Les archives de la Vendée

Imprimer cette page

24 Fi - Fonds de cartes et plans (XVIe-XXe siècles) - Dépôt de la ville de Luçon. Inventaire complet (pdf)

  • Contenu ou introduction :

  • Le fonds 24 Fi est constitué de 133 documents, principalement cartographiques, déposés aux Archives de la Vendée par la ville de Luçon.
    Le dépôt s'est effectué en plusieurs étapes. Le premier versement, d'une centaine de pièces (24 Fi 1-97), provient des Archives municipales de la ville. Le versement suivant, effectué en 1998, se compose de 6 cartes conservées à la Bibliothèque municipale, parmi lesquelles une stupéfiante feuille aquarellée (24 Fi 98) qui se présente comme l'une des cartes de l'atlas de Masse, dressée en 1703 par cet ingénieur pour le roi. Il semble probable que les cartes conservées à la bibliothèque proviennent de la même collection que celles découvertes aux archives de la mairie (collection privée dont le propriétaire, M. Chartron (voir 24 Fi 42), aurait fait don à la ville ?). Dans le courant de l'année 2003, la copie d'un plan de Luçon rejoint le fonds, sous la cote 24 Fi 104, après avoir été récemment restituée à la ville. Enfin, en février 2008, ce sont 28 pièces plus récentes qui font l'objet d'un ultime versement.

    L'intérêt de ce fonds réside dans le fait qu'il couvre cinq siècles de l'histoire de la cartographie, des cartes d'Europe de Belleforest et Mercator au XVIe siècle, aux plans du cadastre rénové de Luçon en 1971.
    A côté d'un important fonds de cartes représentant les continents, dont certaines sont fort anciennes, se trouve une série de cartes marines très intéressantes, comme celles, par exemple, de Cuba et de Saint-Domingue qui nous montrent l'importance du commerce triangulaire au XVIIIe siècle.
    Tous les cartes et plans des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles sont d'une qualité artistique évidente (qualité du papier et du trait de la gravure), ceux des XIXe et XXe siècles témoignent de qualités plus diverses, certains étant lithographiés ou imprimés.
    Cet ensemble de cartes nous montre l'évolution de la cartographie au fil des siècles. D'abord approximatives, les cartes furent largement copiées les unes sur les autres pour arriver à un tracé relativement exact au XVIIIe siècle. Aux Flamands (Mercator, Hondius, Blaeu, ...), précurseurs dans le domaine de la cartographie au XVIe siècle, succédèrent, à partir de la fin du XVIIe siècle, les cartographes français (Cassini, Jaillot, de Fer, Bellin, ...), plus rigoureux dans la mise à jour des informations topographiques.
    Pour les cartes marines, les procédés étaient rudimentaires, le tracé du littoral fantaisiste. Ce n'est qu'à la fin du XVIIe siècle que les sondages furent effectués sur les côtes, bien souvent avec peu de moyens. Deux oeuvres ont particulièrement marqué l'histoire de l'hydrographie des côtes de notre région : celle de l'ingénieur La Favolière qui effectua le relevé des côtes du Poitou et de Saintonge de 1670 à 1677, et celle de l'hydrographe Beautemps-Beaupré qui oeuvra à la réfection complète de l'hydrographie des côtes de France au milieu du XIXe siècle.

    Des informations lacunaires sur les cartes, telles que la date ou l'auteur, ont pu être renseignées grâce aux indications du catalogue de la Bibliothèque nationale de France, ainsi que de plusieurs ouvrages dont celui d'Alain Gaudillat, "Cartes de l'île de Ré : cartes géographiques anciennes de l'île de Ré, Poitou, Aunis et Saintonge" (consultable aux Archives de la Vendée sous la cote BIB B 3603).

    Seuls les ingénieurs et les géographes, à l'origine du tracé des cartes, sont indexés en tant qu'auteurs. Le nom d'un graveur ou d'un éditeur peut être retrouvé par le biais d'une recherche simple.

  • Mots-clés :

  • Typologie documentaire

    Cartes et plans

  • Contexte historique

    Ancien Régime / 19e siècle / 20e siècle

  • Communicabilité :

  • Les cartes et plans anciens (XVIe-XIXe siècles) ont fait l'objet d'une numérisation et sont donc consultables à partir de cet inventaire. De ce fait, ils ne seront ordinairement plus communiqués en salle de lecture.

    Les autres pièces n'ont pas été numérisées et sont donc toujours consultables sur demande, en salle de lecture des Archives de la Vendée.

  • Modalités de reproduction :

  • Reproduction numérique sur demande.

    Reproduction des originaux (pour les documents non numérisés) sur autorisation du personnel de la salle de lecture.

  • Sources complémentaires :

  • Aux Archives de la Vendée

    Sous-série 6 Fi - Catalogue des cartes et plans antérieurs à 1800

    Sous-série 7 Fi - Catalogue des cartes et plans entre 1800 et 1940

    Sous-série 8 Fi - Catalogue des cartes et plans postérieurs à 1940

  • Bibliographie :

  • Dehergne J., "Les cartes continentales du Poitou antérieures au XIXe siècle : le siècle des précurseurs (1575-1670)", Bulletin de la Société des Antiquaires de l'Ouest, 1958, p. 459-501 (consultable en usuel dans la salle de lecture des Archives de la Vendée).

    Dehergne J., "Les cartes continentales du Poitou antérieures au XIXe siècle : la fin de l'ancien régime (1670-1789)", Bulletin de la Société des Antiquaires de l'Ouest, 1960, p. 629-673 (consultable aux Archives de la Vendée sous la cote BIB B 1014/3).

    Gaudillat Alain, "Cartes de l'île de Ré : cartes géographiques anciennes de l'île de Ré, Poitou, Aunis et Saintonge", éditions Palantines, 2004 (consultable aux Archives de la Vendée sous la cote BIB B 3603).

    Chapuis Olivier, "A la mer comme au ciel : Beautemps-Beaupré et la naissance de l'hydrographie moderne (1700-1850), l'émergence de la précision en navigation et dans la cartographie marine", Paris, Presses de l'Université de Paris-Sorbonne, 1999 (consultable aux Archives de la Vendée sous la cote BIB B 1615).