Les archives de la Vendée

Imprimer cette page

Cartes postales éditées par Jules Robuchon Inventaire complet (pdf)

  • Notice/biographie :

  • Jules Robuchon est né à Fontenay-le-Comte le 30 octobre 1840, d'un père imprimeur. Très tôt il s'intéresse à la photographie avec les premiers daguerréotypes qu'il voit dans l'atelier paternel. À seize ans, il est envoyé à Paris chez un lithographe pour effectuer son apprentissage mais dès 1861, il délaisse la lithographie pour se consacrer essentiellement à la photographie. Il décide alors de parcourir la France et immortalise les villes qu'il visite par de superbes clichés, exposés à Paris en 1863 lors de la cinquième exposition de la Société Française de photographie.

    De retour à Fontenay, il exécute pendant une dizaine d'années des portraits, ce qui lui permet de se faire connaître.

    Passionné par sa région natale, Robuchon se concentre sur son projet " Paysages et Monuments du Poitou ". Pendant près de quinze ans, il parcourt sa région essentiellement à tricycle mais aussi en automobile, prenant des clichés exceptionnels des lieux, des bâtiments, des paysages et de la vie quotidienne du Poitou. Le photographe s'entoure d'amis auteurs pour l'écriture des textes de l'ouvrage

    Les premiers spécimens de cette oeuvre conséquente de treize volumes, dont les tomes X à XIII sont consacrés à la Vendée, paraissent le 20 avril 1882. Il reçoit même en 1889 la médaille d'argent de l'Exposition universelle de Paris.

    En 1891, il décide de renouveler l'expérience avec les cinq départements de Bretagne dans " Monuments et paysages de Bretagne ", mais cela ne rencontre pas le même succès.

    Jules Robuchon partage le reste de son temps entre la sculpture, le tourisme naissant, l'archéologie et les conférences qu'il donne dans le cadre des sociétés savantes.

    En 1898, Jules Robuchon quitte Fontenay-le-Comte pour s'installer à Poitiers où il ouvre un atelier de photographie, il y vend ses clichés sur commande mais, faute de revenus suffisants, il est contraint de développer une autre activité qu'il avait jusqu'alors confiée à l'éditeur-imprimeur A. Bergeret de Nancy ; l'édition de cartes postales issues de ses clichés.

    La démarche de cet artiste reconnu s'inscrit dans un contexte plus large de redécouverte et de promotion du patrimoine national. Cette envie de faire connaître sa région constitue le fil conducteur de toute sa vie ; c'est pourquoi en 1908, il fonde le syndicat d'initiative du Poitou dont il assure la promotion avec ses cartes postales.

    Ses fils, Eugène et Gabriel, tous deux dessinateurs de formation, collaborent à l'œuvre de leur père dans ses débuts. Mais rapidement ils souhaitent voler de leurs propres ailes. Eugène part explorer l'Amérique du Sud mais disparait tragiquement en 1906, et Gabriel s'installe à Paris comme artiste-peintre sous le pseudonyme de Mérovak. Le décès d'Eugène et le premier conflit mondial entament l'énergie de Jules Robuchon qui n'a plus le goût d'achever ses deux collections d'ouvrages sur le Poitou et la Bretagne. Fatigué, il s'installe par la suite chez sa fille, Eugénie, à Poitiers où il décède le 14 février 1922. Eugénie avait repris dès 1905 l'activité de l'atelier photographique et continue à la mort de son père, à publier des cartes postales sous le nom de celui-ci, jusqu'en 1950.

  • Contenu ou introduction :

  • L'approche de Jules Robuchon est nouvelle pour son époque. L'esthétisme de ces photographies de monuments est indéniable mais il a eu également à cœur d'être le témoin de son temps. Les scènes de la vie quotidienne des Vendéens sont nombreuses (travaux à la ferme, jour de foire, activités portuaires…), en effet il est le premier à représenter les bourrines de Saint-Hilaire-de-Riez pour illustrer ce type d'habitat traditionnel.

    Ses clichés présentés ici sous le titre " Coiffes est costumes " datent d'avant 1880, à l'époque où l'essentiel de son travail résidait dans l'élaboration de portraits.

    Reconnaissable à ce regard souvent poétique du photographe sur sa région, la signature physique des cartes postales est caractéristique. Jules Robuchon appose son tampon encreur " PHOT. Jules ROBUCHON, Poitiers " tout d'abord sur de très rares documents en bas et à droite de la carte (en plus de sa signature JR et de son texte à la plume), avant de le mettre définitivement de façon verticale sur le côté gauche de la carte de bas en haut. C'est dans cette version qu'ont été retrouvé le plus grand nombre des cartes postales du photographe.

    Toutes les cartes de cet inventaire sont issues de photographies prises par Jules Robuchon, qu'elles aient été imprimées à Nancy ou par lui-même, ainsi que celles, posthumes, éditées sous son nom par sa fille Eugénie. Les cartes postales sont issues des 519 clichés figurant dans " Paysages et monuments du Poitou " mais aussi de photographies non publiées dans cet ouvrage.

    Afin de constituer la collection la plus complète des éditions Robuchon, toutes les cartes postales issues d'un même cliché, ont été retenues pour peu qu'elles présentent des différences (légende, imprimeur ou encore couleur du tampon encreur).

    Les cartes éditées par Eugénie après 1922 sont identifiées comme " semi-modernes ", tandis que celles de son père sont dites " anciennes ".

    Grâce à plusieurs prêteurs, et surtout à M. Jean Meunier, la collection de cartes postales de Robuchon des Archives de la Vendée a largement été enrichie. Ainsi 518 cartes postales ont pu être ici réunies, qu'ils en soient vivement remerciés.

  • Communicabilité :

  • La collection Robuchon étant entièrement numérisée, les cartes postales originales ne sont ordinairement plus communiquées en salle de lecture.

  • Modalités de reproduction :

  • Reproduction numérique sur demande, sous réserve de recherche des droits qui incombe au demandeur.

  • Sources complémentaires :

  • Aux Archives de la Vendée

    - AAIN 38 E 7 - Correspondance de Jules Robuchon, photographe, qui travaille avec Ambroise Viaud-Grand-Marais sur des projets de publications et qu'il informe de tous ses travaux en cours, 1888-1890 (32 lettres numérisées).

  • Bibliographie :

  • - "Paysages et monuments du Poitou". [Paysages et monuments de Vendée] / photographiés par Jules Robuchon, Imprimerie typographique de la Société des imprimeries réunies, Paris (Arch. dép. Vendée, BIB ATLAS 16-7 à 16-12).

    - "La Vendée sous l'oeil de Jules Robuchon : itinéraire d'un pionnier de la photographie" de Christophe Vital, Jean-Pierre Remaud et Serge Bauchet, 2008 (Arch. dép. Vendée, BIB B 3834).

    - "Les premières cartes postales éditées localement à Poitiers" de Gérard Simmat, dans "Revue historique du Centre-Ouest", 2e sem. 2006, tome V, pp 377-384 (Arch. dép. Vendée, BIB PB 76).

    - "Jules Robuchon, 1840-1922 : imagier de la Vendée et du Poitou", sous la dir. de Francis Ribémont, L'horizon chimérique, 1999 (Arch. dép. Vendée, BIB D 188).

    - "Jules Robuchon et les îles vendéennes : Noirmoutier et Yeu" de Patrick de Villepin, préf. Christophe Vital, L'Armentier, 2012 (Arch. dép. Vendée, BIB D 777).