Notice descriptive

  • Archives militaires de la guerre de Vendée conservées au Service historique de la Défense (Vincennes)
    • Correspondance
      • B 5/4-6. Armée des Côtes de La Rochelle
        • B 5/5. Juin-juillet 1793
SHD B 5/5-3 - 

1er juin :
- [Saumur] : états nominatifs de trois compagnies de l'Armée catholique et royale, soit celles des gardes suisses (71 hommes), des Allemands (81 hommes) et des Vengeurs de la couronne (21 hommes). Certains ne parlent pas français et sont déserteurs de la Légion germanique (copie faite sur les papiers de La Pelouze, commandant du château de Saumur nommé par les brigands).

- Doué : le général Leîgonyer signale à son ministre une concentration ennemie à Cholet et il pense qu'une attaque se prépare contre Doué ; il joint une lettre de trois patriotes " René Huet, fabricant en cotonnades, Jean Boussion, ouvrier du même genre, René Bourreau, maréchal ferrant ", tous trois de Savigny-sur-Braire (Loir-et-Cher), faits prisonniers aux Aubiers le 13 avril, puis retenus au château de Chassetri près Tiffauges jusqu'au 24 mai ; d'après eux, les forces de Bonchamps s'établiraient à 4000 hommes et à 5 pièces de canon à Cholet, et celles de leur " grande armée " à 60 000 hommes. 1793

Iconographies