Notice descriptive

  • Pièces isolées
    • Archives familiales
      • Documents isolés
        • XIXe-XXIe siècles
          • Papiers concernant Henri Auguste Elie Machereau. Né le 12 avril 1843 au Boupère, compagnon du Tour de France, serrurier puis forgeron aux Herbiers puis à Dompierre-sur-Yon. Il se marie aux Herbiers, le 21 février 1870, avec Marie Eugénie Motais. Sa correspondance est écrite durant le siège de Paris.

(1 J 2726). 19 lettres adressées à sa femme (qu'il signe Gustave), juill. 1870-févr. 1871, 1 lettre d'une cousine adressée à sa femme demandant de ses nouvelles, 17 févr. 1871, et 1 lettre où il réclame son congé, 8 févr. 1873.

Sa lettre du 23 septembre 1870 relate l'attaque contre les Prussiens le lundi 19 septembre à Bicêtre. Malgré leur petit nombre, son régiment n'a subi que quelques pertes (2 morts et 6 blessés), tandis que les Prussiens ont eu 600 tués et 30 blessés (lettre signée Gustave Machereau, soldat au 70 régiment de lignes, 5e compagnie, 4e bataillon à Paris).
Celle du 1er octobre est écrite au lendemain d'une bataille éprouvante qui a duré cinq heures : "c'est encore la main tremblante de la sanglante bataille que nous avons eu hier... on ne voyait que les balles et les obus ainsi que les boulets de canon... l'on voyait les hommes tomber comme les mouches..."

Typologie documentaire : correspondance
Contexte historique : 1870-1871
Personne(s) : Machereau, Henri Auguste Elie
Matière : guerre 1870-1871

Pour aller plus loin

L'inventaire Pièces isolées