Les archives de la Vendée

Imprimer cette page

213 J - Fonds Lemounier Inventaire complet (pdf)

  • Origine :

  • Famille

  • Notice/biographie :

  • Les archives de la famille Lemounier sont d'abord et avant tout le fruit d'alliances : alliance matrimoniale avec la famille Rousseau de Cheffois, la fille unique de Lucien Rousseau ayant épousé Henri Lemounier en 1926 ; alliance de coeur avec la famille Fillon, Gabrielle Fillon ayant fait de Charlotte Chessebeuf, épouse d'Edouard Lemounier, sa légataire universelle. C'est ainsi que des travaux de trois grands érudits sont entrés dans ce fonds : Benjamin Fillon, Arsène Charier-Fillon et Lucien Rousseau.

    Benjamin Fillon (1819-1881)
    Il a marqué la Vendée, tant par son engagement dans la reconnaissance artistique et historique du département que par son implication dans la vie politique et quotidienne.
    Ses travaux sont très hétérogènes : histoire de la Vendée des origines à son siècle et notamment de sa ville de coeur, Fontenay-le-Comte ; étude de personnages historiques tels Jean Besly, François Viète, Nicolas Rapin ; numismatique et archéologie.
    Benjamin Fillon a élaboré une méthode particulière de travail. Deux choses semblent être vraiment importantes dans ses recherches : dans un premier temps, son désir de prouver le lien entre passé et présent, d'où la nécessité d'étudier l'histoire et de la faire apprendre à tous. Le deuxième point est un croisement, indispensable pour lui, entre toutes les disciplines : ce décloisonnement lui semble nécessaire pour mieux appréhender la société contemporaine et obtenir la meilleure analyse possible.
    Benjamin Fillon est une personnalité à comprendre aussi par ses collections. Dispersées et vendues après sa mort, elles firent également l'objet d'études, de prêts comme lors de l'Exposition universelle de 1878, et de dons à certains musées parisiens tel le Louvre car, selon lui, « il importe aussi que les objets de quelque valeur entrent comme spécimens dans les collections publiques, et qu'on les accompagne de bonnes notices qui leur servent de certificats de notoriété ».
    (D'après Aurore Maudelonde, guide conférencière des villes d'art et d'histoire d'Ile-de-France, site de l'Institut National d'Histoire de l'Art).
    A sa mort en 1881, Benjamin Fillon fait de sa belle-soeur et lointaine cousine Gabrielle Fillon sa légataire universelle ; elle se marie dès la fin de la même année avec Arsène Charier.

    Arsène Charier (1828-1900)
    Né à Noirmoutier, Arsène Charier devient très vite un architecte de grand mérite, choisi comme architecte de la ville par Fontenay-le-Comte qui devient sa patrie d'adoption et qui l'élira comme maire (1889-1892, 1896-1900). A la fin de l'année 1881, il épouse Gabrielle Fillon, belle-soeur de Benjamin Fillon. A compter de 1886, il publie sous le nom d'Arsène Charier-Fillon une dizaine de fascicules retraçant l'histoire de son île natale à laquelle il est resté très attaché.

    Lucien Rousseau (1875-1951)
    Né à Cheffois, il s'intéresse rapidement à l'histoire locale. Devenu membre de la Société d'émulation de la Vendée, il se lie d'amitié avec plusieurs sociétaires notamment le Dr Baudouin et le Dr Boismoreau. Il entreprend avec eux des fouilles archéologiques sur plusieurs sites vendéens (Cheffois, Mouilleron-en-Pareds, Bazoges-en-Pareds). En 1927, il prospecte dans la région de Chauvigny (Vienne) où est installée sa fille Madeleine, épouse d'Henri Lemounier ; il découvre à Angles-sur-l'Anglin (Vienne) un site magdalénien qu'il fouille jusqu'en 1939. Souffrant, il n'y retourne pas après la guerre, et décède à Cheffois en 1951.

