Notice descriptive

  • Pièces isolées
    • Archives familiales
      • Documents isolés
        • XIXe-XXIe siècles
          • Correspondance d'Edmond Auguste Bodet (Parthenay, classe 1897, n°2199), soldat-cuisinier au 67e régiment territorial d'infanterie, adressée à sa famille. Né le 7 août 1877 à Combrand (Deux-Sèvres), Edmond épouse Florine Augustine Pacreau, dite Berthe, le 16 mai 1905 au Pin (Deux-Sèvres). Lorsque la guerre éclate, le couple a déjà trois enfants : Joseph, Agnès et la petite Berthe, âgée de 2 mois à la mobilisation de son père. Un dernier fils viendra compléter la fratrie en 1921. S'ajoutent à cette correspondance, des photographies, des cartes postales envoyées par les trois frères de Berthe (Eugène, Firmin et Aimé Pacreau) à leur soeur et à Edmond, leur beau-frère. - 111 cartes postales et 3 photographies. 1914-1919.
4 - 

(1Num1/273/4). Reims, mai 1918-janvier 1919. - 17 cartes postales.
Le 27 novembre 1918, Edmond envoie une carte postale japonaise laissée dans un foyer par des soldats nippons lors de leur passage à Reims (vues 9-10). L'armistice signé, il travaille à la remise en état de la ville et déblaie une usine de chaussures, pour la remettre rapidement en état de marche.
1919, il est toujours à Reims et attend avec impatience son retour au foyer, il clôt sa correspondance avec une carte postale japonaise (vues 33-34).

Iconographies

Pour aller plus loin

L'inventaire Pièces isolées