Notice descriptive

  • Archives militaires de la guerre de Vendée conservées au Service historique de la Défense (Vincennes)
    • Correspondance
      • B 5/7-12. Armée de l Ouest
        • B 5/8. Janvier-avril 1794
SHD B 5/8-39 - 

9 février :
- Paris : le ministre de la Guerre reproche au général Commaire son manque de coopération avec le général Turreau (bulletin analytique renvoyant à un registre de correspondance n°3, f° 11, pièce 29).
Il demande au général Turreau de faciliter le départ de huit bataillons vers Cherbourg ; il lui écrit avoir rappelé à l'ordre le général Commaire ; il s'étonne que Turreau ne l'informe pas des revers dont il a entendu parler.

- Nantes : le général Turreau° demande au ministre de la Guerre de révoquer l'ordre de fournir 5800 hommes aux armées des Côtes de Brest et de Cherbourg ; " L'on t'a toujours trompé sur la véritable existence de cette guerre qui nous laisse encore plus d'ennemis à exterminer ".
Il avertit le Comité de salut public qu'en se rendant à Nantes il a appris une attaque surprise des brigands sur Cholet ; ils ont été repoussés, mais le général Moulin, cerné et isolé, a dû se suicider ; il demande que Cholet soit abandonné et incendié et que Mortagne devienne " le point central des opérations de la Vendée " (6 pages). 1794

Iconographies