier de feu Loys Boutet, mort aux environs la fête Saint Michel dernière, offre foi et hommage à Jacques Gouin, comme curateur de César Le Page, sieur de la Court de Frosse, puis à cinq heures après-midi, effectue la même offre à Catherine Eslard, veuve de Daniel Le Page, sieur de la Mothe de Frosse, tutrice naturelle dudit César.
          - 23 juin : Estienne Bran, sieur de la Grand Maison, élu pour le roi à Fontenay-le-Comte, donne reçu à Nicolas Vinçonneau, demeurant à Petosse, par les mains de Pierre Cousinet son beau-frère, de 9 livres pour une barrique de vin, à déduire sur la ferme des vins de la seigneurie de L'Hermenault des années 1599 à 1603, pour laquelle ferme du vin il y a procès au siège royal de Fontenay.
          - 25 juin : Louys Coinde, notaire en court lay, demeurant au village de Brillouet paroisse de Saint Etienne.
          - 25 juin : Catherine Cantaud, demeurant aux Magnils Ancelin paroisse de Sainte Hermine, veuve de Pierre Guyboron, vend à Mathieu Daguin, procureur au siège royal de Fontenay, la vingt-quatrième partie lui appartenant en la métairie du Peu à Saint Maurice des Noues.
          - 30 juin : Bertrand de la Gofin, maître tailleur d'habits à Fontenay, prend en apprentissage pour deux ans Mathurin Besson, fils de feu Micheau Besson et de Jacquette Chaillou.
          - 5 juillet : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan de Ryé, procureur au siège royal de Fontenay, y demeurant, fils de feu Fabien de Ryé, marchand, et de Françoise Lallemand, avec Françoise Brotheron, majeure, demeurant à Fontenay, fille des feus Pierre Brotheron et Bastienne Barraud.
          - 6 juillet : Jehan Delacroix, maître chirurgien au faubourg de Fontenay, prend en apprentissage pour trois ans Josias Deschamps, fils des feus Blaise Deschamps et Marie Maistre, sous la curatelle d'André Maistre, pour 120 livres tournois et une barrique de vin.
          - 6 août : Nicolas Beraud, demeurant à Fontenay, est fils de feu Jehan Beraud, fermier de la seigneurie de la Grange Redoux paroisse de Saint Martin des Fontaines, et de Marie Jourdain.
          - 14 juillet : Barbe Clemenceau, demeurant au bourg de Pouillé, veuve de Jehan Jouyneau, comme tutrice naturelle de Jehan Jouyneau, demeurant à Pouillé, fils de feu Mathurin Jouyneau et de Françoise Renolleau, vend à André Gallier, écuyer, sieur de Guinefolle, conseiller du roi et premier président en l'élection de Fontenay, la quatrième partie en un dixième d'une métairie appelée la Millotière du Bois, sise à Bourneau, par indivis avec ledit Gallier et autres héritiers de feue Loyse Chasteau.
          - 8 août : à la suite d'un premier procès entre Marie Dubreuil, femme de feu Melchisedech Augereau, sieur de Charzais, et Jehan Brisson, sieur de la Touche, avocat à Fontenay, en 1580 et 1581, au sujet des deniers dotaux et fruits de douaire de ladite feue Dubreuil, le procès fut repris par Jonas Augereau, son fils et héritier, puis par Suzanne Augereau, soeur et héritière par bénéfice d'inventaire dudit Jonas Augereau quelle pensait être décédé selon que ledit Brisson l'avait soutenu auxdits procès, qui a cédé ses droits à Nicolas Viete, sieur de la Mothe. Jonas Augereau, depuis son retour de Flandres où il était demeuré six ou sept ans sans donner de nouvelles, a lui-même cédé ses droits à Esther Hellyes, femme de Gabriel Dubreuil écuyer, sieur de Chassenon son oncle maternel, qui les a elle-même cédés le 2 juin dernier à Estienne Bran, sieur de la Grand Maison, élu pour le roi audit Fontenay, qui les cède par le présent acte à Nicolas Viete, sieur de la Mothe.


        • 3 E 37/273 - 

          15 août-20 novembre 1607.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          487 vues  - 15 août-20 novembre 1607. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          487 vues

          Présentation du contenu :

          - 15 août : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Vincent Girard, laboureur à bras demeurant au village de Tesson paroisse de Fraigneau, avec Mathurine Grignon, demeurant à Fontenay-le-Comte, veuve de Pierre Sacré. (vues 321 et 322)
          - 25 août : Estienne Bran, sieur de la Grand Maison, élu pour le roi à Fontenay, comme procureur de Barnabé Viete, sieur d'Aziré, son beau-frère, afferme pour 5 ans à André Grizaud, laboureur à charrue audit Miré, la métairie de la Court d'Aziré appartenant audit Viete.
          - 1er septembre : Pierre Mathé, tailleur d'habits à Fontenay, prend pour deux ans en apprentissage Mathurin Ballard, fils de Joachim Ballard.
          - 8 septembre : Pierre Baudouin, archer du vice-sénéchal de Fontenay, demeurant au faubourg des Loges, vend à Pierre Thomas, sieur de la Davyere, demeurant au bourg de Saint Michel en l'Herm, l'état et office de greffier des tailles de Saint Michel en l'Herm.
          - 14 septembre : Jehan Lussaud, laboureur à charrue demeurant au bourg de Pissotte, fait donation à Anthoyne Lussaud son fils, laboureur à charrue au bourg de Pissotte, pour provision de corps, nourriture et entretien de sa personne, de tous ses biens meubles, dettes, créances et actions de débiteurs et autres choses prises et réputées pour meubles.
          - 12 octobre : Julien Collardeau, sieur de la Pinaudière, avocat au siège royal de Fontenay, y demeurant, comme curateur des enfants mineurs de feu Raymond Desayvre et en présence de Claude de Sallenove, aïeule paternelle desdits mineurs, afferme pour 5 ans à François Barré, marchand mercier, et à Nicolas Roulleau, boucher, demeurant au bourg de Bazoges, les cinq sixièmes parties de deux métairies appartenant auxdits mineurs, l'une appelée Maufray, l'autre la Sablière, sises à La Réorthe. L'autre sixième partie appartient à l'aîné des enfants, majeur.
          - 3 novembre : Jacques Viete, sieur de la Bertinière, demeurant au bourg de Coulonges, comme curateur de Jacques Jousseaulme, fils aîné de feu Jehan Jousseaulme, ledit Jacques patron et présentateur de la chapelle ou stipendie des Jousseaulme desservie en l'église de Monsireigne, donne procuration pour faire nommer (nom en blanc) pour chapelain de ladite chapelle ou stipendie. Le même jour, Nicolas Viete, sieur de la Groie, avait donné procuration comme chapelain de ladite chapelle des Jousseaulme, pour résigner le droit ou titre de ladite chapelle.
          - 10 novembre : Auguste Fourneau, gérant les affaires d'Henri d'Escoubleau, évêque et seigneur de Maillezais, afferme pour 5 ans à Mery Gaulteron, laboureur à charrue demeurant au bourg de Petosse, la métairie sise audit bourg dépendant de la seigneurie de L'Hermenault appartenant audit sieur de Maillezais, exploitée à titre de ferme par Pierre Cousinet et Nicolas Vinçonneau.
          - 20 novembre : Samuel Ogier, Jacques Quineffault, François Regnaudin, Hubert Chapellain, Hugues Jamonneau et Henry Chauviré, tous habitants de Fontenay, certifient : avoir bien connu feu Melchisedecq Augereau, sieur de Charzais et y demeurant et qu'en juin 1585 environ, il fut tué à la guerre d'un coup d'arquebuse vers le château de la Forêt sur Sèvre, que ledit Augereau portait les armes pour le parti de ceux de la religion prétendue réformée, de laquelle religion il a toujours fait profession. Avec lui était le nommé Sainct Aignan, son proche parent, que personne n'a revu depuis. (vue 402).


        • 3 E 37/273 - 

          22 novembre-30 novembre 1607.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          487 vues  - 22 novembre-30 novembre 1607. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          487 vues

          Présentation du contenu :

          - 22 novembre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Nicolas Bertaud, licencié es lois, fils de Mathurin Bertaud, conseiller du corps et collège de la maison commune de Fontenay-le-Comte, et de feue Diane Babin sa première femme, avec Gabrielle Desnoyers, fille de feu Gabriel Desnoyers et de Perrete Bran, femme dudit Mathurin Bertaud, demeurant tous à Fontenay. (vues 404 et 405)
          - 24 novembre : Gabrielle Gallier, demeurant à Fontaines, veuve de Jacques du Boullay, écuyer, sieur du Pasty et de Fontaines, afferme pour 5 ans à Pierre Giraud, laboureur à boeufs à Fontaines, la métairie appelée la Petite Court, sise au bourg de Fontaines et dépendant de la seigneurie dudit lieu.
          - 24 novembre : Christophe Gauvain le jeune, curateur de Jacques Gauvain, fils mineur de feu François Gauvain, demeurant au bourg de Longèves, passe marché avec Jehan Renaud, sergent royal demeurant au bourg de Mouzeuil, qui pour 54 livres prend en pension ledit Jacques Gauvain, pour un an à compter du 14 octobre dernier, et promet de le faire instruire par Loys Renaud son fils, de lui apprendre à lire et écrire ainsi qu'un bon maître d'école doit faire.
          - 26 novembre : contrat de mariage (solennité de l'Eglise) de Thomas Masson, fils des feus Micheau Masson et Andrée Thenaude, avec Jehanne Robin, fille d'Antoine Robin, marchand, et de Clemence Jousse, demeurant tous au faubourg des Loges de Fontenay. (vues 416 et 417)
          - 26 novembre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Pierre Vinet, demeurant au bourg de Sainte Cécile élection de Mauléon, fils de Jehan Vinet, sergent royal audit Sainte Cécile, et de feue Jehanne Phelipon, avec Jehanne Aletreu, fille de feu Jehan Aletreu et de Nicole Souchet, remariée avec Jehan Riday, marchand, demeurant au faubourg du Reclus de Fontenay. (vues 418 et 419)
          - 27 novembre : contrat de mariage (solennités l'Eglise) d'Hugues Truault, avocat en parlement à Paris, fils de feu Hugues Truault, procureur es cours royales de Fontenay, et de Guyonne Achard, avec Genevieve Joly, fille de Jacques Joly, conseiller et élu pour le roi en cette ville et l'un des conseillers du corps et collège de Fontenay, et de feue Anne Delespée. Sont présents : lesdits Joly et Achard sa femme en secondes noces ; Pierre Truault, marchand à Auzay, aïeul paternel du pro-parlé. (vues 420 et 421)
          - 30 novembre : André Gallier, écuyer, sieur de Guinefolle, conseiller du roi et président en l'élection de Fontenay, y demeurant, afferme pour 5 ans à Yzaac Cherbonnier, laboureur à charrue demeurant au bourg de Fontaines, et à Madeleine Symonneau sa femme, la métairie de la Richerie au bourg de Fontaines.


        • 3 E 37/273 - 

          Décembre 1607.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          487 vues  - Décembre 1607. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          487 vues

          Présentation du contenu :

          - 14 décembre : Jehan de Clerbauld, écuyer, sieur de Chagnollet, et Lidie Gazeau son épouse, demeurant à [Guizengeard] en Saintonge, a vendu le 31 mai dernier (notaires de la cour de Niort) la maison de la Mouraudière à Raoul Blouyn, sieur de Marsay. Il s'était alors engagé à lui remettre et lui remet : la grosse du partage entre ladite Gazeau et ses cohéritiers de feu Jehan Gazeau et Jacquette Vigier ses père et mère et de Loyse Bonnevyn son aïeule, du 29 décembre 1597 (notaires de la baronnie de La Chaize le Vicomte), une reconnaissance du 24 mars 1596, faite par Toussainct Menanteau, écuyer, sieur de la Mildray, à ladite Gazeau, par laquelle il reconnait que les deniers qu'il a déboursés pour l'acquisition de la cinquième partie de la seigneurie de la Mourauderye, dont il a fait offre de retrait lignager avec ladite Gazeau à René Brotier, qui l'avait acquise de François Gazeau, écuyer, appartenaient à ladite Gazeau, retrait lignager de ladite seigneurie de la Mourauderie, par lesdits Menanteau et Gazeau sur ledit Brotier, du 27 mars 1593 (Goyn et Fradet, notaires royaux), acquêt par ledit Brotier dudit François Gazeau du cinquième de la seigneurie de la Mourauderie, du 4 mars 1592 (Goyn et Fradet, notaires royaux), réception de l'hommage de ladite seigneurie, fait par Jehan Cruzeron, procureur de Giron de Bessay, curateur de Lyon Gazeau, écuyer, fils aîné et principal héritier dudit feu Jehan Gazeau, du 28 juillet 1576, aveu et dénombrement de ladite seigneurie, rendus en mars 1601 au sieur abbé de Saint-Maixent.
          - 14 décembre : Mathurin Berard déclare à Anne Arnaud, sa femme séparée de biens, que depuis leur séparation il est demeuré seul, dénué de moyens, âgé de 70 ans, affligé de goutte, sans meuble ni moyens de subsistance, pas même une chambre et un lit pour se coucher. Il meurt de faim et de froid et supplie sa femme d'avoir pitié de lui.
          - 19 décembre : Michel Piquard, pauvre mendiant demeurant au faubourg de Fontenay-le-Comte, cède à Claude Bonnet, femme d'Abraham Collin, procureur à Fontenay, l'action civile et criminelle qu'il a contre Hilaire Tiraqueau, sieur de la Grignonnière, pour les excès et outrages commis par ledit Tiraqueau en la personne dudit Piquard lundi dernier, étant en l'église Notre-Dame dudit Fontenay, auquel lieu ledit Piquard avait été employé par ladite Bonnet pour remettre un banc.
          - 29 décembre : contrats de mariage (lorsque l'un par l'autre en sera sommé et requis) de Pierre Brossard, demeurant à Puy-Sec paroisse de Fraigneau, fils de feu Jacques Brossard et de Nicole Charossin (veuve en deuxièmes noces d'André Vaslin), avec Suzanne Chevit, fille de Pierre Chevit et de Marie Guilloteau, demeurant au village du Breuil à Foussais, et de Pierre Chevit, demeurant au Breuil de Foussais, fils des mêmes, avec Jehanne Brossard, demeurant à Puy-Sec de Fraigneau, fille des mêmes. (vues 482 à 485).


        • 3 E 37/274 - 

          Janvier-15 mars 1608.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          515 vues  - Janvier-15 mars 1608. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          515 vues

          Présentation du contenu :

          - 3 janvier : Marie Jamonneau, demeurant à Fontenay-le-Comte, veuve de Jacques Vayron, afferme pour trois ans à Pierre Daniau, maître orfèvre à Fontenay, une des boutiques de la maison sise dans la ville où elle fait sa résidence, laquelle boutique est exploitée au titre de ferme par ledit Daniau, pour 18 livres par an.
          - 6 janvier : Nicolas Viete, sieur de la Mothe, demeurant à Fontenay, continue la ferme, à Jacques Bouget et Michel Beaugard son gendre, laboureurs à boeufs au bourg de Pissotte, de la métairie de la Grange de Pissotte, qui fut des Bonnières et au sieur de la Grossetière.
          - 8 janvier : testament d'Anne Arnaud, demeurant à Fontenay, détenue au lit de maladie corporelle, femme séparée de biens par justice de Mathurin Berard. Donation de 300 livres à Judicq Lamoys sa petite-fille, fille de Mathurin Lamoys et de Marguerite Berard sa fille. (vues 15 et 16)
          - 11 janvier : Hierosme Delespine et Loys Gaschignard, sont receveurs des tailles pour le roi en l'élection des Sables d'Olonne.
          - 16 janvier : contrat de mariage (solennités de l'Église Réformée) de Pierre Bellyard, sergent royal, fils de feu Nicolas Belliard, marchand cordonnier, et de Marie Texier, avec Jeanne Cart, fille de Mathieu Cart, marchand cordonnier, et de Michelle Besnard, demeurant tous à Fontenay. (vues 25 et 26)
          - 17 janvier : Pierre Bouildron, marchand à La Rochelle, afferme pour 5 ans à Georges Boutolleau et à René de la Fenestre son gendre, demeurant au faubourg du Reclus de Fontenay, tous les complants et dîmes et droit de solage des vignes de ladite seigneurie de Vix.
          - 6 février : donation mutuelle entre Phelippe Lebouleux et Renée Chaigneau sa femme, demeurant à Fontenay.
          - 28 février : transaction entre Jehan du Boulay l'aîné et Jehan du Boulay le jeune, enfants de feu Jacques du Boulay, écuyer, sieur du Pasty et de Fontaines, et de Gabrielle Gallier, au sujet de la possession du prieuré de Fontaines, dont tous deux se disant légitimement pourvus. Jehan du Boulay puiné demeurera vrai titulaire dudit prieuré, à la charge toutefois que ledit du Boulay son frère aîné prenne à l'avenir, chaque année, cent livres de rente, sa vie durant seulement.
          - 2 mars : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Mathieu Chevy, laboureur à charrue demeurant au village du Breuil paroisse de Foussais, fils de Mathurin Chevy, laboureur, et de Perette Piaud, avec Jehanne Mesnier, fille d'Antoine Mesnier, meunier demeurant au moulin de la Forest paroisse de Sainte Radégonde la Vineuse, et de feue Perrette Babin. (vues 69 et 70)
          - 8 mars : Jacques Viete, sieur de la Bretinyère, demeurant au bourg de Coulonges les Reaux, curateur de Jacques Jousseaume, fils aîné de feu Jehan Jousseaume, patron et présentateur de la chapelle ou stipendie des Jousseaume fondée et desservie en l'église paroissiale de Monsireigne diocèse de Luçon, vacante par la résignation et démission de Nicolas Viete, sieur de la Groie, dernier titulaire, nomme et présente à l'Evêque de Luçon, François Viete, chanoine de la cathédrale de Luçon, lequel est du diocèse de Maillezais, homme capable et idoine pour ladite chapelle ou stipendie, jouir de tous ses revenus à la charge d'y faire faire le divin service.
          - 15 mars : Jacob Genay, marchand demeurant à Fontenay, afferme pour 5 ans à Anne Barriet, veuve d'Helies Brossard, maréchal, demeurant en la seigneurie de la Goujonnière paroisse de Loge Fougereuse, la maison noble et seigneurie de la Goujonnière. (vues 86 et 87).
          - 15 mars : transaction entre Pierre Cantault, sieur de la Boissière, demeurant au bourg du Simon, Yvonnet Renolleau et Jehan Renolleau demeurant au bourg de Pouillé, Remy Druet, demeurant au bourg de Saint-Valérien, assoyeurs des tailles pour 1606 de Pouillé. (vue 93)


        • 3 E 37/274 - 

          16 mars-avril 1608.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          515 vues  - 16 mars-avril 1608. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          515 vues

          Présentation du contenu :

          - 24 mars : Jehan Dupont, sieur de Beaulieu, demeurant à Fontenay-le-Comte, vend pour 300 livres à René Bouhier, écuyer, sieur de Lisle Brethin, premier syndic des Sables d'Olonne, tant pour lui que pour les manants et habitants de ladite paroisse, une place de sable sise au bourg des Sables d'Olonne, tout ainsi que feu Vincent de Bourdigalles, premier mari de Marguerite de la Vergne, mère dudit Dupont, avait pris ladite place à titre d'accensement.
          - 3 avril : Ambroise Claveau, demeurant au bourg de Mareuil, vend à Jehan Ayraud, marchand demeurant au Poiré de Velluire, paroisse de Notre-Dame de Coussay, le droit de fief appelé anciennement le Fief de la Caillère de Chaix et appelé La Perrelle et alias Vincendeau et Dameblanche, paroisse Saint Etienne de Chaix, qu'il a acquis de François Brisson, sieur de la Grange le 10 avril 1599. Pour 410 livres. L'acte mentionne Françoise Meigner, veuve de Mathurin Claveau et demeurant à Fontenay, mère du vendeur.
          - 5 avril : marché de construction. (vues 113 et 114)
          - 5 avril : Janne Grelier, femme d'André Robert, écuyer, sieur de Puybernier, et en son nom, afferme pour 5 ans, à René Brotier, laboureur à charrue demeurant au bourg de Sainte Radegonde la Vineuse, la métairie noble de la Fremyère, sise audit lieu de Puybernier paroisse de Longèves.
          - 9 avril : Louis Garcin, écuyer, gendarme de la Compagnie de Mgr le Maréchal Dorlans, demeurant à Bordeaux, commis par le roi en toutes les villes et bourgs du royaume pour l'établissement des jeux publics de billard, "rampeaux, quilles et courteboulles", donne procuration à Robert Jaumier, chirurgien à Fontenay, pour affermer durant 10 ans lesdits jeux dans les villes, bourgs et paroisses de la sénéchaussée de Fontenay.
          - 10 avril : Jehan Bosne, marchand à Fontenay, prend pour 2 ans en apprentissage Paul Gobin, fils de feu Isaac Gobin, sieur du Chail, et de Marie Pager, demeurant au faubourg de Fontenay, et lui apprendra "son mestier de garnisseur de chapeaux faire boutons crespins et autres choses despendant dudit mestier".
          - 14 avril : Gedeon Belliard, l'un des collecteurs élus l'année présente pour les tailles et autres subsides royaux imposés en cette ville, après en avoir été déchargé par sentence des élus de Fontenay, se déclare néanmoins prêt à exercer la charge de collecteur.
          - 26 avril : André Gallier, écuyer, sieur de Guinefolle et de la Fortinière, et Loys Girard, sieur de la Verronnière, fermier dudit lieu de la Fortinière à Saint Cyr des Gâts, afferment pour 5 ans à Mathurin et François Jobin, laboureurs, la métairie de ladite Fortinière.
          - 26 avril 1608 (autres actes les 31 mai 1608 et 24 juin 1608) : Jean Regnaud est prieur du prieuré d'Auzay.


        • 3 E 37/274 - 

          Mai 1608.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          515 vues  - Mai 1608. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          515 vues

          Présentation du contenu :

          - 4 mai : Mathieu de Vendée, écuyer, sieur dudit lieu et de Biossais, demeurant en sa maison noble dudit Biossais paroisse de Saint Médard des Prés, donne procuration à son fils Paul de Vendée, écuyer, sieur de Bourneau, pour rendre foi et hommage de sa seigneurie de Biossais à Mgr de La Châtaigneraie, baron d'Oulmes et seigneur châtelain de Courdault (dont relève ladite seigneurie de Biossais).
          - 6 mai : Abraham Valloyre, marchand pintier demeurant à Fontenay-le-Comte, afferme pour 5 ans à Pierre Grignon, maître orfèvre demeurant à Fontenay, une chambre du logis où ledit Valloyre fait sa résidence et qui appartient à Raoul Blouyn, sieur de Marsay.
          - 13 mai : Daniel Regnier, écuyer, sieur de Saint Médard, époux de Catherine Aymar et comme ayant transport de Marguerite Aymar, demeurant en sa maison noble de la Grangerie paroisse de Champdeniers, cède à Robert Grassineau, sieur de Beauvoir, demeurant en son hôtel noble de Beauvoir paroisse de Boué près Rocheservière, ses droits contre feu Anthoyne Aymar, écuyer, sieur de la Louherie, curateur desdites Aymar (arrêt de compte du 20 mai 1597), et contre Jehanne Aymar, fille dudit défunt, veuve de Jacques Dupuy, sieur de la Tousche et de la Lande.
          - 13 mai : Daniel Regnier, transige avec Jacquette Maudurier, veuve de Jouachin Maussion, écuyer, sieur de la Masseterye et se faisant fort pour leurs enfants, demeurant au bourg de Saint Étienne du Bois, toujours au sujet de ses droits contre ledit feu Antoine Aymar, ensemble contre Jeanne Nicolleau sa femme en secondes noces, mère de ladite Maudurier.
          - 18 mai : contrat de mariage (Notre Mère l'Église) de Jacques Jousseaulme, marchand demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, fils de feu Jacques Jousseaulme et de Jaquette Pager, y demeurant aussi, sieur et dame de Brethet, avec Marie Bran, fille de Jean Bran, sieur de Darlay, demeurant au village de Biossais à Saint Médard des Prés, et de feue Catherine Pellegaud. (vues 174 à 177)
          - 18 mai : Mathieu Daguyn, procureur au siège royal de Fontenay, afferme pour 5 ans à Pierre et André Beaux, père et fils, laboureurs à charrue demeurant à la Grange du Vicaire à Cezais, la métairie de la Court du Breuil Bousseau sise à Antigny.
          - 22 mai : contrat de mariage d'Estienne Augeau, laboureur à charrue demeurant au bourg de Saint Étienne de Brillouet, veuf de Jehanne Goussault et fils de Pierre Augeau demeurant audit bourg, avec Thomasse Gaday, demeurant à Fontenay, fille des feus Micheau Gaday et Ambroise Coutand, du bourg de Champgillon. (vues 178 et 179)
          - 22 mai : inventaire des meubles et titres de feue Jehanne Bichon, veuve de Pierre Naudin, morte en une maison devant l'église Notre-Dame de Fontenay. Ils avaient eu : feu François Naudin (qui avait eu de son mariage avec feue Antoinette Gigon : Pierre Naudin le jeune, dont était curateur aux causes Guillaume Chatevaire, procureur au siège royal de Fontenay) ; Pierre Naudin l'aîné, procureur au siège royal de Fontenay ; Guillemette Naudin, assistée de Nicolas Charron son conseil. (vues 180 à 189)
          - 25 mai : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Jacques Tabarit, sieur des Oulières, demeurant en son hôtel noble des Oulières à Saint Laurent de la Salle, fils des feus Olivier Tabarit, sieur des Oulières, et Loyse Grelier, avec Marie Jeudy, demeurant au faubourg de Fontenay, veuve de François Vernede, sieur de Chandoré, et fille de feu Antoine Jeudy et de Marie Pitoys, demeurant au bourg de Xanton, sieur et dame de la Bionnière. (vues 190 et 191)
          - 26 mai : André Duboys, avocat au siège royal de Fontenay-le-Comte, afferme pour 5 ans à Nicolas et Mathias Druet, père et fils, laboureur aux mules demeurant en la métairie de la Michonière sise au village de la Vasaire à Sérigné, ladite la métairie.


        • 3 E 37/274 - 

          Juin 1608.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          515 vues  - Juin 1608. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          515 vues

          Présentation du contenu :

          - 4 juin : accord entre Jehan Turpault, apothicaire, et Honoré Richard, apothicaire à La Châtaigneraie.
          - 7 juin : transaction au sujet d'une rente, entre Pierre Malleray, receveur des tailles à Fontenay-le-Comte, y demeurant, et sieur de la châtellenie d'Ardennes, et Michel Bauffreton, prêtre, prieur et curé de Montreuil sur Mer, y demeurant.
          - 7 juin : Abraham Colin, procureur au siège royal de Fontenay, afferme pour 3 ans à François Bouleau, meunier à Saint Hilaire sur l'Autise, le moulin à vent de Bonneuil près le bourg de Saint Hilaire.
          - 12 juin : inventaire des meubles et titres de Marie Jeudy, fille de feu Antoine Jeudy, sieur de la Bionnière, et veuve de François Vernede, sieur de Champdoré, fait en présence de Jacques Tabarit, sieur des Oulières, promis par mariage avec ladite Jeudy. (vues 226 à 230)
          - 22 juin : Mathieu Daguin, procureur au siège royal de Fontenay, y demeurant, afferme pour cinq ans à Jehan et René Gandryau, frères, laboureurs à charrue demeurant en la métairie du Haut Breuil à Antigny, ladite métairie, château et toutes appartenances.
          - 24 juin : Jean Boissonnet est hôte du logis où pend pour enseigne Saint Hyerosme, au faubourg Sainte Catherine de Fontenay.
          - 26 juin : Joachim Billaud, sieur des Moulins, demeurant à Fontenay, fermier des terrages d'Auzay, Foussais et Le Busseau, dépendant de l'abbaye de Bourgueil en Vallée, afferme pour 7 ans à Mathurin Robin et Jehanne Pineau sa femme, Jacques Robin et Marie Tristand sa femme, Pierre Perodeau et Marie Regnaud sa femme, demeurant tous audit Foussais, pour 1500 livres par an, les terrages, (limes dépendant de la Grange Labé dudit bourg de Foussais, membre dépendant de ladite abbaye de Bourgueil.
          - 28 juin : Hugues Truault, avocat au siège royal de Fontenay, époux de Geneviefve Joly, de l'avis de Jacques Joly, sieur des Tourettes, élu pour le roi audit Fontenay père de ladite Joly, vendent à Jehan Godereau, sieur de Lespessière, demeurant à la Maison Neufve paroisse d'Auzay, pour 350 livres, la quinzième partie de ladite Maison Neufve, échue à ladite Joly par le décès d'Antoine Delespée, sieur dudit lieu de la Maison Neufve, grand oncle maternel de ladite Joly, par indivis avec ledit Godereau à cause de sa femme et ses cohéritiers enfants de feu Nicolas Brunet.
          - 28 juin : Anne Denfer, demeurant à Fontenay, femme d'Anthoyne Binet, maître horloger, révoque partiellement son précédent testament.


        • 3 E 37/274 - 

          Juillet-septembre 1608.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          515 vues  - Juillet-septembre 1608. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          515 vues

          Présentation du contenu :

          - 19 juillet : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Denys Barreau, mercier, se disant majeur et maître de ses droits, demeurant à Fontenay-le-Comte, fil des feus Jacques Barreau et Renée Chabot, du bourg de Beaulieu sur la Roche, avec Roze Sicard, veuve de Jacques Soulard, demeurant à Fontenay. (vues 278 et 279)
          - 22 juillet : échange entre Françoise Raguit, veuve de Pierre Boissonnot, notaire, et Marie Chabot, veuve de Daniel Boyssonnot, notaire, demeurant au bourg de L'Hermenault.
          - 23 juillet : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Jehan Aletreu, fils de feu Jehan Aletreu et de Nicole Souchet (remariée avec Jehan Riday, maître cordier), avec Perrette Savyné, fille des feus Thomas Savyne et Claude Jourdain, demeurant tous à Fontenay-le-Comte. (vues 291 et 292)
          - 28 juillet : Antoine Gabard, prêtre, curé de Saint Marc, donne procuration.
          - 10 août : Salomon Grelaud, laboureur à charrue demeurant au bourg de Payré sur Vendée, fermier pour moitié avec Gabriel Brunet, sieur de la Riallière, de la métairie de Chevalleau et des Gastz, des appartenances de la seigneurie de Payré sur Vendée, transporte sa moitié de ferme à Léon Chabot, maître orfèvre à Fontenay.
          - 14 août : par jugement du 20 mai dernier, donné par MM. des Requêtes du Palais à Paris, entre les religieux du couvent de Notre-Dame de Moreilles, et Jehan Feret, abbé de ladite abbaye de Notre-Dame de Moreilles, ledit abbé avait été condamné à remettre aux mains d'un notable bourgeois et marchand de cette ville, la somme de 1500 livres, en trois ans, dont 600 livres pour l'année en cours. Cette somme doit être employée pour les réparations utiles et nécessaires "qui se trouveront estre a faire en lad abaye suyvant les marches qui en seront faictz par led Feret abé lesd religieux presents ou deuement appelez, comme aussi en l'achapt des ornemens et autres choses necessaires pour le service divin". Par appointement du sénéchal de Fontenay du 31 juillet dernier, David Grignon, notaire royal à Fontenay, avait été désigné pour recevoir ladite somme, ce dont il fait refus par le présent acte.
          - 20 août : Marguerite Alleaume, demeurant à Dieppe, veuve de Jacques Joly, chirurgien (qu'elle avait épousé par contrat du 28 août 1606, devant Le Vasseur et de Beraux, notaires de Dieppe), fils de feu Jehan Joly et d'Anne Morienne, cède à Pierre et Nicolas Joly, demeurant à Fontenay, frères dudit Jacques, tous les droits lui appartenant à cause de son défunt mari.
          - 23 août : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Julien Brunet, sieur d'Allemagne, fils de feu François Brunet et de Janne Penisson, avec Marie Chaigneau, fille de feu Jacques Chaigneau, sieur des Trois Roys, et de Marie Quinefault, demeurant tous à Fontenay. (vue 336)
          - 29 septembre : contrat de mariage (solennités de l'Église) d'André Marolleau, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, fils de feu Mathurin Marolleau, marchand drapier, et de Marie Lavache, avec Marie Bagre, fille de Pierre Bagre, marchand, et de Janne Pasquet, demeurant au bourg de Mervent. (vues 365 et 366).


        • 3 E 37/274 - 

          Octobre-9 novembre 1608.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          515 vues  - Octobre-9 novembre 1608. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          515 vues

          Présentation du contenu :

          - 4 octobre : contrat de mariage (solennités de l'Église Réformée) de Jehan Piault demeurant au village de Biossais paroisse de Saint Médard des Prés, fils de feu Mathurin Piault et de Jehanne Quetier, avec Marie Bourget, demeurant au village de la Renaudière à Mervent, fille de feu Jehan Bourget et d'Hillaire Renaudet. (vues 370 et 371)
          - 9 octobre : testament de Catherine Bran, demeurant au faubourg du Marchou de Fontenay-le-Comte, femme de René de Larborie, détenue de maladie corporelle. Elle lègue 60 livres aux pauvres de l'église réformée de Fontenay, et 30 livres pour les réparations du temple de ladite église. (vues 377 et 378).
          - 10 octobre : Philippe Dupuy, meunier demeurant à Poitiers, curateur de Jehanne Deraymond, fille mineure des feus Pierre Deraymond et Madeleine Cochet, cède pour 600 livres à François Dupont, sieur de la Jonchère, demeurant à Fontenay-le-Comte, action civile et criminelle qu'il a contre Jacques Chaigneau, pour l'homicide dudit Deraymond.
          - 15 octobre : François Fradet, fermier du prieuré Notre-Dame de Fontaines, associe pour moitié en sa ferme dudit prieuré, Gabrielle Gallier, veuve de Jacques du Boullay, sieur du Pasty et de Fontaines.
          - 18 octobre : Jehan Feret, abbé commendataire de l'abbaye de Moreilles.
          - 20 octobre : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Jehan Joly, laboureur à charrue demeurant au bourg de Longèves, avec Marie Rousseau, demeurant au bourg de Denant, veuve de Guyon Clerjeaud. (vues 411 et 412)
          - 20 octobre : Jehan Favre, sieur du Chiron, conseiller du roi et son lieutenant général à Fontenay, au nom de Jacob Rayneteau, sieur de la Vau, en vertu de la missive qu'il a écrite au sieur Favre, de Paris, en date du 12 octobre, afferme pour 7 ans à Pierre de Gacougnolles, paumier, demeurant à Niort et étant à Fontenay, le jeu de paume et maison en dépendant, appartenant audit Rayneteau à Fontenay".
          - 2 novembre : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Jehan Genay, marchand sergier demeurant au bourg de Pissotte, fils de feu Mathurin Genay, marchand drapier, et d'Anne Chantefain, avec Perrette Savyné, demeurant au faubourg Sainte Catherine de Fontenay, fille des feus Thomas Savyné et Claude Jourdain.
          - 3 novembre : Aubin Benoat, marchand cordonnier à Fontenay, prend en apprentissage pour un an et demi, Estienne Sapinau, demeurant au faubourg de Fontenay, assisté de Jehan Billaud son beau-frère.
          - 3 novembre : donation mutuelle entre Gilles Fradet, sieur de la Caillère, conseiller et élu pour le roi à Fontenay, et Barbe du Boullay son épouse.
          - 6 novembre : Nicolas Viete, sieur de la Mothe, échevin de la maison de ville de Fontenay, avocat au siège royal dudit lieu, continue pour 5 ans à Vincent Casseron, laboureur à boeufs, métayer en la métairie de la Groie au bourg de Pissotte, la ferme de ladite métairie, dont jouit ledit Casseron depuis le décès de Jehan Goujon son beau-père.
          - 8 novembre : transaction sur un arrentement, entre Baptiste Darcemalle, prieur du prieuré de Saint Hilaire du Langon, demeurant au Langon, et Pierre Barraud, écuyer, sieur de la Rivyère, y demeurant paroisse de Nalliers.
          - 9 novembre : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Jacques Martin, tondeur de draps, âgé de 26 ans, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, fils de feu René Martin, notaire en court lay, et de Marguerite Bienvenu, demeurant au village de Maigresouris paroisse de Foussais, avec Marie Rogier, fille de Michel Rogier, marchand drapier, et de Marie Pasquier, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay ; présent notamment Imbert Bichault, notaire de Coulonges, cousin du pro-parlé. (vues 442 et 443).


        • 3 E 37/274 - 

          12 novembre-décembre 1608.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          515 vues  - 12 novembre-décembre 1608. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          515 vues

          Présentation du contenu :

          - 12 novembre : Leonard Guillemard, marchand, présent à Fontenay-le-Comte, cède à Paul Clemenceau, son beau-frère, demeurant au bourg de Saint Martin des Fontaines, de nombreuses créances et obligations dues audit Guillemard.
          - 15 novembre : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Robert Jaumyer, maître chirurgien demeurant à Fontenay, fils des feus Pierre Jaumyer, marchand, et Catherine Guillon, demeurant paroisse d'Antigny, avec Renée Turpault, demeurant à Fontenay, veuve de Gilles Fresnay et fille de Nicolas Turpault, demeurant à Fontenay, et de feue Marie Hillaireau. (vues 448 et 449)
          - 25 novembre : marché de construction. (vues 455 et 456)
          - 27 novembre : Jacquette Garnier, veuve en premières noces d'Adam Colin, docteur en médecine, fait donation à Abraham et Yzaac Colin ses enfants, le droit de douaire lui appartenant sur tous les biens dudit feu Colin, ensemble les arrérages échus dudit douaire.
          - 28 novembre : Yzaac Collin, marchand demeurant à Luçon, époux d'Anne Lezin, vend à son frère Abraham Colin, procureur au siège royal de Fontenay, tous les domaines et héritages à lui obtenus par le décès d'Adam Colin leur père, pour 600 livres.
          - 4 décembre : Michel Belluet, comme procureur de Jehan Bousseau, prêtre, chapelain de la chapelle fondée en l'église de Pissotte par feu Mathurin Soullet et Catherine Royne, en prend possession réelle, actuelle et corporelle en observant les solennités et cérémonies habituelles. Il prend ensuite possession de la maison et appartenances de ladite chapelle, en présence de Jacques Guillemineau, prêtre, curé de Pissotte, et de Siphorien Travers, prêtre.
          - 5 décembre : Mathurin Butraud, maître sellier demeurant au faubourg Sainte Catherine de Fontenay, prend pour deux ans en apprentissage Nicolas Delalande, serviteur domestique de Samuel Bonnyn, écuyer, sieur de la Vallée, pour 80 livres que ledit Bonnyn paiera.
          - 6 décembre : Jehanne Penisson, demeurant à Fontenay, veuve de François Brunet et tutrice de leurs enfants, afferme pour 5 ans à Anthoine Delalyere, laboureur aux boeufs, demeurant au bourg de Doix, la métairie de la Vregnauderye sise au village de Bourgneuf paroisse de Fontaines.
          - 10 décembre : Antoine Gourdien, maréchal demeurant au faubourg Sainte Catherine de Fontenay, paie à Pierre Robert, sieur de la Cousture, avocat au siège royal de Fontenay, 525 livres, faisant moitié de la somme de 1.050 livres à laquelle la maison appelée Saint Hierosme audit faubourg Sainte Catherine de Fontenay, appartenant pour moitié audit Gourdien et pour moitié aux enfants mineurs de feu Jehan Bougeron, tailleur d'habits, et de Marguerite Moreau, a été vendue et adjugée audit Gourdien.
          - 12 décembre : Jehan Bousseau, demeurant au village de la Chardiere paroisse des Herbiers, afferme pour 9 ans à Jacques Guillemineau, prêtre, curé de Pissotte, et à Jehan Saulnyer, marchand, demeurant à Pissotte, le revenu temporel de ladite chapelle, sauf le logis et jardin y joignant, pour 92 livres par an.
          - 20 décembre : Jacques Chastellier, marchand tondeur de draps, demeurant au bourg de La Châtaigneraie, prend pour deux ans en apprentissage, Jacques Bagre, fils de Pierre Bagre, marchand demeurant au bourg de Mervent.
          - 27 décembre : Estienne Bran, sieur de la Grand Maison, conseiller et élu pour le roi à Fontenay, y demeurant, afferme pour 5 ans à Loys Berthin et à Jehan Marquet son beau-frère, laboureurs à boeufs demeurant ensemble au bourg de Mouzeuil, la métairie de la Machonnière au bourg de Mouzeuil.


        • 3 E 37/275 - 

          Janvier-12 février 1609.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          474 vues  - Janvier-12 février 1609. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          474 vues

          Présentation du contenu :

          - 13 janvier : marché entre André Duboys, avocat au siège royal de Fontenay-le-Comte, et Putiffard Asnereau, maître d'école demeurant à Fontenay, qui prend en pension pour un an Loys Pierre Delagrois, pour lui apprendre à lire et écrire.
          - 15 janvier : Jacques Tressard, demeurant en la maison noble de Launay paroisse de Sainte Pazanne, comme procureur de Jonas de Bessay, seigneur des châtellenies de Bessay et de Saint Hilaire le Vouhis, arrente à Thomas Rousseau, marchand au faubourg des Loges de Fontenay, le moulin à vent appelé le Moulin Goullard, paroisse de Saint Mars des Prés, dépendant de la seigneurie de la Voûte.
          - 15 janvier : François Fuzard, demeurant à Fontenay, comme procureur de Jacques Goyer, maître chirurgien aux Sables d'Olonne, prend en apprentissage Josias Deschamps dont est curateur André Maistre, marchand à Fontenay.
          - 15 janvier : Pierre Malleray, receveur des tailles pour le roi en l'élection de Fontenay, et Suzanne Bernardeau son épouse, ratifient la transaction passée le 19 novembre dernier (Chauvet et Soullard notaires royaux à Poitiers) entre Loys Banchereau, écuyer, sieur de Puychevrier, l'un des 25 échevins de Poitiers, et André Malleray, sieur de Lorceau, avocat en parlement, et Anne Bernardeau sa femme, et Pierre Bernardeau, avocat en parlement, frère desdites Bernardeau, au sujet de l'administration des biens desdits Pierre, Suzanne et Anne Bernardeau, faite par Jehanne Dreux leur mère et par ledit Banchereau son mari en secondes noces.
          - 17 janvier : Jonas de Bessay, seigneur des châtellenies de Bessay, y demeurant, et de Saint Hilaire le Vouhis, afferme de sa maison noble, terre et seigneurie de la Voûte sise au village de Boisse paroisse de Saint Médard des Prés, pour 1260 livres, à Arthus Brisson, sieur de la Grange.
          - 22 janvier : Nicolas Viete, sieur de la Mothe, échevin de la maison de ville de Fontenay, vend à René Girard, marchand au bourg des Sables d'Olonne, pour 250 livres, un droit de fief vulgairement appelé les Poirières situé au Château d'Olonne.
          - 1er février : acte de communauté d'habitants (ville de Fontenay). (vues 68 et 69)
          - 2 février : Claude Gallier, demeurant à Fontenay, veuve de Jehan Picard, écuyer, sieur de la Touche Mouraud, trésorier général de France en Poitou, afferme pour cinq ans à Jehan Biré, demeurant à Villeneuve de Foussais, et à Louyse Vallanchere son épouse, la métairie du Pont à Villeneuve.
          - 6 et 10 février : partage de la succession de feu Jacques Bonnet, entre, Jacque Bonnet, avocat au siège royal de Fontenay ; Jehan Bonnet, apothicaire à Fontenay ; Catherine Bonnet femme de Simeon Pichard, apothicaire à Fontenay ; Claude Bonnet, femme d'Abraham Collin, procureur au siège royal de Fontenay ; lesdits Bonnet enfants du premier mariage dudit feu avec feue Jacquette Verdier, et Jacquette Garnier, veuve dudit feu et tutrice de leurs enfants, Pierre et Françoise Bonnet.
          - 9 février : René Meigner, marchand à Fontenay, afferme pour 4 ans à Yzaac Bodet, dit la Verdure, soldat de la garnison de Fontenay, une boutique au côté de la halle de cette ville.
          - 12 février : contrat de mariage (solennités de l'Église) de David Barailleau, sieur de Chaseau, fils de feu René Barailleau et de Loyse Godereau, demeurant au village de Bourseguin de Bourneau, avec Françoise Bernard, fille de feu Hilaire Bernard et de Guillemette Morienne, demeurant au Poiré de Velluire. (vues 97 et 98).


        • 3 E 37/275 - 

          16-28 février 1609.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          474 vues  - 16-28 février 1609. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          474 vues

          Présentation du contenu :

          - 16 février : contrat de mariage (solennités de l'Église) d'André Giraud, texier en draps au faubourg des Loges de Fontenay-le-Comte, fils de feu Mathieu Giraud et de Jehanne Delacroix, alors remariée avec Bernard Udel, marchand poêlier, avec Elisabeth Deschamps, demeurant au faubourg du Chipault de Fontenay, fille de feu Blaise Deschamps et de Marie Maistre, alors remariée avec François Ragois, maître menuisier. (vues 102 et 103)
          - 16 février : Jehan Garnier, sieur de la Guerinière, conseiller du roi en sa cour de parlement de Rennes, comme ayant charge de Françoise Ranfray sa mère, afferme pour cinq ans à Robert Besnard, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, un étal en la halle de Fontenay, tenant d'une part au logis du Pelican.
          - 17 février : contrat de mariage (solennités de l'Église) d'Abraham Ruffé, fils de Jacques Ruffé et de Janne Blouyn, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, avec Janne Danjou, demeurant à Fontenay, fille de Jehan Danjou, sergent de la compagnie de gens de pied de M. de la Boulaye, gouverneur et commandant pour le roi en la ville et château de Fontenay, et de Sarra Desloges. (vues 105 et 106)
          - 17 février : donation mutuelle entre Rocq Durand, sieur de la Tousche Chalandry, et Françoise Frouard sa femme, demeurant à Fontenay.
          - 18 février : Janne Robert, demeurant à Fontenay, veuve de Jacob de Modon, écuyer sieur de la Roche-Biraud, afferme pour deux ans à Pierre Coullaud, maître tailleur d'habits à Fontenay, l'une des boutiques du logis sis en la Grande Rue de Fontenay.
          - 19 février : André Robert, écuyer, sieur de Puybernier, demeurant à Fontenay, et Jeanne Grelier son épouse, vendent à Jehan Grelier, écuyer, sieur de la Jousselinière, y demeurant paroisse de La Chapelle Thémer, la moitié par indivis avec ledit Grelier de la maison noble et métairie de Beaulieu et la moitié de la borderie de la Rainière à La Jaudonnière.
          - 20 février : certificat des procureurs au siège royal de Fontenay, concernant la façon dont sont pratiquées les productions des parties litigeantes.
          - 21 février : contrat de mariage (solennités de l'Église) d'Olivier Guilloton, serviteur domestique de Vincent Bouhier, écuyer, sieur de Roche-Guillaume, conseiller du roi et vice-sénéchal de Fontenay, fils des feus Claude Guilloton et Bonadventure Revoysée, du village de la Bacherie paroisse de Beaulieu sous la Roche, avec Judith Baillargeau, servante domestique dudit vice-sénéchal, fille de feu Loys Baillargeau et de Perete Ayraud, demeurant au village de Mauniq paroisse de Saint Germain l'Aiguiller. (vues 119 et 120)
          - 21 février : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Jacques Pellegaud, greffier de l'élection de Fontenay, fils de feu Jehan Pellegaud et de Françoise Brunet, demeurant à Biossais paroisse de Saint Médard des Prés, avec Anne Clemenceau, qui, absente, ratifiera le 22 février 1609, fille de feu François Clemenceau, sieur de Racodet, et de Marie de Lespée. (vues 121 et 122)
          - 28 février : René de Couhé, écuyer, sieur du Bois-Tiffray, y demeurant paroisse de Monsireigne, époux d'Hélène Marboeuf, du consentement de leur fils René de Couhé, écuyer, sieur de Legonnière, époux de Elisabeth de la Boucherie, vend à Pierre Priouzeau, sergent royal en Poitou, demeurant au bourg du Langon, le lieu noble du Fief Barrot et ses appartenances, au bourg et paroisse du Langon, venant de l'estoc de ladite Marboeuf.


        • 3 E 37/275 - 

          Avril-16 mai 1609.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          474 vues  - Avril-16 mai 1609. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          474 vues

          Présentation du contenu :

          - 7 avril : Jehan Beraud et Pierre Robin, marchands, fermiers des boutiques située sur le pont des Loges à Fontenay-le-Comte, afferme pour 3 ans à Abraham Blanchard, fourbisseur, demeurant au faubourg de Fontenay, la boutique la plus proche de la poissonnerie avec le coin qui dépend de la boutique.
          - 11 avril : Thomas Guillorit, demeurant à Saint Valérien, Jean Renaud et Jean Bouchaud, demeurant à Mouzeuil, Pierre Priouzeau, demeurant au Langon, Hilaire Bonneau, demeurant à Saint Hilaire sur l'Autise, François Chappellain et Pierre Mitard, demeurant à Coulonges les Reaux, Michel Goyneau, demeurant à L'Hermenault, Pierre Raymond, demeurant à Saint Michel le Cloucq, Barthelemy Guilloteau, demeurant à Foussais, Pierre Penard, demeurant à Biossais, René Guilloton, Jacques Berard, François Regnaudin, Samuel Lelarge, Denys Giraud, Pierre Texier, Pierre Cornuau, René Criblé et Pierre Beluet, demeurant à Fontenay, tous sergents royaux, donnent procuration.
          - 13 avril : Gillette Desnouhes, veuve de Gabriel Barlot, écuyer, sieur des Nouhes, fait donation de tous ses biens meubles à son neveu Jacques Desnouhes, chevalier, baron de Sainte Hermine et de la Lande, sieur de la Tabarière, La Chapelle Thémer et Bodet, demeurant les parties au château de Bodet à La Chapelle Thémer.
          - 13 avril : Nicolas Viete, sieur de la Mothe, avocat au siège royal de Fontenay, y demeurant, donne procuration pour récuser, dans douze procès, Jehan Favre, lieutenant général à Fontenay, comme son ennemi.
          - 18 avril : Joachim Billaud, demeurant à Fontenay, fermier des terrages d'Auzay, Foussais et Le Busseau, dépendant de l'abbaye de Bourgueil en Vallée, afferme pour 6 ans à Michel Egonneau, sieur de Boislambert, et à Pierre Senon et Marie Egonneau son épouse, demeurant au bourg d'Auzay, les terrages dépendant de la Grange Labé du Busseau, membre dépendant de ladite abbaye de Bourgueil.
          - 20 avril : Pierre Grignon, prieur commandataire du prieuré de Saint Michel de Moutiers les Mauxfaits, ordre de Saint Benoist, dépendant de l'abbaye de La Cluse en Piémont, donne procuration pour résigner sondit prieuré en faveur de Jacques Sallo, écuyer, sieur de Beauregard, clerc tonsuré du diocèse de Luçon.
          - 27 avril : Catherine Bran, demeurant à la Baferie faubourg du Marchou de Fontenay, femme de René de Larborie, révoque le testament qu'elle a fait le 9 octobre dernier devant nousdits notaires, et promet à son mari les choses à lui données par ledit testament.
          - 29 avril : Abraham Colin, procureur au siège royal de Fontenay, afferme pour 5 ans à Mathurin Butraud, sellier demeurant au faubourg Sainte Catherine de Fontenay, la boutique du logis sis audit faubourg, que ledit Colin fit reconstruire, avec chambre haute et grenier.
          - 6 mai : Henri d'Escoubleau, évêque et seigneur de Maillezais, conseiller du roi en ses conseils d'état et privé et l'un des quatre commandeurs de l'ordre et milice du Saint Esprit, étant en la maison de Terre Neuve près de Fontenay, afferme pour 6 ans à Antoine Joubert, marchand, demeurant à Souil, paroisse de Challais, annexe de Saint Pierre le Vieux de Maillezais, le tiers du revenu temporel appartenant audit sieur bailleur en l'île de Maillezais et seigneurie de Xanton.
          - 6 mai : Henri d'Escoubleau, évêque et seigneur de Maillezais, afferme pour six ans à Gabriel Martin, Antoine Joubert et Jacques Pougnet ses gendres, marchands, demeurant à Souil paroisse de Notre-Dame de Challais annexe de Saint Pierre le Vieux, le revenu temporel des seigneuries de Souil, Tesson et Le Pontereau (vues 268 à 271) ; une autre ferme au 7 mai (vues 272 à 274)
          - Vendredi 15 mai : Jacques Rapin, écuyer, sieur de Terre Neuve, fils des feus Nicolas Rapin, écuyer, sieur dudit lieu, grand prévôt de France, et Marie Poitier, se transporte chez Hilaire Cailler, procureur du roi en l'élection de Fontenay-le-Comte, curateur à la personne et biens de Nicolas Rapin, fils mineur de Nicolas Rapin, écuyer, conseiller du roi et son lieutenant criminel au Petit Châtelet à Paris, petit-fils dudit feu Nicolas Rapin, sieur de Terre Neuve, au sujet d'un procès sur la succession desdits feu Nicolas Rapin et Marie Poitier.
          - 16 mai : Jehan Urtaud a pris la charge de relever les contraventions à l'édit de la création de l'impôt mis par le roi notre sire sur les cartes, dés et tarots, dans l'étendue des élections de Mauléon et Sables d'Olonne, bourgs de Marans, Mareuil, Champdeniers et Sainte Hermine. Il n'a pris cette ferme qu'à la prière et requête de Jehan de Ryé, procureur au siège royal de Fontenay, et ledit de Ryé et Mathieu Giraud, sergent royal demeurant au Gué de Velluire, s'obligent à acquitter, garantir et décharger ledit Urtaud du fait et contenu de ladite ferme. (vues 304 et 305).


        • 3 E 37/275 - 

          20-31 mai 1609.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          474 vues  - 20-31 mai 1609. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          474 vues

          Présentation du contenu :

          - 20 mai : Jacques Jaumier, sieur de la Chauvière, procureur du roi en la maréchaussée de Fontenay-le-Comte, a acquis pour 23.000 livres, sur vente à lui faite par décret donné en la cour de parlement de Paris, la maison noble, terre et seigneurie de Saint-Gouard.
          - 23 mai : Michel Robert, notaire en court lay, demeurant au bourg de Montreuil su Mer.
          - 30 mai : Auguste Fourneau, procureur fiscal de la baronnie de Maillezais, au nom d'Henri d'Escoubleau, évêque et seigneur de Maillezais, afferme pour six ans à René Revillaud, sergent royal à Fontenay, et à Baptiste Machereau, marchand à L'Hermenault, la moitié du revenu temporel de la châtellenie, terre et seigneurie de L'Hermenault ; à Ysaac Quinefault, demeurant à Fontenay, l'autre moitié dudit revenu.
          - 30 mai : testament de Michel Besliveau, laboureur à charrue demeurant au bourg de Saint Rémi de Pissotte, époux de Françoise Joly, il cite leur fille Jacquette Besliveau. (vues 328 et 329)
          - 30 mai : testament et partage de Michel Potereau et Mathurine Guillotteau son épouse, demeurant au village de la Renaudière paroisse de Mervent, entre leurs enfants : Jehan Pothereau ; Marie Pothereau, femme de Jehan Bague ou Bagre ; Marguerite Pothereau, femme de Jherosme Clisson. (vues 337 à 340)
          - Dimanche 31 mai : communauté des habitants de Fontenay, auxquels Abraham Colin, procureur au siège royal de Fontenay et syndic desdits habitants déclare que plusieurs instances existent à l'encontre des habitants et qu'ils doivent en délibérer :

          - en la cause poursuivie contre les collecteurs des années 1603 et 1605 par Jacques Desmoulins, receveur des tailles, qui demandait que tous les habitants paient leur part sauf celle de Lancelot Thiraqueau, sieur de la Vregnay, exempté par un arrêt de la cour de Paris, et d'Ollivier de la Coussay, sieurr de la Jarrie, trop pauvre. Les habitants soutiennent eux, avoir été contraints au paiement de la totalité de la taxe.

          - en la cause poursuivie par Pierre Malleray, aussi receveur des tailles pour les années 1604 et 1606, concernant : les parts de Nicollas Alleaume, sr de la Benaissisière et d'Ollivier de la Coussay, sr de la Jarrie, pour 1606, reconnus exemptés à cause de leur pauvreté ; Jacques Gobin, sr de la Vauduran, devra prouver son exemption ou à défaut être condamné au paiement ; Jehanne Berlan, veuve de Pierre Brisson, sénéchal, qui se considère exemptée pour cause d'anoblissement devra communiquer les titres justifiant son exemption, Jehan Perrineau, demeurant à Coulonges, sera néanmoins taxé car il n'a quitté la ville que depuis six mois.

          - en la cause poursuivie par Arthus Brisson, sr de la Grange, à l'encontre des officiers de la justice ordinaire de Fontenay, pour supprimer droits et ouvertures dépendant du "corps, bâtiment, parquet et auditoire royal" jouxtant sa maison et son jardin ; les habitants décident que l'instance sera poursuivie. (vues 265 et 266).


        • 3 E 37/275 - 

          Juin 1609.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          474 vues  - Juin 1609. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          474 vues

          Présentation du contenu :

          - 6 juin : Nicolas Viete le jeune, sieur de la Groie, avocat en parlement, chapelain de la Chapelle Guytet située en la paroisse Saint Rémi de Pissotte diocèse de Maillezais, donne procuration pour résigner sadite chapellenie.
          - 6 juin : marché de construction. (vues 346 et 347)
          - 7 juin : testament (révoqué le 21 du même mois) de Madeleine Frouard, malade, demeurant à Fontenay-le-Comte. Ses biens seront partagés entre son frère André Vernede sieur de la Pointe, sa soeur Marie Vernede femme de David Grignon sieur du Courtyou, et ses neveu et nièce Pierre et Marguerite Vernede, enfants de Raoul Vernede, sr de Villeneufve son frère. Elle lègue 30 livres pour être employées aux réparations du temple de l'église réformée de Fontenay, et 30 livres pour être distribuées aux pauvres de ladite église. (vues 360 et 361)
          - 15 juin : Renée Guyton, âgée de 27 ans, fait part à Jehan Guyton, écuyer, son père, des demandes en mariage de plusieurs personnes, notamment Gilles Pajaud, marchand demeurant à Vix. N'ayant aucun moyen de subsistance, elle demande à son père un avis favorable qu'il lui refuse.
          - 20 juin : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Gilles Pajaud, marchand, fils de Brethomme Pajaud l'aîné et de Guillemette Urtaud, demeurant au bourg de Vix, avec Renée Guyton, demeurant au bourg de Vix, fille de Jehan Guyton, écuyer, sieur de Lonchamp, et de feue Clere de Marzac. Il est dû 300 livres à ladite Guyton par les héritiers de feu Joachin de Marzacq, écuyer, sieur de la Vrignaye, provenant de la vente des domaines qui appartenaient à ladite pro-parlée par la succession de ladite feue de Marzac sa mère. (vues 384 et 385)
          - 20 juin : Estienne Bran, sieur de la Grand Maison, au nom d'Yzaac Quinefault, fermier pour une moitié de la seigneurie et châtellenie de L'Hermenault, afferme pour six ans à André Martin, boulanger demeurant au bourg de L'Hermenault, la moitié du four à ban de ladite seigneurie.
          - 24 juin : transaction sur les successions des feus Jehan de Jaillard, chevalier, sieur de la Maronnière, la Grange et la Bourcière, chevalier de l'ordre du roi, et Nicole de la Marmande sa femme, et sur celle de feu François de Jaillard leur fils aîné, entre leurs trois autres enfants : Loys de Jaillard, chevalier, sieur de la Grange Maronnière, demeurant en son hôtel noble de la Maronnière paroisse d'Aizenay ; Anne de Jaillard, femme de Philippe Yonques, sieur de Loucherie, Sepvret et La Touche, demeurant à Sepvret paroisse dudit lieu ; Loyse de Jaillard, femme de Medard Garnier, sieur du Breuil et de Butré, demeurant audit lieu du Breuil paroisse de Chenay, partage fait du consentement de leurs proches parents et amis : Nicolas Boschard, écuyer, sieur de la Rabretière, François de Jaillard, écuyer, sieur de Saint Juyre, Paul Robert, écuyer, sieur de la Rochette des Clouzeaux, Jehan Robert, écuyer, sieur de la Guetière.
          - 25 juin : Pierre Massé, sieur du Mazeau, demeurant à Coulon, et Jehan Turcault, demeurant au bourg des Pineaux, mettent pour deux ans en apprentissage, chez Estienne Falourd, marchand mercier à La Rochelle, René de la Pelletrie, fils de René de la Pelletrie, sieur des [Freanées].
          - 27 juin : Georges Robin, sergent royal à Fontenay, père de François Robin, chanoine prébendé de l'église de Ménigoute, chapelain de la chapellenie de Saint Martin desservie en l'église de Saint Michel le Cloucq.
          - 28 juin : François Dutemps, maître orfèvre demeurant au bourg de Luçon, prend pour cinq ans en apprentissage Jehan Guilleu, fils de Nicolas Guilleu, marchand mercier demeurant à Fontenay, pour 60 livres.


