Notice descriptive

  • Pièces isolées
    • Archives familiales
      • Documents isolés
        • XIXe-XXIe siècles
          • Correspondance de Jean Auvrignon à ses parents et à son frères Joseph (67 lettres). S'y ajoutent sept autres lettres, un court journal de guerre, deux cartes postales et une photographie, ainsi que deux certificats. Jean Joseph Marie Auvrignon (classe 1908, Cholet, n° 1313), né à Beaupréau (Maine-et-Loire) le 5 avril 1888, est le fils de Pierre Mathurin et de Marie Jeanne Pilet. Affecté au 114e régiment d'infanterie le 3 août 1914, il est blessé à Zonnebecke (Belgique) le 24 octobre de la même année lors de la première bataille d'Ypres, et hospitalisé à Rennes. Il repart au front le 15 décembre 1914, d'abord en Belgique, puis dans le Pas-de-Calais en avril 1915. Il disparaît le 10 mai à Loos-en-Gohelle (Pas-de-Calais) lors de la bataille de l'Artois, et est

(1 Num 1/181/5). Autres courriers (7 lettres).
24 et 25 oct. 1914, 2 lettres de Fonteneau, brancardier à la 17e division du 9e corps d'armée, écrites à Joseph sur la demande de Jean, pour lui annoncer la blessure à l'épaule de ce dernier " au moment où il chargeait à la baïonnette ".
5 nov. 1914, 11 et 28 fév. 1915. 3 lettres de Jean Auvrignon à sa soeur Marie, la première écrite de Rennes lors de son hospitalisation, les deux autres des tranchées. Dans la deuxième, il demande l'envoi du journal "L'ami du peuple".
3 janv. 1915, lettre de Jean à sa filleule Joséphine, écrite du dépôt de Parthenay (Deux-Sèvres).
[ca 13 mai 1915], lettre de Pierre Humeau dans laquelle il annonce à Joseph que son frère Jean est porté disparu lors des violents combats de Loos (Loos-en-Gohelle, Pas-de-Calais) des jours précédents.

Iconographies

Pour aller plus loin

L'inventaire Pièces isolées