Notice descriptive

  • Pièces isolées
    • Archives familiales
      • Documents isolés
        • XIXe-XXIe siècles
          • Papiers d'Ernest Henri Louis Joseph Roy (FLC, classe 1911, n°1036) né le 27 novembre 1891 à Saint-Laurent-de-la-Salle, soldat au 114e régiment d'infanterie et au 80e RI, affecté à la compagnie de mitrailleuses. Son parcours militaire le conduit sur toute la ligne de front, du Nord à l'Est de la France en passant par la Belgique. Sa campagne est marquée par l'enfer des combats de Verdun, où il va lutter pour sa survie et pour la défense de la côte 304. 1913-[1919].
2 - 

(1Num1/283/2). Carnet de route d'Ernest Roy, de son service militaire commencé en 1913 à sa démobilisation en 1919, sans doute retranscrit postérieurement à partir de ses notes. 1 cahier, 125 pages, ms. 1913-1919

Service militaire et mobilisation, 9 octobre 1913 au 5 février 1915.
Le 9 octobre 1913, Ernest est incorporé au 114e régiment d'infanterie à Saint-Maixent-l'École (Deux-Sèvres), affecté au service auxiliaire en raison d'une musculature insuffisante. Il est envoyé à la caserne de Parthenay pour occuper un poste de secrétaire à la bibliothèque des officiers.
Le 25 juillet 1914, des bruits de guerre circulent et agitent la caserne. Le 1er août à 17h00, les troupes sont réunies dans la cour par le commandant qui annonce le décret de mobilisation générale. Ernest passe à la compagnie hors-rang (CHR) avec pour mission d'habiller les réservistes (12 000 hommes). Le 23 août, les premiers blessés du front arrivent et sont évacués vers l'hôpital où de nombreux infirmiers ont été réquisitionnés. Le 5 septembre, Ernest reprend son poste à la bibliothèque, mais deux mois plus tard, il passe à la commission de réforme qui le reconnaît bon pour le service armé (vue 16). Il ne s'y oppose pas, ne voulant pas être considéré comme un lâche.

Iconographies

Pour aller plus loin

L'inventaire Pièces isolées