        • 3 E 37/275 - 

          Juillet 1609.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          474 vues  - Juillet 1609. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          474 vues

          Présentation du contenu :

          - 3 juillet : testament de Loyse Regnoul, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay-le-Comte, veuve en dernières noces de Simon Barreau, en faveur de ses cousins Joachim Cosset marchand chapelier à Fontenay et Marie Cosset, soeur de Joachim et femme de Loys Meigner. Testament révoqué le 23 du même mois. (vues 446 et 447)
          - 4 juillet : Jacques Jaumier, sieur de la Chauvière, procureur du roi en la sénéchaussée de Fontenay, y demeurant, afferme pour 5 ans à René Gandryau, laboureur à charrue au village du Breuil paroisse d'Antigny, et à Pierre Gandryau son frère, la métairie de la Chauvière paroisse d'Antigny.
          - 8 juillet : marché de constructio. (vues 454 et 455)
          - 10 juillet : Michel Rogier, marchand demeurant au faubourg des Jacobins de Fontenay ; curateur aux personnes et biens des enfants mineurs des feus Mathurin Pasquier et Renée Sabourin, passe marché avec Marie Texier, veuve de Nicolas Belliard, demeurant à Fontenay, laquelle prend en pension, pour 3 ans, Marguerite Pasquier, l'une desdits mineurs, et lui apprendra "a travailler et couldre de son estat de couturière".
          - 11 juillet : René Revillaud, sergent royal à Fontenay, comme procureur de Claude Dreux, écuyer, sieur de la Tudairière et de Puy Sainfray, marché avec Jehan Delyon, charpentier à Bourseguin de Bourneau, qui fournira toute la charpente pour la grange et appentis que ledit sieur de la Tudairière fait rebâtir en sa maison et métairie de Puy Sainfray sise au bourg de L'Hermenault. (vues 458 et 459)
          - 11 juillet : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jacques Seheult, menuisier, demeurant à Rouen, étant à Fontenay, fils des feus Baptiste Seheult, marchand maître menuisier, et Janne de Courcelles, avec Ester Maigret, demeurant à Fontenay, fille de feu Antoine Maigret et de Marie Fradin, demeurant à Fontenay. (vues 460 et 461)
          - 17 juillet : transaction entre les enfants des feus René de Sainct Micheau, sieur de la Guerinière, et Catherine Chabot, qui avait testé veuve le 18 mars 1599 : Marguerite de Sainct Micheau, femme de Benjamin Chesnay, avocat en parlement ; Jehan de Sainct Micheau, sieur de la Guerinière, conseiller pour le roi en l'élection de Fontenay ; Gabrielle de Sainct Micheau, femme de René Viete, sieur du Breuil. Cette transaction fut annulée le 7 septembre 1609 et remplacée par une autre du même jour.
          - 18 juillet : partage provisionnel entre Pierre Corbier, chirurgien à Fontenay, et René de Ryé, marchand, et Marie Corbier sa femme, en attendant celui qu'ils feront lorsque ledit Corbier aura atteint l'âge de majorité, des biens immeubles à eux obtenus par les décès de René Corbier, chirurgien, et Marguerite Bonnet, leurs père et mère.
          - 31 juillet : Dlle Catherine de Pallade, demeurant à Fontenay, veuve de Christofle Goguet, sieur de la Rochette, est mère de Perrette Goguet, mariée par contrat du 8 janvier 1594 (David Grignon et Pierre Robert, notaires royaux) avec Olivier de la Coussaye, écuyer, sieur de la Jarrie, demeurant à Saint André sur Sèvre.


        • 3 E 37/276 - 

          Août-septembre 1609.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          237 vues  - Août-septembre 1609. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          237 vues

          Présentation du contenu :

          - 1er août : Jacques Pellegaud, greffier de l'élection de Fontenay-le-Comte, afferme pour 5 ans à Mathurin Martin et Marc Buchet son gendre, laboureurs à charrue demeurant au bourg de Saint Michel le Cloucq, la métairie audit bourg appelée la métairie du Grand Logis appartenant à Anne Clemenceau femme dudit Pellegaud.
          - 4 août : Jacques Rocher et Jehan Mantrot, marchands de Tours, Mathieu Capton et Arnaud Planteroy, marchands de Bordeaux, sont venus ou attendus à Fontenay pour la foire de Saint Pierre d'août.
          - 4 août : Jacques Jaloigne, marchand de Tours est venu ou attendu pour la foire de Saint Pierre d'août.
          - 5 août : François Gallier-Garnier est chapelain de la chapelle de Fombriand desservie en l'église de Saint Estienne de Chaix.
          - 8 août : Ysaac Quinefault et René Revillaud, demeurant à Fontenay, fermiers chacun pour une moitié de la seigneurie de L'Hermenault, afferment pour 6 ans à Guillaume Cherpentier, demeurant à Sérigné, et à Jehan Greslaud, demeurant à Fontenay, les terrages de Coustigné et fief de Barlon.
          - 11 août : Jacques Pizon, maître cordonnier demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, prend en apprentissage pour un an et demi, Jehan Guillet ou Guillot, demeurant à Fontenay.
          - 11 août : Estienne Regnaud, demeurant à Fontenay, comme procureur de François Viete, chanoine en l'église cathédrale de Luçon, chapelain de la chapellenie ou stipendie fondée par feu Nicolas Guitet, prêtre, desservie en l'église paroissiale de Pissotte, sur résignation de Nicolas Viete, sieur de la Groie, dernier et immédiat chapelain et titulaire de ladite chapelle, en prend possession.
          - 13 août : Estienne Regnaud, comme procureur dudit François Viete, chapelain de la chapelle Meignen desservie en l'église Notre-Dame de Fontenay, en prend possession.
          - 17 août : Jacques Pager, marchand à Fontenay, afferme pour 5 ans à Jacques Jobet, marchand teinturier demeurant au bourg de La Châtaigneraie, une maison audit bourg, appelée Jolyvet, ensemble une autre petite maison et la boutique à teindre, avec la teinture, les vaisseaux et outils servant à teinture, tout ainsi que ledit Jobet jouit à titre de ferme.
          - 7 septembre : Simon Charrier, notaire de la châtellenie du Busseau, demeurant au bourg de Saint Pierre dudit lieu.
          - Dimanche 20 septembre : Jacques François, marchand, demeurant à La Rochelle, vient chercher chez son beau-père, Salomon Gouillon, hôtelier, demeurant à Fontenay, sa femme Janne Guillon, qui s'y est réfugiée suite aux mauvais traitements infligés par son mari, ce que ce dernier dément. Alitée, elle demande la séparation de corps et de biens.


        • 3 E 37/276 - 

          Octobre-4 novembre 1609.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          237 vues  - Octobre-4 novembre 1609. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          237 vues

          Présentation du contenu :

          - 18 octobre : Pierre Robert, sieur de la Cousture, avocat au siège royal de Fontenay-le-Comte, fait un arrentement au nom d'Estienne Robert, sieur de la Freinière, chapelain de la chapellenie de Saint Jacques desservie en l'église paroissiale de Saint Rémi de Pouillé.
          - 23 octobre : René Turpault, compagnon orfèvre demeurant à Fontenay, est reçu maître orfèvre par Leon Chabot, Adam Denué, Pierre Joly, Mathurin Lamoys, Bernard Morin, Pierre Danyau et Pierre Grignon, maîtres orfèvres audit Fontenay, y demeurant, après avoir fait en la maison dudit Joly "le portraict de lestrainte" choisi pour chef-d'oeuvre".
          - 26 octobre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan Raynard, orfèvre demeurant à Fontenay, fils des feus Pierre Raynard, marchand, et Rachel Rouhault, avec Françoise Peugné, demeurant au bourg de Champdeniers, fille de feu Pierre Peugné et de Loyse Manuet. (vues 126 et 127)
          - 27 octobre : inventaire des meubles et habillements de Pierre Delabesse, marchand de Bergerac, mort le 26 octobre en la maison du Cheval Blanc faubourg des Loges de Fontenay, et tombé malade dès la foire de Saint Venant dernière. En présence de Theodore Colladon, docteur en médecine, demeurant à Fontenay, allié dudit feu, de Jehan Bernier, maître fondeur demeurant à Bergerac son cousin, Jehan Daguyn, apothicaire, Jehan Delacroix, maître chirurgien à Fontenay, qui auraient assisté ledit feu durant sa maladie, et de Jacques Leroy, ancien de l'église prétendue réformée dudit Fontenay. A la suite (la date est déchirée), François Delabesse (frère dudit Pierre), marchand demeurant à Bergerac en Périgord, pour Jehan Labesse l'aîné son père, donne reçu des meubles inventoriés. (vues 74 à 76)
          - 29 octobre : Jacques Joly, sieur des Tourettes, maire et capitaine de Fontenay, Estienne Bran, sieur de la Grand Maison, contrôleur de la ville, et Pierre François, sieur du Temps, procureur syndic et conseiller de ladite maison de ville, au nom dudit corps de ville, passent un marché avec Innocent Botereau et Jehan Mitard, maîtres paveurs demeurant au faubourg de Fontenay : après que lesdits Botereau et Mitard auront parachevé de paver la place du marché aux pourceaux selon le bail à rabais à eux fait, ils seront tenus d'entretenir ladite place pour ce qui est du public. (vues 129 et 130)
          - Octobre : Ysaac de Fesques, écuyer, sieur du Treuil de Fontaines et de Fontfroide, demeurant audit Fontfroide paroisse de Vasles, et sa femme Janne Gourdeau, afferment pour cinq ans à Pierre Danyau et Pierre Leboulleux, marchands à Fontenay, leur maison noble et métairie du Treuil, au bourg et paroisse de Fontaines.
          - 1er novembre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) d'Ysaac Peugné, archer de la compagnie du vice-sénéchal de Fontenay, y demeurant, veuf de Rachel Rouhaud, avec Julienne Poybellaud, demeurant à Fontenay, veuve en deuxièmes noces de Jehan Chaulmont et en troisièmes noces de Mancé Blonnier. (vues 139 et 140)
          - 4 novembre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise Réformée) de Simeon Chauviré, sergent royal, fils des feus Henry Chauviré et Nicole Garreau, avec Suzanne Jubin, fille de Noel Jubin et de Vincende Cart, demeurant tous à Fontenay. (vues 147 et 148).


        • 3 E 37/276 - 

          6 novembre-décembre 1609.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          237 vues  - 6 novembre-décembre 1609. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          237 vues

          Présentation du contenu :

          - 6 novembre : transaction entre René Denfer et Anne Morienne sa femme, auparavant veuve de Jehan Joly, Pierre et Nicolas Joly, frères, enfants dudit feu Jehan Joly et de ladite Morienne, sur la succession dudit Jehan Joly, mort en juillet 1587 en l'hôtel noble de la Boissière paroisse Notre-Dame de Coussay, où feu Jehan Joly et sa femme s'étaient réfugiés après la prise de Fontenay-le-Comte par les protestants.
          - 7 novembre : Pierre Malleray, sieur d'Ardennes, demeurant à Fontenay, vend à Jehan Millet, marchand demeurant à Cerzé paroisse de Saint Hilaire sur l'Autise, tout le blé, baillarge et métive qui appartient audit Malleray et qui est en ses greniers de la Socelière paroisse de Payré, à Cheusse, au bourg d'Aziré, au Vert, Massigné les Nohiers, Legagerie et Martray, 16 sols pour chaque boisseau.
          - 10 novembre : Nicolas Beraud, demeurant à Fontenay, comme procureur de Jacques Girault, fermier des relais et traverses de Poitou, afferme à Pierre Texier, sergent royal demeurant faubourg Saint Nicolas à Fontenay, pour cinq ans et demi, et trente livres par an, le droit d'avoir, bailler et fournir tous les chevaux de traverses, louages et relais de Fontenay, pour servir à la journée à toutes les personnes qui s'en voudront servir suivant l'Edit du Roi.
          - 25 novembre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Paul Bouhier, régent, demeurant à Bourseguin paroisse de Bourneau, fils de Jehan Bouhier, maçon demeurant au bourg de Longèves, et de feue Loyse Mathelot, avec Janne Mallet, demeurant à Fontenay, fille des feus Olivyer Mallet et Simone Gentilleau. (vues 200 et 201)
          - 26 novembre : transaction entre René Denfer et Anne Morienne, Pierre et Nicolas Joly, et René et Jehanne Denfer, enfants desdits Denfer et Morienne, sur le don testamentaire fait le 19 mai 1608 (Lymonneau et Grignon, notaires royaux à Fontenay) par Françoise Demeigner, veuve de Jacques Morienne, aïeule maternelle desdits Joly, en faveur de Pierre, Nicolas et Jacques Joly. Denfer et sa femme soutenaient que ce testament n'était pas valable pour avoir été reçu par deux notaires beaux-frères et proches parents desdits Joly et notoirement ennemis dudit Denfer.
          - 26 novembre : marché de construction. (vues 202 et 203)
          - 2 décembre : Joachim Mathé, maître chirurgien, demeurant au bourg de Saint Martin Lars.
          - 5 décembre : Jehan Boutet, notaire en court lay, demeurant au bourg de Marsais, afferme pour trois ans à Pierre Guilbaud, laboureur à charrue au bourg d'Auzay, les terres lui appartenant à Auzay.
          - 5 décembre : Pierre Gateau, sieur du Vignault, conseiller du roi, lieutenant particulier, assesseur civil et criminel à Fontenay, et son épouse Marguerite Cornu, vendent à Leon Chabot, maître orfèvre à Fontenay, la métairie du Peu Naudon, sise à Mervent, près le village de la Renaudière.


        • 3 E 37/277 - 

          Janvier-mars 1610.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          601 vues  - Janvier-mars 1610. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          601 vues

          Présentation du contenu :

          - 1610, dates diverses (1er trimestre et le 3 avril) : actes concernant les greffes des tailles des paroisses suivantes : La Chapelle Achard, Saint Nicolas de La Chaume, Le Girouard, Vairé, Le Bernard, L'Aiguillon, La Chaize Giraud, Sainte Foy en l'élection des Sables d'Olonne, Sainte Flaive, Notre-Dame de Fontaines, Xanton.
          - 26 janvier : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jacques Gaultier, fils de René Gaultier, laboureur à bras, et de Jehanne Guillochet, demeurant au village de Boisse à Saint Médard des Prés, avec Perrine Driau, majeure, demeurant au village de Martrais paroisse dudit Saint Médard, fille des feus Denys Driau et Jehanne Michelon, demeurant au village du Nizeau paroisse de Saint Jean de Velluire. (vues 37 et 38)
          - Janvier : Jean Regnaut, prieur du prieuré de Notre-Dame d'Auzay.
          - 10 février : Gabriel Dubreuil, écuyer, sieur de Chassenon, y demeurant, et Ester Helies son épouse, cèdent par échange à René Letaud, écuyer, sieur de Claveau, y demeurant paroisse de Saint Valérien, l'hôtel noble du Vergier au bourg de Saint Valérien, appartenant à ladite Helies après partage avec Claude Helies sa soeur, et reçoivent en contrepartie la métairie de Puygarnier, paroisse Notre-Dame de La Réorthe.
          - 10 février : Gabriel Dubreuil et Esther Helies, revendent ladite métairie de Puygarnier, à Pierre Senegon, notaire en court lay, demeurant au bourg de Saint Juire.
          - 19 février : contrat de mariage (solennités de l'Eglise Réformée) de Théodore du Sauteu (il signe Theodore van Sauteu), de nationalité flamande, natif de la ville de [Vima], tailleur d'habits, demeurant à Fontenay-le-Comte, fils des feus Henry du Sauteu et Marguerite [Burmand], avec Esther Maigret, demeurant à Fontenay, fille de feu Antoine Maigret et de Marie Fradin. (vues 71 et 72)
          - 25 février : transaction entre Nicolas Viete, sieur de la Mothe, échevin de la maison de ville de Fontenay, avocat au siège royal dudit lieu, et les héritiers, chacun pour un septième, de feu André Dejan : Claude Dejan, demeurant à Fontenay ; Rose Dejan, femme d'André Gandouard, demeurant au bourg de La Châtaigneraie, Jehan et Marguerite Dejan, sous la curatelle d'Ysaac Aubusson ; Marie Dejan femme de Jacques Pager ; Renée Dejan qui fut sous la curatelle de Hierosme Robert et sa femme ; Isaac Dejan. L'acte cite un acte du 22 décembre 1593 concernant feue Marie Godereau veuve de Jehan Dejan, père et mère dudit feu André. L'acte cite également François Oreceau, vicaire de La Tardière, y demeurant.
          - 6 mars : Jehan Guyard, marchand demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, associe pour moitié Vincent Martin, sieur de Puy-Sec, demeurant au bourg de Saint Nicolas de La Chaize, en l'achat qu'il a fait de l'office de contrôleur, visiteur et marqueur des cuirs des paroisses de Saint Jean et Saint Nicolas de La Chaize et des Chapellets.
          - 6 mars : sont fermiers de la seigneurie de L'Hermenault, pour 1/2 Isaac Quinefault, pour 1/4 René Revillaud, et pour 1/4 Baptiste Machereau.
          - 13 mars : Nicolas Bertaud, sieur de la Chopinière, avocat en parlement, afferme pour cinq ans à Jehan Guibourdeau, laboureur, et Marie Denys sa femme, demeurant en Vix, sa métairie dudit lieu de la Chopinière sise au village de Boisse.
          - 25 mars : Benjamin Chesnay et Arthus Petiteau, assoyeurs des tailles de Fontenay en remettent les rôles aux collecteurs : Ysaac Genays, Pierre Daniau, Pierre Daguin et Pierre Gandriau.
          - 29 mars : contrat de mariage (solennités de l'Eglise Réformée) de Laurens Basteau, sergent royal et notaire en court lay, demeurant au bourg du Vieux Pouzauges, fils de François Basteau, sieur de la Gandouynière, marchand demeurant au bourg du Vieux Pouzauges, et de feue Marie Jouet, avec Jeanne Leguiller, fille de feu Hector Leguiller et de Janne Drouyneau, demeurant à Fontenay. (vues 148 à 151).
          - 31 mars : Simon Bazin, demeurant au bourg d'Auzay, comme procureur, selon procuration du 21 de ce mois (notaires de la baronnie de Brandois), de frère David Ayrau religieux de l'Ordre de Saint Benoist, prieur du prieuré Notre-Dame d'Auzay, en prend possession, par l'entrée faite par ledit Bazin, audit nom en l'église paroissiale d'Auzay, aspersion d'eau bénite, baisement de l'autel et du livre missel et son des cloches. Benjamin Chesnay, est fermier du revenu temporel dudit prieuré et Jehan Billaud, métayer d'une des métairies du prieuré.


        • 3 E 37/277 - 

          Avril-16 mai 1610.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          601 vues  - Avril-16 mai 1610. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          601 vues

          Présentation du contenu :

          - 3 avril : partage de la succession des feus François Raymondeau et Colette Texier sa femme, entre leur fille Andrée Raymondeau, femme de Jehan Cotin, demeurant à Boisse paroisse de Saint Médard des Prés, et leur arrière petite-fille (petite-fille de leur fils Mathurin Raymondeau), Marie Raymondeau, femme de Nicolas Jouineau, demeurant au bourg du Gué de Velluire.
          - 6 avril : Putifart Annereau, régent, demeurant à Fontenay-le-Comte, transporte à Marguerite Roy, demeurant à Fontenay, femme de Pierre Brasseur, trompette de M. de la Boulaye, la ferme d'une maison à lui faite par Nicolas Charron au nom d'Antoine Buffechou.
          - 14 avril : Jehan Moiroux, sergent royal, demeurant à Fontenay, dernier enchérisseur et adjudicataire des fruits pour 5 ans des 2/3 de la maison noble de la Chardière appartenant aux enfants de feu Jacques Meauce, écuyer, seigneur dudit lieue de La Chardière, transporte cette adjudication à Jacques Hersant, marchand, demeurant à La Copechagnière.
          - 18 avril : Jehan Guyard et Charles Marchant, tanneur et blanconnier, fermiers de l'office de contrôleur, maître visiteur et marqueur des cuirs de Fontenay, associent en cette ferme Dominique Chaigneau, Thomas Le Large, Nicolas Hulin et Jehan Rousturier, tanneurs et blanconniers demeurant aux faubourgs de Fontenay.
          - 19 avril : accord entre Pierre Tisseau, Mathieu Venaud, Pierre Moreau et Antoine Gourdien, élus collecteurs des tailles de l'année 1609, qui reconnaissent que chacun d'eux a rapporté et s'est tenu compte de tous les deniers qu'ils ont reçus sur les rôles qui leur avaient été baillés, et déclarent avoir payé tous les deniers qu'ils avaient à colliger et amasser, sauf la somme de 200 livres 18 sols 4 deniers qu'ils doivent de reste pour le dernier quartier de ladite année pour le taillon et .. des prévôts.
          - 29 avril : contrat de mariage (solennités de l'Eglise Réformée) de Jehan Renard, pâtissier, âgé de 29 ans, demeurant au lieu noble de la Sauquetière paroisse de Champeau, fils des feus André Renard et Catherine Froger, demeurant au bourg de Luzay, élection de Châtellerault, avec Marie Nepveu, fille de feu Pierre Nepveu et de Jacquette Braye, demeurant à Fontenay. (vues 216 et 217)
          - 5 mai : testament de Marie Rousseau. (vues 284 et 285)
          - 8 mai : André Duboys, sieur des Bouynières, avocat au siège royal de Fontenay, y demeurant, afferme pour 5 ans à Mery Gerbier, laboureur à boeufs demeurant en la métairie du Moulin Billaud paroisse de Bourneau, la métairie du Bage à Pissotte.
          - 10 mai : contrat de mariage (solennités de l'Eglise Réformée) de François Cailleau, sieur de la Vialière, y demeurant paroisse de Saint Sulpice, fils des feus François Cailleau et Marie Godereau, sieur et dame du Fougeray, avec Magdeleine Frouard, demeurant au bourg de Cezais, fille de feu Loys Frouard, sieur de la Rochette, procureur du roi à Fontenay, et de (feue ?) Marguerite Goguet. (vues 244 et 245)
          - 16 mai : communauté des habitants de Fontenay-le-Comte. (vues 259 et 260).


        • 3 E 37/277 - 

          23 mai-juillet 1610.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          601 vues  - 23 mai-juillet 1610. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          601 vues

          Présentation du contenu :

          - Dimanche 23 mai : communauté des habitants de Fontenay-le-Comte, pour délibérer sur les instances concernant le paiement de la taille. Se considèrent surtaxés : André Duboys, avocat ; Abraham Gasteau assesseur et lieutenant particulier au siège royal de Fontenay ; Pierre Pougnet, receveur des décimes de l'évêché de Maillezais, taxé à la fois à Fontenay et à Saint Etienne des Loges ; Gilles Balon se considère exempté car "maître forgeur" de l'artillerie de France" ; Pierre Robert, avocat, Nicolas Charron et Laurens Raoulleau, procureurs, qui poursuivent les habitants de Fontenay pour surtaxe. Jehan de Sainct Micheau, sieur de la Gueriniere, contrôleur pour le roi en l'élection de Fontenay, conteste les précédentes années de taxation se considérant exempté en tant qu'officier de l'élection. (vues 265 et 266)
          - 30 mai : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jacques Mesnard, laboureur demeurant au bourg de Saint Martin des Fontaines, fils des feus Germain Mesnard et Jehanne Penaud, avec Thenette Cornuau, demeurant en la métairie du Pasty, fille des feus Jehan Cornuau et Jehanne Bachelier, demeurant à Saint Etienne des Loges. (vue 277)
          - 5 juin : testament de Marie Rousseau, demeurant au bourg et île de Vix, veuve de Toussaint Biroleau. "Bonne catholique", elle veut être inhumée au cimetière de l'église paroissiale de Vix où sont les sépultures de ses prédécesseurs et ancêtres.
          - 6 juin : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Fabien Ragondil, marchand cordonnier à Fontenay, fils des feus Eutrope Ragondil et Renée Guesdon, avec Elisabeth Drouyneau, fille de feu Aubin Drouyneau, tailleur d'habits, et de Françoise Bonnaudeau, demeurant au faubourg du Marchou de Fontenay. (vues 290 et 291)
          - 12 juin : Jehan Ayraud, marchand demeurant au Payré de Velluire paroisse de Notre-Dame de Coussay, et René de Gerson son gendre, demeurant à Fontenay, sont fermiers de la seigneurie de La Caillère.
          - 27 juin : contrat de mariage (solennités de l'Eglise Réformée) de Jehan Heudes, orfèvre, demeurant au Jeune Pouzauges, fils des feus Pierre Heudes, maître architecte, et Eleonor Marteau, demeurant à Nantes, avec Marie Crespeau, demeurant à Fontenay, fille des feus Pierre Crespeau, marchand, et Toussaine Andebault. (vue 319)
          - 1er juillet : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de René Turpault, maître orfèvre demeurant à Fontenay, fils de feu Macé Turpault, sergent royal en l'élection de Fontenay, et d'Yzabeau Naudin, avec Suzanne Taira, demeurant à Fontenay, fille des feus Urbain Taira, marchand mercier, et Marie Garreau. (vues 325 et 326)
          - 3 juillet : de Gerson, procureur au siège royal de Fontenay, Jehan Francoys, marchand boucher demeurant au faubourg Saint Nicolas de Fontenay, tant pour eux que pour Jacques et Simon Francois, afferment pour 5 ans à Pierre Chabirand, laboureur demeurant au bourg de Pouillé, la moitié par indivis avec ledit Chabirand, de la métairie au bourg de Pouillé et appelée la métairie des François.
          - 26 juillet : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Pierre Baudouyn, greffier en l'élection de Fontenay, fils des feus Pierre Baudouyn, greffier de la vice-sénéchaussée de Fontenay, et Catherine Maire, avec Marguerite Barraud, demeurant à Fontenay, fille de feu André Barraud et de Benoiste Brotheron, alors remariée avec René Guilloton. (vues 363 et 364)
          - 29 juillet : Hilaire Bernard, fils de feu Hilaire Bernard et de Guillemette Morienne, demeurant au Payré de Velluire paroisse Notre-Dame de Coussay, et Catherine Roy, demeurant à Fontenay, fille de feu Mathurin Roy et de Marie Moreau, reconnaissent ne s'être fait aucune promesse de mariage.


        • 3 E 37/277 - 

          Août-septembre 1610.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          601 vues  - Août-septembre 1610. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          601 vues

          Présentation du contenu :

          - 3 août : René Denfer, demeurant à Fontenay-le-Comte, et Anne Morienne son épouse, Pierre et Nicolas Joly, demeurant à Fontenay, enfants du premier lit de ladite Morienne et de feu Jehan Joly, partagent les domaines qui leur sont advenus de la succession des feus Jacques Morienne et Françoise Demeignen sa femme. René Denfer et Anne Morienne ont la maison et métairie de la Bouchardière près le bourg du Langon et diverses maisons ; Pierre Joly a la maison et métairie de la Giraudelle sise au bourg de Velluire ; Nicolas Joly a la métairie sise à Doix appelée Saint Picq.
          - 6 août : Pierre Belliard, sergent royal à Fontenay, prend pour deux ans en apprentissage Loyse Branthomme, demeurant à Fontenay, fille de Jehan Branthomme dit La Poincte, pour que sa femme lui enseigne le métier de couturière.
          - 7 août : Auguste Fourneau, gérant les affaires de l'évêque de Maillezais, donne reçu à Jehan Lymousin, par les mains de François Partenay son beau-frère, et à Baptiste Machereau, fermiers pour une moitié de la terre et seigneurie de L'Hermenault appartenant audit seigneur de Maillezais, de 1.575 livres pour leur moitié du prix de la ferme de ladite seigneurie.
          - 28 août : Gabrielle Gallier, demeurant à Fontenay, veuve de Jacques du Boulay, sieur du Pasty et de Fontaines, afferme pour 5 ans à Pierre Massé, laboureur à charrue demeurant au bourg de Longèves, la métairie du Parc audit bourg.
          - 30 août 1612 : marché entre Pierre de Gascougnolles, fermier du jeu de paume, sis à La Vau, faubourg de Fontenay, et Jehan Paistre, maître maçon à Fontenay, pour divers travaux à faire audit jeu de paume. (vues 412 et 413)
          - 1er septembre : foi et hommage rendu par René Denfer et Anne Morienne sa femme, demeurant au faubourg de Fontenay, à Alain Regnon, écuyer, sieur de la Rataudière et de la Petite Couldraye du Simon, parlant à sa personne en la maison de la Croix Blanche, faubourg de Fontenay, pour la métairie de la Bouchardière au Langon tenue de ladite seigneurie de la Rataudière, échue à ladite Morienne du partage de la succession de défunts Jacques Morienne et Françoise Demegnen ses père et mère.
          - 13 septembre : François Dubois, sieur des Moulières, demeurant à Fontenay, et sa femme Anne Tiraqueau, achètent de Jehan Ayraud, marchand demeurant au Payré paroisse Notre-Dame de Coussay, une grange et ses appartenances audit Payré.
          - 14 septembre : François Dubois et Anne Tiraqueau revendent la grange et ses appartenances à Nicolas Bataillon, notaire en court lay, demeurant au Payré de Velluire ; vendent à Jehan Ayraud, pour 3.900 livres, la métairie de la Pibolière au village de Langle paroisse de Coussay, échue à ladite Tiraqueau par le partage avec ses cohéritiers de feu Lancelot Tiraqueau, écuyer, sieur de la Vrignaye, et de Renée Blouyn sa veuve.
          - 19 septembre : Gillon Prevost, veuve de Cantin Desprez, écuyer, sieur de la Fosse, y demeurant au village de Chambron à Ardin, afferme à Pierre Sirouet, marchand demeurant au Tablier, représenté par François Gordien, conseiller et élu pour le roi en l'élection des Sables d'Olonne, le tiers lui appartenant indivis avec Denis Chastaing de la seigneurie du Petit Salidieu, paroisses de Curzon, Saint Benoist et Saint Cyr.


        • 3 E 37/277 - 

          Octobre 1610.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          601 vues  - Octobre 1610. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          601 vues

          Présentation du contenu :

          - 1er octobre : René Meigner et Catherine Bazin sa femme, âgés de 25 ans et plus, demeurant à Fontenay-le-Comte, vendent à soeur Anne Duclos, Mère des soeurs religieuses du Tiers Ordre Saint François, des Grandes et Petites maisons de Fontenay, demeurant en leur maison sise aux faubourgs du Puy Saint Martin, la moitié d'une maison et jardin situés devant le cimetière de l'église Notre-Dame de Fontenay, tenant d'un bout au jardin de ladite dame Duclos, qu'il a eu par échange de Loys Mauras écuyer, sieur de Chassenon le Vieux par contrat du 4 septembre dernier.
          - 2 octobre : Claude Gallier, demeurant à Fontenay, veuve de Jehan Picard, écuyer, sieur de la Tousche-Mouraud, afferme pour 5 ans à Jehan Cornardeau, laboureur à charrue, et à ses enfants François et Jehan Cornardeau, demeurant au village de la Roulière paroisse de Payré, la métairie de la seigneurie de la Tousche sise à Foussais.
          - 2 octobre : Mathieu de Vendée, écuyer, sieur dudit lieu et de Biossais, demeurant audit Biossais paroisse de Saint Médard des Prés, afferme pour 5 ans à François et Christofle Marquez, frères, laboureurs à charrue au bourg de Longèves, la métairie de Bourneau sise à Charzais.
          - 12 octobre : accord entre : a) Jacques des Nouhes, chevalier, baron de Sainte Hermine et de la Lande, châtelain de la Tabarière, La Chapelle Thémer et de Bodet, demeurant en son château de Bodet à La Chapelle Thémer, fils et principal héritier de feu François des Nouhes, chevalier, sieur desdits lieux ; b) Josias Buor, écuyer, sieur de Saint Hilaire et de la Maison Neufve, demeurant en son hôtel de la Maison Neufve à Saint Sulpice, et Loyse Tranchant son épouse, Jehan Fouschier, écuyer, sieur de la Jarrie et de la Pelissonnière, demeurant en son hôtel noble de la Jarrie à Nesmy, et Ester Tranchant son épouse, Charles Tranchant, écuyer, sieur de la Jaulonnière, demeurant à en son hôtel noble à Thorigny, tant en son nom que comme se faisant fort pour Jacques Tranchant, écuyer, seigneur de la Barre, son père, ayant les droits cédés de Suzanne Tranchant, lesdites Loyse, Ester et Suzanne Tranchant, filles et héritières de feue Renée des Nouhes leur mère, au sujet des successions de feu Pierre des Nouhes, écuyer, sieur de la Javelière, des feus Christofle et René des Nouhes, de feue Marguerite des Nouhes, de feue Jehanne des Nouhes, dame douairière de Moricq.
          - 14 octobre : Jacques Berland, sieur du Plessis, demeurant à Poitiers, âgé de plus de 25 ans, et Nicolas Chaubier, sieur de la Tourmetière, conseiller à Poitiers, époux de Jehanne Berland, vendent à soeur Anne Duclos, Mère des soeurs religieuses du Tiers Ordre Saint François des Grande et Petite Maison de Fontenay, la moitié d'une maison devant le cimetière de l'église Notre-Dame de Fontenay, par indivis avec ladite dame Duclos, selon que lesdites choses ont été retirées par feu Philippe Berland son père.
          - 23 octobre : François Malleray, comme ayant charge d'André Malleray, sieur de Loricau, fermier de l'abbaye de l'Absie en Gâtine, afferme pour 5 ans à Jehan Merionneau, laboureur à charrue demeurant en la métairie de la Jaubretière paroisse de Bourneau, ladite métairie dépendant de ladite abbaye.
          - 27 octobre : André Gallier, écuyer, sieur de Guinefolle, conseiller du roi et président en l'élection de Fontenay, afferme pour 5 ans à Estienne Bonnaud, laboureur à charrue demeurant en la métairie de la Lombardière à Nieul sur l'Autise, ladite métairie.
          - 29 octobre : David Tutereau, écuyer, sieur de la Gouraudière, prévôt provincial du duché de Thouars, vient réclamer à Noël Jubin, concierge des prisons royales de Fontenay-le-Comte, le prisonnier Pierre Baud, qui s'est échappé par manque de vigilance, mais a promis de revenir le dimanche suivant.
          - 30 octobre : non-communauté entre Marie Delimoges, demeurant au moulin de Garreau, paroisse de Saint Hilaire sur l'Autise, veuve de Jehan Baribault, et Pierre Baribault son fils.


        • 3 E 37/277 - 

          Novembre-décembre 1610.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          601 vues  - Novembre-décembre 1610. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          601 vues

          Présentation du contenu :

          - Vendredi 5 novembre : Yves Fouchier, sergent royal demeurant à Poitiers, réclame à Noël Jubin, concierge des prisons royales de Fontenay-le-Comte, Catherine de Pallade veuve de Christofle Goguet, sieur de la Richardière, écrouée à la requête de Catherine Le Berthon, veuve de Simon Leblanc, sieur des Mortiers. Cet emprisonnement date de plus d'un an, époque à laquelle les prisons étaient tenues par la veuve de Jehan Lymonneau et que depuis la prisonnière en est partie. Jubin se propose de la ramener d'ici deux jours.
          - 13 novembre : Auguste Joubert, demeurant à Fontenay, afferme pour 5 ans à Pierre Bonnaud, laboureur à charrue au bourg d'Oulmes, la métairie et seigneurie de Cheusse sise audit bourg.
          - 13 novembre : Marie Fradin, couturière à Fontenay, prend pour deux ans en apprentissage Marie Lyere, fille de Guillaume Lyere, laboureur à bras demeurant au bourg de Xanton.
          - 15 novembre : Pierre Grignon, chapelain de la chapellenie de Saint Louis fondée au château de Fontenay, donne procuration pour résigner ladite chapellenie, dont il avait été pourvu par le roi selon lettres de provision du 27 décembre 1599.
          - 18 novembre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Pierre Grignon (même signature que le Pierre Grignon de l'acte précédent), fils de David Grignon, notaire royal à Fontenay, et de feue Marie Penisson, avec Françoise Bonnet, fille de feu Jacques Bonnet et de Jacquette Garnier, demeurant tous à Fontenay. (vues 549 et 550)
          - 20 novembre : inventaire des meubles et titres de feu Antoine Courtillaud, dont Marie Chasteau est sa femme. Parmi les frères et la soeur dudit Courtillaud : Loys Courtillaud, prêtre, curé de Saint Hilaire de Pouançay pays de Loudunois ; Madeleine d'Aulnis et Charlotte des Nouhes sa fille, femme de M. de Montmartin, avaient promis le 22 janvier dernier 400 livres en faveur du mariage dudit Courtillaud avec ladite Chasteau, fille de Marie Albert, de Fontenay, chez laquelle est mort ledit Courtillaud.
          - 4 décembre : inventaire des meubles et titres de feu Phelippe Geay et Françoise Bouquard sa femme, à la requête de leurs héritiers respectifs.
          - 7 décembre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) d'Abraham Thibaud, avocat en parlement au siège présidial de Poitiers, fils de Pierre Thibaud, marchand, et de feu Philipe Magaud, demeurant au lieu de la Vau paroisse de Breuil Barret, avec Renée Brunet, fille de feu François Brunet et de Janne Penisson, demeurant à Fontenay-le-Comte. (vues 576 et 577)
          - 7 décembre : testament de Marie Bazin, demeurant au faubourg du Puy Saint Martin de Fontenay, femme de Jehan Raynard.
          - 11 décembre : Jehan Thubin, sieur de Sérigné, y demeurant paroisse de Foussais, afferme pour cinq ans à Mathurin Denys et à Jehan Bouillaud son gendre, laboureurs à charrue demeurant à la Chapelle Beraud, à Saint Michel le Cloucq, la métairie noble de la Layère à Saint Michel le Clouq.
          - 11 décembre : marché de construction (vues 582 et 583)
          - 29 décembre : Robert Jaumier, maître chirurgien à Fontenay, prend en apprentissage pour trois ans, Jehan Train, fils de Jehan Train, marchand à Fontenay, pour 100 livres, une moitié maintenant et l'autre moitié dans un an et demi.
          - 31 décembre : David Grignon, sieur du Courtiou, demeurant à Fontenay, afferme pour trois ans à Pierre et Laurent Baudran, père et fils, demeurant en la maison noble et métairie de Brétignolles au Busseau, ladite maison.


        • 3 E 37/278 - 

          Janvier-février 1611.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          377 vues  - Janvier-février 1611. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          377 vues

          Présentation du contenu :

          - 8 janvier : François Malleray, demeurant à Fontenay-le-Comte, comme ayant charge d'André Malleray, fermier de l'abbaye de l'Absie en Gâtine, afferme pour 3 ans à Hilaire et Antoineau Brenusseaux, père et fils, laboureurs à boeufs demeurant en la métairie de Martrais à Saint Médard des Prés, ladite métairie.
          - 9 janvier : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Julien Bouchier, chapelier à Fontenay, fils des feus Jehan Bouchier, chapelier, et Françoise Pison, avec Catherine Papin, fille de Pierre Papin, boucher, et de Patience Argnon, demeurant au faubourg de Fontenay. (vues 10 et 11)
          - 13 janvier : Jehan Minguet, sieur de Boissillet, demeurant au lieu noble du Preclou paroisse des Clouzeaux, comme curateur des enfants mineurs des feus Jehan Minguet et Jehanne de Perdillac, sieur et dame de la Carterie, afferme pour 5 ans à Mathurin Phelippeau, laboureur à charrue, et Mandé Moreau son beau-père, demeurant au village de La Chaignée à Vix, une métairie appartenant auxdits mineurs, audit lieu de La Chaignée.
          - 15 janvier : Marie Forestier, demeurant à Fontenay, veuve d'Estienne Robert, sieur de Puybernier, comme ayant charge d'Estienne Robert son petit-fils, chapelain de la chapelle de Toussaint desservie en l'église paroissiale de Saint Rémi de Pouillé.
          - 20 janvier : Jehan Guillot, marchand drapier, prend pour un an et demi en apprentissage Pierre Maroleau, fils de René Maroleau, marchand, tous demeurant au faubourg Saint-Nicolas de Fontenay.
          - 25 janvier : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan Gallais, tailleur d'habits demeurant à Fontenay, fils des feus Gierosme Gallais et Perrete Cailler, avec Marie Rousseau, fille de Guillaume Rousseau, marchand cordonnier, et de Janne Chaigneau, habitant Fontenay. (vues 29 et 30)
          - 30 janvier : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de René Pasquier, drapier, demeurant au faubourg du Reclus de Fontenay, fils des feus Mathurin Pasquier et Renée Sabourin, avec Françoise Sebron, fille de Jehan Sebron, sellier demeurant à Fontenay, et de feue Françoise Goguet sa première femme. (vues 39 à 42)
          - 2 février : François Durand, sieur de Chalandry, demeurant à Mervent, vend à Jacques Desmoulins, receveur pour le roi à Fontenay, la rente de 23 livres 17 sols à lui due sur les tailles de Fontenay, constituée tant au nom de feu François Durand son père qu'au nom de Pierre Ramfray, Loyse Francoise, Nicolas Durand, et Hillaire Bodin, ses aïeux par les commissaires députés par le roi François Ier.
          - 5 février : Janne Regnaud, demeurant à Fontenay, veuve d'Estienne Robert, et tutrice de leurs enfants, afferme pour 5 ans à Jehan Gaborit, laboureur à charrue demeurant au bourg de Longèves, les 3/4 leur appartenant en la métairie du Vignault paroisse de Longèves.
          - 9 février : Nicolas Alleaume, sieur de la Benassizière, demeurant à Fontenay, pour Jacques Alleaume, son fils et de feue Françoise Huet, afferme pour 5 ans à Simon Pié et Blays Pouvereau son neveu, laboureur à charrue demeurant au bourg de Faye sur Ardin, la métairie de la Mothe de Faye sur Ardin.
          - 10 février : marché de construction. (vues 61 et 62)
          - 26 février : Bastien Pouponneau, Jehan Cornardeau, Daniel Bouteiller et Mathurin Regnaudet, assoyeurs et collecteurs l'année présente des tailles de la paroisse de Payré, passent accord avec Pierre Belliard, sergent royal à Fontenay, qui promet "de colliger et amasser les deniers desd tailles et subsides royaux".


        • 3 E 37/278 - 

          Mars-11 avril 1611.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          377 vues  - Mars-11 avril 1611. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          377 vues

          Présentation du contenu :

          - 3 mars : testament de Catherine Marronneau, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay-le-Comte, "bonne chretienne", femme de Jehan Moyroux, sergent royal.
          - 9 mars : René de la Varenne, baron de Sainte Suzanne, seigneur de la Roussière, Cuteprays et autres lieux à cause de Jehanne Girard son épouse, afferme à André Bouheron, Jacques Bernardeau et Nicolas Morisset, marchands demeurant à Mervent, pour 7 ans, les maisons nobles, terres et seigneuries de Cuteprays, Puy de Serre, dîmes, terrages, cens, rentes et droits de fief...
          - 19 mars : André Bouheron, Jacques Bernardeau et Nicolas Morisset, fermiers des seigneuries de Cudebray et Puy de Serre, afferment pour 7 ans : à Pierre et Jehan Gaschignard, frères, laboureurs à charrue en la métairie de La Gastaudière à Foussais, la métairie de la seigneurie de Cudebray, près la porte de ladite seigneurie ; à Thomas et Christophe Girard, frères, laboureurs à charrue demeurant en la métairie du Coulombier à Foussais dépendant de la seigneurie de Cudebray, ladite maison et métairie.
          - 22 mars : donation mutuelle entre Pierre Giraudeau, procureur au siège royal de Fontenay, et Marie Barailleau son épouse.
          - 26 mars : Louis Besnyer, procureur au comté des Olonnes, y demeurant, donne procuration pour comparaître devant l'amirauté de La Rochelle pour la recherche des malversations commises contres les "Maurisques, Grenadins, pirateries, déprédations" dont il est accusé. Ledit Besnyer, se dit innocent, car n'ayant jamais quitté Les Sables-d'Olonne ni fait de voyage en Espagne, et fait l'objet d'un règlement de comptes mené par Jehan Grenon, procureur du roi en l'amirauté de La Rochelle, Pierre de Mirande, écuyer, sieur des Fraignées, avocat au siège présidial de La Rochelle et assesseur du lieutenant et juge ordinaire de l'amirauté, et par le sieur de Mirande, père dudit sieur des Fraignées, qui sont ses ennemis mortels.
          - 4 avril : Eleonor Garipault, veuve de Jehan Barraud, est donataire de feue Marguerite Garipault, veuve et donataire de feu Jehan de la Valliniere, greffier de l'élection de Fontenay.
          - 5 avril : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Paul Barailleau, fils de feu René Barailleau et de Loyse Godereau, demeurant au village de Bourseguin paroisse de Bourneau, avec Gabrielle Collin, demeurant à Fontenay, fille de feu Jehan Collin et de Judith Filluzeau. (vues 175 à 178)
          - 6 avril : André Bouheron, Jacques Bernardeau et Nicolas Morisset (acte du 9 mars 1611), afferment pour 7 ans à Pierre Encrevé, laboureur à charrue demeurant au village de Veux paroisse de Foussais, la métairie de la Gataudière, au village de Sérigné de Foussais, remise et annexée à la maison noble de Cul-de-Bray.
          -11 avril : Pierre Brand, sieur de Brouhe, demeurant à Fontenay : vend à Jacques Desmoulins, receveur des tailles et cens pour le roi à Fontenay, y demeurant, pour 2.700 livres, la moitié sauf un sixième, par indivis avec Pierre et Jehan Duboys, sieurs de Saint Cyr, d'une maison, métairie ou vacherie appelée Mouille-pied à Marans ; fait donation au même Desmoulins de la moitié du roturier et du tiers du noble, par indivis avec les susdits Pierre et Jehan Duboys, de la maison et métairie appelée la Pierre Martin près le bourg de Saint Cyr des Gâts.


        • 3 E 37/278 - 

          20 avril-fin avril 1611.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          377 vues  - 20 avril-fin avril 1611. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          377 vues

          Présentation du contenu :

          - 20 avril : Jacques Clemenceau, ministre de la parole de dieu en l'église réformée de Poitiers, y demeurant, rétrocède à son frère Paul Clemenceau, demeurant à Saint Martin des Fontaines, pour 2.400 livres, tous les lieux qui furent à feus Arthus Clemenceau et Anne Morisset, aïeul et aïeule desdits Jacques et Paul, et que ledit Jacques a acquis tant par décret de justice qu'autrement. Dont une maison au bourg de Saint Martin des Fontaines où résidait ledit feu Arthus Clemenceau ; afferme pour 5 ans au susdit Paul Clemenceau et pour 480 livres par an, une métairie à Bouildroux appelée La Maison Neufve autrefois Frefoué, la métairie appelée Le Racodet au bourg de Saint Martin des Fontaines, la moitié par indivis avec l'hérédité de feu Paul Clemenceau, sieur de Festy, de 16 journaux de vignes à Saint Martin des Fontaines, la moitié par indivis comme dessus de deux moulins, l'un à eau, l'autre à vent, appelés les moulins de Festy à Saint Sulpice, diverses terres.
          - 20 avril : Jacques Clemenceau, tant en son nom que comme ayant les droits cédés de Paul et Anne Clemenceau, ses frère et soeur, et de Loyse Clemenceau sa tante, se désiste au profit des enfants de feu François Clemenceau : Anne Clemenceau, femme de Jacques Pellegaud, demeurant à Saint Michel le Cloucq ; Marie Clemenceau, femme de Mathieu Giraud, demeurant au Gué de Velluire ; Françoys, Loyse et Françoise Clemenceau, sous la curatelle de Jehan Tabarit, sieur de Saint Sébastien, demeurant à Saint Laurent de la Salle, de toutes les actions, demandes et prétentions qu'il pourrait avoir sur les biens dudit feu, notamment pour la gestion faite par ledit feu des bien des feu Arthus Clemenceau et Anne Morisset, aïeux dudit Jacques, moyennant que lesdits enfants de François Clemenceau portent bon et loyal gariment audit Jacques de l'acquisition par lui faite dudit feu François de la moitié de la métairie appelée Racodet sise au bourg de Saint Martin des Fontaines, pour 1500 livres.
          - 21 avril : partage des biens de feu François Desnouhes, chevalier, gouverneur pour le roi à Fontenay-le-Comte, baron de Sainte Hermine et de la Lande, sieur châtelain de la Tabarière, La Chapelle Thémer, Bodet et de La Caillère, demeurant audit Bodet paroisse de La Chapelle Thémer, entre son fils et sa fille : Jacques Desnouhes, fils aîné et principal héritier, Charlotte Desnouhes, femme d'Esaye Du Mas, chevalier, sieur de Mont Martin, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi, demeurant au château de la Tabarière, à Chantonnay. De l'avis de Phelipes de Mornay, chevalier, seigneur du Plessis Marly, conseiller du roi en ses conseils d'état et privé, capitaine de cinquante hommes d'armes de ses ordonnances, gouverneur en la ville, château et sénéchaussée de Saumur. L'acte cite : Madeleine d'Aulnys, veuve dudit feu François Desnouhes, et feue Françoise Desnouhes femme de Jehan Pierres, chevalier, seigneur de Thenies. (vues 231 à 234)
          - 23 avril : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jacques Drouet, texier en draps, fils de feu Jacques Drouet, sergent royal, et d'Ozanne Chastaigner, demeurant au faubourg du Puy Saint Martin de Fontenay, avec Claude Micheau, fille de Mathieu Micheau, texier en toile, et de Marie Desboys, demeurant au faubourg Saint Nicolas de Fontenay. (vues 237 et 238)
          - Avril : René Poitevin, notaire des baronnies de Vouvant et Mervent, demeurant au bourg de Longèves.


        • 3 E 37/278 - 

          Mai-12 juin 1611.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          377 vues  - Mai-12 juin 1611. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          377 vues

          Présentation du contenu :

          - 10 mai : échange par lequel André Gallier, écuyer, sieur de Guinefolle, conseiller du roi et président en l'élection de Fontenay-le-Comte, cède 13 journaux de vignes au fief de Guinefolle à Pierre Brand, sieur de Brouhe, demeurant à Fontenay, et reçoit le 1/10 par indivis avec Texier, sieur de la Mothe, Pierre et Jehan Duboys, sieur de Saint Cyr, et autres, d'une métairie appelée la Rivyère du Couldray sise au village du Couldray paroisse de Sainte Radegonde la Vineuse.
          - 13 mai : Mathurin Agroué, sieur de Villeneufve, sénéchal de Vouvant, reconnaît, sur un acte passé par feu Vincent Agrouhé, que "le seing Agroué aposé en icell. est le vray seing dud feu Vincent Agroué son pere".
          - 19 mai : Thimoléon Langevin, conseiller et aumônier du roi, archidiacre de Maillezais, afferme pour 7 ans à Jehan Eslard, sergent royal à Fontenay, le revenu temporel de la Chapelle Bouton desservie en l'église de Villiers en Plaine.
          - 19 mai : Thimoléon Langevin, prêtre, archidiacre de l'évêché de Maillezais, donne procuration pour visiter l'archiprêtré d'Ardin à Mathurin Pailloux, prêtre, vicaire perpétuel et chapelain de l'abbaye de Nieul sur l'Autise.
          - 21 mai : donation mutuelle entre Jehan Gallais, tailleur d'habits à Fontenay, et sa femme Marie Rousseau.
          - 28 mai : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Vincent Fleurisson, fils de Nicolas Fleurisson, maréchal, et de Michelle Girard, demeurant au bourg de Saint Valérien, avec Catherine Thibaudeau, fille de feu Jehan Thibaudeau, maréchal, et de Janne Robert, elle-même fille de Michel Robert, notaire en court lay, et de Michelle Delimoges, demeurant lesdites Thibaudeau, Robert et ses parents en communauté de biens au bourg de Montreuil sur Mer. (vues 289 et 290)
          - 28 mai : Benjamin Chesnay, demeurant à Fontenay, fermier du prieuré d'Auzay, comme ayant charge de frère David Ayraud, prieur dudit prieuré, afferme pour 5 ans à Adam Michelon, laboureur à charrue à Auzay, et à Mathurin Pajaud, laboureur à charrue à Doux de Doix, la métairie du bourg d'Auzay dépendant dudit prieuré.
          - Samedi 28 mai : partage des biens sis au bourg de [Bouillé], de feu Cantin Myteau entre ses enfants : nés de Phelipes Morine sa première femme, Izaye Miteau et Françoise Miteau femme de Martin Lymousin ; né de Loyse Pouvereau, Mathurin Miteau.
          - 2 juin : Pierre Belliard, sergent royal à Fontenay, prend en sa maison Anne Roy, fille de Lucas Roy, marchand tailleur d'habits, demeurant à l'île de Ré, pour "icelle faire instruire par sa femme a couldre en lingerie et autre exercice de son mestier et vacation".
          - 4 juin : transaction, entre Pierre Bouildron, sieur de Dinechin, comme procureur de Françoise de Foix, abbesse de l'abbaye de Notre-Dame hors les murs de Saintes, dame du prieuré et prévôté de Vix, et Paul Babin, sieur de la Chopinière, au sujet de l'hôtel et maison de la Combe sis en l'île de Vix, qui demeure tenu noblement de l'hôtel et maison noble de la Prévôté dudit Vix.
          - 7 juin : Antoine Gueryer, demeurant à Niort, est père de François Guerrier, écolier étudiant en l'Université de Bordeaux, chapelain de la chapelle Saint Venant desservie en l'église de Benet.
          - 12 juin : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Pierre Chaudereau, procureur au siège royal de Saint Maixent, y demeurant, fils des feus Pierre Chaudereau, contrôleur pour le roi en l'élection de Saint Maixent, et Lucresse Gravouil, avec Jehanne Bran, fille de Jean Bran, sieur de Darlay, et de feue Catherine Pellegaud, demeurant à Biossais à Saint Médard des Prés. (vues 329 à 331).


        • 3 E 37/278 - 

          13-30 juin 1611.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          377 vues  - 13-30 juin 1611. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          377 vues

          Présentation du contenu :

          - 13 juin : testament de Jehanne Chapuzeau, demeurant à Fontenay-le-Comte, veuve de Guillaume Roy. Elle cite ses enfants : Catherine Roy, femme de Toussaint Petitfils, sergent royal, et David Roy. (vue 332)
          - 15 juin : sentence arbitrale entre frère Jacques Merlet, religieux de l'abbaye de Saint Michel en l'Herm, chapelain des chapellenies de La Croix et des Sabots en l'île de Ré, et Jan Guillard, marchand, fils de feu Pierre Guillard, fermier desdites chapellenies, demeurant à Ars en Ré.
          - 18 juin : Jacques Desmoulins, receveur des tailles à Fontenay, y demeurant, vend à Jehan Tabarit, sieur de Saint Sébastien, y demeurant, paroisse de Saint Laurent de la Salle, moyennant 25 livres de rente annuelle : la moitié du roturier et le tiers du noble de la maison et métairie appelée la Pierre Martin près le bourg de Saint Cyr des Gâts, appartenant audit Desmoulins comme ayant les droits cédés de Pierre Brand, sieur de Brouhe et par indivis avec Pierre et Jehan Duboys, sieur de Saint Cyr.
          - 24 juin : Mathurin Bertaud, procureur au siège royal de Fontenay, afferme pour 5 ans à François Gibaud et Nicolas Goys, beaux-frères, demeurant au bourg de Boulyé ou [Bouillé], la métairie qui fut à feu Gabriel Desnohiers appelée la Vazerie audit bourg.
          - 27 juin : Jacques Thyreau, sieur de la Tabarière, comme curateur des enfants mineur des feus Paul Chaignevert et Olive Peletier, demeurant au bourg des Essarts, met en apprentissage Jehan Chaignevert, l'un desdits mineurs, pour 3 ans, chez Estienne Ballon, maître barbier et chirurgien à Fontenay, qui lui apprendra le métier.
          - 28 juin : Jacques Berthon, sieur de Fontbriand, demeurant à Fontenay, est fermier général du droit de centième des blés, vins et sel qui se recueillent et amassent en et au-dedans la banlieue de La Rochelle, selon la ferme à lui faite le 2 août 1609 par Mgr l'évêque de Saintes.
          - 28 juin : Julien Boscher, écuyer, sieur de la Baucherie, et son frère Gilbert Boscher, écuyer, sieur de la Verronnière et de Réaumur, demeurant en la maison noble de Réaumur, fils des feus Antoine Boscher et Antoinette Masson, sieurs de la Baucherie, de la Verronnière et Réaumur, avaient été sous la curatelle de René Louer, sieur de la Guessière.
          - 29 juin : Ysaac Cybot, marchand de Limoges, comme ayant charge de Claude Maillot marchand à Limoges, offre à Ambroise Le Conte, marchand de Laval, trouvé à Fontenay, de payer 553 livres 10 sols que ledit Maillot doit audit Le Conte par certaine cédule, plus 51 livres pour les intérêts de ladite somme, plus 20 sols pour les frais et exécutoire desdits intérêts.
          - 30 juin : François Mercier, soldat de la garnison de Fontenay, afferme pour un an à Pierre Bodinier, soldat du château de Fontenay, une boutique étant des appartenances du logis de la Quayrée appartenant à la veuve Jehan Barraud, sis en la rue par laquelle on va du carrefour Lallemand à la fontaine de cette ville, et que ledit Mercier tient à ferme de ladite veuve.


        • 3 E 37/279 - 

          Juillet-22 août 1611.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          302 vues  - Juillet-22 août 1611. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          302 vues

          Présentation du contenu :

          - 3 juillet : Mathieu de Vendée, écuyer, sieur dudit lieu et de Biossais, demeurant à Fontenay-le-Comte, afferme pour 3 ans à Jehan Crouston, meunier demeurant au moulin de Roche du Pasty paroisse Saint Jean de Fontenay, deux moulins à vent près le bourg de Charzais.
          - 8 juillet : donation mutuelle entre Guillaume Poyblant et sa femme Marie Faugeon demeurant à Fontenay.
          - 9 juillet : Macé Morienne, sieur du Pourtault, et Jacob Genay, sieur de la Guerinière, ont acquis les maisons nobles, terres et seigneuries du Payré, de Brillouet et du Buignon de Thiré, vendues et adjugées sur feue Catherine de Pallade, veuve de Christofle Goguet, sieur de la Richardière, pour 27.000 livres, comme il apparaît par l'adjudication à eux faite le 14 juin 1610 en la cour ordinaire et présidiale de la sénéchaussée de Poitou à Poitiers. Ils paient les ventes et honneurs de ladite acquisition, 4.500 livres, à Pierre Mathon, sieur des Mothais, demeurant à Fontenay, cessionnaire des seigneurs à qui appartiennent lesdits ventes et honneurs : Marie du Puy du Fou, dame de la Boulaye, de Mareuil et la Vieille Tour, à cause de ses baronnies dudit Mareuil et la Vieille Tour, et Jacques Desnouhes, sieur de la Tabarière, baron de Sainte Hermine et de la Lande, à cause de sa baronnie de Sainte Hermine, terre et seigneurie de Thiré.
          - 23 juillet : testament de Janne Marchant, demeurant au bourg du Gué de Velluire, veuve de Nicodeme Brossard, marchand, en faveur d'Hillaire Marchant sa soeur, veuve de Thomas Brossard, demeurant au Gué de Velluire. (vues 31 et 32)
          - 31 juillet 1611 Pierre Daniau, marchand orfèvre à Fontenay, prête neuf vingt trois livres tournois à Marc Antoine Fourneau, demeurant à Maillezais, lequel lui dépose en gage : "ung diamant en pointe taillé a facette en ferme d'ovalle estant en oeuvre et ung anneau d'or faict en forme de griffe et ecroissanté esmaillé de noir deux petits diamantz sur le corps dud anneau".
          - Juillet : Baptiste Darcemalle, écuyer, sieur du Breuil, est prieur du prieuré Saint Pierre du Langon.
          - 2 août : Ysaïe Prevost, de Fontenay, et François Deryé, des Essarts, ont eu en commun et par moitié, selon contrat du 2 septembre 1603 (Robert et Grignon, notaires à Fontenay), les offices de marqueur de cuirs et contrôleur et visiteur des Halles aux bourgs et paroisses des Sables d'Olonne, Aizenay, Chantonnay et autres ; ils ont été remboursés le 14 novembre 1609 de la finance payée par eux pour lesdits offices.
          - 17 août : René Meigner, marchand demeurant à Fontenay, prend pour deux ans en apprentissage Jehan Vayron, fils de feu Jacques Vayron et de Marie Jamonneau, pour 100 livres. Il lui apprendra "son mestier de garnisseur de chapeaux faire boutons crespines, bourses et autres choses despendans dud mestier".
          - 21 août : testament catholique de Marie Dejan, demeurant à Fontenay, femme de Jacques Pager, marchand. Elle donne tous ses meubles et droits mobiliers à Gabrielle Pager sa fille. (vues 89 et 90)
          - 22 août : transaction entre François Viete, diocésain de l'évêché de Maillezais, chanoine prébendé de l'église cathédrale de Luçon, et Pierre Gateau, sieur de la Menutière, demeurant à Fontenay, tous deux se disant canoniquement pourvus du titre et possession de la sacristie de l'église collégiale de Saint Pierre des Moutiers sur le Lay. Viete se désiste en faveur de Gateau, moyennant une pension annuelle de 100 livres payable à chaque fête de Toussaint. François Viete était également chapelain de la chapelle d'Aziré desservie en l'église de Benet.


        • 3 E 37/279 - 

          27 août-5 octobre 1611.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          302 vues  - 27 août-5 octobre 1611. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          302 vues

          Présentation du contenu :

          - 27 août : François Guiheneuf, prêtre, curé de l'église paroissiale de Notre-Dame de Vix.
          - 27 août : Nicolas Godard, prêtre, chapelain de la chapellenie ou stipendie des Bouynières, desservie en l'église paroissiale de Saint Hilaire de Sérigné à l'autel de Saint Laurent.
          - Lundi 29 août 1611 : testament de Judith Filluzeau, demeurant à Fontenay-le-Comte, veuve de Jehan Colin. Elle lègue tous ses biens à Paul Barailleau son gendre et Gabrielle Collin sa femme ; 2.200 livres à chacun de ses autres enfants : Jehan, Françoise, Marie et Janne Collin ; 15 livres à la bourse des pauvres de l'église de ceux de la religion réformée de Fontenay, et 30 livres à Estienne Cochet son neveu. À la suite, le 8 mars 1612, elle révoque ce testament. (vues 102 et 103)
          - 29 août : Dominique Chaigneau, marchand à Fontenay, époux de Catherine Jourdain Claude Jourdain, demeurant à Fontenay, veuve de Gabriel Grenet, Marie Jourdain, demeurant à Fontenay, veuve de Jehan Beraud, vendent à Nicolas Beraud, demeurant à Fontenay, pour neuf vingt livres, les droits appartenant auxdites Jourdain en une maison appelée Lescu de Btaigne, au bourg de Sainte Hermine, échue auxdites Jourdain par le décès de Jehan Jourdain leur oncle, par indivis avec les autres héritiers dudit feu.
          - 29 août : Brahé, cordonnier à Fontenay, prend pour deux ans en apprentissage Jehan Gaschot, fils de Jehan Gaschot, demeurant à Fontenay.
          - Samedi 3 septembre : Martin Brochard, prêtre du diocèse de Maillezais, chapelain de la chapelle des Bouynières desservie en l'église de Saint Hilaire de Sérigné, à l'autel de Saint Laurent, donne procuration pour en prendre possession réelle.
          - 17 septembre : Denys Nogret, prêtre, curé de Sérigné, y demeurant.
          - Lundi 19 septembre : testament catholique de Vincent Gauvain l'aîné, marchand demeurant au bourg de Longèves, en faveur de Christofle Gauvain son fils par avantage sur ses autres héritiers. (vues 125 et 126)
          - 20 septembre : Leon Chabot, orfèvre à Fontenay, cède à Pierre Grignon, maître orfèvre à Fontenay, la moitié d'un poteau de la halle de cette ville, au 3ème rang à main droite.
          - 22 septembre : Antoine Regnaudin, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, afferme pour 5 ans à Jehan Delacroix, maître chirurgien audit faubourg, le corps de logis du devant appelé le logis du cerf volant appartenant audit Regnaudin : boutique, arrière-boutique, chambre sur le dessus et arrière-boutique, ledit Regnaudin se réservant la boutique les jours de foires royales seulement.
          - 24 septembre : testament de Jacques Pager, marchand à Fontenay. Il lègue tous ses meubles à Gabrielle Pager, sa fille de Marie Dejan sa femme en secondes noces. Le 6 janvier 1612, il révoque ce testament. (vues 132 et 133)
          - 2 octobre : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Pierre Suyreau, laboureur à bras, demeurant en la maison et au service de Nicolas Rambaud au faubourg de Fontenay, fils des feus Mathurin Suyreau et Gervayse Texier, demeurant au bourg de Saint Pompain, avec Perrette Coutande, demeurant au faubourg du Marchou de Fontenay, fille des feus Jehan Coutand et Loyse Brodeau, demeurant au bourg de Cheffois. (vue 146)
          - 5 octobre : transaction entre Nicolas Turpault, sieur du Coq, et Jehan Delacroix, maître chirurgien, demeurant tous deux au faubourg des Loges de Fontenay, suite aux injures que Delacroix aurait proférées.


