Les archives de la Vendée

Imprimer cette page

La libération des camps nazis, le retour des déportés et la découverte de l'univers concentrationnaire - CNRD 2014-2015 Inventaire complet (pdf)

  • Notice/biographie :

  • Présentation du thème de la session 2014-2015 et des différents axes de réflexion possibles.

  • Document(s) numérisé(s) :10 vues  - Synthèse (ouvre la visionneuse)

    10 vues

  • Légende du(des) document(s) numérisé(s) :

    Synthèse

  • Contenu ou introduction :

  • Le thème du Concours national de la Résistance et de la déportation 2015 est "La libération des camps nazis, le retour des déportés et la découverte de l'univers concentrationnaire".

    Entrons dans le sujet du concours en l'illustrant d'un document local avec une photographie réalisée lors de la fête de la Libération à Nalliers en Vendée (voir le fichier joint à la Présentation du thème 2014-2015). La démarche historique est embarrassée par l'absence de date et d'auteur mais on peut sérieusement penser que le document correspond aux manifestions d'un après-guerre immédiat, quand les communes vendéennes commémorent la libération du département de septembre 1944. Les rapatriés sont de retour, alors sans doute sommes-nous en 1946 dans une période où ce type de mise en scène est encore d'actualité. Comment cette photographie permet-elle d'aborder le sujet de la libération des camps, du retour des déportés et de la découverte de l'univers concentrationnaire ?
    La figure centrale est un déporté, reconnaissable à son uniforme rayé. Il est accompagné par deux hommes qui ne sont pas seulement dans une posture de soutien. Si l'on y regarde de plus près l'un porte un vêtement de travail et l'autre un manteau militaire. Il faut connaître les nombreuses affiches du rapatriement de 1945 pour voir ici un prisonnier de guerre et un requis du service du travail obligatoire (STO) soutenant le déporté. Les autres acteurs représentent les Forces françaises de l'intérieur (FFI) aux cotés des drapeaux des nations alliées et des symboles tutélaires du gaullisme historique : la croix de Lorraine et le " V " de la victoire finale sur le nazisme. Pour défiler, tous les acteurs sont montés sur une charrette fleurie et tirée par un cheval.
    Il y a au moins deux lectures possibles de la scène. On a là une manifestation de l'ambiance résistancialiste de la Libération, qui dans une volonté de gommer les années sombres de la guerre, met sur un même niveau et valorise tous les rapatriés sans exception. Le slogan d'une affiche bien connue est même intégralement formulé sur le char : " Ils sont unis, ne les divisez pas ". Comment cette volonté politique a-t-elle influencé la compréhension du retour des déportés par l'opinion publique ?
    Mais on peut avoir une lecture complémentaire du document. Si les concepteurs de la fête mettent la figure du déporté au centre de la mise en scène en 1946, c'est peut-être qu'ils ont conscience de l'importance de son expérience. Comment cette sensibilité à la déportation et à son univers a-t-elle émergée ? Est-elle complète, contrainte, en Vendée comme ailleurs ? C'est ce que nous allons tenter d'aborder à travers la présentation des documents locaux conservés aux Archives départementales de Vendée.

    Lire la suite dans le fichier joint ci-dessus " Présentation du thème de la session 2014-2015 ".