Notice descriptive

  • 60 J - Fonds Grelier
    • 60 J 45-547. Travaux de l'abbé Charles Grelier
      • 60 J 204-412. Challans et sa région
        • Challans
          • Paroisse Notre-Dame
            • "Chronique paroissiale de Notre-Dame de Challans par Monsieur l'abbé Ch. Grelier"
60 J 221 - 

19 novembre 1914-14 avril 1915, 1917, 13 juillet 1919-9 avril 1922. 1914-1922

Présentation du contenu :

Ce volume commence par des listes de blessés et des copies de lettres de soldats et de leurs proches (vues 1-14). Suivent les récits des obsèques des premiers soldats : Emile Sageot, Eugène Legeard, Victor Denis et Jean-Marie Guilbaud (vues 15-37).
De 1915 à 1919, l'abbé Grelier est absent de la paroisse de Challans, il remplace le curé de Saint-Urbain, mobilisé. En 1917, il mentionne seulement la consécration de la commune de Challans au Sacré-Coeur, par son maire, Gildas Grelier.
La chronique reprend en 1919 avec la fête de la Victoire (vues 44-45). Le 3 février 1921 a lieu la bénédiction de la grosse cloche de Notre-Dame de Riez (vues 57-58, 60-61). Dans cette chronique, l'abbé Grelier montre des idées très arrêtées : il déplore la disparition des oeuvres catholiques (vues 80-81), vilipende les "mauvais journaux", de plus en plus lus par les challandais (vue 110) et regrette l'absence à Challans d'une maison de soeurs garde-malades, dénonçant les manoeuvres du curé-doyen (vues 113-116). En janvier 1922 meurt le chanoine Freland, curé-doyen de Challans (vues 112-145) ; il est remplacé en mars par l'abbé Henri Goupil (vues 158 et suivantes).


Iconographies

Pour aller plus loin