        • 3 E 37/279 - 

          8 octobre-26 novembre 1611.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          302 vues  - 8 octobre-26 novembre 1611. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          302 vues

          Présentation du contenu :

          - 8 octobre : Antoine Regnaudin, marchand droguiste demeurant au faubourg de Fontenay-le-Comte, transporte à Claude Dejan, marchand à Fontenay, la somme de 220 livres due audit Regnaudin par Ysaac Dejan, frère dudit Claude, laquelle somme ledit Regnaudin avait payé à Catherine Cornu veuve de Jacques Varenne comme plege dudit Isaac. Pour le remboursement de cette somme, "led Regnaudin avoit fet constitué prisonnier led Ysaac Dejan es prisons royales dudit Fontenay". Claude Dejan devra notamment acquitter "tous frais pour le giste et geollage dud Ysaac Dejan ensemble envers les médecins et chirurgiens qui ont traité led Dejan en lad prison".
          - 12 octobre : François Usureau, prêtre, curé de Saint Pierre de Cugand, évêché de Nantes, donne procuration dans procès contre Jehan Chemineau, prêtre, chapelain de la chapelle de la Faizandière au diocèse de Luçon, et pour raison de ladite chapellenie.
          - 18 octobre : testament de Marie de Jan. (vues 165 et 166)
          - 29 octobre : testament "bonne catholique" de Renée Texier, demeurant au faubourg du Marchou de Fontenay, femme de Pierre Ayrard, texier en toile. (vues 183 et 184)
          - 5 novembre : Pierre Robert, sieur de la Cousture, avocat au siège royal de Fontenay afferme pour 5 ans à Hilaire Beraud, laboureur à charrue, demeurant au village de la Cousture paroisse de Saint Hilaire sur l'Autise, ladite métairie.
          - 7 novembre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan Gourmaud, demeurant au bourg de Saint Pierre du Chemin, fils de feu Guillaume Gourmaud, laboureur à charrue, et de Janne Fallourd, avec Janne Drouyneau, demeurant au bourg de Sérigné, fille des feus Jehan Drouyneau et Bertrande Aymonnier. À la date du 7 août 1612, Jehan Gourmaud et Janne Drouyneau habitent au faubourg du Marchou de Fontenay. (vues 201 et 202)
          - 12 novembre : François Dupin, marchand demeurant à Niort, afferme pour 3 ans à François Prenoy, paumier, demeurant à Mirebeau, le jeu de paume du faubourg des Loges de Fontenay, exploité par Charles Rondeleu.
          - 18 novembre : Claude Brioys, clerc du diocèse de Paris, demeurant à Angoulême, comme procureur de Jehan de Lesinière, prêtre, prieur commendataire du prieuré de Saint Loys du Sauze, de l'ordre de Saint Benoist, diocèse de Maillezais, dépendant de l'abbaye de l'Absie en prend possession. Les ornements servant au service divin ont été emportés par Charles Aubusson, gendre de Jacques Pichard, fermier dudit prieuré. Le logis du prieur est tout en ruines.
          - 21 novembre : Christofle Chauvyn, aïeul de Suzanne Coupy, fille de Claude Coupy et de feue Anne Chauvyn, la met pour un an en apprentissage chez Mathurine Coutand, couturière. Ils demeurent tous au faubourg du Puy Saint Martin de Fontenay.
          - Mercredi 23 novembre : Christofle Divé, marchand demeurant à La Châtaigneraie, époux de Catherine Gobin, est venu exprès à cheval de La Châtaigneraie à Fontenay pour payer 1.065 livres à Pierre Pougnet, absent en la Grande Rue de Fontenay.
          - 26 novembre : René de Gerson, procureur au siège royal de Fontenay-le-Comte, pour ses enfants et de feue Jacquette Francois sa première femme ; Jehan Francois, marchand demeurant au faubourg de Fontenay ; tant pour eux que pour Jacques et Simon Francois, enfants des feus Jacques Francois et Janne Albert, afferment pour 5 ans à Jehan Audineau, laboureur à charrue demeurant en la métairie du Retail, paroisse de Notre-Dame de Coussay, ladite métairie, obtenue par lesdits Francois par la succession de feu Simon Francois, sieur de la Bastille.


        • 3 E 37/279 - 

          28 novembre-décembre 1611.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          302 vues  - 28 novembre-décembre 1611. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          302 vues

          Présentation du contenu :

          - 28 novembre : Mathurin Daulnis et Mathurin Gilbert, demeurant au bourg des Sables d'Olonne, Baltazar Guerinet, demeurant au bourg de la Grande Olonne, Pierre Germain, demeurant paroisse de Château d'Olonne, Pierre Giraudeau, Loys Gaborin, Pierre Mercier, Lucas Garnier et Lois Bardin, Jehan Peault et Toussaint Ydé, demeurant au bourg des Sables d'Olonne, Girard Boussot, demeurant à Saint Hilaire de Talmont, reconnaissent que Mathurin Piron, marchand, demeurant au bourg des Sables d'Olonne, a fait pour eux les frais de bouche, gîte et geôlage ; ils avaient été accusés, par Janne Amelin, Renée Hillairet, Marie Gambier, Marie Dugast et Marie Dabot, de la perte du navire nommé La Janne, et viennent d'être élargis par le Lieutenant Général de Fontenay-le-Comte.
          - 1er décembre : testament de René Guesdon, fournier, demeurant à Fontenay ; il cite son fils, Estienne Guesdon, apothicaire, qui a emprunté le 21 novembre 1608 (Grignon et Robert, notaires royaux) 200 livres à Gédéon Beliard son gendre. (vues 252 et 253)
          - 3 décembre : François Durand, sieur de Chalandry, demeurant au bourg de Mervent, afferme pour 5 ans à Janne Drouyneau, veuve d'Hector Laiguiller, et à Jehan Laiguiller son fils, demeurant à Fontenay, le logis où pend pour enseigne l'image Sainte Catherine au faubourg de Fontenay, appartenant audit Durand à cause de Catherine Raynard sa femme, tout ainsi que ledit logis était exploité par François Raynard, sieur de la Grange, père de ladite Raynard.
          - 11 décembre : marché de construction. (vues 279 et 280)
          - 11 décembre : marché de construction. (vues 281 et 282)
          - 19 décembre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) d'Hilaire Bernard, fils de feu Hilaire Bernard et de Guillemette Morienne, demeurant au Payré de Velluire, avec Catherine Joly, demeurant à Fontenay, fille des feus Guillaume Joly, notaire royal et procureur à Fontenay, conseiller du corps et maison de ville dudit lieu, et Geneviefve Brunet. (vues 286 et 287)
          - 20 décembre : Pierre Baudouyn, greffier de l'élection de Fontenay, afferme pour 5 ans à Daniel Jourdain, laboureur à charrue demeurant à Challais paroisse de Saint Pierre le Vieux de Maillezais, la métairie appelée la Grange Achon sise au village de Souil à Saint Pierre le Vieux.
          - 26 décembre : Michel Paistre, maître maçon et tailleur de pierres, demeurant au faubourg Saint Nicolas de Fontenay, prend pour 2 ans en apprentissage Estienne Macoing, fils de Benoist Macoing, laboureur demeurant au bourg de Xanton.
          - 31 décembre : Jacques Dupuy, charpentier, demeurant au faubourg Saint Nicolas de Fontenay, accepte la ferme et adjudication à lui faite le 24 de ce mois par MM. les maire, échevins et conseillers de la maison commune de cette ville, de la Raslette du Gué de Velluire, selon que ledit droit a coutume de se lever.


        • 3 E 37/280 - 

          Janvier-15 février 1612.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          381 vues  - Janvier-15 février 1612. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          381 vues

          Présentation du contenu :

          - 12 janvier : testament de Mathieu de Vendée, écuyer, sieur dudit lieu et de Biossais, malade et alité, au logis de feu Jehan Aleaume, avocat du roi en la sénéchaussée de Fontenay-le-Comte, époux de Perette Goguet. Il donne quittance à Marie de Vendée, sa fille, des frais engagés au procès intenté contre Pierre Maignen, sieur du Mez, pour la dissolution du mariage accordé entre Maignen et ladite de Vendée. Il a d'autres cohéritiers. (vues 16 et 17)
          - 12 janvier : François Regnaudin, sergent royal demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, est adjudicataire pour l'année présente, et fermier du Poids du Roi, balances et droit des aulnes, durant les foires de cette ville.
          - 20 janvier : Hilaire Fournier, serviteur et comme ayant charge de Pierre Viete, marchand, pair et bourgeois de La Rochelle, où il est receveur des deniers communs, se transporte au logis de Jacques Desmoulins, receveur des tailles à Fontenay, y demeurant, et lui déclare que son maître l'a envoyé exprès en cette ville, pour recevoir de Desmoulins la somme de 1425 livres contenue par certaine rescription datée du 8 de ce mois. Jacques Desmoulins répond qu'il n'est de retour de Poitiers, où il a fait transporter les deniers de sa charge, que depuis quatre ou cinq jours, et qu'il n'a donc aucun denier entre ses mains pour s'acquitter de ladite rescription.
          - 24 janvier : Marguerite Cornu, demeurant à Fontenay, femme de Pierre Gasteau, sieur du Vignault, conseiller du roi et lieutenant particulier, assesseur civil et criminel à Fontenay, afferme pour 5 ans, à André Bault, laboureur à charrue demeurant au bourg de Charzais, la moitié de la métairie de la Motardière sise au bourg de Longèves, partant par indivis avec les Dlles du Pasty et de la Nouette.
          - 25 janvier : contrat de mariage (solennités de l'Eglise Prétendue Réformée) de David Guerin, marchand courrayeur, fils d'Adam Guerin, marchand courrayeur au faubourg des Loges de Fontenay, et de feue Françoise Boucher, avec Ester Renaud, fille de feu Jehan Renaud, courrayeur, et de Jeanne Barraud, demeurant à Fontenay. (vues 43 et 44)
          - 29 janvier : retrait féodal, par Claude Thevenin, écuyer, sieur de la Roche, Salidieu et la Chauvelière, demeurant en son hôtel noble de la Roche à La Guyonnière, et Jehan Desprez, écuyer, sieur de la Poupelière, demeurant à la Bourse paroisse de Scillé, sur Louys Mallet, marchand, demeurant à Benet, pour le tiers de la seigneurie du Petit Salidieu et ses appartenances, situées à Curzon, Saint Cyr et Saint Benoist, dont lesdits Thevenin et Desprez sont seigneurs en partie et chemiers. Louys Mallet avait acquis ledit tiers de Nicolas Guyot et Catherine Lezay sa femme, qui l'avaient eu par échange de Gillon Prevost.
          - 10 février : Jacques Desmoulins, receveur des tailles à Fontenay, comme procureur de Jehan Arnaudet, religieux prêtre de l'abbaye de Saint Savin et prieur du prieuré de Saint Louis du Sauze, afferme pour 5 ans à René Revillaud, sergent royal à Fontenay, pour 150 livres par an, le revenu temporel dudit prieuré.
          - 15 février : procuration consentie par un représentant des adjudicataires du domaine du roi en Poitou, à François Fuzard demeurant à Fontenay pour recevoir lesdits droits en leur place en date du 14 février, suivi le 15 d'une semblable procuration par ledit Fuzard à Nicolas Béraud demeurant à Fontenay.


        • 3 E 37/280 - 

          22 février-13 avril 1612.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          381 vues  - 22 février-13 avril 1612. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          381 vues

          Présentation du contenu :

          - 22 février : contrat de mariage entre Jacques Basteau et Marie Durand (vues 177 à 120)
          - 23 février : Nicolas Beraud transporte sa ferme, pour 812 livres par an, Jehan Hilayreau, sieur de la Traversière, et Pierre Coutocheau, sieur du Moulin au Duc, demeurant à Luçon, et à Didier Gaignon, sieur de la Potulière, demeurant au bourg des Magnils Reigniers.
          - 24 février : arrêt du compte de la ferme de Vouvant et Mervent de 1598 à 1604, fait par les fermiers Pierre Francois, sieur de la Durandière, demeurant au bourg de Marans, Estienne Bran, Paul Babin et Isaye Valloyre.
          - 28 février : contrat de mariage (solennités de l'Eglise Réformée) de Jacques Basteau, chirurgien, demeurant à Fontenay-le-Comte, fils de François Basteau, sieur de la Gandonnière, demeurant paroisse du Vieux Pouzauges, et de feue Marie Jouhet, avec Marie Durand, demeurant à Fontenay, fille de feu René Durand, procureur en la cour de parlement à Paris, et de feue Marie Fevre ou Ferre.
          - 6 mars : Pierre Brand, sieur de Brouhe, vend à Jacques Desmoulins, receveur des tailles à Fontenay, y demeurant, la métairie de Chaligny, (en dépend le tènement de la Formantinière à Cheffois), pour 650 livres.
          - 17 mars : Paul Babin, sieur de la Combe, demeurant à Fontenay, afferme pour 5 ans à Jacques Bernardeau, demeurant à Mervent, et à Marie Gendron sa femme, la maison du Grosnohier où résident Jacob Pelletier et Ester Giraudeau sa femme, pour 280 livres par an.
          - 18 mars : Samuel Bonnyn, écuyer, sieur de la Vallée, demeurant au faubourg Sainte Catherine de Fontenay, afferme pour 5 ans à Louys Ogier, laboureur à charrue au bourg de Longèves, et à Janne Fromaget sa femme, la métairie appelée le Fief Bruslon audit Longèves.
          - 5 avril : René Viete, sieur du Breuil, demeurant à Fontenay, et Gabrielle de Sainct Micheau sa femme, arrentent à Jehan Gratereau, boucher juré à Fontenay, et à Janne Grimaud sa femme, pour 7 livres par an, une place ou étal au commencement de la halle de Fontenay.
          - 7 avril : accord entre Pierre Chescun, sieur des Broizes, demeurant à Faymoreau, au nom de Loyse de Chastillon, veuve de Gilbert du Puy du Fou, chevalier de l'Ordre du Roi, sieur baron de Conbronde, Faymoreau et Montreuil sur Mer, et les héritiers de feu Michel Robert, qui avait pris la ferme de la maison et métairie dudit Montreuil, dudit feu de Conbronde, pour 5 ans dont il reste à faire un an, commençant à la Saint Jean prochaine et finissant à la Saint Jean 1613, annulent le restant de ladite ferme.
          - 7 avril : Pierre Chescun, au nom et comme fermier de Loyse de Chastillon, afferme pour 3 ans la métairie de la terre et seigneurie de Montreuil, à Paul Gruhé et Pierre Guybert, laboureurs à charrue au bourg de Longèves, et à Pierre Bague gendre dudit Guybert.
          - 9 avril : Laurent Raoulleau, procureur au siège royal de Fontenay, plege et cautionne Hilaire Goguet, chanoine en l'église cathédrale de Luçon, pour indemniser les chanoines du chapitre de ladite église au cas où ils seraient inquiétés et recherchés pour avoir reçu ledit Goguet en sa qualité de chanoine, en conséquence de la sentence donnée au profit dudit Goguet en la cour royale de Fontenay en 1610.
          - 13 avril : André Gallier, sieur de Guinefolle et de Sainte Radegonde la Vineuse, conseiller du roi et son président en l'élection de Fontenay, afferme pour 5 ans à Nicolas et Mathurin Guignet, frères, demeurant à Sainte Radegonde, la métairie de ladite seigneurie de Sainte Radegonde.


        • 3 E 37/280 - 

          20 avril-mai 1612.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          381 vues  - 20 avril-mai 1612. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          381 vues

          Présentation du contenu :

          - 20 avril : contrat de mariage (catholique) de Jacques Brethouyn, notaire et greffier de la châtellenie du Busseau, y demeurant, veuf de Leonor Bourguin, avec Janne David, demeurant à Fontenay, fille des feus Jacques David et Jehanne Girard. (vues 226 et 227)
          - 27 avril : accord entre Nicolas Joly, Jacques Benoist, Ysaac Villeneufve et Joachim Cosset, élus collecteurs des tailles pour 1611 de Fontenay-le-Comte.
          - 28 avril : André Gallier, écuyer, sieur de Guinefolle, conseiller du roi et son président en l'élection de Fontenay, afferme pour 5 ans à Loys Girard, sieur de la Verronnière y demeurant, paroisse de Saint Cyr des Gâts, la maison noble et seigneurie de la Fortinyère, paroisses de Saint Cyr des Gâts, Le Bouildroux et Saint Laurent de la Salle.
          - 30 avril : Pierre Corbier, maître barbier et chirurgien, demeurant à Fontenay, prend pour 2 ans en apprentissage Pierre Micheau, demeurant à Pouzauges, fils de David Micheau, marchand boucher à Pouzauges.
          - 11 mai : Roland de La Chapelle, maître peintre, demeurant à Fontenay, transporte à Pierre Danyau, maître orfèvre, la ferme que ledit de La Chapelle tient de Jehan Dupont, sieur de Beaulieu, d'une partie de maison à Fontenay, en la rue qui va de la Vau à la halle.
          - 12 mai : Nicolas Beraud, fermier du droit de minage de Fontenay, sous-ferme à Jehan Cezar, marchand à Fontenay, pour 3 ans, ledit droit de minage dû aux marchés de cette ville, pour six vingt livres par an.
          - 19 mai : contrat de mariage (solennités de l'Eglise Réformée) de Samuel Roy, marchand, de Pouzauges, fils des feus Pierre Roy, régent, et Anne Benoist, avec Marie Madiou, fille des feus Bastien Madiou, marchand de draps, et Mathurine Mousnier, de Ruffec en Saintonge. (vues 279 et 280)
          - Samedi 19 mai : Mesmyn Brotheron, prêtre, religieux de l'abbaye de l'Absie en Gâtine, egage et pitancier en l'abbaye de Maillezais dont il a été pourvu par le Pape, par la résignation de François Rapin, pourvu dudit office, est transporté par-devers Jehan Collard, bachelier en théologie, prieur de Lethon et grand vicaire d'Henri d'Escoubleau, sieur évêque baron dudit Maillezais, trouvé en cette ville au logis de René Vion, curé dudit lieu, et le supplie de lui expédier le visa requis pour sa nomination. À quoi ledit Collard a dit qu'il y avait déjà pourvu et "qu'il n'empesche que led Brotheron ne se pourvoye par devant qul advisera".
          - 23 mai : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan Pain, laboureur et bûcheron, fils des feus Jacques Pain et Marie Urtaud, demeurant à l'île d'Elle, paroisse de Marans, avec Jeanne Gantier, fille de Denis Gantier, bûcheron, et de Marie Morineau, demeurant au bourg de Vix. (vues 285 et 286)
          - 26 mai : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jacques de Bonneprise sergent royal, fils de feu Germain de Bonneprise, archer de la compagnie du vice-sénéchal de Fontenay, et d'Anne Usson, demeurant à Fontenay, avec Françoise Boismoreau, fille de feu Louys Boismoreau et de Françoise Bouchier, remariée avec François Leboulleaux, demeurant à Fontenay. (vues 288 et 289).


        • 3 E 37/280 - 

          Juin 1612.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          381 vues  - Juin 1612. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          381 vues

          Présentation du contenu :

          - 2 juin : Pierre Mathon, sieur des Mothais, comme curateur de Guillaume de la Coussaye, héritier de feu Olivier de la Coussaye, écuyer, sieur de la Jarrie, son père, et Perrette Goguet, veuve et usufruitière dudit feu, afferment pour 5 ans à Mathurin Deguil, laboureur à charrue demeurant au village de la Charroulière paroisse de Saint André sur Sèvre, et à Pierre l'aîné, Toussaint et Pierre Deguils ses frères, la maison noble et métairie de la Jarrie, située à Saint André sur Sèvre.
          - 4 juin : Mathurin Pestrault, chapelain de la chapelle de Saint Louis fondée au château de Fontenay-le-Comte, donne procuration pour résigner sadite chapellenie en faveur de François Dupont, clerc tonsuré du diocèse de Maillezais. Ledit Pestrault avait été pourvu de cette chapellenie par résignation de Pierre Grignon, lors chapelain de ladite chapellenie de laquelle Sa Majesté a droit de collation et présentation.
          - 6 juin : Pierre Gateau, sieur de la Munitière, avocat en parlement, sacriste des Moutiers sur le Lay, y demeurant, afferme à Baptiste Clemenceau, sieur de la Fontaine, demeurant à Mareuil, pour les années 1612 et 1613, le revenu temporel de ladite sacristie des Moutiers sur le Lay, pour 100 livres pour les 2 ans.
          - 10 juin : contrat de mariage (solennités de l'église réformée dont ils font profession) de Mathurin Sercleron, tailleur d'habits, majeur, fils des feus André Sercleron et Françoise Allaire, demeurant au bourg de La Garnache, avec Catherine Escuyer, fille de Pierre Escuyer, marchand, et de Marie Febvre, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay. (vues 317 et 318)
          - 23 juin 1612 Thomas Guillorit, notaire en court lay, demeurant au bourg de Saint Valérien, afferme pour 3 ans à Mathurin Balain, meunier, demeurant au moulin à eau des Defans à Saint Cyr des Gâts, un moulin à vent appelé le moulin de Dinechin sis près le village de Ligne paroisse de Saint Valérien.
          - 25 juin : testament catholique de Pierre Jouyneau, notaire en court lay, et Charlotte Morleau sa femme, demeurant au village de Saint Martin paroisse de Mouzeuil, mariés le 23 août 1568 et "estans doncq sur le declin de noz jours". Leurs enfants sont Charles, Françoise, Louyse et Catherine Jouyneau, mariés, et Pierre, François, Michel Renée et Ysabeau Jouyneau, non mariés. (vues 345 et 348)
          - 26 juin : Nicolas Beraud, demeurant à Fontenay, vend à Louys Olivier, sieur de la Guerinière, demeurant à Surgères en Saintonge, pour 330 livres, l'office de sergent royal en Poitou dont était pourvu feu Jehan Beraud, père dudit Nicolas.
          - 27 juin : Jehan Divé, marchand demeurant au faubourg de Niort, comme curateur de Jehan et Gabriel Divé, enfants mineurs des feus Gabriel Divé et Marie Dejan, met ledit Jehan Divé, demeurant à Fontenay, en apprentissage chez Pierre Mousnier, marchand demeurant à Limoges, qui promet de nourrir et héberger Jehan Divé, de le former au négoce de draps de soie, et de lui faire fréquenter les foires royales de Niort, Fontenay et autres.
          - 27 juin : accord sur les restes du compte de la ferme de Vouvant et Mervent durant six ans, entre les fermiers ou ayants droit : Estienne Bran, sieur de la Grand Maison demeurant à Fontenay ; Pierre Malleray, sieur d'Ardennes, ayant les droits cédés de Pierre Francois, ancien fermier, demeurant à Fontenay ; Paul Babin, sieur de la Combe, demeurant à Fontenay ; Isaye Valloire, demeurant à Vouvant.


        • 3 E 37/281 - 

          Juillet-août 1612.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          369 vues  - Juillet-août 1612. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          369 vues

          Présentation du contenu :

          - 2 juillet : Pierre Bernard, marchand demeurant à Fontenay, afferme pour 3 ans à Nicolas Parfaict, écrivain à Saumur, présent à Fontenay, un petit logis en cette ville en la rue par laquelle on va de la halle à la fontaine.
          - 2 juillet : Jacques Martineau, chirurgien demeurant à Fontenay, prend pour 2 ans en apprentissage Jehan David, fils de Jehan David, maître chirurgien à Sainte Hermine (absent et consentant par une procuration qu'il n'a pu signer à cause de sa vue, et lui apprendra l'art de chirurgie et tout ce qui en dépend, et aussi de barbier.
          - 4 juillet : Jacques Baudouyn, archer de la compagnie du vice-sénéchal de Fontenay-le-Comte, fermier judiciaire des biens immeubles appartenant aux enfants des feus Jacques Huet et Marie Bretaud, sous-ferme pour 3 ans à Mathurin Payneau, recouvreur, et à Barthelemy Landoys, brodeur, demeurant au faubourg de la Porte Saint Michel de Fontenay le corps du logis de Beauregard sis audit faubourg, pour 39 livres par an.
          - 7 juillet : François Durand, sieur de Chalandry et de Sainte Catherine des faubourgs de Fontenay, demeurant à Mervent, et René Tapin, sieur de la Croix Blanche auxdits faubourgs et y demeurant, s'accordent quant à la muraille qui sépare les logis de Sainte Catherine et de la Croix Blanche.
          - 7 juillet : Guillaume Cherpentier, demeurant à Sérigné, et Jehan Greslaud, demeurant à Fontenay, fermiers des terrages de Coutigné et Fief Bruslon et autres domaines de ladite terragerie, et des terrages de vesse qui se font auxdites terrageries, ensemble des dîmes mixtes d'agneaux, gorrons et laines dépendant de la seigneurie de Coutigné appartenant à l'évêque de Maillezais en la paroisse de Sérigné, associent en ladite ferme, pour 1/3, Jehan Godereau, sieur de la Maison Neufve, y demeurant paroisse de Cezais.
          - 10 juillet : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) d'Antoine Dieulefit, fils de feu Pierre Dieulefit, marchand, et de Marguerite Verdier, demeurant au lieu de Chalais en Saintonge, avec Anne Bonnet, demeurant à Luçon, fille de Jehan Bonnet et de feue Antoinette Poytier. (vues 28 à 30)
          - 22 juillet : Anne Duclos, principale et mère religieuse du Tiers Ordre de Saint François de Fontenay.
          - 3 août : René Viete, sieur du Breuil, possède la maison du Bergeriou paroisse du Busseau.
          - 5 août : Henry de la Cressonnière, chevalier, seigneur dudit lieu et de la Mesnardière, baron de la baronnie du Petit Chasteau, principal héritier à cause de Louis de Pontlevoy sa femme, de feu Louis de Pontlevoy, chevalier de l'ordre du roi, sieur de la Blandinyère, de la Mothe et de ladite baronnie du Petit Chasteau.
          - 18 août : Estienne Bran, sieur de la Grand Maison, élu pour le roi à Fontenay, y demeurant, afferme pour 3 ans à Jehanne Randonnet, demeurant au bourg de Pissotte, la métairie de la Fenestre sise audit bourg.


        • 3 E 37/281 - 

          Septembre-27 octobre 1612.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          369 vues  - Septembre-27 octobre 1612. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          369 vues

          Présentation du contenu :

          - 6 septembre : Anne Duclos, mère des religieuses de l'Ordre Saint François à Fontenay-le-Comte, afferme pour 5 ans à Jehan Roy, laboureur à bras au faubourg de Fontenay, une petite pièce de terre appartenant auxdites religieuses sis près Puybernier.
          - 8 septembre : Philippe Lebouleux, demeurant à Fontenay, comme ayant charge de Morice Moisand, sergent royal, nous requiert nous transporter au cimetière de ceux de la religion prétendue réformée de Fontenay, aux fins de lui donner acte des mots qui se trouveront sculptés sur la tombe du corps de Jehan Brisson, sieur de la Tousche, avocat à Fontenay, pour justifier le jour de décès dudit Brisson dans un procès entre ledit Moisand et Jehan de Vandel, écuyer, sieur de la Roussière, et Catherine Brisson sa femme. "Cy gist le corps de Messire Jehan Brisson quand vivoit sieur de la Tousche avocat au siege royal de Fontenay le Comte lequel decedda le cincquiesme jour de febvrier mil VI C huict aage de soixante sept ans a laissé dame Marie Leclerc sa femme et deux enfans scavoir maître Jehan. Brisson avocat en la cour de parlement et dame Jehanne Brisson mariee avecq maître Pierre de Cougnac aussy avocat aud Fontenay".
          - 13 septembre : testament de Marie Chassay, demeurant au village de Biossais à Saint Médard des Prés, femme d'Helies Lamy (vues 118 et 119).
          - 22 septembre : Joachim Billaud, sieur des Moulins, demeurant à Fontenay, fermier des grands terrages d'Auzay, Foussais et Le Busseau, dépendant de l'abbaye de Bourgueil en Vallée, afferme pour 9 ans à Jehan Cant, sieur de Maigresourit, demeurant au bourg de Foussais, et à Estienne Gaultronneau, marchand demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, pour 1.500 livres par an, les terrages et dîmes dépendant de la Grange Labbé dudit bourg de Foussais, membre dépendant de ladite abbaye de Bourgueil.
          - 1er octobre : Aubine Marchandeau, femme séparée de biens par autorité de justice d'Hugues Jamonneau, auparavant veuve de Nicolas Pitoys, demeurant au faubourg du Paradis de Fontenay, partage ses biens entre ses enfants nés du premier lit : Daniel, David et Anne Pitoys, femme de Jacques Sene.
          - 15 octobre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jacques Guillochet, fils de Pierre Guillochet, marchand voiturier, et de Claude Bague, avec Catherine Ocheron, fille de feu Hilaire Ocheron et de Marie Tallochon, demeurant tous au village de Boisse à Saint Médard des Prés. (vues 185 et 186)
          - 18 octobre : Marie Brisson, veuve en dernières noces de Josias Salo, écuyer, sieur de Beauregard, et tutrice de Jacques Salo, leur fils, demeurant en sa maison noble de la Coutaudière, afferme pour 6 ans à Jehan Geffard, sieur de la Nouhe, demeurant au bourg de Saint Gilles sur Vie, la maison noble de Beauregard, à Saint Hilaire de Riez, ensemble le fief de la Bonnyère, pour 350 livres par an.
          - 25 octobre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Pierre Querquy, marchand, fils de Jacques Querquy, marchand, et de Marie Bruneleau, demeurant au village d'Etourneau à Sainte Cécile, avec Marie Buor, demeurant au village de Boisse à Saint Médard des Prés, fille des feus Pierre Buor, marchand, et Marie Nouzille. (vues 203 et 204)
          - 27 octobre : Jacques Gobin, sieur de la Bremaudière et de Chaix, et propriétaire du greffe de l'élection de Fontenay, afferme pour 5 ans à Philippe Lebouleux, praticien à Fontenay, pour 400 livres par an, le greffe de l'élection de Fontenay, "gaiges, droicts, profficts revenuz et esmollumens d'icelluy avecq les places de clerc droict de seau et autres choses en dependans".


        • 3 E 37/281 - 

          29 octobre-novembre 1612.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          369 vues  - 29 octobre-novembre 1612. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          369 vues

          Présentation du contenu :

          - 29 octobre : Transaction entre Pierre Serrant et Louys Dousset, prêtres, Pierre Garraud, Jacques Breillac, René Guesdon, Jehan Pourceau, Pierre Doulcet et frère Louys Le Roy, religieux jacobin, et autres habitants catholiques de Marans, ont eu procès avec Louys Grislard, leur ancien ennemi, lequel avec Francois Guerrier, Francois Bourgnon, David Bellet et autres gens déférés en justice, qui ont servi de faux témoins contre ledit Serrant et eux-mêmes, l'ont voulu par plusieurs fois "assasigner". Il y a eu arrêt de la cour portant renvoi devant le sénéchal de Fontenay, et au mépris de cet arrêt qu'il ignorait, Pierre Raymond, sergent royal à Saint Michel le Cloucq, sur décret à lui remis par ledit Grislard, aurait fait prisonnier ledit Serrand aux prisons du château de La Rochelle, où il aurait été mis dans un cachot "fort obscur et ideux", de telle façon qu'il était prêt à rendre l'âme s'il n'en eût été tiré par arrêts de la cour. La transaction entre les susdits Serrant et autres, et ledit Raymond, porte sur cet emprisonnement.
          - 30 octobre : Daniel et David Pitoys (acte du 1er octobre 1612) font partage des biens restés indivis entre eux par le partage précédent. Daniel Pitoys a notamment la maison du Paradis au faubourg de Fontenay-le-Comte.
          - 3 novembre : René Viete, sieur du Breuil, l'un des échevins de Fontenay, refuse un exploit concernant les officiers de l'élection de Fontenay, car il a résigné il y a dix ans son office de lieutenant élu à Gilles Fradet qui l'a toujours depuis exercé comme il le fait encore. René Viete habite rue des trois Roys où il réside avec sa famille, spécialement depuis trois ans.
          - 3 novembre : Nicolas Parfaict, précepteur, demeurant à Fontenay, sous-ferme pour 2 ans et 8 mois, du 1er novembre 1612 à la Saint Jean Baptiste 1615, à Jacques Le Roy, marchand demeurant à Fontenay, la maison en cette ville, que ledit Parfaict tient à ferme de Pierre Bernard.
          - 8 novembre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan Potereau, huissier audiencier au siège et présidial de Niort, fils de Michel Poetereau et de Mathurine Guilloteau, demeurant au village de la Renaudière, à Mervent, avec Catherine Bonnet, fille de Jehan Bonnet, demeurant à Luçon, et de feue Antoinette Poytier. (vues 240 et 241)
          - 5 novembre : Gédéon Belliard, marchand mercier à Fontenay, prend pour deux ans en apprentissage Ysaac Jubin, fils de feu Noël Jubin, et pour six vingt livres pour les deux ans, il lui apprendra "son mestier de garnisseur de chapeaux, faire cresprinse boutons et autres choses".
          - 10 novembre : Nicolas Viete, sieur de la Mothe, demeurant en son hôtel noble de La Groie de Pissotte, afferme pour 5 ans à Antoine et Aubin Lussaud, et Antoine Bailly, demeurant au bourg de Pissotte, la moitié de sa métairie de la seigneurie de la Grange de Pissotte qui fut des Bouynyères et au sieur de la Grossetière, par indivis avec les héritiers de feu Loys Barailleau.
          - 12 novembre : Dlle Suzanne de la Place, demeurant en la maison noble d'Écoué à Montreuil sur Mer, donne procuration pour jurer et affirmer par serment : qu'elle a laissé en garde aux mains de Benjamyn Obré, demeurant au logis du duc de Rohan, à Paris, une tenture de chambre de tapisserie de Rouen, une robe, un coffre recouvert de peaux, une aiguière, une écuelle à oreillon et coupe d'argent en vermeil doré, une pièce de toile à faire des serviettes, deux flambeaux d'étain façon d'argent et autres petites besognes, et les faire restituer.
          - marché de construction. (vues 265 et 266)
          - 24 novembre : donation mutuelle entre Michel Belluet, maître chirurgien à Fontenay, et sa femme Phelipes Greslaud.
          - 25 novembre : Jehan Albert, apothicaire, et Marie Albert sa soeur, demeurant à Fontenay, afferment pour 7 ans, à Jehan Angibaud, laboureur à charrue demeurant à Boisse à Saint Médard des Prés, une métairie sise à Boisse et appelée la Chopinière.


        • 3 E 37/281 - 

          Décembre 1612.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          369 vues  - Décembre 1612. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          369 vues

          Présentation du contenu :

          - 3 décembre : François Malleray, au nom d'André Malleray, sieur de Loricau, fermier de l'abbaye de l'Absie en Gâtine, afferme pour 3 ans à Jacques Fleuriau, marchand demeurant à Boisse paroisse de Saint Médard des Prés, pour 27 livres par an, les dîmes dépendant de ladite abbaye à cause de la seigneurie de Martrais, à Saint Médard des Prés et de Saint Nicolas faubourg de Fontenay.
          - 15 décembre : Aubin Rapin, chanoine et aumônier en l'église cathédrale de Luçon et prévôt de la prévôté de Fontenay-le-Comte, demeurant à Luçon.
          - 21 décembre : Gabriel de Chasteaubriant, chevalier, sieur des Roches Baritaud (y demeurant à Saint Germain de Prinçay), du Plessis Bergeret, la Cornetière, l'Isle Bernard, et comte de Grassay, à cause de sa femme Charlotte Sallo, vend à Vincent Bouhier, écuyer, sieur de Roche Guillaume, conseiller du roi et son vice-sénéchal à Fontenay, gouverneur de la ville et château de Vouvant, au nom de Vincent Bouhier, sieur de Beaumarchais, conseiller du roi en ses conseils d'état et privé, notaire et secrétaire dudit seigneur et trésorier de son Epargne : la maison noble, terre et seigneurie de la Granjouère à Saint Julien des Landes, pour 27.700 livres, dont sont déduits 9.000 livres que feue Marie Mesnard, dame de la Cornetière et aïeule paternelle de ladite dame (Charlotte Sallo) a, le 29 décembre 1601, vendues audit sieur de Beaumarchais et assigné sur tous ses biens la somme de 750 livres de rente annuelle, et dont sont encore déduits 8.125 livres dues pour les arrérages de ladite rente.
          - 24 décembre : Pierre François, sieur du Temps, conseiller et procureur syndic du corps et maison commune de Fontenay, et Gilles Fradet, sieur de la Caillère, conseiller de la maison commune, députés par ledit corps de ville, passent marché avec Jacques Dupuy, maître charpentier demeurant aux faubourgs de Fontenay, qui pour 150 livres s'oblige de refaire tout à neuf, les grand et petit ponts levis de la porte des Loges de la ville.
          - 26 décembre : René Revillaud, au nom de Marie Tiraqueau, veuve de Philippe Chasteau, sieur des Loges, passe un marché avec Jacques Boisseau, charpentier et moulangier, et René Robin, tailleur de pierres, demeurant au faubourg de Fontenay, qui seront tenus de construire un moulin à vent, en une pièce de terre située à la Croix Perrot (les travaux à faire sont bien décrits).
          - 27 décembre : Ysaac Genays, marchand à Fontenay, prend en apprentissage pour 2 ans François Guignard, fils de Jehan Guignard, marchand demeurant au bourg de Monsireigne, et de Marie Vinet.
          - 27 décembre : Estienne Bran, sieur de la Grand Maison, conseiller et élu pour le roi à Fontenay, y demeurant, afferme pour 3 ans à Mathieu Grimaud, voiturier demeurant au faubourg du Puy Saint Martin de Fontenay, la maison, jardin et colombier de Microuze, audit faubourg.
          - 27 décembre : Claude Gallier, demeurant à Fontenay, veuve de Jehan Picard, écuyer, sieur de la Tousche Mouraud, afferme pour 5 ans à Jehan Payraudeau, laboureur à charrue demeurant au village de la Fosse à Foussais, la métairie de Villeneuve au village de Villeneuve à Foussais.
          - 29 décembre : Jacques Bernardeau, André Bouheron et Nicolas Morisset, demeurant à Mervent, fermiers par indivis de la seigneurie de Cul-de-Bray, reconnaissent avoir été payés par Pierre Senon de l'exploitation et jouissance qu'il aurait faites de partie de la maison du château de Puy de Serre, selon la ferme qu'ils lui auraient faite le 30 septembre 1611.
          - 29 décembre : Pierre Gateau, sieur du Vignault, demeurant à Fontenay, afferme pour cinq ans à Guillaume Girard et René Mouril son beau-frère, demeurant au village des Ageots paroisse de Saint Maurice des Noues, la métairie appelée la Boutelière audit village.


        • 3 E 37/282 - 

          2-22 janvier 1613.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          451 vues  - 2-22 janvier 1613. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          451 vues

          Présentation du contenu :

          - 2 janvier : Mathieu Daguin, procureur au siège royal de Fontenay, afferme à Thomas Plessis, meunier au Gué de Velluire, et à Thomas Bodin, marchand au Gué de Velluire, le droit de jaugeage des fûts de pipes, barriques, tonneaux et autres vaisseaux à mettre vin, verjus, vinaigre et autres sortes de liqueurs, dû en la paroisse de Saint Martin du Gué de Velluire tant pour 1611 que pour 1612, pour ce qui reste seulement à recevoir dudit droit de jaugeage, appartenant audit Daguin, sieur propriétaire dudit droit.
          - 3 janvier : partage de la succession des feus Vincent Moreau et Marie Micheau sa femme entre leurs enfants : Georges Moreau, laboureur à charrue demeurant au Pasty paroisse Notre-Dame de Fontenay ; Nicole Moreau, femme d'Hilaire Dupré, demeurant au Pasty ; Hilaire Moreau, femme de Daniel Chabot, marchand tanneur demeurant au village de la Jamonnière paroisse de Mervent.
          - 6 janvier : Jehan Eslard, sergent royal demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, et sa femme Marie Ogier, paient à Estienne Bran, sieur de la Grand Maison, comme procureur de Thimoleon Langevin, archidiacre de Maillezais, la somme de 600 livres due pour 2 années de la ferme à eux faite par ledit Langevin de l'archi-prieuré d'Ardin.
          - 7 janvier : Antoine Regnaudin, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, adjudicataire de la ferme des cabarets qui sont sur le pont de la porte des Loges de Fontenay, sous-ferme pour 3 ans : à Abraham Blanchard, armurier demeurant sur ledit pont, le premier des cabarets étant sur le pont, à gauche en sortant de la ville, joignant la poissonnerie que ledit Blanchard exploite ; à Antoine Tudeau, tailleur d'habits demeurant audit faubourg, le dernier des cabarets sis sur le pont à gauche en sortant de la ville.
          - 11 janvier : transaction et partage entre Jacques et René de Couhé. Feu René de Couhé, écuyer, seigneur de Bois-Tiffray, avait épousé feue Elisabeth Theronneau, dont est issue ledit Jacques de Couhé, écuyer, sieur de Pasliron, y demeurant paroisse de Bazoges en Pareds ; puis Hélène Marboeuf, sa veuve (et décédée avant le 26 juin 1618, selon acte à la suite), dont il a eu quatre enfants : René de Couhé, écuyer, sieur de Legonnière, demeurant au lieu noble de Bois-Tiffray paroisse de Monsireigne ; Benjamin ; Diane ; Marguerite.
          - 11 janvier : donation mutuelle entre Auguste Joubert, sieur de Chausse, et sa femme Hélène Babin, demeurant à Fontenay.
          - 12 janvier : accord entre les enfants des feus Hector Laiguiller et Jehanne Drouyneau Phelipes Laiguiller, femme de Jehan Guyot, armurier, demeurant à Fontenay ; Jehanne Laiguiller, femme de Jehan Train, tailleur d'habits, demeurant à Fontenay ; Janne Laiguiller, femme de Laurens Basteau, notaire en court lay, demeurant à Pouzauges ; Jehan Laiguiller (signe Laguiller), marchand orfèvre, demeurant au faubourg de Fontenay.
          - 22 janvier : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan Bourdet, sieur de la Valette, demeurant au bourg de Scillé, avec Janne David, demeurant à Fontenay-le-Comte, fille des feus Jacques David et Jehanne Girard. (vues 66 et 67).


        • 3 E 37/282 - 

          26 janvier-12 mars 1613.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          451 vues  - 26 janvier-12 mars 1613. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          451 vues

          Présentation du contenu :

          - 26 janvier : Abraham Gateau, lieutenant particulier civil, assesseur criminel et conseiller en la maréchaussée et siège royal de Fontenay, donne procuration dans un procès entre les greffiers d'un part, et les avocats et procureurs de cette ville d'autre part, pour leurs droits réciproques.
          - 27 janvier : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Pierre Mestayer, fils de Thomas Mestayer, demeurant au faubourg du Marchou de Fontenay, et de Françoise Chastenet, avec Marie Payraudeau, fille de Jehan Payraudeau, portefaix demeurant à Boisse paroisse de Saint Médard des Prés, et de Marie Pelletier. (vues 81 et 82)
          - ler février : Arthus Brisson, sieur de la Grange et de l'office de contrôleur, visiteur et marqueur des cuirs de Mervent, demeurant à Fontenay, afferme pour cinq ans ledit office à Nicolas Morisset, tanneur, demeurant au village de Laudrayre, à Mervent.
          - 4 février : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Pierre Jouaudeau, serrurier, demeurant à Fontenay, fils de feu André Jouaudeau et de Marie Beliveau, avec Janne Piaud, demeurant en la maison et au service de Jehan Bonnet, apothicaire demeurant à Fontenay, fille des feus Benoist Piaud et Madeleine Turcault, de Sigournais. (vues 96 et 97)
          - 16 février : accord entre Auguste Blouyn, sieur de la Girardière, demeurant à Marsais, et François Fradet, sieur du Vieil Auzay, y demeurant, paroisse de Longèves : le contrat de ferme fait à Fradet par Blouyn (du 2 novembre 1610, devant Machereau et Mazeau, notaires de la châtellenie de L'Hermenault), de la maison et seigneurie du Gué de L'Hermenault et de certains domaines, dont la jouissance a été délaissée audit Blouyn par Raoul Blouyn, sieur de Marsais, son père, en faveur du mariage de son fils, demeurera nul et de nul effet pendant les trois années qui restent à expirer dudit transport de ferme ; ledit Blouyn aura la jouissance des lieux comme auparavant ledit contrat ; lequel désistement fait au profit de François Vassellot, écuyer, sieur de la Chaignaye et du Gué, au profit duquel ledit Blouyn se serait aussi désisté de ladite ferme du Gué.
          - 23 février : Estienne Bran, sieur de la Grand Maison, élu pour le roi à Fontenay, comme procureur de Barnabé Viete, sieur d'Aziré, son beau-frère, demeurant à La Rochelle, afferme pour 5 ans la métairie de la Court d'Aziré, à Jehan Bault, laboureur à charrue, demeurant audit lieu d'Aziré, à Benet.
          - 11 mars : Mathurin Bertaud, Nicolas Roy, Paul Pager, Jehan Courtin, Abraham Colin, Pierre Naudin, René de Gerson, Jacques Grelier, Pierre Giraudeau, Nicolas Charron, procureurs au siège royal de Fontenay, donnent procuration dans un procès contre Abraham Gateau, conseiller du roi et lieutenant particulier, assesseur civil et criminel à Fontenay.
          - 12 mars : testament catholique de Pierre Suyrat, sieur de Lauberaye, élu pour le roi à Fontenay, veuf de Marie David et époux d'Anne Poytier (leur don mutuel du 11 novembre 1596) ; il possède la maison et métairie de la Louherie à Saint Michel le Cloucq ; il cite divers parents ; il veut et ordonne que sa femme continue "a bailler laulmosne a sa maison" durant l'année de son anniversaire, comme ils ont l'habitude de le faire et ce du mieux possible. (vues 153 à 155).


        • 3 E 37/282 - 

          16-24 mars 1613.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          451 vues  - 16-24 mars 1613. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          451 vues

          Présentation du contenu :

          - 16 mars : Françoise Fourestier, dame de la Fuye, demeurant à Denant (elle ne peut signer à cause de sa mauvaise vue), comme ayant charge de Guillaume Poille, prieur du prieuré Saint Hilaire de Fontenay-le-Comte, afferme pour 5 ans à Pierre Charrieu, notaire royal à Fontenay, absent et représenté par Marie Doyi sa femme, les fruits et revenus dudit prieuré de Saint Hilaire hormis l'endroit où était anciennement l'église dudit prieuré Saint Hilaire, près du château.
          - 16 mars : Pierre Ferrant ou Serrant, prêtre, curé de [Mar. . ], comme procureur de Louys Doulcet, prêtre, cède à Bernard Morin, maître orfèvre à Fontenay, l'action civile et criminelle par lui poursuivie contre François Olivier, sieur du Cigne, demeurant à Niort.
          - 19 mars : acte de non-communauté entre Jehan Thomas, sieur de Bourneuf, échevin du corps et maison commune de Fontenay, y demeurant, et Pierre Thomas, son fils, lieutenant général criminel au siège royal de Fontenay, époux de Jehanne Verinaud.
          - 20 mars : Catherine Poytier, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, femme de Pierre Mallet, sergent royal, afferme d'aujourd'hui à la fête de la Madelaine prochaine, à Philibert de Turin, conseiller du roi en sa cour de parlement de Bretagne, le logis de la Croix d'Or situé faubourg des Loges, y compris les meubles de bois qui sont dans le logis (ceux dont il n'aura pas besoin seront rangés au grenier). Il est toutefois précisé que ledit de Turin sera tenu de laisser le logis libre huit jours avant la tenue de la foire Saint Jean Baptiste prochaine, pour que ladite Poytier fasse ses provisions pour la foire. Ledit de Turin et ses gens ne pourront rentrer audit logis que huit jours après la foire.
          - Jeudi 21 mars : testament d'Anne Poitier, veuve de Pierre Suyrat, sieur de Lauberay, conseiller et élu pour le roi à Fontenay, y demeurant ; elle cite divers parents et veut être inhumée en l'église Notre-Dame de Fontenay près de son mari. (vues 185 et 186)
          - 23 mars : Jehan Garnier, sieur de la Guerinière, conseiller du roi en sa cour de parlement de Bretagne, comme ayant charge de Jacques Garnier son frère, chanoine de l'église Notre-Dame de Paris, chapelain de la chapellenie Thibaud des Oullières desservie de l'église de Saint Etienne de Chaix, afferme pour 5 ans tous les domaines de ladite chapellenie, à Jehan Morin, prêtre, vicaire de Chaix, et à Toussaint Brillet, marchand demeurant au bourg de Velluire, et à Mathurine Letard sa femme.
          - 23 mars : contrat de mariage (catholique) de Jacques Gouyn, avocat au siège royal de Fontenay, fils de Jacques Gouin, procureur au siège royal de Fontenay, et d'Anne Misere, avec Janne Babin, fille de feu Pierre Babin, sieur de la Roussière, et de Janne Bran, demeurant tous à Fontenay. (vues 193 et 194)
          - 24 mars : contrat de mariage (solennités de l'Église réformée) d'André Tisseau, marchand, fils de feu André Tisseau et de Michelle Pommeray, tous demeurant à Pouzauges, avec Judic Andoué, fille d'Alexandre Andoué, marchand menuisier, et de Jehanne Raymond, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay. (vues 195 et 196).


        • 3 E 37/282 - 

          Avril 1613.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          451 vues  - Avril 1613. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          451 vues

          Présentation du contenu :

          - 3 avril : contrat de mariage (solennités de l'Église Réformée) de Jacques Poignand, bourgeois de La Rochelle, fils des feus François Poignand et Renée Jarno, sieur et dame de la Proustière, demeurant à La Rochelle, avec Marie Billaud, demeurant à Fontenay, fille de feu Pierre Billaud, sieur des Moulins, avocat au siège royal de Fontenay, et de Françoise Delespée, demeurant à Fontenay. (vues 228 et 229)
          - 3 avril : contrat de mariage (solennités de l'Élise Réformée) de David Poignand, demeurant à La Rochelle, fils des feus François Poignand et Renée Jarno, avec Catherine Billaud, demeurant à Fontenay, fille de Pierre Billaud et de Françoise Delespée. (vues 230 et 231)
          - 7 avril : Jacques Berthon, sieur de Fontbriand, pourvu de l'état et office de receveur des parties casuelles des baronnies de Vouvant et Mervent, demeurant à Fontenay-le-Comte, baille et délivre à Jacquette Bernardeau, veuve d'André Draud, sieur de la Mothe, demeurant à la Croizinière paroisse de Saint Hilaire de Voust, la procuration de résignation dudit office entre les mains de Mme la Duchesse de Longueville, faite par ledit Berthon en faveur de Pierre Draud, fils de ladite Bernardeau, pour 2.820 livres.
          - 11 avril : Jacques Foucher, écuyer, sieur de la Grenetière, conseiller du roi en la ville et gouvernement de La Rochelle, y demeurant, en son nom et comme ayant charge de son frère André Foucher, écuyer, sieur de la Gastinière, demeurant à La Rochelle, afferme pour cinq ans à Jehan Cant, sieur de Maigre Sourit, demeurant au bourg de Foussais, la seigneurie du Fief, tel qu'il en jouit à titre de ferme, y compris la métairie de la Gastinière et borderie de la Buardière, le tout à Foussais, pour 220 livres par an.
          - 13 avril : Thomas des Roches, écuyer, sieur de Chassay et de Sainte Anne, demeurant au bourg de Loge Fougereuse, donne reçu à Jehan de Rorthais, écuyer, sieur de Monbail de 6.000 livres que ledit Rorthais était tenu de lui payer, par la vente à lui faite par Gabriel de Châteaubriand, chevalier de l'Ordre du Roi, comte de Grassay, seigneur des Roches Baritaud, le Plessis Bergeret, la Cornetière, L'Ile Bernard et la Grangeoire, et par ledit Thomas des Roches, de la maison noble, terre et seigneurie de Frontin située à Saint Germain de Prinçay (ladite vente du 21 avril 1609, de la Ruhe et Pallardy, notaires de la cour de la baronnie du Puybelliard, Chantonnay et Sigournais). (vues 253 et 254)
          - 16 avril : Jehan Gourdeau, écuyer, sieur du Pin, et sa femme Perrette Suyrat, fille de feu Pierre Suyrat, sieur de Lauberaye, conseiller, élu et contrôleur pour le roi en l'élection de Fontenay, demeurant en sa maison noble de la Bizonnière à Saint Vincent sur Graon, vendent à Jacques Pager, demeurant à Fontenay, l'état et office de conseiller élu et contrôleur en ladite élection de Fontenay qui fut audit feu Suyrat, pour 8.000 livres, dont 2.000 comptant et 6.000 pour le 1er janvier prochain, dont est plège et caution Paul Pager, procureur au siège royal de Fontenay, frère dudit Jacques.
          - 27 avril : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan Joyau, fils de Simon Joyau, demeurant à Brenevault à Saint Michel le Cloucq, et de feue Janne Chouc, avec Marie Guillonneau, demeurant au bourg de Pissotte, fille de feu Yzaac Guillonneau et de Joachime Bourreau, remariée avec François Picard, laboureur à bras, et demeurant au bourg de Pissotte. (vues 281 et 282)
          - Avril : Nicolas Viete, sieur de la Mothe, demeurant en son hôtel noble de la Groie de Pissotte, afferme pour cinq ans à son fils Nicolas Viete, sieur de la Groie, substitut du procureur du roi et adjoint au siège royal de Fontenay, le logis situé à Fontenay, en la rue qui va du carrefour de La Vau à La Fontaine.
          - dernier avril : accord final entre François Chaignevert, Jehan Daguin, Jehan Moiroux et Adam Verdon, collecteurs l'année dernière des tailles et autres deniers royaux.


        • 3 E 37/282 - 

          Mai-18 juin 1613.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          451 vues  - Mai-18 juin 1613. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          451 vues

          Présentation du contenu :

          - 2 mai : André Duboys, sieur des Boynières, avocat au siège royal de Fontenay-le-Comte, afferme pour 7 ans à Mathias Morisset, demeurant au bourg de Sérigné, la maison, terre et seigneurie des Boynières.
          - 4 mai : Pierre Daguyn, marchand tondeur de draps, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, prend pour deux ans en apprentissage Pierre Francoys, fils de Pierre Francoys, sieur de la Duranderie, demeurant à Marans.
          - 10 mai : René Viete, sieur du Breuil, échevin du corps et collège de la maison commune de Fontenay, y demeurant, donne procuration pour résigner son office d'échevin en faveur d'Estienne Bran, sieur de la Grand Maison, conseiller de ladite maison de ville, son neveu, à cause de sa femme. André Viete, fils aîné dudit constituant, sera pourvu de l'office de conseiller vacant par la promotion audit office d'échevin dudit Bran.
          - 12 mai : Estienne Bran, sieur de la Grand Maison, conseiller et élu pour le roi à Fontenay et échevin de la maison de ville : avant midi (premier acte), résigne en faveur de Nicolas Viete son beau-frère son office de conseiller de la maison de ville ; l'après-midi (deuxième acte), déclare que lors de l'assemblée tenue ce jour par le corps de ladite maison de ville, il aurait révoqué la procuration de résignation par lui consentie ce jour, en faveur de Nicolas Viete, sieur de la Groie son beau-frère, de l'office de conseiller de ladite maison de ville dont était pourvu ledit Bran, et vacant par sa promotion à l'office d'échevin, toutefois la vérité est telle que son intention a toujours été et est que ladite procuration porte son plein et entier effet. Il la ratifie donc.
          - 17 mai : testament de Pierre Maroleau, marchand cordonnier demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, époux de Françoise Raison. (vues 306 et 307)
          - 18 mai : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Daniel Quetier, tailleur d'habits, demeurant au bourg de Chaix, fils de Pierre Quetier, tailleur d'habits et de Mathurine Guybourdeau, de Saint Hilaire sur l'Autise, avec Ozanne Denys, demeurant au bourg de Xanton, fille de feu Simon Denys, serrurier, et d'Anne Recoquillon. (vues 316 et 317)
          - 27 mai : marché de construction. (vues 327 et 328)
          - 28 mai : contrat de mariage entre Mathieu Berard, fils de Jehan Berard et de Mathurine Grenet, demeurant à Fontenay, avec Anne Cardin, fille de feu Pierre Cardin et de Françoise Baillot, demeurant à Vauvert, faubourg de Fontenay. (vues 331 à 333)
          - ler juin : François Bourgnon, demeurant à Fontenay, afferme à Jacques Besnard, menuisier, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, la jouissance durant les foires royales de la ville de Saint Jean Baptiste, Saint Pierre d'août et Saint Venant prochaines seulement, de deux boutiques dépendant du logis de feu Nicolas Bourgnon, père dudit François, sis sur le second pont de la porte des Loges, lesdites boutiques exploitées par Jehan Gallais et Nicolas Mercier.
          - 10 juin : testament de Marie Charron, demeurant à Fontenay, femme d'Ysaïe Prevost, cordonnier. (vues 362 et 363)
          - 12 juin : contrat de mariage (catholique) de Nicolas Beraud, demeurant à Fontenay, fils de feu Jehan Beraud, sergent royal, et de Marie Jourdain, avec Jacquette Huet, demeurant à Fontenay, fille des feus Jacques Huet et Marie Bertaud. (vues 364 et 365)
          - 14 juin : Jacques Garnier, abbé de Notre-Dame de Bonnevault, est prieur du prieuré de la Roullière paroisse de Luçon.
          - 18 juin : Estienne Porchier, chapelain de la chapelle de Sainte Catherine des Viault.
          - 18 juin : Guillaume Martineau, laboureur à boeufs demeurant au bourg de Vix, et Jehan Simonneau, demeurant à Vix, époux de Thiphaine Martineau, passent accord sur le partage antérieur du 27 septembre 1601 de la succession de défunts André Martineau et Simonne Plaire sa femme, père et mère desdits Martineau.


        • 3 E 37/282 - 

          24-28 juin 1613.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          451 vues  - 24-28 juin 1613. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          451 vues

          Présentation du contenu :

          - 24 juin : compte entre Jacques Pager, demeurant à Fontenay, et Claude Dejan, marchand demeurant à Fontenay, et Catherine Pichard sa femme, au sujet de leurs marchandises qu'ils avaient mis ensemble dans la boutique du logis de Pager depuis le 15 mars 1612. Ledit Pager a depuis été pourvu d'un office d'élu en l'élection de cette ville, et de ce fait, il ne lui est plus possible de continuer le trafic de marchandises et, en exécution de la promesse verbale faite entre eux lors de leur association, ledit Dejan décharge ledit Pager et prend toutes les marchandises qu'ils avaient en commun.
          - 24 juin : Jacques Pager, conseiller et élu pour le roi à Fontenay, afferme pour 5 ans à Claude Dejan, la boutique dépendant du logis de la Teste Noire à Fontenay. La chambre qui est sur la cuisine demeurera commune auxdits Pager et Dejan "pour y coucher leurs gens".
          - 24 juin : testament de Nicole Lussault, demeurant au faubourg du Marchou de Fontenay, femme de Grégoire Robereau. (vues 401 et 402)
          - 25 juin : Martin Brochard, prêtre, chapelain de la chapellenie des Boinières desservie en l'église paroissiale de Saint Hilaire de Sérigné en l'hôtel de Saint Laurent, résigne sadite chapellenie entre les mains d'André Duboys, sieur des Boinières, patron d'icelle à cause dudit lieu des Boinières. Ledit Duboys présente à l'évêque de Maillezais, Jehan Bousseau, prêtre, demeurant au bourg de Pissotte, pour être pourvu de ladite chapellenie.
          - 25 juin : Martin Brochard, prêtre, demeurant à Saint Saturnin pays de Saintonge, transporte à Jehan Bousseau, prêtre, demeurant à Pissotte, tous les fruits et levées des domaines dépendant de la chapellenie des Boinières.
          - 26 juin : Isaac des Villattes, écuyer, fils aîné, demeurant en son hôtel noble de la Bousle paroisse de Thorigny, et sa soeur Suzanne des Villattes, femme de Jacob Parent, écuyer, sieur de la Pelissonnière, demeurant en l'hôtel noble de la Bichonière à Saint Hilaire de Talmont, partagent les successions de leurs feus père et mère, Jacques des Villattes, écuyer, sieur de la Bousle et de la Bichonière, et Renée Nicoleau, et celle de feue Catherine Nicoleau, dame de la Grollerye, soeur de ladite Renée. Isaac des Villattes a notamment l'hôtel et maison noble et seigneurie de la Bousle, et l'hôtel noble et seigneurie de la Bichonière. Suzanne des Villattes a notamment le lieu de la Grollerie paroisse d'Aizenay, la maison de la Rochette Giraudin paroisse du Bourg sous la Roche, et une borderie au bourg de Saint Vincent sur Jard.
          - 28 juin : Antoine Regnaudin, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay-le-Comte, afferme pour 3 ans à Joseph Clemenson, marchand de Guiers en Auvergne, la boutique du logis du Cerf Volant au faubourg des Loges. Ledit Clemenson en jouira durant les foires royales qui tiendront en la ville.