  • Contenu ou introduction :

  • Les documents rassemblés ici ne représentent qu'une petite partie de la documentation et des collections rassemblées par Benjamin Fillon au cours de sa vie. Ses collections, constituées en commun avec Charles Dugast-Matifeux, ont été partagées après la mort de Benjamin Fillon ; aussi les pièces relatives à l'histoire de Fontenay-le-Comte présentées dans cet inventaire trouvent-elles leur complément dans la collection Dugast-Matifeux à la bibliothèque municipale de Nantes et dans les archives de la ville de Fontenay-le-Comte (voir l'inventaire E dépôt 92 1 II présenté sur ce site). Elles concernent principalement les XVIe et XVIIe siècles, période d'affrontement entre catholiques et protestants. Les dossiers d'origine avaient perdu leur cohérence ; il a donc été nécessaire de les reclasser.
    Pour nombre de ces documents, il s'agit de minutes originales des notaires suivants :
    - notaires de Fontenay-le-Comte : Jacques Barraud, Julien Baudon, Jean Bérard, Pierre Bonnet, Pierre Charrieu, Paul Ferret, Jean Fèvre, Vincent Fradet, Jacques Gouyn, David Grignon, Jacques Jobet, Nicolas Joly, Philippe Lebouleux, René Loyauté, Jehan Lymonneau, Laurent Lymonneau, Mathurin Marchandeau, François Mesnard, Etienne Robert, Jehan Robert, Pierre Robert, Elie Train, Paul Train et Ballard, notaire apostolique.
    - notaires d'autres lieux : Pierre Girard et Gougnon, notaires de la baronnie du Petit-Château, Braud et Guilloteau à Foussais, Nicolas Reculleau à Luçon, Pierre Cousturier à Vouvant, Henry Ham à Amsterdam (Hollande) et Jehan Brunet, notaire à la cour de l'official de Maillezais.

    Les travaux de Benjamin Fillon comprennent aussi ses notes relatives à l'élaboration de "L'art de terre chez les Poitevins suivi d'une étude sur l'ancienneté de la fabrication du verre en Poitou" paru en 1864 et la correspondance avec son éditeur Clouzot ; c'est l'occasion d'étudier les méthodes de travail controversées d'un érudit reconnu.
    La correspondance de Gabriel Charavay, marchand d'autographes parisien présenté dans ce fonds, permet enfin d'imaginer la collection constituée par Benjamin Fillon, dispersée après sa mort.

    Les travaux d'Arsène Charier portent essentiellement sur son île natale, Noirmoutier. La documentation présentée ici constitue une partie seulement de celle qu'il avait recueillie ; en effet, elle ne correspond qu'à la moitié des fascicules qu'il a publiés.

    Une place à part a été réservée aux imprimés : constituée essentiellement par les Fillon, comme en atteste de nombreuses dédicaces, cette bibliothèque comprend aussi quelques ouvrages adressés aux Lemounier.

    Les photographies, toutes sur plaques de verre, présentent pour l'essentiel la famille Rousseau-Lemounier et les travaux archéologiques de Lucien Rousseau. Prises probablement entre 1900 et 1939, elles ont été en partie identifiées par le donateur ; certaines photographies restent à identifier.

  • Communicabilité :

  • Libre accès.

    La partie numérisée du fonds est accessible en ligne. Ces originaux ne sont donc plus communiqués en salle de lecture.

  • Modalités de reproduction :

  • Les reproductions numériques seront traitées sur demande.

  • Sources complémentaires :

  • Aux Archives de la Vendée

    52 J - Fonds Gambier.
    Gabriel Gambier avait acquis une partie de la collection lors de la dispersion du cabinet de Benjamin Fillon

    4 O - Dossiers préfectoraux relatifs aux dons et legs et notamment 4 O 78 - Dons de Mme veuve Charier-Fillon à la ville de Fontenay-le-Comte

    E dépôt 92 1 II - Archives historiques de la ville de Fontenay-le-Comte (ensemble de pièces réunies par Benjamin Fillon)

  • En dehors des Archives de la Vendée

    Bibliothèque municipale de Nantes : collection Dugast-Matifeux.

  • Bibliographie :

  • Les ouvrages de Benjamin Fillon et plus spécialement :
    Recueil de notes sur les origines de l'Eglise réformée de Fontenay-le-Comte et sur ses pasteurs, 1888 (BIB D 84)
    Poitou et Vendée, 1887 (BIB 5 G 556/1-2)
    L'art de terre chez les poitevins suivi d'une étude sur l'ancienneté de la fabrication du verre en Poitou, 1864 (BIB RES 753)

    Les fascicules d'Arsène Charier-Fillon sur l'Ile de Noirmoutier, 1888-1898 (BIB 698, 700, 709, 2467)