Notice descriptive

  • Pièces isolées
    • Archives familiales
      • Documents isolés
        • XIXe-XXIe siècles
          • Photographies et correspondance de Louis Rocher (FLC, Classe 1907, n°919), soldat au 137e régiment d'infanterie, adressée à sa femme Emilienne, du 4 mars 1915 au 26 août 1916. Louis est engagé dans la bataille de l'Artois, avant d'être envoyé sur le front de la Marne, où il est grièvement blessé à Tahure par éclats d'obus. Evacué en Auvergne dans différents hôpitaux, il fait part de toutes les souffrances causées par sa blessure. Ses cartes sont toutes signées Gabriel, sans doute son prénom d'usage. S'ajoute également une carte postale écrite par sa femme et adressée à sa mère. - 33 cartes postales. 1915-1916.

(1Num1/260/3). Dans les tranchées de l'Artois, 1915. - 11 cartes postales.
Le 4 mars 1915, Louis est à Nantes en partance pour le front. Quelques jours plus tard, le 20 mars, sa compagnie stationne à Bus-lès-Artois (Somme) et rejoint régulièrement les tranchées d'Hébuterne (Pas-de-Calais) (vue 6). Louis découvre alors la dure réalité de la guerre et se trouve très affecté par sa nouvelle vie : "je t'envoie cette carte pour te faire part de ma triste existence." La carte postale représente l'église d'Hébuterne photographiée après des bombardements et Louis explique que maintenant, il n'en reste plus rien (vues 7-8). Très croyant, la foi l'aide à surmonter toutes ses émotions et ses peurs : "nous espérons que Dieu sera avec nous" (vue 14). Il tente également de réconforter sa femme, inquiètée par les nouvelles reçues (vue 20).

Iconographies

Pour aller plus loin

L'inventaire Pièces isolées