        • 3 E 37/283 - 

          Juillet-16 août 1613.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          345 vues  - Juillet-16 août 1613. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          345 vues

          Présentation du contenu :

          - Samedi 6 au 8 juillet : inventaire des meubles et titres de feue Drouyneau veuve d'Hector Laiguillier, communs entre elle et Jehan Laiguiller son fils, et Suzanne Jaquet sa femme. Fait en la maison où elle est décédée au faubourg Sainte Catherine de Fontenay, où pend pour enseigne l'image de Sainte Catherine. (vues 1 à 4)
          - 20 juillet : Joachim Vernede, sieur de Bretignolles, demeurant à Fontenay, Raoul Vernede, sieur de Villeneuve, David Grignon, sieur du Courtiou, époux de Marie Vernede, renoncent à l'opposition qu'ils avaient faite au mariage de leur nièce Marie Vernede, fille de feu François Vernede, sieur de Chandoré, et de Marie Jeudy (remariée avec Jacques Tabarit, sieur des Houllières), avec Abel Tabarit, fils dudit Jacques Tabarit, sieur des Houllières, y demeurant, à Saint Laurent de la Salle, et de feue Suzannet Brethé.
          - 21 juillet : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Nicolas Pouponnot, boulanger, fils de Jehan Pouponnot, texier en toile, et de feue Bonnenfant demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, avec Nicole Fallourd, fille de Pierre Fallourd, rouhier, demeurant au bourg de Saint Hilaire de Voust, et de feue Andrée Cant. (vues 16 et 17)
          - 25 juillet : Guerry, chanoine de l'église paroissiale de Luçon, donataire de feu Michel Papin, chanoine de Luçon, passe accord avec certains héritiers dudit feu.
          - 27 juillet : Nicolas Bertaud, sieur de la. . . . . . parlement, demeurant à Fontenay, afferme pour 7 ans à Jacques, Jehan et Toussaint Bachellereaux, père et fils, laboureurs à boeufs demeurant au village de la Mesleraye à Saint Michel le Cloucq, la métairie appartenant à feu Gabriel Desnoyers appelée La Panioterie sise audit lieu de la Panioterie.
          - 30 juillet : Simon Chemynée, chevalier de l'Ordre de Saint Jean de Jérusalem, grand prieur d'Aquitaine, étant à Fontenay, afferme pour 3 ans à Jacques Manceau, échevin de Niort, la terre, commanderie et seigneurie de Senans, Sainte Gemme, Mentiers et Mervent, et leurs appartenances sises paroisses de Saint Pompain, Benet, Coulon et environs.
          - Août : visite de la maison noble de La Ré, à deux grandes lieux de Fontenay, où des bâtiments ont été nouvellement construits par feu Gabriel Chastaigner, écuyer, sieur de Chantoizeau, ladite visite ordonnée par arrêt en la cour de parlement à Paris le 25 mai dernier, dans un procès entre François Dreux, lieutenant particulier, assesseur criminel et premier conseiller au siège présidial de Poitiers et René Louher, écuyer, sieur de la Guessière, tuteur aux personnes et biens des enfants mineurs de feu Antoine Boscher, chevalier, seigneur de la Boucherie, et d'Antoinette Masson sa femme, héritière de feue Arthuse de Chamgiraud son aïeule.
          - 7 août : Pierre Vion, tailleur d'habits demeurant à Fontenay, prend en apprentissage pour un an Jacques Trichet, demeurant au bourg de Bourneneau (sic).
          - 16 août : défunt André Gallier, écuyer, sieur de Guinefolle, président en l'élection de Fontenay-le-Comte, avait testé les 6 et 7 mai derniers (Rousseau et Grignon notaires royaux à Fontenay) ; il entendait que Raoul Gallier-Picard, écuyer, sieur de la Tousche, demeurant à Fontenay, son petit-fils, soit pourvu de sondit état de président moyennant la somme de 11.000 livres ; au cas où ledit Raoul Gallier-Picard refuserait, l'option en serait déférée, pour la même somme, à l'un de ses cousins germains, enfants de Jehan Garnier conseiller du roi en sa cour de parlement de Rennes, et de Suzanne Gallier, seconde fille dudit feu. Raoul Gallier-Picard, du consentement de Claude Gallier sa mère, fille aînée dudit feu, refuse ladite résignation ; Suzanne Gallier refuse également au nom de ses enfants. Les deux soeurs décident de vendre ledit office au bénéfice commun des parties.


        • 3 E 37/283 - 

          19 août-26 octobre 1613.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          345 vues  - 19 août-26 octobre 1613. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          345 vues

          Présentation du contenu :

          - 19 août : Estienne Bran, sieur de la Grand Maison, élu pour le roi en l'élection de Fontenay, afferme pour 3 ans à Jehan Bonnet, apothicaire à Fontenay, la maison, colombier et jardin appelée Microuze sise derrière le faubourg Saint Martin à Fontenay.
          - 21 août : Claude Gallier, demeurant à Fontenay, veuve de Jehan Picard, écuyer, sieur de la Tousche Mouraud, trésorier général de France en la généralité de Poitiers ; et Susanne Gallier, épouse et procuratrice de Jehan Garnier, sieur de la Guerrinyere, conseiller du roi en sa cour de parlement de Bretagne ; filles et héritières de défunt André Gallier, écuyer, sieur de Guinefolle, président et conseiller pour le roi en l'élection de Fontenay, vendent à André Garipauld, sieur de la Maynaudière, demeurant à Sainte Hermine, comme ayant charge de Jehan Garipauld, écuyer, sieur de la Fournière, son frère, et de Judith Bereau femme dudit Jehan, l'état et office de président et conseiller pour le roi en l'élection de cette ville, qui fut audit feu sieur de Guinefolle, pour 15.000 livres tournois. (vues 38 à 44)
          - 23 août : procès-verbal de visite de bâtiment. (vues 45 à 48)
          - 7 septembre : Janne Robert, demeurant à Fontenay, veuve de Jacob de Modon, écuyer, sieur de la Roche Biraud, afferme pour 5 ans à René Imbert, marchand demeurant au village de la Treille à Saint Hilaire du Bois, la métairie de la Bremaudière à Thouarsais.
          - 16 septembre : P. Texier, demeurant au faubourg Saint Nicolas de Fontenay, fermier des chevaux de relais, louage et traversée de la ville et faubourg de Fontenay, associe pour moitié en ladite ferme, Baptiste Cailleau, demeurant à Fontenay.
          - 21 septembre : marché de construction. (vues 82 et 83)
          - 24 septembre : testament de Françoise Baron, demeurant au village du Mazeau paroisse de Saint Michel le Cloucq, veuve de Philippe Jounot. (vues 89 et 90)
          - 6 octobre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan Nau, cordonnier à Fontenay, fils d'Hilaire Nau, marchand cordonnier au bourg de Saint Hilaire sur l'Autise, et de Perete Moreau, avec Madeleine Asnereau, demeurant à Fontenay (assistée de Putiphar Asnereau, régent, son frère), fille des feus André Asnereau, marchand, et Catherine Duboys, du bourg de Bournezeau. (vues 105 et 106)
          - 9 octobre : Jehan Augain, cordonnier à Fontenay, prend en apprentissage pour 2 ans Jacques Gautereau, fils de feu Daniel Gautereau et de Janne Chambrelain (remariée avec Jehan Merland, fournier).
          - 18 octobre : échange par lequel Henry Vernede, écuyer, sieur du Bouildroux, demeurant Fontenay, cède à Jacques Ranfray, sieur du Millerou, demeurant à la Dive paroisse de Triaize, le tiers par indivis appartenant audit Vernede comme donataire de feue Janne Ranfray sa femme, de tous les domaines de ladite feue, de l'estoc paternel seulement, tant de ceux dont elle était propriétaire que de ceux dont Gillette Voysin sa mère jouissait par usufruit, et reçoit les droits de dunes appelés les Rollandières et Millerou, que ledit Ranfray a droit de prendre en la paroisse de Saint Aubin la Plaine, échus audit Ranfray par partage avec ses cohéritiers en la succession de feu Jehan Ranfray son père.
          - 19 octobre : Henry Vernede, cède à Mathurin Ranfray, sieur de la Ramée, demeurant au bourg de Luçon, les droits de dîmes appelés les Rollandières et Millerou à Saint Aubin la Plaine.
          - 19 octobre : Jehan Thubin, sieur de Sérigné, y demeurant paroisse de Foussais, vend à Jehan Delacourt et Samuel Querquy, marchands à Marans, et à Laurens Thibaudes leur associé absent, 20 tonneaux de froment (75 livres par tonneau), 40 tonneaux de baillarge (45 livres par tonneau) et 10 tonneaux de seille (60 livres le tonneau), mesure de Fontenay-le-Comte, à raison de 48 boisseaux par tonneau, qu'il livrera dans un mois au port de Maillé et à Damvix.
          - 26 octobre : François Boexon, religieux de l'abbaye de la Grainetière, y demeurant et prieur au prieuré de Notre-Dame de Fors, afferme pour 5 ans à Antoine Gordien, laboureur à charrue, demeurant à Saint Luc paroisse de Pissotte, une petite métairie audit Saint Luc, dépendant du prieuré de Fors. (vues 140 et 141)
          - 26 octobre : Jacques Guillemineau, prêtre, est curé de l'église paroissiale de Saint Rémi de Pissotte. (vues 142 et 143).


        • 3 E 37/283 - 

          26 octobre-9 décembre 1613.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          345 vues  - 26 octobre-9 décembre 1613. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          345 vues

          Présentation du contenu :

          - 26 octobre : Louis Gardet, marchand, sa femme Marie Chabosseau, et leurs enfants Pierre Gardet, demeurant tous à Vouvant, Helies Gardet, apothicaire à Coulonges, et Loys Gardet, marchand à La Rochelle, vendent à Leon Chabot, maître orfèvre à Fontenay, pour 1.500 livres, la métairie de la Clavelière au village dudit lieu, à Mervent. (vues 146-147)
          - 30 octobre : Jehan Bousseau, prêtre, est chapelain de la chapelle fondée par feu Mathurin Soullet et Catherine Royne, desservie en l'église de Saint Rémi de Pissotte.
          - 3 novembre : testament de Leon Chabot, orfèvre demeurant à Fontenay, époux de Catherine Pybelleau. Il y cite divers neveux et nièces. (vues 184 et 185)
          - 10 novembre : partage de la succession de feu François Collin, laboureur à bras au bourg de Pissotte, époux de Perette Esteneau, entre leurs trois filles : Françoise Colin, femme d'Aubin Lussault, laboureur à charrue au bourg de Pissotte ; Renée Colin, épouse d'André Texier, laboureur à bras au Beugnon-Potereau à Sérigné ; Jaquette Colin, épouse de Jehan Jarreau, laboureur à charrue au bourg de Pissotte.
          - 10 novembre : donation mutuelle entre Pierre Babin, sieur de la Roussière, et sa femme Françoise Brunet, demeurant à Fontenay.
          - 11 novembre : Pierre Massé, sieur du Mazeau, demeurant à Frontenay en Saintonge, époux de Claude Vinet, vend à Mathurin Agroué, sieur de la Tourtelière, demeurant au bourg de L'Orbrie, une maison et métairie sise sur le port du Mazeau, à Saint Sigismond.
          - 13 novembre : Jehan Collard, prêtre, bachelier en. . . . . . , prieur de Lethon, vicaire général de l'évêque de Maillezais, demeurant au prieuré de Saint Pierre le Vieux de Maillezais.
          - 16 novembre : Jehan Macoing, maître tailleur de pierres à Fontenay, associé pour moitié au bail à rabais des réparations des murailles de Fontenay qui a été fait par les maire et échevins de Fontenay, associe pour moitié en sadite moitié Jehan Cousturier et Mathurin Rousseau, tailleurs de pierres à Fontenay.
          - 4 décembre : Pierre de Gacougnolles, fermier du jeu de paume de Fontenay-le-Comte, transporte à Pierre Lebouleux, marchand à Fontenay, la ferme à lui faite le 20 octobre 1608 (Gouyn et Robert, notaires royaux à Fontenay) dudit jeu de paume, par Jehan Favre, sieur du Chiron, comme ayant charge de Jacob Rayneteau, sieur dudit jeu de paume, pour 350 livres par an.
          - 4 décembre : Pierre Leboulleux reconnaît avoir pris cette ferme du jeu de paume à la prière et requête de Joseph Levesque, archer du vice-sénéchal de Fontenay, et s'en désiste au profit dudit Levesque.
          - 5 décembre : Simon Bazin, demeurant au bourg d'Auzay, comme procureur de Jacques Rochereau, clerc tonsuré du diocèse de Maillezais, pourvu du prieuré de Notre-Dame d'Auzay, ordre de Saint Benoist, évêché dudit Maillezais, en prend possession en présence de Claude Grolleau, prêtre, curé d'Auzay.
          - 7 décembre : testament de Louys Barrion, laboureur demeurant au bourg de Charzais. Fait "a cause de mon vieil age qui est de quatre vingt ans et plus je soye decrepit et sur le bord de ma fosse". (vues 271 et 272)
          - 9 décembre : Perette Goguet, demeurant à Fontenay, veuve de Mathieu de Vendée, écuyer, sieur dudit lieu et de Biossais, ayant procuration de son fils Paul de Vendée, écuyer, sieur dudit lieu, de Bourneau, des Tousches et de Biossais, vend à Guillaume Chatevayre, procureur au siège royal de Fontenay, pour 4.000 livres, la métairie appelée le Grand Portal au village des Granges, à Charzais.


        • 3 E 37/283 - 

          19-31 décembre 1613.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          345 vues  - 19-31 décembre 1613. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          345 vues

          Présentation du contenu :

          - 19 décembre : François Raynard, sieur de la Grange, demeurant au bourg d'Auzay, et sa femme Jacquette Bourgnon, vendent à Simeon Pichard, apothicaire à Fontenay, la métairie de la Maroterie, au bourg d'Auzay.
          - 26 décembre : Jacques Gouyn, demeurant au bourg de Bournezeau, cède à René Le Franc, écuyer, sieur du Plessis, et à Jehan Tabarit, sieur des Humeaux, demeurant à Saint Laurent de la Salle, la maison de la Grolonnière au bourg de Bournezeau.
          - 26 décembre : René Le Franc et Jehan Tabarit, cèdent ladite maison de la Grolonnière, à David Douyn, notaire en court lay, demeurant au bourg de La Chapelle Thémer, en échange de la maison noble et seigneurie de Belleville paroisse de Thouarsais, que ledit Douyn a eue par échange dudit Jacques Gouyn son neveu, qui l'avait eut à titre successif de feue Thomace Charrier son aïeule.
          - 26 décembre : René Le Franc et Jehan Tabarit, cèdent la maison noble et seigneurie de Belleville, à René Gaborin, écuyer, sieur de Thouarsais, y demeurant, en échange de la moitié appartenant audit Gaborin des terrages du sixte qui relèvent de Saint Laurent de la Salle.
          - 28 décembre : Raoul Vernede, sieur de Villeneufve, demeurant à Fontenay, afferme pour cinq ans à Jehan et Aubin Turpault, frères, laboureurs à charrue au bourg de Pissotte, la métairie de la Pointe au bourg de Charzais.
          - 31 décembre : transaction entre Marie Levesque, femme de René de la Boucherie, sieur du Guy (y demeurant, à Saint Denis du Payré) et du Fief Greffier, et son frère Helies Levesque, sieur de la Boylinyère, demeurant à la maison de Voureilles à Chasnais ; ils sont enfants des feus Moyse Levesque, sieur du Barré et Marie Nicou.


        • 3 E 37/282 - 

          Année 1613.
          -Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          451 vues  - Année 1613. -Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          451 vues

          Présentation du contenu :

          - 30 (mois omis) : Nicolas Viete, sieur de la Mothe, demeurant en son hôtel noble de la Groie de Pissotte, donne procuration pour récuser, dans un procès contre Michel et Pierre Brisson : Jehan Favre, lieutenant général à Fontenay-le-Comte, et Abraham Gateau, assesseur à Fontenay, parce qu'ils ont procès avec ledit constituant ; André Gallier, Pierre Cougnac et Gaudin, avocats audit siège, Jehan Besly, avocat du roi audit siège, Julien Collardeau, Hilaire Vernede, Pierre Gateau l'aîné, Pierre Gateau le jeune, Estienne Robin, Rambaud, Pierre Francoys, Joachim Billaud, Arthus Petiteau et autres avocats dudit siège, la plupart étant ennemis dudit constituant. (vues 60 et 61).


        • 3 E 37/284 - 

          3-11 janvier 1614.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          494 vues  - 3-11 janvier 1614. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          494 vues

          Présentation du contenu :

          - 3 janvier : Antoine Regnaudin, marchand droguiste demeurant au faubourg des Loges de Fontenay-le-Comte, accepte l'adjudication à lui faite par les Maire et Echevins de Fontenay, pour 77 livres et pour l'année présente, de la ferme du Poix du Roi dépendant du revenu de ladite maison de ville.
          - 5 janvier : Guillaume Manceau, sieur de la Pougneterye, demeurant à la Bretelière paroisse de Saint Étienne châtellenie de Chantemerle, et sa femme Suzanne Reveau, vendent pour 3510 livres à Pierre Robert, procureur au siège et sénéchaussée de Fontenay la maison et métairie de la Brissonnerye, alias appelée des Anchosses, au bourg de Fontaines.
          - 5 janvier : contrat de mariage (solennités de l'Eglise ; présent notamment Pierre Barbotin, prêtre, frère du pro-parlé) de Baptiste Barbotin, sellier, fils de Jehan Barbotin, marchand, et de Pernelle Biron, du bourg de Matha au ressort de Saint Jean d'Angély, avec Gabrielle Gaufreteau, demeurant au logis de René Tapin, sieur de la Croix Blanche, au faubourg de Fontenay, fille de Mathurin Gaufreteau et de feue Andrée Bouton, du village de Puypautier paroisse de Menomblet. (vues 20 à 23)
          - 6 janvier : Gabriel de Chasteaubriant, chevalier de l'ordre du roi, gentilhomme ordinaire de sa chambre, comte de Grassay, seigneur des Roches-Baritaud, y demeurant paroisse de Saint Germain de Prinçay, et sa femme Charlotte de Sallo, dame de la Cornetière, l'Isle Bernard et Bouchardière, donnent reçu à François Gazeau, sieur de la Crulière, demeurant à La Mothe Achard, comme procureur de Renée Violeau, veuve de Julien Saulnier, fermier du lieu noble, terre et seigneurie de la Granjouère paroisse de Saint Julien des Landes, tutrice de leurs enfants, de 1500 livres, que ledit feu Saulnier devait à Leon de Sainte More, chevalier, seigneur baron de Montauzier, époux de Marguerite de Chateaubriand, pour la ferme de la dernière année de ladite terre et seigneurie de la Granjouère.
          - 8 janvier : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan Carrel, apothicaire, étant à Fontenay, fils d'Alphonse Carrel, marchand à Montpellier, et d'Yzabeau Dumas, avec Catherine Chaumont, fille de feu Jehan Chaumont et de Judith Poybelleau. (vues 32 à 35)
          - 8 janvier : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Vincent Veillon, laboureur à bras au faubourg du Marchou de Fontenay, avec Madeleine Gaulchier, demeurant à Fontenay, fille des feus François Gaulchier et Jehanne Charruyau demeurant au village de Laustrie à La Jaudonnière. (vues 36 et 37)
          - 8 janvier : testament d'André Vernede, sieur de la Pointe (vues 38 et 39).
          - 9 janvier : échange par lequel, contre une maison à Fontenay et 1500 livres, Gabrielle et Jehanne Alleaume, soeurs, demeurant à Fontenay, cèdent à Jacob Genay, marchand à Fontenay, le grand logis des Trois Piliers situé à Fontenay, non compris le corps du petit logis et les deux tiers de l'étable du petit logis.
          - 10 janvier : testament de Suzanne de Machecoul, demoiselle, demeurant en la maison noble de Boisvert à L'Hermenault. (vues 48 et 49)
          - 11 janvier : partage entre leurs enfants de la succession de Jehan Beraud et de Marie Jourdain sa femme.
          - 11 janvier : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Mathurin Bernard, sellier, demeurant à la maison noble de Beaulieu paroisse de L'Hermenault, fils de feu Pierre Bernard, laboureur à charrue, et de Louyse Nourrisson, avec Anne Bouheron, demeurant au faubourg de Fontenay, fille de feu Jehan Bouheron, tailleur d'habits, et de Marguerite Moreau. (vues 52 et 53).


        • 3 E 37/284 - 

          12 janvier-6 février 1614.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          494 vues  - 12 janvier-6 février 1614. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          494 vues

          Présentation du contenu :

          - 12 janvier : Marie Letard, demeurant à Fontenay-le-Comte, veuve de Pierre Brisson, partage ses biens entre son fils Nicolas Brisson, sieur de la Baudrière (il a notamment la maison et métairie de la Baudrière à Antigny), demeurant au Retail paroisse de Saint André, et les enfants de sa fille feue Catherine Brisson, et de Jehan Besly, conseiller et avocat du roi à Fontenay.
          - 13 janvier : Catherine Cornu, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, veuve de Jacques Varenne, sieur de la Gaignollière, et René de la Varenne leur fils, unique héritier, vendent à François Joly, marchand, demeurant au bourg de Saint Jean de La Chaize le Vicomte, le quart appartenant à René Varenne, à cause de son défunt père, d'une métairie appelée la Gaignollière, dite Septembrellière, aux Essarts, par indivis avec ledit Joly auquel appartiennent les autres portions, tenu noblement du fief de la Septembrellière appartenant audit Joly.
          - 17 janvier : partage de la succession de défunts Pierre Nicou, sieur de la Nicolière, et Nicole Cantet sa femme (qui s'étaient fait don mutuel le 15 septembre 1602), entre leurs enfants : Jehan Nicou, sieur de la Nicolière, conseiller et élu pour le roi en l'élection des Sables d'Olonne, y demeurant, André Nicou, sieur de la Mesleray, élu particulier de Mareuil, demeurant au village de Moricq paroisse d'Angles, feu Pierre Nicou, sieur du Vivier, dont la veuve Judith Bereau est remariée avec Jehan Garipauld, sieur de la Fournyere, conseiller du roi et président en l'élection de Fontenay, y demeurant, représenté par Jehan Nicou son fils, Marie Nicou, femme de Moyse Levesque, sieur du Barré, tous deux décédés et représentés par leurs enfants, Anne Nicou, femme de François Gordien, conseiller du roi et lieutenant en l'élection des Sables d'Olonne.
          - 21 janvier : François Boexon, religieux de l'abbaye de la Grainetière, prieur du prieuré Notre-Dame de Fors, y demeurant, vend 110 boisseaux de blé à Leonard Bigot, sergent royal à Fontenay (le 17 avril 1619, Jehan Villattes est prieur du prieuré Notre-Dame de Fors).
          - ler février : Jehan Thubin, sieur de Sérigné, y demeurant paroisse de Foussais, vend à Pierre Gendron et David Rié, marchands à Marans, 20 tonneaux de froment (90 livres le tonneau) et 40 tonneaux de baillarge (54 livres le tonneau) qu'il leur fera transporter au port de Maillé dans un mois.
          - ler février : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Louys Robin, laboureur à bras, demeurant au bourg du Langon, veuf d'Ozanne Lucas, avec Louyse Bouillaud, demeurant à Fontenay, veuve de Nicolas Texier. (vues 102 et 103)
          - 5 février : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan Garsonnet, fils d'André Garsonnet, marchand, demeurant au village de la Prouillère paroisse de Saint Hilaire sur l'Autise, et de feue Janne Martineau, avec Jehanne Texier, fille de Jehan Texier, fileur de laine, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, et de feue Mathurine Chipault.
          - 6 février : Simon Chemynée, chevalier de l'Ordre de Saint Jean de Jérusalem et Grand Prieur d'Aquitaine, fait donation à Gabriel Dorin, chevalier dudit ordre, sa vie durant et pour les bons et agréables services qu'il lui a faits, du lieu, seigneurie et maison noble de Billé, paroisse de Corbaon, évêché de Luçon.


        • 3 E 37/284 - 

          15 février-mars 1614.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          494 vues  - 15 février-mars 1614. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          494 vues

          Présentation du contenu :

          - 15 février : donation mutuelle entre Pierre Thomas, sieur de Marigny, conseiller du roi et son lieutenant général criminel à Fontenay-le-Comte, et sa femme Janne de Verinaud.
          - 24 février : Samuel Bonnin, sieur de la Vallée, y demeurant au bourg de Curzon, déclare à Julien Brunet, sieur d'Allemagne, Bénigne Baudouin et François Ragois, collecteurs l'année dernière des impositions de Fontenay, qu'il n'habite plus Fontenay depuis deux ans et qu'il demeure au bourg de Curzon, il ne peut donc être imposé à Fontenay. Les collecteurs, en acceptant, déclarent toutefois "qls nont oncques entendu approuver la quallitté de noble que sçattribue led Bonnin".
          - 28 février : procès-verbal de visite de bâtiment. (vues 160 et 161)
          - 6 mars : Marie Brisson, dame de la Florencière, demeurant à Fontenay, comme ayant charge de Jacques Salo, écuyer, sieur de Beauregard, son fils, prieur commendataire et seigneur châtelain du prieuré, terre et seigneurie des Moutiers, afferme pour cinq ans à Pierre Landoys, procureur fiscal de la châtellenie de Moutiers les Mauxfaits, y demeurant, le revenu temporel dudit prieuré, terre et seigneurie des Moutiers.
          - 6 mars : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jacob Diacre, marchand brodeur, demeurant à Fontenay, fils de feu Jacob Diacre et de Marie Moreau, avec Janne Rousseau, fille de Guillaume Rousseau, marchand cordonnier, et de Janne Chaigneau, demeurant à Fontenay. (vues 173 et 174)
          - 10 mars : Jehan Robert, Claude Martin et François Girard ses associés, fermiers généraux du droit du huitième du vin qui se vend en détail dans toutes les paroisses de l'élection de Fontenay, afferment pour cinq ans et demi à Pierre Joly, marchand orfèvre à Fontenay, ledit droit pour la ville et faubourg de Fontenay et pour le bourg et paroisse de Luçon, pour 3.300 livres par an.
          - 12 mars : Pierre Robert, Pierre Joly, Roch Durand et Pierre Corbier, assoyeurs des tailles de Fontenay cette présente année, remettent les rôles à Michel Belluet, chirurgien, l'un des collecteurs.
          - 17 mars : testament de Marie Charrier, demeurant à Fontenay, épouse de Pierre Vion, tailleur d'habits. (vues 224 et 225)
          - 22 mars : Jehan Robert, d'Auxerre, associé en la ferme générale des huitièmes de l'élection de Fontenay et fermier l'année présente du droit du dixième du vin qui se vend en détail en cette ville et faubourg, afferme à Jacques Bernardeau, Pierre Voysin, François Mothe et Antoine Girard, demeurant au faubourg de Fontenay, ledit droit du dixième du vin vendu en détail au faubourg du Puy Saint Martin (délimité avec précisions dans l'acte). Le 24 avril 1614, les quatre susdits associent pour 1/5 en leur ferme Michel Robin, marchand demeurant au faubourg du Puy Saint Martin de Fontenay.
          - 26 mars : Robert et Joly, notaires royaux à Fontenay, se sont transportés en l'hôtellerie où pend pour enseigne l'Image de Saint Julien sous la halle de Fontenay. Ils y ont trouvé André Egonneau, procureur au siège royal de Fontenay, "gisant au lict malade et sain de son entendement", qui remet sa charge de procureur entre les mains des officiers de la justice ordinaire dudit siège, et les supplie d'y nommer Pierre Senon, praticien, son beau-frère.
          - 31 mars : partage de la succession de feu Couard Bazin et Françoise Bernegoyau sa femme, entre leurs enfants : Thimothée Bazin, marchand au bourg de Maillé, et Catherine Bazin, femme de René Meigner, marchand à Fontenay.


        • 3 E 37/284 - 

          Avril-27 mai 1614.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          494 vues  - Avril-27 mai 1614. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          494 vues

          Présentation du contenu :

          - 7 avril : donation mutuelle entre Laurent Pasquaud, procureur au siège royal de Fontenay-le-Comte, et Catherine Brand sa femme.
          - 9 avril : Hilaire Vernede, sieur du Bouildroux, avocat au siège royal de Fontenay, y demeurant, Jacques Tabarit, sieur des Ouillères, y demeurant paroisse de Saint Laurent de La Salle, comme père et loyal administrateur d'Abel Tabarit son fils, et comme curateur de Marie Vernede sa femme, fille et héritière de feu François Vernede, sieur de Chandoré, Joachim Vernede, sieur de Bretignolles, demeurant à Foussais, Raoul Vernede, sieur de Villeneufve, demeurant à Fontenay, David Grignon, sieur du Courtyou, époux de Marie Vernede, tous héritiers de défunt André Vernede, sieur de la Pointe, en partagent la succession (Hilaire Vernede a notamment le moulin à draps de Pierre Blanche), à la suite, du 12 avril 1614, Madeleine Frouard, soeur utérine dudit feu André, épouse de François Cailleau, sieur de la Biaillère, ratifie le partage.
          - 18 avril : Jehan Bosne, marchand à Fontenay, afferme pour un an à Jacques Le Geay, écuyer, sieur de la Frezière, vice-sénéchal établi par le roi à Fontenay, Niort et Bas-Poitou, le logis "les Trois Pilliers", tout ainsi que ledit Bosne l'a acquis des filles de Nicolas Alleaume.
          - 21 avril : Aulbin Rapin, conseiller et aumônier du roi, chanoine de Luçon et prévôt de la (illisible) Notre-Dame de Fontenay, demeurant à Luçon.
          - 26 avril : Bonadventure Bourguignon, religieux régulier de l'église cathédrale de Notre-Dame de Maillezais, ordre de Saint Benoist, pourvu en titre du prieuré de Froidfond dudit ordre au diocèse de Luçon, donne procuration dans un procès contre Nicolas Pajot, François Viete, François Morin et Loys Mouraud, se prétendant pourvus dudit prieuré.
          - 26 avril : Pierre Malleray, sieur de la Socelière et d'Ardennes, maire et capitaine de Fontenay, Julien Collardeau, Estienne Bran, David Grignon, Gilles Fradet, échevins et conseillers de la maison commune de Fontenay et ledit Fradet, commis à la recette des deniers d'icelle, passent un marché pour un an avec Nicolas Payneau, voiturier à Fontenay, chargé de l'entretien de la ville, pour six vingt dix livres.
          - 30 avril : Bonadventure Bourguignon résigne en faveur de François Viete, chanoine de l'église cathédrale de Luçon, pourvu dudit prieuré de Sainte Marie Madeleine de Froidfond, par la mort de Charles Gueri.
          - 12 mai : marché entre Pierre Malleray, sieur de la Socelière et d'Ardennes, maire et capitaine de Fontenay-le-Comte, et Gilles Ballon, maître maréchal et ferronnier demeurant au faubourg de Fontenay, qui fera divers poids pour servir aux poids du roi des appartenances de la maison de ville de Fontenay. (vue 345)
          - 26 mai : Pierre Malleray et Jacques Desmoulins, receveurs anciens et alternatifs des tailles en l'élection de Fontenay, Jehan Cochon, receveur des tailles à Niort, Mathieu Bretin, receveur ancien alternatif en l'élection des Sables d'Olonne, Jehan Le Rohier, ancien receveur en l'élection de La Rochelle, Jacques Robin et Jacques Dehillerin, receveurs anciens et alternatifs des tailles en l'élection de Mauléon, Faloux et Jehan Rambaud, receveurs des tailles en l'élection de Thouars, donnent procuration pour être libérés de la taxe faite sur eux par Sa Majesté.
          - Mardi 27 mai : Paul Baffard, clerc du diocèse de Maillezais, prieur commendataire du prieuré de Saint Loys du Sauze, ordre de Saint Benoist, diocèse de Maillezais, sur résignation de Jehan Lespagneul, précédent prieur, avec visa de Jehan Collart, grand vicaire de l'évêque de Maillezais, du 24 des présents mois et an, en prend possession (cérémonie décrite).


        • 3 E 37/284 - 

          28 mai-18 juin 1614.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          494 vues  - 28 mai-18 juin 1614. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          494 vues

          Présentation du contenu :

          - 28 mai : Jehan Tuaudiere, prêtre, curé de Charzais, demeurant au bourg de Montravers élection de Mauléon, afferme pour cinq ans à Pierre Lebouleux et Pierre Vion, marchands demeurant à Fontenay-le-Comte, le revenu temporel de ladite cure sauf la maison presbytérale de la cure.
          - 28 mai : Jehan Garnier, sieur de la Guerinière, conseiller du roi en sa cour de parlement de Rennes, y demeurant, comme procureur de son frère Jacques Garnier, sieur d' Aubigné, avocat en parlement et chanoine de Notre-Dame de Paris, afferme pour cinq ans à Jehan et François Chatevaire, frères, laboureurs à charrue demeurant ensemble au village de la Gajonnière à Saint Martin des Fontaines, la maison noble et seigneurie de la Grange Redoux, à de Saint Martin des Fontaines, pour 300 livre par an.
          - 29 mai : contrat de mariage (solennités de l'Eglise Réformée) de Pierre Picard, tondeur de draps demeurant au moulin Darot paroisse de Saint Maurice le Girard, fils de feu Jehan Picard, marchand, et de Philippes Lelarge, avec Sarra Danjou, demeurant à Fontenay, fille de Jehan Danjou, sergent de la compagnie de gens de pied de M. de la Boulaye, gouverneur et commandant pour le roi en la ville et château de Fontenay, et de Sarra Desloges. (vues 384 et 385)
          - 7 juin : François Anjard, sieur de la Rivyere, archer de la compagnie du vice-sénéchal de Fontenay, ne pouvant assurer son service, se fait remplacer par François Macaud, demeurant à Brillac, paroisse de Chaix.
          - 11 juin : Claude Gallier, demeurant à Fontenay, veuve de Jehan Picard, écuyer, sieur de la Touche Mourault, conseiller du roi et trésorier général de France à Poitiers, et Jehan Garnier, sieur de la Guerinière, conseiller du roi en sa cour de parlement de Rennes en Bretagne, y demeurant, époux de Suzanne Gallier, partagent la succession de défunts André Gallier, sieur de Guinefolle, et Catherine Garipault sa femme, père et mère desdites demoiselles Garnier. Claude Gallier reçoit l'hôtel, maison et hébergement de la seigneurie de métairie de Guinefolle paroisse de Notre-Dame de Fontenay comme préciput et avantage noble lui appartenant du côté paternel, la maison noble, terre et seigneurie du Nizeau paroisse de Saint Jean de Velluire, la seigneurie et métairie de la Lombardière à Nieul sur l'Autise, la maison et seigneurie de la Fortinyère, à Saint Cyr des Gâts, et ses dépendances (seigneurie et métairie du Davy et métairie de la Vallée)à Saint Laurent de la Salle. Suzanne Gallier reçoit le fief, terre et seigneurie des Deux Seigneurs autrefois appelé Grissay, le fief du Petit Puissecq anciennement Prevosteau, la maison noble, terre et seigneurie de la Baudonnyère paroisses de Bourneau et Sainte Radegonde la Vineuse, la maison noble et métairie appelée les Chastelliers à Saint Hilaire sur l'Autise.
          - 15 juin : communautés d'habitants de Fontenay, au sujet du rôle d'imposition : il est précisé que François Clemenceau, médecin, sera exempté comme les autres médecins chargés d'assister les pauvres et les nécessiteux gratuitement, ainsi que de visiter les hôpitaux et l'hôtel dieu. Nombreuses autres situations personnelles examinées.
          - 18 juin : Daniel Masson, sieur de Boisgrollier, président en l'élection de Saint Maixent, offre foi et hommage à Henry de la Cressonnière, sieur dudit lieu, de la Mesnardière et baron du Petit Chasteau, et à cause de sa baronnie du Petit Chasteau, à cause de la maison noble, terre et seigneurie du Tourtron, qu'il a eue à titre d'échange de René Beau, sieur de la Restière, époux de Catherine Robert, et de Marie Morin veuve de Gilles Robert, selon contrat du 21 janvier dernier (Maupetit et Bareau notaires de Loge Fougereuse). Ledit sieur de la Cressonnière en prend acte mais ne peut valider.


        • 3 E 37/284 - 

          25-29 juin 1614.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          494 vues  - 25-29 juin 1614. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          494 vues

          Présentation du contenu :

          - 25 juin : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) d'Estienne Grillard, fouillardeur au bourg de Marans, veuf de Jacquette Texier, avec Ysabeau Roy, fille d'Abel Roy, fouillardeur, demeurant à Marans, et de feue Ozanne Nouzille. (vues 453 et 454)
          - 26 juin : Paul de Vendée, écuyer, sieur dudit lieu, y demeurant à Payré, et de Biossais, vend à Simon Aulmon, meunier demeurant au moulin du château de Fontenay-le-Comte, les deux moulins à vent appelés les Moulins Lyot, à Charzais.
          - 26 juin : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan Bretin, sieur de la Mothe, demeurant en la maison noble de la Brosse à Avrillé, fils des feus Pierre Bretin, sieur de la Beraudière, procureur fiscal de la châtellenie de Moutiers les Mauxfaits, et Jehanne Tusseau, avec Suzanne Misere, demeurant au bourg de Poiroux, fille des feus Aubin Misere, sieur des Groyes, avocat au siège royal de Fontenay, et Gabrielle Cornu. (vues 461 et 462)
          - 26 juin : François Viete, chanoine de l'église cathédrale de Luçon, chapelain de la chapellenie des Jousseaulme desservie en l'église de Monsireigne, donne procuration pour résigner sa chapellenie. En sera pourvu celui qui sera présenté par les hoirs et héritiers et plus proches parents de feu Jean Jousseaulme, sieur de la Potulière.
          - 27 juin : marché entre Gilles Ballon et Pierre Lalay, fondeur, demeurant au bourg de Busserolles en Périgord, qui travaillera à faire les poids en la maison dudit Ballon. (vues 469 et 470)
          - 27 juin : Jehan Breton, prieur, et frère Mathieu Gaignerot, religieux du couvent de l'Ordre des Frères Prêcheurs de Fontenay.
          - 28 juin : acte semblable, prévoyant la suppléance d'Anjard, pendant sept ans, par Jacques Bonnaud, sergent royal à Fontenay.
          - 28 juin : Paul Baffard, prieur du prieuré de Sauze à Pissotte, passe accord avec Daniel Pitoys et Marie Alleaume sa femme, fermiers dudit prieuré.
          - 29 juin : Pierre Joly, fermier du droit du huitième du vin qui se vend en détail en cette ville et faubourg de Fontenay, afferme à Maixent Chevallier, demeurant à Fontenay, ledit droit pour le vin vendu "en la prée" de cette ville aux trois foires qui s'y tiendront chacune des quatre années à la Saint Venant, Saint Jean Baptiste et Saint Pierre d'Août", pour 24 livres par an.


        • 3 E 37/285 - 

          Juillet 1614.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          472 vues  - Juillet 1614. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          472 vues

          Présentation du contenu :

          - 9 juillet : René de Talensac, chevalier, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi, gouverneur et sénéchal de La Rochelle, sieur de Londrières, baron de Mareuil et la Vieille Tour, et châtelain de la Jaudouynière, la Sallière et la [Berthevinière], demeurant au château de Mareuil, vend à Philippe Thomas, écuyer, sieur de la Brechoire, y demeurant, à Saint Hilaire du Bois, le fief noble de la Passevinyère à Saint Hilaire du Bois.
          - 9 juillet : transaction entre les enfants et héritiers de feu René de la Pelletrie, sieur de Fremiers, et de Catherine Massé : feue Françoise de la Pelletrie, épouse d'Abel Gendron puis de Jehan Turcaud, Jacques de la Pelletrie, René de la Pelletrie, feue Janne de la Pelleterie, épouse de Jonas Vincenault, Suzanne de la Pelleterie, épouse de Jehan Besly, maître chirurgien demeurant à Saint Michel en l'Herm, Charlotte de la Pelleterie, épouse de Jacques Ferrant, demeurant au bourg d'Antigny, feue Renée de la Pelleterie.
          - 12 juillet : Jehan Garnier, sieur de la Guerinière, conseiller du roi en sa cour de parlement de Rennes, y demeurant, afferme pour six ans (2.200 livres par an) à Jehan Godereau, sieur de la Maison Neufve, y demeurant paroisse d'Auzay, la terre et seigneurie de Sainte Radegonde, la terragerie et seigneurie du Coudray et de Fourchaud, les métairies de la Haute et Basse Baudoinnière, et borderie et moulin à vent et à eaux dudit lieu, la dixième partie de la métairie de la Rivière du Coudray, la métairie ou bordage de la Miletière du Bois à Bourneau, la terre, seigneurie, métairie et borderie de la Vaudieu, à Bourneau, et généralement tout ce qu'il possède à Sainte Radegonde, Bourneau et environs.
          - 13 juillet : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan Jousselin, soldat de la garnison du château de Fontenay-le-Comte, fils de feu René Jousselin, marchand, et d'Elisabeth Estavard, du bourg de Mauzé au pays d'Aunis, avec Suzanne Moreau, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, fille des feus Laurent Moreau et Marie Mercier. (vues 36 et 37)
          - 14 juillet : Jacques Helies, sieur de Surin et du Boisroux, demeurant au Chastenay Luneau, à Saint Valérien, et sa femme, Janne de la Cressonnière, cèdent par échange à Jehan Garnier, sieur de la Guerinière, conseiller du roi en sa cour de parlement de Rennes, y demeurant, la maison noble, terre et seigneurie de Surin, au bourg de Surin; ils reçoivent en échange la maison noble et métairie de la Grange Redoux, paroisse de Saint Martin des Fontaines, et 24.000 livres.
          - 20 juillet : accord sur la succession de Catherine Ayrault, décédée en avril 1566, mariée avec Jehan Bouhier, sieur de Langle, puis avec Jacques Aubert, écuyer, sieur de la Normandelière, mort en mai 1569.
          - 26 juillet : Philibert de Thurin, sieur du Plessis Aumere et du Gué de L'Hermenault, conseiller du roi en sa cour de parlement de Rennes, y demeurant et présent à Fontenay, afferme pour cinq ans à Denis et Antoine Vincent, père et fils, laboureurs à charrue au bourg de Sérigné, la métairie appelée Juchegrolle dépendant de la seigneurie du Gué de L'Hermenault.
          - 26 juillet : marché de construction. (vues 99 et 100)
          - 30 juillet : Bénigne Baudouin, Nicolas Baron, François Ragois et feu Julien Brunet, étaient collecteurs l'année précédente des tailles de Fontenay.


        • 3 E 37/285 - 

          Août-4 octobre 1614.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          472 vues  - Août-4 octobre 1614. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          472 vues

          Présentation du contenu :

          - 9 août : Philibert de Thurin, afferme pour cinq ans à Michel Boyvereau, marchand, demeurant au bourg de L'Hermenault, et à Estienne Chastain, marchand au faubourg des Loges de Fontenay-le-Comte, la maison noble, terre et seigneurie du Gué de L'Hermenault, près dudit bourg, pour 800 livres et deux barriques de vin par an.
          - 23 août : Mathurin Bertaud, procureur et syndic de la communauté des procureurs du siège royal de Fontenay, s'accorde avec Jehan Renaud, notaire des baronnies de Vouvant et Mervent, demeurant à Mouzeuil, comme procureur de Barthelemy Renaud son fils, pour lui rembourser les frais et dépenses qu'il a faits à la poursuite de l'office de rapporteur et certificateur des saisies et criées d'héritages, et de procureur postulant audit siège, ledit office demeurant à la communauté des procureurs du siège royal de Fontenay.
          - 25 août : contrat de mariage (solennités de l'église réformée) de Jehan Vatable, ministre du Saint Evangile en l'église de Coulonges les Royaux, fils d'Antoine Vatable, ministre du Saint Evangile au bourg de La Chaume, et de Marie Malivoire, tous deux représentés par leur fils Pierre Vatable, pasteur de l'église réformée de Saint Hilaire sur l'Autise et Foussais, avec Catherine Le Roy (signe Roy), demeurant au bourg de L'Orbrie, fille de Jacob Le Roy, sieur du Puy, et de feue Claude Agroué.
          - 29 août : Nicolas Viete, sieur de la Groie, substitut du procureur du roi à Fontenay, afferme à Pierre Mathon, sieur des Mothay, demeurant à Fontenay, de la Saint Michel prochaine jusqu'à la Saint Jean Baptiste prochaine, une partie du logis où ledit Viete fait sa résidence à Fontenay.
          - 20 septembre : Pierre Malleray, sieur de la Socelière, maire et capitaine de Fontenay, fait donation aux habitants de la religion réformée de Foussais, représentés par Jehan Cant, sieur de Maigresourit, et par Jehan Thubin, sieur de Sérigné, d'une pièce de terre qu'il avait acquise des héritiers de feu Hilaire Febvre, située au village de la Buardière, où les habitants de la religion réformée de Foussais ont fait construire leur temple, à charge pour eux de n'utiliser ce lieu que pour l'exercice de leur religion.
          - 27 septembre : Nicolas Viete, sieur de la Groie, substitut du procureur du Roi à Fontenay, y demeurant, afferme pour trois ans à Pierre Malleray, sieur de la Socelière, maire et capitaine de Fontenay, une partie du logis où ledit Viete fait sa résidence, pour 100 livres par an.
          - 28 septembre : donation mutuelle entre Isaac Grenaille et Suzanne Leboulleux sa femme, demeurant aux Loges faubourg de Fontenay.
          - 29 septembre : donation mutuelle entre Henry Vernede, écuyer, sieur du Bouildroux, et Louise de Manoury sa femme.
          - 4 octobre : Jacques Migault, archer de la compagnie du vice-sénéchal de Fontenay, établi à Niort, y demeurant, transporte à Pierre Joly, orfèvre à Fontenay, la somme de 100 livres à lui due par François Malleray, receveur du taillon à Fontenay, pour ses gages d'avril à septembre 1614.
          - 4 octobre : Ysaac Petitpas, demeurant à La Rochelle, vend à Pierre Joly, orfèvre à Fontenay, 100 tonneaux de blé froment nouveau, à raison de 66 livres le tonneau.


        • 3 E 37/285 - 

          6 octobre-9 novembre 1614.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          472 vues  - 6 octobre-9 novembre 1614. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          472 vues

          Présentation du contenu :

          - 6 octobre : Isaac Peugné, sieur du Petit Louvre, archer du vice-sénéchal de Fontenay-le-Comte, y demeurant, vend à Paul Ploegers, flamand, demeurant à La Rochelle, 28 barriques d'eau-de-vie loyale et marchande, à 69 livres chacune.
          - 15 octobre : échange entre Marin Lucas, marchand de Laval, et Giraud Ricard, marchand muletier demeurant à Toulouse. Lucas cède à Ricard 548 aulnes 3/4 de toile de Laval blanche, Ricard cède à Lucas 12 balles de plume pesant 1800 ou 2000 livres.
          - 22 octobre : Jacques Baudouyn, archer de la compagnie du vice-sénéchal de Fontenay, donne procuration pour résigner son état d'archer et y pourvoir Jehan Laiguiller.
          - 23 octobre : testament de Suzanne Denis, native de la Chapelle Beraud paroisse de Saint Michel le Cloucq, demeurant en la maison de Jacques Pager, élu pour le roi à Fontenay, veuve de Bran. (vues 289 et 290)
          - 23 octobre : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Claude Esnard, praticien, demeurant à Fontenay, fils de feu Jehan Esnard, archer de la compagnie du vice-sénéchal de Fontenay, et de Marguerite Garsaud, avec Marie Billaud, fille de Sébastien Billaud, marchand, et de Françoise Amiaud, demeurant au faubourg de Fontenay. (vues 292 et 293)
          - 25 octobre : Pierre Augis, sieur de la Gargouillière, demeurant au bourg du Gué de Velluire, afferme pour cinq ans à Jacob Pelletier, marchand, demeurant audit bourg, le logis "Le Cheval Blanc", au Gué de Velluire.
          - 4 novembre : René Terry, archer de la compagnie du vice-sénéchal de Fontenay, y demeurant au faubourg du Puy Saint Martin, cède son état d'archer à Pierre Ferret, demeurant au bourg de Longèves.
          - 4 novembre : Jacques Fourneau, demeurant au bourg de Bourneau, promet de livrer et mettre en oeuvre au moulin à eau de la seigneurie du Gué de L'Hermenault, près de la seigneurie appartenant à Philibert de Thurin, de nombreux matériaux (détaillés dans l'acte).
          - 7 novembre : Hilaire Mesnard, adoubeur de corps humains, demeurant au bourg de Charzais.
          - 8 novembre : Guillaume Testaud, prêtre du diocèse de Luçon, demeurant à Fontenay, chapelain de la chapellenie des Bouynières desservie à l'autel Saint Laurent en l'église paroissiale de Saint Hilaire de Sérigné, feu Jehan Bousseau, prêtre, ancien pourvu de ladite chapellenie.
          - 8 novembre : Nicolas Viete, sieur de la Mothe, échevin de la maison commune de Fontenay, avocat au siège royal dudit lieu, demeurant en l'hôtel noble de la Groie de Pissotte, afferme pour cinq ans à Nicolas Menenteau, marchand demeurant au bourg de Mouzeuil pour 30 livres par an, l'hôtellerie du Cheval Blanc au bourg de Mouzeuil.
          - 8 novembre : donation mutuelle entre Jehan Joly, laboureur à charrue, et sa femme Marie Rousseau, demeurant au bourg de Longèves.
          - 9 novembre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Mandé Chaigneau, fils de feu Pierre Chaigneau, boucher, et de Jehanne Payraudeau, demeurant au faubourg du Marchou de Fontenay, avec Marie Grenet, fille de Gabriel Grenet, marchand boucher, et de Marie Desgranges, demeurant au faubourg du Puy Saint Martin de Fontenay, Marie Grenet était veuve de Jehan Patarin. (vues 348 et 349).


        • 3 E 37/285 - 

          15 novembre-décembre 1614.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          472 vues  - 15 novembre-décembre 1614. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          472 vues

          Présentation du contenu :

          - 15 novembre : Jehan Cant, sieur de Maigresouris, demeurant au bourg de Foussais, comme curateur des enfants mineurs de feu Jehan Jousseaume, sieur de la Potulière, donne procuration pour présenter à l'évêque de Luçon, René Jousseaume, clerc, demeurant à Poitiers, pour être nommé chapelain de la chapellenie des Jousseaume en l'église de Monsireigne, vacante sur résignation de François Viete, chanoine de l'église cathédrale de Luçon.
          - 16 novembre : contrat de mariage (solennités de l'église réformée) de Claude Chamarre, marchand maître tailleur d'habits, fils de Claude Chamarre, marchand maître tailleur d'habits, et de feue Bienvenu Simonnet, demeurant à Niort, avec Suzanne Bremaud, demeurant à Fontenay-le-Comte, fille de feu Mathurin Bremaud, tailleur d'habits, et de Janne Fradin (remariée avec Bernard La Gofin, maître tailleur d'habits). (vues 369 à 371)
          - 22 novembre : Pierre Gougeon, notaire aux seigneuries d'Ars et Loix en l'île de Ré, également fermier desdites seigneuries dépendant de l'abbaye de Saint Michel en l'Herm.
          - 27 novembre : Louys de Perier, chevalier de l'ordre du roi, gentilhomme ordinaire de sa chambre, et sa femme Jacqueline de Vendosmois, seigneur et dame du Bouchet, Parpacé, Princin, la Touche, Pecoreau, Mendon et de Puymain, demeurant au château du Bouchet paroisse de Lasse près Baugé pays d'Anjou, présent à Puymain, à Bazoges en Pareds, vendent à Joachim Billaud, sieur des Moulins, avocat au siège royal de Fontenay, et à sa femme Marie Gabriau, la maison noble, terre et seigneurie du Fraigneau Girard, autrement le Grand Fraigneau, à Menomblet.
          - Jeudi 4 décembre : Ardouyn de Landevy, chevalier de l'ordre Saint Jean de Jérusalem, commandeur de Féolette, y demeurant.
          - 5 décembre : Pierre Malleray, receveur des tailles à Fontenay, se transporte chez Jacques Berthon, sieur de Fontbriand, conseiller et assesseur pour le roi à Fontenay. Il déclare avoir été prévenu et averti que le messager ordinaire de Paris, parti lundi dernier, aurait été volé sur le chemin entre Saint Loup et Orvault. Il requiert ledit Berthon pour monter à cheval et capturer les malfaiteurs.
          - 6 décembre : procuration de Nicolas Viete, sieur de la Mothe, et de son fils Nicolas Viete, sieur de la Groie, pour comparaître devant le sénéchal de Vouvant pour la curatelle des enfants mineurs des feus Jehan Thubin, sieur de Sérigné, et Marie Viete.
          - 9 décembre : René Guyton, prêtre, curé de Saint Hilaire du Bois, demeurant au bourg de La Réorthe.
          - 16 décembre : partage de la succession des feus François Senon et Marie Garipaud sa femme, entre leurs deux enfants : Pierre Senon, demeurant au bourg de Puy de Serre qui a notamment la maison appelée la Vayronnière sise au bourg d'Auzay, Anne Senon demeurant au faubourg du Chipault de Fontenay.
          - 23 décembre : testament de Lizon Bernard, femme de Louys Autort, écuyer, sieur de Saint Fiault et de la Borde, lieutenant pour le roi au château de Fontenay sous le gouvernement de M. de la Boulaye, gouverneur, qui, grièvement malade, déclare léguer 30 livres à la bourse des pauvres de l'église réformée de Fontenay, 30 livres à celle de Saintes, 30 livres à celle de Cherveux, 30 livres à celle du Vigean, 18 livres à celle de Genève. (vues 450 et 451).


        • 3 E 37/286 - 

          7-25 janvier 1615.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          452 vues  - 7-25 janvier 1615. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          452 vues

          Présentation du contenu :

          - 7 janvier : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan Martineau, procureur au siège royal de Fontenay-le-Comte, y demeurant, fils de feu Jehan. Martineau et de (feue ?) Perrette Guillon, avec Gabrielle Alleaume, fille des feus Nicolas Alleaume, sieur de la Benassizière, et Gabrielle Godereau. (vues 7 à 9).
          - 8 janvier : Antoine Renaudin, marchand droguiste, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, est adjudicataire de la ferme des poids et balances du Roi, dépendant du revenu de la maison de ville de Fontenay.
          - 10 janvier : marché de construction. (vues 21 à 22).
          - 10 janvier : marché entre Nicolas Viete, sieur de la Mothe, demeurant en son hôtel noble de la Grange de Pissotte, et René Micheau et Micheau Tudeau, maçons demeurant à Fourchaud paroisse de Bourneau, qui ont promis d'enfermer de murailles à mortier, les ouches, jardins et mazuraux de l'hôtel noble de la Grange de Pissotte qui fut des Bouynières et au feu sieur de la Grossetière, trésorier de France, y compris une tour de douze pieds de haut et de la rotondité de sept pieds.
          - 12 janvier : Pierre Mallet, sergent royal au faubourg des Loges de Fontenay, résigne et transporte son état de sergent royal en Poitou en faveur de Jehan Ourgault, demeurant à Fontenay.
          - 13 janvier : marché de construction. (vues 40 et 41)
          - 13 janvier : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jacques Mercier, praticien, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, fils de feu Jacques Mercier et de Françoise Roulleau, avec Anne Peugné, fille d'Ysaac Peugné, demeurant à Fontenay, et de feue Rachel Rouhault. (vues 42 et 43)
          - 13 janvier : Leonard Bigot, sergent royal, fermier de la métairie et seigneurie de Saint Luc, à Pissotte, appartenant au prieur de Fors, afferme pour 6 ans ladite métairie dépendant dudit prieuré, à Antoine Gordier, laboureur à charrue, y demeurant.
          - 17 janvier : Guillaume Pasquier, sergent royal demeurant au faubourg de Fontenay, adjudicataire des revenus de la chapelle Soullet et Royne en l'église de Pissotte, transporte son adjudication à Jacques Guillemineau, prêtre, curé de Pissotte.
          - 20 janvier : Jehan Garnier, sieur de la Restellière, demeurant au bourg de Saint Cyr en Talmondais, est père de Françoise Garnier, mariée par contrat du 20 octobre 1613 (Ribouleau et Goieau, notaires de la baronnie de Poiroux) avec Jehan Robion, sieur de la Nerbonnière, demeurant à Fontenay, substitut du procureur général du roi à Fontenay sur résignation et transport, convenu audit contrat de mariage, de Jacques Jaumier, sieur de la Chauvière et de Saint Gouard, substitut du procureur général du roi à Fontenay, qui fut son curateur.
          - 21 janvier : testament de François Raynard, sieur de la Marotière, demeurant au bourg d'Auzay, veuf de Marie Servant et époux de Jacquette Bourgnon. (vues 68 et 69)
          - 25 janvier : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Brethomme Couyt, boisselier demeurant au village des Ouillères à Mervent, fils des feus François Couyt et Marie Texereau, avec Perrette Bareau, demeurant à Fontenay, fille de Pierre Bareau, laboureur à bras au bourg de Sérigné, et de feue Marie Mouril. (vues 83 et 84).


        • 3 E 37/286 - 

          26 janvier-mars 1615.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          452 vues  - 26 janvier-mars 1615. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          452 vues

          Présentation du contenu :

          - 26 janvier : Abraham Gateau, lieutenant particulier civil, assesseur criminel et premier conseiller au siège royal de Fontenay, au nom de son père Pierre Gateau, sieur du Vignaud et de Cuquelon, conseiller et maître des requêtes ordinaires de Mgr le Prince, afferme pour cinq ans à Michel Duboys, laboureur à charrue demeurant en la métairie de Fraigneau, la maison et métairie de Cuquelon paroisse Saint Pierre le Vieux de Maillezais.
          - 29 janvier : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) d'Antoine Chauvin, fils de François Chauvin, laboureur à charrue, et de Françoise Coyré, demeurant au bourg de Xanton, avec Jehanne Froger, veuve de Lucas Saugier et fille des feus André Frogier et Jehanne Suaudeau, demeurant en la métairie de la Folie paroisse Notre-Dame de Fontenay-le-Comte. (vues 93 et 94)
          - 30 janvier : Symon Chemynée, chevalier de l'ordre de Saint Jean de Jérusalem, grand prieur d'Aquitaine, demeurant en son château à Champgillon, en remerciement des services de frère Pierre Foucquerant de la Nouhe, chevalier dudit ordre, lui fait donation de la métairie noble, de ses appartenances et dépendances de Labarrie Clairain, évêché de Poitiers, membre dépendant de la commanderie Dansigny.
          - 4 février : Joachim Billaud, sieur des Moulins, avocat au siège royal de Fontenay, afferme pour sept ans à Joachin Equipé et Laurent Piquard, laboureurs à charrue demeurant au lieu noble du Fraigneau Giraud, à Menomblet, la maison noble du Fraigneau, avec la métairie de la Celardière et la métairie de Maupertuys.
          - 7 février : Nicolas Viete, sieur de la Mothe, demeurant en son hôtel noble de la Groye de Pissotte, donne procuration dans un procès contre Pierre Brisson.
          - 14 février : Jacques Rochereau, prieur commendataire du prieuré Notre-Dame d'Auzay.
          - 28 février : accord entre Abraham Gasteau, sieur du Vignaud, lieutenant particulier assesseur civil et criminel au siège royal de Fontenay, y demeurant, comme cessionnaire de François Bonnaud, habitant Nieul sur l'Autise, et Jacques Lambert, Hilaire Lambert et Jehan Meschin, assoyeurs l'année dernière des tailles et autres subsides de Nieul sur l'Autise.
          - 28 février : contrat de mariage (église catholique, apostolique et romaine) de Jehan Chaigne, marchand cordonnier à Fontenay, fils de Pierre Chaigne, marchand cordonnier au bourg de Foussais, et de Renée Gaschignard, avec Mathurine Mestayer, demeurant au bourg de Pissotte, fille des feus Mathurin Mestayer et Françoise Tapisseau. (vues 141à 145)
          - 3 mars : marché de construction. (vues 150 et 151)
          - 10 mars : Thimoléon Langevin, prêtre, archiprêtre d'Ardin.
          - 14 mars : Pierre Senon, procureur es cours royales de la sénéchaussée de Fontenay, vend à Mathurin Petrault, praticien à Fontenay, pour mille livres, ses papiers des instances dont il est chargées depuis le décès d'André Egonneau son beau-frère.
          - 21 mars : Jehan Nau, cordonnier à Fontenay, prend en apprentissage pour deux ans Mathurin Jousset, fils de feu Jehan Jousset et de Marguerite Croizé.
          - 23 mars : Pierre Augis, sieur de la Gargouillere, demeurant au bourg du Gué de Velluire, afferme pour cinq ans à Jehan Noyron, hôtelier, et à Marie Cizeau sa femme, le logis "Le Cheval Blanc" au bourg du Gué de Velluire. Le 23 avril 1615, ils se tiennent quitte de ladite ferme.


