Les archives de la Vendée

Imprimer cette page

La Parole républicaine et la Vendée socialiste (1926-1951) Inventaire complet (pdf)

  • Contenu ou introduction :

  • " La Parole républicaine " est fondée à Fontenay-le-Comte au printemps 1924 (probablement à la mi-avril). C'est un hebdomadaire de quatre pages engagé politiquement à gauche. A l'origine " organe de concentration démocratique ", son sous-titre varie souvent par la suite : " organe de concentration démocratique et de front populaire" (17-04-1937), " organe du Front populaire " (10-07-1937) " organe départemental du Front populaire " (04-09-1937), " organe de défense démocratique, laïque et sociale " (08-07-1939), puis " organe départemental " (06-07-1940).
    En mars 1926, à la date du premier numéro conservé aux Archives départementales, le journal est dirigé par Fernand Mitard, professeur et publiciste (1870-1936). Celui-ci devra démissionner pour raison de santé en septembre 1934.
    Constantin Bouron (1877-1944) lui succède en 1937. Franc-maçon (vénérable de la loge " Le Réveil vendéen " de Fontenay) et directeur d'école retraité depuis 1933, Bouron fut secrétaire de la section SFIO de La Roche-sur-Yon puis de Fontenay-le-Comte dès 1934. Il dirigeait en parallèle la Libraire commerciale, rue du Port à Fontenay-le-Comte. Face aux exigences toujours accrues des services allemands de propagande, il interrompt la parution de " La parole républicaine " le 6 septembre 1941. En 1942, il entre dans la Résistance, est arrêté le 12 août 1943 et déporté à Buchenwald, où il meurt le 31 mars 1944. Lorsque A. Callaud, nouveau directeur annonce le retour de " La Parole républicaine " le 13 janvier 1945, la nouvelle de sa mort n'est pas encore parvenue à Fontenay.
    Le 1er juillet 1946 (n°843), " La Parole républicaine " fusionne avec " La Vendée socialiste : organe hebdomadaire de la Fédération socialiste SFIO de la Vendée " (n°1, 17 mars - n°16, 29 juin 1946), et devient ainsi " l'organe officiel de la Fédération départementale du Parti socialiste ". La publication, qui reprend la numérotation de " La Parole républicaine ", paraît sous le titre " La Parole républicaine et la Vendée socialiste ". Ludovic Clergeaud, conseiller général de Vendée, y publie des articles, notamment une chronique de souvenirs en 1951 intitulée " Carnets d'un militant ", qui reprend une brochure, parue en 1939, intitulée " Le socialisme en Vendée ".

  • Voir les instruments de recherche :

  • Arch. dép. Vendée, 4 Num 389 - La Parole républicaine et la Vendée socialiste (1926-1951)

  • Communicabilité :

  • La collection, entièrement numérisée, est accessible en ligne. Les originaux ne sont donc plus communiqués en salle de lecture.

  • Bibliographie :

  • - Mémoire écrite de La Roche-sur-Yon : dictionnaire des écrivains, éditeurs, imprimeurs, journaux et journalistes, 1804-2004 / dir. Pierre Frustier, Françoise Nicol. - La Roche-sur-Yon : Siloë, 2004. - 145 p. [BIB B 2828] ;

    - https://cdhmot85.files.wordpress.com (consulté le 23-03-2015)