Information

16 MARS 2020 : FERMETURE DE LA SALLE DE LECTURE

Dans le contexte général des mesures mises en place pour lutter contre l'épidémie de Coronavirus, la salle de lecture des Archives de la Vendée est fermée pour une durée indéterminée

Tout est mis en place pour assurer la continuité du service en ligne et notamment les réponses à vos mails. Les Archives vous remercient pour votre compréhension.

  

17 MARS 2020 : SUSPENSION DU SERVICE DE REPRODUCTIONS

lire la suite

  

ACTUALITÉS À LA UNE (26 mars) 

Louis XIII, roi de guerre

Les répertoires de notaires en ligne

Le Bottin tourne la page

 

MISSION DE SERVICE CIVIQUE

Une mission est proposée en lien avec l’accueil et l’accompagnement du public.  

 

RAPPEL

Dans le cadre du changement d'hébergeur des images, l'accès aux albums d'images est momentanément interrompu (28 octobre 2019). 

Notice descriptive

  • Bibliothèque historique
BIB B 5110 - Oublié 23 ans dans les goulags viêt-minh : 1953-1976 / Huynh Ba Xuan ; préf. général André Loussouarn. - Paris : L'Harmattan, 2003 2003.  - 265 p. : ill. ; 24 cm..

Notes : En appendice, choix de documents. -

ISBN 2-7475-5571-2



Présentation du contenu : Huynh Ba Xuan est sorti des écoles d'infanterie de Coëtquidan et de l'arme blindée de Saumur en 1950. En 1951, il est aide de camp du général de Lattre de Tassigny en Indochine. Victime d'une embuscade, il est fait prisonnier en avril 1953, et incarcéré pendant 23 ans dans les camps de " rééducation " et de la mort du Viet-Minh. À son retour en France en 1984, un autre type de cruauté s'acharne sur ce sursitaire des camps de la mort. Il livre une bataille pour recouvrer la nationalité française et son reclassement dans l'armée. -

Titre(s) : Oublié 23 ans dans les goulags viêt-minh / Oublié vingt-trois ans dans les goulags viêt-minh
Auteur(s) : Huynh, Ba Xuan
Typologie documentaire : Mémoires
Contexte historique : 3e quart 20e siècle
Lieu(x) : Viêtnam
Personne(s) : Huynh, Ba Xuan
Matière(s) : Guerre d'Indochine / Prisonnier de guerre / Camp

Pour aller plus loin