        • 3 E 37/286 - 

          Avril-mai 1615.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          452 vues  - Avril-mai 1615. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          452 vues

          Présentation du contenu :

          - 4 avril : Jacques Tabarit, sieur des Ouillères, y demeurant, à Saint Laurent de la Salle, au nom d'Abel Tabarit son fils, époux de Marie Vernede, afferme pour trois ans à Jacques Bouquet, meunier demeurant au faubourg des Loges de Fontenay-le-Comte, un moulin à vent appelé le moulin de Pierre Blanche, appartenant à ladite Vernede.
          - 7 avril : Bertrand de la Fite, écuyer, sieur de la Fite et du Courtil Brunet, capitaine d'une compagnie de gens de pied pour le service du roi aux états de Flandres, et sa femme Jeanne Helies, vendent à Jehan Garnier, sieur de la Guerinière, conseiller du roi en sa cour de parlement de Rennes, pour 7.500 livres, deux métairies nobles appelées la Vieille Herie et la Petite Bironnyere, paroisses de Surin et de Faye sur Ardin.
          - 21 avril : Julien Collardeau, sieur de la Pinaudière, maire et capitaine de Fontenay, Jacques Joly et Estienne Bran, échevins, procureur syndic de la maison commune de Fontenay, Gilles Fradet, conseiller et receveur, passent marché avec Pierre Portet, voiturier au bourg de L'Orbrie, chargé de l'entretien de la ville, de mai à décembre.
          - 25 avril : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Pierre Charrocin, drapier, fils de Benoist Charrocin, demeurant à Puy-Sec de Fraigneau, et de feue Luce Burot, avec Marie Coutin, fille d'André Coutin, bottier, et d'Anne Bridé, demeurant au village de Cacaud paroisse de Mouilleron. (vues 282 et 283)
          - 29 avril : Pierre Augis, sieur de la Gargouilliere, demeurant au bourg du Gué de Velluire, afferme pour cinq ans à René Payneau, marchand hôtelier audit bourg, et à Marie Boursier sa femme, le logis "Le Cheval Blanc" audit bourg.
          - 30 avril : Paul Baffard, prieur du prieuré de Sauze paroisse de Pissotte, demeurant à Puybernier paroisse de Longèves.
          - 2 mai : Adan Jousseaulme, sénéchal de [Maroil], y demeurant.
          - 11 mai : convenances entre Pierre Joubert, fermier du prieuré de Doix, demeurant à Fontenay, et Jehan Brossard, prêtre, vicaire de la paroisse de [Marillet], y demeurant, qui fera le service divin dû, à cause dudit prieuré en l'église de Doix.
          - 11 mai : Pierre Françoys, sieur du Temps, conseiller et élu pour le roi à Fontenay comme ayant charge de Jehan Carbonnier, poursuivant d'armes de l'écurie du roi, adjudicataire de l'état et office de contrôleur, visiteur et marqueur des cuirs de la ville et faubourg de Fontenay, rembourse à Pierre de Couignac, avocat au siège royal de Fontenay, propriétaire dudit office, la somme de 1622 livres 11 sols.
          - 13 mai : Jeanne Bran, demeurant à Fontenay, veuve de Pierre Babin, sieur de la Roussière d'Auzay, donne procuration à Pierre Babin, son fils aîné, pour consentir au mariage de Guy Babin aussi son fils, avec ... Vexiau.
          - 18 mai : Thimoléon Langevin, prêtre, archidiacre de l'église d'Angers, archiprêtre d'Ardin et chapelain de la chapelle Boutou desservie en l'église de Villiers en Plaine, demeurant à Angers.
          - 20 mai : contrat de mariage (en face de Notre Mère Sainte Eglise) de Nicolas Brunet, demeurant à la Maisonneufve paroisse d'Auzay, fils des feus Nicolas Brunet, sieur de la Maisonneufve, et Marie Morienne, avec Marguerite Morisset, fille de feu Loys Morisset, sieur de la Barrière, et de Françoise Tabarit. (vues 342 et 343)
          - 25 mai : Claude Aveline, marchand joaillier demeurant à Angers, est à Fontenay.
          - 25 mai : donation mutuelle entre François Deboutté, docteur en médecine, et Catherine Beau sa femme, demeurant à Fontenay.


        • 3 E 37/286 - 

          Juin 1615.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          452 vues  - Juin 1615. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          452 vues

          Présentation du contenu :

          - 6 juin : Anne de la Brune, fermier de la seigneurie du Cep paroisse de Thouarsais demeurant au bourg de la Caillère, afferme pour cinq ans à Jehan Poulleteau, meunier demeurant au bourg de Saint Valérien, les moulins à eau et à vent de Groniguet, à Thouarsais.
          - 8 juin : René Denfer, demeurant au Reclus faubourg de Fontenay, afferme pour cinq ans à Hillaire Pourtault, laboureur à boeufs au village de la Fenêtre Gauteron paroisse de Saint Sulpice, époux de Marie Tendron, une maison et métairie lui appartenant appelée la Fenêtre sise audit village.
          - 16 juin : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) d'Abraham Blanchard, armurier, soldat de la garnison du château de Fontenay-le-Comte, veuf de Suzanne Prunier, avec Marie Vincent, fille de feu Laurent Vincent et d'Anne Greslaud, demeurant tous à Fontenay. (vues 414 et 415)
          - 20 juin : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Pierre Martel, archer de la compagnie du vice-sénéchal de Fontenay, fils des feus René Martel et Janne Morin, du bourg de [Maintenay] au pays de Boulonnais, avec Anne Normand, fille d'Abraham Normand, tailleur d'habits, et de Suzanne Fradin, demeurant à Fontenay. (vues 420 et 421)
          - 25 juin : Claude Gallier, demeurant à Fontenay, veuve de Jehan Picard, écuyer, sieur de la Tousche Mourault, trésorier général de France au bureau établi à Poitiers, afferme pour cinq ans (2.000 livres par an) à Jehan Gerbier, avocat au siège royal de Saint-Maixent, époux d'Isabeau Pougnet, la maison noble, terre et seigneurie de la Tousche Mourault, y compris la maison, terre et seigneurie de Trié, le tout situé à Foussais.
          - 25 juin : Pierre Mathon, sieur des Mothais, curateur aux causes des enfants mineurs de feu Olivier de la Coussaye, écuyer, sieur de la Jarrie, et Perrette Goguet, sa veuve, et tutrice de leurs enfants, demeurant à Fontenay, afferment pour cinq ans à Guillaume Lussault et Nicolas Aubineau, laboureurs aux boeufs demeurant à La Roche Jourdin paroisse de Saint André sur Sèvre, le lieu et métairie de la Jarrye à Saint André sur Sèvre.
          - 26 juin : François Anjard, sieur de la Rivyere, archer de la compagnie du vice-sénéchal de Fontenay, y demeurant, donne procuration pour résigner son office d'archer, en faveur d'Yves Bichon, demeurant au Payré de Velluire.
          - 27 juin : André Duboys, avocat au siège royal de Fontenay, y demeurant, afferme pour cinq ans à Martin Rascault, laboureur à boeufs, époux de Mathurine Naulet, demeurant à Puigaultier paroisse de Saint Hermant, son hôtel et métairie de Puigaultier.
          - 28 juin : accord entre Jehanne Guyton, veuve de Pierre Bereau, sieur du Plessis, et remariée avec Simeon Bellanger, écuyer, sieur de Laudouardière, demeurant audit hôtel noble du Plessis, et ses enfants du premier lit : Jehanne Bereau, femme de Jacques de Maulay, écuyer, sieur du Bois Basset, demeurant à Thouars ; Elisabeth Bereau femme d'Estienne Douhet, bourgeois de La Rochelle, marchand, feue Marie Bereau, dont est veuf Simeon de Bellenger, écuyer, sieur des Trichies, demeurant en la maison noble du Plessis Houstelin paroisse de Sigournais.


        • 3 E 37/287 - 

          Juillet-1er septembre 1615.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          305 vues  - Juillet-1er septembre 1615. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          305 vues

          Présentation du contenu :

          - 4 juillet : Gédéon Belliard, marchand mercier, demeurant à Fontenay, prend en apprentissage pour deux ans, Ysaac Pelletier, fils de feu Jacob Pelletier et d'Ester Giraudeau, demeurant au bourg du Gué de Velluire, et lui apprendra son métier de garnisseur de chapeaux et le commerce.
          - 11 juillet : Jacob Genays, sieur de la Guerinière et de Morteigne, demeurant à Fontenay-le-Comte, accense en faveur de René Bridonneau, tondeur de draps demeurant à La Chapelle aux Lys, le moulin à eau dépendant de la seigneurie de Mortagne, à Loge Fougereuse.
          - 11 juillet : Jacques Mercier, cordonnier au faubourg du Reclus de Fontenay, prend en apprentissage pour un an et demi Jehan Gibaud, fils de Mathurin Gibaud, demeurant aux Ouillères de Mervent.
          - 14 juillet : accord entre Louis de la Forest, écuyer, sieur de la Chignardière, y demeurant paroisse de Saint Sornin, Lea de la Forest, femme de René Bellinaud, écuyer, sieur de la Lornouère, demeurant à la Morinière paroisse de Commequiers, Anne de la Forest, femme de René Gautereau, écuyer, sieur de la Debuterie, y demeurant paroisse de Rochetrejoux, sur la succession de leur frère défunt Jehan de la Forest, écuyer, sieur de la Chenillée.
          - 15 juillet : René Gautereau et sa femme Anne de la Forest, René Bellinaud et sa femme Lea de la Forest, vendent à Pierre de Couignac, avocat au siège royal de Fontenay, la métairie appelée la Cotouytière au bourg de Longèves, échue auxdites demoiselles par le partage de la succession de feu Jehan de la Forest, écuyer, sieur de la Chenillée, auquel elle était échue par le décès de Jehan Cotouys, sieur de la Morinière.
          - 19 juillet : Leon Chabot, orfèvre à Fontenay, et sa femme Catherine Poybelleau, vendent une petite maison située sur le Chardonnet, entre les deux rivières du pont des Loges de la ville, à Perrette Thibaud, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, fille de feu Guillaume Thibaud, cordonnier.
          - 26 juillet : Nicolas Beraud, demeurant à Fontenay, comme curateur de Jacques Huet, afferme pour trois ans et neuf mois à Putifar Annereau, régent demeurant à Nieul sur l'Autise, la salle du logis de Beauregard, au faubourg de la Porte Saint Michel de Fontenay, une petite chambre joignant la salle, une autre petite chambre ayant la vue sur la rue de Belesbat, la première cave dudit logis, ...
          - 3 août : Louys Texier, notaire de la châtellenie de La Châtaigneraie, demeurant à Menomblet.
          - 3 août : marché de construction. (vues 85 et 86)
          - 27 août : (cite) Zorobabel Rabette, notaire en court lay, demeurant au bourg de Saint Jean de Beugné.
          - 29 août : donation mutuelle entre Jehan Martineau, procureur au siège royal de Fontenay, et sa femme Gabrielle Alleaume.
          - ler septembre : Guillaume Martin le jeune, demeurant à La Rochelle (époux de Marie Tascheron), au nom de son père et de sa tante : Guillaume Martin aîné et Jacqueline Martin, héritiers de feu leur frère germain Claude Martin, sieur de la Martinière, commandant pour le service de roi au château de Talmont, transige avec Jacques Papault, maître chirurgien opérateur au bourg de Jard, époux de Marie Violeau, et avec Anthoyne Regnaudin, marchand demeurant au village de la Bigotière paroisse de Boulogne la Grasse, époux de Claude Violeau, lesdites Violeau filles et héritières de feu Jehan Violeau et de (feue ?) Jehanne Creux, pour la métairie de la Grossardière, sise au village de la Grossardière à Saint Vincent sur Jard.


        • 3 E 37/287 - 

          4 septembre-novembre 1615.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          305 vues  - 4 septembre-novembre 1615. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          305 vues

          Présentation du contenu :

          - 4 septembre : Alexandre Papion, écuyer, sieur de la Pilletière, l'un des sept gentilshommes ordinaires de la maison du roi, demeurant en son hôtel noble des Loges, à Challans.
          - 13 septembre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) d'Alexandre Bastart, huissier collecteur des amendes des eaux et forêts de Chinon, fils de Révérend Bastart, porte gaban du roi, et de feue Renée Chauveau, demeurant à Chinon paroisse Saint Estienne, avec Françoise Gouillon, fille de Salomon Gouillon, sieur de la Coupe, et de Marie Nauthonnier, demeurant à Fontenay-le-Comte. (vues 149 et 150)
          - 6 octobre 1615 (deux actes) : Jacques Chereau, prêtre, prieur du prieuré simple de l'église paroissiale de Notre-Dame de Bazoges, chapelain de la chapelle Saint Pierre et Saint André desservie en l'église Notre-Dame de Clisson, diocèse de Nantes, résigne ledit prieuré de Notre-Dame de Bazoges en faveur de Mathurin Drouet, prêtre du diocèse de Maillezais, prieur du prieuré de Saint Laurent du Tallud, ordre de Saint Augustin, diocèse de Luçon, demeurant à Bazoges. Mathurin Drouet constitue une pension annuelle et viagère de 50 livres en faveur de Jacques Chereau, sitôt que ledit prieuré lui aura été confié en titre ou commende par le Pape ou par Mgr le vice-chancelier.
          - 10 octobre : Moise Pynyot, écuyer, sieur de la Largère, y demeurant paroisse de Thouarsais, vend à Jacques Berthon, sieur de Fontbriand, conseiller et assesseur pour le roi en la vice-sénéchaussée de Fontenay, le fief et tènement vulgairement appelé Champ Chetif, autrefois planté de vignes, paroisse de Montreuil sur Mer.
          - 12 octobre : Jehan Carbonnier, poursuivant d'armes de l'écurie du roi, adjudicataire de l'état et office de contrôleur, visiteur et marqueur des cuirs de la paroisse de Sainte Catherine de L'Airière, rembourse François Galipault et André Trutet, demeurant au bourg de Sainte Catherine de L'Airière, précédents sieurs propriétaires dudit greffe.
          - 18 octobre : Jehan Moreau, sergent royal à Saint Hilaire sur l'Autise, a été déchargé de faire la collecte des tailles de Saint Hilaire sur l'Autise, par Olivier Chesseboeuf, Noel Artault, Jean Jourdain, Mathurin Mestivier, Simon Aubineau, Mathurin Boureau et Loys Hervé, collecteurs en 1613 des tailles et autres subsides royaux de ladite paroisse.
          - 23 octobre : Jacques Gobin, sieur de Chaix, demeurant à Fontenay, et Marguerite Gobin, épouse de François Dreux, sieur de Montrollet, échevin de Poitiers, y demeurant, lesdits Gobin et Dreux, propriétaires des greffes ordinaires de la sénéchaussée de Fontenay, afferment lesdits greffes, pour cinq ans, à Nicolas Bertaud, sieur de la Chopinière, et à Pierre Babin, sieur de la Roussière, demeurant à Fontenay.
          - 10 novembre : Nicolas Joly, notaire royal à Fontenay, vend à Janne Chapeau, demeurant à Fontenay, femme séparée de biens de Pierre Joly, orfèvre, divers meubles, plus une grande bible en français imprimée à La Rochelle, et une arquebuse complète.
          - 14 novembre : Melchisédech Robin, marchand demeurant au faubourg du Puy Saint Martin de Fontenay, afferme pour trois quarts d'an à René Bibard, meunier, demeurant au moulin à eau de Gourdin, paroisse de Mervent, ledit moulin servant à moudre le blé.
          - 24 novembre : Abraham Thibault, Pierre Neau, Pierre Bernard, assoyeurs avec Jehan Turpault des tailles et autres subsides royaux de Fontenay, baillent et délivrent à Jehan Leleu, l'un des collecteurs de la taille, le rôle des [levées] de la Campagne de cent hommes d'armes de M. de la Rochefoucault ou de MM. les Députés du Tiers État du Poitou.


        • 3 E 37/287 - 

          Décembre 1615.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          305 vues  - Décembre 1615. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          305 vues

          Présentation du contenu :

          - 5 décembre : François de Sanzay, sieur baron de Baulte, époux de Renée Suriette, demeurant au château de l'Aubraie paroisse de La Réorthe.
          - 8 décembre : Pierre Gateau, sieur du Vignaud, échevin de la maison de ville de Fontenay-le-Comte, y demeurant, afferme pour cinq ans à Jehan Guilloteau, laboureur à charrue demeurant au village de Sauvairé le Sec paroisse de Nieul sur l'Autise, la métairie du Vignaud, à Nieul sur l'Autise.
          - 9 décembre : André Malleray, sieur de Larceau, fermier général de l'abbaye de l'Absie en Gâtine, donne reçu à Clemence Gast, veuve de Jehan Ayraud, des lots, ventes et honneurs de l'acquisition faite par ledit feu Ayraud de François Duboys, sieur des Moullières, et Anne Tiraqueau, de la métairie de la Pibollière sis au village de Langlée, qui fut à Lancelot Tiraqueau, écuyer, sieur de la Vergnais, par contrat du 14 septembre 1610 (Rousseau et Robert notaires à Fontenay), ladite métairie étant au fief de la Seigneurie des Nohiers, membres dépendant de ladite abbaye.
          - 11 décembre : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Josias Pasquier, marchand sellier, fils de Guillaume Pasquier, marchand sellier, et de Vincende Pothereau, demeurant au faubourg Saint Michel de Fontenay, avec Magdeleine Cherbonnier, fille de feu Louis Cherbonnier et de Nicole Vrillet, demeurant au faubourg du Marchou de Fontenay. (vues 286 à 289)
          - mardi 15 décembre : testament de Jacques Le Roy, marchand vinaigrier, natif du bourg de Beauvilliers en Chartrain, veuf de Jehanne Fontin et époux de Jehanne Prevost. (vues 290 et 291)
          - 23 décembre : René Poictevin, notaire des baronnies de Vouvant et Mervent, demeurant au bourg de Longèves.
          - 26 décembre : Jacques Berthon, sieur de Fontbriand et de Doix, demeurant à Fontenay, afferme pour cinq ans à Léon Ballereau, bûcheron à Doix, le four à ban de ladite seigneurie de Doix.


        • 3 E 37/288 - 

          Janvier-avril 1616.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          510 vues  - Janvier-avril 1616. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          510 vues

          Présentation du contenu :

          - 19 janvier : testament (catholique) de Marie Chassay, demeurant au faubourg Sainte Catherine de Fontenay-le-Comte, femme de René Tapin, sieur de la Croix Blanche.
          - 28 janvier : testament de Marie Raynard, demeurant au faubourg de Fontenay, fille de Charles Raynard et de feue Charlotte Morisset. (vues 10 et 11)
          - 30 janvier : Jacques Fleuriau, marchand demeurant au village de Boisse paroisse de Saint Médard des Prés, est fermier de la coutume du Gué de Velluire dépendant du revenu de la maison commune de Fontenay.
          - 30 janvier : Roland Potin, marchand demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, est fermier de l'octroi de la porte des Loges de Fontenay, dépendant du revenu de la maison de ville de Fontenay.
          - 18 février : donation mutuelle entre Jehan Gaudin, sieur de la Sauzaye, avocat du roi à Fontenay, et Esther Mariteau sa femme.
          - 24 mars : testament (catholique) de Charles Raynard, sergent royal à Fontenay, époux de Nicole de Manière. (vues 56 et 57)
          - 4 avril : Marguerite Gobin, veuve de François Dreux, sieur de Montrôllet, demeurant à Poitiers, et Jeanne Gobin, épouse de Pierre Le Tourneur, écuyer, sieur de Burbure, demeurant à Burbure paroisse de la Flocellière, dames propriétaires (Marguerite Gobin pour deux quartes parties et demie, Jeanne Gobin pour une quarte partie et demie) des greffes ordinaires de la sénéchaussée de Fontenay, afferment pour 5 ans (1500 livres par an) lesdits greffes à Pierre Babin, sieur de la Roussière d'Auzay, et à Nicolas Bertaud, sieur de la Chopinière, demeurant à Fontenay.
          - 6 avril : Marie Robert, veuve de Samuel Bonnyn, sieur de la Vallée, étant à Fontenay, afferme pour 5 ans à Jehan Laguiller, archer de la compagnie du vice-sénéchal de Fontenay, le grand logis au faubourg Sainte Catherine de Fontenay, appelé le Logis de la Grange et exploité par Nicolas Parfaict, régent.
          - 8 avril : testament (et donation à divers Audigé) de Michel Guerche, marchand mercier au faubourg des Loges de Fontenay, natif d'Angers, dont il est parti à l'âge de douze ans ; il veut être inhumé dans l'église de Saint Nicolas de Fontenay, près du corps de Jehanne Bastard, sa femme.
          - marché de construction (vues 80 et 81).
          - 9 avril : Simeon Pichard, apothicaire à Fontenay, prend pour trois ans en apprentissage Jehan Gobin, fils de Michel Gobin, notaire en court lay, demeurant à Mouzeuil, pour huit vingt cinq livres tournois.
          - 26 avril : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan Raynard, marchand demeurant à Fontenay (il y avait été orfèvre quelques années auparavant), veuf de Françoise Peugné, avec Elisabeth Criblé, demeurant en la maison de sa tante Ozanne Criblé, au faubourg des Loges de Fontenay, majeure et maîtresse de ses droits, fille des feus Jehan Criblé, marchand drapier, et Barbe (blanc). Jehan Raynard ne peut signer à cause de l'infirmité de ses yeux. Le 9 août 1616, il donne reçu qu'il ne peut signer, car ayant perdu la vue. (vues 94 et 95)
          - 26 avril : Marie Vernede, veuve d'Abel Tabarit, sieur de Grand Champ, demeurant à Fontenay, afferme pour cinq ans à Loys Crouhe, meunier demeurant au moulin à vent de Pierre Blanche paroisse de Charzais, ledit moulin.
          - 30 avril : accord sur la succession des feus Christophe Rambaud et Marie Drapeau sa femme.


        • 3 E 37/288 - 

          Mai-juin 1616.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          510 vues  - Mai-juin 1616. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          510 vues

          Présentation du contenu :

          - 6 mai : Suzanne Gallier, femme de Jehan Garnier, sieur de la Guerinière, afferme pour quatre ans à Joseph Barriere, docteur en médecine à Fontenay-le-Comte, une maison en la grande rue de cette ville, appelée le Chapeau Rouge.
          - 7 mai : Jeanne Rousseau, lingère, demeurant à Fontenay, épouse de Jacob Diacre, brodeur, prend en apprentissage Jacquette Ayraud, fille de Pierre Ayraud, texier, du Bouildroux, et lui apprendra "a coudre et travailler tant en lingerie que tapisserie" pour vingt livres (payées par Marie Vernede veuve d'Abel Tabarit, sieur de Grandchamp.
          - 23 mai : Marguerite Gobin, demeurant à Poitiers, veuve de François Dreux, écuyer sieur de Montrollet, pair et échevin de Poitiers, afferme pour cinq ans à Nicolas Bertaud, sieur de la Chopinière, demeurant à Fontenay, la maison et métairie des Essarts à Mervent.
          - 27 mai : René (de) Goullard, sieur de la Roche et d'Arsay paroisse de Saint Cyr, au ressort de Niort, y demeurant, et Jehan (de) Goullard, sieur de Puissecq, demeurant à Saint-Pompain au ressort des baronnies de Vouvant, partagent la succession de leurs feus père et mère, Tristand Goullard et Marguerite de Partenay.
          - 28 mai : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Vincent Bossay, blanconnier, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, fils de feu Jehan Bossay, laboureur à bras, et de Vincende Bonneau, avec Marguerite Bobin, servante, demeurant à Fontenay, fille des feus Gilles Bobin, fagoteur, et Mathurine Albert. (vues 156 et 157)
          - 5 juin : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de René Bidaud, maçon, fils de Vincent Bidaud, maçon, et de Marie Casseron, demeurant au faubourg du Marchou de Fontenay, avec Renée Cibard, demeurant audit faubourg, fille de feu Jehan Cibard, messagier, et de Perrette Renaud. (vues 173 et 174)
          - 11 juin : Pierre Gallier-Garnier, chapelain de la chapellenie Richer desservie en l'église de (blanc), présent à Fontenay, afferme pour cinq ans à Isaac Cherbonnier, laboureur à charrue demeurant au bourg de Fontaines, la métairie dépendant de ladite chapellenie Richer sise au bourg de Fontaines.
          - 13 juin : Robert Jaumyer, maître chirurgien demeurant à Fontenay, prend pour trois ans en apprentissage André Robert, fils de Charles Robert, notaire en court lay, demeurant au bourg de Sainte Hermine pour neuf vingt livres.
          - 13 juin : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de René Drapeau, marchand à Fontenay, majeur et maître de ses droits, fils de feu Nicolas Drapeau, texier en toile, et de Janne Siraudeau, de Saint Paul en Pareds, élection de Mauléon, avec Loyse Audayre, demeurant au faubourg du Marchou de Fontenay, veuve de Pierre Fourestier, laboureur à bras. (vues 186 et 187)
          - 18 juin : Gédéon Belliard, marchand mercier à Fontenay, prend pour deux ans en apprentissage Paul Egonneau, fils de feu François Egonneau, et lui apprendra son métier de garnisseur de chapeaux. Nicolas Egonneau, demeurant au bourg d'Auzay, oncle de Paul, paiera 100 livres, une charge de froment et une charge de baillarge, et une barrique de vin.
          - Mardi 21 juin : transaction et partage entre Hélène d'Appelvoisin, veuve de René Dorin, écuyer, sieur de Ligné et du Poiron, et Pierre Dorin, écuyer, sieur dudit lieu de Ligné, leur fils.
          - 21 juin : Loys de la Grezille, écuyer; sieur du Mauny, y demeurant, paroisse de Saint Hilaire du Bois.
          - 21 juin : Pierre Bernard, demeurant au bourg du Langon, comme ayant charge de Nicolas Gobin, marchand au Langon, son beau-père, déclare à Pierre Boisson, écuyer, sieur de Boislambert, que ledit Gobin a acquis le 16 juin 1615 (Rambaud et Bory, notaires de Sainte Hermine) de David Douyn, sieur du Pin, les deux-tiers de la métairie et seigneurie de la Baritaudière, au bourg du Langon, partageant avec Jean Robert, seigneur de l'autre tiers de la Baritaudière, relevant de la seigneurie de Boislambert ; il lui offre de payer les ventes et honneurs. À quoi ledit sieur de Boislambert n'a fait aucune réponse et néanmoins a pris la copie vidimée dudit contrat.


        • 3 E 37/288 - 

          Juillet-août 1616.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          510 vues  - Juillet-août 1616. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          510 vues

          Présentation du contenu :

          - ler juillet : Marguerite Goyneau, femme séparée de biens de Jacques Pougnant, sieur de la Turotière, y demeurant, paroisse de Vouhé, afferme pour trois ans à Urbain Panchet, maître tailleur d'habits demeurant à Fontenay-le-Comte, une maison en la Grande Rue de cette ville pour 48 livres par an.
          - 6 juillet : Marie Chaigneau, veuve de Julien Brunet, afferme pour un an à Benjamin Chesnay, avocat en parlement au siège royal de Fontenay, la grande étable et [grenier à foin] dépendant du Logis des Trois Rois, sis à Fontenay, attenant au logis de Jehan Robert, notaire royal.
          - 7 juillet : marché de construction. (vues 257 et 258)
          - 21 juillet : partage de la succession de feu Pierre Babin entre ses enfants : Pierre Babin (la métairie de la Roussière d'Auzay, le logis appelé La Cave au bourg de Velluire, diverses terres), Jeanne Babin épouse de Jacques Gouin (la métairie de Pissotte, ensemble un droit de pêche en la rivière de Pissotte, diverses terres), Joachim Babin (la métairie de Nizeau et diverses terres), Guy Babin (la maison de la Michelière au bourg de Velluire et diverses terres). Partage fait avec le consentement de Janne Bran leur mère.
          - 4 août : Suzanne Arribat, épouse de Pierre Pougnet, receveur héréditaire des décimes de l'évêché de Maillezais, comme ayant charge et mandement au vénérable prieur du prieuré de Saint Pardulphe à Saint Étienne des Loges, afferme à Pierre Corbier et Nicolas Charon, demeurant à Fontenay, toutes les appartenances et dépendances dudit prieuré autrement dit Saint Pardoul.
          - 4 août : contrat de mariage entre Samuel Delafons, avocat général, et Louyze Clemenceau (vues 286 et 287)
          - 10 août 1616, contrat de mariage (solennités de l'Eglise Réformée) de David Saugeon, marchand gantier, fils de feu Mathurin Saugeon et de Marie Merlaud, avec Marie Giraud, fille des feus Gédéon Giraud et Suzanne Leguiller, demeurant tous à Fontenay. (vues 299 et 300)
          - 14 août : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Samuel Delafons, avocat en parlement au siège royal de Châtellerault, fils de Pierre Delafons, sieur de Marconnay, conseiller, notaire et secrétaire du roi et ses finances, et de feue Nohemie Remy, avec Louize Clemenceau, demeurant à Fontenay, fille des feus François Clemenceau, sieur de Racodet, et Anne Delespée.
          - 27 août : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jacques Herpin, marchand sergier à La Rochelle, fils de feu Nicolas Herpin et de Françoise Bodyneau, demeurant au bourg de La Châtaigneraie, avec Anne Maret, demeurant à La Rochelle, fille des feus Jehan Maret et Marie Thier. (vue 317)


        • 3 E 37/288 - 

          Septembre-décembre 1616.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          510 vues  - Septembre-décembre 1616. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          510 vues

          Présentation du contenu :

          - 10 septembre : Jacques Guillemineau, prêtre, curé de l'église paroissiale de Saint Rémi de Pissotte, y demeurant.
          - 15 septembre : testament de Mathurine Mestayer, demeurant à Fontenay-le-Comte, épouse de Jehan Chaigne, cordonnier. (vues 349 et 350)
          - 18 septembre : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Jehan Claveau, marchand cordier au faubourg des Loges de Fontenay, avec Mathurine Besliveau, demeurant au faubourg du Marchou de Fontenay, déjà veuve en secondes noces de François Bourosseau, laboureur à charrue. (vues 353 et 354)
          - 29 septembre : contrat de mariage (solennités de l'église réformée) de Philippe Mellereau, cordier, fils de Philippe Mellereau, marchand cordier, et d'Eve Delacroix demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, avec Jehanne Davy, fille de Pierre Davy maçon, et de feue Marie Huet, demeurant au faubourg du Marchou de Fontenay. (vues 363 et 364)
          - 1er octobre : Jehan Carrel, maître apothicaire à Fontenay, prend pour trois ans en apprentissage Jacob Pelletier, fils de feu Jacob Pelletier, marchand, et d'Ester Giraudeau.
          - 29 octobre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Geoffroy Chabirand, sieur de la Goyetière, demeurant au château de [Bouillé], veuf de Catherine Bastard, avec Abbe Cardin, demeurant à Fontenay, veuve de Mathurin Picoron. (vues 439 et 440)
          - 24 novembre : Fabien Chaigneau, sergent et garde des forêts de Vouvant et Mervent, demeurant au faubourg de Fontenay, donne procuration pour résigner sondit office en faveur de René Chaigneau son fils.
          - 25 novembre : accord et arrêt de comptes, entre François Heraud, abbé de l'abbaye de Saint Vincent de Nieul sur l'Autise, demeurant à Fontenay, et les enfants et héritiers de feu Jehan Thubin, sieur de Sérigné, qui fut jadis fermier du temporel de ladite abbaye.
          - 1er décembre : testament de Jacob Le Roy. (vues 486 à 488)
          - 13 décembre : Pierre Baudouyn, maître barbier et chirurgien demeurant à Fontenay prend en apprentissage pour un an et demi, Jacques Raynard, fils de Charles Raynard, sergent royal à Fontenay.
          - 17 décembre : testament non signé de Jacob Le Roy, sieur du Puy, demeurant au bourg de L'Orbrie, retenu malade à Fontenay, au logis de Marie Jamonneau sa belle-soeur. Il veut être inhumé comme protestant et lègue tous ses biens à Anne Jamonneau sa femme, et cent livres à Madeleine sa fille naturelle.
          - 19 décembre : Pierre Beceleu, marchand cordonnier à Fontenay, afferme pour trois ans et demi à Pierre Baudouyn, maître chirurgien demeurant à Fontenay, une boutique dépendant de son logis.
          - 23 décembre : Claude Bellucheau, demeurant à Poitiers, veuve de Gabriel du Raynier, sieur de Clermont, dame de la Fosse, la Cessonnière et Cremault, possède la maison noble de la Fosse, à elle obtenue suite au décès de Jacques Le Venyer son oncle, le 6 ou 16 décembre 1591 (dont Loyse Tranchant fut veuve et donataire).


        • 3 E 37/289 - 

          Janvier 1617.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          420 vues  - Janvier 1617. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          420 vues

          Présentation du contenu :

          - 2 janvier : Roland Pottin, marchand au faubourg des Loges de Fontenay, est adjudicataire de l'octroi de la porte des Loges de Fontenay, qui est du revenu de la maison commune de Fontenay. (vues 1-2)
          - 2 janvier : Paul Guiard, marchand au faubourg des Loges de Fontenay-le-Comte, est fermier par adjudication du droit du poids du Roi et balances, dépendant du revenu de la maison commune de Fontenay. (vue 3)
          - 7 janvier : Jacques Fleuriau, marchand à Boisse, à Saint Médard des Prés, est fermier par adjudication du droit de la coutume du Gué de Velluire autrement La Raslette, appartenant à la maison commune de Fontenay. (vues 4-5)
          - 7 janvier : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan Cherbonneau, maréchal demeurant au bourg de Nieul sur l'Autise, avec Perrette Joly, demeurant au bourg de Longèves, veuve de Jacques Testu et fille de feue Christofle Joly et de Mathurine Gaultereau. (vues 5 et 6)
          - 8 janvier : testament de François Sicaud, laboureur à charrue au bourg de Longèves. (vues 7 et 8)
          - 9 janvier : Pierre Bernard, sieur de Jauroy, conseiller et secrétaire du roi en sa maison de Navarre, demeurant à Cognac, accepte l'amortissement d'une rente à lui due par Pierre de la Vallade, ministre de la parole de Dieu en l'église réformée de Fontenay, pour raison de la moitié de la maison noble et métairie de Parois à La Jaudonnière. (vue 9)
          - 10 janvier : testament de Janne Fonteniou (vues 17 et 18)
          - 11 janvier : contrat de mariage (solennités de l'église réformée) de Charles Thubin, avocat au siège royal de Fontenay, fils d'Estienne Thubin, sieur de la Davière, et de Suzanne Rayneteau, et de Marie Vernede, fille des feus François Vernede, sieur de Chandoré, et Marie Jeudy, demeurant tous à Fontenay. (vues 19 et 20)
          - 11 janvier : Jacques Desmoulins, receveur des tailles de l'élection de Fontenay et pour moitié du triennal y joint, donne procuration pour résigner sesdits états en faveur de Josias Tabarit, car il est malade et alité.
          - 16 janvier : acte concernant un navire français de guerre, faisant de la piraterie, duquel est capitaine un nommé Le Vallon, parti du port de Saint Benoist sur Mer ou Angles, dont est propriétaire le seigneur de la Noizière, cadet de la Rollandière, demeurant près de Saint Benoist. (vues 32-33)
          - 21 janvier : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan Guyard, praticien, fils de Jehan Guyard, marchand, et de Jacquette Herbert, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, avec Jehanne Joly, demeurant à Fontenay, fille de François Joly, procureur es cours royales de Fontenay, et de Perrette Martineau. (vues 51 et 52)
          - 28 janvier : Claude Porchier, sieur de Laumondière, conseiller et élu pour le Roi à Fontenay, au nom de frère Jehan Piquard, religieux profès de l'ordre de Saint Benoist et sacristain en l'abbaye de Saint Michel en l'Herm, afferme pour 7 ans à Daniel Porchier, sergent royal demeurant à la Loge, paroisse Saint Nicolas de Grues, les maisons et jardins dépendant de ladite sacristie. (vues 60-61)
          - 28 janvier : Jehan Collard, prêtre, bachelier en théologie, prieur de Leton et grand vicaire de l'évêque de Maillezais, afferme pour 9 ans à Michel et Loys Guerin, père et fils, laboureurs à charrue demeurant en la métairie dudit prieuré de Leton paroisse de Vix, ladite métairie. (vues 62-63).


        • 3 E 37/289 - 

          Février-4 mars 1617.
          -Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          420 vues  - Février-4 mars 1617. -Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          420 vues

          Présentation du contenu :

          - 16 février, 23 février et 7 mars : actes établis à la requête de Charles Lenfant, marchand français résidant à Dunkerque pays de Flandres, présent à Fontenay au logis des Trois Croissants, pour la restitution du navire " Le cerf volant " et de son chargement dont était maître Andre [Signer], pris en mer six mois auparavant par le capitaine Valon et ses complices.
          - 10 février : Françoise Tiraqueau, veuve d'Eusèbe du Puy du Fou, chevalier de l'ordre du roi, conseiller en ses conseils d'état et privé, lieutenant de sa vènerie, afferme à Jacques Joubert et André Guerineau le jeune, marchands à Doué, les maisons nobles, terres et seigneuries de la Sèvrie, marche commune de Poitou et d'Anjou, et de la Barre près Martigné-Briand pays d'Anjou.
          - 11 février : contrat de mariage (solennités de l'église réformée) de Jacques Guillaud, marchand facteur en la boutique de Jacob Genay, marchand à Fontenay, fils de feu Pierre Guillaud, marchand au village de la Villonnière paroisse de Thorigny, et de Marie Richard, avec Janne Pourceau, se disant maîtresse de ses droits et telle déclarée par justice, demeurant au village de Puy-Sec paroisse de Fraigneau, fille des feus Nicolas Pourceau, laboureur à charrue, et Marie Phelipeau. (vues 89 et 90)
          - 19 février : Marie Rapin, dame de la Grignonnière et de la Touche, veuve d'Hilaire Tiraqueau, écuyer, sieur de la Grignonnière, conseiller et maître des requêtes de feue Reine Marguerite, demeurant en son hôtel noble de Terre Neuve paroisse Notre-Dame de Fontenay, cède à René de Mouillebert, écuyer, sieur de la Rabastelière, y demeurant paroisse de Sérigné, divers droits, pour demeurer quitte des droits de lots, vente et honneurs qui sont dus audit de Mouillebert à raison de l'acquisition faite par feu Jacob Rayneteau de feu Hilaire Goguet, de la maison et seigneurie de la Tousche-Georgeau paroisse de Sérigné, dont ladite Rapin est actuellement propriétaire, mouvant de ladite seigneurie de la Rabastelière.
          - 20 février : Estienne Robert, fils d'André Robert, écuyer, sieur de Puybernier, est chapelain de la chapellenie de Toussaints et Saint Jacques, desservie en l'église paroissiale de Saint Rémi de Pissotte.
          - 26 février : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Georges Aultin, meunier au moulin à vent de Manque Sourit paroisse de Sérigné, veuf de Renée Roy, avec Jehanne Bois, servante en la maison de Jehan Bonnet, apothicaire, fille des feus Mathurin Bois, laboureur à bras, et Guillemette Loizillon, demeurant au bourg de Saint Martin des Fontaines. (vues 127 et 128)
          - 2 mars : Suzanne Baudin, veuve de Jacques Desmoulins, receveur des tailles à Fontenay, tutrice de leurs enfants, vend à Josias Tabarit, sieur de la Tour et du Foignard, et Rachel Desmoulins sa femme, demeurant au lieu de Saint Sébastien paroisse de Saint Laurent de la Salle, la moitié appartenant à ladite Baudin et ses enfants, en l'office de receveur des tailles en l'élection de Fontenay, y compris la moitié y annexée de l'office de receveur triennal, l'autre moitié appartenant audit Tabarit par contrat passé avec ledit feu Desmoulins le 21 mars 1615.
          - 4 mars : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de François Maisonnier, sieur de Rochereau, conseiller du roi, juge magistrat au siège présidial de Poitiers, fils de Joseph Maisonnier, écuyer, sieur de la Robinière, échevin de Poitiers, et de Magdeleine Buthet, avec Jehanne Morienne, fille de Macé Morienne, sieur du Pourtault, conseiller et élu pour le roi à Fontenay-le-Comte, et de feue Yvonne Sicatteau. (vues 144 et 145).


        • 3 E 37/289 - 

          Mars-avril 1617.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          420 vues  - Mars-avril 1617. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          420 vues

          Présentation du contenu :

          - Lundi 6 au 9 mars : inquisition des assoyeurs de Fontenay-le-Comte, pour l'assiette l'année présente des deniers royaux : habitants mariés, partis de la ville, se disant exemptés... (vues 150 à 156)
          - Dimanche 12 mars : acte de communauté d'habitants de Fontenay, pour les tailles de la ville. (vues 165 à 167)
          - 13 mars : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan Marois, écuyer sieur de la Clergette et de Mortaigne la jeune en Aunis, paroisse de Salle, fils des feus François Marois, sieur de Saint Vivyen, et Marie Regnaudin, avec Françoise de Modon, demeurant à Fontenay, fille de feu Jacob de Modon, écuyer, sieur de la Roche Biraud, et de Janne Robert. (vues 168 et 169)
          - 22 mars : arrêt de compte entre Pierre Gateau, sieur du Vignault, naguère lieutenant particulier, assesseur civil et criminel et conseiller au siège royal de Fontenay, et Barthelemy Renaud, procureur audit siège, qui a été employé pour les affaire dudit Gateau, soit comme son clerc depuis 1601, soit de 1607 jusqu'à présent comme gérant et négociant ses affaires à Fontenay, Paris, Poitiers et ailleurs.
          - 24 mars : marché de construction. (vues 186 et 187)
          - ler avril : Pierre Vienne, sieur de Grainville, Jehan Martineau, Jehan Berard le jeune, Pierre Bonnet, assoyeurs des tailles de Fontenay l'année présente, en remettent le rôle à Claude Rousseau, notaire royal, et Robert Jaumier, maître chirurgien, collecteurs.
          - ler avril : procès-verbal de visite de bâtiment. Macé Morienne, Jacques Joly, Estienne Bran, Claude Porchier, Gilles Fradet, Pierre François et Jacques Pager, conseillers et élus pour le roi à Fontenay, font constater l'état de ruine de l'échelle de bois par laquelle ils accèdent à leur bureau et chambre de conseil. (vues 198 et 199)
          - 1er avril : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan Devaulx, demeurant en la maison et au service de Jehan Blanchard, boucher au faubourg de Fontenay, fils des feus René Devaulx et Andrée Vizet, du bourg de La Caillère, avec Thomasse Brejonneau, demeurant en la maison de Jehan. Martineau, procureur au siège royal de Fontenay, fille de François Brejonneau, laboureur à bras, et de Gabrielle Mesnard, du Gué de Velluire. (vues 196 et 197)
          - 12 avril : contrats de mariage (solennités de l'Eglise) de Daniel Cherpentier, fils de Pierre Cherpentier, laboureur, et de feue Janne Ragot, demeurant au village de Breuil de Creux à Saint Étienne de Brillouet, avec Catherine Besnard, fille de François Besnard, laboureur, et de Suzanne Baillyau, demeurant aux fauxbourgs de Fontenay ; de Mathurin Cherpentier, fils des mêmes, avec Jeanne Besnard, fille des mêmes. (vues 212 et 213)
          - 25 avril : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Pierre Rossard, laboureur à bras, fils de Daniel Rossard, laboureur à bras, et d'Hillaire Guillebot, demeurant au village de Chassenon le Vieil paroisse Saint Martin de Chassenon, avec Jehanne Bois, servante en la maison de Jehan Bonnet, apothicaire à Fontenay, fille des feus Mathurin Bois, laboureur à bras, et Guillemette Lezillon, du bourg de Saint Martin des Fontaines. (vues 229 et 230)
          - 29 avril : Moyse Pynyot, écuyer, sieur de Puichenin, comme tel ayant droit de présentation de la chapelle appelée La Chapelle Laulmosnier en l'église Saint Mathurin de Luçon, vacante par le décès de Loys de la Grezille, y présente René de Torigné. Le 25 juin : révocation de cette présentation faite avant le décès dudit de la Grezille.


        • 3 E 37/289 - 

          Mai-juin 1617.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          420 vues  - Mai-juin 1617. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          420 vues

          Présentation du contenu :

          - 6 mai : contrat de mariage (solennités de l'Église) de François Guerineau, laboureur à charrue, fils de feu Loys Guerineau et de Loyse Soullet, demeurant en la métairie de la Gourfaille Bigot à Longèves, avec Catherine Guillochet, fille de Pierre Guillochet et de Claude Bagre, demeurant au village de Boisse à Saint Médard des Prés ; de Jehan Guerineau, fils des mêmes, avec Jehanne Guillochet, fille des mêmes. (vues 255 et 256)
          - 12 mai : inventaire des meubles d'Isaac Peugné. (vues 272 à 278)
          - 25 mai : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Pierre Giboire, maréchal, demeurant au village des Deffans [Le Défend], à Saint Cyr des Gâts, fils de feu Piere Giboire, maréchal, et d'[Ayreux] Brouard ou Bernard, avec Jeanne Beceleu, fille de Pierre Beceleu, marchand cordonnier, et de Suzanne Chauvigné, de Fontenay-le-Comte. (vues 323 et 324)
          - 28 mai : Josias Tabarit, sieur de la Tour, receveur des tailles en l'élection de Fontenay, y demeurant, devant partir pour Paris, donne procuration générale à Rachel Desmoulins sa femme.
          - 31 mai : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Daniel Chesseboeuf, marchand tondeur de draps, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, veuf, avec Anne Greslaud, demeurant audit faubourg, veuve de Laurens Vincens.
          - 3 juin : contrat de mariage de Jehan Renard, courrayeur à Courson au gouvernement de La Rochelle, fils de Paul Renard et de Catherine Bille, avec Catherine Quesré, demeurant à Fontenay, fille de Thomas Quesré et de Marie Marieteau, demeurant au village de la Fontenelle à Coulonges les Reaux. (vues 361 à 364)
          - 6 juin : partage entre Anne Couyt, demeurant aux Loges de Fontenay, veuve de Jehan Laboulleux, et leurs enfants.
          - 11 juin : Claude Porchier, sieur de Laumondière, conseiller et élu en l'élection de Fontenay, y demeurant, comme procureur d'Olivyer Le Febvre, sieur du Vergier, économe de l'abbaye de Saint Michel en l'Herm, cède à Jehan Bachelier, marchand marinier au bourg de Saint Michel, une place pour installer un bouchot dans la mer près dudit bourg.
          - 18 juin : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jacques Revers, esperonnier, se disant majeur et maître de ses droits, étant à Fontenay au logis de la veuve Bastien Billaud, fils des feus Nicolas Revers, esperonnier, et Catherine Cherbonneau, de Béziers, avec Jeanne Denis, demeurant à Fontenay en la maison de Jehan Garnier, sieur de la Guerinière et de Surin, fille des feus André Denis, laboureur à charrue, et Jehanne Gaudineau, demeurant au village des Mottes à Saint Jean de Beugné. (vues 384 et 385)
          - 22 juin : Jehan Garnier, sieur de la Guérinière et de Surin, au nom de son fils François Gallier-Garnier, prieur ou chapelain de la chapelle ou prieuré de Sainte Catherine de la Roulière desservie en l'église Saint Mathurin de Luçon, afferme pour 6 ans à Jehan Hilayreau, sieur de la Traversière, demeurant au bourg de Luçon, le revenu temporel dudit prieuré.
          - 23 juin : Olivier Mullonnyer, concierge et garde des prisons de l'évêché de Luçon. Acte au sujet de Bonadventure Gentil, demeurant à Corpe, emprisonné à Luçon.
          - 30 juin : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Maixent Raison, fils de Pierre Raison, notaire en court lay, et de feue Bastienne Grezay, demeurant au bourg de Xanton, avec Janne Grillard, fille de David Grillard, marchand, et d'Anne Rousseau, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay-le-Comte. (vues 419 et 420)
          - 30 juin : Marie Rapin, dame de la Touche et de Terre Neuve, veuve d'Hillaire Tiraqueau, écuyer, sieur de la Grignonnière, demeurant audit Terre-Neuve paroisse Notre-Dame de Fontenay, afferme pour 5 ans à René Revillaud, sergent royal demeurant au faubourg Sainte Catherine de Fontenay, la maison noble dudit lieu de la Grignonnière, à Vouvant.


        • 3 E 37/290 - 

          Juillet-août 1617.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          502 vues  - Juillet-août 1617. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          502 vues

          Présentation du contenu :

          - ler juillet : Pierre Baudouyn, maître chirurgien à Fontenay-le-Comte, prend pour trois ans en apprentissage Pierre Gougnon, fils de Benjamin Gougnon, archer du vice-sénéchal de Fontenay, demeurant à la Trenyère paroisse de Thouarsais.
          - 7 juillet : contrat de mariage (solennités de l'Eglise Réformée) de Démosthène Jamonneau, sieur de la Roche, marchand à Fontenay, avec Jeanne Guilleu, fille de Nicolas Guilleu, marchand mercier, et de feue Catherine Bouchant, demeurant à Fontenay. (vues 11 et 12)
          - 9 juillet : Louis Jourdain, sieur châtelain de Villiers en Plaine, et Janne Barlot sa femme, vendent à David Grignon, notaire royal à Fontenay, la maison noble, terre et seigneurie de la Mothe de Thiré, qui appartenait à feu Antoine Barlot, sieur du Châtelier, père de ladite Dlle, qui l'a transportée auxdits vendeurs par leur contrat de mariage du 27 mai 1607.
          - 10 juillet : Philippe Boutou, sieur de la Baugisière (y demeurant paroisse de Saint Michel le Cloucq), la Vergne et la Tour Sauvayre, vend à Jacques Pager, sieur de la Citardière, conseiller et élu en l'élection de Fontenay, y demeurant, pour 8.000 livres, la maison noble et métairie du Pin, paroisse de Payré sur Vendée.
          - 10 juillet : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de François Chollet, tailleur d'habits, demeurant à Fontenay, fils des feus Mathurin Chollet et Marie Chessé, de la Roussière à Châtillon sur Sèvre, avec Judith Chevallier, fille des feus Antoine Chevallier et Catherine Baillot, demeurant à Vauvert paroisse Notre Dame de Fontenay en la maison de Marie Baillot sa cousine. (vues 27 et 28)
          - 20 juillet : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) d'Antoine Gantier, sieur de Mon Martin, avocat au siège présidial de Poitou à Poitiers, fils des feus Pierre Gantier, procureur audit siège, et Marie Chantefain, avec Catherine Bertaud, demeurant à Fontenay, fille de Mathurin Bertaud, conseiller en la maison commune de Fontenay, et de Perrette Bran. (vues 45 et 46)
          - 8 août : marché de construction (vues 99 et 100)
          - 13 août : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de René Guesdon, fils de feu François Guesdon, sergent royal, et de Marguerite Potereau, avec Marie Tapin, fille des feus René Tapin, sieur de la Croix Blanche, et Marie Chassay, demeurant tous au faubourg Sainte Catherine de Fontenay.
          - 19 août : contrat de mariage entre René Guesdon et Marie Tapin. (vues 106 et 107)
          - 26 août : Henry Barailleau, marchand demeurant à Saint Laurent de la Salle, a involontairement blessé Pierre Mesnyer, serrurier et armurier au bourg de Sérigné, son cousin germain à cause de sa femme.
          - 26 août : hommage rendu à la seigneurie de Fontaines, par Abraham Thibault, avocat en parlement, pour le fief d'Allemagne, appartenant à sa femme Renée Brunet, pour moitié comme héritière de François Brunet son père et pour moitié comme héritière de Julien Brunet son frère.


        • 3 E 37/290 - 

          Septembre-20 octobre 1617.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          502 vues  - Septembre-20 octobre 1617. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          502 vues

          Présentation du contenu :

          - 11 septembre : David Regnier, marchand mercier demeurant à Fontenay-le-Comte, prend en apprentissage pour deux ans René Veron, fils de feu Jacques Vairon et de Marie Jamonneau, pour lui montrer son métier de garnisseur de chapeaux.
          - 20 septembre : testament de Jehan Cezar, marchand, demeurant à Fontenay au logis " le Pélican ". (vues 192 et 193)
          - 27 septembre : Jacob Diacre, marchand brodeur à Fontenay, époux de Jeanne Rousseau, prend en apprentissage Judith Baud, fille des feus Jacques Baud et Esther (en blanc), pour lui apprendre à faire des coiffes de taffetas...
          - ler octobre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Pierre Porcheron, marchand boucher, soi-disant majeur et maître de ses droits, demeurant au faubourg Saint Martin de Fontenay, fils des feus Jehan Porcheron et Legere Touraine, avec Marie Girardeau, demeurant audit faubourg, fille de feu Pierre Girardeau, tailleur d'habits, et d'Octavyenne Aubineau. (vues 208 et 209)
          - ler octobre : contrat de mariage (catholique) de Jacques Charron, marchand drapier au bourg de [Marillet], fils d'André Charron, notaire du Petit Chasteau, et de Janne Ryou, avec Jeanne Foucaud, demeurant au faubourg de Saint Martin de Fontenay, fille de feu Jacques Foucaud, marchand boucher, et de Françoise Charrier. (vues 210 et 211)
          - 11 octobre : testament d'Anne Jamouneau, demeurant à Fontenay, veuve en secondes noces de Jacob Le Roy, sieur du Puy. (vues 229 et 230)
          - 12 octobre : Pierre Daviau, maître orfèvre à Fontenay, prend en apprentissage pour cinq ans Philippe Viollette, fils de Zacharie Vyollette, marchand demeurant en la maison noble de Barge paroisse de Beceleu.
          - 14 octobre : Pierre Bouyer, marchand bourgeois et l'un des pairs de La Rochelle, prend pour trois ans en pension Jehan Thubin, fils de feu Jehan Thubin, sieur de Sérigné sous la curatelle de Salomon Pougnet, demeurant au bourg de Saint-Hilaire sur l'Autise.
          - 18 octobre : Marie Hurault, demeurant à Fontenay, veuve de Philippe Eschallard, chevalier de l'ordre du roi, gentilhomme ordinaire de sa chambre, capitaine de cinquante hommes d'armes de ses ordonnances, gouverneur pour sa majesté en ses ville et château de Fontenay, enseigne de deux cents hommes d'armes, seigneur baron de la Boulaye, Châteaumur, Chaligné, la Marzelle, la Tour d'Oizé, Belleville et de Laguillier, tutrice de leurs enfants, afferme pour 5 ans à Jean Cornuau, sieur de la Faverie, demeurant en l'hôtel et maison noble de Landrière paroisse de Saint-Mesmin le Vieux, et à son frère Pierre Cornuau, demeurant avec ladite dame à Fontenay, les maisons nobles, terres et seigneuries de la Boulaye, la Marzelle et Chaligné.
          - 20 octobre 1617 (deux actes) : compte entre Jacques Rochereau, prieur du prieuré Notre-Dame d'Auzay, et Benjamin Chesnay, alors qu'il était fermier du temporel dudit prieuré, et Jehan Regnaud, prieur du prieuré Notre-Dame d'Auzay, avait le 16 octobre 1608, baillé, cédé et délaissé une pièce de marais.


        • 3 E 37/290 - 

          23 octobre-novembre 1617.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          502 vues  - 23 octobre-novembre 1617. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          502 vues

          Présentation du contenu :

          - 23 octobre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Charles Cattel, majeur de vingt-cinq ans, demeurant en la maison de Terre Neuve paroisse Notre-Dame de Fontenay-le-Comte, fils de Roland Cattel, receveur des tailles en l'élection de Lo pays de Normandie, et de feu Perrin Doublé, avec Janne Dufeu, demeurant à Compiègne et étant en la maison de Marie Rapin, dame de la Touche et de la Grignonnière, épouse de Sébastien Mahé, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi, demeurant en la maison de Terre Neuve, fille des feus Jacques Dufeu et Marie Couffin. (vues 288 et 289)
          - 28 octobre : testament de Mathurin Regnaudet, laboureur à charrue demeurant en la métairie du Pin paroisse de Payré. (vues 295 et 296)
          - 28 octobre : testament de Jehan Bachelier, laboureur à charrue au bourg de Vix. (vues 297 et 298)
          - 30 octobre : testament d'Hillaire Quetier, demeurant en la maison et seigneurie de Lugre au bourg de Chaix, veuve de Jean Vincent puis de Loys Thibaudeau. (vues 313 et 314)
          - 30 octobre : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Jean Besly, maître chirurgien au bourg de Saint Denis du Payré, fils des feus Nicolas Besly et Guillemette Garnier, avec Hélène Brotheron, demeurant aux Loges faubourg de Fontenay, fille des feus Jean Brotheron et Hélène Poytier. (vues 319 et 320)
          - ler novembre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Mathurin Briauld marchand demeurant au faubourg du Marchou de Fontenay, avec Anne de Rouellé, fille de Denis de Rouellé, marchand cordonnier, et de Catherine Fontenyou, demeurant à Fontenay. (vues 325 et 326)
          - 2 novembre : testament de Jeanne Fradin, femme de Bertrand de Lagofin, marchand tailleur d'habits à Fontenay. (vues 328 et 329)
          - 5 novembre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Paul Fleury, marchand tanneur, fils d'Antoine Fleury, marchand tanneur, et d'Elisabeth Foucaud, demeurant au faubourg Saint Nicolas de Fontenay, avec Claude Beceleu, fille d'Amaury Beceleu, laboureur à boeufs, et de Catherine Grezay, demeurant en la métairie de Guinefolle paroisse Notre-Dame de Fontenay. (vues 334 et 335)
          - 14 novembre : partage entre les enfants des feus François Lebouleux et Marie Bilheu.
          - 22 novembre : Jehan Berthon, sieur de Logerie, sieur propriétaire du greffe de l'élection de Fontenay, sur vente à lui faite le 21 août 1617 (notaires de Poitiers) par Marguerite Gobin, veuve de François Dreux, écuyer, sieur de Montrollet, et par Pierre Letourneur, écuyer, sieur de Burbure, et Jehanne Gobin sa femme, cède ledit greffe à son frère Jacques Berthon, sieur de Fontbriand, conseiller et assesseur pour le roi en la sénéchaussée de Fontenay.
          - 25 novembre (deux actes) : Nicolas Giret, curé et recteur de la cure et église paroissiale de Saint Denis du Payré, démissionne et résigne sadite cure en faveur de François Barrier, prêtre de Saint-Ouen en Belin au diocèse du Mans.
          - 29 novembre : acte entre Mathurin Dupin, Anthoyne Febvre, Jacques Pinsson, Jacques Carradu, Loys Syret, collecteurs des tailles de Longeville, et Hilaire Cailler, procureur du roi en l'élection de Fontenay, sieur propriétaire du greffe des tailles de ladite paroisse.


        • 3 E 37/290 - 

          Décembre 1617.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          502 vues  - Décembre 1617. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          502 vues

          Présentation du contenu :

          - 2 décembre : acte entre Pierre Malleray, receveur ancien alternatif des tailles en l'élection de Fontenay-le-Comte, et pour moitié de l'office de receveur triennal des tailles nouvellement créé, et Josias Tabarit, receveur ancien des tailles et de l'autre moitié dudit office de receveur triennal par la résignation de feu Jacques Desmoulins qui l'avait pris par moitié avec ledit Malleray.
          - 2 décembre : Adam Maire et François Malleray sont receveurs anciens alternatifs du taillon en l'élection de Fontenay, et par moitié de l'office de receveur triennal du taillon nouvellement créé.
          - 18 décembre : André Robert, écuyer, sieur de Puybernier, y demeurant paroisse de Longèves, sieur propriétaire de l'office de Commissaire des Tailles des bourgs et paroisses de Longèves et Saint Mars des Prés, transporte cet office à Nicolas Bertaud, sieur de la Chopinière, avocat en parlement demeurant à Fontenay.
          - 14 décembre : donation mutuelle entre François Clemenceau, docteur en médecine, et sa femme Magdeleine de La Fons, demeurant à Fontenay.
          - 28 décembre : testament (catholique) non signé de Marguerite Barraud, demeurant au faubourg Sainte-Catherine de Fontenay, épouse de Pierre Baudouyn. (vues 497 et 498).


        • 3 E 37/291 - 

          Janvier 1618.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          415 vues  - Janvier 1618. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          415 vues

          Présentation du contenu :

          - 1er trimestre 1618, dates diverses : actes concernant le remboursement des greffes des tailles des paroisses de Saint Martin des Fontaines, Saint Mars des Pré, Saint Maixent de Beugné, Payré, La Châtaigneraie, Saint Hilaire sur l'Autise, Champagné, Puyravault, Champgillon, Sainte Radegonde la Vineuse, Saint Jean de Velluire, Thouarsais, Bouildroux, Saint Hilaire le Vouhis, Mervent, Saint Vincent Fort du Lay, La Grève, Marsais, Saint Sulpice, Triaize, Xanton, Saint Martin de Fraigneau, Saint Pierre le Vieux de Maillezais, Petosse, Chasnais, Charzais, Saint Laurent de la Salle, Saint Michel le Cloucq, Saint Martin du Gué de Velluire, Nieul sur l'Autise, Coulonges les Reaux, Scillé, Pissotte, Mouzeuil, Fontaines, Auzay, Le Langon, Saint Maxire, Sérigné, Vix, Montreuil sur Mer.
          - 3 janvier : Charles de Mastin, chevalier, baron de Nuaillé, y demeurant en pays d'Aunis, majeur de 26 ans, transporte à Ysaac Genays, marchand à Fontenay-le-Comte, la rente annuelle de 20 livres tournois payable à Pâques et de 24 livres de beurre jaune de Château Giron payable à Mardi Gras, due en raison du moulin à eau appelé le moulin du château sis hors et près les murailles de Fontenay, comme l'on va de la poissonnerie et porte des Loges à la fontaine de Chipault.
          - 12 janvier : François Miziere, docteur en médecine à Fontenay, fait retrait féodal de ladite cession de rente, ledit droit de retrait lui ayant été donné la veille par donation de Léon Barlot, chevalier, conseiller du roi en ses conseils d'état et privé, baron de Breuillac (et à cause de cette baronnie) et sieur du Châtelier-Barlot.
          - 13 janvier : partage de la succession de Pierre Geay et Suzanne Thubin sa femme, entre leurs enfants : Pierre Geay, sieur de la Penissière, avocat en parlement demeurant à Marans, Mathieu Geay, sieur de la Gasconnière, mineur de 21 ans et néanmoins déclaré capable de l'administration de ses immeubles, Marie Geay, femme de Lucas Girault, sieur de l'Ouscherie, demeurant au bourg de Mareuil. Mathieu a la maison noble et seigneurie de la Gasconnière à Andin, et dont la valeur est supérieure aux autres lots et l'oblige à verser une soulte et supplément de son lot 9,400 livres à Pierre Geay et 1.800 livres à Marie Geay ; Pierre Geay a la métairie de la Penissiere à La Châtaigneraie, la borderie du Pré Baillif même paroisse et diverses terres ; Marie a la métairie et maison noble de la Cousture à Saint Hilaire sur l'Autise, la maison de Xanton appelée la Poffière et diverses terres. Chacun d'eux paiera pour 1/3 le douaire dû à Elisabeth Brion veuve de Barthelemy Geay leur frère.
          - 15 janvier : Nicolas Viete, sieur de la Mothe, comme ayant transport de Guillaume Giraudeau, chapelain de la chapelle du Sépulcre desservie en l'église Saint André de Niort des arrérages d'une rente de 6 livres tournois et de 12 oiseaux de gras due audit chapelain par feu François de Sallenove, sieur de la Mongie, donne reçu de 60 livres pour cinq années d'arrérages de ladite rente et à raison de 10 sols pour chacun desdits oiseaux.
          - 19 janvier : donation par Anne Cardin, veuve de Vincent Fradet, demeurant au lieu du Vieil Auzay à Longèves, à ses enfants : Gilles Fradet, élu pour le roi à Fontenay, François Fradet, enquêteur et examinateur au siège royal de Fontenay, Marie Fradet femme de Jehan Bonnet apothicaire, Jeanne Fradet, femme de Jehan Meugnier, demeurant tous à Fontenay.
          - 23 janvier : Marie Rapin, demeurant en la maison noble de Terre Neuve paroisse Notre-Dame de Fontenay, femme de Sébastien de Mahé, écuyer, sieur de la Tricherie, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi, afferme pour 3 ans à Pierre Ayrault, meunier demeurant au moulin à eau de Brureau, les deux moulins à eau de Brureau et le moulin à vent en dépendant, paroisse de Mervent.
          - 29 janvier : contrat de mariage (solennité de l'Eglise) de Pierre Vayron, marchand voiturier demeurant au village de Boisse à Saint Médard des Prés, avec Marie Barret, demeurant au village de Brillac à Chaix, veuve de Berthommé Cholon laboureur à bras. (vue 106)
          - 29 janvier : Jacques Fleuriau, marchand au village de Boisse à Saint Médard des Prés, selon adjudication à lui faite le 23 décembre dernier par les Maire, Echevins et Conseillers de la maison commune de Fontenay, est adjudicataire cette année du droit de la coutume du Gué de Velluire pour 74 livres, du Poids du Roi pour 73 livres, de l'octroi de la Porte des Loges pour 87 livres.
          - 31 janvier : Laurent Pascaud, procureur au siège royal de Fontenay, greffier du vice-sénéchal établi à Fontenay, donne reçu de six vingt cinq livres tournois pour une demi année de ses gages de l'année 1613.


        • 3 E 37/291 - 

          Février-12 mars 1618.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          415 vues  - Février-12 mars 1618. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          415 vues

          Présentation du contenu :

          - 4 février : contrat de mariage (solennités de l'Église) de François Roy, meunier fils de Jehan Roy, laboureur à bras, et de Perrette Reau, demeurant au bourg de Pissotte, avec Catherine Beluteau, fille d'André Beluteau, laboureur à bras, et de Marie Nonballier, demeurant au faubourg du Marchou de Fontenay-le-Comte. (vues 131 et 132)
          - 4 février : contrat de mariage entre Jehan Roger et Madelaine Garreau. (vues 133 et 134)
          - 5 février : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de François Syre, charpentier demeurant au faubourg du Puy Saint Martin de Fontenay, veuf de Mathurine Guillemineau, avec Janne Gaulchier, demeurant en la maison de Joachim Regnaud, marchand poissonnier audit faubourg de Fontenay, fille de Jehan Gaulchier, laboureur à bras, et de Nicole Gaurry, demeurant au bourg de Sérigné. (vues 135 et 136)
          - 14 février : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jacques Mathelot, sergent royal, fils des feus Jehan Mathelot et Catherine [Ridin], avec Françoise Cellier, fille de feu René Cellier et de (feue ?) Renée Pain, demeurant tous à Fontenay. (vue 165)
          - 14 février : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan Rogier, fils de Michel Rogier, marchand, et de Marie Pasquier, demeurant au faubourg de Fontenay, avec Madelene Garreau, fille de Jehan Garreau, marchand, et de Jacquette Cochet, demeurant audit faubourg de Fontenay.
          - 19 février : contrat de mariage (solennités de l'Eglise Prétendue Réformée) de Pierre Ancellin, fils de Pierre Ancellin, maître sellier, et de Catherine Buffechou, avec Catherine Cart, fille de Mathieu Cart, marchand cordonnier, et de Michelle Boisnard, demeurant tous en cette ville et faubourg de Fontenay. (vues 173 et 174)
          - 26 février : François Lebouleux, compagnon orfèvre, demeurant à Fontenay, présente à Leon Chabot, Adam Denué, Pierre Joly, Mathurin Lamoys, Bernard Morin, Pierre Daniau, Pierre Grignon, René Turpault, maîtres orfèvres à Fontenay et y demeurant, le chef-d'oeuvre qu'ils lui avaient prescrit pour être reçu maître orfèvre : "ung anneau a timbeau escroissant pr tailler et esmailler trois diamants ung sur la teste et deux sur le corps". Ils le jugent digne d'être reçu.
          - 8 mars : Claude Gallier, dame de la Touche et de Guinefolle, demeurant à Fontenay, afferme pour 5 ans à Loys Girard, sieur de la Verronniere, y demeurant paroisse de Saint Cyr des Gâts, la maison noble et seigneurie de la Fortiniere, tout ainsi que ledit Girard en a joui à titre de ferme, de feu André Gallier, écuyer, sieur de Guinefolle, père de ladite Claude.
          - 12 mars : Jehan Garnier, sieur de la Guerinière et de Surin, conseiller du roi en sa cour de parlement de Rennes, y demeurant, arrente à Jehan Daniau, prêtre, curé de la paroisse de Saint Hilaire de Surin, une place servant de quairuage au bourg de Surin pour y bâtir une petite maison.


        • 3 E 37/291 - 

          16-27 mars 1618.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          415 vues  - 16-27 mars 1618. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          415 vues

          Présentation du contenu :

          - 16 mars : Denis Vynet, cordonnier, et Jehanne Boulyot sa femme, Marie Carteau, Suzanne Vignerot, Anne Carteau, demeurant au faubourg de Fontenay-le-Comte, cèdent à Jehan Vivant dit Langoulmois, l'action qu'ils ont contre Ysaac Bodinet, Philipes Mellereau, Jacques Vincent, Abraham Monnault pour vol de poissons à la rivière près la fontaine de Chipault.
          - 17 mars : Jean Garnier, sieur de la Guerinière et de Surin, conseiller du roi en sa cour de parlement de Rennes, y demeurant, au nom de Jacques Garnier, abbé commendataire de Notre-Dame de Bonnevault, trésorier de Saint Hilaire le Grand de Poitiers, chapelain de la chapellenie des Thibaud des Oullières desservie en l'église de Saint Etienne de Chaix, afferme pour 5 ans tous les domaines et revenus de ladite chapellenie, paroisses de Saint Estienne de Chaix et de Saint Jean de Velluire, à Jean Morin, prêtre, demeurant au bourg de Fontaines, et à Mathurin Chaigne, laboureur, et Mathurine Letard sa femme, et René Brillet, demeurant au bourg de Saint Jean de Velluire. Ledit Morin est tenu de faire ou faire faire le service divin pour raison de la chapellenie de Fontbriand desservie en l'église de Chaix.
          - 19 mars : Jacques Joly, sieur des Tourettes, conseiller et élu pour le roi et l'un des échevins de Fontenay, paie à Charles de la Tousche, chevalier, sieur des Planches, l'Audardière (y demeurant paroisse de Coëx), Fromenteau et de la cour de châtellenie de Coëx, tant en son nom que pour Yzabelle du Puy du Fou son épouse et pour Louise de Chastillon, veuve de Gilbert du Puy du Fou, sieur baron de Combronde et de Faymoreau, 11.300 livres tournois, qu'il lui restait à payer de 14.500 livres, prix de la vente faite le 21 février dernier (Jehan Richard et Pierre Guillonneau, notaires de la châtellenie de Coëx), de l'hôtel et maison noble, métairie, terre et seigneurie de Montreuil sur Mer.
          - 21 mars : Jacques Berthon, sieur de Fontbriand, sieur propriétaire du greffe de l'élection de Fontenay, y demeurant, afferme pour 5 ans ledit greffe, pour 450 livres par an, à Jehan Chauveteau, praticien, demeurant aux Loges, faubourg de Fontenay.
          - 21 mars : vente de terrain et constructions de l'ancien couvent des religieux de l'ordre de Saint-François, situé au faubourg du Puy Saint-Martin de Fontenay-le-Comte : René Revillaud, demeurant aux faubourgs de Fontenay, vend à Jehan Normand et Pierre Martel tout le corps du logis d'habitation où était construit le couvent des religieux de l'ordre de Saint François, aux faubourgs près la porte Saint Michel à Fontenay ; en un autre acte de même date, ils conviennent qu'au cas où lesdits religieux voudraient récupérer les lieux et casser le contrat, René Revillaud ne serait tenu qu'à restituer le paiement.
          - 22 mars : Marie Rapin, dame de la Touche et de Terre Neuve, femme de Sébastien de Mahé, écuyer, sieur de la Suchere, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi, afferme pour 5 ans à Pierre Cousin, demeurant à la Pierrière, à Vouvant, le moulin à eau et le moulin à vent dépendant de la Seigneurie du Moulin Billaud, situé à Bourneau.
          - 25 mars : contrat de mariage (solennités de l'église réformée) d'Abel Marchant, fils de feu François Marchant et d'Yzabeau Chasteau, avec Janne Boucher, fille de feu Jehan Boucher et de Marie Le Clerc (signe Clergesse), demeurant tous à Fontenay. (vues 273 et 274). - 26 mars : donation mutuelle entre Moise Pynyot, écuyer, sieur de Puychenin, y demeurant paroisse de Fenioux, et Anne Genays son épouse.
          - 27 mars : François Girard est chapelain de la chapelle des Guerineaux desservie en l'église paroissiale du bourg de Sérigné.
          - 27 mars : Hilaire Cailler, procureur du roi en l'élection de Fontenay, comme ayant charge de son fils Jacques Cailler, chanoine de Luçon, prieur du prieuré de Saint Fulgent, s'accorde avec Jacques Girardeau, curé de la cure de Saint Fulgent, qui promet de faire, pour un an à commencer le 1er avril prochain, le service divin en l'église de Saint Fulgent que ledit prieur doit et est tenu de faire. Il recevra pour son salaire et vacation au service divin, 50 livres payables par quartiers.


        • 3 E 37/291 - 

          29 mars-avril 1618.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          415 vues  - 29 mars-avril 1618. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          415 vues

          Présentation du contenu :

          - 29 mars : Estienne Barriere, sieur du Portault, avocat en parlement, fils unique de Joseph Barriere, docteur en médecine, et de Suzanne Laurens, a épousé par contrat du 25 février dernier (Guillemyn et Gandouyn, notaires de la baronnie de Mouchamps) Anne Chiton, fille de. Laurens Chiton, sieur de la Boulaye, et de Louyse Varenne, demeurant au bourg de Mouchamps.
          - 31 mars : marché entre Marie Rapin et Nicolas Polleau, pour les réparations du moulin à vent de la Louherie, à Saint Mars des Prés appartenant à ladite dame. (vue 296)
          - 31 mars : Marie Rapin, dame de la Touche et de Terre Neuve, femme de Sébastien de Mahé, écuyer, sieur de la Suchere, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi, comme ayant charge du dernier rabaisseur adjudicataire des réparations qui sont à faire en la maison et métairie de Pascouynay appartenant à ladite dame, passe marché avec Nicolas Polleau, charpentier, demeurant au bourg de Bourneau, qui promet de refaire la couverture de la grange et salle de la maison et métairie de Pascouynay, à Oulmes, détruite suite à un incendie. (vues 297 et 298)
          - 5 avril : René Drapron, fermier général des greffes civil et criminel de la sénéchaussée de Fontenay-le-Comte (selon contrat de ferme du 31 janvier 1617 à Poitiers, à lui fait par Marguerite Gobin, veuve de François Dreux, écuyer, sieur de Monterollet, et par Pierre Letourneur, écuyer, sieur de Burbure, propriétaires desdits greffes), sous-ferme à Philippe Leboulleux, demeurant à Fontenay, le greffe des présentations, le greffe des baux affermés et le greffe des enquêtes et causes civiles.
          - 11 avril : procès-verbal de visite de bâtiment. (vue 351)
          - 11 avril : Jehan du Boulay, écuyer, sieur de Galerand, prieur du prieuré Notre-Dame de Fontaines, demeurant à Fontenay, afferme pour 5 ans à Léonard Bigot, sergent royal à Fontenay, le revenu temporel dudit prieuré.
          - 12 avril : vente de terrain et constructions de l'ancien couvent des religieux de l'Ordre de Saint-François, situé au faubourg du Puy Saint-Martin de Fontenay-le-Comte : Pierre Malleray, sieur châtelain de la châtellenie d'Ardennes, receveur des tailles à Fontenay, cède aux habitants du faubourg du Puy Saint Martin de Fontenay le droit d'aller et venir de la porte Saint Michel au faubourg du Puy Saint Martin, et à cet endroit, d'ouvrir l'ancienne petite porte du couvent des cordeliers de l'ordre de Saint François de Fontenay, jusque-là murée.
          - 19 avril : frère Pierre Grain de Sainct-Marsault, chevalier de Saint Jean de Jérusalem, commandeur de Bourneuf, receveur et procureur pour ledit ordre au prieuré d'Aquitaine, fait enchère à Fontenay, en l'hôtellerie " la Couppe d'Or ", de la commanderie et seigneurie de Féolette, du Portault-Nalliers : Vendronnière et membres en dépendant. Dernier enchérisseur : François Pellon, demeurant au bourg de Sainte-Hermine, dont est plège son père Jehan Pellon, sieur de la Piochière, fermier du revenu temporel de la commanderie de Féolette.
          - 23 avril : Jehan Vatable, pasteur de l'église réformée de Coulonges les Reaux, transige avec Anne Jamonneau, veuve de Jacob Le Roy, sieur du Puy, sur l'exécution du contrat de mariage (26 août 1614, Robert, notaire à Fontenay) dudit Vatable avec dame Catherine Le Roy, fille dudit feu Le Roy et de Claude Agroué.
          - 25 avril : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jacques Chollon, demeurant à Fontenay, fils d'Aubin Chollon, laboureur à Biossais paroisse de Saint Médard des Prés, et d'Anne Fillon, avec Jeanne Boiceau, demeurant à Fontenay, fille des feus Jacques Boiceau, charpentier, et Marie Guerin.


        • 3 E 37/292 - 

          Mai-8 juin 1618.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          348 vues  - Mai-8 juin 1618. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          348 vues

          Présentation du contenu :

          - 5 mai : Antoine Clabat, écuyer, sieur de Puyterra, et sa femme Marie Chabot, demeurant en la maison noble de Mazay paroisse de Vouneuil, vendant à Françoise Ranfray, veuve de François Garnier, sieur de Maurivet, demeurant à Parthenay, la maison noble, terre et seigneurie de la Pimpelière, paroisse de Sainte-Ouenne, échue en partage à ladite Chabot par la succession de feu Baptiste Chabot, écuyer, sieur de la Pimpelière, son père.
          - 15 mai : inventaire des meubles de Marie Charrier. (vues 55 à 66)
          - 22 mai : Jacques Clemenceau, docteur en théologie, demeurant à Poitiers, vend à Anne de la Brune, sieur de la Rousselière, demeurant au bourg de La Caillère, une métairie à Bouildroux, appelée la Maison Neufve et ci-devant Fresoné.
          - 24 mai : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan Regreny, docteur en médecine demeurant à La Rochelle, fils de feu Jehan Regreny, marchand bourgeois de La Rochelle, et de Jehanne Regnaud, avec Jeanne Querqui, demeurant à Fontenay-le-Comte, fille de feu Hilaire Querqui, sieur de Chazeau, et de Jeanne Ymbert. (vues 95 à 97)
          - 26 mai : Jacques Babin, prieur commendataire du prieuré de Saint-Nicolas de Fontenay, afferme pour 6 ans à Salomon Pougnet, sieur de la Barretière, demeurant à Saint-Hilaire sur l'Autise, les maisons et terres dépendant du prieuré au village de la Prouillère paroisse de Saint-Hilaire sur l'Autise.
          - 26 mai : Pierre de Couignac, avocat à Fontenay-le-Comte, afferme à François Bonnaud, sergent royal au faubourg de Fontenay, et à Hilaire Bonnaud, marchand tanneur et corroyeur au bourg de Marans, pour 3 ans, l'office de contrôleur, visiteur et marqueur des cuirs au bourg de Marans.
          - 27 mai : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jacques Durand, cordonnier à Fontenay, fils des feus Jehan Durand et Marie Masson, avec Marie Lafaneur, demeurant à Fontenay, fille de feu Jehan Lafaneur, tailleur d'habits, et de Catherine Andebault. (vues 126 et 127)
          - 30 mai : échange entre Pierre Malleray, sieur de la Socelière, receveur des tailles à Fontenay, et Louis Jay, sieur de Moutonneau (demeurant paroisse dudit lieu) et de Puy Patrot. En échange de diverses métairie et borderie à Foussais et de diverses rentes, Louis Jay cède à Pierre Malleray la maison noble, terre et seigneurie de Cheusse à Payré sur Vendée, à lui échue par le décès de Marguerite Boutou, sa mère.
          - 4 juin : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Nicolas Benoist, demeurant au faubourg du Marchou de Fontenay, fils de feu Jacques Benoist et de Marguerite Vivyen, avec Marie Audouyt, fille des feus Marc Audouyt, charpentier, et Tenette Guybert, demeurant à Brillac paroisse de Chaix. (vues 139 et 140)
          - 7 juin : Claude Durcot, seigneur de Puytesson, y demeurant, à Chauché, comme tuteur et curateur de Gabriel Durcot, écuyer, seigneur de Saint-Aubin, et comme fondé de procuration de Paul, Louis et Samuel Durcot, frères, seigneurs de Saint-Martin, Chaulmes, Romefort, l'Aulberaye, Saint-Aubin et la Roche de Mouzeuil (ses neveux selon procuration jointe du mercredi 6 juin 1618), afferme pour 6 ans à Joachim Billaud, sieur du Moulin Billaud, avocat au siège royal de Fontenay, les maisons, terres et seigneuries de l'Aulberaye, de Saint-Aubin, Chaulme et la Roche de Mouzeuil, à Saint Aubin, Saint Jean de Beugné, Mouzeuil, au Langon.
          - 8 juin : inventaire des meubles et titres de Marie Leclerc. (vues 151 et 152).


        • 3 E 37/292 - 

          9 juin-14 juillet 1618.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          348 vues  - 9 juin-14 juillet 1618. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          348 vues

          Présentation du contenu :

          - 9 juin : Abel Marchant, demeurant à Fontenay-le-Comte, adjudicataire des fruits du revenu temporel du prieuré de Coulonges les Reaux saisis à la requête de Mathurin Bernier et Pierre Mignaud, prêtres, transporte son bail à Philippe Mourgaud, sieur de la Grange, demeurant à Vouvant.
          - 9 juin : André Malleray, sieur de Loricau, fermier de l'abbaye de l'Absie en Gâtine, afferme pour 9 ans la métairie de la Jaubretière, à Bourneau, dépendant de l'abbaye, à Pierre Fichet, tuilier, et Jehan Merionneau, laboureur à charrue, demeurant à Bourneau.
          - 9 juin : Thomas Saudelet, sieur du Retail, sénéchal de la baronnie de Tiffauges, fils et héritier de feu René Saudelet.
          - 9 juin : Pierre Malleray, sieur d'Ardennes, receveur particulier des tailles à Fontenay, consent que Josias Tabarit, receveur des tailles à Fontenay, malade et âgé, époux de Rachel Desmoulins, demande à Pierre Morisset, son proche parent, d'expédier les lettres de provision de l'office de receveur triennal des tailles sous son nom.
          - 17 juin : testament de Marguerite Bienvenu (vues 183 et 184)
          - 17 juin : Ambroyse Bienvenu, maître maçon au bourg de Luçon, passe marché avec quatre maîtres maçons, Estienne Gouraud, du bourg des Brouzils, François Ruchaud, du bourg de Jard, Vincent Bretonneau, du bourg de Coulonges les Reaux, Pierre Clochart, du village de Marsay à Échiré, qui, pour 212 livres, seront tenus d'achever personnellement la construction d'une fuie que ledit Bienvenu a entrepris de faire pour M. du Châtelier-Barlot près du Châtelier. (vues 181 et 182)
          - 22 juin : Pierre Chevallereau, sergent royal, est fermier du revenu temporel de la commanderie ou aumônerie de Curzon.
          - 24 juin : contrat de mariage (solennités de l'Église) d'Antoine Genay, chaudronnier au bourg de Mouilleron, fils des feus Jacques Genay, notaire en court lay, et Françoise Audigé, demeurant à Vieillevigne, avec Marie Belion, au service d'Estienne Bran, sieur de la Grand Maison, élu pour le roi à Fontenay, fille de Nicolas Belion, charpentier, et d'Anne Fortin, demeurant au bourg de Mouilleron. (vues 194 et 195)
          - 30 juin : Mathurin Bertaud, procureur au siège royal de Fontenay, sieur propriétaire et adjudicataire de l'office de commissaire des tailles à Vouvant, transporte ledit office à Jehan Chiché, procureur au siège de Vouvant.
          - 3 juillet : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Pierre Poytevin, marchand mercier demeurant à Fontenay, fils des feus Vincent Poytevin et Jane Barbotin, demeurant au bourg de Luçon, avec Françoise Poitier, fille de Gabriel Poytier, marchand, et d'Anne Bassonnet. (vues 228 et 229)
          - 7 juillet : François Malleray, comme procureur d'André Malleray, sieur de Lorceau, fermier général de l'abbaye de l'Absie en Gâtine, afferme pour 9 ans à Pierre Chevallereau, sergent royal à Fontenay, les dîmes de Martrais dépendant de ladite abbaye, partageant avec les curés de Saint Nicolas de cette ville et de Saint Médard des Prés, pour 90 livres par an.
          - 7 juillet : Jehan Garipauld, Macé Morienne, Jacques Joly, Estienne Bran, Gilles Fradet, Pierre Françoys, Jacques Bonnet, président et élus, conseillers du roi sur le fait de ses aides et tailles en l'élection de Fontenay, y demeurant, désavouent les offres faites par les élus du Mans et d'autres élections de rembourser au profit du roi les charges de présidents et lieutenants de chaque élection du royaume.
          - 14 juillet : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) d'Antoine Adam, marchand sergetier à Fontenay, deux fois veuf, avec Philipes Billaud, servante, à Fontenay, fille des feus Loys Billaud, laboureur à charrue, et Janne Renolleau, du bourg de L'Hermenault. (vues 246 et 247)
          - 14 juillet : Thomas Plessis, meunier, demeurant au bourg de Saint Martin du Gué de Velluire, arrente à André Cardinault, laboureur à charrue demeurant en l'île d'Elle la moitié d'un moulin à vent que ledit Plessis a fait construire à l'île d'Elle, sur deux boisselées de terre prises en rente de René de Thorigné, abbé de Trizay, prieur du prieuré de l'île d'Elle, à la charge de faire bâtir ledit moulin, par contrat du 22 décembre dernier (Ballet et Mourault, notaires de Luçon).


        • 3 E 37/292 - 

          15 juillet-août 1618.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          348 vues  - 15 juillet-août 1618. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          348 vues

          Présentation du contenu :

          - 15 juillet : Fabien Chaigneau, archer de la compagnie du vice-sénéchal de Fontenay-le-Comte, Niort et Bas-Poitou, donne procuration pour résigner son office en faveur de René Chaigneau, son fils.
          - 21 juillet : Jacques Pager, conseiller et élu pour le roi à Fontenay, afferme pour 5 ans, pour 110 livres tournois par an, à Claude Dejan, marchand à Fontenay, la boutique dépendant du logis de la Teste Noire à Fontenay ainsi que diverses autres pièces.
          - 21 juillet : Jacques Cardin, marchand, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, déclare que l'adjudication à lui faite par les Commissaires subdélégué des offices de commissaires des tailles de Vouillé les Marais, Sainte Radegonde des Noyers, Chaillé les Marais, Le Langon et Chassenon, est pour et au nom de Jehan Carbonnier, pour l'office de Vouillé les Marais, et de Marie François veuve d'Isaac Delapierre pour les autres paroisses, pour lesquels Pierre François a déboursé les deniers. (vues 267-268)
          - 22 juillet : convenances entre Henry Darcemalle, écuyer, sieur du Langon, y demeurant, et Marie Bernard, demeurant au bourg Notre-Dame de Coussay, veuve de Nicolas Pierres, qui détient du sieur de Saint Georges la châtellenie, terre et seigneurie du Langon l'échangera avec ledit Darcemalle contre la maison noble, terre et seigneurie du Breuil, au Langon.
          - 25 juillet : Jehan Garnier, sieur de la Guerinière et de Surin, conseiller du roi en sa cour de parlement de Rennes, au nom de Françoise Ranfray sa mère, dame de Maurivet, afferme pour 5 ans à Jean Sicot, laboureur à boeufs demeurant à la Pimpelière paroisse de Sainte-Ouenne, la maison noble et métairie de la Pimpelière.
          - 2 août : Anne de la Brune, fermier du revenu temporel du prieuré Notre Dame d'Oulmes, demeurant au bourg de La Caillère, paie à Pierre Chuppin, prêtre, prieur dudit prieuré, demeurant en la maison noble de la Beraudière paroisse de Fenioux, 550 livres, prix de la ferme d'une demi année dudit prieuré.
          - 2 août : André Mouchard, sieur propriétaire de l'état et office de contrôleur, visiteur et marqueur des cuirs du bourg et paroisse des Clouzeaux, demeurant au château de Bodet à La Chapelle Thémer, afferme pour cinq ans ledit office à Nicolas Texier, tanneur, demeurant aux Clouzeaux.
          - 8 août : Jacques Micault, archer de la compagnie de M. le Prévôt établie à Niort, y demeurant, donne reçu de ses gages en tant qu'archer pour 1615, à Adam Maire, receveur pour le roi du taillon en l'élection de Fontenay.
          - 8 août : Isaac Chambort, archer de la Compagnie de M. le Prévôt des Maréchaux établie pour le roi à Niort, y demeurant, donne reçu à Adam Maire, de 200 livres pour ses mêmes gages de l'année 1615.
          - Vendredi 10 août : procès-verbal de visite de bâtiments : Jacques Bernardeau et Paul Gorron, fermiers du prieuré Notre Dame d'Auzay, constatent les réparations à faire dans les maison et appartenances dudit prieuré : logis, grange, four et fournil, moulin à eau, moulin à vent. (vues 308 à 310)
          - 18 août : Henry Darcemalle, écuyer, sieur du Langon et du Breuil, et sa femme Gabrielle de la Roche, demeurant au bourg du Langon, vendent à Marie Pierre Bernard, demeurant au bourg de Notre-Dame de Coussay, veuve de Nicolas Pierres, sieur de la Bobinne, pour 8500 livres, la maison noble, terre et seigneurie du Breuil au Langon y compris l'île attenante.
          - 25 août : Estienne Bran, sieur de la Grand Maison, au nom de Timoléon Langevin, prêtre, chanoine et archidiacre en l'église d'Angers, chapelain de la chapelle Bouthou desservie en l'église de Villiers en Plaine, afferme pour 7 ans le revenu temporel de ladite chapelle, à Mathurin Brunet, laboureur à charrue au bourg de Villiers.
          - 30 août : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Pierre de May, sieur de Parrière, greffier en la vice-sénéchaussée de Fontenay, y demeurant, fils de feu Pierre de May, sieur de la Parrière, et de Jaquette Marbeuf, demeurant au lieu du Petit Plantys à La Guyonnière, avec Marie Collin, fille de feu Jehan Collin et de Judith Filluzeau, demeurant à Fontenay. (vues 343 à 348).


        • 3 E 37/293 - 

          Septembre 1618.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          269 vues  - Septembre 1618. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          269 vues

          Présentation du contenu :

          - 1er septembre : Jehan Naudon, marchand au bourg de Vix, dernier enchérisseur et adjudicataire des fruits l'année présente des biens immeubles appartenant à Ollivier Laurens, l'un des principaux habitants de Beauvoir sur Mer, saisis à la requête de Anthoine Douelle, à défaut de paiement de la somme de 30 livres à laquelle les habitants de ladite paroisse ont été taxés pour le droit de confirmation dû au Roi à cause du privilège des foires et marchés de Beauvoir, transporte sondit bail à Julien Cavolleau, demeurant au bourg de Riez.
          - 19 septembre : Izaac Frere, sieur de la Nouette, Suzanne Grignon sa femme, et François Frere leur fils, demeurant au moulin Bonnet paroisse de Montournais, vendent à Joachim Billaud, sieur des Moulins, avocat au siège royal de Fontenay-le-Comte, pour 3.050 livre la maison et métairie de la Nouette à Menomblet, acquise par feu François Frere, sieur du Moulin Bonnet, père dudit Frere, de Jehan Goguet, sieur de la Nouette, et Marie Voysin sa femme.
          - 22 septembre : Jacques Chereau, prêtre, curé de Saint Christophe de Longèves, y demeurant, afferme pour 5 ans à Jehan Gaborit, laboureur à charrue audit bourg, le revenu temporel de la cure de Longèves, pour 150 livres par an.
          - 22 septembre : Samuel de Ferrieres, conseiller du roi, juge magistrat au siège présidial de La Rochelle, fils de feu François de Ferrieres, bourgeois de La Rochelle et d'Anne Eveillard sa veuve, a épousé par contrat du 22 mars dernier (Meigner et Robert, notaires royaux à Fontenay) Marie Genay, fille de feu Jacob Genay, sieur de la Guerinière, et de Marie Alleaume sa veuve, demeurant à Fontenay.
          - 26 septembre : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Geofroy Grimouard, sieur de Payré, fils de feu Jehan Grimouard, sieur de Payré, et de Claude Torchard (consentante par procuration passée à Angers le 13 de ce mois), avec Jeanne Dupont, fille de Jehan Dupont, sieur de Beaulieu, et de Catherine Garipault, demeurant à Beaulieu, à Saint Michel le Cloucq. (vues 46 et 47)
          - 27 septembre : Philibert de Thurin, chevalier, conseiller du roi en ses conseils d'état et privé, maître des requêtes ordinaires de son hôtel, demeurant à Paris, et présent à Fontenay, afferme pour 6 ans à Jacques Girard, meunier demeurant aux moulins à eau de Thué paroisse de L'Hermenault, les deux moulins à eau de Thué dépendant de la seigneurie du Gué de L'Hermenault.
          - 29 septembre : Hilaire Vernede, sieur de la Pierre Blanche, avocat au siège royal de Fontenay, au nom de Pierre Chupin, prêtre, prieur du prieuré Notre-Dame d'Oulmes, afferme à Jacques Bernardeau, demeurant au Gros Noyer paroisse Notre-Dame de Fontenay, et à Paul Gorron, demeurant à Boisse, à Saint Médard des Prés, marchands, pour un an, le revenu temporel dudit prieuré.
          - 29 septembre : Hilaire Vernede, au nom de Charles de Vivonne, chevalier de l'Ordre du Roi, capitaine de cent hommes d'armes de ses ordonnances, conseiller en ses conseils d'état et privé, seigneur de La Châtaigneraie, baron d'Annillé et Oulmes, afferme à Jacques Bernardeau et Paul Gorron, pour un an, les fruits, profits et revenus de la baronnie d'Oulmes, de la seigneurie de Courdault et de la métairie de la Barbaudière sise à Saint-Pompain.


        • 3 E 37/293 - 

          Octobre-10 novembre 1618.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          269 vues  - Octobre-10 novembre 1618. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          269 vues

          Présentation du contenu :

          - 3 octobre : Nicolas Tapin, compagnon chirurgien, fils des feus René Tapin et Marie Chassay, étant à Fontenay, reconnaît devoir 9 livres 10 sols à son beau-frère René Guesdon, marchand mercier, pour l'exercice de son métier.
          - 4 octobre : transaction entre Hilaire Goguet, chanoine en l'église cathédrale de Luçon, et Paul Baffard, clerc du diocèse de Maillezais, demeurant en la maison noble de la Girardie à Sérigné, pour le titre et possession du prieuré de Saint-Louis du Sauze, de l'ordre de Saint-Benoist, à Saint-Rémi de Pissotte, dont Baffard se désiste en faveur dudit Goguet.
          - 12 octobre : testaments de Pierre Fichet et Marie Verdon. (vues 75 et 76)
          - 20 octobre : Charles Girard, écuyer, sieur de Bois Baudron, prieur du prieuré de Marsais, donne reçu à Jehan, François et Mathieu Tabarit, fermiers pour les 3/4 dudit prieuré. L'acte cite Mathurin Joguet, prétendu prieur dudit prieuré, François Girard, sieur des Eschardières, père de Charles.
          - 22 octobre : testament de Marguerite Don, demeurant au Marchou de Fontenay-le-Comte, veuve de Simon Chaillot et femme de Lorans Roy. Le 7 février 1623, révocation de ce testament.
          - 26 octobre : François Chauveau, François Billard, Toussaint Thibaudeau, Jehan Guestron, Jacques Jubin, François Chaignevert, Jehan Laguillier, Pierre Ferret, Pierre Martel, François Moyneteau, Yves Bichon, Jehan Dexmier, Pierre Thibaudeau, Jacob Renaud, Jehan Brabant, Jacques Bourdeau, Mathurin Hardy, Jacques Mercier, Pierre Duret, Benjamin Gougnon, tous archers de l'ancienne compagnie du vice-sénéchal de Robe Courte à Fontenay, Niort et Bas-Poitou, donnent procuration pour plaider contre Pierre Belliard, archer de la nouvelle compagnie du vice-sénéchal.
          - 27 octobre : Paul Baffard, prieur du prieuré du Sauze, à Pissotte, demeurant à Puibernier paroisse de Longèves.
          - 27 octobre : Baptiste Cailleau, marchand, hôte du logis des Trois Croissants à Fontenay, cède à Michelle Berenger, sa belle-soeur, 450 livres à lui dues par Jehan de la Roze, peintre, et André de la Roze son frère, pour avoir été nourris, logés et hébergés en la maison dudit Cailleau depuis 14 mois.
          - 27 octobre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan Roy, laboureur veuf d'Anne Buhor, avec Renée de la Planche, veuve de Jehan Soullard, tous demeurant à Fontenay. (vues 108 et 109)
          - 31 octobre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan Malleuvre demeurant à Fontenay, se disant majeur et maître de ses droits, fils de feu Pierre Malleuvre, bourgeois à Rouen, et de Marie de Sallenove, avec Jacquette Laheu, veuve d'Auguste Blouyn, sieur de la Girardière, et fille de Pierre Laheu, sieur de la Vrignay, et de feue Marie Alluchon, du bourg de Chavagnes, demeurant à Fontenay-le-Comte. (vues 118 et 119)
          - 6 novembre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Salomon Ancrevé, demeurant au bourg de Foussais, fils de feu François Ancrevé et de Philipes Tristand, avec Anne Benoat, fille de Jehan Benoat, cordonnier, et de Catherine Barraud, demeurant à Fontenay. (vues 142 et 143)
          - 9 novembre : testament de Bastienne Joly (vues 146 et 147)
          - 10 novembre : testament de Françoise Cailler, demeurant à Fontenay, veuve d'Estienne Sablon, sieur de Puirochier. (vues 150 et 151).


        • 3 E 37/293 - 

          12 novembre-décembre 1618.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          269 vues  - 12 novembre-décembre 1618. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          269 vues

          Présentation du contenu :

          - 12 novembre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Louis Varenne, sieur de la Grange, fils des feus Pierre Varenne et Bertrande Voysin, avec Anne Duboc, fille de feu Isaac Duboc, maître orfèvre, et de Suzanne Humeau. (vues 157 et 158)
          - 13 novembre : Claude Daubigny, chevalier, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi, conseiller d'état, sieur de la Jousselinière, la Roche Baraton, la Touche Daubigny, Brenezay et baron de Sainte Gemme, afferme pour 5 ans à Maurice Moysand, demeurant au château de Sainte Gemme, ladite baronnie, terre et seigneurie de Sainte Gemme.
          - 25 novembre : contrat de mariage (catholique) de Jacques Thibaud, marchand boucher, fils des feus André Thibaud et Jehanne Chrestien, avec Françoise Ogier, fille d'Abraham Ogier, blanconnier, et de Marguerite Macoing, demeurant tous au faubourg Sainte Catherine de Fontenay-le-Comte. (vues 188 et 189)
          - 29 novembre : Estienne Bran, sieur de la Grand Maison, et David Grignon, sieur du Courtiou, échevin et conseiller de la maison comme de Fontenay, députés pour ces présentes par délibération du 9 de ce mois, déclarent à Estienne Thubin, sieur de la Davière, demeurant à Fontenay, que le corps de ville n'entend plus exploiter la maison voisine de la sienne que Thubin leur a affermée. Ce dernier refuse, car des munitions de guerre y sont toujours entreposées et les clés demeurent aux mains du gouverneur de Fontenay.
          - Vendredi 30 novembre : François Collardeau, écolier à Fontenay, clerc tonsuré et chapelain de la chapelle ou prieuré de la Beraud, desservie en la chapelle dudit lieu et village de Saint Michel le Cloucq, en prend possession réelle et actuelle.
          - 10 décembre : André Querqui, avocat en la cour de parlement de Paris, y demeurant rue du Coulombier faubourg Saint Germain, paroisse de Saint Sulpice, et Jehan Regreny, docteur en médecine, demeurant à Fontenay, époux de Jeanne Querqui, partagent la succession de défunts Hilaire Querqui, sieur de Chadeau, et Jeanne Imbert, père et mère desdits André et Jeanne. En un autre acte de la même date, il est indiqué que ladite Imbert était morte depuis le contrat et avant la célébration du mariage desdits Jehan Regreny et Jeanne Querqui.
          - 18 décembre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan Coupy, menuisier à Fontenay, fils de Claude Coupy, soldat de la garnison de Fontenay, et de feue Anne Chauvyn, avec Jeanne Naudon, demeurant à Fontenay, fille des feus Nicolas Naudon, tonnelier, et Marie Macaud, demeurant au bourg de Foussais. (vues 233 et 234)
          - 1618, dates diverses : actes concernant les greffes des tailles des paroisses suivantes : Nalliers, Longèves, Saint Pierre du Chemin, Montournais, Antigny, Saint Nicolas de La Chaize, Moutiers sur le Lay, Bazoges, La Réorthe, Saint Sigismond, Le Tallud, Mouchamps, Vouvant, La Boissière, Chavagnes, Sainte Radegonde des Noyers, Beaulieu sur Mareuil, Saint Étienne des Loges, Les Magnils Reigniers, Mareuil, Chaix, Pouillé, Les Pineaux, Breuil-Barret, La Vineuse, Saint Florent, Saint Hermant, Saint Jean de La Chaize, Thorigny, Sainte Catherine de L'Airière, Saint Nicolas de Maillezais.


        • 3 E 37/294 - 

          3-17 janvier 1619.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          362 vues  - 3-17 janvier 1619. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          362 vues

          Présentation du contenu :

          - 3 janvier : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Nicolas Gaulchier, demeurant à Fontenay-le-Comte, fils des feus François Gaulchier et Janne Charruau, demeurant à La Jaudonnière, avec Catherine Cant, demeurant à Fontenay en la maison et au service de Madame de la Boulaye, fille des feus Joseph Cant et Marie Robinard, du bourg de Saint Gilles sur Vie. (vues 1 et 2)
          -Vendredi 4 janvier : inventaire des meubles et titres appartenant à Pierre Corbier, maître chirurgien à Fontenay, et à Jacques, Pierre et Philippe Corbier, ses enfants et de feue Janne Tabarit. (vues 9 à 17)
          - 4 janvier : Raoul Gallier-Picard, écuyer, sieur de la Touche, Guinefolle et de la châtellenie de la Barrotière, demeurant à Fontenay, afferme pour six ans à Jehan Verdier, sieur du Pont Dalayne, demeurant au château de la Barrotière, la maison noble, terre et seigneurie de ladite châtellenie.
          - 4 janvier : Raoul Gallier-Picard vend à Jacques Boexon, écuyer, sieur de la Laudière, demeurant à la maison noble du Plessis d'Auzau paroisse de Saint Mars la Réorthe, élection de Mauléon, le lieu, domaine et métairie de la Martinière aux Herbiers, qu'il a eu par échange du seigneur Comte de Brissac selon contrat du 5 juillet dernier (Deillé, notaire royal à Angers), pour 5100 livres.
          - 8 janvier : Jehan Regreny, docteur en médecine, demeurant à Fontenay, afferme pour cinq ans à Izaac Danjou, gantier, à Fontenay, la boutique du logis appartenant audit Regreny à cause de sa femme, sis en cette ville, pour 36 livres, deux paires de gants laine et une paire de gants communs, par an.
          - 10 janvier : Jacques Nouailleau, marchand, demeurant à Fontenay, accepte l'adjudication à lui faite le 24 décembre dernier, par les Maire, Échevins et Conseillers de la maison de ville de Fontenay, de la ferme du dixième du vin qui se vend en détail à Fontenay, étant du revenu de ladite maison de ville, pour 2210 livres.
          - 11 janvier : Marie Rapin, dame de la Touche et de Terre Neuve, y demeurant, paroisse Notre-Dame de Fontenay, femme autorisée par justice à la poursuite de ses droits de Sébastien de Mahé, sieur de la Souchere, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi, afferme pour cinq ans à François, Pierre et Abraham Besnard, père et enfants, laboureurs à charrue demeurant au faubourg du Puy Saint Martin de Fontenay, toutes les terres et prés dépendant de la métairie de Minerval, près et autour de cette ville.
          - 12 janvier : Jacques Gouin, avocat au siège royal de Fontenay, y demeurant, afferme pour cinq ans à René Aulmant, laboureur à charrue demeurant au village de Langle paroisse Notre-Dame de Coussay, la métairie appelée les Groyes sise audit village.
          - 15 janvier : Jacques Sire, marchand esperonnier, demeurant au faubourg Sainte Catherine de Fontenay, prend pour deux ans en apprentissage François Chauveau, fils de François Chauveau, archer du vice-sénéchal de Fontenay, demeurant au faubourg du Puy Saint Martin.
          - 17 janvier : Samuel Boileau, marchand droguiste demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, accepte le bail et adjudication à lui fait le 24 décembre dernier par les Maire et Échevins de la maison de ville de Fontenay, pour 80 livres, de la ferme du poids du Roi et balances, dépendant de ladite maison de ville, pour l'année présente.


        • 3 E 37/294 - 

          18-22 janvier 1619.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          362 vues  - 18-22 janvier 1619. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          362 vues

          Présentation du contenu :

          - 18 janvier : Guillaume Pasquier, sergent royal à Fontenay-le-Comte, y demeurant, faubourg de la Porte Saint Michel, accepte l'adjudication à lui faite le 24 décembre dernier par les maire, échevins et conseillers de la maison de ville de Fontenay, pour 75 livres, du droit de coutume du Gué de Velluire autrement appelé la Raslette, étant du revenu de ladite maison de ville.
          - 18 janvier : Gabriel Grenet, marchand boucher demeurant faubourg du Puy Saint Martin de Fontenay ; Mathurine Grenet, femme de Jehan Berard, marchand à Fontenay ; Jacquette Grenet, femme de Bertrand Richard, demeurant au bourg de Curzon, enfants et héritiers de feu Gabriel Grenet, en partagent la succession du consentement de Claude Jourdain leur mère.
          - 19 janvier : Claude Gallier, dame de la Touche et de Guinefolle, demeurant à Fontenay, afferme pour cinq ans à Jacques Cornardeau, laboureur à charrue demeurant en la métairie de Villeneufve paroisse de Foussais, ladite métairie.
          - 19 janvier : Janne Robert, demeurant à Fontenay, veuve de Jacob de Modon, écuyer, sieur de la Roche Biraud, afferme pour cinq ans à Aubin Lucas et Jehan Bourdin, beaux-frères, laboureurs à boeufs, demeurant en la métairie d'Estripozeau paroisse de Germond, ladite métairie, dépendant de la seigneurie de la Roche Biraud.
          - 20 janvier : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Pierre Corbier, maître chirurgien, fils des feus René Corbier et Marguerite Bonnet, avec Marie Gobin, fille de feu Ysaac Gobin, sieur du Chail, et de Marie Pager, demeurant tous à Fontenay. (vues 71 à 74)
          - 21 janvier : Nicolas Binet, sieur des Hayes, demeurant à Paris, comme procureur de son frère Jehan Binet, prieur du prieuré de Mervent, transige avec Renée Hours, veuve d'Esmery Nicolas, écuyer, sieur de la Tousche Pultaud et tutrice de leurs enfants, et avec Gabriel Allard, serviteur dudit feu, demeurant à Mervent, pour qu'ils lui restituent 400 livres dues au prieuré.
          - 21 janvier : Bonadventure Bourguignon, religieux profès en l'abbaye de Maillezais, y demeurant, prieur du prieuré Notre-Dame d'Oléron, transporte à Nicolas Binet, sieur des Hayes, au nom de Jehan Binet son frère, demeurant à Paris, prieur, dudit prieuré sur résignation dudit Bourguignon il y a environ six semaines, ses droits à l'encontre d'Anthoigne Cauzatges et Mathieu Alchues, se prétendant pourvus dudit prieuré, pour restitution des fruits dudit prieuré.
          - 22 janvier : Ysaac Genays, marchand, et Parrine Siccard (orthographe exacte de sa signature) sa femme, demeurant à Fontenay, arrentent à Pierre Sicard, sieur de Laubouynière, demeurant à la Nouhe paroisse du Boupère, la moitié de la métairie noble de Laubouynière et d'un bordage à La Gaubretière, et un huitième des métairies du Magnils et de la Begaudière, moulin dudit lieu, de tous les logis, jardins, terres et prés situés au dedans et aux environs du bourg de La Flocellière, du fief de la Bauffretonnière, du droit de chemier de ce dernier et du Magnils et de la Begaudière, toutes leurs appartenances et dépendances situées à Saint Michel Mont Mercure, La Flocellière, le Vieux Pouzauges, Les Châteliers et environs ; tous ces biens sont détenus par indivis avec ledit Sicard par le contrat de partage (du 14 septembre 1615, Thibaud et Barraud, notaires de La Flocellière) des successions de défunts Jehan Sicard, sénéchal de Pouzauges, et Renée Jeannet, leurs père et mère, défunte Catherine Sicard leur soeur, et défunte Benoiste Soullet leur aïeule paternelle.


        • 3 E 37/294 - 

          22 janvier-14 février 1619.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          362 vues  - 22 janvier-14 février 1619. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          362 vues

          Présentation du contenu :

          - 22 janvier : Nicolas Brunet, demeurant au lieu noble de la Baudière paroisse de Bourneau ; Jacob Brunet, demeurant au bourg d'Auzay ; Françoise Brunet, femme de Pierre Babin, demeurant au bourg de Chaix, enfants et héritiers de feu Nicolas Brunet, sieur de la Maison Neufve, et Marie Morienne, en partagent la succession.
          - ler février : Jacques Bernardeau, marchand demeurant au Gros Noyer, paroisse Notre-Dame de Fontenay-le-Comte, afferme pour cinq ans à Georges Herpin et Michel Gobin, meunier et moulinier demeurant au moulin à eau de Gourdin paroisse de Mervent, les moulins de Besson tant à blé qu'à draps, à Mervent.
          - 1er février : Pierre Mathon, sieur des Mothais, demeurant à Fontenay, comme curateur de Guillaume de la Coussaye, fils mineur de feu Olivier de la Coussaye, écuyer sieur de la Jarrie, et pour Perrette Goguet, veuve dudit feu et tutrice de leurs enfants, afferme pour cinq ans à Georges Boissonnot, laboureur à charrue demeurant paroisse de Saint Marsault, la métairie de Saint Jehan l'Esleu, à Saint André sur Sèvre.
          - 3 février : François Malleray, demeurant à Fontenay, au nom d'André Malleray, sieur de Lorceau, fermier de l'abbaye de l'Absie en Gâtine, donne reçu à Pierre Fichet, tuilier, demeurant au village de Bourseguin de Bourneau, de 200 livres, prix de la ferme de la métairie de la Jaubretière dépendant de ladite abbaye.
          - 9 février : Claude Gallier, dame de la Touche et de Guinefolle, demeurant à Fontenay, au nom de Philibert de Thurin, conseiller du roi en ses conseils d'état et privé, président du Grand Conseil, maître des requêtes de son hôtel, afferme pour cinq ans à Mathurin Guesdon, poissonnier au bourg de L'Hermenault, la maison et borderie du Gué paroisse de L'Hermenault.
          - 13 février : Paul de Vendée, écuyer, sieur dudit lieu, et Françoyse d'Appelvoisin sa femme, font retrait lignager sur Jacques Berthon, sieur de Fontbriand, conseiller et assesseur pour le roi en la vice-sénéchaussée de cette ville, Niort et Bas Poitou, maire et capitaine de Fontenay, de la maison noble et pré-clôtures du Bois Chapelleau, paroisse de La Chapelle Thireuil, que ledit Berthon a acquis par décret donné au siège royal de Fontenay, le 26 avril 1618, en l'instance des criées par lui poursuivies contre Charles Tiercelin d'Appelvoisin, chevalier, sieur de la Roche du Mayne, fils et héritier par bénéfice d'inventaire de feu Charles Tiercelin d'Appelvoisin, chevalier, seigneur de la Roche du Maine, d'Appelvoisin, Chitré, Bois Chapelleau duquel ladite d'Appelvoisin, femme dudit sieur de Vendée, est parente et lignagère en degré considérable.
          - 14 février : Jehan Sebron, marchand sellier, demeurant à Fontenay, prend pour deux ans en apprentissage, Pierre Navinault, serviteur domestique d'Hilaire Goguet, chanoine de l'église cathédrale de Luçon, pour 90 livres payées comptant par ledit Goguet.


        • 3 E 37/294 - 

          16-27 février 1619.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          362 vues  - 16-27 février 1619. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          362 vues

          Présentation du contenu :

          - 16 février : René Robert, marchand cribleur de blé et châtreur, demeurant au bourg de Saint Hilaire du Bois, prend en apprentissage en sa maison Pierre Choisy, fils de Michel Choisy, aussi cribleur, demeurant au bourg de Nieul sur l'Autise, pour six mois.
          - 19 février : Lucas Giraud, sieur de Louscherie, demeurant au bourg de Mareuil. Feue Marye Coutancheau, son aïeule, a acquis la métairie de la Barillerye de feu Jacques Forestier, écuyer, sieur dudit lieu.
          - 21 février : testament de Louyse Tiraqueau, demeurant au faubourg de Fontenay-le-Comte, femme d'Abel Marchant ; elle lègue 12 livres à ceux de la religion de Fontenay, pour employer aux réparations de leur temple, et 12 livres à la bourse des pauvres de ladite religion. (vues 169 et 170)
          - 22 février : donation mutuelle entre Jehan Regreny, docteur en médecine, et Janne Querqui sa femme, demeurant à Fontenay. (vues 171 et 172)
          - 23 février : Paul de Vendée, écuyer, sieur dudit lieu, et Françoyse d'Appelvoisin, sa femme, cèdent à Jacques Berthon, sieur de Fontbriand, conseiller et assesseur pour le roi en la vice-sénéchaussée de Fontenay, Niort et Bas-Poitou, maire et capitaine de Fontenay, la maison et métairie de Bourneau, paroisse de Charzais, au fief de la seigneurie de Vendée, les moulins à eau et à vent de Sauvaget paroisse de L'Orbrie, la maison, terre et seigneurie des Tousches paroisse de La Couture, tout ainsi que lesdites choses obtenues audit de Vendée de la succession de ses défunts père et mère Mathieu de Vendée, écuyer, sieur dudit lieu et de Biossais, et Perette Goguet. En échange, Jacques Berthon leur cède les métairies de la Marière et de la Boutière paroisse de La Chapelle Thireuil, diverses terres, et trois quinzièmes en deux tiers de la seigneurie de Bois Chapelleau qu'il a acquis de divers héritiers de feu Joseph d'Appelvoisin.
          - 23 février : Jacques Joly, sieur des Tourettes, conseiller et élu pour le roi en l'élection de Fontenay, et Françoise Marchandeau, demeurant à Fontenay, veuve de Jacques Quinefault, et Henry Quinefault, fils dudit feu, demeurant au village de Chantegroux à Saint Hilaire sur l'Autise, partagent la succession de feue Geneviève Joly, fille dudit Joly et de feue Anne de Lespée.
          - 25 février : Catherine Esnard, mariée en premières noces avec Daniel Le Page, sieur de la Court de Frosse, procureur au siège royal de Fontenay, déclare qu'après le décès de son mari, elle avait renoncé à la communauté de biens en raison des dettes et que par une saine gestion, elle a acquis le droit de dame et maîtresse de ladite maison seigneurie de la Court de Frosse et le retrait lignager sur François Duboys de la maison et métairie de la Garnerie à Sérigné. Remariée il y a huit mois avec Claude Porchier, sieur de Laumondière, veuf de Marguerite Sablon, conseiller et élu pour le roi à Fontenay, elle a laissé la jouissance de la maison de la Garnerie à la fille de son mari, Françoyse Porchier lors de son contrat de mariage avec Cesar Le Page (19 août 1618, Robin et Bachellier, notaires de la baronnie de Saint Michel en l'Herm). Mais suite à la mauvaise gestion de César, elle lui substitue ses petits-enfants à naître comme héritiers de la Court de Frosse et de la Garnerie.
          - 26 février : Pierre Texier, sergent royal, et Ollive Sabourin sa femme, demeurant paroisse Saint Nicolas de Fontenay, acceptent le bail et adjudication faits le 24 décembre dernier par les maire, échevins et conseillers de la maison commune de Fontenay, pour 100 livres, de l'octroi de la Porte des Loges de Fontenay, équivalent au revenu de celui-ci.
          - 27 février : marché de construction (vues 189 et 190).


        • 3 E 37/294 - 

          3-19 mars 1619.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          362 vues  - 3-19 mars 1619. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          362 vues

          Présentation du contenu :

          - 3 mars : acte des communautés d'habitants de Fontenay-le-Comte. (vues 201 à 208)
          - 4 mars : Marc Esveillard, écuyer, sieur du Pontereau, demeurant à Langle Giraud paroisse de Saint Jean de Liversay, fait retrait lignager sur Marie Bernard, veuve de Nicolas Pierres, sieur de la Colonne, demeurant en l'hôtel noble de la Boissière paroisse Notre-Dame de Coussay, de la maison noble, terre et seigneurie du Breuil paroisse du Langon, par elle acquise d'Henry Darcemalle, écuyer, sieur du Langon, dont ledit Esveillard est cousin germain.
          - 6 mars : Paul Pager, procureur au siège royal de Fontenay, comme procureur de Marie Brisson, demeurant à Paris, veuve de Charles Poytevin, écuyer, sieur de la Florancière, cède par retrait féodal à Pierre Robert, procureur au siège royal de Fontenay, comme procureur de Pierre Pean, sieur de la Marche, curateur de Charles Daubigné, écuyer, fils émancipé et ayant les droits de Claude Daubigné écuyer, sieur de la Jousselinière et de Sainte Gemme, la maison noble, terre et seigneurie de la Coudray, au bourg de Luçon, qui sont tenus et mouvants en fief de ladite seigneurie de Sainte Gemme, qu'elle avait acquise par adjudication du 30 mai 1615, ladite maison étant alors vendue sur Marie Dubois, dame de Villenon.
          - 9 mars : Jacques Bernardeau et Paul Gorron, marchands, fermiers du prieuré de Notre Dame d'Auzay, afferment pour cinq ans à Jehan Nourry, meunier au moulin à eau de Pilorge paroisse Notre-Dame de Fontenay, et à Mathurin Giraud, meunier au moulin des deux eaux à Mervent, les deux moulins baniers, l'un à eau et l'autre à vent, dépendant dudit prieuré.
          - 9 mars : Jacques Bernardeau, marchand, demeurant au Gros Noyer paroisse Notre-Dame de Fontenay, sous-ferme pour quatre ans, à Pierre Aymé, laboureur à charrue, demeurant en la métairie d'Aziré dépendant de la seigneurie de Réaumur, ladite métairie.
          - 12 mars : Hillayre Bodet, laboureur à charrue, et Françoise Gonnor sa femme, pour demeurer quitte envers Mathurin Agrouhé, sieur de la Tourtelière, représenté par Anne de la Gorse sa femme, demeurant au bourg de L'Orbrie, de l. 400 livres qu'ils restent à lui devoir pour la ferme de la maison noble de la Tourtelière, lui transportent tous les domaines de Montournais qu'ils ont acquis le 5 juin 1614 de Jacques Mauguillet et Marie Texier sa femme.
          - 12 mars : Anne de la Gorse, pour son mari Mathurin Agroué, sieur de la Tourtelière, demeurant au bourg de L'Orbrie, afferme pour sept ans à Hilaire Bodet, Jehan Bodet et André Herpin, laboureurs à charrue demeurant à la Tourtelière, paroisse de Montournais, ledit lieu et maison noble, terre et seigneurie de la Tourtelière.
          - 13 mars : Jehan Besnier, sieur de la Chauvinière, apothicaire, demeurant au bourg de Coulonges les Reaux.
          - 19 mars : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Pierre Duboys, avocat à Fontenay, fils d'André Duboys, sieur des Bouynières, avocat audit Fontenay, et de Marie Pierres, avec Jeanne Rolland, demeurant à Fontenay, fille de feu Jehan Rolland, sieur de Loliverie, avocat, et de Madelayne Grignon, sous la curatelle de son aïeul maternel David Grignon, sieur de la Mothe de Thiré. André Duboys et sa femme transportent à leur fils, leur hôtel et métairie noble de Puigaultier à Mervent. (vues 257 à 263, les deux dernières vues correspondent à une quittance relative au mariage datée du 1er mai).


        • 3 E 37/294 - 

          20 mars-14 avril 1619.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          362 vues  - 20 mars-14 avril 1619. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          362 vues

          Présentation du contenu :

          - 20 mars : Cesar Le Page, sieur de la Court de Frosse, demeurant à la Garnerie, paroisse de Sérigné, afferme pour un an, à Claude Esnard, procureur au siège royal de Fontenay-le-Comte, la maison et métairie de la Garnerie, pour 500 livres, dont sept fois vingt-cinq livres à payer à André Robert, écuyer, sieur de Puybernier, pour retirer de lui trois quadruples pistoles et un quintuple Henry, quatre Jacobins, un Noble à la Rose et un demi et un double Henry, une autre pièce d'or valant huit livres, un double ducat et sept écus d'or, que ledit Le Page avait donné en gage audit sieur, et dont 101 livres 10 sols à payer à Pierre Joly, orfèvre, pour retirer de lui une bague d'or enchâssée d'un diamant en pointe et une chaîne d'or.
          - 23 mars : Pierre Girault, sieur de la Clairie, y demeurant, paroisse de Poiroux, afferme pour trois ans à Jonas Vincent, laboureur à charrue demeurant en la métairie de la Sablière sise à Nieul sur l'Autise, ladite métairie.
          - 3 avril : René de Talensac, chevalier, sieur de Londrières, La Jaudonnière, la Salière, baron de Mareuil et la Vieille Tour, conseiller du roi en ses conseils d'état et privé, gentilhomme ordinaire de sa chambre, gouverneur et sénéchal en la ville et gouvernement de La Rochelle, et Françoise de Coligny sa femme, demeurant en leur château de Mareuil, vendent pour 5.600 livres à Pierre Sicard, sieur de Laubouynière demeurant à la maison de la Noue au Boupère, 300 livres de rente à eux due, comme cessionnaires d'Ysaac Genay et Perrine Sicard sa femme, selon contrat du 22 janvier dernier (Meigner et Robert, notaires royaux à Fontenay) et en échange de la maison noble de la Gojonnière par ledit Sicard.
          - 5 avril : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Benjamin Ferré, sergent royal en Poitou, demeurant au bourg de Saint Hilaire sur l'Autise, fils des feus François Ferré, notaire en court lay, et Renée Gaultereau, avec Anne Prevost, fille d'Isaïe Prevost, maître cordonnier, et de Marie Charron, demeurant à Fontenay. (vues 293 et 294)
          - 5 avril : Magdeleine de Rochefort, au nom de son mari François Lavesque, chevalier de l'Ordre du Roi et gentilhomme ordinaire de sa chambre, seigneur de Marconnay, Rimbault (y demeurant paroisse de Saint Jean de Marigny) et Boisse, vend à Thomas Jonston, ministre de la Parole de Dieu, demeurant au bourg du Breuil Barret, et à Suzanne Le Bret sa femme, une maison au faubourg des Loges de Fontenay pour l.200 livres et diverses terres pour 300 livres.
          - 10 avril : testament de Marie Bertrand, demeurant à Pouzauges, veuve de Pierre Clavereau, sieur de la Patrie, en faveur de sa petite-fille Marie Le Guay, fille de Mery Le Guay et d'Hélène Clavereau. (vues 308 et 309)
          - 14 avril : contrats de mariage d'Antoine Fouquet, fils de feu François Fouquet et d'Andrée Guischard, avec Renée Rampillon, fille de Jehan Rampilllon (remarié avec ladite Guischard) et de feue Marie Jousse ; de Jehan Bernard, fils de Denis Bernard et de Marie Millé, avec Gabrielle Fouquet, fille de feu François Fouquet et d'Andrée Guischard, demeurant tous au faubourg du Marchou de Fontenay. (vues 316 et 317).


        • 3 E 37/294 - 

          20-30 avril 1619.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          362 vues  - 20-30 avril 1619. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          362 vues

          Présentation du contenu :

          - 20 avril : René Mauvillain, chanoine en l'église cathédrale de Luçon, y demeurant, ayant les droits cédés de René Lefebvre, prêtre, passe accord avec Jehan Diet, sieur de la Mothe, demeurant à la Guynetière paroisse de Sérigné.
          - 22 avril : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) en la maison noble du Pourtault, de François Gallier-Garnier, écuyer, sieur de Surin, fils aîné de Jehan Garnier, sieur de la Guerinière et de Surin, conseiller du roi en sa cour de parlement de Rennes en Bretagne, y demeurant, et de Susanne Gallier, avec Anne Morienne, fille de Macé Morienne, sieur du Pourtault, conseiller du roi et l'un de ses élus au tablier et élection de Fontenay-le-Comte, et de feue Yvonne Sicateau, demeurant en la maison noble du Pourtault paroisse Notre-Dame de Fontenay. (vues 338 à 341)
          - 24 avril : Pierre Bardon, demeurant à Fontenay, pour lui et pour Jehan et Samuel Barraud ses beaux-frères, afferme pour cinq ans à François Lebouleux, maître orfèvre demeurant à Fontenay, pour 105 livres par an, tout le devant de la maison de la Quesrée appartenant auxdits Bardon et Barraud du côté de la halle de Fontenay.
          - 25 avril : André Garipauld, écuyer, sieur de la Maynaudière, conseiller du roi et lieutenant de robe courte en la vice-sénéchaussée de Fontenay, y demeurant, afferme pour trois ans à Jacques Lescure, maître esperonnier au faubourg des Loges de Fontenay, l'une des boutiques sur le pont de la porte des Loges de Fontenay, celle qui est la plus près desdits faubourg des Loges, pour 30 livres par an.
          - 27 avril : Reçu donné à Jehan de Sainct Micheau, conseiller, contrôleur et élu en ladite élection, par les Conseillers, Contrôleur et Élus en l'élection de Fontenay pour le remboursement de sa quote-part de l'office de commissaire examinateur créé en ladite élection.
          - 28 avril : Jan Tiraqueau, écuyer, sieur de Belesbat, demeurant en sa maison faubourg de Fontenay, au nom de Françoise Tiraqueau, veuve d'Eusèbe du Puy du Fou, chevalier, sieur de la Sévrie, des Serpeulx, de la Barre et de la Mortayère, lieutenant de la vannerie du roi, afferme pour cinq ans à Jehan Morineau, notaire de la baronnie de Belleville, demeurant au lieu de Recredy paroisse de Saligny, la maison noble de la Mortayère avec toutes ses appartenances et métairies.
          - 30 avril : André Garipauld (acte du 25 avril), afferme pour trois ans à Janne Cherbounier, veuve d'Hermès Delahaye, demeurant au faubourg du Chipault de Fontenay, une des boutiques sise sur le pont de la porte des Loges, pour 30 livres par an.
          - 30 avril 1619 : Marie Brisson, veuve de Charles Poictevin, écuyer, sieur de la Florencière, étant à Fontenay, afferme pour quatre ans à Martin Paillaud, notaire de la baronnie de La Garnache, et à Nicolas Fortineau, marchand, demeurant au village de la Voilletière, à La Garnache, pour 270 livres par an, les droits de fiefs appartenant à Jacques Salo, écuyer, sieur de Beauregard, fils de ladite Brisson qui sont les fiefs de Lilairière, Possetière, Robinière et Chesne Planté, à La Garnache, autrement appelé le tout le Fief de la Joslonnière.


        • 3 E 37/295 - 

          2-14 mai 1619.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          390 vues  - 2-14 mai 1619. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          390 vues

          Présentation du contenu :

          - 2 mai : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de René Rambaud, sieur du Pinier, avocat en parlement, fils de feu Nicolas Rambaud, sieur du Pinier, et de Marie Baillot, demeurant en leur maison de Vauvert, paroisse Notre-Dame de Fontenay, avec Janne Jamin, demeurant à Fontenay-le-Comte, fille des feus Hilaire Jamin et Françoise Cardin, sieur et dame de la Roussière de Xanton. (vues 6 et 7)
          - 4 mai : Hugues Baconneau, sergent royal, agissant à la requête de Jehan Arouet, archer de la compagnie du prévôt de Niort, somme François Malleray, receveur du taillon pour le roi en l'élection de Fontenay, de payer à Theodore Manceau, porteur de sa procuration, 200 livres pour les gages dudit Arouet de l'année 1616.
          - 6 mai : contrat de mariage (solennités de l'Eglise Réformée) d'André Garipauld, écuyer, sieur de la Mesnaudière, demeurant à Fontenay, conseiller du roi, lieutenant de robe courte en la vice-sénéchaussée de Fontenay, Niort et Bas-Poitou, fils des feus André Garipauld et Marguerite Berenger, sieur et dame de la Fournière, avec Jeanne Denfer, fille de René Denfer, sieur de la Fenestre, et d'Anne Morienne, demeurant au Reclus en leur maison appelée Denfer au faubourg de Fontenay. (vues 14 à 17)
          - 8 mai : contrat de mariage (solennités de l'Eglise Réformée de laquelle les parties font profession) de Jacob Vivant, maître tailleur d'habits et valet de chambre de M. de Londrières, demeurant au château de Mareuil, fils de Jehan Vivant, demeurant à Fontenay, et de feue Perrette Denys, avec Marie Morel, demeurant à Fontenay, fille de feu Gérard Morel, maître tailleur d'habits et bourgeois de La Rochelle, et de Suzanne Beluet.
          - 10 mai : Pierre Pallardy, écuyer, sieur du Fourny et de la Rostelière ou Roytelière, lieutenant du prévôt de Loudun, demeurant au bourg de Curzon, en son nom et comme ayant charge de Marie Jannière sa mère, veuve de Léon Pallardy, sieur du Fourny, et tutrice de leurs enfants, vend à Jehan Mesnyer, huissier, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, les droits et actions appartenant à ladite Jannière et à ses enfants au fond et propriété des terre et seigneurie de la Vaumoulee et terragerie [Montr...] à Saint Germain de Prinçay, que ledit feu Pallardy avait acquis de feue Anne Bonnet, femme de René Hilairin, par contrat du 11 février 1611 (Arnault et Basteau, notaires de la baronnie de Pouzauges).
          - 11 mai : Louis de Salligné, écuyer, sieur de Boisplaisant, époux de Claude Maistre, veuve de Gabriel Bitault, écuyer, sieur de la Rousselotière, ledit Bitault veuf et donataire de Marguerite de Vendée, fille des feus Mathieu de Vendée, écuyer, sieur dudit lieu et de Biossais, et Perette Goguet, demeurant lesdits Salligné et Maistre au lieu noble des Coustaulx paroisse de Givrand, transigent avec Paul de Vendée, écuyer, sieur dudit lieu (y demeurant, paroisse de Payré) et du Bois Chapelleau, fils et héritier desdits feus sieur et dame de Vendée, pour la donation faite par ladite feue Marguerite de Vendée audit feu Bitault.
          - 14 mai : partage, après sentence arbitrale, entre les héritiers des feus Nicolas Perrot et Bernadette Raulleau ou Roulleau (les deux formes étant employées) sa femme. Ils avaient eu quatre enfants : feu Berthelemy Perrot, père de Catherine et Marie Perrot, sous la curatelle de Michel Cornuau, demeurant au bourg de La Couture ; Mathurine Perrot, femme de René Denys, demeurant au village de la Grange paroisse de Saint Andre sur Mareuil ; Marie Perrot, demeurant au bourg de Mareuil, veuve de Jehan Breschard, sieur de la Marionnière, et représentée au partage par Jehan Guesdon, sieur de la Bleure, son gendre ; Catherine Perrot, demeurant au bourg de Mareuil, veuve de Guyon Bricou.


        • 3 E 37/295 - 

          17 mai-5 juin 1619.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          390 vues  - 17 mai-5 juin 1619. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          390 vues

          Présentation du contenu :

          - 17 mai : François Malleray, élu pour le roi en l'élection de Niort, transporte Pierre Malleray, sieur de la Socelière, receveur des tailles en l'élection de Fontenay, diverses créances, dont une de 3.500 livres dues audit François par Aymon Reveau pour la cession de l'office de receveur du taillon à Fontenay-le-Comte.
          - 20 mai : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Pierre Jarreau, pierrayeur, fils de Georges Jarreau, pierrayeur, demeurant au bourg de L'Orbrie, et de feue Perette Glemet, avec Marie Barbarit, servante, demeurant au logis de Mathurin Bertaud, procureur à Fontenay, fille de feu Pierre Barbarit et de Marguerite Audouyt, du bourg de Châteaumur. (vues 56 et 57)
          - 23 mai : transaction entre Jehan Pinssonneau, époux de Mathurine Grillard, Abraham Valloyre, époux d'Anne Laurens, Jacques Birotheau, époux de Marie Laurens, lesdits Grillard et Laurens héritiers de feu Jehan Laurens, leur oncle, et Toussaine Coursin, veuve de Laurens qui, molestée par les enfants de son mari, a donné meubles et effets provenant de la succession. En compensation, après son décès, ses héritiers devront bailler 75 livres aux héritiers de Jehan Laurens.
          - 25 mai : Claude Gallier, dame de la Touche et de Guinefolle, demeurant à Fontenay, au nom de Philibert de Thurin, conseiller du roi en ses conseils d'état et privé, maître des requêtes ordinaires de son hôtel et président en son grand conseil, afferme pour cinq ans à Morice Airy et Jehan Benoist son gendre, laboureurs à charrue demeurant au village de Bourseguin de Bourneau, la métairie appelée Juchegrolle dépendant de la seigneurie du Gué de L'Hermenault.
          - 29 mai : Louys de Suramond, écuyer, conseiller du roi et trésorier et payeur de la gendarmerie de France, se transporte au logis de Josias Tabarit, receveur des tailles à Fontenay, où, celui-ci étant absent, il fait sommation à sa femme, Rachel Desmoulins, de lui payer 13.410 livres, suivant une réclamation du Receveur Général à Poitiers.
          - 2 juin : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Nicolas Vinet, cordonnier, demeurant au faubourg du Marchou de Fontenay, veuf de Michelle Babin, avec Marie Chousteau, servante, demeurant en cette ville au logis de Jacob Diacren, brodier, fille des feus François Chousteau, maçon, et Jehanne Valleton, du village de la Tournerie paroisse de Cezais. (vues 81 et 82)
          - 2 juin : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de François Poupart, fileur de laine, demeurant au faubourg de Fontenay, fils de Pierre Poupart, texier en draps, et de feue Catherine Vié, du bourg de la Mothe Saint Eloy, avec Marie Chamarre, demeurant au faubourg Saint Nicolas de Fontenay, fille d'Antoine Chamarre, laboureur à bras demeurant au village de la Chopinière paroisse de Mervent, et de feue Simone Chaigneau. (vues 83 et 84)
          - 3 juin : Jacques Bernardeau, marchand, demeurant au Gros Noyer paroisse Notre-Dame de Fontenay, et Paul Gorron, fermiers du revenu du prieuré Notre-Dame d'Auzay, sous-ferment pour six ans à François Durand, demeurant au bourg d'Auzay, pour 42 livres par an, les dîmes mixtes de laines, agneaux, gorrons, lins, chanvres, et autres fruits et les terrages des vesses et jarousses dépendant dudit prieuré.
          - 5 juin : Abraham Normand et Suzanne Fradin sa femme, demeurant au faubourg de Fontenay, reconnaissent que quoiqu'ayant promis par le contrat de mariage d'André Normand leur fils avec Anne Cousturier, la somme de 300 livres en avancement de leurs droits successifs, ils n'en ont pas les moyens.
          - 5 juin : Loyse de Haulbery, veuve de Jehan Gaurron, sieur de Chambron, pour ses enfants, Jehan, aîné et majeur, René et Mathurin Gaurron, mineurs, vend à Jacques Mathelot, sergent royal, au nom de Claude Gallier, dame de la Touche et de Guinefolle, veuve de Jehan Picard, écuyer, sieur de la Tousche Mouraud, trésorier général au bureau des finances établi à Poitiers, demeurant à Fontenay, une métairie au village de Tryé paroisse de Foussais. Jehan de Haulbery, écuyer, sieur de Boisvert, y demeurant paroisse de La Chapelle Saint Etienne, frère de ladite Louyse, se rend covendeur de ladite métairie.


        • 3 E 37/295 - 

          12-25 juin 1619.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          390 vues  - 12-25 juin 1619. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          390 vues

          Présentation du contenu :

          - 12 juin : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Noel Camus, maréchal, fils de feu Jehan Camus, maréchal, et de Janne Guiton, demeurant au bourg de Mareuil, avec Jehanne Grimaud, servante de Mme de la Boulaye, fille des feus Micheau Grimaud et Hilaire Joré, du bourg de Péault. (vues 108 et 109)
          - 12 juin : Gabriel Grenet, demeurant au faubourg du Puy Saint Martin de Fontenay-le-Comte; Jehan Berard, demeurant à Fontenay, et Mathurine Grenet sa femme ; Bertrand Richard ; demeurant au bourg de Curzon, et Jacquette Grenet sa femme, enfants et héritiers de défunts Gabriel Grenet et Claude Jourdain, reconnaissent avoir partagé les meubles, deniers et dettes actives suite au décès de ladite Jourdain, qui avait survécu à son mari. Dans le partage antérieur des immeubles, Jehan Berard et Mathurine Grenet avaient eu la métairie de la Bionnière paroisse de La Chapelle Thireuil.
          - 14 juin : Pierre Ansellin, maître sellier à Fontenay, sous-ferme à Jacques de la Combe, précepteur, demeurant à Fontenay, pour deux ans et pour 45 livres par an, une chambre basse dépendant du logis de Philippe Texier, sieur des Fraignes, à cause de sa femme, sis en cette ville devant le logis de la Coupe, que ledit Ansellin avait pris à ferme de Marie Daniau fermière dudit logis, avec une petite boulangerie étant au bout de la chambre, et la salle basse dudit logis qui a son entrée par ladite chambre, avec la commodité aux privés dudit logis.
          - 18 juin : Gedeon Belliard, mercier, demeurant à Fontenay, prend pour deux ans en apprentissage François Chasteau, serviteur de Mme de Vieillevigne, natif des Essarts, et lui apprendra son métier de garnisseur de chapeaux.
          - 19 juin : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jacques Mariteau, marchand mercier, demeurant au bourg de Coulonges les Reaux, fils des feus Jehan Mariteau, marchand, et Jehanne Pacauld ou Pinauld, avec Marie Robin, fille de Melchisedecq Robin, marchand, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, et de feue Marie Boisson ou Brisson sa première femme. (vues 133 et 134)
          - 19 juin : Jehan de Sainct Micheau, sieur de la Guerinière, conseiller et élu et contrôleur pour le roi en l'élection et tablier de Fontenay, y demeurant, résigne son office en faveur de François Aubusson, demeurant au bourg de La Châtaigneraie, pour 7.600 livres, dont se rend plege Ysaac Aubusson, sieur du Chastenay, père dudit François.
          - 20 juin : Pierre Decouignac, avocat au siège royal de Fontenay, y demeurant, vend à Christofle Gauvain, laboureur à charrue demeurant au bourg de Longèves, pour l.700 livres, une métairie au bourg de Longèves appelée la Cotouytière.
          - 25 juin : Pierre Beceleu, marchand cordonnier, demeurant à Fontenay, afferme à Abraham Roy, teinturier, demeurant au bourg de La Châtaigneraie, pour cinq ans, une maison, rue des Bouzes, audit bourg. (vue 147)
          - 25 juin : Isaac Aubusson, sieur du Chastenay, demeurant au bourg de La Châtaigneraie, fermier général de l'abbaye de l'Absie en Gâtine, sous-ferme pour six ans à Antoine Ayrault, marchand demeurant à Niort, pour 156 livres par an, les trois métairies de Massigné étant du revenu de ladite abbaye et les droits de terrages dus à cause desdites métairies, la métairie de Nauvert à Benet, et les terres sises au village d'Aziré à Benet. (vues 148 et 149).


        • 3 E 37/295 - 

          25 juin-6 juillet 1619.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          390 vues  - 25 juin-6 juillet 1619. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          390 vues

          Présentation du contenu :

          - 25 juin : André Mouchard, sieur propriétaire de l'office de contrôleur, visiteur et marqueur des cuirs des paroisses d'Aubigny et de La Boissière, demeurant au Pin en Poitou, afferme pour cinq ans à Jehan [Meusnier], tanneur au bourg d'Aubigny, ledit office, pour 36 livres par an. (vues 151 et 152)
          - 25 juin : Perrette Goguet, veuve d'Olivier de la Coussaye, écuyer, sieur de la Jarrie, tutrice de leurs enfants, et Pierre Mathon, écuyer, sieur des Mothais, curateur aux causes desdits mineurs, demeurant à Fontenay-le-Comte, afferme pour cinq ans à Pierre Bailly, laboureur à charrue, demeurant en la métairie de la Jobetière à Terves, ressort de Thouars, ladite métairie. (vues 155 et 156)
          - 25 juin : Jehan Pellon, sieur de la Piochière, demeurant à Sainte Hermine, au nom de Louys Morin, y demeurant aussi, paie 250 livres à Pierre Popilleau, sieur de la Rente, demeurant à Saint Philbert du Pont Charrault, comme ayant charge de Jacques Ayraud, chanoine en l'église Saint Hilaire le Grand de Poitiers, prieur du prieuré de [Javrezac]. (vue 157)
          - 26 juin : Pierre Martel, archer de la compagnie du vice-sénéchal de Fontenay, demeurant faubourg de Fontenay, transporte à François Durand, sieur de Chalandry, demeurant au faubourg de Fontenay, pour 450 livres, l'action civile et criminelle qu'il a contre Charles Bodin, écuyer, sieur de la Nozière, le nommé La Nouhe et autres leurs complices, pour les excès, crimes et délits commis en sa personne, dont il a obtenu du vice-sénéchal de Fontenay, décret de prise de corps.
          - 27 juin : Marie Alleaume, demeurant à Fontenay, veuve de Jacob Genays, sieur de la Guerinière, et tutrice de leurs enfants, afferme à Blaize Corbin, marchand teinturier demeurant au bourg de La Châtaigneraie, pour 215 livres, une maison au bourg de La Châtaigneraie, rue de Puygaillard.
          - 28 juin : Pierre Gendron, marchand, demeurant à Marans, et Pierre Françoys, sieur du Temps, conseiller du roi et l'un de ses élus en l'élection de Fontenay, au nom de Marie François, veuve d'Isaac de la Pierre, sieur du Gast, partagent la châtellenie, terre et seigneurie de Chaillé Chaillezay, que lesdits de la Pierre et Gendron ont acquis le 3 septembre 1615 ( Robert et Grignon, notaires royaux à Fontenay), par moitié et égales portions, de René de Mouillebert, écuyer, sieur de la Rabastellerie. Ladite François a notamment la place où était construit le château dudit lieu, en ruines, avec tout le circuit renfermé de douves, diverses terres en l'île de Chaillezay, dont dix boisselées joignant le port dudit lieu.
          - 1er juillet : donation mutuelle entre André Duboys, sieur des Bouynières, avocat au siège royal de Fontenay, et Marie Pierres son épouse.
          - 2 juillet 1619 donation mutuelle entre Jacob Besly, procureur au siège royal de Fontenay, et Ester Chapon sa femme. Le 8 octobre 1626, révocation de cette donation.
          - 3 juillet : donation mutuelle entre David Grignon, sieur du Courtyou, et Marie Vernede sa femme, demeurant à Fontenay.
          - 4 juillet : donation mutuelle entre Jacques Mathelot, sergent royal, et Françoise Cellier sa femme, demeurant à Fontenay.
          - 6 juillet : Jehan Garnier, sieur de la Guerinière et de Surin, conseiller du roi en sa cour de parlement de Rennes, y demeurant, et Suzanne Gallier son épouse, reconnaissent que, combien que par le contrat de mariage du 22 avril dernier de leur fils aîné François Gallier-Garnier, écuyer, sieur de Surin, avec Anne Morienne, fille de Macé Morienne, sieur du Pourtault, conseiller du roi et l'un de ses élus en l'élection de Fontenay, et de feue Yvonne Sicateau, il soit contenu que ladite pro-parlée aurait après le décès du sieur du Pourtault, 2.000 livres de rente sur tous les biens dudit sieur, la vérité est telle que les 2.000 livres de rente doivent se prendre aussi sur les biens de ladite feue Sicateau sa mère. (vues 217 et 218)
          - 6 juillet : Bonadventure Bourguignon est sous-prieur, et Daniel Boursaud sacristain, de l'église cathédrale et régulière de Maillezais. (vues 219 et 220)
          - 6 juillet : André Duboys et Mathurin Bertaud, sénéchal et procureur de la maison noble, terre et seigneurie de Chaix, déclarent attendre que le sieur de Chaix réponde à l'édition que Gilles Fradet a fait du contrat d'acquisition conçu en terme d'échange qu'il fait de la Forêt Nesdeau à l'hôtel de la seigneurie de Chaix. (vues 221 et 222).


        • 3 E 37/295 - 

          6-16 juillet 1619.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          390 vues  - 6-16 juillet 1619. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          390 vues

          Présentation du contenu :

          - 6 juillet : Pierre Demay, demeurant à Fontenay, dernier enchérisseur et adjudicataire pour 400 livres des fruits et revenus de l'année présente de la cure de Saint Hermant, saisis à la requête d'Armand Jean du Plessis de Richelieu, évêque baron de Luçon, transporte sa ferme à René Mauvillain, chanoine en l'église cathédrale de Luçon. (vues 223 et 224).
          - 8 juillet : Maurice Simonneau, meunier demeurant au faubourg de la Grange Mauleon paroisse Saint Jean de Fontenay, et Janne Jehanneau sa femme, vendent à Jehan Despire, écuyer, sieur de Valledant, demeurant au château de Fontenay, la rente foncière de 21 boisseaux de seille, mesure de Loge Fougereuse, faisant partie et restant de 4 charges de seille payable à chaque fête de Notre-Dame de septembre en blé, recevable en l'hôtel de la Cour à Loge Fougereuse, pour raison de l'hôtel, tènement et métairie de Treslebois qui appartient à Renée Chapellain, femme dudit de Valledant, à Loge Fougereuse, comme il est contenu par le contrat d'arrentement fait entre défunt Pierre Simonneau et Ambroise Girard sa femme d'une part et François Chapelain, licencié es lois, passé en la cour de Loge Fougereuse le 25 août 1524 (Cousturier et Morisset notaires). Ladite cession de rente faite au prix de 270 livres. (vues 231 et 232)
          - 8 juillet : donation mutuelle entre Jehan Robion, sieur de la Nerbonnière, conseiller du roi, lieutenant particulier, assesseur civil et criminel au siège royal de Fontenay, et Françoise Garnier sa femme. (vues 233 et 234)
          - 11 juillet : donation mutuelle entre François Clemenceau, docteur en médecine, et Magdelene de la Fons sa femme, demeurant à Fontenay.
          - 11 juillet : Jacques Bonnet, conseiller et élu pour le roi à Fontenay, déclare que, hier, à son retour des champs où il était parti depuis samedi dernier, Elisabeth Morisset, sa femme, lui a remis un acte de protestations faites par Pierre Prouzeau, sieur de la Ré, le 6 de ce mois, contre l'absence dudit Bonnet et défaut d'avoir reçu un certificat en bonne et due forme constatant la bonne santé dudit Bonnet. Ce dernier déclare qu'il était et est toujours en bonne santé.
          - 16 juillet : Mathurin Berard, marchand cordonnier, demeurant à Fontenay avec son fils Yzaac Berard, cordonnier, promis par mariage avec Anne Panyer, déclare que ce n'est que pour recevoir d'eux recours et assistance en son extrême vieillesse et non pour être en communauté de biens avec eux. Il ne lui reste que quelques meuble (décrits), le restant ayant été partagé avec ledit Isaac son fils et avec Loyse Berard sa fille, femme de Jehan Renaud, vitrier.


        • 3 E 37/295 - 

          17 juillet-3 août 1619.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          390 vues  - 17 juillet-3 août 1619. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          390 vues

          Présentation du contenu :

          - 17 juillet : Mathurin Bertaud, procureur au siège royal de Fontenay-le-Comte, au nom de Catherine Gobin, dame de Chaix, femme de Jacques Poille, sieur de Saint Gratien, conseiller du roi en sa cour de parlement à Paris, fille et héritière de feu Jacques Gobin, sieur de Chaix, afferme à Bernard Morin, marchand maître orfèvre demeurant à Fontenay, le rachat obtenu à ladite Dlle Gobin des choses dépendant de la maison noble, terre et seigneurie de Montreuil sur Mer, mouvante en fief de la seigneurie de Chaix, par le décès de Jacques Joly, élu pour le roi à Fontenay.
          - 18 juillet : sentence arbitrale entre Christofle Jouyneau, demeurant à Niort, et Denis Robin, demeurant à Saint Cyr en Talmondais, pour la gestion et négociation de la ferme de Saint Cyr et baronnie de Poiroux.
          - 19 juillet : François Decaulx, précepteur, demeurant à Coulonges, transporte à Henry Quinefault, notaire de Coulonges, y demeurant, une somme de 50 livres à lui due par Pierre Suaudeau le jeune et Catheryne Poullyou, conjoints.
          - 22 juillet : Jacques Bonnet, conseiller et élu pour le roi en l'élection de Fontenay, persiste en ses déclarations du 11 de ce mois, contre Pierre Priouzeau, sieur de la Ré, demeurant au bourg d'Auzay, résignataire de son office de conseiller et élu. Sur le point de partir, il nous a requis lui bailler pareillement acte, au cas où il lui arriverait malheur, afin que Priouzeau ne puisse se soustraire à l'exécution des promesses de leur contrat du 21 avril dernier.
          - 22 juillet : Philippe Lebouleux et Renée Chaigneau sa femme, demeurant à Fontenay, révoquent la précédente donation mutuelle qu'ils s'étaient faite devant Meigner et Robert, notaires royaux à Fontenay.
          - 23 juillet : testament de Bertrand Richard, marchand, demeurant à Fontenay, époux de Jacquette Grenet et veuf de Loyse Champain sa première femme. (vues 285 et 286)
          - 27 juillet : Jacques Cailleau, sieur du Fougeray, demeurant à la Chervinière paroisse de Saint Sulpice, est fermier et adjudicataire pour six ans, pour 16.500 livres par an, des aides, huitièmes et autres impositions de la ville et élection de Fontenay-le-Comte et généralité de Poitiers. (vues 287 à 290)
          - 2 août : Marie Alleaume, demeurant à Fontenay, veuve de Jacob Genay, sieur de la Guerinière, afferme pour sept ans à Jacques et Gilles Soullard, demeurant à la Restière à Fougereuse, la métairie de la Restière.
          - 2 août : François Pellon, demeurant à Sainte Hermine, déclare que c'est au nom de Jehan Pellon, sieur de la Piochière, son père, qu'il a acquis le 30 janvier dernier les offices de jaugeurs et mesureurs de vaisseaux à mettre vin vinaigre et autres breuvages et liqueurs, des bourgs et paroisses de Sainte Hermine et Saint Hermant.
          - 3 août : Jehan Laiguillier, archer de la compagnie du vice-sénéchal de Fontenay, y demeurant, cède et résigne son état d'archer à Pierre Pierres, demeurant au Poiré sur Velluire, pour l. 050 livres. (vues 306 et 307)
          - 3 août : partage de la succession des défunts François Raynard, sieur de Sainte Catherine, et Marie Servant sa femme, entre leurs deux enfants : François Raynard, marchand au bourg de Puybelliard, qui a tous les domaines sis à Puybelliard, Chassais l'Eglise et Le Boupère ; Catherine Rainard, femme de François Durand, sieur de Chalandry, demeurant au faubourg Sainte Catherine de Fontenay, qui a tous les domaines au faubourg Sainte Catherine de Fontenay et à Auzay. (vues 311 à 313).
          - 3 août : ferme du droit de huitième du vin qui se vendra en détail et assiette durant six années dans les paroisses de Mareuil, Saint-André-sur-Mareuil, Beaulieu-sur-Mareuil et Bellenoue, faite par Jacques Cailleau, sieur du Fougeray, de la Chervinière de Saint-Sulpice-en-Pareds, fermier général des aides, huitièmes et autres impositions de Fontenay, à François Gateau, Daniel Varenne et René Bouton, marchands au bourg de Mareuil. (vues 315 et 316) et acte additionnel du 17 août : ferme du droit du huitième du vin qui se vendra en détail et assiette durant six années dans les paroisses de Bournezeau et La Couture, faite par Pierre Joly, Philippe Leboulleux et Nicolas Rousseau, tous de Fontenay, cessionnaires dudit fermier général, à Daniel Varenne et François Gateau, de Mareuil. (vues 317 et 318).


        • 3 E 37/295 - 

          9-15 août 1619.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          390 vues  - 9-15 août 1619. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          390 vues

          Présentation du contenu :

          - 9 août : Mathieu Daguyn, procureur es cours royales de la sénéchaussée de Fontenay-le-Comte, résigne sa charge, son étude et papiers, entre les mains de MM. de la Justice Ordinaire de Fontenay, pour être pourvu, comme il les en supplie, par Jehan Mesnier, huissier audiencier audit siège, son beau frère. (vue 319)
          - 9 août : Jacques Barbarin, prêtre, vicaire perpétuel de l'église des Sables d'Olonne, étant à Fontenay, reconnaît que Lorens Pascaud, procureur au siège royal de Fontenay, a fait tous les frais des procès : l'un contre ledit Barbarin en complainte par Jacques Gasteau, prêtre, curé de Notre Dame d'Olonne, et par ledit Barbarin aussi en complainte contre Jacques Vaslin, prêtre, au sujet de la propriété du vicariat perpétuel des Sables ; l'autre criminellement intenté par ledit Barbarin contre lesdits Vaslin, les nommés La Puyblay, Jacob Forget, Estienne Horriet, Pierre Masson, François de Fenieux, Martin Guerin, Jehan Morilleau, Joseph Bruzeau et Joachim Guisteau, demeurant au bourg des Sables d'Olonne. Il reconnaît lui devoir la somme de 500 livres qu'il lui paiera d'ici 6 mois.
          - 10 août : René de Talensac, chevalier, seigneur de Londrières et autres lieux, cède à Samuel Guillemin, écuyer, sieur des Rouaux, conseiller du roi et juge du scel établi par Sa Majesté à La Rochelle, pour demeurer quitte de 5.550 livres qu'il devait audit Guillemin, comme cessionnaire de Marie Alleaume, veuve de Jacob Genay, et de diverses autres dettes, au total 10.245 livres 14 sols, le lieu noble et seigneurie appelé les Motris Racodet, à Champagné près Luçon, tout ainsi que ledit sieur de Londrières et ses défunts père et mère ont acquis lesdites choses, avec la tierce partie de la seigneurie de Champagné, de Marie Mauclercq, dame de Riez et dudit Champagné, par contrat passé le 15 août 1581, sous la cour de la sénéchaussée de la Basse Marche et de la baronnie de Riez.
          - 13 août : Hilaire Vernede, sieur de la Pierre Blanche, et son fils Henry Vernede, écuyer, sieur du Bouildroux, demeurant à Fontenay, constituent en faveur de Françoise Tiraqueau, veuve d'Eusèbe du Puy du Fou, chevalier, seigneur de la Sévrie, la Mortayère et la Barre, conseiller du roi en son conseil d'état, lieutenant de sa vénerie, représentée par Mathurin Bertaud, procureur au siège royal de Fontenay, 150 livres de rente, assis et assignés sur tous leurs biens et spécialement sur la maison et seigneurie de Bonneuil à Saint Hilaire sur l'Autise, au prix de 2.400 livres. Le 6 septembre 1629 : amortissement de cette rente; Henry Vernede est fils et héritier dudit Hilaire ; Françoise Tiraqueau est femme de Charles de Baudean.
          - 15 août : Vincent Bouhier, écuyer, sieur de Rocheguillaume, gouverneur de Vouvant, auquel Jacques Cailleau a transporté son bail des aides, huitièmes et autres impositions, le transporte à son tour, pour 18.000 livres, à Pierre Joly, orfèvre, Philippe Lebouleux et Nicolas Rousseau, sergents royaux, demeurant à Fontenay.
          - 15 août 1519 : donation mutuelle entre Ysaac Viault, fileur à rouet, et Jaquette Texier sa femme, demeurant au faubourg Saint Nicolas de Fontenay.


        • 3 E 37/295 - 

          17-30 août 1619.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          390 vues  - 17-30 août 1619. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          390 vues

          Présentation du contenu :

          - 17 août : non-communauté entre Grégoire Bouchier, demeurant au bourg de Saint Hilaire sur l'Autise, et Jehan Joyet, charpentier, et Marie Bouchier sa femme, fille dudit Grégoire, chez lesquels il ne demeure que pour recevoir recours et assistance de ses gendre et fille, attendu son extrême pauvreté et vieillesse.
          - 23 août : François Laroche, demeurant au bourg de Marans, déclare à Laurens Pascaud, procureur au siège royal de Fontenay-le-Comte, qu'en raison de sa pauvreté, il ne peut poursuivre les procès criminels : l'un intenté à l'encontre de Nicolas Maratier et François de Senne pour tentative d'assassinat sur sa personne ; l'autre contre lui poursuivi par Aubin Maratier fils dudit Nicolas... afin que ledit crime ne demeure impuni. Il prie le procureur de lui faire l'avance de tous les frais requis pour la poursuite desdits procès.
          - 26 août : René Gervier, écuyer, sieur de la Tudelière et du fief de la Reyntruère, demeurant à Puytemer, à Saint Martin Lars, rend hommage à David Grignon ; sieur de la Mothe de Thiré, en son hôtel à Fontenay, pour un fief de vigne appelé la Reyntruère, à Saint Martin Lars, appartenant audit Gervier à cause de Marie Beraud sa femme, relevant de ladite seigneurie de la Mothe.
          - 27 août : François Degueil, prêtre, curé de Faye sur Ardin, comme procureur de René Cuiblanc, demeurant à Poitiers, chapelain de la chapelle fondée par Pierre Guiton, desservie en l'église Notre-Dame de Fontenay, en prend possession. S'y oppose Guillaume Testaut, prêtre, servant in divinis en ladite église, dont il se dit déjà dûment et canoniquement pourvu.
          - 30 août : Marie Rapin, dame de la Touche et de Terre Neuve, veuve et donataire (don mutuel du 12 juin 1614) d'Hilaire Tiraqueau, écuyer, sieur de la Grignonnière, et femme de Sébastien de Mahé, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi, demeurant Terre Neuve (et étant, lors de la procuration annexée du mardi 23 avril 1619, présent à Paris, rue de la Monnaie, paroisse de Saint Germain l'Auxerrois), vend à Charles de Liniers, sieur de Saint Pompain, y demeurant, pour 2.400 livres, le sixième de la maison noble, terre et seigneurie du Mazeau, à Saint Sigismond, tout ainsi que ledit feu Tiraqueau l'aurait acquis de Roch Durand, sieur de la Touche, et par indivis avec Renée Hervet, dame de Clisson.


        • 3 E 37/296 - 

          1er-14 septembre 1619.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          443 vues  - 1er-14 septembre 1619. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          443 vues

          Présentation du contenu :

          - 1er septembre : Pierre et Mathieu Geay, sieurs de la Pellissière et de la Gasconnière, et Marie Geay femme de Lucas Giraud, sont enfants de feu Pierre Geay, sieur de la Cousture, qui avait acquis des biens dépendant de la terre et seigneurie de la Gasconnière et qui sont au fief de Tourteron, durant l'année du rachat de ladite seigneurie de Tourteron ouvert par l'acquisition qu'en avaient fait Daniel Masson, sieur de Boisgrollier, et Marie Morin veuve de Gilles Robert. (vues 1 et 2).
          - 5 septembre : Vincent Anjard, demeurant aux Fontenelles ; Gabriel Anjard ; Andrée Anjard, femme de Jehan Rataud, marchand marinier au bourg des Sables d'Olonne, partagent les successions de feue Janne Lyet leur mère, femme de François Anjard, demeurant au lieu des Fontenelles paroisse de [Saint André-d'Ornay], actuellement remarié avec Perrine Lucas, et des feus Mathée Lyet, soeur de ladite Janne, et Jehan Payraudeau son mari.
          - 7 septembre : Ezéchiel Jubien, sieur de la Plante, curateur des enfants mineurs de feu Estienne Robert et de Jehanne Renaud sa femme, afferme pour cinq ans à Jehan Gaborit, laboureur à charrue, demeurant au bourg de Longèves, les 3/4 appartenant auxdits mineurs en une métairie au bourg de Longèves appelée le Vignaud.
          - 7 septembre : Anne de la Gorse, demeurant au bourg de L'Orbrie, femme de Mathurin Agroué, sieur de la Tourtelière, afferme pour cinq ans à Pierre Grellier et Mery Deniault, laboureurs à boeufs, demeurant au village de la Servantière à Menomblet, la maison et métairie de la Servantière, appartenant audit Agroué et dépendant de sa seigneurie de la Tourtelière.
          - 7 septembre : arrêt de compte entre Claude Dubreil, écuyer, sieur de Chasteauguy demeurant à la maison noble de la Turmelière, à Liré, en Anjou ; François Angevin, conseiller et avocat du roi au siège de Niort, comme procureur de Renée Dubreil (tante dudit Claude), veuve de Jehan de Montauzier, chevalier, seigneur de la Charroulière, demeurant à Paris en la maison de Mlle de Longueville, sise rue des Poullies à Saint Germain l'Auxerrois, et Marie Masson, veuve et tutrice de ses enfants et de feu Thimoleon de Montauzier, sieur de la Charroulière, fils et héritier dudit feu Jehan de Montauzier, sur le douaire de ladite Renée Dubreil.
          - 9 septembre : donation mutuelle entre François Deboutté, docteur en médecine, et Catherine Beau sa femme, demeurant à Fontenay-le-Comte.
          - 10 septembre : testament de François Durand, sieur de Chalandry, demeurant au faubourg Sainte Catherine de Fontenay, époux de Catherine Raynard.
          - 10 septembre : testament de François Durand. (vues 48 et 49)
          - 12 septembre : Laurens Troquet, boucher, demeurant au bourg de Nalliers, donne procuration dans un procès contre Loys Mignot, prêtre, curé de Nalliers.
          - 14 septembre : François Chaigneau, clerc du diocèse de Maillezais, prieur et perpétuel commendataire du prieuré de Saint Jean l'Evangéliste de Trizay, de l'ordre de Saint Benoist du diocèse de Saintes, étant à Fontenay, donne procuration pour comparaître en cour de Rome et consentir à la création d'une pension annuelle et viagère de l. 600 livres, à prendre sur le revenu temporel dudit prieuré, en faveur de Michel Tiraqueau, chevalier de l'ordre de Saint Lazare et de Notre-Dame de Mont Carmel, Bethléem et Nazareth.
          - 14 septembre : Gabrielle de Sainct Micheau, demeurant à Fontenay, veuve et donataire de René Viete, sieur du Breuil, vend à Jehan Remaud, notaire du comté des Olonnes, au nom de Renée Peron, veuve de Martin Dupuy, demeurant au bourg des Sables d'Olonne, la maison et métairie du Tafeneau, au Château d'Olonne, échue à ladite de Saint Micheau par la succession de feue Catherine Chabot sa mère. (vues 63 et 64).


        • 3 E 37/296 - 

          18 septembre-14 octobre 1619.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          443 vues  - 18 septembre-14 octobre 1619. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          443 vues

          Présentation du contenu :

          - 18 septembre : Jehan Albert, apothicaire demeurant à Fontenay-le-Comte, arrente à Jehan Carrel, apothicaire, et Catherine Chaumont sa femme, demeurant à Fontenay, une maison sise en cette ville près la porte des Loges, dans laquelle ledit Albert fait sa demeure et tenant d'un côté à la maison de René Bourdault, chirurgien, pour neuf-vingt livres de rente.
          - 18 septembre : Jehan Albert, vend et livre à Jehan Carrel et Catherine Chaumont, pour 2.200 livres, toutes les drogues simples et composées, les ustensiles de la boutique d'apothicaire dudit Albert. Un inventaire en a été dressé.
          - 21 septembre : Jehan Carrel, afferme pour sept ans à Jehan Albert, tout le logis et appartenances de ce dernier appartenant à Jehan Robion, sieur de la Nerbonnière, duquel ledit Carel tient à titre de ferme, près la porte des Loges de Fontenay, sauf la boutique et arrière-boutique dudit logis (que par acte du 5 octobre 1619, ledit Carrel loue pour sept ans à Jehan Mercier, tailleur d'habits à Fontenay).
          - 21 au 29 septembre : Paul Gorron, marchand, demeurant au village de Boisse paroisse de Saint Médard des Prés, et Jehan Mesnyer, huissier, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, sont seigneurs et détenteurs de vignes qui sont au fief de la seigneurie de la Forêt Nesdeau, appartenant à Gilles Fradet, sieur de la Caillère et de la Forêt Nesdeau, et soumises au sixte des fruits y croissant par droit de complant. Ils veulent faire fixer un jour pour vendanger, car les raisins sont mûrs et qu'il y a un risque de perte. Gilles Fradet ne peut donner un jour pour l'ouverture, attendu qu'il a gagé les fruits de ladite seigneurie pour le rachat qu'il doit au seigneur de Chaix, vers lequel on se doit pourvoir. En l'hôtel de la seigneurie de Chaix, Jehan Barraud, l'un des bordiers de la seigneurie,leur a dit que le seigneur de Chaix est à Paris et que Bernard Morin, fermier, est absent et demeure ordinairement à Fontenay. Ledit Morin, trouvé à Fontenay, répond qu'il n'a aucune charge de lever le droit de complant dudit fief de vigne de la Forest Nesdeau. Paul Gorron et Jehan Mesnyer déclarent donc que vu le refus dudit Morin, ils vendangeront leurs vignes pour éviter la perte des fruits.
          - 6 octobre : Philibert de Thurin, chevalier, conseiller du roi en ses conseils d'état et privé, maître des requêtes ordinaires de Sa Majesté, président en son Grand Conseil, seigneur du Gué de L'Hermenault, demeurant à Paris, rue des Poitevins, afferme pour cinq ans à Hilaire Bernard, marchand, et Catherine Joly sa femme, demeurant à Fontenay, pour 800 livres par an, la terre et maison noble du Gué de L'Hermenault.
          - 8 octobre : Charles Largentier, se disant abbé commendataire de l'abbaye de l'Absie.
          - 12 octobre : Macé Morienne, conseiller et élu pour le roi à Fontenay, demeurant à sa maison du Pourtault paroisse Notre-Dame de Fontenay, vend à Mathieu Giraud, demeurant au bourg de Marans, 30 tonneaux de froment, dont 20 de froment nouveau et 10 de froment vieil, à 63 livres le tonneau, et 30 tonneaux de baillarge, dont 20 de nouvelle et 10 de vieille, à 31 livres 10 sols le tonneau, que ledit Morienne fera livrer partie au port de Coulon, partie au Payré ou à Massigné.
          - 12 octobre : ferme pour six ans du droit du huitième du vin, à Jacques Nouailleau, sergent royal à Fontenay, pour 80 livres par an, pour le vin qui se vendra en détail en la prée de Fontenay, aux trois foires royales qui se tiennent par chacun an.
          - 14 octobre : contrat de mariage (solennités de l'Église) de Pierre Ogeron, sieur du Verger, demeurant à Saint Loup, fils de feu Georges Ogeron, sieur de Moyray, sénéchal de Saint Loup, et de Renée Pouzineau, demeurant à Saint Loup, avec Marie Billaud, fille de Joachim Billaud, sieur du Moulin Billaud et du Fraigneau Billaud, avocat en parlement, et de Marie Gabriau, demeurant à Fontenay. (vues 160 à 166).


        • 3 E 37/296 - 

          15 octobre-7 novembre 1619.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          443 vues  - 15 octobre-7 novembre 1619. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          443 vues

          Présentation du contenu :

          - 15 octobre : ferme pour six ans du droit du huitième du vin, pour les paroisses de Saint Denis du Payré et Saint Nicolas de Grues, à Jehan Besly, chirurgien, demeurant au bourg de Saint Denis du Payré.
          - 15 octobre : ferme pour six ans du droit du huitième du vin, pour Saint Hilaire de Voust, à Pierre Rousseau, notaire en court lay, demeurant audit bourg.
          - 15 octobre : Jehan Basset, notaire, demeurant à La Châtaigneraie.
          - 15 octobre : Pierre Rousseau, notaire en court lay, demeurant au bourg de Saint Hilaire de Voust.
          - 18 octobre : Jehan Regreny, demeurant à Fontenay-le-Comte, au nom d'André Querqui son beau-frère, avocat en parlement à Paris, afferme pour trois ans à Daniel Jourdain, laboureur à charrue, demeurant en la métairie de Challay paroisse de Saint Pierre le Vieux de Maillezais, ladite métairie appartenant audit Querqui.
          - 19 octobre : Jehan Chaygneau, notaire en court lay, demeurant au bourg des Moutiers sur le Lay.
          - 26 octobre : Jehan Chasteau, sieur de la Forge, demeurant à Fontenay, a le droit cédé de Sa Majesté, du rachat perpétuel des dîmes et pêcheries de Lachenault Le Roy, au Langon.
          - 28 octobre : contrat de mariage (en face de l'Eglise Catholique Apostolique et Romaine) de Jacques Fouschier, avocat en parlement, fils de Louys Fouschier, sieur de Lizon, conseiller du roi et l'un de ses élus à La Rochelle, et de Janne Touppet, demeurant à La Rochelle, avec Catherine Berthon, fille de Jacques Berthon, sieur de Fontbriand, conseiller et assesseur pour Sa Majesté en sa vice-sénéchaussée de Fontenay, Niort et Bas-Poitou, maire et capitaine de Fontenay, et de feue Jacquette Bourdet L'acte cite défunts Pierre Bourdet et Françoise Goullard, aïeul et aïeule maternels de Catherine Berthon, décédés depuis ladite Bourdet sa mère. (vues 240 à 244)
          - 30 octobre : Janne Penisson, demeurant à Fontenay, veuve de François Brunet, donne reçu à Abraham Thibault son gendre, avocat audit Fontenay, y demeurant, de 200 livres pour une année échue au 1er janvier dernier de la pension et nourriture dudit Thibault et de Renée Brunet sa femme.
          - 2 novembre : partage de la communauté qui existait entre Rose Layne, veuve en dernières noces d'Hilaire Brenusseau, laboureur à charrue, demeurant en la métairie de Martrais à Saint Médard des Prés, et les enfants desdits feus Hilaire et Michelle Demyen : Anthoyne Brenusseau, demeurant audit lieu, tant en son nom que pour Toussaine Brenusseau sa fille et de feue Marguerite Beraud ; Loyse Brenusseau, femme de Vincent Nau, maréchal demeurant à Boisse à Saint Médard des Prés.
          - 4 novembre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) d'Isaac Marsaud, fils de Mathieu Marsaud et de Marie Ancelin, demeurant au faubourg du Marchou de Fontenay avec Janne Cesard, fille de Jehan Cesard, marchand hôtelier, et de Perrette [Jonzac], demeurant à Fontenay. (vues 259 et 260)
          - 4 novembre : testament de Toussaine Coursin, demeurant à Fontenay, veuve de Jehan Laurens, citant Marie Morel sa nièce. Elle souhaite une sépulture au cimetière de ceux de sa religion. (vues 261 et 262)
          - 7 novembre : René Charrier, notaire en court lay, demeurant au Buceau.


        • 3 E 37/296 - 

          8-11 novembre 1619.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          443 vues  - 8-11 novembre 1619. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          443 vues

          Présentation du contenu :

          - 8 novembre : Pierre Durand, donne reçu à René Mauvillain, cessionnaire du dernier enchérisseur des fruits de l'année présente de la cure de Saint Hermant, de son salaire, pour le service divin fait en la cure de Saint Hermant, pour cent livres par an, et ce, pour les deux quartiers qui échoiront au 1er janvier prochain. (vues 267 et 268)
          - 8 novembre : Pierre Durand, prêtre, curé de Saint Hermant, y demeurant, et prieur du prieuré de Thiré, pour demeurer quitte envers Armand Jean du Plessis de Richelieu, évêque et seigneur baron de Luçon, représenté par René Mauvillain, chanoine en l'église cathédrale de Luçon, des arrérages échus dès l'année 1617, d'une rente due sur le prieuré de Thiré à cause de l'évêché de Luçon, lui transporte les deniers provenant de la vente des meublés exécutés sur ledit Durand à la requête de l'évêque, et diverses obligations et cédules. (vues 269 à 272)
          - 9 novembre : Pierre Chailloleau, l'un des messagers ordinaires de Fontenay-le-Comte à Paris, demeurant à Saint Hilaire du Bois, afferme pour trois ans l'état et office de messager, à Maixent Chevallier, demeurant à Fontenay, pour 240 livres par an.
          - 9 novembre : Pierre Thibaudeau, archer de la compagnie du vice-sénéchal de robe courte établi pour le roi et nos seigneurs les maréchaux de France à Fontenay, donne procuration pour résigner son office d'archer en faveur de Jehan Richard.
          - 10 novembre : Michel Rambauld, clerc tonsuré, chapelain de la chapellenie des Texier desservie en l'église de Saint Hilaire sur l'Autise, demeurant à Fontenay, donne procuration pour résigner aux mains de l'Évêque de Maillezais. Le droit de présentation appartient aux Baillot et est à eux dévolu par la succession desdits Texier.
          - 10 novembre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Louis Robert, maître tailleur d'habits, majeur et maître de ses droits, fils de feu François Robert, maître tailleur d'habits, et de Jehanne de Saint Amant, remariée avec Jehan Moreau, tailleur d'habits, demeurant au bourg de Champdeniers, avec Jeanne Lagoffin, fille de Bertrand Lagoffin, maître tailleur d'habits, et de Janne Fradin, demeurant à Fontenay. (vues 281 et 282)
          - 11 novembre : Marie Rapin, dame de la Touche et de Terre Neuve (y demeurant), femme autorisée par justice de Sébastien de Mahé, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi, afferme pour cinq ans à André Proust, laboureur à charrue demeurant au bourg de Petosse, la métairie de Beauregard, à Sérigné, ainsi qu'en jouit Simon Maillaud audit titre de ferme.
          - 11 novembre : Marguerite de Saint Micheau, femme de Benjamin du Chesnay, afferme pour cinq ans à Thebaud, laboureur à charrue demeurant au village de la Rue au Busseau, la métairie dudit village, audit Chesnay appartenant.
          - 11 novembre : Marie Hurault, veuve de Philipes Eschallard, chevalier, seigneur de la Boullaye, baron de Châteaumur et Belleville, conseiller du roi en ses conseils d'état et privé, capitaine de cinquante hommes d'armes de ses ordonnances, gouverneur pour sa majesté es ville et château de Fontenay, reconnaît deux reçus : l'un du 11 février 1619, de 2.400 livres, aux fermiers du temporel de l'abbaye de Nieul, pour le terme de ladite ferme de Noël dernier ; l'autre du 8 juillet 1619, de 1.800 livres, pour les trois-quarts d'une demi année de ladite ferme, terme échu à la fête de Saint Jean Baptiste dernière. Ladite Hurault a signé les deux acquits du seing manuel écrits par Jehan Perrin son domestique. Elle tiendra quitte les fermiers du temporel de ladite abbaye de Nieul, tant envers François Airault, abbé de ladite abbaye, que tous les autres.


        • 3 E 37/296 - 

          12 novembre-14 décembre 1619.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          443 vues  - 12 novembre-14 décembre 1619. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          443 vues

          Présentation du contenu :

          - 12 novembre : Simon Cheminée, écuyer, sieur de la Mesnardière, procureur général de Simon Cheminée de Bois Benoist, grand prieur d'Aquitaine, a affermé pour trois ans le revenu temporel de la commanderie de Féolette, à Pierre Gardet, marchand à Vouvant, pour 1.700 livres par an. Frère Pierre Grain de Sainct Marsault, commandeur de Bourneuf, receveur et procureur dudit ordre, a sommé ledit Gardet de lui fournir caution. Charles Aubusson, sieur du Chastenay, demeurant en la maison noble de Saint Michel le Cloucq, se rend plege dudit Gardet.
          - 25 novembre : Marie Rapin, dame de la Touche et de Terre Neuve, y demeurant, femme autorisée par justice au refus de Sébastien de Mahé, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi, son mari, afferme pour cinq ans à Thomas Parion, laboureur à charrue, et à Madeleine Parion sa soeur, demeurant en la métairie de la Petite Tousche au village de Coustigné, dépendant de la seigneurie de la Touche, ladite métairie de la Petite Tousche, dont jouit à titre de ferme Maixent Parion leur père.
          - 3 décembre : Claude Gallier, veuve de Jehan Picard, écuyer, sieur de la Tousche Mouraud, trésorier général de France au bureau établi à Poitiers, demeurant à Fontenay-le-Comte, afferme pour cinq ans à Jacques Mathelot et Françoise Cellier sa femme, demeurant à Fontenay, la maison noble, terre et seigneurie de la Tousche Mouraud sise au village de Villeneufve à Foussais.
          - 6 décembre : Geoffroy Clavier, précepteur, demeurant à Vouvant.
          - 7 décembre : Jehan Thomas, sieur de Bourneuf et de la Pibolière, demeurant à Fontenay, afferme pour cinq ans à Jehan Vincent, laboureur à charrue, et Marie Baudillon sa femme, demeurant en la métairie dudit lieu de la Pibolière, ladite métairie.
          - mercredi 11 décembre : Paul Pager, au nom de frère Jehan Fradet, religieux aumônier de l'abbaye de Saint Vincent de Nieul sur l'Autise, ordre de Saint Augustin, se transporte en ladite abbaye, puis en la maison d'Honoré Guerin, prieur claustral de ladite abbaye, et demande à frère Jehan Constant, chambrier de l'abbaye, et à frère Toussaint Grimaud, religieux profès, si le révérend abbé y réside. Ils répondent que l'abbé est absent de l'abbaye, et qu'il ne peut y avoir pour l'heure aucune assemblée en leur chapitre et ne peuvent donc lui répondre. Ledit Constant déclare néanmoins qu'il y a plus de douze ans que M. Sigeon, évêque de Périgueux et abbé de Nouaillé, a nommé un religieux pour tenir le lieu.
          - 12 décembre : acte de non-communauté entre Jehan et Jehan Legeron, père et fils, demeurant à Nieul sur l'Autise. Les instruments et outils de leur métier de rouhier ou faiseur de rouet appartiennent à Legeron fils.
          - 14 décembre : donation mutuelle entre Samuel Gaultier et Rachel Papin sa femme, demeurant à Fontenay.
          - 14 décembre : Laurens Pascaud, procureur à Fontenay, afferme pour cinq ans à Mathurin Beau, marchand au bourg du Poiré sur Velluire, les dîmes de blé, grains, agneaux, gorrons, vins, appartenant aux religieux, prieur et chapitre de l'église cathédrale et régulière de Maillezais, à cause de leurs dîmes de la Boissière qui sont à Notre-Dame de Coussay et Auzay, telles que ledit Pascaud les a à ferme par contrat du 8 février dernier (Chabirand et Chabirand, notaires de Maillezais), pour 420 livres par an. Le 12 juillet 1625, ladite ferme est prolongée de deux ans.


        • 3 E 37/296 - 

          15-31 décembre 1619.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          443 vues  - 15-31 décembre 1619. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          443 vues

          Présentation du contenu :

          - 15 décembre : Julien Collardeau, sieur de la Tousche, conseiller du roi en la sénéchaussée et vice-sénéchaussée de Fontenay-le-Comte, et Jacquette Desayvre sa femme, demeurant à Fontenay, vendent à Gabrielle de Sainct Micheau, demeurant à Fontenay, veuve de René Viete, sieur du Breuil, moyennant 600 livres, 50 livres de rente, faisant moitié de 100 livres de rente constituée en faveur de feu Julien Collardeau, père dudit Julien, par défunts René Desayvre, sieur de la Vazonnière, la Coussaye et Bourneuf, et Marie Goguet sa femme, sur tous leurs biens et spécialement sur leur maison noble de la Coussaye et Bourneuf à Breuil Barret, par contrat du 23 août 1591 (Lymonneau et Grignon, notaires royaux à Fontenay). Les débiteurs de la rente sont Jehan Clabat, bourgeois et pair de La Rochelle, et Philippe Desayvre, sieur de la Coussaye, demeurant à Breuil Barret, enfants et héritiers desdits feu sieur de la Vasonnière et Goguet sa femme.
          - 19 décembre : Jehan Bonnet, apothicaire, demeurant à Fontenay, prend pour deux ans en apprentissage, pour 240 livres, Jacques Vivien, fils d'Estienne Vivien, marchand, demeurant au port de Niort.
          - 22 décembre : Joachim Billaud, sieur des Moulins, avocat en la cour royale de Fontenay, et Marie Gabriau sa femme, cèdent à Pierre Richeteau, sieur de Lespinai, conseiller et élu pour le roi en l'élection de Thouars, en échange de diverses terres, leurs droits en la succession de feu Guillaume Gabriau, sieur de Puigarnier, conseiller en la cour présidiale de Poitiers.
          - 23 décembre : Jehanne Meigner, veuve de Jehan François, fermier de la maison et seigneurie de Biossais, à Saint Médard des Prés, demeurant à Saint Nicolas de Fontenay, afferme pour quatre ans la métairie dépendant de ladite seigneurie, à Jacques Mestayer, laboureur à charrue, et Françoise Biraud sa femme, demeurant au Moulin Billaud paroisse Saint Nicolas de Fontenay. Pleges de Jacques Mestayer : ses frères Lucas Mestayer, demeurant au Moulin Billaud, et Simon Mestayer, demeurant à Biossais, laboureurs à charrue.
          - 24 décembre : Pierre de Couignac, sieur propriétaire de l'office de contrôleur, visiteur et marqueur des cuirs de Mervent, tant en son nom que comme ayant charge de Charles Deslandes, écuyer, conseiller du roi, maître des eaux et forêts des sénéchaussées de Fontenay et Civray, sieur de l'autre moitié dudit office, comme mari de Catherine Grignon, afferme pour trois ans ledit office à Jehan Maupetit, marchand tanneur à Pissotte, et à Gabriel Maupetit son frère, marchand tanneur à Mervent, pour 70 livres par an et "ung mille de gros cuir à faire carrelure de soulier bon et bien apresté à faire ouvrage". Le 31 décembre 1622, reçu donné auxdits Maupetit par ledit de Couignac et par Catherine Grignon, veuve en premières noces d'Arthus Brisson.
          - 25 décembre : ferme pour six ans du droit du huitième du vin, pour les paroisses de La Grève, Saint Martin des Noyers et Sainte-Catherine de L'Airière, à Jehan Rabardeau, notaire de la baronnie de la Grève, demeurant audit lieu.
          - 28 décembre : Jehan Berard l'aîné, marchand demeurant à Fontenay, afferme pour ans à Jehan Grignon, laboureur à charrue, demeurant au village de la Mesleraye à Saint Michel le Cloucq, une métairie à la Mesleraye et appelée le Pourtault.
          - 31 décembre : ferme pour six ans du droit du huitième du vin, pour Le Bourg sous la Roche, à Estienne Guychard, notaire en court lay et hôtelier, demeurant au Bourg sous la Roche.
          - Actes concernant le remboursement des greffes des tailles des paroisses suivants : Puy de Serre, La Bretonnière, La Chapelle Thireuil, Saint Michel en l'Herm, Le Simon, Saint Ouen des Gâts, [Marillet], Monsireigne (propriétaire : Jehan Loyau, sieur de la Bouillatière, représenté en l'acte par André Loyau, sieur du Taillay, demeurant à Sainte Hermine, son fils), Sainte Gemme des Bruyères, Mouilleron, Faymoreau, Saint Germain de Prinçay, Saint André sur Mareuil, Réaumur, Château Guibert, La Limouzinière, Saint Philbert du Pont Charrault, Cheffois, Saint Étienne de Brillouet, Oulmes, Rosnay, Notre Dame du Puybelliard, Chassenon, Bourneau, Foussais, La Couture, Saint Cyr des Gâts, Saint Pompain, Saint Étienne des Loges, Payré, Saint Hilaire du Bois, Saint Maurice le Girard, Corpe, Saint Germain l'Aiguiller, Château Fromage, Grues, Saint Hilaire de Voust, Damvix, Sainte Hermine, Cezais.
          - De très nombreux actes concernant des fermes et sous-fermes du droit du huitième du vin qui se vend en détail, dans les bourgs ou paroisses, les villages ou les maisons sont répartis dans toute l'année.


        • 3 E 37/297 - 

          Janvier 1620.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          600 vues  - Janvier 1620. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          600 vues

          Présentation du contenu :

          - 3 janvier : Abraham Douyneau, écuyer, sieur de la Simonière, y demeurant, paroisse de Bourneau, curateur des enfants mineurs de feu Jehan Chevalier, écuyer, sieur de la Motte Levaudière, paie 470 livres à Pierre Francoys, sieur du Temps, au nom et comme ayant charge de Leonard Easme, l'un des pairs de La Rochelle. Il ne peut signer car atteint de goutte.
          -- 6 janvier : marché de construction. (vues 22 et 23)
          - 8 janvier : contrat de mariage (solennités de l'Eglise Réformée) d'Ysaye Pelletier, sergent royal, fils de feu Isaac Pelletier, marchand, et de Marie Bigeaud, remariée avec David Denfer, sieur de la Merlatière, demeurant au bourg de Notre-Dame de Coussay, avec Anne Guilbaud, demeurant à Fontenay-le-Comte, fille des feus Jacques Guilbaud, marchand, et Judith Gaudineau, demeurant au bourg de Luçon. (vues 26 à 28)
          - 11 janvier : Laurent Pascaud, procureur au siège royal de Fontenay, comme procureur de Louys Mignot, prêtre, licencié en théologie, recteur curé de Saint Hilaire de Nalliers, pourvu de la cure de l'église paroissiale de Notre-Dame de Fontenay, en prend possession, selon les cérémonies habituelles, puis se transporte au logis de la cure, où ayant trouvé la porte ouverte, il est entré, et s'est adressé à Anthoyne Gabard, prêtre curé de Saint Marc, servant in divinis en ladite église. Il lui déclare aussi prendre possession de ladite cure, au nom de Louys Mignot.
          - 13 janvier : Jehan Berard le jeune, marchand à Fontenay, prend en apprentissage pour deux ans en sa maison Paul Train, fils de Jehan Train, demeurant à Fontenay, pour 30 livres payées à la fin des deux ans.
          - 17 janvier : testament de Jacques Garsault, malade, marchand, demeurant au faubourg du Marchou de Fontenay, en faveur de Marie Guilloteau sa femme. (vues 49 et 50)
          - 18 janvier : testament d'Anthoinette Bourgnon, demeurant à Fontenay, veuve de Gabriel Regnaud, sieur de la Barrayre, malade et bonne catholique, en faveur de Nicolas et Gabrielle Regnaud ses enfants; elle cite son autre fils François Regnaud. Legs divers : 30 livres à la fabrique Notre-Dame, 30 livres aux couvents des capucins et cordeliers, 200 livres et divers meubles à Denise de la Barrayre, sa servante, mineure. (vues 55 et 56)
          - 21 janvier : Pierre Cornuau, demeurant à Fontenay-le-Comte, donne reçu à Marie Hurault, veuve de Philippe Eschallard, sieur de la Boulaye, baron de Châteaumur, de 1000 livres qu'elle avait promis audit Cornuau son secrétaire, en faveur de son contrat de mariage et en considération du service qu'il a rendu audit feu sieur de la Boulaye, ledit contrat de mariage en date du 1er juillet 1618 (Guilbot et Bosset, notaires de La Châtaigneraie). (vue 69)
          - 25 janvier : Macé Morienne, sieur du Pourtault, conseiller et élu pour le roi à Fontenay, afferme à Jehan Benoist, laboureur à charrue demeurant en la métairie du Treuil à Fontaines, ladite mestairie.
          - 29 janvier 1620 (mercredi), heure de 8 du matin : Jehan de Ryé, procureur au siège royal de Fontenay, comme procureur de Jacques Gaignot, clerc du diocèse de Tours, demeurant à Paris, pourvu par Notre Saint Père le Pape du prieuré curé de Saint Pierre de Doix, en prend possession réelle, actuelle et corporelle.
          - 31 janvier : François Chaigneau, prieur commendataire du prieuré de Saint Jean Evangéliste de [Trézy ?], demeurant à Fontenay, afferme pour cinq ans à Helies Drouet, marchand, demeurant au bourg de Coulonges les Reaux, les fruits et revenus dudit prieuré, 2100 livres tournois, 20 livres de sucre fin et 10 boisseaux de blé métive, mesure dudit prieuré, pour chaque année.


        • 3 E 37/297 - 

          1er-21 février 1620.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          600 vues  - 1er-21 février 1620. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          600 vues

          Présentation du contenu :

          - ler février : Pierre Boullot, marchand feuillardier, demeurant au village d'Aulnay paroisse de Mervent, vend et promet livrer dans le 3 mars prochain à Jacques Delagrave, marchand demeurant au bourg de La Chapelle Thémer, au port du Gros Nohier devant la maison de Jacques Bernardeau, 25 milliers "de fouillard de couldre" à lier vaisseaux et barriques de la longueur de 8 pieds et 4 travers de doigt au prix de 17 livres pour chaque millier dudit fouillard.
          - 1er février : David Grignon, sieur du Courtiou, conseiller du corps et maison de ville de Fontenay-le-Comte et commis à la recette des deniers de cette ville, rembourse à Pierre Maleray, sieur de la Socelière, demeurant à Fontenay, 1600 livres que ledit Maleray et Gilles Fradet avaient empruntées pour employer aux affaires du corps de ville de Françoise Fourestier, dame de la Fuye, par obligation du 25 août 1614. Ledit Maleray aurait été contraint de payer cette somme à l'acquisition dudit corps de ville à Suzanne Gobin, fille et seule héritière de ladite feue Fourestier.
          - 2 février 1620 (dimanche) : Jehan Robert, notaire royal à Fontenay, proclame à l'issue de la messe et devant l'église paroissiale de Doix que, bien que Louys Guerry, prêtre vicaire servant "in divinis en icelle", ait refusé la prise de possession du prieuré curé de Saint Pierre de Doix par Jacques Gaignot, clerc du diocèse de Tours (acte du 29 janvier dernier passé par Nicolas Joly et ledit Robert), ce dernier doit percevoir les fermes des colons et métayers du prieuré. (vues 88 et 89)
          - 3 février : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) d'Ysaac Panier, fils de feu Nicolas Panier et de Marie Moreau, demeurant à Fontenay, avec Janne Begaud, demeurant en la maison de Claude Gallier, dame de la Touche et de Guinefolle, à Fontenay, fille de Claude Begaud, maître serrurier au bourg de Coulonges les Reaux, et de feue Olive Gouy. (vues 92 à 94)
          - 4 février : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) d'Aubin Celier, sieur des Groys, fils des feus François Celier et Gillette Esgonniere, demeurant au bourg de Saint Michel en l'Herm, avec Renée Guilloton, fille de René Guilloton et de feue Benoiste Brotheron. (vues 96 et 97)
          - 15 février 1620 : sous-ferme pour six ans le droit du huitième du vin, à Jacques Mercier, hôtelier au bourg de Mervent, pour le vin qu'il vendra en sa maison : 7 livres pour chaque tonneau et une somme de bois de fagots ou gros bois, "et sera tenu led Mercier de continuer a vendre le plus qu'il lui sera possible sans discontinuer durant lesd six ans".
          - 17 février : Jehan Regreny, docteur en médecine, demeurant à Fontenay, afferme pour cinq ans à Jacques Dangicourt, marchand libraire, demeurant à Fontenay, la boutique du logis où il réside à Fontenay.
          - 17 février : Marie Aleaume, demeurant à Fontenay, veuve de Jacob Genays, sieur de la Guerinière et du Chail, afferme à Pierre Tisseau, marchand drapier au faubourg des Loges de Fontenay, pour cinq ans (300 livres par an) la maison du Chail en la paroisse de Saint Nicolas.
          - 21 février : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Mathurin Morin, sieur du Fief Joly, demeurant à Niort, fils de Mathurin Morin, marchand, sieur de Chedebout, échevin de Niort, et de Marthe Lavoyne, avec Elisabeth Colin, fille d'Abraham Colin, procureur au siège royal de Fontenay, et de dame Claude Bonnet. Les parents Morin envisagent d'associer leur fils à leur commerce pour une quarte partie. (vues 145 à 148).


        • 3 E 37/297 - 

          22-29 février 1620.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          600 vues  - 22-29 février 1620. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          600 vues

          Présentation du contenu :

          - 22 février : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Morice Coutencin, notaire en court lay, demeurant au Gué de Velluire, veuf de Louise Massé, dont il a eu deux enfants, avec Marie Becheau, veuve de Pierre Couzineau, charpentier, dont il a une fille, demeurant au faubourg du Reclus de Fontenay. (vues 152 et 153)
          - 22 février : échange entre Jacques Berthon, sieur de Fontbriand, demeurant à Fontenay, et René Le Franc, écuyer, sieur de Beaulieu et du Plessis, demeurant en la maison noble du Plessis, à Saint Laurent de la Salle. Jacques Berthon cède à René Le Franc une métairie appelée la Barre à Saint Laurent de la Salle, qu'il a eue par contrat d'échange du 23 novembre dernier de Mathurin Pineau, notaire royal à Fontenay. René Le Franc cède à Jacques Berthon une pièce de terre appelée les Beslivières contenant 35 boisselées, étant au fief dudit sieur de Beaulieu, près du village de Beaulieu, à L'Hermenault, ainsi que diverses autres terres. (vues 156 et 157)
          - 24 février : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jacques Gauvain, sieur des Baillières, fils des feus Barthelemy Gauvain et Marie Pasqueteau, demeurant au bourg de Sérigné, avec Madelene Godereau, fille de Jehan Godereau, sieur de la Maison Neufve, y demeurant paroisse d'Auzay, et de feue Marie Brunet. (vues 158 et 159)
          - 29 février : Marie Hurault, veuve de Philipes Eschallard, chevalier, seigneur de la Boulaye, baron des baronnies de Châteaumur et de Belleville, conseiller du roi en son conseil d'état et privé, capitaine de cinquante hommes d'armes de ses ordonnances, gouverneur pour sa Majesté de la ville et château de Fontenay, comme tutrice naturelle et ayant la garde noble de ses enfants et dudit feu, afferme pour cinq ans à Pierre Charonneau, marchand laboureur, demeurant en la métairie du château de Belleville, ladite métairie et maison du château.
          - 29 février : Marie Hurault, dame de la Boulaye, veuve de Philippe Eschallard, chevalier, seigneur de la Boulaye, baron de Châteaumur et de Belleville, conseiller du roi en ses conseils d'état et privé, capitaine de cinquante hommes d'armes de ses ordonnances, gouverneur pour sa majesté des ville et château de Fontenay, tutrice de leurs enfants, demeurant à Fontenay, afferme pour cinq ans à Jehan Morineau, notaire de la baronnie de Belleville, demeurant en l'hôtel noble de la Mortayere à Saligny élection de Mauléon, et à Nicolas Justard, marchand, demeurant à Saligny, pour 2200 livres par an, le château, baronnie, terre et seigneurie dudit Belleville.
          - 29 février : Jacquette Garnier, veuve de Jacques Bonnet, demeurant en sa maison de Villeveufve paroisse de Saint Jean de Velluire, pour l'amitié qu'elle porte à Abraham Colin, son fils et de feu Adam Colin son premier mari, et à Pierre et Françoise Bonnet, aussi ses enfants et dudit feu Bonnet son dernier mari, leur transporte 2400 livres qui lui sont dues par diverses créances.


        • 3 E 37/297 - 

          5-17 mars 1620.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          600 vues  - 5-17 mars 1620. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          600 vues

          Présentation du contenu :

          - 5 mars : Jacquette Garnier, veuve en dernières noces de Jacques Bonnet et auparavant veuve d'Adam Colin, docteur en médecine, demeurant à sa maison de Villeneufve paroisse Saint Jean de Velluire, pour récompenser son fils Isaac Colin de la somme de 800 livres qu'elle a donnée à chacun de ses autres enfants par le transport de ses dettes actives (l'acte précédent), veut et entend qu'après son décès, ledit Colin prenne pareille somme sur ses meubles avant leur partage avec ses autres enfants, Abraham Colin, Pierre et Françoise Bonnet.
          - 5 mars : J. Grignon, et Jacques Rochais, prêtre, curé de Saint Aubin, demeurant tous deux à Saint Aubin, en appellent à l'arbitrage de J. Pain, prêtre, curé de Saint Hermant, nommé par ledit Grignon, et de François Bory, sieur de la Jarrie, nommé de la part dudit Rochais.
          - 5 mars : Marie Rapin, dame de la Touche et de Terre Neuve, demeurant en sa maison de Terre Neuve, femme autorisée par justice à la poursuite de ses droits au refus de Sébastien de Mahé, écuyer, gentilhomme ordinaire de la Chambre du Roi, afferme pour cinq ans à André Esty, fournier demeurant au bourg de Sérigné, le four à ban dépendant de la seigneurie de la Tousche Georgeau à Sérigné.
          - 7 mars : Claude Gallier, dame de la Touche et de Guinefolle, demeurant à Fontenay-le-Comte, afferme à Jacques Texier, laboureur à charrue, et Jehanne Bouhier sa femme, demeurant au bourg de Benet, la métairie de la Lombardière, à Nieul sur l'Autise.
          - 10 mars : testament de Marguerite Foucault, veuve de Mathieu Queneau, marchand courrayeur, demeurant au faubourg du Puy Saint Martin de Fontenay, en faveur de Marie Queneau sa fille, femme de Jacques Toillet, marchand courrayeur à Luçon. (vues 194 et 195)
          - 14 mars : Macé Morienne, sieur du Pourtault, conseiller et élu pour le roi en l'élection de Fontenay, et Pierre Pougnet, receveur héréditaire des décimes de l'évêché de Maillezais, afferment pour cinq ans à Jehan Langloy, laboureur à charrue, demeurant au bourg de Pissotte, une métairie appelée les Groyes à Oulmes.
          - 14 mars : Jehan Garnier, sieur de la Guerinière et de Surin, conseiller du roi en sa cour de parlement de Rennes, y demeurant, étant à Fontenay, afferme pour six ans à Jehan Godereau, sieur de la Maisonneuve, et Jacques Gauvain son gendre, demeurant à la Maisonneuve, paroisse d'Auzay ; et à Nicolas Brunet, sieur de la Gazonnière, et Marguerite Morisset sa femme, demeurant en la maison noble de la Vandiere à Bourneau, la seigneurie et métairie de Sainte Radegonde (la Vineuse), terragerie de celle-ci et des seigneuries du Couldray et Fourchault, les métairies de la Haute et Basse Baudonnière, borderies et moulins à vent et à eau dudit lieu, la dixième partie en la métairie de la Rivière du Coudray, la maison et métairie de la Vaudière, la métairie ou bordage de la Milletière du Bois à Bourneau, le tout à lui échu par les partages faits entre Claude Gallier, dame de la Touche, et Suzanne Gallier, femme dudit bailleur, pour 2300 livres par an.
          - 14 mars : François Aubusson, sieur du Chatenay, conseiller et élu pour le roi à Fontenay, fils et héritier de feu Ysaac Aubusson, fermier du revenu temporel de l'abbaye de l'Absie en Gâtine, selon ferme à lui faite par Charles Largentier, abbé commendataire de ladite abbaye, donne reçu à René Revillaud, David Denfer et Mathurin Beau, sous-fermiers des métairies des Nohiers et de Lesgagerie, dépendant de ladite abbaye par ferme à eux faite par André Malleray, fermier de ladite abbaye par ferme à lui faite par Pierre Cotan, se prétendant aussi abbé de ladite abbaye, de ce qu'ils auraient perçus et levés auxdites métairies la cueillette dernière.
          - 17 mars : partage de la succession de feu Mathurin Charron, entre ses enfants : René et Mathurin Charon, bouchers ; Françoise Charron, femme de Pierre Bodin, boucher ; demeurant tous au faubourg du Puy Saint Martin de Fontenay.


        • 3 E 37/297 - 

          19 mars-2 avril 1620.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          600 vues  - 19 mars-2 avril 1620. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          600 vues

          Présentation du contenu :

          - 19 mars : don mutuel entre Anthoynette Ogier et François Cailler. (vues 231 et 232)
          - 21 mars : François Gellé, marchand demeurant à Saint Florent, porteur d' une quittance de Louyse de Bourbon, abbesse du monastère de l'ordre de Fontevraud, de 260 livres, pour la ferme de la maison, terre et seigneurie de Bournenault, année et terme échu de la Saint André dernière, due par Claude Porchier, sieur de Laumonière, conseiller et élu pour le roi à Fontenay-le-Comte, se présente chez ledit Porchier, dont la fille Anne, répond que son père est à Paris et que Catherine Eslard sa mère est absente du logis.
          - 21 mars : Pierre Bardon, demeurant à Fontenay, afferme pour cinq ans à Guillaume et Pierre Jobelet, père et fils, laboureurs à charrue demeurant au bourg de Charzais, une métairie appartenant audit Bardon et à ses beaux-frères, appelée la métairie de la Croix au bourg de Nieul sur l'Autise.
          - 28 mars : Macé Morienne, sieur du Pourtault, y demeurant, paroisse Notre-Dame de Fontenay, élu pour le roi à Fontenay, afferme pour cinq ans à Vincent Bourgouyn et Jacques Lombard son gendre, laboureurs à charrue demeurant au village de Sauvairé à Nieul sur l'Autise, la métairie de Brachechien audit Sauvairé.
          - 29 mars : Jehan Garnier, sieur de la Guérinière et de Surin, conseiller du roi en sa cour de parlement de Rennes, y demeurant, étant à Fontenay, afferme pour cinq ans à Pierre Hillairet, laboureur à charrue, tant pour lui que pour Michel Arnauld son beau-père, demeurant au village des Chastelliers à Saint Hilaire sur l'Autise, la métairie dudit lieu des Chastelliers.
          - 30 mars : Jehan Garnier, au nom de Françoise Ramfray, dame de Maurivet,sa mère, afferme pour cinq ans à Thomas Poyrier, marchand serrurier, et à Perrine Landoys sa femme, demeurant au faubourg de la Porte Saint Michel de Fontenay, le quart appartenant à ladite dame de Maurivet au droit de péage ou entrée à la porte Saint Michel de Fontenay, pour 20 livres tournois par an.
          - 2 avril : Pierre Duret, sieur du Pré Morin, demeurant au lieu de la Gorgeraudyere à Boufféré, s'oblige envers Mathieu Deschamps, demeurant à Fontenay, à résigner en sa faveur son état et office d'archer du vice-sénéchal de Fontenay, et ledit Duret baillera sa casaque d'archer et carabine. Le ler mai 1620, ils conviennent que ledit contrat demeurera nul.
          - 2 avril : Michelle Raynelleau, veuve de Guillaume Chailloleau et tutrice de Mathurin, André et Jacquette Chailloleau leurs enfants mineurs, et encore pour Pierre Chailloleau, son fils aîné, absent, demeurant au village de la Daudière à Saint Hilaire du Bois ; Denis Thomas, messager ordinaire à Paris, époux de Jeanne Chailloleau, fille dudit feu Guillaume et de ladite Raynelleau, demeurant au village de la Poytelerie à Saint Hilaire du Bois ; Françoise Chailloleau, veuve de Jehan Chevallier, demeurant au bourg de Saint Hilaire du Bois ; Mathurine Yvon, veuve de Mathurin Chailloleau ; Mathurin Bouthon, sieur de la Brosse, demeurant au château de La Bretonnière, époux de Perrine Chailloleau ; lesdites Perrine et Françoise Chailloleau, soeur paternelles desdits Guillaume, Mathurin et Françoise Chailloleau, transigent sur divers procès concernant des partages antérieurs.


        • 3 E 37/297 - 

          10-30 avril 1620.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          600 vues  - 10-30 avril 1620. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          600 vues

          Présentation du contenu :

          - 10 avril : Joachim Billaud, sieur des Moulins, demeurant à Fontenay-le-Comte, fermier général des grands terrages d'Auzay, Foussais et Le Busseau, dépendant de l'abbaye de Bourgueil en Vallée, sous-ferme pour neuf ans à Thomas Lelarge, Jehan Rousseau et Aimé Briandière, marchands à Fontenay, et à Isaac Connil, marchand demeurant à Bourneuf paroisse de Fontaines, les terrages dépendant de la Grange Labbé au bourg d'Auzay.
          - 10 avril : Paul de Vendée, écuyer, sieur dudit lieu, époux de Françoise d'Appelvoisin, possède par retrait lignager sur Jacques Berthon, sieur de Fontbriant, l'hôtel et maison noble du Bois Chappeleau qui a appartenu au sieur de la Roche Dumayne.
          - 14 avril : donation mutuelle entre Gabriel de Culant, chevalier, seigneur de Nieuil, la Roche Maurepas, de la Secherie et de Lestablière, et dame Gabrielle de Vandel sa femme.
          - 22 avril : transaction entre Jacques Jousselin, sergent royal demeurant au bourg de Coulon, époux de Marie de la Roche auparavant veuve de Jacques Jousseaume, comme curateur d'André et Jehan Jousseaume, enfants dudit feu Jousseaume et de ladite Delaroche, Jacques Jousseaume, sieur de la Brechetière, demeurant au bourg de Foussais, Jean et François Jousseaume ses frères, Baptiste Robin, demeurant à Breuil-Barret, et Marie Jousseaume sa femme, lesdits Jacques, Jean, François et Marie Jousseaume enfants et héritiers de feu Jehan Jousseaume, sieur de la Potulière, et de dame Elizabeth Viete.
          - 23 avril : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jehan Laiguillier, orfèvre, veuf de Suzanne Jacquet, dont il a eu trois enfants, avec Andrée Jarry, majeure de 25 ans et maîtresse de ses droits, demeurant à Fontenay, fille des feus Simon Jarry, maître chirurgien, et Marie Bournier, demeurant à Niort. (vues 319 et 320)
          - 23 avril : Pierre Chailloleau, messager ordinaire de Fontenay à Paris, demeurant à Saint Hilaire du Bois, consent à ce qu'Isaac Leboulleux, adjudicataire dudit office dudit Chailloleau, jouisse de l'office selon ledit bail et adjudication pour un an.
          - 24 avril : René Meigner, marchand, demeurant à Fontenay, s'engage à détruire en cas de guerre ou actes d'hostilité, la petite grange ou étable que le gouverneur de Fontenay l'a autorisé à construire contre les murailles de la ville.
          - 26 avril : Jacques Berthon, sieur de Fontbriand, conseiller et assesseur pour le roi en robe longue et du lieutenant du vice-sénéchal et prévôt des maréchaux de France établi pour résider à Niort, demeurant à Fontenay le Comte, vend pour 2100 livres son état et office de conseiller et assesseur en ladite maréchaussée de Niort, à Louys Isambart, sieur de la Mestraudière.
          - 27 avril : Pierre Bigot, sieur du Coultault, demeurant faubourg des Loges de Fontenay, reconnaît, en exécution d'une sentence rendue par le lieutenant criminel de Fontenay, "comme gens de bien et d'honneur", Jehan Chauveteau et Marie Marronneau sa femme, demeurant audit faubourg, injuriés à tort.
          - 27 avril : Jehan Clochard, marchand demeurant à Niort, comme ayant charge d'Henry Goullard, chevalier, seigneur de Beauvoir, vend à Jacques Voisin, sieur de Chanteloux, demeurant au bourg de Luçon, et à Jehan Gaudineau, sieur de Grandchat, et Françoise Voisin sa femme, demeurant en la maison noble des Toureilles paroisse de Chasnais, en échange d'une maison au bourg de Luçon, rue Saint Mathurin, par laquelle l'on va de l'église dudit Saint Mathurin à l'église cathédrale de Luçon, une maison et ses appartenances appelée les maisons de la Rouzerye, au bourg de Luçon, en fief du seigneur de Luçon, près du champs de foire et la maison de la cure, et de celle Jacques Percot, chanoine de Luçon.
          - 30 avril : Simeon Pychard, apothicaire, demeurant à Fontenay, vend à Louys Pequain, apothicaire, demeurant à Fontenay, et Bernardine Charruyer sa femme, pour 2293 livres tournois, toutes les drogues simples et composées et les marchandises meubles et ustensiles de la boutique, et leur afferme pour sept ans, la boutique et des pièces attenantes du logis de Pichard où il réside à Fontenay appelée le Pillier Vert.


        • 3 E 37/297 - 

          2-13 mai 1620.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          600 vues  - 2-13 mai 1620. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          600 vues

          Présentation du contenu :

          - 2 mai : Mathurin Bertaud, procureur au siège royal de Fontenay-le-Comte, au nom de Françoise Tiraqueau, veuve d'Eusèbe du Puy du Fou, chevalier, seigneur de la Sévrie, lieutenant de la vannerie du roi, afferme à Jehan Bourdin, marchand, demeurant au Pairé de Velluire paroisse de Notre-Dame de Coussay, et à Pierre Favereau, marchand demeurant au bourg du Langon, pour sept ans, la maison noble de la Grange Pajerault, ensemble la métairie de la Gobinière, au Langon.
          - 2 mai : Sébastien Gorrin, sieur de Charron, demeurant au château de Fors, comme procureur de Jehan Villatte, prieur du prieuré Notre-Dame de Fors, afferme pour six ans à Leonard Bigot, sergent royal, demeurant à Fontenay, la métairie à Saint Luc paroisse de Pissotte, dépendant dudit prieuré, et les terrages, dîmes et bois taillis en dépendant, pour six vingt livres par an.
          - 4 mai : Arthus Petiteau, avocat au siège royal de Fontenay, sieur de la Maconnière, et Marguerite Petiteau sa soeur, demeurant à Fontenay, afferment pour cinq ans à Thomas Testault, meunier, demeurant au village du Thiboeuf, à Bournezeau, les moulins à eau et à vent, appelés les moulins de Thiboeuf.
          - 5 mai : Bertrand de Lagoffin, maître tailleur d'habits à Fontenay, prend pour deux ans en apprentissage Thomas Poumeret, demeurant au faubourg de Fontenay.
          - 9 mai : Macé Morienne, sieur du Pourtault, y demeurant paroisse Notre-Dame de Fontenay, conseiller et élu pour le roi en l'élection de Fontenay, afferme pour cinq ans à Charles et Pierre Bessiere, père et fils, laboureurs à charrue, demeurant au village de Botereau, à Thiré, la métairie de la seigneurie du Bugnon à Thiré.
          - 9 mai : Simon Verdon, sieur de la Denisiere, receveur pour le roi des tailles en l'élection de Mauléon, et Guyonne Robert sa femme, demeurant à Mortagne ; Gilles Gaudineau, sieur de Loulerie, et Hélène Robert sa femme, demeurant au bourg de Luçon ; Jacques Tressard, sieur de la Suziere, et Charlotte Robert sa femme, demeurant au village de Frosse à Corpe ; François Daleau, juge sénéchal de La Garnache et de Beauvoir sur Mer, et Marguerite Robert sa femme, demeurant à La Garnache ; ledit Jacques Tressard, comme curateur de Jacob Robert, fils mineur de défunts Jehan Loys Robert, procureur fiscal de Mortagne, et Judith Leau, pour le partage de la succession desdits défunts Jean Loys Robert et Leau conjoints leurs père et mère, décident de recourir aux experts suivants : Daniel Dalleau, sénéchal de Mouchamps, et Vincent Delhumeau, greffier de la baronnie de Mortagne.
          - 10 mai : testament de Mathieu Norien, tailleur de pierres, demeurant aux Loges, faubourg de Fontenay le Comte. Il cite ses enfants et de feue Marie Ferret sa première femme, et Janne Norin sa fille et de feue Anne Moreau sa seconde femme.
          - 11 mai : Phelipes Lebouleux, sergent royal en Poitou, demeurant à Fontenay le Comte, transporte à Louis Pouppard, demeurant au bourg de Sainte Hermine, son état et office de sergent royal en Poitou, et passera à cet effet procuration de résignation. Au prix de 210 livres (moitié dans six mois et moitié dans un an et six mois).
          - 12 mai : Renée Chappellain, femme de Jehan Despire, écuyer, sieur de Valledan, commandant pour le roi au château de Fontenay sous l'autorité de M. de la Boulaye gouverneur pour Sa Majesté de cette ville, afferme pour cinq ans à Gilles Durandeau, marchand laboureur, demeurant au village du Buignon paroisse de Saint Paul en Gâtine, et à Janne Robereau sa femme, la maison noble de la Rabastelière autrement appelée la Corne, appartenant à ladite Dlle, au bourg de Loge Fougereuse.
          - 13 mai 1620: Jehan Garnier, sieur de la Guerinière et de Surin, conseiller du roi en sa cour de parlement de Bretagne, y demeurant, étant à Fontenay, au nom de Françoise Ranfray sa mère, dame de Maurivet, afferme pour sept ans à Jehan Cotin et René Moreau son gendre, laboureurs à charrue au village de Boisse à Saint Médard des Prés, la métairie du Retail sise au village de Breillac paroisse de Saint Etienne de Chaix.


        • 3 E 37/297 - 

          14 mai-1er juin 1620.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          600 vues  - 14 mai-1er juin 1620. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          600 vues

          Présentation du contenu :

          - 14 mai : échange entre Julien Collardeau, sieur de la Tousche, conseiller et procureur du roi à Fontenay-le-Comte, et Pierre Pougnet, avocat en parlement et au siège royal de Fontenay, d'une part, et Christophe Divé, sieur de la Jarrousselière, demeurant au bourg de La Châtaigneraie, d'autre part, par lequel notamment ce dernier cède audit Collardeau pour 1/3 et audit Pougnet pour 2/3 une maison et teinture appelée la Chappotière près le bourg de La Châtaigneraie, maison, quaireux, puits et lavoir à draps et fourneaux, exploitée par Jehan Seasse, teinturier.
          - 14 mai : Julien Collardeau pour 1/3, et Pierre Pougnet pour 2/3, vendent à Blaize Corbin, marchand teinturier demeurant au bourg de La Châtaigneraie, une maison et teinture appelée la Chappotière, au bourg de La Châtaigneraie, qu'ils ont eue à titre d'échange de Christofle Dyvé.
          - 16 mai : René Denfer, demeurant au Reclus faubourg de Fontenay, afferme pour cinq ans à Hillaire Pourtault, laboureur à boeufs, demeurant au village de la Fenêtre Gautron à Saint Sulpice, une maison et métairie audit Denfer appartenant appelée la Fenestre sise audit village.
          - 16 mai : frère Jehan Constant, religieux chambrier de l'abbaye de Nieul sur l'Autise, vend à Hilaire Pager, marchand à Fontenay, moyennant la somme de huit vingt livres tournois, huit vingt boisseaux de blé, savoir 60 boisseaux froment, 40 de seille et 60 de baillarge, mesure de Fontenay, qu'il livrera audit Pager soit en sa demeure de Fontenay ou au port de Boisse à la fête de Saint Michel prochaine.
          - 28 mai : Jacques Mathelot, sergent royal demeurant à Fontenay, afferme pour cinq ans à François Chaillé et Paul Babin son gendre, meuniers demeurant au village de la Baudonnière à Sainte Radegonde la Vineuse, les moulins à eau et à vent appelés les moulins de Mathelot à Saint Martin des Fontaines et à Saint Laurent de la Salle.
          - 30 mai : Jehan Berard l'aîné, marchand demeurant à Fontenay, arrente à René Parenteau, laboureur à bras, et Marie Massé sa femme, demeurant au bourg de Sérigné, une maison audit bourg, devant le logis de la Rabastellerie, tenant d'un côté à la maison et jardin de la chapelle des Bouynières dont est pourvu Guillaume Testault, prêtre, d'un bout à la rue qui conduit du prieuré à la maison de la Rabastelerie et à l'église de Sérigné.
          - 31 mai : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jacques Payneau, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, fils des feus Jehan Payneau, laboureur à bras, et Renée Goguet, avec Loyse Petit, de Fontenay, fille des feus André Petit et Mathurine Lonjat, demeurant à Réaumur. (vues 455 et 456)
          - 1er juin : Jacques Berthon, sieur de Fontbriand, au nom et comme ayant charge du prieur du prieuré de Doix, afferme pour trois ans, à Noel Bonnaud et Leon Ballereau, demeurant au bourg de Doix, le revenu temporel du prieuré de Saint Pierre de Doix. Ils seront tenus de faire faire le service divin, d'entretenir les logis dudit prieuré et métairie en dépendant. (vues 459 et 460)
          - 1er juin : Jehan Dupont, écuyer, sieur de Beaulieu, y demeurant, à Saint Michel le Cloucq, afferme pour cinq ans à Jacques Roux, marchand, demeurant au village de Laudouinière, à l'Ile d'Olonne, le tiers lui appartenant d'un droit de fief appelé le fief de Bressuire situé à l'Ile d'Olonne, par indivis avec Julien Boucher, sieur de la Boucherie Saint André, et Louis de Roussay, écuyer, sieur de la Fretière, ensemble la borderie audit Dupont appartenant dans le village et tènement de la Barbiere Marchant à La Chapelle Achard. (vues 461 à 464).


        • 3 E 37/297 - 

          3-12 juin 1620.
          Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          600 vues  - 3-12 juin 1620. Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          600 vues

          Présentation du contenu :

          - 3 juin : accord entre Mathurin Morin, prêtre, curé de Notre-Dame de Fontaines, y demeurant, et Jehan Bosne, Jacques Renaudin et Raoul Pasquier, tous demeurant en cette ville et faubourg de Fontenay-le-Comte et héritiers de feu Paul Pasquier, sur la propriété de cinq andains de pré sis près Chaix, dépendant de ladite cure.
          - 3 juin : Andrée Bureau, veuve d'Ulisses Jousseaume, écuyer, sieur de la Rochevaraise, paie à Zacharie Daitz, écuyer, sieur de Savignac et de la Guillotière (y demeurant paroisse de Vausseroux), 1000 livres pour cinq années d'arrérages de rente, le sieur de Savignac ayant fait saisir et mettre à l'enchère la maison noble et seigneurie du Maigni aux Magnils Reigniers appartenant à ladite Bureau.
          - 8 juin : Jonas de Bessay, seigneur des châtellenies de Bessay, Saint Hilaire le Vouhis, et de la seigneurie de la Voulte de Boisse, demeurant à son hôtel noble de Bessay, transporte à Jehan Mesnyer, huissier demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, la somme de 340 livres faisant les 4/5 de la somme de 425 livres due audit de Bessay par les enfants et héritiers de feu Thomas Rousseau, sieur de la Plante, du reste du prix de la ferme à lui faite par ledit de Bessay de la seigneurie de la Voulte, la Grange Goulard et leurs appartenances, en date du 3 juillet 1614 (Rousseau et Meigner, notaires royaux à Fontenay), selon sentences des 20 juillet et 26 août 1617, l'autre 1/5 ayant été payé audit de Bessay par Daniel Drolin et Marie Rousseau sa femme, héritiers dudit feu Rousseau pour ladite portion.
          - 8 juin : transaction entre Jean Meurguier, marchand bourgeois de La Rochelle, et Jeanne Fradet sa femme, demeurant à Fontenay, demanderesse en séparation de biens et de corps suite aux mauvais traitements subis depuis leur mariage.
          - 9 juin : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Mathurin Jousset, demeurant à Fontenay, fils de feu Jehan Jousset et de Marguerite Croizé, avec Catherine Parenteau, demeurant à Fontenay en la maison et au service de Pierre Thomas, sieur de Bourneuf, fille des feus Louys Parenteau, tondeur de draps, et Renée Girard, demeurant au bourg de Mouilleron. (vues 486 et 487)
          - 11 juin : donation mutuelle entre François Massé, marchand courayeur, et Marie Buhort sa femme, demeurant au faubourg du Puy Saint Martin de Fontenay. (vues 506 et 507)
          - 12 juin : Diane de La Touche, comme ayant charge et procuratrice de son mari René du Puy du Fou, chevalier de l'Ordre du Roi, gentilhomme ordinaire de sa Chambre, seigneur dudit lieu, baron de Combrond, demeurant au château du Puy du Fou aux Épesses, selon sa procuration du 26 avril dernier, donnée à Paris où il était logé en l'île du Palais en la maison du Coeur Volant, constitue en faveur de Françoise Tiraqueau, veuve d'Eusèbe du Puy du Fou, chevalier, seigneur de la Sévrie, la Mortayere, la Barre, conseiller du roi en son conseil d'Etat, lieutenant de sa vannerie, représentée par Mathurin Bertaud, procureur au siège royal de Fontenay, 300 livres de rente annuelle, payable chaque an, jour et date de ces présentes, au château de Denant, paroisse dudit lieu, moyennant 4800 livres tournois, pour employer à l'acquit desdits sieur et dame du Puy du Fou vers Gilbert du Puy du Fou, chevalier, seigneur baron de Champagné, pour la vente et transport qu'il leur a fait de ses droits en la succession de feu Gilbert du Puy du Fou, chevalier, seigneur du Puy du Fou, leur père commun.


        • 3 E 37/297 - 

          20-27 juin 1620.
          -Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          600 vues  - 20-27 juin 1620. -Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          600 vues

          Présentation du contenu :

          - 20 juin : Pierre Desnoues, écuyer, sieur de Nueil, prévôt de la prévôté de l'église Notre-Dame de Fontenay-le-Comte, demeurant au village de Langle au Chanoyne, à Chantonnay, afferme pour trois ans à Pierre Joly et Nicolas Rousseau, demeurant à Fontenay, le revenu temporel dépendant de ladite prévôté de Notre-Dame de Fontenay, pour 900 livres par an.
          - 25 juin : Pierre Pougnet, sieur de Vagnes, avocat au siège royal de Fontenay, y demeurant, vend à Auguste Joubert, sieur de Cheusse, demeurant à Fontenay, pour demeurer quitte de 200 livres prêtée le 20 octobre dernier, divers meubles et divers linges (détaillés).
          - 26 juin : Maturain Benoist, maréchal, demeurant à Fontenay ; Barnabé Bourgleteau, maçon, et Marie Benoist sa femme, demeurant au bourg de la Forêt sur Sèvre, et ayant les droits cédés de Jehanne Benoist, soeur de Marie, en la succession de feue Françoise Jarneau leur mère, et en celle à échoir de Pierre Benoist leur père, partagent entre eux, et en présence de Marie Turpin femme de Maturain Benoist, la succession de leur père et celle de leur feue mère.
          - 26 juin : accord entre Jehan Robert, sieur de la Guitière et des Pascaudières, demeurant en son hôtel noble de la Gennerie aux Clouzeaux, et Charles Robert, seigneur de la Rochette et d'Asnière, demeurant en son hôtel noble de la Rochette, aux Clouzeaux, à cause d'une donation que ledit sieur de la Guittière prétendait lui avoir été faite par feue Marie Jaillard sa mère, et en raison des successions des feus Alain et François Robert, écuyers, sieurs de La Génétouze et de la Voye. Ils recourront à l'arbitrage de Jehan Besly, avocat du roi au siège royal de Fontenay, Hilaire Vernede et André Duboys, avocats audit siège.
          - 27 juin : Noel Bonnaud et Leon Ballereau, demeurant au bourg de Doix, fermiers du revenu temporel du prieuré de Saint Pierre de Doix, pour trois ans, au prix de 500 livres par an, et des terrages dépendant de la seigneurie de Doix pour les mêmes années, pour 200 livres par an, par les contrats desdites fermes à eux faites par Jacques Berthon, sieur de Fontbriand, datés du ler jour de ce mois, associent lesdites fermes pour 1/3 Pierre Marchant, blanconnier, demeurant au faubourg Saint Nicolas de Fontenay. (vue 562)
          -27 juin : Jacques de Vallée, écuyer, et Suzanne Mauduriere sa femme, sieur et dame de la Tournerie, demeurant en la maison noble de Puiviault à Saint-Sulpice, reconnaissent que c'est à leur requête que Benjamin Gougnon, demeurant à Thouarsais, et Claude Pelissot, marchand, demeurant au faubourd de Fontenay, se sont rendus pleges et cautions vers Pierre Gaulteron, demeurant à la Tournerie de Saint Sulpice, de la somme de 580 livres à laquelle les fruits et revenus de la maison noble, terre et seigneurie de Puiviault avait été adjugés audit Gaulteron. Ils les déchargent donc de ladite caution et de toutes les dépenses dont ils pourraient souffrir. (vues 567 à 570)
          - 27 juin : Louys Deboutté, Octavien Groyer, Thomas Biré et Hilaire Lambert, demeurant au bourg de Nieul sur l'Autise, tant pour eux que pour Ysaac Conneil, transportent à Abraham Normand et Pierre Martel son gendre, pour cinq ans, la ferme des dîmes de la Grange Labbé de Montreuil sur Mer dépendant de l'abbaye de Nieul sur l'Autise, en vertu de la ferme à eux faite par Anthoyne Ayrault, fermier général de ladite abbaye. (vues 575 et 576).


        • 3 E 37/297 - 

          28-30 juin 1620.
          -Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          600 vues  - 28-30 juin 1620. -Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          600 vues

          Présentation du contenu :

          - 28 juin : Jacques Berthon, sieur de Fontbriand et de Doix, conseiller et assesseur pour le roi en la vice-sénéchaussée de Fontenay-le-Comte, y demeurant, vend à Léonard de la Rappidie, docteur en médecine, demeurant à La Roche sur Yon, le quart de la terre et seigneurie des Tousches sise à La Couture, à partager avec ledit Berthon qui s'est réservé les trois autres quarts ; le total de laquelle maison, terre et seigneurie, il a eu par échange de Paul de Vendée, écuyer, sieur dudit lieu, et de Françoise d'Appelvoisin sa femme, par contrat du 23 février 1619 (Grignon et Robert, notaires royaux à Fontenay), en échange des parts appartenant audit de la Rappidie en une métairie sise à Chirac en Angoûmois (parts qu'il revendit le 11 juillet 1620 à Leonard de la Rappidie, marchand demeurant à Chirac, père dudit Léonard).
          - 29 juin : Jehan Robion, écuyer, sieur de la Nerbonnière, conseiller du roi et son lieutenant particulier assesseur civil et criminel à Fontenay, afferme pour cinq ans à Jehan Grellier, marchand demeurant au bourg de Bessay, deux métairies, l'une appelée la Chastelardière et l'autre appelée la Jaunyère, situées aux Moutiers sur le Lay.
          - 30 juin : René de Claveau, écuyer, sieur de la Plaine, la Grange Labbé, Saint Antoine du Bois et de Chassac, commandant pour le service du Roi au château de Plassac en Saintonge, et Marie Bodin son épouse, vendent à Baptiste Darcemalle, écuyer, sieur du Breuil, demeurant en sa maison de Grand Champ, à Champagné Saint Hilaire, et à Jacqueline Dupin son épouse, la maison noble, terre et seigneurie de la Grange Labbé sise au bourg du Langon, tenue noblement de la châtellenie du Langon, du prieur du Langon et du seigneur de la Roche de Mouzeuil, pour 7525 livres tournois payables au château de Plassac à la Saint Jean Baptiste 1622, à défaut de paiement, la maison de Grand Champs sera vendue.


        • 3 E 37/298 - 

          5-13 juillet 1620.
          -Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          436 vues  - 5-13 juillet 1620. -Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          436 vues

          Présentation du contenu :

          - 5 juillet : Jean Garnier, sieur de la Guerinière et de Surin, conseiller du roi en sa cour de parlement de Rennes, y demeurant, au nom de Françoise Ranfray sa mère, dame de Maurivet et de Saint Gilles, veuve de François Garnier, sieur de Maurivet, afferme pour six ans à Julien et André Cardin et Michel Guillebaud, laboureurs à boeufs demeurant à la maison noble de Saint Gilles paroisse d'Auzay, ladite maison et métairie noble de Saint Gilles, ses appartenances et dépendances, la métairie de la Bernardière au bourg d'Auzay, une métairie au bourg de Longèves, et tous les droits consentis en la ferme que ledit feu de Maurivet a faite audit Guillebaud et à feu André Regnouf le 22 décembre 1592 (Roy et Girard, notaires de Parthenay).
          - 6 juillet : Toussaint Gaudin, marchand, demeurant en la paroisse de Craon, comme ayant charge de Champion, prieur du prieuré de Saint Quentin de Bouillé, afferme pour trois ans à Simon Tristand, marchand à Marans, et à Pierre Turpault, marchand à Denant, pour 800 livres par an, le revenu temporel dudit prieuré de Boulié (Bouillé).
          - 6 juillet : Urbaine de la Haye, comme ayant charge et procuration de Pierre Delaunay son mari, chevalier de l'Ordre du Roi, seigneur baron d'Anglée, Herivet, Moncorps, Lavalpain, de la Coste Mezière, de Gerzay et de Bouillé, demeurant en son château de Gerzay paroisse de Craon en Anjou juridiction de Mirebeau, afferme pour trois ans à Simon Tristand, marchand à Marans, et à Pierre Turpault, marchand à Denant, pour 1450 livres tournois par an, soit 4350 livres pour les trois ans, payées et baillées comptant et par avance, le château, terre et seigneurie de Bouillé, en se réservant une chambre, l'écurie ainsi que l'usage des jardin et pêcherie.
          - 12 juillet : Michel Bechillon, écuyer, sieur de la Girardière, y demeurant paroisse du Tablier, ressort de Poitiers, donne reçu à Pierre Garnier, écuyer, sieur de la Maison Neufve, bailli de Gâtine à Parthenay, par les mains de Nicolas Chastigner, clerc dudit sieur de la Maison Neufve, de 3600 livres tournois, en déduction de la somme de 6000 livres tournois que ledit Garnier devait pour un total de 15150 livres pour le prix de la vente des maisons, terres ou seigneuries de Vieux Viré et les Bechets, paroisses d'Augé, de Saint Georges de Noisné et environs.
          - 13 juillet : Jacques Berthon, sieur de Fontbriand et de Doix, conseiller et assesseur pour le roi en la vice-sénéchaussée de Fontenay-le-Comte, vend à Léonard de la Rappidie, docteur en médecine demeurant à la Roche sur Yon, les 3/4 de la terre et seigneurie des Tousches sise à La Couture, tenue noblement du sieur du Plessis de Haute Rive sous l'hommage qu'il rend au baron de Mareuil et de la Gerbaudière, tout ainsi que le total de ladite seigneurie a été transporté à titre d'échange audit Berthon par Paul de Vendée, écuyer, sieur dudit lieu, et Françoise d'Appelvoisin sa femme par contrat du 23 février 1619 (Grignon et Robert, notaires royaux à Fontenay), pour 5000 livres qui seront payées à la fête de la Madeleine prochaine qui est le 22 de ce mois. A la suite, du 21 septembre 1620, ledit paiement.


        • 3 E 37/298 - 

          14 juillet-3 août 1620.
          -Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          436 vues  - 14 juillet-3 août 1620. -Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          436 vues

          Présentation du contenu :

          - 14 juillet : Pierre Gardet, demeurant à Vouvant, transporte à André Robert, écuyer, sieur de Puybernier, demeurant à Fontenay-le-Comte, pour 450 livres, l'action civile et criminelle qu'il poursuit contre Abraham Douyneau, écuyer, sieur de la Simonière, et François Douyneau, écuyer, sieur des Places, son fils, et les nommés Carpadin et Parenteau, leurs serviteurs et complices, en raison des excès, crimes et délits par eux commis sur ledit Gardet.
          - 14 juillet : Marie Hurault, dame de la Boulaye, veuve de Philippe Eschallard, sieur de la Boulaye, baron de Châteaumur, Belleville et de la Tour d'Oyré, chevalier, conseiller du Roy en son Conseil d'Etat, capitaine de cinquante hommes d'armes de ses ordonnances, gouverneur pour Sa Majesté en cette ville et château de Fontenay, comme mère tutrice de Maximilien Eschallard, gouverneur de cette ville et château, son fils et dudit feu, donne procuration pour rendre à Mgr le baron de Mauléon l'hommage qu'elle doit pour la maison noble, terre et seigneurie de Chaligny paroisse de Saint Amand.
          - 26 juillet : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de René Denfer, fils de David Denfer, sieur de La Merlatière, demeurant au Poiré de Velluire paroisse de Notre-Dame de Coussay, et de feue Eslenne Barailleau sa première femme, avec Marie Gorron, fille de Paul Gorron, marchand, et de Louyse Buort, demeurant au Port de Boisse paroisse de Saint Médard des Prés. (vues 84 et 85).
          - 1er août : Pierre Brisson, abbé de l'abbaye de Nieul, arrente à Pierre de la Fons, sieur de la Marin, demeurant à La Rochelle, le fief et tènement des Curolles situé au gouvernement de La Rochelle, précédemment affermé à feu Charles Maliverne, marchand et bourgeois de La Rochelle. Depuis le décès de ce dernier l'année précédente, il ne s'est présenté personne pour prendre ledit fief à rente ou ferme, ce qui pourrait diminuer d'autant le revenu de l'abbaye.
          - 3 août : Nicolas Egonneau et Jehan Bouquet, ce dernier pour lui et pour Loys Febvre son gendre, fermiers de la seigneurie de la cure d'Auzay, afferment pour sept ans à Jehan Drapeau, meunier, demeurant au bourg de Mouzeuil, le moulin à vent dépendant de la cure d'Auzay.


        • 3 E 37/298 - 

          4-22 août 1620.
          -Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          436 vues  - 4-22 août 1620. -Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          436 vues

          Présentation du contenu :

          - 4 août : Pierre Thomas, écuyer, sieur de Bourneuf, lieutenant général à Fontenay-le-Comte, et Jehan Robion, écuyer, sieur de la Nerbonnière, conseiller du roi, lieutenant particulier civil et criminel à Fontenay, ratifient le contrat d'échange du 29 juillet dernier (notaires de Poitiers), par lequel notamment ledit Thomas a cédé audit Robion les droits lui appartenant comme héritier pour un tiers de feue Anne Busseau sa tante maternelle, veuve de Loys Morisson, procureur à Poitiers.
          - 6 août : David Grignon, notaire royal à Fontenay, comme curateur de Jehan et Suzanne Roland, enfants mineurs de feu Jehan Roland, sieur de Loliverie ; et Pierre Duboys, sieur de la Bastière, avocat au siège royal de Fontenay, y demeurant, époux de Janne Roland, aussi fille dudit feu, afferment pour trois ans à Jehan Gerbaud, demeurant à Puyhardy, le Grand Logis de Monjardin paroisse de Fenioux, auxdits Roland appartenant.
          - 8 août : Paul Babin, avocat au siège royal de Fontenay, pour lui et pour Elisabeth Alleaume veuve de Gabriel Brunet, sieur de la Riailliere, sa belle-mère, fermiers ou associés pour une moitié des droits et revenus de l'abbaye de Saint Vincent de Nieul sur l'Autise ; Pierre Bardon et Jehan Debouté, fermiers pour l'autre moitié de la ferme de ladite abbaye, paient à François Heraud, abbé de ladite abbaye, 5300 livres faisant avec la somme de 1200 livres déduites auxdits fermiers pour la non-jouissance des dîmes de Coulonges les Reaux comprise en leurs dites fermes, l'entier paiement de la somme pour le prix de ladite ferme de 1619.
          - 10 août : Dlle Janne Pougnard, demeurant à Fontenay, veuve de Jacques Jaumier, sieur de Saint Gouard, afferme pour cinq ans à Jacques Mercier, laboureur à charrue, et Renée Tifault sa femme, la Grand Mestayrie de la Cour de la seigneurie de Boisse paroisse de Saint Médard des Prés, pour 800 livres par an.
          - 14 août : Louys Leriteau, du bourg de Breuil Barret, soldat de la garnison entretenue pour le service du roi au château de Fontenay-le-Comte, transporte à Jehan Despire, écuyer, sieur de Valledan, commandant pour Sa Majesté audit château sous l'autorité de M. de la Boulaye, gouverneur de la ville et du château, l'action civile et criminelle qu'il poursuit pour raison des excès, crimes et délits commis en sa personne, contre Jacques Marays, François Bouju et Louys Charronnet, des faubourgs dudit Fontenay.
          - 20 août : Anthoine Gabard, prêtre, curé de Saint Mars des Prés, afferme pour cinq ans à Claude Esnard, procureur au siège royal de Fontenay, y demeurant, une chambre basse faisant partie du logis de la Prévôté de Fontenay.
          - 22 août : Estienne Bran, sieur de la Grand Maison, conseiller et élu pour le roi en l'élection de Fontenay, afferme pour cinq ans à Pierre Didot, laboureur à charrue demeurant au bourg de Mouzeuil, la métairie de la Machonnerie sise audit bourg.
          - 22 août : Gedeon Belliard, marchand mercier, demeurant à Fontenay, prend pour deux ans en pension en sa maison Antoine Cotouit, fils de feu Robert Cotouyt et d'Anne Senon, pour lui apprendre le métier de garnisseur de chapeaux, pour six vingt quinze livres.


        • 3 E 37/298 - 

          23 août-5 octobre 1620.
          -Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          436 vues  - 23 août-5 octobre 1620. -Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          436 vues

          Présentation du contenu :

          - 23 août : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jacques Gaborit, l'un des archers du maire de Fontenay-le-Comte, fils des feus Jacques Gaborit et Marie Mothe, veuf d'Ozanne Chailloleau (dont il a eu deux enfants), avec Michelle Chaigneau, demeurant à Fontenay en la maison de Jehan Gaudin, sieur de la Sauzaye, avocat au siège royal de Fontenay, veuve de Noel Gallemard. (vues 133-134)
          - 29 août : Louyse Martin, femme de Baptiste Gaultier, laboureur à charrue, demeurant au bourg de L'Hermenault, refuse de payer les frais de poursuites menées par Mathurine Marchay, femme de Francoys Cousin qui l'accuse de l'avoir injuriée la veille devant le four banal.
          - 2 septembre : donation mutuelle entre Claude Rousseau, notaire royal à Fontenay, y demeurant, et Claude Mesnard sa femme.
          - 2 septembre : Mathurin Bertaud, au nom et comme procureur de Jehan Bardin, conseiller et secrétaire du Roi, maison et couronne de France, sieur propriétaire du doublement et nouvelle augmentation des sceaux aux contrats obligations sentences et autres expéditions tant civiles que criminelles de la ville et sénéchaussée de Fontenay, afferme pour trois ans, pour 150 livres par an, à Pierre Drapron, greffier civil et criminel de ladite sénéchaussée et juridiction de Fontenay, le double sceau royal des sentences et autres actes et expéditions des juridictions civile et criminelle de Fontenay.
          - 10 septembre : testament d'Estienne Gaultronneau (signe Gautourneau), marchand demeurant aux Loges faubourg de Fontenay, en faveur de Marie Buffechou sa femme.
          - 12 septembre : testament de Paul Cherbonneau, marchand boutellonneur, demeurant au bourg de Vix. Il cite Jehan Cherbonneau, son fils et de feue Jeanne Goyau, Hilaire et Michelle Cherbonneau ses filles. (vues 163 et 164)
          - 15 septembre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Paul de Larnaudie, tondeur de draps, fils de feu Martiel de Larnaudie, maître tailleur d'habits, et d'Ester Turpaud, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay-le-Comte, avec Marie Danjou, fille de Jean Danjou et de Sara Deloges, demeurant à Fontenay. (vues 173 et 174)
          - 19 septembre : Jacques Berthon, sieur de Fontbriand et de Doix, demeurant à Fontenay, afferme pour sept ans à Pierre Betereau, meunier, demeurant au moulin de Lalere paroisse de Doix, le moulin à vent tournant et virant que ledit Berthon, comme seigneur de Doix, entend faire construire avant le prochain Noël, sur deux boisselées de terre dépendant de sa seigneurie appelée le Vieil fief de vignes. En outre, il fera faire une petite maisonnette logeable pour le meunier. Le moulin se voit attribué les droits de chasse et vérolie sur les sujets de Doix.
          - 5 octobre : Janne Pougnard, demeurant à Fontenay, veuve de Jacques Jaumier, sieur de Saint Gouard, procureur du roi en la sénéchaussée de Fontenay, afferme à Daniel Guillemot, laboureur à charrue, demeurant au bourg de Saint Gelais, une métairie appelée la Pougnardière sise audit bourg.
          - 5 octobre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise Réformée) de Samuel Sambin, menuisier, demeurant à Fontenay, fils de feu Jacques Sambin, horloger demeurant à Blois, et de Marie Clapier (remariée avec Henry Fardoul, maître cordonnier à Saumur), avec Marie Mellereau, fille de Philippe Mellereau, marchand cordier, et d'Eve Delacroix, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay. (vues 205 à 208).


        • 3 E 37/298 - 

          12-20 octobre 1620.
          -Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          436 vues  - 12-20 octobre 1620. -Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          436 vues

          Présentation du contenu :

          - 12 octobre : donation mutuelle entre Hiérosme Millet, marchand teublier, et Catherine Didot sa femme, demeurant au village de Bourseguin à Bourneau.
          - 12 octobre : Joachim Billaud, sieur des Moulins, fermier en partie du revenu de l'abbaye de Bourgueil en Vallée, demeurant à Fontenay-le-Comte, afferme pour 9 ans, au prix de 900 livres par an, à René Blouyn, marchand, et Janne Bouquart sa femme, demeurant au bourg d'Hérisson en Gâtine, élection de Niort, la terre et seigneurie de la Renaudière et Salle de Saunay dépendant de ladite abbaye.
          - 12 octobre : testament de Jehan Guyot, armurier, demeurant à Fontenay, en faveur de Philipes Laiguillier sa femme. (vues 234 et 235)
          - 12 octobre : Janne Robert, demeurant à Fontenay, veuve de Jacob de Modon, écuyer, sieur de la Rochebiraud, afferme pour cinq ans à Joseph Brunet, laboureur à charrue, demeurant au village de la Doit à Saint Hilaire sur l'Autise, une métairie appelée la Chesseterie sise audit village.
          - 13 octobre : René Mosnay, marchand et capitaine de charrois de l'artillerie, demeurant à Niort, et Françoise Demé sa femme, donnent reçu à Marguerite de Saint Micheau, épouse de Benjamin Duchesnay, conseiller et secrétaire de Mgr le duc de Rohan, de 568 livres, prix de la vente de certains domaines sis au village de la Rue, paroisse du Busseau en Gâtine.
          - 13 octobre : donation mutuelle entre Jehan Hervouet, marchand, et Rachel Splandre sa femme, demeurant au bourg du Langon. (vues 241 et 242)
          - 14 octobre : "Hive Buffard" (orth. signature), tailleur d'habits demeurant à Fontenay-le-Comte, prend en apprentissage Madeleine du Pontereau, fille naturelle de Marc Esveillard, écuyer, sieur du Pontereau et du Breuil du Langon, y demeurant, pour un an, au prix de 45 livres, pour que sa femme lui apprenne la couture.
          - 14 octobre : Barnabé Brisson, prêtre, prieur curé de Sainte Catherine de L'Airière, y demeurant, vend à Laurens Simonneau, régent, et à Nicolas Meigner son gendre, demeurant à Fontenay, une pièce de pré contenant deux journaux près Breillac à Saint Etienne de Chaix.
          - 17 octobre : Gabrielle de Sainct Micheau, demeurant à Fontenay, veuve de René Viete, sieur du Breuil, afferme à Toussaine Babin, veuve de Jehan Favre, laboureur à boeufs, demeurant à la Gueffardière paroisse de Saint Médard des Prés, la métairie dudit lieu.
          - 17 octobre : Morice Manceau, bûcheron, demeurant à Souil paroisse de Saint Pierre le Vieux de Maillezais, prend pour trois ans en pension Jeanne Pegé, âgée de deux ans ou environ, fille d'Abel Pegé et de feue Marie Leboulleux, pour 25 livres par an, payées par son oncle Pierre Daviau, maître orfèvre à Fontenay.
          - 18 octobre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jacques Billaud, tondeur de draps, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay, fils des feus Michel Billaud et Jaquette Rampillon, du Boupère, avec Marie Chausson, demeurant faubourg des Loges, fille des feus Mathurin Chausson et Janne Petiteau, demeurant au bourg de La Meilleraie près Pouzauges.
          - 19 octobre : Jehan du Boullay, écuyer, sieur de Galerand, prieur du prieuré Notre-Dame de Fontaines, pour demeurer quitte des 700 livres qu'il doit à Claude Dejan, marchand à Fontenay, lui transporte pareille somme à prendre sur le prix de la ferme due audit du Boullay par Leonard Bigot, sergent royal, du prieuré de Fontaines.
          - 20 octobre : marché entre Pierre Bellyard, sergent royal demeurant à Fontenay et Jehan Janaud et Jehan Macoing son gendre, maîtres maçons demeurant au faubourg des Jacobins de Fontenay, qui feront pour ledit Beliard, en son logis sis au carrefour des Forges où réside Mathieu Cart son beau-père, diverses réparations (bien détaillées). (vues 277 et 278).


        • 3 E 37/298 - 

          20 octobre-14 novembre 1620.
          -Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés.

          436 vues  - 20 octobre-14 novembre 1620. -Toutes les minutes sont numérisées dans un ordre chronologique ; une grande partie d'entre elles sont analysées ci-dessous. Certains numéros de vue sont précisés. (ouvre la visionneuse)

          436 vues

          Présentation du contenu :

          - 20 octobre : donation mutuelle entre Pierre Cornuau et Gabrielle Colin sa femme, demeurant à Fontenay-le-Comte. (vues 279 et 280)
          - 28 octobre : Simon Chauviré, sergent royal, demeurant à Fontenay, vend à Romain Daguin, marchand, demeurant à Fontenay, 6 tonneaux de vin, que ledit Daguin a goûté chez Chauviré, au bourg de Pissotte, que ledit Chauviré ne fournira qu'à Noël prochain s'il ne s'est pas gâté d'ici là.
          - 30 octobre : Pierre Drapron, fermier des greffes de la cour ordinaire et élection de Fontenay, y demeurant, afferme pour trois ans et un mois à Ysaac Grenaille, demeurant à Fontenay, le greffe de l'élection dudit Fontenay.
          - 2 novembre : contrat de mariage (solennités de l'Eglise) de Jacques Guillot, texier en draps, demeurant à la Maison Neufve paroisse Saint Nicolas, faubourg de Fontenay, fils de feu Guillaume Guillot et d'Andrée Simon, avec Anne Gaultronneau, fille d'Estienne (signe Gautourneau) Gaultronneau, marchand mercier, et de Marie Buffechou, demeurant au faubourg des Loges de Fontenay. (vues 300 et 301)
          - 6 novembre : Pierre Joly et Pierre Lebouleux, marchands, demeurant à Fontenay-le-Comte, vendent à Anthoine Nogaret, maître tailleur d'habits, demeurant à Fontenay, trois tonneaux de vin clairet du cru de ce pays, 48 livres pour chacun tonneau.
          - 7 novembre : Pierre des Villattes, écuyer, sieur de Champagné, curateur des enfants mineurs de feus Jehan Gougeon, écuyer, et Jehanne du Trehant, sieur et dame des Coulandres, donne reçu à Jacques Brunet, sieur de la Brunettière, adjudicataire des fruits et revenus des immeubles de feu Estienne Chevraud, écuyer, et Jehanne du Trehant sa veuve.
          - 8 novembre 1620, Judith Filluzeau, demeurant à Fontenay, veuve de Jehan Colin, afferme pour sept ans à Pierre Thebault, laboureur à charrue, pour lui et pour Jehan Thebault son frère et Gabriel Thebault leur père, demeurant en communauté au village de Tesson à Fraigneau, la métairie du Touard audit village.
          - 10 novembre : René Turpault, maître orfèvre, demeurant à Fontenay, afferme pour cinq ans à Pierre Grignon, maître orfèvre, demeurant à Fontenay, la grand boutique du corps de logis près la halle de Fontenay, appartenant à Jehan Dupont, écuyer, sieur de Beaulieu, duquel ledit Turpault le tient à ferme.
          - 12 novembre : testament (catholique) de Jehan Micheau, sieur de la Foucherie, à Saint Hilaire de Voust, y demeurant, étant à Fontenay, et atteint d'un catarrhe qui l'a saisi devant le logis de Paul Babin, à Fontenay, et où il s'est fait porter. Le testament, est en faveur de Jehan Ayrault son petit-fils, fils de Jacques Ayrault et de Nicole Micheau sa fille, n'a pas été signé par l'intéressé. (vues 331 et 332)
          - 14 novembre : échange entre René de Talensac, chevalier, sieur de Londrières, La Jaudonnière et la Salière, baron de Mareuil et la Vieille Tour, conseiller du roi en son Conseil d'Etat et privé, gentilhomme ordinaire de sa chambre, gouverneur et sénéchal pour Sa Majesté à la ville et au gouvernement de La Rochelle et pays d'Aunis, demeurant en son château de Mareuil, et Jacques Ranconnet, ministre de la Parole de Dieu, demeurant au bourg de Beaulieu sur Mareuil. René de Talensac cède à Jacques Ranconnet, le tiers de la châtellenie, terre et seigneurie de Champagné les Marais, à lui obtenu par le décès de Marie Dufou, sa mère, à laquelle et à défunt Jehan de Talensac, seigneur de Londrières, aïeul dudit sieur de Londrières,